|-  

||-  Les poils (votre avis)

 

liste des connectés  Lancer une recherche S'inscrire S'identifier Répondre à cette discussion Créer un nouveau message
 

Ajouter une réponse

 
Page photos
 
 Mot :  Pseudo :  
Vider la liste des messages à citer  
 Page :
1
Auteur
 Sujet :

Les poils (votre avis)

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
n°1279326
CalisseM
li estas feliĉa
Profil : Quidam
calissem
  1. answer
  2. Posté le 26/05/2017 à 23:23:55  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Bien le bonjour! jap:{}
Je voulais savoir si vous préfériez qu'un homme s'épile et si oui d'où? aisselles, jambes...? et même question pour une femme oui ou non si oui d'où ? Ou alors si vous vous en foutez complètement. je vous demande ici vos goûts personnels surtout.
et aussi de votre compagne/compagnons et si selon vous dans un couple chacun fait ce qu'il veut avec son corps ou si l'autre a quelque chose à dire?

Merci de vos réponses !

(Publicité)
n°1279327
Andraëlle
Profil : Célébrité
andraelle
  1. answer
  2. Posté le 27/05/2017 à 06:46:53  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Pour les hommes, j'ai une préférence pour les corps non-épilés, maintenant s'il s'épile, peu importe l'endroit, je m'en moque, c'est son corps et c'est comme il veut :)

Pour moi c'est même pas la question d'être dans un couple ou non : chacun fait ce qu'il veut de ses poils, même en étant un partenaire sexuel je considère qu'on a rien à y redire, c'est pas comme si c'était nous qui subissions ce choix au quotidien. L'épilation ça peut causer poils sous peau, démangeaisons, etc, etc, jamais je ne dirais à quelqu'un qu'il a à supporter ça pour moi alors que ça ne va m'impacter que dans l'intimité, contrairement à lui.

n°1279328
CalisseM
li estas feliĉa
Profil : Quidam
calissem
  1. answer
  2. Posté le 27/05/2017 à 14:31:57  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Merci d'avoir répondu en fait je pense un peu pareil. Je parlais sur ce sujet avec des potes et j'étais un peu choquée d'entendre des réflexions du genre "je ne pourrais pas sortir avec une fille qui ne s'épile pas(il parlait de partout donc aisselles, jambes, maillot)" ou alors " je suis sur que machin a plus de poils que nous" (su un ton moqueur) Ce n'est pas parce que c'est une fille qu'elle ne doit pas en avoir ou moins.

n°1279329
Bazinga
Profil : Superstar
bazinga
  1. answer
  2. Posté le 27/05/2017 à 21:19:26  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Je m'en fiche si j'y réfléchis objectivement.
Par conformisme social sans doute j'aime pas les poils sur les meufs; sur les mecs sauf si c'est excessif ça me dérange pas.

Et non, je demande à personne de faire quoique ce soit, c'est pas une demande acceptable selon moi.
Message édité par Bazinga le 27/05/2017 à 21:20:05

---------------
"Some failure in life is inevitable. It is impossible to live without failing at something, unless you live so cautiously that you might as well not have lived at all – in which case, you fail by default."

"Et on pleure, oui on pleure la destinée de l'Homme."

"Tout peut arriver dans la vie, et surtout rien."

Ça c'est moi : [:megalomaniak]
n°1279330
CalisseM
li estas feliĉa
Profil : Quidam
calissem
  1. answer
  2. Posté le 27/05/2017 à 22:31:08  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Et une autre petite question plus précisément sur le maillot (le minou quoi).
J'ai l'impression que les garçons fin même les filles de ma génération (puisque c'est avec eux que j'en ai parler) trouvent ça normal voire même quelque chose d'obligé pour une femme de s'enlever les poils complètement à cette endroit là. Peut être à cause du porno je ne sais pas.
Personnellement je préfère qu'il y'en ai car ça doit faire hyper mal de se les épiler, je trouve ça moins jolie(question de goût) et car les poils protège quand même.

