FORUM Ados-Livres

|-  Vos textes

||-  

Pensées

 

liste des connectés  Lancer une recherche S'inscrire S'identifier Répondre à cette discussion Créer un nouveau message
 

Ajouter une réponse

 
Page photos
 
 Mot :  Pseudo :  
Vider la liste des messages à citer
 
 Page :
1
Auteur
 Sujet :

Pensées

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
Angoisses, découvertes, sincérité.
Profil : Quidam
passagereoccitane
  1. answer
  2. Posté le 14/07/2017 à 13:02:09  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Bonjour/Bonsoir,

J'aimerais juste exposer un texte, ni roman ni nouvelle, et rechercher des avis sur le style d'écriture, ainsi que les défauts éventuels à corriger.
Merci pour votre lecture.

~~Je tenais mon portable dans mes mains, tremblantes et moites. C'était un petit téléphone tout bête, avec un clavier à 9 touches, où il faut appuyer plusieurs fois pour obtenir le caractère désiré. Peu pratique, mais à cet instant, je n'en avais que faire. Je n'avais d'yeux que pour ce message.

Un de mes amis me disant "Demandes-lui une bonne fois pour toute !".

Vous vous dites certainement "Mais de quoi parles-t-elle ?"
Je vous explique.
J'étais tombée follement amoureuse d'une personne pour le moins... particulière. Tous me disaient qu'il était assez étrange; moi, je le trouvais exceptionnel.
C'était le genre de personne mystérieuse, dont ne sait rien, et qui ne semblait se servir de sa bouche que pour manger. Je m'étais mis en tête qu'il cachait quelque chose de beau, de brillant, de fort au fond de lui.
En fait, je le pensais pour tout le monde, mais cela me servait de prétexte, si je puis dire ainsi.
Alors je lui parlais tout les jours. De n'importe quoi. Je le regardais sans cesse. Le détaillait. L'observait.
Et seigneur, que ses mots me rendaient heureuse ! Que ma vie était illuminée par son existence ! Que sa présence me faisait du bien !
Que j'étais stupide, idiote, et naïve... !
Comment peut-on croire que quelqu'un nous porte de sentiments du simple fait qu'on l'espère ?
Car oui, j'avais dévoué ma vie à lui. Il était dans chacune de mes pensées, chacun de mes moments, chacune de mes paroles.

Et à ce moment, le portable dans les mains, mon espoir était à son paroxysme.
Mon cœur battait à tout rompre. J'avais des papillons dans le ventre.
Je voyais cette phrase comme un signe évident.
Alors je me suis lancée.
J'ai exécuté ces mots.
Lentement, j'ai appuyé sur les touches. Pendant de longues minutes, je me suis lue, relue et re-relue. Je réfléchissais à tout ce qui pouvait me passer par la tête. Et s'il partage mes sentiments ? Si on venait à sortir ensembles, que ferait-on ? Si patati, si patata...

J'ai pris une profonde inspiration. Et j'ai envoyé mon message à l'être chéri.

L'ascenseur émotionnel était passé du paradis lumineux aux enfers les plus profonds.
Le miroir de l'illusion fut brisé pour laisser place aux terres désolées de la réalité.
Mon cœur et mon esprit, en cette période liés, venaient de se dissocier si violemment, qu'il n'en restait plus rien qu'un vide. Immense et froid, sans goûts, ni odeurs, ni couleurs.
Dans ma tête, plusieurs choses s'étaient alors fracturées et dispersées en milles éclats;
Ma nature;
Ma personnalité;
Mes rêves;
Ma conscience;
Mais surtout, mon espoir.
Ruinés. Anéantis. Détruits. Incendiés.
Les mots me manquent pour décrire plus ce qu'il venait de se passer, car ce sont eux qui m'ont tuée.

En fait, une autre personne venait de prendre place dans mon corps.
Celle enfouie dans mon âme. Celle qui attendait patiemment le moment propice pour se réveiller et s'installer. Celle qui a prit mon contrôle.

