4 magazines Public numériques offerts* en vous inscrivant gratuitement à notre newsletter
  FORUM Ados-Love

|-  Amour

||-  

17 ans, célibataire depuis toujours, et ça devient pesant

 

liste des connectés  Lancer une recherche S'inscrire S'identifier Répondre à cette discussion Créer un nouveau message
 

Ajouter une réponse

 
Page photos
 
 Mot :  Pseudo :  
Vider la liste des messages à citer
 
 Page :
1
Auteur
 Sujet :

17 ans, célibataire depuis toujours, et ça devient pesant

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
Profil : Etranger
giella
  1. answer
  2. Posté le 08/02/2019 à 20:21:41  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Salut ! J'ai besoin de me confier. Je suis un gars de 17 ans et demi et j'ai toujours été célibataire. Durant les 15 premières années de ma vie, j'ai été la majorité du temps seul (sans ou avec très peu d'amis), solitaire, très introverti. J'ai eu des amourettes en primaire et en sixième mais rien de sérieux - je n'ai même jamais embrassé de ma vie. En 2016, j'ai pas mal changé, positivement, me suis ouvert aux autres, et j'ai rencontré une demoiselle à distance qui sera la plus grande déception possible - j'ai fini par l'oublier fin 2018. En 2017, j'ai failli sortir avec une fille de 20 ans mais deux raisons personnelles (pour elle et pour moi) l'ont rendu impossible et puis, de toute manière, elle n'avait pas l'air sincère ni sérieuse. Depuis mon entrée au lycée en 2017, j'ai énormément changé - moins timide, entouré d'amis au lycée, très bon élève, connu de tous et plutôt bien respecté pour son ambition, j'ai désormais un groupe d'amis énorme, des contacts partout dans le lycée (de 1400 personnes) et, depuis quelques mois, des filles m'ont déclaré leur flamme. Pour la première fois de ma vie, j'ai non seulement été aimé, mais j'ai également mis des râteaux polis et concis. Si j'ai créé ce sujet, c'est pas pour raconter ma vie, mais pour aborder le problème...

Je n'ai jamais été aussi épanoui, heureux, et en parfaite santé de ma vie. Tout marche pour le mieux sur tous les plans. Tout est génial. Sincèrement. Cependant, je me sens assez... seul. J'ai beau avoir plein d'amis, j'ai gardé mon âme d'introverti et de solitaire invétéré. Je me réfugis dans la nature, dans mes projets et dans les arts, seul, aussi souvent que possible. Mais je rêve toujours de partager la vie de quelqu'un.

Depuis mes 12 ans, je m'imagine avoir une petite amie, une fille sérieuse, sincère, compréhensible, et ayant diverses qualités rares que je recherche. Une personnalité unique et pétillante. Introvertie. Courtoise. Digne de confiance. Une fille "parfaite" quoi, ou presque. J'en rêve depuis des années. J'ai même failli écrire des histoires là-dessus. Je m'imagine avec "elle", une belle damoiselle que je pourrais rendre heureuse et avec qui je pourrais vivre des moments mémorables. Mais on est toujours au conditionnel, de l'ordre du rêve, de l'imaginaire.

Comme écrit plus haut, j'ai tellement changé que des filles m'ont déclaré leurs sentiments (quatre en 2018) - je les ai toutes gentiment rejetées, préférant l'amitié. J'aurais néanmoins pu dire "oui" à deux d'entre elles. Pourquoi ai-je donc dit "non" ? Car elles ne correspondent pas suffisamment à cette image, cet idéal, de la petite amie que j'ai en tête depuis si longtemps. Alors oui, je sais, ça peut bien paraître naïf, mais je sais à partir de mes recherches que ce genre de fille existe... mais il est extrêmement rare, visiblement. J'ai rencontré plusieurs fois des filles courtoises, intelligentes, ouvertes, et géniales, mais ce sont soit elles qui ont décliné mes sentiments, soit des choses ont fait que ça ne s'est pas produit. Au lycée, aucune fille n'a ne serait-ce qu'un dixième des qualités que je recherche. Aucune. Oui, je me suis informé sur énormément de filles grâce à mes contacts (la dernière hier même). Mais j'ai décidé d'arrêter car je perds mon temps. Ladite fille tant idéalisée ne se trouve pas ici, elle se trouve ailleurs, si ça se trouve, même pas dans ce pays...

Aussi, des éléments me freinent quand je pense à l'amour... J'ai peur de ne jamais être "parfait", pas assez. Je suis extrêmement différent de tous. J'ai une personnalité introvertie, créative, solitaire. Je n'ai pas d'argent ou pas assez pour éventuellement offrir des cadeaux (je ne l'ai jamais fait de ma vie, et je n'aime pas offrir ni recevoir de cadeaux car je soutiens d'autres formes d'attentions). J'ai peur du sexe et je le déteste. J'ai souvent besoin d'être seul. Ect.