Voilà j'aurais voulus savoir vos avis sur ça ou même ailleurs

n°1279331
Andraëlle
Profil : Célébrité
andraelle
  1. answer
  2. Posté le 27/05/2017 à 22:41:48  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

CalisseM a écrit :

Et une autre petite question plus précisément sur le maillot (le minou quoi).
J'ai l'impression que les garçons fin même les filles de ma génération (puisque c'est avec eux que j'en ai parler) trouvent ça normal voire même quelque chose d'obligé pour une femme de s'enlever les poils complètement à cette endroit là. Peut être à cause du porno je ne sais pas.
Personnellement je préfère qu'il y'en ai car ça doit faire hyper mal de se les épiler, je trouve ça moins jolie(question de goût) et car les poils protège quand même.

Voilà j'aurais voulus savoir vos avis sur ça ou même ailleurs
Afficher plus
Afficher moins



Ben, y a tout un côté construction sociale qui veut que la féminité soit liée à l'absence de poil, au contraire de la virilité. Du coup les femmes sont nettement plus soumises à l'injonction d'être imberbe que les hommes.
Le porno y a joué, effectivement.

Perso, si je continue à épiler certaines zones de mon corps par peur du jugement et du rejet, je ne touche plus depuis longtemps au maillot, c'était trop de désagréments (frottements, démangeaisons, poils incarnés...). Mes partenaires sexuels ne m'ont jamais fais la moindre remarque (sauf pour me dire qu'ils s'en foutaient).

n°1279332
testymoi2
K
Profil : Superstar
testymoi2
  1. answer
  2. Posté le 01/06/2017 à 14:19:37  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Pour ma part, le maillot d'une femme me repousse si ce n'est pas entretenu. Ce qui ne veut pas dire rasé, ni épilé. Mais la coupe style année 70, non merci. Après, j'ai quand même une préférence pour le lisse au niveau des lèvres. Pour la simple et bonne raison que je n'aime pas manger du poil.

Pour le reste du corps, je ne me vois pas sortir avec quelqu'un qui ne se rase pas les aisselles. Les jambes, cela passe encore, même si je ne trouve pas cela attirant, mais les aisselles, c'est un blocage.

Sinon, pour ma part, je me rase le sexe. Mais et je tonds mon corps, car je suis assez poilu (malgré mes cheveux blonds)


---------------
Bien sûr, je le précise, parce qu'ici on est susceptible, c'est mon avis. Je n'en fais pas une généralité, je ne désigne personne, je ne souhaite heurter personne.
(Publicité)
n°1279333
Lethaleen
Try again
Profil : Star
lethaleen
  1. answer
  2. Posté le 02/06/2017 à 11:47:27  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

testymoi2 a écrit :

Pour ma part, le maillot d'une femme me repousse si ce n'est pas entretenu. Ce qui ne veut pas dire rasé, ni épilé. Mais la coupe style année 70, non merci. Après, j'ai quand même une préférence pour le lisse au niveau des lèvres. Pour la simple et bonne raison que je n'aime pas manger du poil.
Afficher plus
Afficher moins



Idem. Et chez les femmes les jambes non rasées j'ai beaucoup de mal, les aisselles ça passe un peu mieux. Chez les hommes je m'en fous. Ensuite je n'ai jamais rien imposé à mes partenaires, je me contente d'exprimer mes préférences et d'écouter les leurs pour trouver ou non un compromis.


---------------
"I wanted to step out of your shadow. You understand, don't you? But when I stepped out of it, there was no sunlight, no sunlight at all."
n°1279334
hoodbøy
Profil : Inconnu
hoodb-y
  1. answer
  2. Posté le 23/06/2017 à 21:38:58  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Épilation. Cire. Esthétitienne.

Les poils, ça fait "je suis un singe". La planète des singe c'est un film pour tout le monde, pas un porno.


---------------
The only real HOODBOY
n°1279335
Lethaleen
Try again
Profil : Star
lethaleen
  1. answer
  2. Posté le 23/06/2017 à 21:52:00  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

hoodbøy a écrit :

Épilation. Cire. Esthétitienne.

Les poils, ça fait "je suis un singe". La planète des singe c'est un film pour tout le monde, pas un porno.
Afficher plus
Afficher moins



Hoodboy ? Bon sang, ça doit faire trois ou quatre ans que je ne t'ai pas vu par ici.


