FORUM Ados-Sante

|-  Coups de blues

||-  

harcelement moral, une classe diabolique

 

liste des connectés  Lancer une recherche S'inscrire S'identifier Répondre à cette discussion Créer un nouveau message
 

Ajouter une réponse

 
Page photos
 
 Mot :  Pseudo :  
Vider la liste des messages à citer
 
 Page :
1
Auteur
 Sujet :

harcelement moral, une classe diabolique

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
Profil : Inconnu
jojola47
  1. answer
  2. Posté le 06/05/2016 à 09:46:13  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
bonjour à tous
voila si je décide d'en parler aujourd'hui ici, c'est que je n'en ai pas le courage ailleurs.

Je suis en seconde, et depuis le début de l'année, je ne me fais pas respecter dans ma classe.

Heureusement, j'ai des amies dedans sinon je n'aurais tout simplement pas supporté.

Le truc c'est que, nous sommes 37 dans la classe et comment vous dire qu'ils sont les trois quarts à faire les hypocrite, et surtout un.

je suis dans une classe qui est un clan de filles et garçons populaires, critiqueurs et insupportables. Ils sont narcissique comme jamais, ils se croient supérieurs et n'hésitent pas à t'écraser.
Moi je suis plutôt timide et à cause d'eux, je ne peux pas être moi-même, je ne me sens pas bien dans ma peau, je pense que le mal viens de moi, alors qu'il vient d'eux.

et donc je disais que il y en a un, particulièrement qui s'amuse à me pourrir la vie. Encore à ce jour, je ne sais pas si c'est du harcelement. Ma meilleure amie qui est dans une autre classe m'assure que si mais je n'en sais trop rien...

Disons que ce qu'il me fait est tellement subtil que je n'arrive pas à le classer dans du harcelement, mais ce que je peux assurer, c'est que la douleur, ..le mal..., il est bien présent.

J'ai commencé à faire des crises d'angoisse, et perdre l'infime confiance qu'il me restait, je commence à croire comme lui, "je sers à rien"...

alors j'en ai eue assez. J'ai pas envie d'en parler à mes parents, je passe déja un moment difficile dans ma famille et je ne veux pas les embêter avec ce garçon, de toute façon c'est toute ma classe que je ne supporte pas. Et si je commence à dire quelque chose, c'est toute la classe que je me met à dos. Mes amies qui sont dans ma classe se contentent d'ignorer, de toute façon elles ne sont pas touchées comme moi par eux.

des fois je m'imagine que je riposte, que je suis violente, mais de toute façon jamais je ne franchirai la barrière, et c'est ce qui le fait continuer. J'en peux plus, clairement. Jamais je n'aurais imaginé de telles moralités venant de personnes populaires, ils sont mauvais, narcissiques, egoistes... Et on ne peux rien faire.

Jai envie que ca cesse, que faire ?

Jai réussis à avoir le mail de sa mère car elle est parent délégué, dois je lui envoyer un mail, lui expliquer ? je sais que si il l'apprend, il me critiquera encore plus, devant tout le monde comme il le fait déjà. Et personne ne dira rien, comme d'habitude, ils riront tous derrière moi, comme d'habitude.

(Publicité)
  1. answer
  2. Posté le 06/05/2016 à 20:48:06  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Bonjour, j'ai vécue le harcèlement scolaire, la perte d'estime de sois, les crises de paniques, la peur des autres, l'humiliation, enfin tous les trucs pas super qui vont avec l'harcèlement, et je pense ce que tu subi peut être du harcèlement rien que par les brefs passage on tu dis qu'il ta dit que "tu ne servais à rien" (d'ailleurs tu devrais peut être lui répondre que tu sert déjà plus que lui, ce n'est juste qu'une idée), après faudrait peut être que tu décrive plus, parce que moi ma classe elle est pareil, narcissique, qui critique énormément, et complètement insupportable, mais elle ne m'a harcèle pas, enfin, envoyer un mail ne serait pas forcément une mauvaise idée, si tu détail mieux tous ce qui se passe que dans ce poste, je pense, que ça pourrait le calmé, après pour te défendre tu peut travaillé ta répartit, et ton sang-froid (parce que l'on le perd au mauvais moment, ce qui nous empêche d'avoir un minimum de répartit), tu peut aussi en parler à l’infirmière, le CPE, ou le principale.
Pour les crises d'angoisses normalement il faut que tu sois pris en charge (dis, tu est une fille ou un garçon, parce que l'a je suis un peu perdue) par un psy, moi lorsque je fait des crises je les faits en plein court, c'est vraiment horrible pour le moral, normalement le psy va t'aider à gérer tes émotions.