Voilà mon problème, cher lecteur, chère lectrice. J'adorerais connaître l'amour, mais tout semble le rendre impossible. J'hésite à stopper mes recherches pour me concentrer à fond sur mes projets. J'hésite à oublier tout ça - au risque de me rendre triste. Je ne sais pas quoi faire.

Merci de m'avoir lu.

Profil : Etranger
emeu86
  1. answer
  2. Posté le 10/02/2019 à 18:00:56  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Salut. Je suis sûre que tu as dû le lire un peu partout mais à 17 ans et demi ce n'est pas grave de ne pas être sorti avec quelqu'un, ni avoir embrassé. En plus tu sais maintenant que tu plais depuis environ 1 an si j'ai bien compris donc ton cas est loin d'être désespéré.
Et puis ta personnalité est différentes des autres oui mais en quoi est ce un problème ? Au contraire ça te donne un charme. Et puis j'ai l'impression que tu recherches quelqu'un comme toi et les personnes solitaires ont tendance à chercher des personnes comme elle (enfin dans nos deux cas sauf que je ne cherche pas à être en couple). Ta personnalité peut plaire elle aussi tu n'as pas à t'inquiéter pour ça ;).
Tu n'as jamais pensé que tu mettais peut être la barre trop haute pour une éventuelle petite amie ? C'est normal d'avoir des critères, mais dans la vie c'est rare voire impossible de trouver des personnes qui nous correspondent à 100%. Je ne dis pas qu'il faut que tu renonce à tes critères et sortir avec la première fille qui te le propose simplement de voir tes critères un peu à la baisse si jamais une fille te plaît, semble fiable mais ne rentre pas à 100% dans tout les critères. Sur ceux, bonne journée ;)

Profil : Inconnu
ameideys
  1. answer
  2. Posté le 10/02/2019 à 21:51:32  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Bonsoir,

Premièrement, je tenais à complimenter ta qualité d'écriture, ton texte est fluide et agréable à lire. Bref. Je vais tenter de mettre au propre la quantité d'idées qui me sont venues à l'esprit après avoir lu ta confession. Je pense avoir cerné ta personne après quelque temps de réflexion, et j'espère que ce que j'en ais déduis n'est pas faux.

J'ai souvent remarqué que c'est quand tout va pour le mieux dans nos vies, que l'on se trouve des manques plus ou moins importants.
Je ne dis pas que la solitude que tu ressent -sentimentalement parlant- n'est pas importante, il est vrai que la solitude en général n'est pas un problème à prendre à la légère mais c'est cependant un problème mineur. Il ne faut pas que ton "éternel célibat" te paraisse pesant, car ce n'est pas une réelle solitude; relativise !(et tu le fais déjà d'ailleurs). Ta situation est plutôt bien par rapport à quelques années en arrière, tu n'est pas si seul que ca, tu est entouré en société, tu a des amis, tu a gagné en confiance...

J'ai juste l'impression que tu te sent seul dans ton introversion, tu veux la partager avec quelqu'un, trouver ta moitié, ne faire qu'un avec pour te sentir seul en sa compagnie, partager le même monde qu'elle, être seul avec elle. A 17 ans, il n'est pas rare de ne pas avoir trouvé sa moitié. Ceux qui prétendent l'avoir trouvé sont dans la plus part des cas des personnes superficielles qui se font croire à eux même, et aux autres, que leur situation amoureuse est idéale, dans l'unique but d'entretenir une image fictive d'eux même . Ce genre de comportement met une pression monstre sur les jeunes de 15 à 22 ans, on nous fais croire qu'il faut avoir eu un minimum d'expérience amoureuse et sexuelle à partir d'un certain âge alors que c'est faux.

Etant donné que tu a mentionné ton âge, je suppose que c'est en partie l'une des causes majeure qui rend ton célibat "pesant".
Or, rien ne presse et je sais que tu le sais, puisque tu refuses de te mettre en couple avec des filles qui ne te correspondent pas, et ce n'est en aucun cas naïf que d'agir ainsi. Au contraire, tu fais preuve d'intelligence, de patience et de détermination, tu n'est pas faible et tu sais ce que tu veux. Tu attends ce qu'il y a de mieux pour toi et tu ne te contente pas de ce qu'il y a à ta disposition pour combler le vide, tu veux l'idéal. Tu est un idéaliste, ce qui a de bons et de mauvais côtés. Tu veux que tout soit parfait ou presque, tu te laisse le temps de te procurer ce qu'il y a d'idéal pour toi, mais la perfection et l'idéal total n'existent pas. L'idéal n'est qu'Utopie, garde en tête que ta vie n'est pas une composition l'artiste :), tu ne peux pas tout prévoir à la lettre, décider les événements et les acteurs de de ta vie. La fille idéale pourrait exister mais pas tel que tu l'a imaginé au détail près.

