FORUM Ados-Livres

|-  Vos textes

||-  

Mon histoire

 

liste des connectés  Lancer une recherche S'inscrire S'identifier Répondre à cette discussion Créer un nouveau message
 

Ajouter une réponse

 
Page photos
 
 Mot :  Pseudo :  
Vider la liste des messages à citer
 
 Page :
1
Auteur
 Sujet :

Mon histoire

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
Profil : Etranger
oomarleyoo
  1. answer
  2. Posté le 18/06/2016 à 00:29:20  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Salut salut ! :) Je ne sais pas si ce forum est plus ou moins actif mais c'est ici que mon topic a sa place !

Je viens vous présenter une histoire que je suis en train d'écrire. Je pense que l'on peut appeler ça une nouvelle. Il s'agit en fait d'un mélange d'une histoire que j'ai vécu et de quelque chose que j'ai imaginé. Je me suis donc basé sur ma vie, le portrait que vous verrai, c'est en partie moi, à quelques exceptions près.

Il y aura une préface (que je vais mettre à la suite de ces lignes) et de petits chapitres suivront. Je pense en mettre un par semaine pour me laisser le temps d'écrire tranquillement ^^
J'ai déjà toute l'histoire en tête, mais je n'ai pas encore de nom.

Voilà voilà, la préface n'est qu'une présentation du personnage principal, je vous conseille d'attendre les premiers chapitres pour vous faire un avis :)
De toute façon, je tiens à préciser que je ne poste pas ça pour avoir des compliments, loin de là. Je sais bien que je n'ai pas les qualités d'un auteur, je veux simplement partager avec vous des écrits qui m'ont soulagé lors de moments difficiles.

Bonne lecture :)



PREFACE

C’est l’histoire d’un jeune garçon, qui vivait un chagrin d’amour.
Il s’appelait Alex, c’était un adolescent comme les autres, avec une vie que l’on peut qualifier de banale. Il avait tout juste 18 ans, allait au lycée, aimait la musique, et sortir avec ses amis. Jusque-là, rien de particulier. Mais ce garçon était malgré tout spécial, il n’était pas comme les autres pour une chose, les sentiments. Il avait plus de sentiments que n’importe qui. Il donnait de l’affection, de l’amour, à tout le monde, même aux personnes qu’il appréciait moins pour une quelconque raison, même aux animaux. Vous allez me dire que beaucoup de monde est comme ça, mais considérons une échelle allant de 1 à 10, où l’amour que donnent les gens en général se situe à 3. Certains ne sont pas affectueux et ne sont qu’à 1, d’autres le sont un peu et son à 2, d’autres le sont relativement beaucoup et sont à 3. Il y a en ce monde des gens qui éprouvent beaucoup de sentiments comme la compassion, cela peut être des religieux, ou d’autres personnes, des humanitaires ou peut être vous, que l’on peut placer à 5. Alex se situe à 9.

Il habitait dans une de ces maisons de la classe moyenne, pas très grande mais avec de l’espace tout de même. Le rez de chaussée avec le salon, la salle à manger, la cuisine, les toilettes et un accès au garage, un étage avec trois chambres et une salle de bain, ainsi qu’un petit jardin. Le tout se trouvant dans une petite résidence plutôt calme. Il vivait là avec ses parents, n’avait ni frère ni sœurs et pas d’animaux, même s’il aurait beaucoup aimé en avoir.

Alex faisait des études littéraires dans un lycée privé, et s’entendait bien avec tout le monde.

Rentrons dans le vif du sujet. A l’âge de 15 ans, il découvrit le vrai amour, celui qui nous fait comprendre que jamais nous ne l’avions vécu auparavant. Il était tombé amoureux d’une fille qui vivait loin de chez lui, et à sa plus grande réjouissance, cet amour était réciproque. Les deux se mirent donc à commencer une histoire ensemble, leur première histoire chacun. Malheureusement, quelques mois plus tard, les deux jeunes gens avaient évolué, ils avaient muri et changé, et ne se correspondaient plus. Malgré des sentiments encore présents, ils décidèrent d’arrêter leur aventure. Quelques temps plus tard, il eut une petite histoire avec une fille qu’il pensait aimer, mais il n’avait pas pris le temps de la connaître et il s’avéra qu’elle n’était pas du tout ce qu’il recherchait. Mais que recherchait-il ?

