FORUM Ados-Sante

|-  Drogues, prévention, dépendances  

||-  

L'automutilation, une drogue ?

 

liste des connectés  Lancer une recherche S'inscrire S'identifier Répondre à cette discussion Créer un nouveau message
 

Ajouter une réponse

 
Page photos
 
 Mot :  Pseudo :  
Vider la liste des messages à citer
 
 Page :
1
Auteur
 Sujet :

L'automutilation, une drogue ?

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
Profil : Inconnu
nachan999
  1. answer
  2. Posté le 17/05/2018 à 23:02:10  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Bonjour/Bonsoir

Je ​​​​​me présente, je suis NaChan, j'ai 16 ans et j'ai besoin d'aide. 

​​​​​Je suis actuellement en seconde, et lorsque j'étais au collège je me faisais harcelée. On me frappait, insultant, tabassent, crachait dessus, enfin bref. J'ai finis, comme beaucoup d'autres dans des situations similaires à la mienne, par m'automutiler. Ça me faisait un bien fou et j'en suis rapidement devenue accro. 
J'ai commencé en ​​​fin de 6e et ai ralentis le rythme en fin de 4e.
Maintenant ​​tout va bien dans ma vie, mais l'automutilation ne me quitte pas. En effet, par moments, 1-2 fois par mois maximum je suis prise d'une subite et intense envie de me couper. Ça peut partir de rien ! Ma sœur qui se trouve dans ma chambre, une légère dispute avec mon copain...

Et c'est horrible. Mon corps me brûle, j'ai mal au cœur, j'ai envie de crier, de pleurer, de me frapper, de me faire du mal.. Et je n'arrive plus à dormir. Ça m'est arrivé de craquer, de me scarifier  mais maintenant je tiens bon. 
Je voulais ​​​simplement savoir si ces "crises" pouvaient s'apparenter à des crises de manque, comme pour les toxicomanes, alcooliques, etc... 

​​​​​​
​​​​​​Merci pour vos réponses et bonne journée / soirée

(Publicité)
  1. answer
  2. Posté le 18/05/2018 à 14:21:06  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Non. Je pense que ça s'apparente plus à des crises d'angoisse que tu ne sais gérer que par la mutilation.

Profil : Notable
libertarien
  1. homepage
  2. answer
  3. Posté le 19/05/2018 à 12:00:43  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Ca peut être une forme de drogue.
La mutilation déclenche le relâchement d'une endorphine proche de la morphine par le cerveau pour réguler la douleur et assurer l'homéostasie. Comme la morphine, elle entraîne une sensation de bien-être, un "high" sur une courte durée.
On peut dire que c'est une manière de se droguer oui, tu as peut être trop pris l'habitude de chercher à calmer tes contrariétés en usant systématiquement de ce mécanisme de "récompense". Je te conseille d'échanger avec un médecin.
Message cité 1 fois
Message édité par libertarien le 19/05/2018 à 12:09:14

---------------
- Do you know the difference between an error and a mistake, Ensign?
- No, sir.
- Anyone can make an error, Ensign. But that error doesn't become a mistake until you refuse to correct it.

- Grand Admiral Thrawn
  1. answer
  2. Posté le 19/05/2018 à 12:16:24  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

libertarien a écrit :

Ca peut être une forme de drogue.
La mutilation déclenche le relâchement d'une endorphine proche de la morphine par le cerveau pour réguler la douleur et assurer l'homéostasie. Comme la morphine, elle entraîne une sensation de bien-être, un "high" sur une courte durée.
On peut dire que c'est une manière de se droguer oui, tu as peut être trop pris l'habitude de chercher à calmer tes contrariétés en usant systématiquement de ce mécanisme de "récompense". Je te conseille d'échanger avec un médecin.
Afficher plus
Afficher moins



Oui, mais à la base sa crise ne semble pas déclanchée par ce besoin d'endorphine, mais plutôt par des situations stressantes où elle a besoin de ces endorphines pour se calmer. C'est comme ça que je le vivais en tout cas. Mais je pense effectivement qu'au bout d'un moment, on ne fait même plus la différence entre le fait qu'on ait besoin de se calmer ou si on a besoin de se couper, ça doit se confondre.

Mr Blotter pour vous servir.
Profil : Etranger
snapyou2
  1. config
  2. answer
  3. Posté le 19/05/2018 à 22:39:46  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Autant trouver un moyen de soulager ton stress sans te faire mal avant que le cercle vicieux ne s'aggrave. La méditation fonctionne très bien si jamais, à condition de s'investir un peu dedans.

(Et puis une drogue est une substance, la mutilation est un comportement addictif mais pas une drogue en soi)


---------------
Si tu penses que les drogues tuent, alors tu devrais aussi penser que ce sont les voitures qui font des accidents et les fourchettes qui font grossir.
(Publicité)
 Page :
1

Ajouter une réponse
Aller à :
 

Sujets relatifs
Drogue Arrêter automutilation
drogue drogue dans le sang detecté à l'aeroport
Bad trip drogue dur revien aidez moi Envie de fumer a cause ďodeur de drogue, possible?
Est ce à cause de la drogue ? Quelle est cette drogue ?
Musique et drogue drogue dur pour ou contre???
Plus de sujets relatifs à : L'automutilation, une drogue ?

Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
Les effets du join selon les personnes 2
J'ai envie de fumer... 3
GROSSE CUITE 4
Fumette 2
Problème du à la codeine 7