FORUM Ados-Livres

|-  Mangas

||-  

Haou Airen

 

liste des connectés  Lancer une recherche S'inscrire S'identifier Répondre à cette discussion Créer un nouveau message
 

Ajouter une réponse

 
Page photos
 
 Mot :  Pseudo :  
Vider la liste des messages à citer
 
 Page :
1
Auteur
 Sujet :

Haou Airen

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
Profil : Inconnu
x-phantom-x
  1. answer
  2. Posté le 18/04/2009 à 10:54:03  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Bon bon bon je me lance dans un topic spécial Haou Airen!
(je n'en ai pas vu sur ce forum...ne me dites pas que vous ne lisez que du death note et one-piece tout de même?Oo" )
Alors il y a des fans?
Vous aimez la fin?
Vous avez écouter le drama?
Perso: j'adore(comme presque tous les mangas de Shinjo Mayu d'aileur!)

(Publicité)
  1. answer
  2. Posté le 18/04/2009 à 11:00:33  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Un petit résumé serait le bienvenu.
On ne sait même pas de quoi tu parles.
Tu te prends pour qui, à dire qu'on "ne lit que du Death Note ou et du One Piece" ? On lit ce qu'on veut et on couvre bien d'autres sujets que les mangas "qui marchent" du moment :o

Vas-y, parle-nous de ta grande passion pour Haou Airen, on a hâte de te lire.
Message cité 1 fois
  1. answer
  2. Posté le 16/06/2009 à 10:39:24  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Salut,

je viens de finir de lire les scan ce matin à minuit T T .Mais pas encore vu les dramas. Tu aurais un liens stp? Sinon je chercherai ce soir. Merci
Bref, j'ai tout simplement adoré, la fin m'a laisseé une très fort impression (même maintenant) et j'avoue que j'aurai aimé une autre fin.

A++

Profil : Célébrité
red-meat
  1. answer
  2. Posté le 16/06/2009 à 16:15:03  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Mae74wy a écrit :
Un petit résumé serait le bienvenu.
On ne sait même pas de quoi tu parles.
Tu te prends pour qui, à dire qu'on "ne lit que du Death Note ou et du One Piece" ? On lit ce qu'on veut et on couvre bien d'autres sujets que les mangas "qui marchent" du moment :o

Vas-y, parle-nous de ta grande passion pour Haou Airen, on a hâte de te lire.
Afficher plus
Afficher moins



Ouais, bon, vu que monsieur les bons conseils et la bonne critique ne veut pas repasser, je vais me charger de faire le résumer et de donner mon avis, comme quoi, je pense à toi Nany.

J'ai un peu oublié le nom des personnages, alors excusez moi si j'utilise des synonymes pour les nommer. J'ai lu ce truc y'a pas mal de temps.

En gros, c'est l'histoire d'une lycéenne qui rencontre un grand brun ténébreux qu'elle trouve blessé dans la rue. Elle va le ramener chez elle et le soigner. L'homme a un dragon noir tatoué sur la tempe et s'avère être un poile dangereux, mais s'envole une fois rétabli.
Plus tard, après avoir repris une vie normale, la jeune fille se fait enlever en sortant du lycée, par une bande de mafieux, elle se réveille plusieurs heures plus tard à Hong Kong dans un immense building luxueux et constate avec stupeur que son kidnappeur n'est autre que l'homme qu'elle a aidé, et qui est en fait le chef d'une très puissante organisation mafieuse de la ville chinoise.
Ce dernier est épris de cette jeune fille qui fut son infirmière et en fait sa nouvelle compagne à la grande surprise de tous les membres de son organisation.
S'en suit une sorte de syndrome de Stockholm, où la jeune fille tombe amoureuse de ce mafieux qui l'intègre dans sa vie de jeune ado — oui parce que c'est un peu un surhomme ; en plus d'avoir toutes les femmes à ses pieds, il est chef d'une organisation criminelle de rang internationale alors qu'il n'est qu'au lycée ... lol. S'en suit une relation assez étrange où tout fonctionne sur un principe de violence.

J'arrête là pour le résumé, sinon je ferai un spoiler trop important.

