FORUM Ados-Sante

|-  Coups de blues

||-  

Ma vie est un bordel, j'en pleure et je ne suis pas bien dans ma peau

 

liste des connectés  Lancer une recherche S'inscrire S'identifier Répondre à cette discussion Créer un nouveau message
 

Ajouter une réponse

 
Page photos
 
 Mot :  Pseudo :  
Vider la liste des messages à citer
 
 Page :
1
Auteur
 Sujet :

Ma vie est un bordel, j'en pleure et je ne suis pas bien dans ma peau

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
I Have A Dream
Profil : Etranger
back-or-black
  1. answer
  2. Posté le 27/10/2014 à 20:59:31  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Bonjour, je suis une jeune fille de 14 ans. Je mesure 1m78 et je fais environ 70-75kg.. Je me sens vraiment mal dans mon corps. De toutes mes amies, nous sommes seulement deux à être enrobées. Mais je sais (j'ai déjà essayé en vain) que je ne trouverai aucun réconfort auprès de cette amie. J'ai du ventre, des cuisses, un peu de cellulite et je commence à avoir des vergetures. Je sais que je ne suis pas énorme, ni même grosse, je me sens juste tellement mal. Chaque douche, chaque fois que je me déshabille (que ce soit en vestiaires ou chez moi) j'ai honte. Honte car toutes les autres ont le ventre plat, un visage fin, des jambes minces, des bras fins, et de la poitrine. Moi, j'ai un peu de ventre, juste assez pour que ce soit humiliant, de grosses joues avec un petit double menton assez visible, des cuisses bien trop généreuses à mon gout (je vous assure qu'elles sont bien trop grosses, j'ai eus plusieurs avis sur ce sujet...), des bras flasques et je met un 90B dont je ne suis pas trop fière (mes seins ont une forme assez bizarre).
De plus, j'ai beaucoup de problèmes familiaux (mes parents se haïssent, s'insultent) et j'ai appris récemment que je n'était pas voulue et que ma mère s'était forcée à rester avec mon père car elle était enceinte de moi. Elle décrit clairement dans un mail à mon père (je n'aurai pas dû le voir) qu'ayant appris sa grossesse de deux mois, elle pleurait constamment sous sa douche, craignant pour son avenir, en silence pour ne pas alarmer mon frère, alors âgé de 3 ans. On m'a élevé dans l'idée que j'avais toujours été voulue, et que les problèmes de couples et le divorce de mes parents n'était apparu que quand j'avais environ 3 ans. Ils existaient en fait même avant ma naissance.
Je n'aime pas mon collège, j'ai l'impression que mes amies se foutent de moi en permanence et me prennent juste pour une intello qui fait genre et dont tout le monde se fout. Je n'en peux plus.
L'année dernière j'aimais un garçon de terminale (mon collège fait aussi lycée), à qui je n'avais jamais parlé. Il était beau, grand, mince, d'après ce que l'on me disait, il était drôle gentil et plutôt timide. J'ai passé une année à fantasmer, à rêver de lui, me disant que peut être il me trouvait jolie. Puis il est parti à l'université et j'ai passé l'été à ruminer et à pleurer.
Cette année, sa petite soeur qui est en 3e aussi, a entendu parlé de ça et est venue m'en parler, elle s'est presque moquée de moi et depuis me lance des regards bizarres. Je me sens exclue et nulle.
Je pleure tous les soirs dans mon lit. Je n'aime pas ma vie, je n'ai pas d'intimité, nul part (je partage une chambre chez ma mère et chez mon père). Je songe souvent au suicide. Je n'en peux juste plus. Je ne sors jamais avec mes amies. Je n'en peux plus.

Je ne vous demande pas de m'aider, et pas de tout lire.
Cela peut sembler être une plainte d'enfant. Je ne cherche pas à me plaindre. C'est pour cela que je ne cherche pas votre pitié. Je ne me plains pas. Mais coucher mes problèmes sur un forum, rien que de l'écrire et de me dire que quelqu'un le lira peut être et ne pourra pas me retrouver, cela me soulage déjà un peu.
Voilà, je pense que personne ne lira tout, mais en quelque sorte, ce n'est pas grave.


---------------
Never a failure, always a lesson.
(Publicité)
Profil : Inconnu
chatonanonyme
  1. answer
  2. Posté le 27/10/2014 à 23:57:57  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Salut, je comprends que ce que tu vis dois être dur. Pour ton poids, dis toi que tu peux toujours te mettre au sport si ça te gêne vraiment ou à la danse par exemple. Ça te fera sortir, te decomplexera, et ça te permettra de te faire de nouvelles potes avec qui tu pourra sortir, t'amuser.
Pour ta mère... essaye de lui en parler. C'est peut être un mal entendu et depuis, elle a sûrement changer d'avis.
C'est grave de penser au suicide, il faut que tu te changes les idées, pense au mal que tu fera autour de toi si tu fais ça parce que même si tu ne t'en rend pas compte, des gens tiennent forcément à toi.

