|-  

||-  tcas depuis 2ans avec des hauts et des bas j'en peux plus...

 

liste des connectés  Lancer une recherche S'inscrire S'identifier Répondre à cette discussion Créer un nouveau message
 

Ajouter une réponse

 
Page photos
 
 Mot :  Pseudo :  
Vider la liste des messages à citer  
 Page :
1
Auteur
 Sujet :

tcas depuis 2ans avec des hauts et des bas j'en peux plus...

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
n°81520
Agxthe_26
Profil : Notable
agxthe_26
  1. answer
  2. Posté le 30/04/2017 à 19:37:17  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Bonjour
C'est la première fois que je parle vraiment d'un problème qui me pourrit la vie depuis 2ans maintenant...j'en ai jamais vraiment trop parlé à mes psys ni mes parents,meme si ils savent que ma relation avec la nourriture et le poids n'est pas saine je ne suis jamais trop rentrée dans les détails ni dans le fait que ce truc me pourrit la vie!
Pour commencer j'ai 16ans et demi et ces tcas ca fait depuis la 3eme soit deux ans que je me les traine...
Tout d'abord,j'ai toujours eu une vie sociale globalement merdique...
Atteinte d'un syndrome d'asperger(détécté qu'à 14ans),mes relations ont toujours étés tendues avec les autres,je réussisais et cela encore,jamais à garder des amis,à chaque fois je fais une maladresse ou alors je tombe sur des gens qui me manipulent,je suis naive et j'ai du mal à reconnaitre quelqu'un de sincère ou non,à chaque fois que quelqu'un fait quelque chose qui me blesse dans un premier temps je dis rien en pensant que c'est une "mauvaise interprétation"sauf que quand cette personne abuse au bout d'un moment je pète un câble puis cette personne me tourne le dos.
J'ai été agréssée au collège à cause de mon syndrome d'asperger,on me trouvait bizarre et en plus je subissais des moqueries sur mon physique qui était horrible ,j'avais des grosses joues,un acné sévere,un nez"bouffi" et une coupe à la con et en 3ème on a commencé à s'attaquer sur mon poids,j'étais en effet un peu ronde(57kg 1m54)parce que je comblais tout dans la nourriture,sans être boulimique ni rien,j'avais un bon coup de fourchette,je grignottais beaucoup de cochonneries etc...en plus ayant eu mes règles à 10ans et une puberté précoce qui m'a pas mal perturbé j'étais assez en avance pour mon âge.
Ma mère aussi s'était mise à me critiquer et comme nos rapports à l'époque étaient assez conflictuels elle a eu des propos assez durs du genre:"arrête de bouffer déjà que t'es grosse comme une vache!"...
Je ne me plaisais pas du tout en plus comme à l'époque j'étais obsédée par la minceur et que j'étais dans une classe où la majorité des filles étaient toutes fines ca n'arrangeait rien...
Suite à ça,je me suis bien prise en charge à partir de janvier 2015,j'ai fait un régime(pas excessif) et du sport,je courrais tous les soirs une heure.J'avais réussi à perdre 4kg.
Malheureusement,vers la fin de la 3ème(avril 2015),je me suis faite renversée par une voiture lors de mon jogging,un jour où j'étais fatiguée et où j'avais passée une sale journée du coup j'ai eu une fracture du fémur,un bout de l'arcade arraché(ce qui me coute à présent une cicatrice à l'arcade et une moitié du sourcil qui a sauté)j'ai été hospitalisée et j'ai pris ensuite des cours à domicile je ne suis plus jamais retournée au collège.(je ne voulais absolumment plus y retourner et tout le monde pensait que mon harcèlement avait contribué à cet avcident)
[Hors,c'est depuis cette période exactement que tout a commencé,je mangeais presque rien du fait que je ne pouvais plus faire de sport,j'ai commencé à conter toutes les calories,à devenir obsédée par mon poids et redouter les balances...je voulais être parfaite pour ma rentrée au lycée et qu'on m'accepte enfin...je perdais beaucoup et mes parents commencaient à s'inquiéter,j'avais une volonté de fer et même devant mon père qui est très gourmand,je résistais.A l'époque mon but était uniquement de maigrir pour me sentir plus jolie.
Je suis descendue très bas,jusqu'à 39kg pour 1m56(début de la seconde),j'étais très maigre,j'avais tout le temps froid,mes os sortaient de partout,je nageais dans un 32!
Heureusement j'ai réussi à reprendre du poil de la bête et mes nouvelles amies(car avant le lycée j'avais qu'une amie qui m'a brutalement abandonné lors de l'accident)m'ont beaucoup soutenu,en plus je voyais bien que je devenais hors norme et que j'étais trop maigre par rapport aux autres du coup j'ai réussi à remanger jusqu'à reprendre 5kg.
En plus ma vie commencait à devenir bien,je n'étais plus harcelée comme je l'ai été au collège,on me trouvait jolie,mon visage s'était beaucoup embellit,je faisais partie d'un petit groupe de théatre,j'avais en projets de faire une 1ere S et faire médecine après,j'avais des supers notes du coup tout allait bien .
