FORUM Ados-Love

|-   LGBT+ (homosexualité, bisexualité, transgenre, etc)

||-  

Bi et je me pose beaucoup de questions

 

liste des connectés  Lancer une recherche S'inscrire S'identifier Répondre à cette discussion Créer un nouveau message
 

Ajouter une réponse

 
Page photos
 
 Mot :  Pseudo :  
Vider la liste des messages à citer
 
 Page :
1
Auteur
 Sujet :

Bi et je me pose beaucoup de questions

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
Profil : Inconnu
sweaterwt
  1. answer
  2. Posté le 05/02/2018 à 19:15:13  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Salut :)

Alors voilà en fait si je suis ici aujourd’hui c’est parce que j’ai besoin d’aide, j’ai 2/3 petites questions mais je m’excuse d’avance pour le pavé qui va suivre j’arrive jamais à résumer les trucs

Donc déjà petite présentation : je suis une fille, j’ai 17 ans et je me définis comme bisexuelle

Je me dis bisexuelle mais en fait j’ai jamais eu de vraie expérience avec les filles, je suis sortie qu’avec des mecs, déjà parce que j’ai pas fait mon coming-out (à part à quelques personnes), mais en fait j’arrive pas à me confier aux gens, j’aimerais vraiment le dire et être à l’aise avec ça mais j’y arrive pas, même mes meilleures potes sont pas au courant.. Pourtant je m’en cache pas vraiment, enfin déjà je suis carrément à l’aise avec tout ça, des fois je fais des sous-entendus du genre « Wah elle est trop belle c’est la fille de mes rêves » ou des trucs comme ça, et puis je suis aussi hyper tactile avec tout le monde (filles/mecs), et je flirte aussi avec un peu tout le monde (et là je sais que vous vous dites que je suis une fille facile, ou un truc comme ça, mais en fait j’arrive pas à m’en empêcher j’ai l’impression que c’est dans mon caractère, je fais souvent ça pour rigoler :\ ). Mais malgré tout ça personne se doute que je suis pas hétéro. Surtout que je reçois des compliments et que beaucoup de potes (ou mêmes de connaissances) filles disent que je suis leur « fantasme féminin », ou que si elles devaient sortir avec une fille ce serait avec moi, enfin bref pleins de trucs comme ça. Du coup déjà je voulais vous demander si vous aviez des conseils à propos de ça (comment faire son coming-out.. ?).

Ensuite voilà comme je l’ai dit plus haut je suis jamais sortie avec une fille, pourtant (surtout en ce moment) j’ai l’impression d’être beaucoup + attirée par les filles que par les mecs. Il y a une fille qui me plaît bcp d’ailleurs. C’est pas vraiment une pote, plutôt une connaissance on va dire, on a pas mal de potes en communs et c’est comme ça qu’on se connaît, et qu’on se voit entre les cours ou les week-ends on fait souvent des trucs ensemble. Y’a plusieurs choses qui pourraient me faire penser qu’elle est pas hétéro mais bon j’en sais rien et c’est compliqué…

Et sinon mon autre problème, c’est que j’ai l’impression de coller avec personne. Je m’explique ; voilà y’a un mec avec qui je m’entends super bien, et je sais qu’il a envie de sortir avec moi (il me l’a dit), il est vraiment adorable, mais je peux pas, j’ai vraiment un blocage, je sais pas pourquoi, alors qu’il est vraiment gentil et tout… Et puis il y a aussi un super pote à moi qui est aussi intéressé (désolée si on dirait que je me vante c’est pas mon intention, surtout que me trouve pas si belle et intéressante que ça), et genre je m’entends super bien avec lui, mais pour moi cette relation elle peut que rester platonique, j’ai encore un « blocage », j'arrive pas à avoir de sentiments. D'ailleurs il y a quelques mois je suis sortie avec un mec parce que je le trouvais hyper sympa, beau et tout enfin parfait, mais j'ai pas réussi à avoir de sentiments du coup ça a pas duré longtemps et je lui ai fait du mal, je m'en suis vraiment voulue et je sais que j'aurais pas dû sortir avec lui, mais je me disais que ça viendrait peut-être

