FORUM Ados-Sante

|-  Coups de blues

||-  

Je vais me suicider demain

 

liste des connectés  Lancer une recherche S'inscrire S'identifier Répondre à cette discussion Créer un nouveau message
 

Ajouter une réponse

 
Page photos
 
 Mot :  Pseudo :  
Vider la liste des messages à citer
 
 Page :
1
Auteur
 Sujet :

Je vais me suicider demain

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
Profil : Inconnu
pseuma34
  1. answer
  2. Posté le 28/07/2018 à 00:12:20  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Alors voilà je me présente je suis une fille et j'ai 14 ans. Depuis petite je suis sujet à subir de nombreuses remarques de la part d'inconnus, ou encore de mes proches (ma mère y compris), mon problème c'est que j'étudie énormément (je ne trouve pas que c'est un problème mais pour les autres si) mais à l'inverse des autres j'adore ça, c'est une vraie passion. J'aime enrichir ma culture un maximum et par conséquent je deteste l'ignorance des gens, donc quand il se trompe sur certaines choses, ou font des fautes de français je les reprends, mais pas pour "me sentir supérieur" comme dirait ma mère mais plutôt pour ne pas les laisser dans l'ignorance et les aider à s'améliorer. Et en retour moi j'adore que l'on me reprenne quand je fais des fautes... Ça me permet de savoir plus, malheureusement ça ne plaît pas à tout le monde.

Donc les gens me font souvent des remarques et je déteste ça ! Ils me me comparent souvent aux autres en disant des choses du genre "tu vois, lui, il fait du foot, il profite de sa jeunesse, pas comme toi !" ou encore "on peut dire que mon fils n'est intéressé que par Fortnite mais je préfère ça que d'avoir une fille comme toi qui ne vit que par la connaissance !" Il peut arrivé que ça me touche car je déteste vraiment le fait de me comparer aux autres, je ne le fais pas moi-même, je ne vois donc pas ce qui laissent le droit aux autres de le faire !
J'ai aussi peu d'amis (6) et ce sont les mêmes depuis la petite section c'est à dire que en l'espace de 12 ans je ne me suis pas fait de nouveaux amis, j'ai des "potes" mais ce ne sont pas des personnes à qui je me confie et avec qui je sors. Malheureusement, même avec mes amis je ne me sens pas particulièrement à ma place à part avec un des garçons du groupe car je sais qu'il ne me juge pas et ne je juge personne et surtout respecte les gens! Dans notre groupe d'amis on est vraiment tous différents et je pense être celle avec l'esprit le plus flou (je ne trouve pas le mot exact). Pour dire que je ne suis pas vraiment heureuse quand je suis entourée de mes proches (amis, parents..) les seules moments je me sens réellement heureuse sont quand je me retrouve toute seule sans personne autour de moi ! Ce n'est pas que je introverti car j'aime quand même être avec mes amis mais au bout d'un moment je me sens étouffé et hyper tristre et donc j'ai un besoin constant d'être seule, je me qualifierai plutôt comme quelqu'un d'ambiverti, je pense. Je pense aussi que je n'ai pas forcément des amis qui me correspondent et je n'en ai jamais trouvée des comme moi.

Je tiens à préciser que je n'ai aucun problème de timidité bien au contraire j'ai tendance à pas mal profiter quand-même, je peux danser, chanter ect dans la rue... sans aucune gêne donc je suis loin d'être timide et j'ai confiance en moi.

Je pense que j'ai du mal à avoir des amis car j'analyse énormément les gens avant de les aborder j'ai toujours fait ça. Donc ils pensent que je n'ai pas confiance en moi et que je suis timide comme si le bavardage était un signe d'assurance !