Jusqu'à que j'éprouve des sentiments pour mon ancienne amie du collège que je revoyais régulièrement(qui elle avait redoublé et était en 3eme au collège où j'ai été)et j'ai repris contact avec elle et ça a été une catastrophe,elle s'est servi de moi,m'a manipulé etc elle m'a fait beaucoup de mal et suite à ça j'étais tellement mal que j'ai perdu les amies que j'avais réussi à me faire(ça c'est de ma faute,j'ai commis beaucoup de maladresses avec du recul)...
J'ai donc passé la fin de la 2nd seule mais je supportais à peu près dans la mesure où j'avais des notes excellentes,j'étais beaucoup appréciée dans la classe( sans pour autant que ce soit des amis mais j'entretenais de bonne relations avec les gens),par les profs,j'avais ce projet d'aller en S qui pour moi était grandiose.Durant cette période je mangeais normalement,je faisais beaucoup de sport par contre(j'ai oublié de préciser que à partir de la rentrée en 2nd mes parents ont acheté un velo elliptique)mais je contais toujours ces fichues calories...je me suis stabilisé à 48kg puis j'ai voulu reperdre un peu cet été pour faire 45.
Mais c'est cette année que tout a dégénéré...
Je suis donc passée en 1ere S,j'ai commencé à jouer du saxo pour trouver un centre d'intéret car j'en ai pas énormément et que cela aurait pu m'aider à moins être obsédée par la nourriture.
Je suis arrivée dans une classe où je connaissais personne à part une fille que je connaissais déjà un peu(une amie d'une de mes amies que je m'étais faite en seconde),on va l'appeller (J)mais j'étais et je suis encore d'ailleurs très mal dans cette classe,la plupart sont du style "populaires" se la pètent,ont des notes excellentes de partout(en S et quand même 14félicitations ce trimestre!),te regardent te haut etc...en ayant des problèmes pour bien communiquer et rentrer en communication avec les autres,je n'ai jamais réussi à leur parler...du moins si mais ils me repondaient pas du genre"quelqu'un à parlé?"
J'ai essayé de sympathiser avec des gens avec des sourires etc mais je n'ai jamais réussi,je les intéressais pas ,moi et mon "amie"on était exclues.
Je demandais des gens de ma classe en ami sur facebook et ils me bloquaient directement....je me suis dit que ça devait être la mentalité des S...
Ca m'a pas mal perturbé et je suis retombé dans les tcas à vouloir maigrir mais cette fois ci un peu pour me "punir"(carje me sentais inférieure et conne) à conter vraiment toute les calories etc...malheureusement j'ai beaucoup craqué du coup j'ai pas perdu grand chose ;ça c'était de septembre à octobre et en mi octobre on a (moi et J)rencontré deux mecs de notre classe aussi un peu mis à l'écart,supers sympas,très vite on a sympathisé,j'ai surtout sympathisé avec un des deux(A)qui avait à l'époque une copine(S)mais qui était pas dans notre classe(en L)on formait un bon petit groupe,une autre fille de notre classe(E)amie avec (S) venait souvent avec nous aussi,durant cette période je remangeais normalement mais je contais toujours ces fichues calories de partout,je faisais énormément de sport et il m'arrivait de refuser des trucs en famille etc parce que je sais que dans ces moments là je suis obligée de manger gras et que j'avais cette hantise de grossir ...
Hors en début novembre,ce mec (A)m'a avoué avoir des sentiments pour moi et qu'il n'en pouvait plus de sa copine(S)qu'il n'avait plus de sentiment pour elle et qui s'engueulaient trop.
A la base je n'étais pas amoureuse de lui et je ne voulais pas qu'ils cassent et qu'elle soit malheureuse mais il en a rajouté une tonne en disant qu'il l'aimait plus,qu'elle lui avait fait trop de mal et qu'il avait eu des sentiments pour moi,que c'était sa faute .
Flattée,je lui ai dit oui,j'ai beaucoup cupabilisé pour (S) mais il m'a dit que ca ne changeait rien que meme si je m'étais pas mise avec lui,il l'aurait quitté...[/size]
On s'est donc mis ensemble le 16novembre 2016
Cette relation m'a attiré les foudres de l'établissement(une bonne partie),je suis passée pour la garce de service,celle qui avait foutu la merde dans le couple...la fille qui restait avec nous (E)nous a tourné le dos,(S) evidemment aussi
Il ne restait plus que J(l'amie que j'avais depuis le début,N(l'autre garçon ami)et A(mon copain)et moi.
Cette relation avec lui était idyllique,il m'a sorti le grand jeu,j'étais folle de lui,on était vraiment heureux,la bouffe,les calories je m'en foutais je profitais,j'étais heureuse(d'ailleurs j'avais grossi,49kg pour 1m56 mais je gardais un oeil à pas trop grossir pour pas que je ne lui plaise plus),il me rassurait beaucoup,disait que j'étais très belle et attirante,que j'avais un corps de rêve,un beau visage et des cheveux magnifiques.