---------------
"I wanted to step out of your shadow. You understand, don't you? But when I stepped out of it, there was no sunlight, no sunlight at all."
n°1279336
CalisseM
li estas feliĉa
Profil : Quidam
calissem
  1. answer
  2. Posté le 23/06/2017 à 22:28:24  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Je vais ptetre vous dire une truc bizarre mais pour le maillot je préfère avec que sans

n°1279337
testymoi2
K
Profil : Superstar
testymoi2
  1. answer
  2. Posté le 24/06/2017 à 00:09:41  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
hoodboy n'est pas mort?


---------------
Bien sûr, je le précise, parce qu'ici on est susceptible, c'est mon avis. Je n'en fais pas une généralité, je ne désigne personne, je ne souhaite heurter personne.
(Publicité)
n°1279338
Sweazz
Profil : Citoyen
sweazz
  1. answer
  2. Posté le 27/06/2017 à 19:18:20  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Je trouve ça dingue qu'on puisse imposer à son ou sa partenaire de s'épiler ou de se raser. On devrait rester libre de son corps, homme comme femme.

A la limite, qu'un mec demande à sa nana le lisse au niveau des lèvres, comme disait testymoi2, pour un cunni (appelons un chat un chat), je peux comprendre.
Mais que quelqu'un dise "Faudra que tu te rases/t'épiles sinon ça va pas le faire entre nous" (parce que ça existe), je tolère pas.

D'ailleurs, c'est venu d'où cette mode de la femme imberbe ? On en a vu dans les pornos certes, mais fallait bien que ça vienne de quelque part avant ça, non ?


---------------
« Je m'en tartine allègrement le cul avec le pinceau de l'indifférence. »
n°1279339
Andraëlle
Profil : Célébrité
andraelle
  1. answer
  2. Posté le 27/06/2017 à 19:26:14  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Sweazz a écrit :


A la limite, qu'un mec demande à sa nana le lisse au niveau des lèvres, comme disait testymoi2, pour un cunni (appelons un chat un chat), je peux comprendre.
Mais que quelqu'un dise "Faudra que tu te rases/t'épiles sinon ça va pas le faire entre nous" (parce que ça existe), je tolère pas.
Afficher plus
Afficher moins



Je t'avoue que moi même la je ne comprends pas...
J'en ai fais des "cunnis poilus" dans ma vie et le désagrément n'a jamais atteint un quart de celui que représente une épilation/un rasage de cette zone du corps.
Après c'est peut-être moi qui suis pas où peu dérangée par les quelques poils dans la bouche, je sais pas...

n°1279340
Andraëlle
Profil : Célébrité
andraelle
  1. answer
  2. Posté le 27/06/2017 à 19:33:57  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Et sinon, je dirais que les corps imberbes sont un élément de plus représentatif d'une société ou on aime infantiliser les femmes. Je ne dis pas qu'aimer les corps sans poils est un signe de pédophilie, bien sur, juste qu'à la base, avant que ça ne devienne une norme esthétique à laquelle on est habitués, je pense que ça a joué.

n°1279341
Sweazz
Profil : Citoyen
sweazz
  1. answer
  2. Posté le 27/06/2017 à 19:35:17  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Andraëlle a écrit :


Je t'avoue que moi même la je ne comprends pas...
J'en ai fais des "cunnis poilus" dans ma vie et le désagrément n'a jamais atteint un quart de celui que représente une épilation/un rasage de cette zone du corps.
Après c'est peut-être moi qui suis pas où peu dérangée par les quelques poils dans la bouche, je sais pas...
Afficher plus
Afficher moins


Ça dépend de chaque personne, je pense.

Ce que je veux dire, c'est que je pense que c'est normal qu'un couple en discute (question de confort), mais pas qu'on impose.