Tu es un artiste, ca se vois, tu crée dans ton imaginaire la perfection, des scènes avec des personnes parfaites en espérant qu'elles devient réalité. Tu n'écris pas ton avenir, tu ne dessine pas le physique et le caractère des personnes que tu va rencontrer, laisse place au hasard, à la beauté de l'imperfection, laisse faire le destin Mister perfectionniste. C'est l'utopiste qui est en toi qui te fait te sentir incomplet et non pas le manque d'amour ou ton célibat, ne te laisse pas porter par ton désir de perfection.
Ne te freine pas dans tes recherches de Ladite fille, elle est là quelque part, mais peut être pas exactement comme tu l'avais imaginé. C'est quand on ne cherche pas que l'on trouve et reste patient car tout vient à point à qui sait attendre. N'idéalise pas cette fille, prends en compte que ton idée de la perfection est très, voir trop précise, ne te ferme pas des portes en étant trop exigeant.

Et pour ce qui te freine dans l'amour, je pense que sa découle de ton envie de perfection.
N'ai pas peur que les choses ne se passent pas comme tu les avais prévu, n’ai pas peur de ne pas assez être parfait, tu est parfaitement imparfait, tu es: toi. Toi l'artiste, le rêveur, le discret, le romantique, le solitaire, l'humble, l'idéaliste, le visionnaire: tu est un mec génial. Tu n'est pas "pas assez ...", tu n'est pas parfait c'est tout; comme Ladite fille, qui elle saura accepter et aimer les défauts qui te rendent singulier.

Je pense qu'il en va de même pour ta peur du sexe, elle découle de ton envie de perfection et de ton soucis d'idéalisation.
Tu vois probablement le sexe comme une performance, une scène dans laquelle tout dois se dérouler comme tu l'a précisément pensé, idéalisé. Or, tu sais certainement que ce que tu planifie (et vu ta nature tu dois certainement tout planifier, ex: la manière dont tu va aborder, parler, complimenter une fille) ne se passe pas forcément comme tu l'avais prévu, tu ne veux pas qu'il y ait de faux pas, d'erreurs ou des moments gênants. Je pense que tu ne veux pas avoir honte de ne pas assurer pendant une relation sexuelle, ce qui dois te contrarier et donc te faire peur du sexe (je tiens à dire que je suppose c'est tout j'essaie de te comprendre, j'interprète en espérant que ce que je pense soit vrai pour te conseiller du mieux que je peux).

Si ce que j'ai interprété est vrai, ne prends pas le sexe pour une performance ou pour une scène qui se doit d'être érotiquement parfaite. Le sexe c'est avant tout le fait d'aimer, c'est l'action d'aimer, d'où l'expression "faire l'amour". Tu n'a pas à avoir peur du sexe, tu n'as pas à avoir peur de ne pas être assez bon au lit, tu n'a pas à te soucier de la manière dont ca va se dérouler. Lorsque tu trouvera la fille "imparfaitement" parfaite pour toi, tu l'aimera et elle aussi en retour, faire l'amour sera le témoignage de votre affection mutuelle rien de plus. Aucune pression à avoir, aucune peur à avoir, rien ne presse. Je ne sais pas si tu est vierge, tu ne l'a pas précisé, mais si tu l'es, ne fais pas l'erreur d'avoir des relations sexuelles avec une fille "random" juste "pour savoir" (savoir = assurer au lit dans le sens superficiel). Savoir ne rendra pas le moment parfait, c'est aimer quelqu'un de confiance, qui te corresponds qui rendra ce moment parfait. Ce conseil vient d'une fille de 18 ans qui n'a jamais eu de relations sexuelles, ni de petit copain, tu n'est pas seul (si tu l'es) à être vierge et célibataire depuis toujours.

