FORUM Ados-Love

|-  Amour

||-  

Je me sens vide (cancer)

 

liste des connectés  Lancer une recherche S'inscrire S'identifier Répondre à cette discussion Créer un nouveau message
 

Ajouter une réponse

 
Page photos
 
 Mot :  Pseudo :  
Vider la liste des messages à citer
 
 Page :
1
Auteur
 Sujet :

Je me sens vide (cancer)

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
Profil : Inconnu
inauguration
  1. answer
  2. Posté le 13/02/2018 à 17:43:27  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Bonjour,

Attention ceci est un pavé.

C'est le premier message que je poste sur ce site; disons que j'appréhende un peu.

J'ai 15 ans, je suis en 2de et je suis de confession musulmane (c'est important pour la suite)

Aujourd'hui, ma situation est plus que délicate :
Courant octobre, je suis tombée amoureuse d'un garçon : il est gentil, très intelligent et hyper beau (là je m'égare...). Il est arrivé en France il y a 7 ans, il vient d'un pays étranger. Je l'ai donc rencontré cette année car il est dans ma classe.

Nos relations étaient plutôt cordiales, nous nous entendions bien (même avec sa jumelle dans notre classe) voire très bien, il m'aidait parfois à comprendre les cours et autres...
On se taquinait beaucoup, comme la fois où il a dit que je n'étais qu'une A1(en LV2) (sur le ton de l'humour) et pour me "venger" je m'amusais à corriger toutes ses fautes d'orthographe et de syntaxe (puisqu'il n'est pas français à la base). Il en riait. Avec le recul je me dis que je n'aurais pas dû, et puis je suis vraiment une quiche en LV2.

Et je l'aidais aussi de mon côté.

C'est là que les choses se corsent.

Ce garçon, étant souvent absent, me demande souvent mes cahiers et mes cours (au moins une vingtaine de fois). Ce qui ne me dérangeait absolument pas puisque je l'aimais.
Mais ça énervait mes amies qui ne comprenaient pas pourquoi j'étais aussi gentille avec lui.
Donc je faisais semblant de ne pas l'aimer : autant vous dire que j'ai craqué au bout de... une demi-journée...

Un jour nous avons discuté de notre avenir et nous en sommes arrivés à la même conclusion : nous souhaitons exercer le même métier : oncologue (ma grand-mère est morte d'un cancer il y a 1 an et demi).

Et je me demandais sans cesse pourquoi voulait-il devenir cancérologue, cela m'intriguait vraiment.

J'ai eu ma réponse hier.
À la fin du cours. Je voulais parler à la prof de ma moyenne de maths (je venais de rater un DS, et pour aller en S c'est pas l'idéal).
Ma meilleure amie m'accompagnait.
La prof sermonait le garçon en question parce que lui et sa soeur ne rendaient pas leurs DM à l'heure. Parce qu'ils ne venaient pas en cours. S'en suivit un houleux échange entre les 3, auquel nous étions deux à assister.
Et puis, tout à coup "J'AI UN CANCER ! IL FAUT BIEN QUE JE ME SOIGNE !"

Autant vous dire que mon sang n'a fait qu'un tour.
Je précise que nous ne sommes que 3 à le savoir dans la classe : moi, ma meilleure amie et sa soeur.
Je me sentais déjà partir.

En rentrant chez moi, j'ai fait une crise. De larmes.
J'ai pleuré tout ce que je pouvais puis j'ai essayé de me calmer. Mais je n'ai rien dit à personne.

Ensuite, je lui ai écrit une longue lettre (environ 2 pages) ou je lui dit clairement et simplement tout ce que j'ai sur le coeur. Je crois que je n'oserais jamais lui donner parce j'ai peur que mes sentiments ne soient pas réciproques, mais aussi parce que l'Islam bannit les relations amoureuses entre deux personnes avant le mariage (et pour ceux qui se poseraient la question : non, je ne suis pas voilée ou quoi que ce soit).

Aujourd'hui, j'ai peur de le perdre. Je tiens à lui. Mais autrement que par la lettre, je ne sais pas comment le lui dire.