Ma mère me reproche aussi souvent de donner des sources quand on discute par exemple : d'après la théorie de... Ou encore de donner trop d'exemple et d'expliquer trop. Sauf que ma mère m'a avoué tout cela il y a 3 jours et ca m'a vraiment blessé ! Venant des autres j'ai toujours eu l'habitude mais venant d'elle jamais ! Elle m'a dit qu'il fallait que j'arrête de me prendre "pour je sais pas qui" et d'arrêter de "paraitre intelligente" c'est le paraître qui m'a fait le plus de mal elle pense donc que je joue un rôle alors que pas du tout. Elle m'a aussi dit d'arrêter de poser des questions sans réponses et de lancer des débats dessus quand il y avait des invités, qu'il fallait que j'arrête de parler de ce que j'ai appris, d'une étude récente, ou de cause que je défends quand ses amies sont là mais elle m'a dit ça d'un ton tellement froid que ça m'a terriblement blessée.

Et donc en ce moment on passe un weekend à la mer avec la meilleure amie de ma mère , le fils de cette dernière, ma grand mère ma mère et moi. Comment vous dire que je n'ai pas décroché un mot du weekend ! Je ne sais pas quoi dire. je n'ai aucun sujet de conversation d'une personne normale. Quand elles sont entrain de discuter (ma mère et sa meilleure amie) elles discutent en disant : j'ai fait une quiche hier, j'ai changé quelques ingrédients et c'était super !" " Comment tu fais pour avoir un bronzage aussi parfait ?!" "Tu l'as vu elle là bas comment elle est vulgaire!" ou encore " elle a quoi ta fille encore ? Tu l'as privé de livre ou quoi ? " EN riant. Je déteste leurs sujets de conversation qui pour moi n'ont aucun intérêt, elles jugent les autres, me jugent, ne pensent qu'à leur beauté et à d'autres choses que je trouve inintéressantes.

Et il y a le fils de la meilleure amie de ma mère, qui lui ne jure que par les jeux vidéos et la télé manque de chance pour lui, il a du passe deux jours sans ordinateur il etait donc désorienté. Je le déteste tout simplement. Il ne fait que juger et m'insulter (je suis une personne vraiment très tres Zen) depuis que l'on est enfant. Il a 11 ans et on a donc 3 ans de différence et depuis qu'il a l'âge de parler il m'insulte (je ne reponds jamais car je déteste être énervée donc je fais preuve d'ignorance). Il dit chose comme "salope", "pute", "conasse" , "tu sers à rien" et quand je lui dis quelque chose d'intellectuel j'ai le droit à des "tg". Et tout ça, à côté de ma mere qui ne réagit tout simplement pas car selon elle je dois faire "abstraction" mais quand il parle avec elle il dit toujours des choses du genre "ta fille elle est" ceci cela...

Donc vendredi, on a eu 3 heures de voiture non stop et donc comme à mon habitude je me suis assise derrière côté fenêtre, j'ai mis la musique et j'ai lu un livre sur le voyage astral et à côté de moi il y avait le fils de la meilleure amie à ma mère, (on va l'appeler A) et je le voyais dire des choses sur moi à tout le monde, j'ai donc baisser ma musique pour pouvoir entendre et il disait " non mais séreux quoi, des voyages astrals ! Ça a l'air très nul hein!" Et je n'ai pas pu m'empêcher de le reprendre et dire "astraux ! Astral c'est du singulier !" Et la il m'a dit " mais tg tu devais pas écouter de la musique toi ?!" Ma grand mère n'a pas supporté et l'a repris :
" Tu ne lui parles pas comme ça ! C'est pas ton chien ! Elle lit ce qu'elle veut, chacun ses centres d'intérêts ! T'aimes fortnite elle les voyages astraux ! Ou est le problème ?? Tu devrais savoir que chaque humain sur cette terre à ses propres idées , choix, et centres d'intérêts donc tu vas te taire et continuer de jouer à ta ds mon petit !" J'ai tellement été touchée par ce qu'elle lui avait dit que j'en ai versée une larme (je n'avais pas pleurer depuis avril 2017 ) il m'a donc laissé tranquille tout le reste du trajet.