A 16 ans, il découvrit la culture Rastafari. Cela l’a amené à s’ouvrir à beaucoup de choses, à s’intéresser à la philosophie, aux religions et bien d’autres choses. Malheureusement, tout ceci lui a ouvert les yeux sur la tristesse de notre monde. Lui comme moi ne savons toujours pas si c’est une bonne chose ou pas. Il est vrai qu’en étant conscient de la réalité, nous pouvons éviter beaucoup de mauvaises choses, ainsi que l’ignorance qui fait souffrir. Le savoir, c’est le pouvoir. Mais la vie est tellement dure, que comprendre le monde peut nous rendre malheureux. Alex a cherché pendant des mois et des mois, deux longues années, il a cherché des solutions pour améliorer ne serait-ce qu’un aspect de notre société. Il avait une philosophie de vie très spécifique et considérait qu’il était dans la bonne mesure. Il n’adhérait à aucune institution, aucune structure, il n’était adepte d’aucune doctrine, même pas Rastafari, qui lui avait pourtant permis de devenir quelqu’un. J’ouvre ici une parenthèse pour préciser une chose, je dis qu’il était devenu quelqu’un, car avant tout cela, il était une personne banale, de laquelle ne ressortait rien de spécial. Tandis qu’à ce moment, il forgeait sa personnalité. Bref, il considérait que la sagesse était de s’intéresser à toutes les cultures, toutes les religions et philosophies de vie, tous les courants de pensées, sans affirmer qu’une était plus juste ou plus vraie que l’autre. Toute chose mérite de l’intérêt, car toute chose a un sens, et il est bon de connaître le maximum de choses. Mais je m’égare. Alex cherchait une fille qui serait comme lui, qui penserait les mêmes choses, une âme sœur. Il savait qu’il serait très difficile de la trouver, le monde est vaste et il était très peu probable que cette personne se trouve tout à côté de lui.

(Publicité)
Profil : Etranger
oomarleyoo
  1. answer
  2. Posté le 18/06/2016 à 00:32:27  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Je mets tout de suite la premier chapitre :)
A la semaine prochaine ! hello:{}


CHAPITRE 1 - Détresse

C’est alors qu’à 17 ans, il rencontra une fille qui une fois de plus, habitait loin de chez lui. Il discuta avec elle quelques jours, puis ils s’échangèrent leurs numéros de téléphone. Nous sommes un an plus tard, notre jeune garçon a 18 ans et il parle toujours avec cette fille, qui a un an de moins que lui. Entre temps, il a eu des sentiments pour d’autres filles, et est même tombé follement amoureux de son professeur de sciences (précisons qu’elle était quand même très jeune). Mais il est tombé malade il y a quelques mois, et n’est plus allé en cours. Il voyage entre les médecins, pour se soigner, mais ce n’est pas chose facile. De plus, sa maladie lui a causé une grave dépression. Il fait donc tout son possible pour se sortir de cette situation et reprendre sa vie, mais il traverse des moments très difficiles à vivre.

Il y a de ça quelques semaines, sa lointaine amie lui annonçait une chose qui allait le bouleverser, elle qui lui avait dit qu’elle ne voulait pas d’une relation à distance, lui disait presqu’un an après qu’elle se mettait en couple avec un autre ami qui habite également loin d’elle. Alex n’avait pas l’impression d’avoir des sentiments pour son amie, il l’aimait beaucoup, certes, mais pour lui, ce n’était qu’une très bonne amie, peut être sa meilleure amie. Il se disait qu’avec toute l’affection qu’il donnait autour de lui, il était normal qu’il s’attache fortement à elle, mais ne pensait pas pour autant être amoureux. Seulement, quand elle lui a annoncé sa relation, il ressenti une grande tristesse l’envahir. A lui, elle avait préféré l’autre garçon, c’est avec l’autre garçon qu’elle voulait faire sa vie, c’est cet autre garçon qu’elle aimait, pas lui. Bien qu’il sache que c’était une mauvaise chose, il ne pouvait s’empêcher d’être grandement jaloux. Il pensa d’abord qu’il était jaloux de leur situation, car lui n’avait pas de copine, il ne trouvait pas cette fille qui serait comme lui et le ferait rêver autant que lui aurait essayé de la faire rêver. Mais il se rendit compte qu’en réalité, il était jaloux du nouveau copain de son amie, son amie pour qui il avait acquis des sentiments forts, après une année de correspondance.