J'ai envie d'avoir une discussion avec lui parce que j'ai envie de le rassurer, parce je sais ce qu'il vit.
Mais je ne l'ai pas regardé de toute la journée. Je ne lui ai pas parlé non plus. Je baissais le regard, n'osant pas le regarder dans les yeux. Ce garçon toujours souriant, joyeux... quel courage il a...

Que dois-je faire ? Le laisser respirer, avoir une discussion avec lui ? Je suis perdue.

Merci d'avoir lu.

(Publicité)
Profil : Animatrice
andraelle
  1. answer
  2. Posté le 13/02/2018 à 18:16:45  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Quand tu dis que tu sais ce qu'il vit, tu as aussi connu le cancer ? :(
Si c'est le cas, tu peux lui donner ton expérience, peut-être que ça peut lui apporter effectivement. Force pas si tu vois que ce n'est pas ce qu'il veut entendre...
Pour l'aider, tu peux aussi simplement l'écouter te parler s'il en a envie.
C'est sans doute lui qui pourra répondre le plus efficacement aux questions que tu te poses, tu peux simplement lui dire que tu es là s'il a besoin, et c'est tout. Le laisser venir à toi - ou pas, d'ailleurs.
Message cité 1 fois
Profil : Inconnu
inauguration
  1. answer
  2. Posté le 13/02/2018 à 18:39:47  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Andraëlle a écrit :

Quand tu dis que tu sais ce qu'il vit, tu as aussi connu le cancer ? :(
Si c'est le cas, tu peux lui donner ton expérience, peut-être que ça peut lui apporter effectivement. Force pas si tu vois que ce n'est pas ce qu'il veut entendre...
Pour l'aider, tu peux aussi simplement l'écouter te parler s'il en a envie.
C'est sans doute lui qui pourra répondre le plus efficacement aux questions que tu te poses, tu peux simplement lui dire que tu es là s'il a besoin, et c'est tout. Le laisser venir à toi - ou pas, d'ailleurs.
Afficher plus
Afficher moins


Ma grand-mère l'avait. Et je passais mes journées (et mes nuits) chez elle; je l'accompagnais à toutes ses séances de chimio, j'en passe et des meilleures.
Oui effectivement je pense que je vais faire ça

Message cité 1 fois
Profil : Animatrice
andraelle
  1. answer
  2. Posté le 13/02/2018 à 18:45:08  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Inauguration a écrit :

Ma grand-mère l'avait. Et je passais mes journées (et mes nuits) chez elle; je l'accompagnais à toutes ses séances de chimio, j'en passe et des meilleures.
Oui effectivement je pense que je vais faire ça
Afficher plus
Afficher moins


Gaffe tout de même : accompagner quelqu'un, ce n'est pas connaître ce qu'elle vit.
Tu as l'expérience d'une proche de quelqu'un atteint du cancer... mais pas celle de la personne qui est atteint du cancer. Du coup tu ne peux pas lui dire que tu sais ce qu'il vit, ça pourrait être désagréable pour lui.

Message cité 1 fois
Profil : Inconnu
inauguration
  1. answer
  2. Posté le 13/02/2018 à 19:09:24  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Andraëlle a écrit :

Gaffe tout de même : accompagner quelqu'un, ce n'est pas connaître ce qu'elle vit.
Tu as l'expérience d'une proche de quelqu'un atteint du cancer... mais pas celle de la personne qui est atteint du cancer. Du coup tu ne peux pas lui dire que tu sais ce qu'il vit, ça pourrait être désagréable pour lui.
Afficher plus
Afficher moins


Maintenant que tu le dis ça paraît évident...

(Publicité)
 Page :
1

Ajouter une réponse
Aller à :
 

Sujets relatifs
Si je le repousse, je sens que ça pourrait mal se passer... Je sens qu'un danger plane et je ne sais pas quoi faire...
Je me sens bizarre je sais pas ce qui m’arrive Amour en sens unique
Vaccin cancer du col de l'utérus je me sens malhonnête
Folle amoureuse mais que d'un sens... Amour a sens unique
vous pouvez m'aider à comprendre le sens de cette phrase un amour qui je crois a un sens
Dans le vide  
Plus de sujets relatifs à : Je me sens vide (cancer)

Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
Je sais plus trop....... 6
Aidez moi cette FILLE :/ 2
Aller la voir me rend malade 15
J'aime pas être seule 7
Situation délicate 3