Ensuite nous sommes arrivés à une aire d'autoroute pour manger, nous sommes allés au McDo et je n'aime pas les hamburgers mais bon on a fait à l'unanimité. On a commencé à commander et je m'étais doutée de l'endroit où nous allions mangés, j'avais donc tout prévu la veille. Je m'étais préparer une salade, de la mozzarella, une bouteille d'eau citronnée et un yaourt. Ça n'a pas plu à la mère de A qui m'a dit " toi de toute manière tu fais jamais comme tout le monde, pas de coca, pas de McDo " et pour la première fois de ma vie j'ai repondu et je n'ai pas ignoré : Est-ce ton problème ? Je ne pense pas. Je n'ai pas à m'excuser de ne pas vouloir boire un liquide constituer d'environ 7 morceaux sucres soit 35gr de sucres c'est a dire plus que ce qu'il ne faut dans une journée ! Et puis le McDo je n'aime tout simplement pas. Tu ne vas pas me forcer ? Non ? Donc merci de respecter mes choix !" Et là plus personne n'a parlé, ils étaient bouche bée. Donc chacun a fini son repas dans une calme absolu, on entendait que le bruit du silence c'était genilasime !

On est remonté en voiture et tout c'est bien passé puis nous sommes arrivés à la villa que ma mère sa meilleure amie (on va l'appeler B) et ma grand mère ont louées. Quand on est arrivé il y avait 5 chambres c'est la meilleure chose du voyage ! Chacun sa chambre je ne m'y attendais pas (je n'etais pas informée pour la villa, je pensais que l'on était en hôtel) donc on commence à s'installer en à cause de mon "insolence" avec B j'ai eu la plus petite chambre, ça me va emplement ! Il y a eu une grande fenêtre qui donne une vue sur la ville et j'adore regarder par la fenêtre donc tout ça me va tres bien :) !
Donc le reste de la soirée (nous sommes arrivés à 22h) je suis restee dans ma chambre allongée sur le sol et j'ai médité. Puis j'ai fini par m'endormir.

Le samedi matin je me suis réveillée à 4h et j'ai donc décidé de sortir un peu, je me suis baladée dans la ville (j'adore l'aube mais ma mère m'interdit de sortir le matin donc elle n'est pas au courant de toutes les fois où j'ai fait ça) puis j'ai été à la plage à 5 minutes de où on était j'y resté 30 minutes et j'ai été tellement bien, tellement heureuse c'etc inoubliable.