Pour conclure, tu adorerais connaître l'amour mais ton désir de perfection t'empêche de regarder plus loin que la fille idéale qui hante ton imagination, tes rêves depuis toujours, ce qui fais que tu n'a pas encore trouvé chaussure à ton pied. Tu est tombé amoureux d'elle sans qu'elle existe, tu vis avec elle dans une autre dimension : dans ton monde imaginaire. L'artiste, sois moins exigeant, ne te soucie pas de ne pas être à la hauteur ou que les événements ne soient pas à la hauteur de tes attentes. Accepte l'imperfection mais cherche la fille qui se rapproche le plus de ton idéal, reste patient et déterminé. Tu es quelqu'un de beau intérieurement, vraiment. T'as l'air d'être quelqu'un de très respectueux, discret etc. Si je ne me suis pas trompée sur l'interprétation de ta personnalité/caractère, je pense que je pourrais deviner ton signe astrologique...cancer?, je dis ca parce que je suis un cancer, je suis presque comme toi, rêveuse, créative... mais j'ai le manque de confiance en plus .
Message édité par Ameideys le 10/02/2019 à 22:02:52
Profil : Quidam
traitrius
  1. answer
  2. Posté le 11/02/2019 à 00:59:32  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Je me reconnais un peu dans cette histoire, environ vers cet âge là aussi. Sauf quelques points.
Pas de groupe d'amis, pas bon élève. Mais très solitaire et un énorme besoin de l'être.
J'avais aussi droit à des déclarations à l'époque que je refusais toutes. Je me suis mis en couple à un moment donné de ma vie, et j'ai eu deux longues relations au cours desquelles j'ai essayé de construire quelque chose avec ces deux filles qui se démarquaient des autres à mes yeux.

Maintenant que j'ai 27 ans et que tous mes efforts pour ces relations ont juste foiré, j'ai toujours cet appel de la solitude qui est resté au fil des années. Même si j'avais envie d'être à côté d'une fille "parfaite" et que j'avais tout aussi peur de ne pas pouvoir être à la hauteur. Au final c'est une peur assez vide de sens et le temps accordé à ces personnes a été tout simplement gaspillé. Dans le premier cas je n'avais rien à lui offrir, dans le 2eme cas, tout. Les deux sont parties, à la seule différence que la 2eme en a profité pour "prendre". Mais leur départ est au final une très bonne chose.

Même si j'avais envie d'être en couple et peut être même de fonder une famille, je n'ai jamais pu m’empêcher de vouloir être seul. C'est une nécessité. J'ai d'ailleurs rencontré un homme de 36 ans au travail qui était dans le même cas, mais il avait une famille et un enfant. C'est la seule chose qui le différenciait vraiment de moi : il en voulait un à tout prix, et moi j'hésitais et avec le temps l'envie a disparue. Dans son cas à) lui, il dort peu et s'isole pas mal au sein même de sa famille. Il passe beaucoup de temps avec son fils ou seul, tard la nuit. On a partagé pas mal de connaissances et de points de vues en quelques mois d'ailleurs.

La grosse envie d'être en couple, d'être comme tout le monde à cause du discours pesant de la famille, le tout a disparu vers mes 25 ans. Il ne me reste plus que moi même, et d'une certaine manière c'est la seule chose dont j'en ai réellement besoin : moi même, ma liberté et mon indépendance. Je n'ai pas du discuter avec une fille de mon âge depuis quelques années déjà, je ne travaille qu'avec des hommes et mes amis sont quasi que des hommes. Mais c'est ainsi que je me sens mieux au final. C'est ma vraie nature.

A un moment donné, vers cet âge, on se pose alors la question de "mais c'est quoi la suite ?". Être assez seul vers la 30aine, il ne reste plus grand chose mis à part le travail ? Si tu continueras seul, cette question va vraiment faire surface à un moment donné.
Pour ma part, je mets tout mon temps libre dans des apprentissages et activités les plus divers. Chacun de mes amis est particulier, c'est comme un monde à découvrir dans son domaine d'évolution et même si je suis seul, c'est avec ces quelques personnes que j'avance dans ma vie.

C'est ma réponse à la solitude. J'ai trouvé quelques objectifs, difficiles et risqués (et le risque donne une sensation très particulière et une envie et volonté hors du commun dans certains cas, si la récompense en vaut le prix), sur le long terme que j'essaie de réaliser, et le temps que j'investis pour les réaliser est largement plus fructueux que de chercher encore et encore cette personne "parfaite" ou "proche de l'être". Si tu te mettras en couple à un moment donné, attends toi à une avalanche de problèmes qui vont s'abattre sur toi. Et vu ta nature, à un moment donné ça ne va que l'accentuer.
Message édité par Traitrius le 11/02/2019 à 01:01:08
 Page :
1

Ajouter une réponse
Aller à :
 

Sujets relatifs
couple ou célibataire Célibataire j'en ai marre
Celibataire Moi:célibataire
Célibataire à 14ans Toujours célibataire à 16 ans
Célibataire depuis la naissance besoin de conseille Mon prof devient vraiment bizarre...
15 ans et tjrs célibataire 14 ans et toujours célibataire...
Céilbat pesant et site de rencontre 15 ans, toujours célibataire...
Plus de sujets relatifs à : 17 ans, célibataire depuis toujours, et ça devient pesant

Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
Je suis perdue 9
Incompréhensible 11
Pas de chances en amour 2
J’aime quelqu’un mais je sais pas si lui oui... 1
Allez dormir chez mon gars 1