Depuis le moment où elle lui avait annoncé la terrible nouvelle, la situation avait changé. Avant cela, les deux se parlaient dès qu’ils ouvraient les yeux le matin, jusqu’à ce qu’ils les ferment le soir. Après cela, plus rien, même pas un seul message. Quatre semaines de silence, quatre semaines de souffrance, et enfin, elle donna signe de vie. C’est alors qu’ils discutèrent deux ou trois jours, puis de nouveau, plus rien. Pendant ces quelques jours de soulagement, le répit n’était pas complet, elle n’était plus la même. Beaucoup moins proche de lui, et la discussion tournait autour de son nouveau copain. Alex pensa un moment qu’en réalité, c’est lui qu’elle aimait et qu’avec tout ça, elle voulait le rendre jaloux.

Il décida de crever l’abcès en lui demandant si elle avait été particulièrement occupée, mais ce ne fut pas le cas. Il lui dit alors toute la vérité, excepté le fait qu’il était en réalité jaloux de son copain et pas seulement de leur situation. Cela pourrait créer des conflits entre eux, se disait-il. De plus, dans sa situation il ne pouvait la rendre plus heureuse que l’autre garçon le faisait. Il n’avait pas envie de tout cela alors il gardait pour lui la vérité. Suite à une longue conversation, quelques jours ont succédé où la situation était un peu plus semblable à celle d’avant, puis, de nouveau le silence. Alex avait dit à son amie qu’ayant changée, elle le faisait souffrir et qu’il préférais ne plus correspondre avec elle tant qu’elle était avec ce garçon. Elle lui dit alors qu’elle ne voulait pas, qu’elle avait besoin de lui, et lui demanda d’essayer de continuer quand même. Il accepta et dans les jours suivants, pensa que ça s’arrangerait mais ce ne fut pas le cas, comme je le disais, de nouveau le silence.

Profil : Etranger
oomarleyoo
  1. answer
  2. Posté le 24/06/2016 à 16:48:03  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Bonjour bonjour ! J'espère que votre semaine s'est bien passée :)

CHAPITRE 2 - Rencontre

Quelques jours passés, il reçut un message où elle lui demandait des idées pour le cadeau d’anniversaire de son copain. C’était trop, il n’en pouvait plus. Il lui dit qu’il ne pouvait pas l’aider ne connaissant pas le garçon, et la conversation fut aussi vite terminée. Peu de temps après, il en avait vraiment marre, l’ensemble de sa vie était à ce moment trop difficile à vivre. Après mûre réflexion, il décida d’en finir. Il voulait quitter ce monde. Il sortit de chez lui pour aller s’isoler un peu, dans un endroit reculé qu’il connaissait. Ce n’était guère loin de sa maison, 200 mètres tout au plus. C’est un espace vert se situant sur la gauche quand on entre dans la résidence, un petit espace vert large d’une vingtaine de mètres s’enfonçant loin, sur plusieurs dizaines de mètres. Quand on marche vers le fond, on longe d’un côté les arbres qui séparent la résidence de la route et de l’autre les sapins qui séparent des jardins qui se succèdent sur la longueur. Quelques arbres se trouvent en plein milieu du chemin, chemin qui d’ailleurs n’est pas totalement droit, ce qui fait que nous ne voyons pas quelqu’un se trouvant à l’autre bout. Au fond de cet espace, des arbres empêchent de continuer, et il faut s’arrêter là, dans un petit endroit calme. Il y avait mieux comme endroit pour s’isoler, une forêt par exemple qui se trouvait à proximité, mais celui-ci était plus proche et surtout, Alex s’y était réfugié à de nombreuses reprises, pour diverses choses. Il s’y rattachait comme un sentiment de nostalgie.

Il se rendit alors dans cet endroit, et s’assit contre le dos du cabanon du dernier jardin, dans le fond, puis il se mit à pleurer. Depuis un moment il cherchait un moyen indolore de partir, il avait peur de la souffrance bien-sûr. Mais il ne trouvait pas. Il était prisonnier d’une profonde tristesse, et souffrait de sa maladie. Après plusieurs minutes de larmes silencieuses, quelqu’un apparut. Alex sursauta, il avait peur que quelqu’un le voit seul, en train de pleurer. Il resta figé et essuyais ses larmes rapidement, quand il découvrit le visage d’une très jolie fille s’avançant vers lui.

Bien qu’il attache peu d’importance au physique, Alex a tout de même une préférence pour les filles brunes, mais celle-ci était blonde. Elle avait un visage parfait, tout était bien proportionné, elle était la perfection pour le jeune homme. Elle était habillée d’un jean et d’un haut blanc, sans aucun bijou. Elle s’avança doucement vers lui puis s’assise à côté, sans rien dire. Elle posa délicatement les mains sur ses épaules et le fit basculer sur elle, de manière à ce que sa tête soit sur ses jambes. Le garçon se laissa faire sans dire un mot, il sentait un profond bien être s’emparer de lui. Après quelques minutes, la jeune fille glissa d’une voix douce : « Je m’appelle Marie, et toi ? », il lui répondit, et il y eut de nouveau un silence.