Une fois rentrée, je suis partie me coucher et on m'a réveillée à 8h. On est descendu déjeuner (je fais hyper attention à ce que je mange, pas dans le but de maigrir mais juste pour être en bonne santé) et encore fois, je n'ai pas "mangé comme tout le monde" je me suis coupée un kiwi, une bande, de la pastèque et des fraises puis j'ai pris 2 yaourt natures et j'ai tout mélanger avec un jus d'orange. A avait un regard interrogatif sur moi et m'a lâché "pffff tu fais comme les youtubeuses meuf ! Petite morning routine!" Je ne regarde pas de vidéos YouTube.. à part si ça peut m'apprendre des choses et les bêtisiers c'est tout. Donc j'ai traduit morning routine et j'ai dit " Morning Routine ça veut routine matinale ? Mais je ne pense qu'il y est que les youtubeuses qui en ont une ? Je me trompe toi le matin tu fais toujours la même chose et moi aussi donc on fait tous des "Morning Routine" ça n'a aucun sens ce que tu dis là !" Et il m'a répondu "ta gueule !" J'ai attendu une seconde et j'ai regardé ma mère avec instance, attendant quelque chose de ça part, malheureuse ce nest jamais arrivé ! Donc je me suis débrouillé seul car cette fois ci j'ai été énervée donc j'ai rétorquer " pourquoi tu fais ça exactement ? Insulter les gens c'est ton passe temps !? Tu n'as rien d'autre à faire de ta vie ! Insulter, juger et jouer aux vidéos ?? Tes ta gueule te donne l'impression d'être supérieur alors que tu n'es qu'un humain comme les autres, tu n'es pas supérieur et le monde ne tourne pas selon ta volonté, il faut que tu le comprennes ! Ça montre juste de toi que tu es malpolis et complètement immatures ! C'est tout donc maintenant ne m'adresse pas la parole si c'est pour dire de telles choses. Merci " et il a osé me dire "tg". J'ai senti (pour la première fois de ma vie ) une haine et une colère indescriptible, mon cœur c'est mis à battre 200 à l'heure, je suais littéralement de colère et je me suis donc retournée je l'ai regardé et son regard était tellement mauvais que je n'ai pas m'empêcher de le frapper. Je lui ai foutu une baffe avec tellement de force et j'ai cassé ses lunettes et il a pleuré tellement que ça m'a rendu heureuse de le voir souffrir. Je n'ai pas culpabiliser une seule fois même si ca va à l'encontre de tous mes principes. Je le regardais avec un sourire joyeux, je jouissais de la situation.
Ma mère a pété les plombs et m'a engueuler comme jamais en disant on ne parle pas comme ça et on tape pas les gens ! "On ne parle pas comme ça " On en pparle de cette phrase ? Lui qui m'insulte depuis ses 3 ans et moi qui n'a jamais rien demandé et fait c'est à moi que l'on a tous reproché ! En disant devant tout le monde " Ta façon d'être, tes reprises, tes sujets de conversation, tes mimiques, tes pensées, ton esprit et tout le reste de toi est à cause de ça ! Tu comprends ! Change! Change de personnalité ! Arrête d'être comme ça et peut être que tu seras aimée et respectée des autres ! Tu es beaucoup trop hautaine et pas assez amusante ! Change c'ést tout! " Voilà ce que ma mère a dit.

Puis je me suis littéralement effondrée et lui ai répondu ceci : c'est comme que je suis et si ça ne vous plaît c'est pareil ! Vous pouvez m'aimer ou me détester je m'en contre fiche de plaire aux autres ! J'ai toujours été mieux seul j'ai besoin de personne et surtout pas de tous vos jugements constants sur la personne que je suis et la façon dont j'agis si je ne vous plaît c'est votre problème, sortez de ma vie j'en demande pas plus ! Laissez moi seule avec mes passions qui selon vous ne servent à rien , mais on verra qui fera des études prestigieuses dans 10 ans celle qui a 19 de moyenne et qui aura bossé toute sa vie ou celui qui n'est même pas fichu d'obtenir 10 eet qui passe son temps à jouer à Fortnite ? Ma vie c'est pas la vôtre. Je ne changerai pas pour vous, pour personne et surment pas pour des gens qui ne croiient en moi. Je ne vous demande pas de m'aimer juste de me respecter. C'est tout ce que je demande du respect."

Ma grand mère m'a applaudit et m'a dit de ne jamais changé que j'étais très bien comme j'étais.

Quant au reste du voyage je n'ai pas parler aux autres une seule fois, je suis encore sorti ce matin à 3h30 cette fois ci, j'ai encore mangé des kiwis et de la pastèque ce matin et personne ne m'a rien dit ils me regardaient juste. Et je me sentais tellement bien.