On voulait avoir un rapport ensemble mais je ne voulais pas avant d'avoir la pilule car je suis une grande stressée et j'avais peur qu'avec un préservatif,ce qui avait l'air de le frustrer pas mal...
Seulement,à partir de février cette relation a pas mal basculé,il me critiquait en donnant l'air de ne pas y toucher du genre"t'as des jambes trop musclées c'est pas top mais bon c'est pas ta faute","t'as de la moustache un peu mais t'inquiete je vais pas te quitter pour ça",il critiquait mes parents,notre façon de vivre(moi et ma famille) très différente de la sienne(comme le fait que j'ai pas de télé dans ma chambre,que je mange beaucoup de légumes,que j'ai pas de xbox,qu'on ait pas une télé familiale ecran plat... )et son attitude changeait petit à petit,il me prenait plus la main,m'embrassait peu,on faisait plus les prélis quand il venait chez moi ou que j'allais chez lui,il trouvait toujours des exuces pour refuser un truc avec moi du genre aller au ciné etc.
Le problème aussi c'est qu'on avait pas les mêmes centres d'intéret,moi y a pas grand chose qui m'intéresse mais je suis plus branchée science,beauté,nutrition,sport et lui il y avait que les jeux vidéos qui contaient du coup il s'ennuyait pas mal quand il venait chez moi et le faisait bien comprendre...en plus ses parents ne m'appréciaient pas,me trouvaient bizarre etc
C'est en février que J(l'amie du début) a commencé à devenir agressive avec moi,elle a eu pas mal de problème personnel et s'est dechargé de tout sur moi puis au final le fait que je sois trop fusionnelle avec mon copain(même si c'était pas réciproque) me l'a mise à dos elle ne voulait plus me parler malgrès les nombreuses tentatives d'explications que j'ai pu avoir avec elle et elle m'a subitement sans raison voué une haine(j'ai appris finalement que c'était parce qu'elle était amoureuse depuis le départ de A)mais comme elle faisait partie de la" bande" et que A ne voulait pas du tout se la mettre à dos on continuait à être ensemble et elle en profitait pour me lancer pointe sur pointe.
A partir de Mars,A s'est petit à petit rapproché d'elle,il prenait meme son partie et ne me défendait jamais sur ses pointes!,il l'invitait chez lui,passait plus de temps avec elle!!!!en plus de ça j'avais des notes pas supers qui dépassaient rarement 12...je cherchais un moyen de me réconforter...
C'est à partir de ce moment là que j'ai resombré,régime draconien entre coupé de quelques crises d'hyperphagie(des jours où je commencais à manger un peu plus et au final ca se terminait en orgie alimentaire),je recommencais à conter les calories de tout, faire minimum 8h de sport hebdomadaires,à être obsédée par mon poids et j'en parlais beaucoup à A qui commencait à me traiter d'anorexique,à me menacer de me quitter si je maigrissais,je cherchais à lui faire comprendre que j'allais mal,que j'avais besoin de lui et que son attitude me faisait souffrir!)
Le 27mars,A m'a quitté(si on l'écoute c'est à cause des nombreuses disputes qu'on avait eu depuis deux semaines,il m'a tout mis sur le dos)alors qu'il savait que j'allais déjà mal.. et depuis c'est horrible.Je me retrouve complètement seule,je n'ai plus d'amie ni rien mais vraiment aucun pas un seul,son ex S m'a un peu reparlé mais elle ne veut pas être amie avec moi ce qui se comprend,je lui ai quand même" piqué "son copain en novembre...
J'ai appris hier que J et A s'étaient mis ensemble,j'ai compris qu'il m,'a largué pour elle et que ces disputes étaient une fausse exuce et que je n'avais pas mal interprété ce rapprochement!
Du coup j'ai à la fois plus d'amis,des notes de merde,les foudres de l'établissement(pas de tout le monde mais d'une bonne majorité),mon syndrome d'asperger qui m'empêche d'arriver à avoir des interactions avec les autres, je n'ai plus rien mis à part mes parents qui sont vraiment présents pour moi,sauf qu'ils ont du mal pour m'aider,ils ont voulu me changer d'établissement mais à chaque fois c'est pareil,je n'arrive pas à me faire des amis,ils ont voulu me déscolariser mais j'ai peur que dêtre encore plus isolée du monde me fasse encore plus mal,ils me gâtent énormément niveau matériel mais même si ca me réconforte un peu ça dure peu,comme je l'ai dit à mon père c'est pas d'avoir un portable hors de prix ou prendre un chat qui fera de moi une personne épanouie... et le fait de contrôler mon poids même si ca peut v et le fait de contrôler mon poids même si ca peut vous paraitre débile c'est vraiment un moyen de me donner un défi à relever,un but dans la vie,je suis consciente que ça contribue à me pourrir la vie,le peu de moments agrébles qui me restent mais je peux pas m'empêcher de tout contrôler.J'ai aussi l'envie de me punir de cette rupture persuadée que tout est de ma faute et que je suis qu'une merde...