Et surtout n'oublie, rien que le fait de parler de ton problème sur internet et déjà un grand pas.
A au faite je suis sûr que tu sert à quelque chose, beaucoup plus que c'est nouille qui t'embête tous les jours, bon, j'ai pas vraiment la réponse que je voulais faire, mais je crois que ça suffira.
Message cité 1 fois
Profil : Inconnu
jojola47
  1. answer
  2. Posté le 06/05/2016 à 23:06:31  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Mom21wo a écrit :

Bonjour, j'ai vécue le harcèlement scolaire, la perte d'estime de sois, les crises de paniques, la peur des autres, l'humiliation, enfin tous les trucs pas super qui vont avec l'harcèlement, et je pense ce que tu subi peut être du harcèlement rien que par les brefs passage on tu dis qu'il ta dit que "tu ne servais à rien" (d'ailleurs tu devrais peut être lui répondre que tu sert déjà plus que lui, ce n'est juste qu'une idée), après faudrait peut être que tu décrive plus, parce que moi ma classe elle est pareil, narcissique, qui critique énormément, et complètement insupportable, mais elle ne m'a harcèle pas, enfin, envoyer un mail ne serait pas forcément une mauvaise idée, si tu détail mieux tous ce qui se passe que dans ce poste, je pense, que ça pourrait le calmé, après pour te défendre tu peut travaillé ta répartit, et ton sang-froid (parce que l'on le perd au mauvais moment, ce qui nous empêche d'avoir un minimum de répartit), tu peut aussi en parler à l’infirmière, le CPE, ou le principale.
Pour les crises d'angoisses normalement il faut que tu sois pris en charge (dis, tu est une fille ou un garçon, parce que l'a je suis un peu perdue) par un psy, moi lorsque je fait des crises je les faits en plein court, c'est vraiment horrible pour le moral, normalement le psy va t'aider à gérer tes émotions.

Et surtout n'oublie, rien que le fait de parler de ton problème sur internet et déjà un grand pas.
A au faite je suis sûr que tu sert à quelque chose, beaucoup plus que c'est nouille qui t'embête tous les jours, bon, j'ai pas vraiment la réponse que je voulais faire, mais je crois que ça suffira.
Afficher plus
Afficher moins

déjà je te remercie de ta réponse (je suis une fille, excuse ma photo )
ca ma beaucoup touchée ce que tu m'as dit, surement parce que en ce moment je suis un peu à fleur de peau car si j'ai franchi le pas d'ecrire ce que je ressentais sur internet, c'est que la personne en question en a encore profité hier soir pour me mépriser..
tu as raison lorsque tu dis qu'il faut trouver les réponses au bon moment... moi je me contente toujours d'ignorer, et après je rentre chez moi en larme, je pense que je suis déjà assez sensible donc là.. C'est trop;

Heureusement j'ai ma meilleure amie sur qui je peux compter, elle sera toujours là, enfin presque...
-> l'année prochaine elle part un an aux etats unis, elle fait un échange tout ça.. je ne sais pas ce que je vais faire sans elle pour supporter tout ça..
A cause de mes crises d'angoisse, ma mère, (qui ignore tout) m'a proposé d'aller voir un psy.. bon jusque là on en a juste parler rapidement, je pense que je vais lui demander tout de suite de prendre rendez vous, j'ai vraiment besoin de faire sortir tout ce que j'ai sur la coeur.. j'ai comme l'impression d'avoir un mal en moi, je ne sais pas comment dire, c'est une douleur indescriptible à l'intérieur, au plus profond de moi, je sais que c'est les crises d'angoisse tout ça...