Voilà du coup si vous avez des conseils à propos de tout ça je suis preneuse parce que j’ai un peu tout qui se mélange dans ma tête en ce moment et je sais pas quoi faire… Bref merci beaucoup d’avoir lu et désolée encore pour le pavé :)
Message édité par sweaterwt le 05/02/2018 à 19:20:59
(Publicité)
  1. answer
  2. Posté le 05/02/2018 à 19:57:19  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Tu n’es pas obligé de faire de coming-out si tu te sens mal à l’aise, personne de t’oblige à le faire
Après tout c’est ta vie sentimental, tes proches n’ont pas à s’en meler ^^
Et pour ce qui est des mecs, si t’as un bloquage c’est tout simplement parce que tu les aimes pas (pas en générale, ceux dont tu as parler) alors je te force pas
Tu trouvera l’amour un jour t’inquiète ;)

Je vois mon avenir au féminin....
Profil : Citoyen
eloelo92
  1. answer
  2. Posté le 05/02/2018 à 21:36:10  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
pourquoo vouloir te Te coagzgoriser? Ca ne t’avancera pas de te mettre dans telle ou telle case...

Tu es bi? Hetero a tendace bi? Quelle difference...

Soit toi meme c’est ca qui fera qu’on te regardera...sans forcement etre trop excentrique ou autre...

Profil : Etranger
banby-schone
  1. answer
  2. Posté le 12/02/2018 à 17:28:09  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
On a aucun intérêt à se coller des étiquettes. On aime et c'est tout.
Ne pas être hétéro c'est aussi normal que de l'être. Donc comme tu fais pas de coming out hétéro, pourquoi t'en ferai un en tant que pas hétéro. Tu n'es pas obligée de faire un coming out, mais simplement de pas cacher ta sexualité. Les autres le remarqueront par la suite. Mais si tu penses que ce serait un peu délicat pour certaines personnes, tu peux faire ton coming out. De quelle façon ? Ça dépend de chaque personne. Mais je te conseille d'être ferme et sûre de toi. Ton attitude peut influencer leur avis et réaction à ce sujet.

Ensuite, en ce qui concerne les blocages, si tu ne peux pas les comprendre, tu devrais simplement pas te prendre la tête, et laisser faire le temps. Il n'y a pas de normes en amour, alors accepte tes sentiments tels que tu les ressens sans chercher à te catégoriser.
Voili voilou !

Profil : Etranger
syssou28
  1. answer
  2. Posté le 13/02/2018 à 16:13:39  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Hey !!
Pour ton coming out je t'aurais bien conseillé de faire des petites allusions comme ça, mais c'est vrai que si tu le fais régulièrement, pour rigoler, tes amis ne doivent pas voir la différence quand tu es plus sérieuse.. Je sais que c'est difficile de le dire, mais rappelle toi qu'il n'y a pas de manière ideale de l'annoncer et puis ça ne sert a rien d'attendre THE moment, il n'y en a pas pas donc vas y au feeling j'ai envie de dire ! Tu as une fille en vue ? Profite-en pour en parler a un-e pote, c'est plus facile d'amener le sujet quand on a un "prétexte". Sinon, trouves en un autre, ça peut être une discussion sur l'homosexualité (comme ca, pas d'ambiguïté si la conversation est sérieuse) ou whatever, 'fin c'est comme tu le sens ;) Après, comme l'ont dit les autres, si t'es pas à l'aise avec ton coming out tu es pas obligée de le dire. Mais si vraiment tu ressens le besoin d'en parler sans oser le faire, tu peux par exemple envoyer un message à un-à ami-e dans un moment ou t'es tout chaud pour en parler (mais que t'es chez toi mettons) et lui dire que tu dois absolument lui parler d'un truc, comme ça, t'as plus de raisons de te défiler ! Je l'ai fait avec une amie et je trouve que c'est plus facile de le dire quand l'autre sait que tu dois lui dire qqch (tu me suis ?).
Quant à savoir si tu es bi ou lesbienne, je rejoins les autres sur le fait qu'il ne faut pas se prendre la tête avec des étiquettes. Tu tombes amoureuse amoureuse d'un gars, c'est ok, tu tombes amoureuse d'une fille, c'est ok aussi. Essaye de prendre les choses comme elles viennent ;)
Message édité par Syssou28 le 13/02/2018 à 16:17:42