Mes parents me forcent à manger,me rassurent mais ils sont persuadé que cette obsession avec la bouffe est dû à une instatisfaction de mon image alors qu'en fait non,je le sais que je ne suis pas grosse et que c'est pas un morceau de gâteau qui me fera prendre 10kg...ils font énormément pour moi et souffrent de cette situation,ils voient que je suis mal mais aussi qu'ils sont dans l'incapacité de m'aider....
Je leur mens,le soir je mange qu'une pomme et une tranche de jambon seule et je leur dit que j'ai fini les restes du midi que j'ai en réalité donner au chien....
Seulement quand y a des gens que je vois pas trop comme mon frère et ma soeur(de 30ans)etc comme ce week end je mange beaucoup pour qu'ils se doutent de rien et quand je commence à manger ca vire en crise vu que je me prive trop le reste du temps,je me goinfre jusqu'à ne plus en pouvoir...et après je culpabilise et fait du sport à fond et me prive encore plus que d'habitude les jours suivants.
Voilà,je suis désolée de la longueur de ce post mais j'aimerais vraiment comprendre ce que j'ai,je remarque bien que ces troubles sont beaucoup liés aux malheurs qu'il peut m'arriver mais j'ai l'impression que c'est à cause de ça que je suis malheureuse,je me dis qui peut être que si A m'a largué c'est que je recommençais à devenir trop mince et que je pensais trop à ma ligne ...d'un autre côté même si je surveille mon poids aussi pour une question d'esthétique ce n'est pas que ça parce que dans les moments où je vais bien je suis beaucoup moins obsessionnelle ,j'ai juste la peur de redevenir ronde mais c'est tout.
J'ai l'impression que m'affamer et maigrir est un peu une sorte de mutilation...
Ca me pourrit vraiment la vie...
Il y a une semaine j'ai fait la rencontre de ma belle mère,j'ai passé un week end chez elle et j'ai eu super peur d'aller chez elle parce que je savais qu'il y avait une balance(j'en ai pas chez moi ma mère trouve que dans mon cas c'est dangereux,dès que je me pèse c'est souvent chez des médecins)et que j'allais beaucoup manger.
Au final j'ai quand même apprécié ce week end j'étais super bien là bas à tel point que je me suis dit"allez je laisse tomber ces restrictions et je mange comme tout le monde"et dès ce moment de bonheur estompé et que je suis rentrée chez moi avec ce sentiment de solitude,de voir mon portable sans jamais de messages,sans jamais vibrer etc et ben j'ai de nouveau eu l'envie de me restreindre...
Je m'enferme dans ce délire,je passe ma vie à regarder mon imc,les courbes de poids,à calculer les calories de tout,je ne suis pas maigre,je suis mince et assez musclée dû au sport que je fais à outrance(46,5kg,1m57)et je trouve mon corps joli mais on voit pas mal mes cotes,je mets du 32/34 et j'ai pratiquement aucunes formes feminines...(les gens me donnent plus dans les 41/43mais comme je suis musclée et que je des os plutot gros je pèse assez lourd)je ne veux pas me vanter mais je suis satisfaite de mon physique mais le fait de vouloir maigrir et contrôler calories sur calories est plus fort que moi,c'est comme une façon de donner un sens à ma vie..j'ai beaucoup d'idées noires aussi...je sais plus quoi faire pour me sortir de là :(
J'ai conscience que j'ai pas besoin de maigrir,je vois pleins de filles plus en chair que moi (J par exemple)sauf que je me dis que ces filles sont heureuses donc elles ont pas besoin de donner en sens à leur vie en voulant maigrir...psychologie de merde...[/size]
J'aimerais aussi savoir quel genre de trouble j'ai parce que même si je suis obsédée par ça,j'adore manger même si je me prive,c'est pour ça aussi que je fais des crises d'hyperphagie mais voilà le sport à outrance dans le but de bruler des calories,le fait de conter les calories et de ne pas vouloir dépasser les 1200-1400 hors journée d'hyperphagie, je pense à de l'anorexie,d'un autre coté le fait qu'à des périodes où je vais bien tout ça ca diminue(même si je fais attention à pas être excessive et que je conte les calories),je suis constamment à me tater pour sentir mes côtes et quand on les sent un peu moins je panique...
LE pire c'est que c'est pas un problème d'image physique,au début en 3ème si mais maintenant, je trouve les filles avec des formes et rondes très jolies et féminines et d'ailleurs j'aimerais d'un coté l'avoir plus ce côté "formée"mais pourtant j'ai cette volonté de vouloir descendre de plus en plus(quitte à que ce soit pas esthétique)donc le problème est d'ordre psy je pense :/
Qu'en pensez vous?
Message édité par Agxthe_26 le 01/05/2017 à 10:18:28

