FORUM Ados-Love

|-  Ruptures et ex

||-  

Premier amour douloureux

 

liste des connectés  Lancer une recherche S'inscrire S'identifier Répondre à cette discussion Créer un nouveau message
 

Ajouter une réponse

 
Page photos
 
 Mot :  Pseudo :  
Vider la liste des messages à citer
 
 Page :
1
Auteur
 Sujet :

Premier amour douloureux

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
Profil : Inconnu
prefab
  1. answer
  2. Posté le 13/06/2018 à 17:38:54  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Bonjour tout le monde ! Je tiens tout d’abord à préciser que j’ai 15 ans depuis avril. Je n’avais jamais eu de relation amoureuse avant celle dont je vais vous parler.
Alors allons-y !
J’ai rencontré A il y a un an presque tout pile. Plus âgée, très belle, je la considérais au tout début comme quelqu’un d’inacessible bien qu’elle ne fasse pas son âge et paraissait avoir le mien... Elle me plaisait, me faisait déjà un peu tourner la tête... On s’est rencontré lors de répétions musicales. Le jour du concert, on fait finalement connaissance. On rigole, on se taquine gentiment, rien de bien significatif mais le courant passe très très bien.
Finalement on passe la semaine suivante ensemble (stage de musique). Elle commence à m’emouvoir sérieusement. Ses manies, son sourire...
Le lendemain de la fin de ce stage, elle engage une conversation avec moi par message. Là, tout commence, tout s’enclenche. On passe des soirées à se parler jusqu’à très tard. Des discussions amicales, innocentes, pleines de joie, d’humour...
Une soirée est organisée chez elle avec d’autres amis musiciens, y repenser fait tout étrange, tout cela parait appartenir à un passé imaginaire, presque légendaire dont j’aurais rêvé... On s’y rapproche, devenons un petit peu tactile... Puis finalement passons la nuit éveillés à se parler doucement pendant que les autres dorment. Elle passe ses mains dans mes cheveux, nous ne sommes pas dans le même lit mais nos têtes sont proches. Je sens son souffle chaud me hâper les sourcils.. Finalement la nuit passe aussi vite qu’une étoile filante dans le ciel, le soleil se lève, nos amis avec. Le matin, je dois vite partir... C’est les vacances et nous ne nous reverrons sûrement pas avant longtemps... Je rentre chez moi désespèré. Je me crois en train de rentrer dans la friendzone ahah !
Durant l’intégralité des vacances, nous parlons nuits et jours, comme enveloppés dans une bulle hors du temps, hors de tout ce qui se passe en dehors... Puis, par une douce nuit, ce genre de nuit où l’on s’emmitoufle d’un froid manteau de mélancolie, où le cœur paraît vide, je décide finalement, au comble du désespoir, de lui avouer mes sentiments naissants... Je n’y crois pas, je me crois casé dans ses « amis » et là, surprise ! Tout est réciproque ! Commence alors une période d’intense bonheur, une période magique durant laquelle je découvre la joie de plaire à la personne qui nous plaît... C’etait magnifique, nous étions comme connectés, nous ne vivions plus que l’un pour l’autre...
Cette tendre période se termine à la rentrée, en septembre, lorsque finalement on se revoit... Là, tout dégringole et se brise. Les retrouvailles sont pourtant plutôt mignonnes, on est timides, on se fait des câlins, on se regarde tendrement... La première semaine, je deviens tout à coup parano et malheureux... Je n’étais sûrement pas prêt à avoir une copine... J’ai peur, peur que tout s’arrete, qu’elle rencontre quelqu’un d’autre... Elle me rassure, elle est absolument géniale.. Mais finalement une semaine plus tard, elle me largue... Me disant qu’elle s’est lassée, m’écrivant plusieurs pavés pour s’expliquer. C’est terrible, mais elle est sincèrement désolée, et je le sais. Finalement, on se revoit lors des vacances de la Toussaint lors d’un nouveau stage de musique...
Je lui « re-plais », je revis. Mais elle m’explique qu’elle n’a pas envie d’avoir un copain, elle fait des soirées, embrasse parfois des gars, fais des câlins. Elle veut pas quitter tout cela et dit qu’elle aurait constamment l’impression de me tromper...
Mais je finis par la convaincre... Et nous ressortons quasiment ensemble... Là, je ne peux pas expliquer ce qu’il s’est passé, on n’arrive pas à se voir pendant une longue période (longue période durant laquelle elle rencontre beaucoup de personnes, se met à fumer de la beuh ou des cigarettes et à boire) et elle m’annonce lors des vacances d’hiver que c’est terminé, elle n’en a pas envie de cette relation. Elle n’en a pas besoin.
Besoin ? Mais depuis quand est-ce une question de besoin ?

