FORUM Ados-Sante

|-  Psychologie

||-  

Hikikomori ?

 

liste des connectés  Lancer une recherche S'inscrire S'identifier Répondre à cette discussion Créer un nouveau message
 

Ajouter une réponse

 
Page photos
 
 Mot :  Pseudo :  
Vider la liste des messages à citer
 
 Page :
1
Auteur
 Sujet :

Hikikomori ?

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
Profil : Inconnu
kanou-kun
  1. answer
  2. Posté le 05/03/2018 à 20:07:28  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Bonsoir bonsoir,

En ce moment, je ne suis pas bien.. Je souffre de plusieurs problèmes, et je ne sais pas vers où me diriger.. Avant de devenir Hikikomori, ou du moins essayer, je souhaitais faire parvenir ce message.


Tout d'abord, un Hikikomori, pour les personnes perdues, c'est un ado/adulte (généralement entre 15 et 25 ans, et majoritairement de sexe masculin) qui décide de s'enfermer chez lui, et de couper tout contact avec sa vie sociale, généralement pour des causes comme le travail, les relations inter-familiales, etc.



Bon, apprêtez-vous, car le sujet va être long :



Premier problème, c'est le boulot. Du haut de mes quinze ans, je me répète souvent la question "À quoi ça me servira ça, plus tard ?" lorsque l'on m'explique quelque chose en cours. Les cours sont trop focalisés, et ce sur quelque chose qui débloquera parfois, une voie à un métier, parmi des centaines d'autres. Sauf que j'ai déjà une idée de ce que je veux faire, en tête. Un métier artistique.

Alors, d'une part ça me déprime, parce que généralement, j'ai du mal à travailler lorsque je ne comprends pas l'intérêt de quelque chose, mais d'une autre part, ça me déprime de savoir que les métiers artistiques, c'est comme les riches et les pauvres. Ceux connus sont encore mieux ré énumérés, et ceux méconnus du grand public restent à jamais dans l'ombre...


Second problème, ma relation avec mon père. Il trouve toujours une raison futile pour me faire la morale en haussant le ton, et pour me rabaisser dans ma dépression. La dernière fois, il m'avait carrément lâché que j'avais plus de chance de devenir terroriste qu'autre chose. C'est... sympa, notre relation.


Troisième problème, le running gag. Dit comme ça, ça paraît plus joyeux. Mais disons que je regrette mon autodérision, parfois. J'ai commencé à croire ce que les gens disaient à propos de moi, à tel point que je faisais moi-même des vannes dessus. Mais le jour où on te lâche un "Vas-y, saute sous le tram" la veille de ce qu'il s'est passé avec mon père, j'ai eu mal, et j'ai moins ri.


Quatrième problème, l'amouuuur ! Eh bah oui, adolescent, on n'a pas beaucoup de chances de tomber sur l'amour de sa vie. On évolue, on change, puis on laisse son mec en plan pour aller voir quelqu'un de pire. J'l'avais très mal vécu, cet épisode qui a du se passer il y a un mois, tout pile. J'ai été vraiment blessé, et j'en souffre encore. Moins que lorsque je l'ai appris, mais tout de même...




Pour tous ces problèmes, je ne pense pas qu'il y aie de grandes solutions... Et je ne souffre pas non plus d'un coup... Mais chacun me consument à sa manière, ce qui, au final, va me faire faire des conneries, je le sens...

J'sais pas où aller, quelle voie suivre, j'ai besoin d'aide..

(Publicité)
En vacances au pays des licornes
Profil : Notable
pineapple0103
  1. answer
  2. Posté le 05/03/2018 à 21:06:08  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Solution 1: Essaye de faire des liens entre les matières, de t'imaginer où elles sont appliquées dans la vraie vie. Certaines matières ne paraissent toujours pas utiles après coup, mais parfois, ça aide vraiment.
Si tu aimes l'art, tu peux faire beaucoup de lien avec ce qui t'est enseigné. Cela va de la composition chimique de tes couleurs à des questions philosophiques.

2: Est-ce que votre relation a toujours été conflictuelle ou comment c'est apparu?

Solution 3: Le fameux problème! Une fois une réputation lancée, comment s'en défaire? Pour ça, je te conseillerais 1: de trouver des amis qui seraient là pour parler des choses "sérieuses" en plus des potes avec qui tu as des délires. 2: essayer de changer petit à petit, faire quelques remarques plus profondes. Avec un peu de chances, tu peux essayer de changer le type de relation que les gens ont avec toi.

4: Célibataire endurcie à 18 ans, je ne peux que te conseiller d'attendre. La souffrance s'en ira, l'amour, ce n'était donc pas le bon.


Les métiers artistiques, c'est pas seulement peintre ou sculpteur, célèbre et richissime ou anonyme et pauvre.
Il y a pleins de métiers plus "stables" selon l'art qui t'intéresse.
Tu peux devenir designer, créateur de mode, décorateur, photographe, maquilleur... Sans parler de l'enseignement

Vivre plus fort
Profil : Quidam
oaril
  1. answer
  2. Posté le 07/03/2018 à 21:08:38  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
L'isolement me parait une solution excessive pour ce que tu évoques.

Il y a certaines personnes qui prennent ce qu'on leur donne et d'autres qui prennent ce dont elles ont besoin. Tu fais parti de la deuxième catégorie. Évidemment en pensant comme ça, l'apprentissage peut devenir une contrainte. Tu subis les cours et tu négliges ce qu'ils peuvent t'apporter. Mais pourquoi devrait-on apprendre que des choses qui nous paraissent utiles ? Pourquoi se contenter seulement de ce qui pourrait nous servir alors qu'on a la possibilité d'accéder à plus ? Ta vision des cours est compréhensible mais essaie de voir les choses autrement. Peut-être que tu arriveras à apprécier ce que tu considères comme inutile.
Tu ne peux pas affirmer avec certitude que ce que tu apprends sera sans utilité. Tu ignores si tu utiliseras ou non les connaissances que tu as accumulées. Puis il y aura aussi des choses dont tu penses que tu en auras besoin plus tard qui te seront finalement inutiles

Les éléments que tu donnes sur la relation avec ton père ne sont pas assez nombreux pour évaluer la situation. Tu peux essayer d'en parler avec lui si tu ne l'as pas déjà fait, peut-être qu'il ne se rend pas compte que cela te blesse ou qu'il dit ça sans réfléchir aux conséquences que ses mots peuvent avoir. Mais cela ne justifie pas son attitude bien sûr.

Ces remarques sont blessantes mais il faut réussir à passer outre. Il n'y a pas vraiment de solution, il existera toujours des personnes qui tiendront ce genre de propos sans que tu n'aies une réelle emprise dessus.

Une rupture, c'est souvent douloureux. Mais comme dit ci-dessus, ta souffrance va sûrement s'atténuer avec le temps. Tu souffres déjà moins qu'il y a un mois, je pense que c'est encourageant.


---------------
"C'est la vie que je prends pour une plaisanterie. La vôtre, la mienne, celle de tout un chacun."
(Publicité)
 Page :
1

Ajouter une réponse
Aller à :
 

Sujets relatifs
Plus de sujets relatifs à : Hikikomori ?

Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
Je sais plus quoi faire x( 3
Rêve étrange 2
Je me fais frapper par mon père 2
Ma famille me haie 3
Dépression,autre sexualité,fuguer,mutilation 2