Alex ressentait un sentiment étrange, quelque chose qu'il n'avait jamais éprouvé, lui, le spécialiste des émotions et sentiments. Il avait une aveugle confiance en elle, sans même savoir pourquoi. Le fait que la jeune femme lui soit inconnue, et que malgré ça, il sentait tout ce bien, était séduisant. L'anonymat était intéressant, mais il se décida quand même à poser des questions, pour comprendre le pourquoi du comment, et peut être connaître une personne formidable. La personne qui l'aiderait à vivre, et ne pas quitter ce monde.

Bon week-end et à la semaine prochaine ;)

Profil : Etranger
oomarleyoo
  1. answer
  2. Posté le 07/07/2016 à 19:15:12  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
CHAPITRE 3 - Présentations

Le garçon se releva, et demanda : "Qui es-tu ?" . Avec un regard infiniment doux, elle se présenta, tout en restant mystérieuse : "Je suis une fille ordinaire, je vais au lycée, je vis avec mes parents pas loin d'ici et je viens là me reposer d'un quotidien fatiguant. Quand je t'ai vu, j'ai tout de suite compris la situation, et il n'y eut aucune rélfexion, j'ai immédiatemment décidé de t'aider.". Alex resta perplexe, il n'avait jamais rien vécu de tel et se demandait ce qu'il se passait. Que lui arrivait-il ? Etait-ce bien réel ? Il avait envie de lui dire qu'elle ne pouvait pas l'aider, mais cela lui était impossible, c'était inexplicable. Il demanda timidement pourquoi elle voulait l'aider, Marie esquissa un sourire, lui prît une main et expliqua : "Parce que nous vivons la même chose..." avant de le prendre dans ses bras. Alex se laissa faire, et sentit tout à coup une chaleur agréable, il avait l'impression de rêver.

Quelques secondes plus tard, les deux se mirent en route pour la maison du garçon. Il lui avait proposé de venir chez lui pour faire connaissance au chaud, en buvant quelque chose. Il régnait déjà entre eux quelque chose d'étrange, une sincérité profonde, une compréhension. Ils avaient l'impression de tout savoir l'un sur l'autre et se faisait confiance sans même en avoir parlé, sans se connaître. En arrivant, Alex offrit quelque chose à boire à Marie, et ils se mirent à disucter. Au bout d'un certain temps, ils regardèrent l'heure et se rendirent compte que cela faisait plusieurs heures qu'ils échangaient leurs vies sans la moindre difficulté. Ils étaient dans ce moment où nous ne sommes plus dans la réalité avec les choses extérieures qui nous entourent, mais dans une bulle avec l'autre personne, pendant des heures et des heures, sans voir le temps passer, pour réaliser à la fin, quand on revient sur Terre, alors qu'on pensait en minutes, les heures écoulées et surtout que la personne avec qui nous avons partagé ces instants nous correspond totalement.

Il restait peu de temps avant le dîner et les parents d'Alex n'étaient pas encore rentrés de leur travail. Il proposa donc à sa nouvelle amie de lui faire visiter la maison avant de la laisser repartir. Puis elle rentra chez elle. Les deux se connaissaient mieux à présent, et le soir même, un manque réciproque s'installait déjà, mais étrangement, il n'était pas douloureux, il était même agréable.

Avant de dormir, dans son lit, Alex cogitait. Il repensait à sa journée qui était peut être le début non pas d'une nouvelle page, mais d'un nouveau livre. Il avait toujours cette peur d'être déçu, il ne voulait pas trop espérer car cela l'avait fait beaucoup souffrir, mais quelque chose l'obligeait à se plonger dans une espérance infinie. Quelque chose de mystérieux, il ne savait vraiment pas ce que c'était, ça paraissait être un élément extérieur bien plus fort que lui, tellement il était impossible d'y résister.

Soudainement son attention se porta sur une chose en particulier, ils ne s'étaient échangés aucunes coordonnées, ils n'y avaient même pas pensé. Alex savait avec certitude qu'elle non plus n'y avait pas pensé. Elle avait juste son adresse, mais allait-elle venir jusqu'à chez lui pour passer du temps avec lui ? Il médita sur le sujet, pourquoi quelque chose qui envahit notre quotidien, les téléphones portables, les ordinateurs, toute cette technologie, n'était pas venue une seule fois dans leur longue conversation ? Il ne doutait pourtant pas une seconde qu'il allait la revoir, même s'ils n'en avaient pas parlé, il était évident qu'une relation forte commençait.