Je n'étais plus moi. Je venais de changer radicalement.
Mais à quel prix...~~


---------------
*"Keep Calm and Be Yourself"
*La vie est un plat d'espoir, pimenté de souffrances et assaisonné de joies.
*Just MUSEic
* Dar amistad a quién quiere amor, es como dar pan a quién quiere agua.
* "You can either feel like a victim all the time, or you can get off your ass and do what you want to do." Chester Bennington.
(Publicité)
Suppose it's like the ticking crocodile, isn't it?
Profil : Quidam
capitaine-crochet
  1. answer
  2. Posté le 26/08/2017 à 18:31:26  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
C'est un style oral, que l'on retrouve dans les journaux intimes. L'avantage c'est que c'est très facile à lire (ça se lit tout seul). Ça laisse aussi place à une description complète des sentiments et des pensées du personnage si c'est à la première personne, un bon moyen de s'y attacher s'il est cohérent.

L'inconvénient, c'est qu'à trop se focaliser sur les sentiments et les émotions, on en vient à délaisser le reste, l'environnement extérieur, et le lecteur imagine mal. Dans ton récit, on ne sait pas où l'on est, ni quand : est-elle dans sa chambre, dans le salon, dans le bus, en cours, sur le trône ? est-ce le matin, le midi, le soir, la nuit ?… Le lecteur a besoin d'un cadre. Tu peux simplement dire qu'elle est sur son lit et qu'il est genre, je sais pas, 23h. Le lecteur visualisera une chambre, peut-être la sienne, ou celle d'une ado, avec une fille dessus en train de rédiger un sms, uniquement éclairée par la lumière du portable, ou peut-être qu'il imaginera la lumière de la chambre toujours allumée.
Et en se focalisant trop sur les sentiments et les émotions du personnage, on risque de devenir confus et d'en oublier l'essentiel : pourquoi est-elle passée de l'euphorie à cet état de dislocation ? Elle a reçu une réponse ? Elle s'est rendue compte qu'elle avait fait une erreur ?… et pourquoi n'est elle plus elle ? on ne sait pas.
J'ai vite compris qu'il ne faut pas prendre les lecteurs pour des cons, mais il faut aussi garder en tête que tes lecteurs ne sont pas, eh bien, dans ta tête. Si tu es trop précise, le lecteur risque de se perdre dans les détails inutiles. Si tu es trop vague, le lecteur ne saura pas quoi imaginer.
En fait, j'ai très bien suivi la première moitié du texte, mais après ça, j'ai perdu le sens.

De plus, tu sembles jouer sur les images, mais tu utilises des mots inappropriés :
« Un vide immense et froid, sans goût, ni odeur, ni couleur »
Le vide est par définition une absence de tout, or tu te sens obligée de préciser qu'il n'y a ni odeur, ni couleur, et ni… goût ?… Parce qu'il y a des vides avec des goûts ?!
Je te charrie un peu, mais tu as compris. :)
Y a aussi quelques fautes et il manque des mots, mais ça, ça se corrige après une relecture.

Je te conseille de lire le Journal d'une femme de chambre de Mirbeau, ou au moins un court extrait. Le style est oral, comme le tien. Ça pourrait te servir de modèle.
Message édité par Capitaine Crochet le 26/08/2017 à 18:34:34
Angoisses, découvertes, sincérité.
Profil : Quidam
passagereoccitane
  1. answer
  2. Posté le 26/08/2017 à 22:47:06  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Bonsoir,

Eh bien je dois avouer que je ne pensais pas que quelqu'un viendrait poster ici. Cela me fait plaisir. ^^

Je vois très bien ce que tu veux dire. Il est vrai que j'ai tendance à voir les choses très claires dans ma tête, mais à ne pas les exprimer de telle sorte que les autres le voient de la même façon. Je tâcherai d'y remédier à l'avenir;

J'ai remarqué les fautes. Dieu que j'ai honte... Moi qui pensais les avoir exclues... lol:{}
En revanche pour ce qu'il est des mots manquants je ne vois pas trop. Pourrais-tu m'éclairer là-dessus ?