J'ai même eu droit à des remarques du style "de toute façon toi t'es un mec en vrai" quand j'ai décidé d'arrêter de m'épiler. Comme si une fille et des poils, ça ne pouvait pas aller dans la même phrase... pfff:{}


---------------
« Je m'en tartine allègrement le cul avec le pinceau de l'indifférence. »
n°1279342
Sweazz
Profil : Citoyen
sweazz
  1. answer
  2. Posté le 27/06/2017 à 19:40:58  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Andraëlle a écrit :

Et sinon, je dirais que les corps imberbes sont un élément de plus représentatif d'une société ou on aime infantiliser les femmes. Je ne dis pas qu'aimer les corps sans poils est un signe de pédophilie, bien sur, juste qu'à la base, avant que ça ne devienne une norme esthétique à laquelle on est habitués, je pense que ça a joué.
Afficher plus
Afficher moins


Qu'est ce que tu entends par infantiliser les femmes ?


---------------
« Je m'en tartine allègrement le cul avec le pinceau de l'indifférence. »
n°1279343
Andraëlle
Profil : Célébrité
andraelle
  1. answer
  2. Posté le 27/06/2017 à 19:55:43  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Sweazz a écrit :

Qu'est ce que tu entends par infantiliser les femmes ?
Afficher plus
Afficher moins



Eh bien, contrairement aux hommes, on considère la jeunesse comme un idéal de beauté : un homme qui murit va augmenter son capital séduction, à l'inverse d'une femme.
Et ça, je pense que c'est issu d'une culture où la femme est infantilisée : pendant longtemps elle est passée de l'autorité du père à celle du mari, sans possibilité d'indépendance et d'émancipation, et elle est encore aujourd'hui considérée comme moins "raisonnable", plus "émotionnelle" que les hommes, avec des difficultés à être prise au sérieux dans certains domaines.
Une femme séduisante a pendant longtemps été une femme jeune (voir très jeune vu qu'au 19è siècle un homme pouvait encore épouser une gamine de 12/14ans) mais surtout une femme innocente, "pure", vierge et soumise... une enfant, quoi.

n°1279344
Sweazz
Profil : Citoyen
sweazz
  1. answer
  2. Posté le 27/06/2017 à 20:05:58  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Andraëlle a écrit :


Eh bien, contrairement aux hommes, on considère la jeunesse comme un idéal de beauté : un homme qui murit va augmenter son capital séduction, à l'inverse d'une femme.
Et ça, je pense que c'est issu d'une culture où la femme est infantilisée : pendant longtemps elle est passée de l'autorité du père à celle du mari, sans possibilité d'indépendance et d'émancipation, et elle est encore aujourd'hui considérée comme moins "raisonnable", plus "émotionnelle" que les hommes, avec des difficultés à être prise au sérieux dans certains domaines.
Une femme séduisante a pendant longtemps été une femme jeune (voir très jeune vu qu'au 19è siècle un homme pouvait encore épouser une gamine de 12/14ans) mais surtout une femme innocente, "pure", vierge et soumise... une enfant, quoi.
Afficher plus
Afficher moins


Je vois, j'arrivais pas à le définir exactement, j'avais juste quelques exemples en tête.

Celui où tu prends n'importe quelle activité typiquement """masculine""", comme du foot. Dès qu'une femme va vouloir jouer dans un groupe d'hommes, ceux-ci vont se sentir obligés de lui expliquer comment faire. Si elle échoue, de la consoler, la rabaisser. Si elle réussit, de se féliciter de lui avoir permis d'y arriver. Ça n'arrive pas systématiquement mais c'est quelque chose qu'on voit quand même très souvent.

J'avais aussi l'exemple de la femme dépendante de son père ou de son mari, mais je le trouvais assez contradictoire puisque la condition des femmes a vachement évoluée, et beaucoup de femmes sont indépendantes aujourd'hui (enfin pas partout).


---------------
« Je m'en tartine allègrement le cul avec le pinceau de l'indifférence. »
n°1279345
Andraëlle
Profil : Célébrité
andraelle
  1. answer
  2. Posté le 27/06/2017 à 20:11:04  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Sweazz a écrit :

Je vois, j'arrivais pas à le définir exactement, j'avais juste quelques exemples en tête.