Profil : Etranger
oomarleyoo
  1. answer
  2. Posté le 07/07/2016 à 19:28:10  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
CHAPITRE 4 - Lettre

Deux jours après, notre jeune homme alla récupérer le courrier à sa boîte aux lettres, quand il vît inscrit sur une enveloppe "Pour Alex". C'était elle ! Il n'avait cessé de penser à Marie durant ces deux jours, et il découvrit cette lettre, il était le plus heureux du monde. Il s'empressa de rentrer, de monter dans sa chambre et d'ouvrir l'enveloppe. Les larmes aux yeux, il commença à lire ;

"Bien le bonjour, nouvel ami ! Suite à notre rencontre, j'ai ressentis énormément de choses, et j'ai beaucoup réfléchis. Depuis les premières secondes, mon coeur me fait comprendre quelque chose. Je t'explique. Quand j'étais plus jeune, comme je te l'ai raconté la dernière fois, j'ai vécu beaucoup de choses plus ou moins difficiles. Notamment une grave maladie, dont je ne t'ai pas trop parlé car cela m'est difficile. Un jour, j'ai rencontré une femme, qui était médecin à l'hopital où j'allais, et qui est devenue une très bonne amie pour moi, ma meilleure amie. Au début elle n'était qu'un médecin parmi les autres, mais nous avons beaucoup discuté et elle m'a aidé comme jamais personne ne l'avait fait pour ma maladie, et plus encore, pour ma vie. Un soir, elle est venue chez moi et m'a offert un collier avec la moitié d'un coeur et m'a dit qu'elle avait l'autre moitié. Elle m'expliqua qu'elle ferait tout pour m'aider, et que quand je guérirais, elle me remettra l'autre moitié. Elle m'avait promis que j'allais guérir. Et effectivement, un jour, tout était terminé, enfin. C'est alors qu'elle vint me voir pour me donner l'objet rempli de symbolique. Je te passe plusieurs mois. Quelques temps après, pour des raisons que je te révèlerai un peu plus tard, je décidai d'offrir à mon tour la moitié du coeur à quelqu'un, mais pas n'importe qui. La vie me dirait qui est cette personne, et il n'y a aucun doute, c'est toi. Je ne sais pas si toi aussi tu as ressenti cette chose... spéciale. Enfin si, j'en suis persuadée. Je te joins donc le collier, ainsi que mon adresse. Tu pourras alors venir me voir quand tu voudras, tu es le bienvenu, et tu me verras porter l'autre moitié du coeur. Marie".

Dans le papier replié, se trouvait un magnifique collier, très simple. Il était fait d'une très fine chaîne en or, avec la moitié du coeur pour pendantif, lui aussi en or. Alex n'en revenait pas, il resta un moment, le collier et la lettre dans les mains, sans rien dire. Une larme coula le long de son visage, mais dès l'instant où il mît le collier autour de son coup, il se sentît bien, comme protégé et heureux. Le soir, ses parents vîrent le bijou et lui demandèrent ce que c'était. Il expliqua alors que c'était une amie qui le lui avait offert mais qu'il préférait garder l'histoire pour lui. Ils n'insistèrent pas.

Dès le lendemain, Alex alla chez son amie. Sur le chemin, il n'arrêtait pas de repenser à tout ce qu'elle lui avait confié dans la lettre, mais bien qu'il soit un peu timide, il ne stressais pas du tout à l'idée de la revoir. Elle était comme sa conscience, comme une autre partie de lui, et nous n'avons pas peur de nous même. Il observait attentivement ces ressentis, très différents de d'habitude. La veille au soir, il pensait qu'il allait avoir du mal à s'endormir à cause de tous ces évènements bouleversants, mais ce ne fut pas le cas, il avait passé la meilleure nuit de toute sa vie, et c'est avec beaucoup d'énergie, un grand enthousiasme et un bien être toujours aussi mystérieux, qu'il marchait vers le bonheur. Quelques minutes plus tard, il arriva devant une jolie maison. Un peu plus grande que la sienne, et individuelle. C'est un détail qu'il remarqua tout de suite car lui était depuis toujours en maison mitoyenne. La maison était en pierre, avec des volets bleus. Il avait beaucoup de plaisir à se trouver là et à contempler cette beauté. L'endroit était très calme, il y avait beaucoup d'arbres et on entendait les oiseaux chanter. Alex s'avança alors devant la porte puis il frappa. Quelqu'un ouvrît la porte, c'était Marie, elle était là devant lui et portait son collier. Pendant quelques secondes, ils se regardèrent tout en se disant bonjour, puis un sourire se dessina sur le visage de la jeune fille. Alex sourit à son tour et demanda pourquoi elle souriait en le regardant avec insistance. Marie avait vu que lui aussi, portait son collier.