---------------
"Soyez citoyens sans frontières de ces peuples qui se soulèvent,
Contaminez la terre entière, de vos révoltes et de vos rêves
Indignez vous, c'est votre droit, et en mémoire de tous ceux-là
Qui meurent encore de ne pas l'avoir, ce droit est de fait un devoir,
Indignez vous."
Stéphane Hessel
Profil : Inconnu
sweaterwt
  1. answer
  2. Posté le 15/02/2018 à 22:57:42  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Merci beaucoup pour toutes les réponses ça m'aide bcp :)

Pour répondre à la question du coming-out, vous avez raison, je suis pas obligée de le faire. Mais le truc c’est que j’aimerais vraiment pouvoir m’assumer, être moi-même, et sortir avec qui je veux. Sauf que faire un coming-out serait assez compliqué, déjà parce que la plupart de mes amis sont pas ouverts à ça, ils sont pas forcément homophobes, mais ça changerait carrément mes relations avec eux, et je sais que j’en perdrais beaucoup à cause de ça. Même mes meilleures amies auraient du mal avec ça, du coup j’ai vraiment personne à qui me confier vous voyez ? En fait personne me connaît vraiment, et ça me fait mal, j’ai vraiment du mal à faire confiance aux gens, mais en même temps j’ai pas vraiment l’opportunité. Même il y a quelques jours, j’ai essayé de dire à une de mes meilleures potes que je suis bi, mais à peine j’ai abordé la question de la bisexualité que je me suis rendue compte que c’était pas une bonne idée : pour faire court elle m’a dit qu’elle trouvait pas ça normal et qu’elle croyait que les gens qui se disent « bi » le font juste pour avoir l’air intéressants, et qu’elle serait choquée qu’une personne proche d’elle le soit… Donc bon ça m’a carrément refroidie.

Et puis bon de toute façon au niveau de ma famille ça irait pas non plus du tout, du coup je pense que je vais en parler à personne, de toute façon comme vous l'avez dit c'est pas du tout quelque chose d'"obligatoire" à faire.

Et vous avez aussi raison sur le fait que je me prends trop la tête, c'est complètement vrai, je vais essayer d'arrêter de trop réfléchir, mais le truc c'est que j'ai vraiment l'impression de pas être normale, de pas être comme les autres, et je me sens super mal par rapport à ça, et je me sens carrément seule, vide. Et en + ils me disent tous de sortir avec un mec, que les sentiments viendront quand je serais avec lui, mais je sais pas trop, j'ai pas envie de sortir avec quelqu'un avec qui je ressens rien.

Enfin bref je me prends trop la tête, mais merci pour les conseils je vais vraiment essayer d'arrêter. :)

Profil : Etranger
banby-schone
  1. answer
  2. Posté le 16/02/2018 à 04:59:38  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Tu trouvzes mieux le sentiment de vide étant entourée que le sentiment d'être toi même en sacrifice de te retrouver seule ? Je veux dire, cacher ta sexualité car personne ne peut te comprendre te fait du mal, mais ne pas le cacher t'en fera peut-être également. Seulement tu te sentirais pas pareil dans les deux cas, et pourrais même changer un peu l'opinion de certains de tes amis sur le sujet. Avec le temps certain se feront à l'idée, et l'accepter ont , ceux là vauent plus la peine d'être fréquenté. Qu'en penses-tu ?

Sinon, si tu ne peux pas te faire des amis qui l'accepter ont en vrai, tu peux toujours t'inscrire sur des sites LGBT+. Il y en a qui sont sympas.

(Publicité)
Profil : Etranger
syssou28
  1. answer
  2. Posté le 17/02/2018 à 20:00:36  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Je rejoins Nancy Shone : il me semble un peu radical de décider de ne pas en parler du tout si c'est pour que tu te sentes mal.