On ne s’était pas revu jusqu’au vacances de Pâques... Évidemment, elle me plaît toujours, qu’est-ce qu’elle est jolie... Et évidemment je lui plaisais toujours... Plaisais... On a dormi ensemble lors d’une nouvelle soirée... Dans la lugubre nuit, on s’est réchauffés, on s’est enlacés... On s’est aimés l’espace d’un court instant...
Puis elle m’a annoncé qu’il ne se passerait plus jamais rien de sérieux entre nous... D’un coup, comme ça, alors qu’on discutait par message.
Et puis des répétitions sont organisées. On se voit, et puis au bout de la deuxième on se remet à discuter en texto. La tendresse revient, un vent mélancolique nous caresse les cheveux. Et, sous son impulsion, on se renvoie des cœurs, on se redit des mots doux, on se redonne des petits surnoms mignons... On parle du passé avec nostalgie... La routine amoureuse reprend son cours...
Puis une nuit, alors qu’elle a bu, elle m’envoie un long pavé me disant à quel point je lui plais, à quel point je lui manque mais aussi à quel point elle n’a pas envie qu’on sorte ensemble Je lui réponds un long message lui exposant tous mes espoirs, mes envies... Lui disant que ça peut marcher !
Hier, c’est à dire deux semaines après ces messages, elle m’a dit que ce n’etait plus la même chose de son côté... Qu’elle était passée à autre chose... Je sais qu’elle a rencontré quelqu’un d’autre, ils se voient souvent que tous les deux... Il parait qu’elle n’a pas envie de sortir avec lui, mais bon...
Je ne sais pas comment tourner enfin la page... Je dois garder de l’espoir ou pas ? Sachant qu’en plus je vais la revoir eu moins trois fois la semaine prochaine.
En fait, j’aimerais bien avoir votre avis sur tout cela.
Merci à ceux qui ont eu le courage de lire en entier ! Je suis désolé ça a sûrement dû être chiant par moment mais je ne savais quels détails omettre !
Bonne journée.

(Publicité)
Profil : Célébrité
blckswhite
  1. answer
  2. Posté le 13/06/2018 à 22:33:25  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Bonsoir,

Je pense que cette fille est instable émotionnellement parlant, elle a pas l'air de savoir ce qu'elle veut, et avec qui. Ou/et elle joue avec tes sentiments, elle te quitte, revient, te dit de belles choses et te re-quitte encore. Comportement assez étrange.
Je te conseillerai de fuir, et de passer a autre chose, surtout si elle est un autre garçon
Même pour toi ça doit te faire du mal de ne jamais savoir si elle veut continuer ou non, et tu dois vachement avoir peur qu'elle te quitte n'importe quand.

Peut-être qu'elle reviendra a toi, sûrement d'ailleurs, mais a ta place j'éviterai de m'attacher encore a elle, ou même de re-sortir avec, j'ai l'impression que cette relation est un cercle vicieux, enfin tu vois !

Profil : Notable
nyato
  1. answer
  2. Posté le 14/06/2018 à 13:31:31  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Ne garde pas l'espoir. Moi je trouve personnellement qu'elle se fout un peu de ta gueule : mademoiselle te fait à chaque fois retomber quand elle est seule, en manque d'affection et qu'elle a besoin d'un bouche-trou, puis se débarrasse de toi aussi sec une fois avoir trouvé ailleurs. Moi aussi elle me paraît instable, et tu vas gâcher ta jeunesse si tu continues d'espérer et de l'attendre sans cesse alors que tu sais au fond de toi qu'il n'y aura jamais rien.
Trouve une fille plus honnête, loyale et mature, qui sait ce qu'elle veut et ne jouera pas avec tes sentiments parce qu'elle s'ennuie !


---------------
« Ne fais pas comme si le passé n'avait jamais existé. C'est comme mon ombre. Il me suivra toujours. » - Hollyleaf, Le dernier espoir

« Tout au long de notre vie, on juge ce qui nous arrive, on se réjouit, on se lamente. Pourtant, on ne saura qu’au dernier moment s’il y avait lieu de se réjouir ou de se lamenter. Rien n’est figé, tout évolue. Ne sois pas triste aujourd’hui, car ce qui t’arrive est peut-être un grand bonheur. » - Il est grand temps de rallumer les étoiles.
(Publicité)
 Page :
1

Ajouter une réponse
Aller à :
 

Sujets relatifs
Prendre des nouvelles de mon premier amour premier amour
Aidez moi à L'oublier à oublier ce premier amour si destructeur /!\ RUPTURE PREMIER AMOUR ! Sos ! /!\
mon premier véritable amour me manque PREMIER AMOUR ! j'arrive plus sans lui ! SOS
PREMIER AMOUR Il ne sort pas de ma tete, mal être. Comment faire ? Premier amour et incompréhension
Premier amour douloureux. Lutte contre les sentiments. premier amour et rupture douloureuse...
peut-on oublier le premier amour ? j'ai mal au coeur...  
Plus de sujets relatifs à : Premier amour douloureux

Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
Comment savoir que on est amoureuse ❓ 3
Amoureuse ou pas de mon ex? 5
Dépression apres rupture brutale et douleureuse 15
Besoin d'aide et de conseil par rapport à ma rupture 0
Rupture 1