Profil : Etranger
oomarleyoo
  1. answer
  2. Posté le 08/07/2016 à 16:14:33  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
CHAPITRE 5 - Intrépide

Elle se tenait là, rayonnante comme un soleil, l'étoile qui le guiderait. Elle lui apparaissait comme un ange ! Ils traversèrent la belle maison pour aller s'installer dans le jardin, puis ils se mirent à discuter. C'est alors que Marie lui proposa une chose très surprenante ; "Que dirais tu de faire un voyage ?", Alex resta sans voix et ne savait pas si elle était sérieuse. S'en est suivie une argumentation passionnée de la jeune fille, pour expliquer son désir de partir à l'inconnu avec son compagnon, pour échapper à la dure vie quotidienne et urbaine, pour s'évader. C'était une idée spontannée, rien de prévu, mais les deux se mirent d'accord et allaient bientôt partir ensemble au bout du monde.

La première chose était de décider de la destination car le principal était de partir autre part, loin de leurs vies, et ils n'avaient pour l'instant aucun endroit en tête. Plusieurs pays sont passés, l'Australie, le Brésil et bien d'autres, ce fut le Costa rica qui retenu l'attention des jeunes gens, mais finalement ils changèrent pour la Crète. Il y avait une raison à cela, Alex y était allé étant plus jeune et il en gardait de magnifiques souvenirs. Il avait vraiment envie de partager ça avec quelqu'un, et puisque Marie lui proposait un voyage, il en profita pour lui soumettre l'idée de la Crète, d'autant qu'il y avait ce sentiment très intense bien que mystérieux qui régniait entre eux. C'était la bonne personne, évidemment.

L'organisation s'annonçait difficile, car un voyage improvisé ne demande pas la même préparation qu'un voyage prévu à l'avance. De plus, il ne s'agissait pas là de deux milliardaires, mais de deux adolescents, dépendants de leurs parents. Ces derniers devaient déjà être mis au courant, et bien sûr donner leur accord. Les voyageurs décidèrent de chacun rencontrer les parents de l'autre, et d'expliquer tout, sans mensonge, en espérant faire comprendre que ce sont de bonnes personnes et que cela était une expérience à réaliser à tout prix. L'objectif était que les adultes comprennent que ce projet était une bonne chose et non une mauvaise.

Une fois rentré chez lui, le garçon demandit l'attention de ses parents tout en étant angoissé de leur réaction et surtout de leur réponse, mais il faisait son possible pour garder son calme et rester serein. Au fond de lui, il savait qu'il donnerait tout pour persuader ses parents, et que cela se passerait bien. Après une longue explication, leur réponse fut pour le moins surprenante, ils étaient contents, pour une chose en particulier. Leur fils se livrait enfin à eux. Effectivement, Alex était du genre réservé et ne se confiait jamais à ses parents. Il gardait tout pour lui et pour une fois, il dévoilait tout. Son père et sa mère le découvrait, ils purent enfin savoir quelle était la vie de leur enfant, qui il était. C'est avant tout cet élément qui fait que leur réponse allait être positive. Une longue discussion suivit, mais c'était bien plus que cela, la famille apprenait à se connaître. Non seulement les parents du jeune homme donnaient leur accord pour ce voyage, mais en plus, ils décidèrent de l'aider du mieux qu'ils le pourraient, pour la sécurité bien-sûr, mais aussi pour le bien de leur fils qui avait besoin de cela.

C'était donc parti pour un grand voyage. Tout le monde se réunit pour choisir la tournure de l'aventure. A ce moment, nous étions au début du mois de Juillet, au début des grandes vacances scolaires. Une longue durée était préférable pour les jeunes aventuriers, il fut donc décidé de partir un mois entier, mais il fallait pour rendre cela possible, trouver le moyen de ne pas avoir à dépenser beaucoup d'argent pour le logement et le reste. C'est pourquoi l'idée de prendre une tente fut avancée, ce qui était également pratique pour éviter de rencontrer des problèmes par rapport aux réservations qui évidemment, ne pouvaient se faire au dernier moment. Ils établirent tout un programme pour qu'il y ait le moins de difficultées possible, et achetèrent des billets d'avion pour un prix assez élevé, mais par rapport au voyage qui s'annonçait, cela restait raisonnable. Tout le matériel fut préparé progressivement jusqu'au jour où le moment tant attendu arriva, ils étaient prêts à partir.