Aujourd'hui à 14h00 environ ma mère m'a fait une remarque " t'as pas parler de la journée qu'est-ce qu'il t'arrive ?" Et je lui répondu dans sle plus grand calme : " tu te souviens ce que tu m'as dit il y'a deux jours ? N'aborbe pas tel ou tel sujet quand il ya des invités ? Tu te souviens ? Et bien je me suis rendu compte que j'avais rien à dire car parler des filles qui sont selon vous vulgaire, de bronzage et de recettes ça ne m'intéresse pas donc je préfère rester loin de vous pour ne pas que votre ignorance ne detegne sur moi, je suis cultivee vous ne l'êtes pas nous ne sommes du même monde et je préfère que les gens se moquent de moi car je suis differente plutôt que d'être comme vous, comme toi, car comme l'a dit Kurt Cobain : ils se moquent de moi car je suis different, je moque d'eux parce qu'ils sont tous identiques. "

C'est la dernière fois que j'ai parlé aujourd'hui et je pense que vous avez assez d'informations sur moi pour répondre à ca : qu'en pensez-vous ? Suis-je normal? Vais je trouve un jour quelqu'un qui me comprends et m'aime comme je suis ? Est ce que j'ai des problèmes mentaux (on ne sait jamais) ? Pourquoi est ce que je suis si heureuse quand je suis seule ? Est ce que l'on a vraiment besoin de l'amour des autres pour être heureux ?

Toute cette histoire est vrai, ce n'est pas une fausse histoire car j'ai l'impression que tout le monde en fait juste pour attirer l'attention.

Je ne joue pas un rôle ce ci est ma vrai personne.

Les discussions sont tous ce dont je me souviens mais pas au mots près bien sur.

Enfin, merci pour tous ceux qui ont pris le temps de me.lire et de répondre à mes questions. :)

Désolé pour les fautes d'orthographes je ne me suis pas relue et j'ai tout écrit en une fois.

Et surtout le titre n'a rien à voir avec l.histoire mais j'ai l'impression que c'est la seule manière d'etre lu.

(Publicité)
Profil : Etranger
anneliese-melia
  1. answer
  2. Posté le 31/07/2018 à 02:23:47  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Clairement, ta différence est ta force. Tu es très intelligente, très cultivée, ne change pas pour les autres.
Bien sûr que tu trouveras quelqu'un qui t'aimera pour ce que tu es. Tu verras, au collège et au lycée les gens sont encore très immatures mais à la fac tu trouveras des étudiants passionnés par les études qu'ils font, qui ont choisi cette filière par plaisir et non par obligation.
Je n'aime pas ce concept de normalité, car j'ai souvent été catégorisée "différente" "bizarre", en gros la fille à éviter à tout prix. Pourtant, je me trouve très normale! J'ai des organes à leurs places et qui fonctionnent, je ressemble à n'importe quel être humain sur le plan physique. Mais, je fais partie des "malades psy", je suis hospitalisée depuis deux ans et je suis en cours de diagnostic pour le syndrome d'Asperger. Mais j'ai eu mon bac à 18 ans et j'entre à la fac en septembre comme beaucoup de personnes de mon âge. Chacun a ses critères de normalité et je pense que selon les miens, tu l'es.
Tu es heureuse quand tu es seule et bien reste heureuse, ne change pas pour les autres! Après, je pense aussi que tu n'as pas rencontré de personnes qui te correspondent, avec qui tu peux discuter de tes passions. Mais ne t'inquiète pas, ça viendra.
Non, on n'a pas besoin de l'amour des autres pour vivre, même si cela peut jouer sur le bien-être. À l'hôpital, j'ai rencontré des personnes qui avaient un mal-être très profond à cause de leur isolement. Et bien à l'hôpital, je les ai vu revivre.


---------------
La vie, une prison ou une liberté ?
Si tu te trouves trop inculte pour le monde, deux
Profil : Star
sannarah
  1. answer
  2. Posté le 03/08/2018 à 11:12:58  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Ne change jamais pour les autres. Normalement, tu ne devrais même pas y arriver. Change pour toi. Les autres peuvent influencer ce changement, mais tu ne peux et ne dois jamais le faire pour eux. A mon sens, ta mère est dans le faux. Ce qu'elle te dit doit être très dur à entendre. Mais fais-toi confiance: un jour, des gens aimeront la personne que tu es.

