FORUM Ados-Sante

|-  Drogues, prévention, dépendances  

||-  

Dependance au cannabis... existe elle vraiment ?

 

liste des connectés  Lancer une recherche S'inscrire S'identifier Répondre à cette discussion Créer un nouveau message
 

Ajouter une réponse

 
Page photos
 
 Mot :  Pseudo :  
Vider la liste des messages à citer
 
 Page :
1
Auteur
 Sujet :

Dependance au cannabis... existe elle vraiment ?

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
Profil : Inconnu
jobj888
  1. answer
  2. Posté le 19/03/2015 à 01:38:36  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Qu'en pensez vous ?

Certains affirment que fumer un joint par jour serait equivalent a prendre 1 gramme de cocaine.

Voir ICI
Message cité 1 fois
(Publicité)
Profil : Inconnu
mynameisnothing
  1. answer
  2. Posté le 19/03/2015 à 17:15:13  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
c'est qu'ils n'ont jamais essayer la cocaine alors!

  1. answer
  2. Posté le 19/03/2015 à 20:38:02  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
elle existe mais 1 joint c'est jamais la même dépendance que 1 g de coco par jours ouch:{} non:{}

  1. answer
  2. Posté le 20/03/2015 à 16:58:17  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

jobj888 a écrit :

Qu'en pensez vous ?

Certains affirment que fumer un joint par jour serait equivalent a prendre 1 gramme de cocaine.

Voir ICI
Afficher plus
Afficher moins

Oui, bien entendu.
Ce qui est aussi l'équivalent d'une bouteille de Vodka.

Profil : Inconnu
antoine-a6
  1. answer
  2. Posté le 20/03/2015 à 18:02:45  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Franchement je n’en sais rien. Je pense que les deux ne sont pas très bons, en fait
C'est tout le problème de l'information : que vaut le cannabis ? Mon avis ne changera pas la marche de l'Histoire, mais peut-être y a -t-il un raisonnement intéressant : pourquoi se tourner vers une drogue ? ( ou bien l'alcool, les psychotropes ). Il y a une idée qui circule à ce propos : les jeunes se tourneraient vers les drogues à la suite des échecs scolaires, et surtout des blâmes qu'ils reçoivent lors de cet échec. École = douleurs morales = société pourrie = on essaie de trouver du plaisir autrement. Alors pourquoi ne pas goûter aux drogues ?
La solution ne passerait plus tellement par la légalisation ou l'interdiction, mais par une réforme à 180 degrés de la méthode d'enseignement (...)

Profil : Inconnu
antoine-a6
  1. answer
  2. Posté le 20/03/2015 à 18:15:22  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Si les échecs scolaires poussent à la drogue, les enseignants ne doivent pas laisser les jeunes sans comprendre. Les anciens maitres d'écoles avaient bien compris cela, même s'ils étaient sévères : ils passaient du temps supplémentaire à expliquer et re-expliquer les principes de base pour se débrouiller ensuite dans la vie : savoir lire ( en comprenant, bien sûr !), écrire, et compter un minimum ( addition, soustraction, multiplication, division et règle de 3). Curieusement, peu d' élèves n'arrivaient pas à le faire. Et la grande majorité finissait par réussir devoirs et examens dans le primaire...

liberté
Profil : Quidam
lifeisadreams
  1. answer
  2. Posté le 24/03/2015 à 01:08:57  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Ce ne sont pas les échecs scolaire qui pousse à la drogue, peu être dans certains cas, mais pas dans tous! Bien au contraire la drogue pousse dans la plupart des cas à l'échec scolaire.
Pourquoi les jeunes se drogue? Dans un premier temps ils ont commencé à causes de "potes" dans la plupart des cas pour faire le mec/ou la meuf "cool", puis finalement ils ont continué.
Pourquoi fumer? Beaucoup d'adulte se demande quel utilité de ce droguer, ne comprennent pas les adolescents. La vérité c'est leurs époque et celle là est totalement différente, maintenant nous vivons dans un monde ou chacun ne penses qu'a sa petite personne. Où de blesser quelqu'un est devenu quelques chose de plus fréquent qu'un "bonjour", qu'on nous fais voir des films ou ect avec des gens qui ont une vie de rêve/parfaite. Du coup forcément que quand un ado qui a un peu de mal à faire face à sa vie commences à fumer, finalement il y trouves un peu son compte, une fois qu'il a fumer et qu'il est défoncé il voit la vie sous un nouvel angle. Il est heureux, arrive même à rigoler malgré tout les soucis qu'il peut avoir (et oui ont vit dans une génération ou les soucis sont devenus un quotidien). Malheureusement c'est un bonheur éphémère et qui ne dure qu'un temps parce que au final il devient sous son "emprise" et si il n'a pas son joint bah il n'est pas de bonne humeur, ne se sent pas bien ect...