Profil : Etranger
oomarleyoo
  1. answer
  2. Posté le 08/07/2016 à 16:35:13  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
CHAPITRE 6 : Départ

Un bruit sourd... Le train était en route pour l'aéroport. Alex dormait, puis ouvrit les yeux et apperçut sa belle, en face de lui, qui regardait par la fenêtre. Elle avait le regard perdu dans le paysage qui défilait, à quoi pensait-elle ? Il l'observa avec passion un bout de temps, puis à son tour, Marie ferma doucement les yeux, elle s'endormit au bruit continu et monotone du train, et Alex quant à lui, dirigea son regard vers la fenêtre. Après deux heures sur les chemins de fer, c'était l'arrivée à l'aéroport. Il y avait beaucoup de monde, et malgré l'atmosphère pesante et toutes les formalités compliquées, le couple resta très serein et même ces instants leur étaient agréables. Le bonheur était déjà présent.

Ceintures bouclées, l'avion décolla. Encore une fois, nos voyageurs rêvaient par les hublots entre deux conversations. Trois heures de vol et l'avion atterît sur l'île. En sortant de l'appareil, le vent chaud vînt immétiatement carrésser leurs visages. Il faisait en moyenne de 35° à 40°, mais il y avait toujours du vent ce qui rendait la chaleur très agréable et plutôt sèche, et non humide et lourde. Ils récupérèrent leurs valises et quittèrent l'aéroport, puis ils profitèrent d'un autobus pour s'éloigner de la capitale, Héraklion. Une heure de route et la journée de voyage se terminait enfin, ils étaient partis de chez eux à 9h et étaient arrivés à destination à 20h, sachant que sur les fuseaux horaires, il y a une heure de plus en Crète qu'en France. Il était donc 19h chez eux quand ils sont arrivés.

La route principale de l'île longe la côte Nord, on roule donc à proximité de la mer, ce qui laisse dévoiler un panorama digne de cartes postales. Le climat était sec, mais cela faisait partie du charme de ce semblant de paradis. Comme il faisait déjà nuit, tout n'était encore qu'apperçu pour les nouveaux arrivants, mais les lumières des petits villages littoraux, brillants et se refletants sur l'eau, leur offrait un splendide spectacle. Alex et Marie décendirent avec les autres personnes, devant un hotel, puis partirent plus loin pour installer leur tente. Pour la nuit, ils se mettraient n'importe où, et chercheraient un bon endroit le lendemain. Mais avant de faire cela, ils se dirigèrent vers un restaurant du village voisin pour y manger quelque chose.

Voilà deux jeunes gens débarquant dans ce petit bar tranquille, avec tous leurs bagages et demandant s'il était possible de manger. Heureusement, Marie parlait très bien anglais, ce qui était également le cas des habitants locaux. Il y avait toutes sortes de bars et restaurants tout le long de la plage dans ce petit village, ils étaient tous ouverts sur la mer ce qui permettait aux gens de profiter de la vue en buvant ou en mangeant. L'air était très agréable, il faisait ni trop chaud ni trop froid et la cuisine était succulante. Pour leur premier repas, ils choisirent du poisson fraichement pêché dans la journée, Alex de la dorade et Marie du bar.

Tout à coup, le patron vînt à eux et leur demanda leur situation. Ils expliquèrent alors qu'ils étaient Français et qu'ils venaient en vacances ici, mais qu'ils venaient d'arriver et qu'ils allaient chercher un endroit pour dormir. L'homme fît une proposition étonnante, il leur offrait son toît pour la nuit ! Sur le moment il était difficile d'accepter une telle chose, mais après quelques échanges, l'affaire était conclue, ils dormiraient là. Une fois couchés dans leur chambre, les amis discutèrent, et notamment de la gentillesse qui avait l'air de régner sur l'endroit, cela les obsédait beaucoup.

Le lendemain matin, ils découvrirent le pays de jour, c'était vraiment magnifique ! Une mer bleue bordant un littoral plus qu'atypique. Après avoir remercié le propriétaire de l'établissement, ils se mirent en route pour chercher un bel emplacement. Au bout de quelques heures, ils avaient enfin le lieu qui leur convenait ! La recherche avait été longue, mais ils ne voulaient pas se mettre n'importe où, cela avait beaucoup d'importance, ils étaient là pour un mois tout de même ! Certes, ils pouvaient se déplacer, mais ça ne changeait pas l'importance que cela avait. De plus, en cherchant, ils purent visiter et découvrir plusieurs endroits, et tout cela dans une bonne humeur éternelle. Les deux étaient en accord parfait, ils ne se contredisaient jamais et aucune tension ne régnait entre eux, même quand la fatigue se faisait sentir. Ils s'entraidaient. Ils ne formaient qu'un seul être.