Le pire dans cette histoire c'est que même si je n'ai pas pris le même parcour que le garçon qui me méprise, je suis dans une classe bilingue, et c'est spécial donc j'imagine que y aura des heures où je me retrouverai avec lui... un cauchemar quoi... déjà que ma classe est horrible..

enfin voilà du coup je pensais que je pourrais changer de lycée, tout recommencer mais je ne pourrais jamais recommencer à zéro du fait est que je connais toujours quelqu'un dans n'importe quel lycée du coin..et puis l'idée de changer me fait peur, surtout si ce genre de prblème recommence.. et puis ma mère n'est pas trop d'accord car les autres lycées sont tous public et elle pense qu'on y travaille moins.

merci de m'avoir répondue, tu sais pas à quel point ca fait chaud au coeur :) j'ai tellement du mal à me la sortir de la tête..

Profil : Inconnu
jojola47
  1. answer
  2. Posté le 06/05/2016 à 23:23:38  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
c'est plutôt difficile à décrire ce qu'il me fait en fait. C'est d'ailleurs pour cette raison que j'ai longtemps laisser passer ces remarques qui me brisaient. En effet, je ne suis pas la seule fille critiquée dans la classe, monsieur à plusieurs victimes, il se croit supérieur alors que déjà il a un an de moins que nous tous... enfin après, il pourrait être mature tout cela, mais non...
Un exemple d'humiliation qu'il a pu me faire, je ne sais pas vraiment comment le décrire mais en fait pour lui, je ne suis rien (ou du moins je suis une merde) et à partir de cette pensée, il arrive à me faire comment dire, disparaître. Je n'existe pas! un jour je sortais d'un Ds en étude, il était juste devant moi, bien sure... et il a ouvert la porte pour sortir, c'était une porte vitrée. Bien sur il savait très bien que j'étais juste derrière lui. Au lieu de laisser la porte se refermer pour que je l'attrappe ( ou la tenir mais ca, c'etait improbable) il a soigneusement refermé la porte juste sous mon nez. Je l'ai vu le faire comme ça, derrière le verre qui nous séparait. il l'a refermée. Ce genre de porte se referme toute seule, jamais personne ne se retourne pour fermer une porte qui se referme! Il m'a même pas regardé. JE N'EXISTE PAS. Alors j'ai juste tourné la poignée après lui, et je suis sortie sans rien dire; Quelques élèves de ma classe avaient tout vus, personne n'a fait aucun commentaire (mais la scène les a fait sourire), et moi je suis rentrée chez moi en pleurant, a cause de lui. c'est franchement, de l'humiliation. Je sais très bien qui il est, et que ce geste la, c'etait pas pour me taquiner, je savais très bien qu'elle était son intention, me faire du mal, et il a réussis, comme à chaque fois.

  1. answer
  2. Posté le 08/05/2016 à 14:58:50  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
C'est le pire qu'il tes faits ? Parce que, je sais comment dire mes j'arrive pas à dire si c'est du harcèlement ou juste des taquineries comme tous les gamins font, parce que moi aussi on me ce genre de chose mais c'est pas du harcèlement, faudrais vraiment que tu me donne plusieurs exemple, et surtout ce qui t'on le plus marqués, après pour le psy n'éssite pas à insister, ça m'a beaucoup aidé, pour le fait de changer de Lycée, ben tu ferais mieux d'attendre, de voir si ça ce tasse.
Sinon, pour la photo de profil, ne sois pas désoler, je pensais plus que tu étais une fille que un garçon, c'est surtout que dans le texte j'ai pas vue de marque de genre.
Message cité 1 fois
Profil : Inconnu
jojola47
  1. answer
  2. Posté le 08/05/2016 à 17:08:06  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Mom21wo a écrit :