En tout cas, je te remercie beaucoup pour tout tes conseils, que je prend bien en note. D'habitude, quand je partage ce genre de chose, on me dit "Ouah, c'est super !" ou "Oh, c'est nul !" mais sans me préciser pourquoi. Et je me retrouve couillonne. :??:

Encore merci !
Message cité 1 fois

---------------
*"Keep Calm and Be Yourself"
*La vie est un plat d'espoir, pimenté de souffrances et assaisonné de joies.
*Just MUSEic
* Dar amistad a quién quiere amor, es como dar pan a quién quiere agua.
* "You can either feel like a victim all the time, or you can get off your ass and do what you want to do." Chester Bennington.
Suppose it's like the ticking crocodile, isn't it?
Profil : Quidam
capitaine-crochet
  1. answer
  2. Posté le 27/08/2017 à 00:00:04  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

PassagèreOccitane a écrit :

Bonsoir,

Eh bien je dois avouer que je ne pensais pas que quelqu'un viendrait poster ici. Cela me fait plaisir. ^^

Je vois très bien ce que tu veux dire. Il est vrai que j'ai tendance à voir les choses très claires dans ma tête, mais à ne pas les exprimer de telle sorte que les autres le voient de la même façon. Je tâcherai d'y remédier à l'avenir;

J'ai remarqué les fautes. Dieu que j'ai honte... Moi qui pensais les avoir exclues... lol:{}
En revanche pour ce qu'il est des mots manquants je ne vois pas trop. Pourrais-tu m'éclairer là-dessus ?
Afficher plus
Afficher moins



Oublie. C'est moi qui ne sais pas lire…


PassagèreOccitane a écrit :

En tout cas, je te remercie beaucoup pour tout tes conseils, que je prend bien en note. D'habitude, quand je partage ce genre de chose, on me dit "Ouah, c'est super !" ou "Oh, c'est nul !" mais sans me préciser pourquoi. Et je me retrouve couillonne. :??:

Encore merci !
Afficher plus
Afficher moins



Pas de souci, c'est normal. :)
Oui, malheureusement, c'est souvent comme ça, voire pire : pas de retour. Les gens lisent parfois sans rien laisser à l'auteur, tu ne sais pas s'ils aiment ou non, les choses à revoir s'il y en a… Les écrivains aguerris n'ont plus besoin de ça pour avancer dans leurs histoires (quoique, ça se discute !), alors c'est important pour ceux qui commencent à écrire, ça leur permet de rectifier le tir et d'être encouragés dans leur élan.

Angoisses, découvertes, sincérité.
Profil : Quidam
passagereoccitane
  1. answer
  2. Posté le 28/08/2017 à 21:45:20  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Capitaine Crochet
C'est vrai, tu as tout as fait raison. Même si, il m'arrive moi-même de ne rien dire face à un récit, pour la simple et bonne raison que je n'ai pas d'avis. Ce n'est pas tant par flemme ou quoi que ce soit, simplement que je n'ai rien à ajouter.


---------------
*"Keep Calm and Be Yourself"
*La vie est un plat d'espoir, pimenté de souffrances et assaisonné de joies.
*Just MUSEic
* Dar amistad a quién quiere amor, es como dar pan a quién quiere agua.
* "You can either feel like a victim all the time, or you can get off your ass and do what you want to do." Chester Bennington.
(Publicité)
 Page :
1

Ajouter une réponse
Aller à :
 

Sujets relatifs
Plus de sujets relatifs à : Pensées

Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
Un avis sur le début de mon roman s'il vous plaît 6
Que pensez-vous de ce texte ? 1
Idée pour écrire un roman 2
Vidéo texte sur 13 reasos why 0
Il était une fois, en psychiatrie... 1