Celui où tu prends n'importe quelle activité typiquement """masculine""", comme du foot. Dès qu'une femme va vouloir jouer dans un groupe d'hommes, ceux-ci vont se sentir obligés de lui expliquer comment faire. Si elle échoue, de la consoler, la rabaisser. Si elle réussit, de se féliciter de lui avoir permis d'y arriver. Ça n'arrive pas systématiquement mais c'est quelque chose qu'on voit quand même très souvent.

J'avais aussi l'exemple de la femme dépendante de son père ou de son mari, mais je le trouvais assez contradictoire puisque la condition des femmes a vachement évoluée, et beaucoup de femmes sont indépendantes aujourd'hui (enfin pas partout).
Afficher plus
Afficher moins



Oui, voilà, parfaitement, ce genre d'exemple sont très représentatifs...

Pour l'évolution, je pense que même si effectivement on est indépendantes financièrement tout-ça-machin, cette vieille considération des femmes est restée insidieusement présente, comme dans la façon dont un père va se sentir le devoir de "valider" le petit-ami de sa fille en le rencontrant (voir en le bizutant), ou encore dans la vieille tradition qui perdure dans certains milieux de demander la main d'une fille à son père, ou encore dans la sur-protection des femmes vis-à-vis de la sexualité par les pères, qui existe bien plus rarement voir par du tout pour les hommes en âge d'avoir des rapports sexuels.

n°1279346
Grevousep3
Soyez altruiste, acceptez votre voisin comme il es
Profil : Etranger
grevousep3
  1. answer
  2. Posté le 27/06/2017 à 22:18:33  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Moi les poil sur les filles ça me dérenge, mais pas au point de dire "oulala berk c'est dégueulasse" à tout bout de champ. Arrêtez de dire genre ça vous dérange pas, une paire de jambes épiler c'est plus attirant qu'une paire de jambes poilue. Après pour moi poilue c'est poils assez visible qui se remarquent facilement. Si il y en as un peut c'est pas grave du tout. Et pour les poils sur le sexe je préfère qu'il y en ai un peut. Déjà parce que je trouve ça excitant, et parce que merde s'épiler le sexe (homme ou femme) ça dois faire très mal ! Ma copine laisse pousser court ses poils, défoi elle s'épile "en retard" je m'en fous. En faite c'est juste un plus. Si y en as ( pas trop non plus hein ) c'est pas grave, si c'est épilé temps mieux.

n°1279347
testymoi2
K
Profil : Superstar
testymoi2
  1. answer
  2. Posté le 28/06/2017 à 09:19:45  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Andraëlle a écrit :

Et sinon, je dirais que les corps imberbes sont un élément de plus représentatif d'une société ou on aime infantiliser les femmes. Je ne dis pas qu'aimer les corps sans poils est un signe de pédophilie, bien sur, juste qu'à la base, avant que ça ne devienne une norme esthétique à laquelle on est habitués, je pense que ça a joué.
Afficher plus
Afficher moins

Ca, ou alors le fait plus simple que l'industrie pornographique a voulu se redynamiser dans les années 90 en rasant les zones les plus filmées pour mettre en avant le sexe et ses différentes parties. Le sexe féminin se trouve plus en avant sur l'image, plus visuel. Les années 70-80 filmaient plus l'acte dans la position. Le porno des années 90 filmaient plus l'acte dans la pénétration. Et pour mettre en avant la pénétration, les poils faisaient écran.

Idem pour le rasage chez l'homme, le fait de se raser vient aussi du porno, et là aussi, c'est une technique cinématographique, car le sexe apparait plus gros, plus long.

Je pense, pour le coup, que tu cherches trop la petite bête patriarcale, alors que dans mes souvenirs, c'est beaucoup plus simple que cela et provient d'un besoin filmographique du à l'évolution des moeurs (plus libre, le fait de voir des gens en levrette n'intéressait plus grand monde, il fallait filmer plus hard, plus proche de l'acte, en filmant la pénétration avec zoom. Les poils étaient plus une gène à l'écran).

D'ailleurs, le tout épilé n'est apparu que progressivement, si je me souviens bien. Les premiers pornos rasés n'avaient de rasé que les lèvres, pas le pubis, ce qui pourrait corroborer mes dires.