Mis à part l'amie avec laquelle tu as essayé d'aborder le sujet de la bisexualité, qu'est ce qui te dit que les autres ne sont pas ouverts à ça ? Ne t'arrêtes pas à des propos homophobes qu'ils auraient pu avoir, ça ne veut pas forcement dire qu'ils sont véritablement hostiles aux personnes LGBT. J'ai déjà entendu certains de mes amis qualifier l'homosexualité de "bizarre", mais ça traduisait plus une certaine gène vis à vis de qqch qu'ils ne connaissaient pas ou mal. Tes amis verront peut être les choses autrement dès lors qu'ils connaitront un gay, une lesbienne ou un-e bi dans leur entourage, que ce soit toi ou une autre personne. C'est l'occasion de déconstruire leurs préjugés. Bon, je peux concevoir que ce n'est pas l'idéal de devoir, en plus d'annoncer sa bisexualité, faire des pieds et des mains pour que les autres l'acceptent, précisément parce que tout le monde devrait pouvoir l'accepter naturellement. Mais est ce que tu as vraiment envie de rester amie avec des personnes qui te rejettent ou changent leur manière d'être avec toi pour la simple (et mauvaise) raison que tu es bi ? Ça, c'est si tu veux vraiment en parler à tout le monde : tu te confrontera forcément à des personnes un peu plus étroites d esprit, si tu vois ce que je veux dire ! C'est à toi de voir si tu as les épaules pour ça.

Cela dit, il ne faut pas te sentir obligée de t'assumer devant le monde entier. Ton orientation sexuelle reste d'abord une affaire personnelle, tout le monde n'est pas obligé de savoir ça. Si tu en parles à deux ou trois personnes, c'est correct et tu verras que c'est déjà une grande étape de faite ! Peut être que tu peux essayer de prendre la température auprès de chacun de tes amis (comme tu l'as fait avec la fille dont tu parlais) histoire de voir à qui il vaut mieux que tu en parles d'abord. Tu dois forcément avoir une personne assez ouverte d'esprit dans ton entourage. Même si c'est quelqu'un dont tu n'es pas particulièrement proche, mais que tu sais que tu peux lui faire confiance, tu peux t'adresser à lui. Pis tu as 17 ans donc tu dois être en première ou termiale : le lycée n'est pas fini mais ca sera vite passé et je pense que dans que les études supérieures les gens sont plus ouverts d'esprit, tu pourras toujours le dire à plus de monde a ce moment là.

Pour finir, je trouve ça un peu paradoxal que tu souhaites assumer ton orientation sexuelle quand bien même tu ne sembles pas vraiment l'accepter toi même puisque que tu as l'impression de ne pas être normale. Peut être qu'il vaut mieux avant toute chose que tu sois plus à l'aise pour en parler.

Je me relis et j'ai un peu l'impression d'avoir un discours pédant alors que je suis moi aussi aussi en train de passer par là : le coming out, la pression hétérocentrée des potes sur les relations amoureuses, etc. C'est parfois difficile mais ce n'est qu'un passage. Ne te prends pas trop la tête et bon courage !
Message édité par Syssou28 le 17/02/2018 à 20:01:42

---------------
"Soyez citoyens sans frontières de ces peuples qui se soulèvent,
Contaminez la terre entière, de vos révoltes et de vos rêves
Indignez vous, c'est votre droit, et en mémoire de tous ceux-là
Qui meurent encore de ne pas l'avoir, ce droit est de fait un devoir,
Indignez vous."
Stéphane Hessel
(Publicité)
 Page :
1

Ajouter une réponse
Aller à :
 

Sujets relatifs
Je me pose des questions sur mes attirances Mon ami se pose des questions
je me pose des questions .... Un p'tit message pour toi, qui te pose des questions sur ta sexualité
Je me pose trop de questions sur mon orientation Je me pose des questions
Je me pose des questions :$ Je me pose beaucoup de questions (lesbiennes)
Je suis perdu, je me pose plein de questions! Je me pose des questions
Plus de sujets relatifs à : Bi et je me pose beaucoup de questions

Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
Envie de rapports sexuels lesbiens 13
Questionnaire gars 27
Besoin d'aide... 10
Attirée par des gars minets 11
Doute 4