(Publicité)
Âme Saezienne.
Profil : Inconnu
unstableandstoner
  1. answer
  2. Posté le 24/04/2016 à 14:56:07  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
bien sûr qu'elle existe. moi non plus j'y croyais pas trop, puis quand je me vois maintenant j'ai pas d'autres choix que d'y croire. anxiété, paranoïa, agressivité, perte/gain d'appétit, relations sociales merdiques, échec scolaire, relation familiale à la dérive, et tout ça à cause du canna, quand j'ai pas mon pet je deviens dingue, c'est carrément flippant et ça inquiète bien du monde. une dépendance physique s'installe elle aussi, cernes, troubles du sommeil, perte/prise de poids, fatigue chronique, quand je suis en manque je me mets à trembler, à avoir mal de partout, je me sens mal au point de me taper la tête contre les mûrs. la dépendance au canna existe et n'est pas moins forte qu'une dépendance à la coke, je dirais qu'elle est simplement plus "gérable" même si ce n'est pas vraiment le bon terme.


---------------
"on s'achète, on se vend, au vent des hémisphères,
on se jette, on se prend contre un peu d'éphémère,
sur l'étoile d'argent, le cerveau ou la chair, faudra choisir un camp, l'obscur ou la lumière" Saez, mon âme soeur.
Je suis de race lointaine.
Profil : Superstar
mrdieu
  1. answer
  2. Posté le 24/04/2016 à 16:31:36  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Je suis pas tellement d'accord avec vous.

Les "jeunes", ou pas d'ailleurs, commencent le plus souvent la drogue pour découvrir, par attrait pour l'inconnu tout simplement.
Beaucoup d'adultes fument aussi, il faut arrêter de se voiler la face. J'ai deux potes qui ont la quarantaine, l'un a commencé à 9-10 ans, l'autre à 17 ans et ils fument quotidiennement aujourd'hui, ils ont un taf et des gosses. C'est pas une question d'époque, l'Homme s'est toujours drogué d'une manière ou d'une autre, pour des raisons ou d'autres, à un âge ou un autre.

De là à parler de dépendance physique, je ne pense pas. Surtout avec le "tout ça à cause du canna", t'as pas une part de responsabilité toi ? Surtout pour les relations sociales et l'échec scolaire.
La dépendance est pour moi psychologique, mais la psychologie influe sur le corps, d'où l'anxiété, les insomnies, la possible agressivité, fatigue... Comme pour la clope un peu. A la limite en physique il y a l'appétit, mais bon c'est logique vu l'effet que le canna a dessus. (Bah l'inverse de la clope en fait.)
Je connais pas la dépendance à la coke, et je veux pas la connaître, mais elle a l'air bien plus forte, bien que pas tellement physique non plus.