---------------
Bien sûr, je le précise, parce qu'ici on est susceptible, c'est mon avis. Je n'en fais pas une généralité, je ne désigne personne, je ne souhaite heurter personne.
n°1279348
testymoi2
K
Profil : Superstar
testymoi2
  1. answer
  2. Posté le 28/06/2017 à 09:23:12  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Et j'ai envie de dire, que la temporalité te contredit, Andra. Les années 70-80 étaient justement beaucoup plus patriarcale, les années 90 beaucoup moins. Hors, beaucoup ont décrié cette nouvelle mode imposée par le cinéma porno. La plupart des gens ne s'y reconnaissant pas, étant tous eux même poilu.

Franchement, je pense sincèrement que c'est un besoin d'image du porno qui a voulu surenchérir sur le côté hard, en montrant des sexes plus proche, plus zoomée, et qui du coup, à décider de couper les poils qui gênaient.


---------------
Bien sûr, je le précise, parce qu'ici on est susceptible, c'est mon avis. Je n'en fais pas une généralité, je ne désigne personne, je ne souhaite heurter personne.
n°1279349
testymoi2
K
Profil : Superstar
testymoi2
  1. answer
  2. Posté le 28/06/2017 à 09:27:33  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Et ce que je veux dire par là, c'est tout n'est pas du au patriarcat. Il est responsable de beaucoup de chose, mais vouloir tout lui attribuer peut mettre dans l'erreur, alors que la raison est peut-être bien différente. Tu te focalises beaucoup trop dessus (même si je peux le comprendre hein), et tu en fais des conclusions très, trop hâtives, sans prendre le recul ni la démarche de savoir si cela peut être autre chose.


---------------
Bien sûr, je le précise, parce qu'ici on est susceptible, c'est mon avis. Je n'en fais pas une généralité, je ne désigne personne, je ne souhaite heurter personne.
n°1279350
Andraëlle
Profil : Célébrité
andraelle
  1. answer
  2. Posté le 28/06/2017 à 10:51:04  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Testymoi, tu ne donne qu'une explication possible à l'épilation des poils du sexe, là.
Nos poils d'aisselles, nos poils de jambes ?
Ce ne sont pas que nos poils pubiens qui sont "exclus", toute forme de pilosité féminine (signe de sa maturité) est à bannir. Caméra ou non, porno ou non.

Et d'ailleurs je me demande bien ce qui te fait dire que les années 90 étaient "beaucoup moins patriarcales" ?
Message édité par Andraëlle le 28/06/2017 à 11:42:45
n°1279351
Andraëlle
Profil : Célébrité
andraelle
  1. answer
  2. Posté le 28/06/2017 à 10:53:37  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Et sinon, je pense que si tu es si dérangé lorsque que je parle de patriarcat (tu parles de conclusion hâtive quand ce sont le fruit de réflexion de nombreuses féministes qui étudient le sujet depuis des années...), c'est davantage à cause d'un problème qui vient de ton côté que du mien ;)
Le patriarcat est présent et prend beaucoup, beaucoup plus de place que tu ne sembles vouloir l'accepter.

n°1279352
testymoi2
K
Profil : Superstar
testymoi2
  1. answer
  2. Posté le 28/06/2017 à 11:55:46  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Andraëlle a écrit :

Testymoi, tu ne donne qu'une explication possible à l'épilation des poils du sexe, là.
Nos poils d'aisselles, nos poils de jambes ?
Ce ne sont pas que nos poils pubiens qui sont "exclus", toute forme de pilosité féminine (signe de sa maturité) est à bannir. Caméra ou non, porno ou non.

Et d'ailleurs je me demande bien ce qui te fait dire que les années 90 étaient "beaucoup moins patriarcales" ?
Afficher plus
Afficher moins

L'épilation des jambes et aisselles ne datent pas de ce siècle, ni même du siècle passé. C'est une mode bien plus ancienne. Déjà au Moyen-Age, l'épilation était de mise. A l'époque moderne, l'épilation et le rasage était la norme dans la haute société. D'où les portraits au front dégagé, car cela représentait la différence entre l'animal et l'être humain.
On a retrouvé des pinces d'épilation à l'époque de la Mésopotamie, ou l'on remplaçait les poils par des postiches sensé représenter les dieux.