J'ai été comme toi il y a longtemps, quand j'avais environ 11 ans. J'étais un puits de connaissances, mais sur un domaine très précis, c'est-à-dire la zoologie et la paléontologie. J'étais incomprise de tous, des adultes comme des autres enfants. Je provoquais admiration, incompréhension et moqueries.

J'avais du mépris pour les autres enfants. Ils m’apparaissaient tous idiots. Je trouvais qu'ils manquaient tous immanquablement de culture et je ne comprenais pas leurs rites sociaux. Ils étaient tous les mêmes pour moi, c'étaient à mes yeux des moutons sans âme. Pourquoi écoutaient-ils tous du Maître Gims, portaient-ils tous des nikes aux pieds ou regardaient ils tous les Anges de la télé-réalité le soir?

Je ne peux que dire que je n'étais pas très humble à cette époque. Certes, les autres n'en étaient pas à leur summum de maturité, mais je ne l'étais pas non plus, à en juger par mon arrogance. Plus tard, ceux que je méprisais à cette époque allaient pour certains devenir des amis. Le collège, c'est une période obscure pour tout le monde. On est tous immatures, quoi qu'on en pense. Ne verse pas trop vite dans la mentalité "ce sont tous des ignorants de toute façon".

A mon entrée en 3 ème, je me suis conformée. J'ai abandonné ma passion pour essayer de faire comme les autres. Je me suis habillée à la mode. Je me suis fondue dans la masse en faisant des efforts considérables pour paraître "normale", et ça n'a même pas été une réussite. Les autres ont continué à penser de moi que j'étais "bizarre", peut-être avec un peu moins de véhémence cependant. Mais "chassez le naturel il revient au galop". Alors, tout ce que j'avais construit pour être une fille "banale" s'est effondré, petit à petit.

Il n'y a pas de mal à aimer la solitude. La solitude est si douce lorsqu'elle est choisie. A t'on besoin des autres pour être heureux? Je pense qu'il faut savoir trouver un équilibre entre solitude et altérité, un équilibre qui est différent pour chacun. A toi de trouver le tien.
Mais je n'ai pas le même rapport à la solitude que la majorité des gens, car, tout comme ma voisine du dessus, je suis probablement autiste Asperger.
Message édité par Sannarah le 03/08/2018 à 11:43:17

---------------
Prêtresse du grand culte de la Sainte-Raclette. S'adresser à moi pour toute conversion.
Les 9 commandements de mon existence:
1.Mieux vaut vivre pleinement et tomber de haut que survivre dans la crainte et le désespoir sans jamais chuter.
2."On a l'amour qu'on pense mériter".
3.Le début de la méfiance signifie la fin de la liberté.
4.Ce qui ne te tient pas à cœur, tu finis par l'abandonner. Ne l'entreprend pas.
5.Préférer la méchanceté à l'hypocrisie. Idéalement, éviter les deux.
6.Une chance pour chacun. Pas deux, pas trente-six.
7.Ne jamais penser avoir atteint la perfection.
8.Plus on a peur de tomber, plus on tombe. 9.Lorsque la politesse exige de mentir, sois impolie.
Profil : Animatrice
aenere
  1. answer
  2. Posté le 07/08/2018 à 08:54:22  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
C'est vraiment triste d'avoir une mère beauf... Désolée, mais c'est le seul terme qui me vient à l'esprit en te lisant. Ta mère ne supporte pas le fait que tu sois cultivée et préférerait que tu sois comme elle. Elle a peut-être un complexe d'infériorité. Elle ne veut pas s'intéresser à ce que tu fais. Cela doit être dur à vivre, ta famille devrait être contente que tu aies plein de choses intéressantes à raconter... En tous cas, continue de faire ce qui te plait. Et tu t'en tapes que cela ne lui plaise pas que tu cites des sources. Ce serait juste normal de le faire, et c'est bien mieux que de sortir des informations inutiles et erronées des images à la con de Facebook par exemple.
Et c'est abusé que l'amie de ta mère se permette de te remettre à l'ordre alors qu'elle n'est pas foutue de le faire avec son fils débile. De quoi elle se mêle en disant qu'elle n'aimerait pas avoir une fille qui ne vit que par la connaissance ? Ma pauvre, t'es vraiment entourée de gros beaufs... Heureusement que ta grand-mère est normale et te défend. C'est déjà ça, et c'est cool.