C'est le pire qu'il tes faits ? Parce que, je sais comment dire mes j'arrive pas à dire si c'est du harcèlement ou juste des taquineries comme tous les gamins font, parce que moi aussi on me ce genre de chose mais c'est pas du harcèlement, faudrais vraiment que tu me donne plusieurs exemple, et surtout ce qui t'on le plus marqués, après pour le psy n'éssite pas à insister, ça m'a beaucoup aidé, pour le fait de changer de Lycée, ben tu ferais mieux d'attendre, de voir si ça ce tasse.
Sinon, pour la photo de profil, ne sois pas désoler, je pensais plus que tu étais une fille que un garçon, c'est surtout que dans le texte j'ai pas vue de marque de genre.
Afficher plus
Afficher moins

non pour moi ce qu'il me fait n'est pas du harcèlement, mais , en fait je ne peux pas le définir, tout est dans son regard, dans ses paroles.
On sent toute la haine qu'il a contre moi ( sans raison d'ailleurs) et ça me blesse au plus haut point. Encore, il a droit de penser ce qu'il veut de moi, mais alors qu'il le garde pour lui. Et qu'il ne partage pas ses pensées sur les réseaux sociaux ou bien sur le groupe Messenger de discussion de notre classe, dans lequel je me trouve ! il parle comme si je n'y était pas, comme si je n'existais pas..

  1. answer
  2. Posté le 09/05/2016 à 16:44:49  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Oh, c'est différent, il dit tous ça sur les réseaux sociaux, c'est du cyber-harcèlement, enfin, plutôt légers comme harcèlement, mais du harcèlement quand même, je conseille de le dire au CPE ou à l'infirmière comme je l'ai dit plus haut.

(Publicité)
Profil : Inconnu
gregomalice
  1. answer
  2. Posté le 31/08/2016 à 03:52:32  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Perso j'ai vécu la même chose que toi. Pour moi ça c'est bien fini j'ai changé d'école suite à un déménagement. Mais mes 4 ans de collège fure un enfer au point que pour moi les cour/recres se résumer par moqueries/ignorence pas autrui. Je n'ai pas de solution miracle mais dieu sait que j'aimerais pouvoir être à tes côtés comme j'aurais aimé que quelqu'un soit la pour moi et sache que je te soutiens de tout mon cœur dans cette épreuve. J'arrive même pas à dire à quel point tu me rappelles moi sérieux si tu as besoin de te confier sache que tu trouveras toujours une ou plusieurs épaules pour te soutenir.

  1. answer
  2. Posté le 01/09/2016 à 16:05:35  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Salut , moi c'était pareil ... Je suis un mec au passage . Le collège était un enfer pour moi , j'ai subi beaucoup de harcèlement à cause de mon poids ... J'étais très gros et petit , je me faisais insulter de " gros porc , gros sac , la boule quand je te pousse tu roules , tu coules à la piscine ( un gars m'avait dis ça alors qu'il ne savait pas nager miskine le truc alors que moi oui et je mettais des vents à tout le monde ) , quand tu manges ça te monte à la tête........ " . J'en ai eu marre , tellement marre que j'ai fini par me battre en classe contre 8 mecs . En maths mdr , en quatrième . Pour mes parents , ça été la fois de trop . C'est tellement allé loin qu'on menaçait de sodomiser ma soeur et de brûler ma maison . Ya même deux types du lot qui ont tenté de crever les pneus de voiture de mes grands-parents . J'ai donc changé d'etablissement et je suis rentré en troisième dans un collège privé . J'ai pu me faire des potes et je m'entendais très bien avec tout le monde sauf qu'evidemment , qui dit collège privé dit " COLLEGE DE BOURGES " . Je suis fils d'ouvrier et bon sang que ça me saoulait de voir des fils à papa se ramener avec des vêtements de marques , aller en vacances à l'etranger ( j'ai pas les moyens d'y aller ) etc etc ... Mais je ne suis pas plus heureux qu'eux . Au jour d'ajd , j'ai grandi , changé et surtout maigri et changé mon style vestimentaire . Il s'avérait que j'ai recroisé ya pas lgtmps mes harceleurs et tu sais QUOI ? Ils ont tous fermé leur sale gueule . Bats toi , la vie est trop courte . Sans déconner , qu'est-ce que t'en a à branler d'une classe de débiles ????? Tu vas en cours pour bosser donc travaille et ne t'occupes pas de ces FDP qui te pourrissent . AU pire tu portes plaintes en signe dd'avertissement .
Message cité 1 fois
Profil : Inconnu
jojola47
  1. answer
  2. Posté le 17/12/2017 à 18:02:45  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Mej31jm a écrit :