Alors, en gros, je vais quand même en faire une critique parce que bon, j'me tape pas un résumé pour des prunes non plus vu que nos amis fans sont infoutu de le faire, donc je m'octroie le droit de cracher mon venin.

C'est du shojo assez mauvais. Encore une fois, on part d'un scénario à peu près intéressant qui pourrait donner lieu à quelque chose de sympa et de profond.
Mais encore une fois c'est manqué. On sombre dans la facilité du cliché. Les personnages sont des clichés de même que leurs réactions. Les rares rebondissement et autres moments fort qui ponctuent le scénario sont plombé par une narration complètement risible et calqué sur les personnages. C'est mauvais, larmoyant, gniangnian au possible, si bien qu'on a envie de foutre des baffes dans la gueule des personnages dès le début de l'histoire.

Le personnage principal féminin est l'archétype de l'héroïne de shojo. Petite, menue, décrite comme très jolie — difficile à voir vu le style graphique où tous les personnages se ressemblent et semble tous également beau —, cruche au possible, et a une véritable attitude de victime.

Le personnage principal masculin est évidement lui aussi un archétype à la con, celui du grand brun ténébreux, bad boy de l'histoire, froid, calculateur, machiavélique, mais éperdument amoureux de la cruche qui sert d'héroïne. Et dans le genre cliché, y'a du lourd. On nous présente un jeun homme de 16 ans — si ma mémoire ne me fait pas défaut — qui a les traits d'un homme de 25, et qui tout en étant LE mec du lycée prestigieux de Hong Kong est chef d'une organisation mafieuse de rang internationale.
Il aurait un blouson de cuir, une Harley que ça aurait pas été pire dans le genre.

La relation entre les deux est véritablement énervante. L'héroïne fait preuve d'une force morale équivalente à celle d'une brindille d'herbe, et se couche au premier souffle de son bad boy.
Le seul réel intérêt que j'ai trouvé dans ce manga qui m'a fait tenir jusqu'au chapitre 17 de mémoire — j'estime que c'est un exploit compte tenu du niveau —, c'est de voir que ce mec, prend tout par la force, et qu'il fait souffrir celle qu'il aime. On aurait pu avoir une approche un peu plus profonde au niveau de la psychologie des personnages, mais non. La narration de type oranginapouromantikojréfléchip​a vient plomber tout ça.

Je ne dirais rien concernant la narration sinon je deviendrai grossier, mais vous vous doutez qu'avec ce que je viens d'assener à ce manga en terme de critique, ça ne doit pas être glorieux.

Ceci étant dit, et le qualificatif « oranginapouromantikojréfléchi​pa » étant placé, je reviens sur ce que disais l'auteur concernant le postulat qu'il a fait sur nos lectures, et je tiens à lui dire ceci :
Même si j'avoue avoir lu Death Note — sans trouver ça génial loin de là —, même si j'avoue lire Naruto, Beck et bien d'autres shonen commerciaux, je me dois de réagir quant au jugement de valeur posé de manière purement et simplement a priori. Nous lisons peut-être des bouses niveau shonen — bien que pour beaucoup c'est loin d'être un fait avéré —, toutefois, nous avons l'intelligence de ne pas oser poser de tels jugement de valeur bréhaigne pour derrière présenter une bouse dans le registre shojo. Et à ce compte, je crois que tu aurais mieux fait d'aller lire et de venir nous parler de Death Note plutôt que de Haou Airen qui ne peut même pas se distinguer des autres shojo par des dessins de qualité ou ne serait-ce qu'original.

Aussi je réponds par un bon gros MEGALOL quant à ta remarque de pseudo messie qui vient nous apporter la bonne parole avec son manga tout pourri.

MEGALOL !

Bien à toi,

Signé Red Meat.

(Publicité)
 Page :
1

Ajouter une réponse
Aller à :
 

Sujets relatifs
Plus de sujets relatifs à : Haou Airen

Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
Cherche mangas adapté 1
Recherche de mangas 21
Topic pour poser des questions précises 3
Le grand amours de venus 10
En manque de manga... 9