En tous cas, si tu as répondu ce que tu as écrit dans ton message, tu as plutôt une bonne argumentation et une bonne répartie, et c'est plutôt cool. Cela rend probablement les gens jaloux. Ne change pas, sois naturelle. Tu finiras bien par trouver des gens qui te correspondent.

Profil : Inconnu
vict64
  1. answer
  2. Posté le 16/08/2018 à 05:06:03  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Salut,

Je comprends tout à fait ce que tu vie puisque je suis dans une situation quasiment similaire.

J'ai 15 ans et depuis longtemps j'ai toujours été en avance sur mon âge. J'ai eu et j'ai encore le même genre de réflexion que toi (notamment les "tg" ) pour les mêmes raisons.

Heureusement pour moi, mon cadre familial ne pose quasiment pas de soucis à ce niveau hormis mon père que parfois considère que je devrais me "rabaisser" aux autres pour m'intégrer.

Pour tout t'avouer, je me suis posé et je me pose encore les questions que tu te poses en ce moment. J'ai réussi, pour ma part à apporter quelques éléments de réponse à certaines d'entre elles mais cela reste compliqué.

Pour reprendre les tiennes :

- Suis-je normal? Je me suis beaucoup posé la question et comme cela a été dit ci-dessus, chacun ses critères de normalité, pour moi tu n'as rien d'anormal.

Vais je trouve un jour quelqu'un qui me comprends ? La réponse est visiblement oui, je me suis longtemps posé la question et oui j'en ai trouvé. D'ailleurs j'ai été surpris de me rendre compte que d'autres personnes de mon âge avaient ce genre de problèmes.

Est ce que j'ai des problèmes mentaux ? Je me suis également posé exactement la même question, à vrai dire je ne suis pas médecin mais prendre du plaisir à s'instruire n'est clairement pas une maladie.

Pourquoi est ce que je suis si heureuse quand je suis seule ? À ce niveau seule toi détient la réponse. Pour ma part la question pourrait s'inverser puisque j'adore être entouré de personnes que j'apprécie, cependant c'est assez compliqué car en étant différents bien souvent les gens nous trouvent chiant ou que sais-je encore...

Est ce que l'on a vraiment besoin de l'amour des autres pour être heureux ? Cela dépend des personnes, pour ma part j'aurais tendance à reprendre oui, te concernant c'est encore une question dont tu détiens la réponse.

Au vu des similitudes entre nos situations, je pense qu'il serait intéressant d'en discuter plus en détail en privé, je te laisse me contacter si tu le souhaites.

Bonne continuation !

(Publicité)
 Page :
1

Ajouter une réponse
Aller à :
 

Sujets relatifs
Ce soir ou demain je me suicide Demain je vais me suicider
Je crois que je vais mal Je Vais très mal ... Aidez-moi
Je vais craquer... BESOIN D'AIDE Je vais mal
Franchement, je vais bien. Je vais très mal depuis quelques jours, au secour !
Je vais gâcher ma vie .. Je vais mourrir et pourtant je suis heureuse...
Plus de sujets relatifs à : Je vais me suicider demain

Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
Je suis vraiment seul et perdu ... 1
S'il vous plaît lisez moi, et aidez moi 2
Help! Je pleure tous les soirs... 5
Je ne sais pas se que j'ai 1
besoin de parler 2