---------------
Ą.Ț
(Publicité)
n°81530
Agxthe_26
Profil : Notable
agxthe_26
  1. answer
  2. Posté le 05/05/2017 à 17:09:05  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
S'il vous plait...


---------------
Ą.Ț
n°81547
timi972
Profil : Inconnu
timi972
  1. answer
  2. Posté le 14/06/2017 à 22:43:56  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Jvois qu'il ni a pas grand monde qui on eu le temps ou ont eux envie de te repondre, honnêtement j'ai tout lu, j'ai bien aime ton parcours plutôt dur et compliquer quand même,
Mon propre avis (je ne me rappelle pas trop des prenoms " A , J ect..." ) mais le mec avec qui tu sortais je pense beaucoup plus qu'il ta quitté peut-être accos de ça aussi, tu devais peut-être trop lui parler de tes problème de poids et tout, de plus tu a dit qu'il s'ennuyait quand même dnc ça a du jouer dans ça tête.
Je pense aussi que depuis le début enfaite il parlais déjà avc ta pote (celle qui etais dans votre groupe de 4 qui étais jalouse de ta relation avec A) et qu'il gérè avc elle entre temps pr au final faire ce qu'il c'est passer, j'vais pas te dire que c'est pas non plus ta faute mais ça l'ai en quelque sorte mais dans le même cas tu cherchais du réconfort mais sa a du le soolé a la longue Dnc je dirais de mn propre avis : c'est vous tout les 2 et peut-être aussi ta pote lautre fille ^^.
Alors ce que je pense, c'est que tu te préoccupes trop mais vraiment beaucoup trop de ton physique quand on y repense bien a chaque problème que tu a eux tu te préoccupais de ton physique, Tu devrais pas tant souciée autant tes encore jeune quand même (bon chui pas vieux mais bon mdr) mais essaie de ne pas te préoccuper de ça, tu devrais te distraire le plus avec autre choses qui t'intéresserais, genre lire des livre ou regarder des mangas ou des séries ou profiter avec ta famille aller au ciné avec eux, ta pas forcement besoin d'amis dans la vie, de plus selon ce que tu a ecrit j'ai pas la net impression que c'était de vrai ami ça.
Enfin bon je sais pas ci j'ai exactement répondu a t'es attentes mais ci tu arrive pas a te faire trop d'amis au lycée, essaie autre par genre sur des sites et tout vu que tu arrive bien à communiqué en virtuel quand meme :)