Salut , moi c'était pareil ... Je suis un mec au passage . Le collège était un enfer pour moi , j'ai subi beaucoup de harcèlement à cause de mon poids ... J'étais très gros et petit , je me faisais insulter de " gros porc , gros sac , la boule quand je te pousse tu roules , tu coules à la piscine ( un gars m'avait dis ça alors qu'il ne savait pas nager miskine le truc alors que moi oui et je mettais des vents à tout le monde ) , quand tu manges ça te monte à la tête........ " . J'en ai eu marre , tellement marre que j'ai fini par me battre en classe contre 8 mecs . En maths mdr , en quatrième . Pour mes parents , ça été la fois de trop . C'est tellement allé loin qu'on menaçait de sodomiser ma soeur et de brûler ma maison . Ya même deux types du lot qui ont tenté de crever les pneus de voiture de mes grands-parents . J'ai donc changé d'etablissement et je suis rentré en troisième dans un collège privé . J'ai pu me faire des potes et je m'entendais très bien avec tout le monde sauf qu'evidemment , qui dit collège privé dit " COLLEGE DE BOURGES " . Je suis fils d'ouvrier et bon sang que ça me saoulait de voir des fils à papa se ramener avec des vêtements de marques , aller en vacances à l'etranger ( j'ai pas les moyens d'y aller ) etc etc ... Mais je ne suis pas plus heureux qu'eux . Au jour d'ajd , j'ai grandi , changé et surtout maigri et changé mon style vestimentaire . Il s'avérait que j'ai recroisé ya pas lgtmps mes harceleurs et tu sais QUOI ? Ils ont tous fermé leur sale gueule . Bats toi , la vie est trop courte . Sans déconner , qu'est-ce que t'en a à branler d'une classe de débiles ????? Tu vas en cours pour bosser donc travaille et ne t'occupes pas de ces FDP qui te pourrissent . AU pire tu portes plaintes en signe dd'avertissement .
Afficher plus
Afficher moins


Wow bien désolée de ne pas avoir repondue plus tot. Du coup je suis en dernière année de lycée et je sais pas quoi ajouter j’entretiens encore une haine contre ce garçons de seconde qui à grandissez mais pas’ murit sans doute ^^

(Publicité)
 Page :
1

Ajouter une réponse
Aller à :
 

Sujets relatifs
Parlons harcélement! RELEVE TOI! Harcèlement moral. [Et physique..?]
Je suis seule dans ma classe. HARCELEMENT
Histoire qui me mine le moral. Plus le moral... :(
Moral à zéro à cause de cette rentrée Moral à 0 depuis plusieurs jours, incapable de parler...
Pas une vraie ado, harcèlement moral au bahut  
Plus de sujets relatifs à : harcelement moral, une classe diabolique

Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
je veux recuperer mon copain comment faire? 1
Parlerrrr 4
Marre de cette douleur... 11
ados triste 1
Appel à l'aide 18