Les voilà donc en train de s'installer dans un milieu bucolique, ils se trouvaient au bord d'un petit bois, pas très loin de la mer. Chaque instant était vécu avec plaisir, le montage de la tente par exemple pouvait paraître chose banale, voir embêtante, mais là il s'agissait d'un acte de vie, c'est quelque chose qu'ils firent ensemble et cela faisait partie de l'aventure. Ils firent des courses et mangèrent avant de passer leur première nuit ensemble. Alex et Marie n'avaient encore jamais songé à cela, mais ça allait être leur première nuit tous les deux, et ils allaient la passer en Crète, au bord de la mer. Alex se demandait pourquoi il n'y avait pas pensé une seule fois, d'habitude c'est typiquement le genre de chose qui le fait stresser, mais là, rien du tout, que de la spontanéité et du bonheur.

(Publicité)
Coucou.
Profil : Citoyen
ajiin
  1. answer
  2. Posté le 20/03/2017 à 18:23:46  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Désolé de mettre ce message entre tes chapitres mais en tout cas c'est pour l'instant une magnifique histoire, tu es vraiment chanceux d'avoir vecu cela !
Message cité 1 fois
Coucou.
Profil : Citoyen
ajiin
  1. answer
  2. Posté le 20/03/2017 à 18:24:54  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
De plus je deteste lire mai ton histoire m'a vraiment emporté !

Profil : Etranger
oomarleyoo
  1. answer
  2. Posté le 20/03/2017 à 20:41:02  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Ajiin a écrit :

Désolé de mettre ce message entre tes chapitres mais en tout cas c'est pour l'instant une magnifique histoire, tu es vraiment chanceux d'avoir vecu cela !
Afficher plus
Afficher moins



Oh c'est vraiment gentil de ta part ca fait plaisir ! Ca me remotive pour la continuer parce que j'avais arrêté il y a longtemps ! J'ai deja la fin en tête il faut que je continue ^^

Coucou.
Profil : Citoyen
ajiin
  1. answer
  2. Posté le 20/03/2017 à 23:38:38  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Oui, je veux la suite ! :)

Coucou.
Profil : Citoyen
ajiin
  1. answer
  2. Posté le 30/03/2017 à 22:59:10  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
La suite arrive bientôt ???

(Publicité)
Coucou.
Profil : Citoyen
ajiin
  1. answer
  2. Posté le 27/08/2017 à 01:40:52  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Je suppose qu'elle n'arrivera jamais...

Profil : Etranger
oomarleyoo
  1. answer
  2. Posté le 27/08/2017 à 11:41:03  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Salut ! J'apprécie ton intérêt pour mon histoire haha !
Malheureusement en ce moment j'ai des soucis de santé et je n'ai pas trop le temps ni la tête à continuer...
Malgré tout j'ai toute la trame en tête , c'est surtout quand on lit la fin que ça devient excellent , j'essayerai de m'y remettre.

Profil : Etranger
oomarleyoo
  1. answer
  2. Posté le 25/11/2017 à 21:14:42  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Salut ! Au cas où ça intéresserait quelqu'un, je m'y suis remis. Par contre j'ai changé quelques trucs, notamment les prénoms, et surtout presque tout un chapitre. En tout cas je vais m'y mettre sérieusement pour essayer de finir ça et faire qqchose de propre :)

Coucou.
Profil : Citoyen
ajiin
  1. answer
  2. Posté le 25/11/2017 à 21:50:09  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Ok :)

(Publicité)
 Page :
1

Ajouter une réponse
Aller à :
 

Sujets relatifs
J'ai besoin d'idée pour une histoire une histoire à quatre mains
Nouvelle histoire Aide pour peaufiner idee d'histoire
Besoin de titre pour une nouvelle histoire! :) J'écrit une histoire et sais pas si elle est bien.
Avis pour histoire de roman. Histoire - Chapitre 1; avis ? :)
Poster vos histoire , textes et poèmes ! :) c'est ICI J'ai besoin d'une idée pour le début de mon histoire.
Plus de sujets relatifs à : Mon histoire

Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
à découvrir de toute urgence 0
J'ai besoin d'idée pour une histoire 4
Prologue 2
Trop prévisible ? 3
BLADE FURY ! 0