Profil : Superstar
laulaus
  1. answer
  2. Posté le 02/11/2014 à 13:53:44  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Coucou, j'ai tout lu et je ne te prend pas en pitié mais permet moi de t'écrire et d'essayer de t'aider.

Tu es grande pour ton âge et ton poids est loin d'être énorme comme tu l'as si bien dit toi même. Au collège je faisait 1m56 pour 70kg alors niveau corps je sais ce que c'est de ne pas pourvoir se regarder dans une glace, j'ai moi même des vergeture, des cuisses énormes et du ventre. Bref tout ça pour dire que mon corps aussi ne me plaisait pas et d'ailleurs me plait pas encore totalement aujourd'hui mais je connais aucune fille qui se dit parfaitement bien dans sa peau et qui se pense exactement comme elle aurait voulue. Les filles sont nées pour se prendre la tête et je croit qu'on le fait avec brio ;)
Essais de mon faire une fixation sur ton physique, essais de changer la façon dont tu te vois, perdre du poids si tu le désire, faire des abdos pour mieux accepter ton petit ventre. Les filles avec des formes ne sont pas des filles laides tu sais ?! C'est peut être HS dit comme ça mais je suis lesbienne et mon ex avait quelques rondeurs que je trouvais adorable. N'associe pas quelques vergetures, la cellulite à la laideur parce que ce n'est pas le cas !
Toutes les personnes ici bas ont quelques choses qui selon les autres est moches mais la beauté est subjectif, ce qui est beau pour l'un est moche pour l'autre alors je te propose une chose pour commencer à avancer : arrête d'écouter les autres et n'écoute que toi, ta perception (en gardant toujours à l'esprit que les filles sont d'éternelles insatisfaite et que tu trouveras toujours à redire sur toi même ;) ). Ne prend plus en compte le regard des autres, ne fais pas attention à toutes ces filles qui te dévisagent car elles n'en valent pas la peine.

Si tes "amies" te regardent et se moquent de toi c'est qu'elles n'en sont pas ! Les vraies amies ça n'est pas ça ! J'ai une pote qui doit faire 1,70m à tout casser et qui pèse 117 kg (je l'ai appris hier) et bah sincèrement je me fiche pas mal du poids qu'elle pèse car je l'apprécie pour ce qu'elle est, sa personnalité et non pour les courbes de son corps. Trouve de vrais amies ... des gens qui t'acceptent pour ce que tu es. Evidemment au collège la maturité n'est pas toujours présente et souvent on désespère de ne jamais trouver des gens avec qui on peut se sentir nous même, c'est très compréhensible je suis passé par là, mutilation, envie de suicide, moqueries en tout genre. ET bien sache une chose : l'ignorance est le meilleur des mépris :) Ne fais pas attention et vie pour toi, tôt ou tard (pour moi ce fut mon entrée en seconde) tu rencontreras des personnes plus matures et tu pourras envisager de réelles amitiés avec.

Pour ce qui est de ta venue au monde ... pas facile de découvrir ça mais sache une chose : ce n'est pas parce que ta venue au monde n'était pas prévue que tes parents ne t'aiment pas ! Mon petit frère n'était pas voulu non plus et ma mère est restée avec mon père pour essayer de sauver leur couple justement parce qu'elle était enceinte, ils se sont séparés deux ans après ... ça n'empêche pas mes parents d'aimer mon frère comme ils nous aimes nous leur autres enfants :) Je sais que lire ça ça peut faire mal mais ce mail ne t'était pas destiné, ce qui signifie bien que les reproches ne sont pas pour toi mais que ta mère tenait quand même à clarifier les choses auprès de ton père, pour mettre les choses au clairs ce qui est compréhensible lorsqu'on est adulte :)
Sincèrement il ne faut pas douter de l'amour de tes parents pour ce mail intercepté.

L'adolescence est une période difficile mais il ne faut pas baisser les bras, c'est bien que tu sois venue écrire ici, il faut pas hésiter à recommencer au besoin :)


---------------
"Plus on aime, plus on souffre. La somme des douleurs possibles pour chaque âme est proportionnelle à son degré de perfection" slogan BDLV
(Publicité)
 Page :
1

Ajouter une réponse
Aller à :
 

Sujets relatifs
je pleure tout les soires Choc pleure
Ça fait 2 nuit que je pleure... ma maman ne pleure plus
Pleure sans raison je suis mal dans ma peau
Je suis pleure le soir seul mais la journée je souris a tout Je suis triste, je pleure et j'angoisse
Je pleure tous les soirs je me sens pas bien du tout.... pensée suicidaire
Je pleure seul le soir dans ma chambre Bordel de merde, c'est quoi qui m'arrive???!!!
Plus de sujets relatifs à : Ma vie est un bordel, j'en pleure et je ne suis pas bien dans ma peau

Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
rupture, mal être, suicide? 15
Mon état. 3
Dépressif.. 19
Accro à mes notes ! 1
Aucun sujet...2 9