---------------
La nuit c'est personnel, petit j'devais pas faire les miennes, j'les fais toujours pas et v'là ce putain de camion de poubelle
'culé, j'ai un moustique dans la tête, il s'croit chez lui, il demande même plus pour aller aux toilettes
J'ai merdu, et va falloir que j'me remette à tchatcher dans la rue vu qu'j'ai pus d'budget pute
Ce n'est qu'un partie de l'Iceberg Slim
Si la brigade des stup' avait moins d'taff ça en rajouterait à la crim' ...
-Vîrus
Âme Saezienne.
Profil : Inconnu
unstableandstoner
  1. answer
  2. Posté le 25/04/2016 à 00:27:54  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
@mrdieu je suis d'accord avec la première partie de ton message. la deuxième aussi ceci dit, bien sûr que j'ai ma part de responsabilité dans tout ça, personne ne m'a forcé à fumer, je le fais de mon plein gré, certes. il est clair que la plupart du temps la dépendance est psychologique mais à long terme, quand la dépendance psychologique est plus que bien installée, on le ressent aussi physiquement, quand je suis vraiment en état de manque, genre que j'en peux vraiment plus, j'peux être pliée dans mon lit avec un mal de ventre assez violent. c'est sûrement la dépendance psychologique qui prend le dessus sur le reste ou j'en sais trop rien, mais en tout cas ça se ressent, dépendance physique ou pas.
personnellement, les pets ne me donnent pas toujours faim parfois c'est même le contraire, ça dépend de ce que tu fumes, en quelle quantité et puis perso, j'réagis différemment à chaque pétard que je fume, ça dépend aussi de l'heure, de la fatigue, de ton corps aussi, tout comme la clope ne me coupe pas forcément la faim. je ne connais pas non plus la dépendance à la coke et ne souhaite pas la connaître, j'en ai déjà pris une fois pour essayer mais ça c'est arrêté là, puis au final, c'était cool mais pas extraordinaire et j'trouve que ça n'en vaut pas la peine.
Message édité par unstableandstoner le 25/04/2016 à 00:30:09

---------------
"on s'achète, on se vend, au vent des hémisphères,
on se jette, on se prend contre un peu d'éphémère,
sur l'étoile d'argent, le cerveau ou la chair, faudra choisir un camp, l'obscur ou la lumière" Saez, mon âme soeur.
Je suis de race lointaine.
Profil : Superstar
mrdieu
  1. answer
  2. Posté le 25/04/2016 à 19:01:20  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Oui c'est le principe de la psychologie de se répercuter sur le physique, ça se retrouve à beaucoup de niveaux pour ne pas dire tous. Et c'est ce qui fait que dépendance psycho et physique sont pas si simples à discerner.
Pour le canna c'est psychologique de ce que j'en sais, le corps stockant le THC dans les graisses il n'y a pas vraiment de manque physique, comparé aux tremblements d'un alcoolique en manque il y a pas photo.

Oui évidemment, mais le tabac est connu pour couper la faim alors que le vanna est connu pour l'augmenter. Sachant qu'on mélange les deux en général, faut pas s'étonner que ce soit variable, encore plus quand on rajoute l'accoutumance. Donc c'est logique que quand t'arrêtes ton corps ait du mal à réguler la satiété d'où perte/prise de poids.

J'ai à peu près la même vision, surtout que c'est bien cher aha.


---------------
La nuit c'est personnel, petit j'devais pas faire les miennes, j'les fais toujours pas et v'là ce putain de camion de poubelle
'culé, j'ai un moustique dans la tête, il s'croit chez lui, il demande même plus pour aller aux toilettes
J'ai merdu, et va falloir que j'me remette à tchatcher dans la rue vu qu'j'ai pus d'budget pute
Ce n'est qu'un partie de l'Iceberg Slim
Si la brigade des stup' avait moins d'taff ça en rajouterait à la crim' ...
-Vîrus
(Publicité)
 Page :
1

Ajouter une réponse
Aller à :
 

Sujets relatifs
comment l'aider a arreter le cannabis??? cannabi dépendance
Dépendance a la weed ? Je n'en peut plus de ma dépendance...
Dépendance aux anxiolytiques Entre plaisir et dépendance
Signes de dépendance... au THC? La md, vraiment dangereux ?
Debut d'une dépendance à la coke? Drogue douce, dépendance
quiz drogue et dépendance  
Plus de sujets relatifs à : Dependance au cannabis... existe elle vraiment ?

Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
Bad, douille 5
Douance, Drogue, Ravage 0
comment l'aider a arreter le cannabis??? 7
Remplacer la weed 3
prise de speed et prise de sang 1