Bref, c'est je pense bien plus complexe que de simple réduire à l'action patriarcale (même si elle a sans doute contribué, je n'en sais rien).

Sinon, elle l'était moins que les années 80 et 70. La femme a commencé à s'émanciper (à moins de dire que les actions des femmes de l'époque ne servaient à rien...).


---------------
Bien sûr, je le précise, parce qu'ici on est susceptible, c'est mon avis. Je n'en fais pas une généralité, je ne désigne personne, je ne souhaite heurter personne.
n°1279353
testymoi2
K
Profil : Superstar
testymoi2
  1. answer
  2. Posté le 28/06/2017 à 12:03:43  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Andraëlle a écrit :

Et sinon, je pense que si tu es si dérangé lorsque que je parle de patriarcat (tu parles de conclusion hâtive quand ce sont le fruit de réflexion de nombreuses féministes qui étudient le sujet depuis des années...), c'est davantage à cause d'un problème qui vient de ton côté que du mien ;)
Afficher plus
Afficher moins


Vois tu, c'est que je me méfie des groupuscules enfermés dans leur propre idéologie.
Le féminisme n'est pas la seule idéologie en cause, c'est le principe même de l'idéologie qui veut cela. On s'enferme dans les mêmes idées, elles côtoient principalement des personnes ayant les mêmes idées. Ou est le recul?

Je ne veux pas dire qu'elles ont faux. Mais je n'ai pas d'informations sur qui, comment, avec quel moyen, les féministes dont tu parles sont arrivé à cette conclusion.

D'ailleurs, pourquoi prends tu leur conclusion comme acquise? Parce qu'elles sont féministes? Cela donne légitimité à tes yeux?



Andraëlle a écrit :

Le patriarcat est présent et prend beaucoup, beaucoup plus de place que tu ne sembles vouloir l'accepter.
Afficher plus
Afficher moins



Tu te méprends, je ne veux pas remettre en cause la possible action du patriarcat là dedans. Je trouve juste que ce sont des conclusions qui exclus trop rapidement les autres possibilités alors qu'elles sont toutes aussi plausible. Réfuter les autres possibilités sous prétexte qu'elles ne vont pas dans le sens du féminisme ne résous rien. A moins que les féministes en question aient réellement étudier ses pistes pour totalement les exclure après réflexion profonde. Mais j'en doute (et c'est subjectif, je n'ai pas l'info).


---------------
Bien sûr, je le précise, parce qu'ici on est susceptible, c'est mon avis. Je n'en fais pas une généralité, je ne désigne personne, je ne souhaite heurter personne.
n°1279354
Andraëlle
Profil : Célébrité
andraelle
  1. answer
  2. Posté le 28/06/2017 à 12:55:02  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

testymoi2 a écrit :

L'épilation des jambes et aisselles ne datent pas de ce siècle, ni même du siècle passé. C'est une mode bien plus ancienne. Déjà au Moyen-Age, l'épilation était de mise. A l'époque moderne, l'épilation et le rasage était la norme dans la haute société. D'où les portraits au front dégagé, car cela représentait la différence entre l'animal et l'être humain.
On a retrouvé des pinces d'épilation à l'époque de la Mésopotamie, ou l'on remplaçait les poils par des postiches sensé représenter les dieux.

Bref, c'est je pense bien plus complexe que de simple réduire à l'action patriarcale (même si elle a sans doute contribué, je n'en sais rien).

Sinon, elle l'était moins que les années 80 et 70. La femme a commencé à s'émanciper (à moins de dire que les actions des femmes de l'époque ne servaient à rien...).
Afficher plus
Afficher moins


Et l'épilation du pubis non plus, ne date pas d'hier. Ça a d'ailleurs été un outil de "punition" de la femme à Babylone - on tondait les femmes qui s'étaient "déshonorées", et c'était la pire humiliation qu'on pouvait lui imposer.