n°81548
Solo quiero bailar
Profil : Etranger
solo-quiero-bailar
  1. answer
  2. Posté le 18/06/2017 à 01:15:55  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Oww je vois, j'ai à peu près vécu la même chose au niveau de la préoccupation de ton poids... Tu peux venir en parler en privé si tu veux

n°81632
Kaisu
Profil : Etranger
kaisu
  1. answer
  2. Posté le 01/09/2017 à 19:17:46  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Le topic date mais comme je vois que tu es toujours active sur le forum et que souvent tes interventions sont plutôt pertinentes, je réponds quand même.

Moi aussi j'ai rechuté en 1ère S car la plupart de mes amis se sont éloignés de moi. J'ai aussi des difficultés relationnelles (les psy que j'ai vus pensent que je suis surdouée) et on m'a même demandé si le fait que je sois tombée dans les TCA était lié au fait que je sois "comme ça avec les autres". Quand j'ai demandé à celle qui m'a sorti ça ce qu'elle voulait dire par là, elle m'a répondu "ben tu sais, t'es toujours en retrait, tu parles jamais..."

Les gens croyaient que j'étais malheureuse parce que j'étais anorexique mais il prenaient le problème à l'envers : en réalité j'avais des TCA parce que j'étais malheureuse. Je ne sais pas si tu ressens la même chose.

En tout cas garde à l'esprit que les mentalités au lycée comme au collège ne sont pas terribles mais que ça s'arrange à la fac. Et c'est normal d'avoir les notes qui baissent en S, quasiment tout le monde passe par là, c'est une filière très difficile.

Si tu veux parler, n'hésite pas ;)


---------------
http://ensevelissement.skyrock​.com/
(Publicité)
 Page :
1

Ajouter une réponse
Aller à :
 

Sujets relatifs
Guérir de ses TCAs Les TCAs & votre désir sexuel.
Les TCAs et les parents.  
Plus de sujets relatifs à : tcas depuis 2ans avec des hauts et des bas j'en peux plus...

Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
Gros problèmes familiaux 2 05/05/2017 à 02:13:38
72 kilos a 13 ans 8 12/09/2017 à 06:13:02
Je me trouve trop grosse help !!!! 2 22/04/2017 à 12:11:07
Goût de sang 1 15/04/2017 à 14:19:21
Je vais mal 1 14/04/2017 à 17:51:05