En attendant, l'épilation s'est démocratisée jusqu'à devenir un diktat uniquement pour les femmes. Les pénis des hommes sont aussi rasés dans les porno, pour les mêmes raisons que celles que tu cites, et pourtant ça n'en est jamais devenu une norme. On en est à je crois quelque chose comme 45% des femmes de moins de 25ans qui s'épilent intégralement. Par contre, j'ai encore jamais croisé un homme qui se rasait la teub. Tu penses que ça s'explique comment ?

Ce n'est pas que ce qu'elles ont accompli dans les années 70 et 80 ne "servait à rien", c'est juste que le patriarcat a très bien su s'approprier la libération sexuelle des femmes "obtenue" à cette époque et à la réutiliser à son compte, et ce dès les années 90. Le porno en est un signe, l'utilisation de la nudité des femmes dans les publicités un autre.


testymoi2 a écrit :

Vois tu, c'est que je me méfie des groupuscules enfermés dans leur propre idéologie.
Le féminisme n'est pas la seule idéologie en cause, c'est le principe même de l'idéologie qui veut cela. On s'enferme dans les mêmes idées, elles côtoient principalement des personnes ayant les mêmes idées. Ou est le recul?

Je ne veux pas dire qu'elles ont faux. Mais je n'ai pas d'informations sur qui, comment, avec quel moyen, les féministes dont tu parles sont arrivé à cette conclusion.

D'ailleurs, pourquoi prends tu leur conclusion comme acquise? Parce qu'elles sont féministes? Cela donne légitimité à tes yeux?



Afficher plus
Afficher moins


Oui non mais là on parle de différence de traitement entre hommes et femmes, qui plus est flagrantes (l'injonction à être imberbe ne concerne pas les hommes). Je vois pas tellement comment "patriarcat" peut te sembler une mauvaise réponse - ou du moins une mauvaise piste de réflexion - considérant cela.

Je ne prends pas leur conclusion comme acquise, si tu regarde bien je ne me suis pas présentée en disant "C'EST A CAUSE DE CA ET PUIS C'EST TOUT", je considère juste leur réflexion logique.
Et le terme de féministe est surtout le signe de l'envie de déconstruire ce qui est issu du patriarcat, donc ça sous-entend qu'on ne va pas chercher à flatter l'égo des hommes, ou à ne surtout pas parler d'inégalité de traitement pour expliquer un phénomène. Et oui, quand tu vois le nombre de réflexions qui vont exister sur le web - par exemple sur les violences conjugales, pour ne citer que cela - et qui réfléchissent à une situation en traitant hommes et femmes identiquement sans tenir compte de l'existence en pratique de fortes différences, ben je préfère aller voir côté féministes.


testymoi2 a écrit :


Tu te méprends, je ne veux pas remettre en cause la possible action du patriarcat là dedans. Je trouve juste que ce sont des conclusions qui exclus trop rapidement les autres possibilités alors qu'elles sont toutes aussi plausible. Réfuter les autres possibilités sous prétexte qu'elles ne vont pas dans le sens du féminisme ne résous rien. A moins que les féministes en question aient réellement étudier ses pistes pour totalement les exclure après réflexion profonde. Mais j'en doute (et c'est subjectif, je n'ai pas l'info).
Afficher plus
Afficher moins


Je n'ai rien réfuté du tout, j'ai donné une possibilité supplémentaire via ce que moi je pense :??: . A quel moment ai-je dit "ça ne peut venir que de là et il n'y a aucune autre forme d'explication" ? :??:

Message édité par Andraëlle le 28/06/2017 à 14:40:13
n°1279355
testymoi2
K
Profil : Superstar
testymoi2
  1. answer
  2. Posté le 28/06/2017 à 13:34:48  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Andraëlle a écrit :

En attendant, l'épilation s'est démocratisée jusqu'à devenir un diktat uniquement pour les femmes. Les pénis des hommes sont aussi rasés dans les porno, pour les mêmes raisons que celles que tu cites, et pourtant ça n'en est jamais devenu une norme. On en est à je crois quelque chose comme 85% des femmes de moins de 25ans qui s'épilent intégralement. Par contre, j'ai encore jamais croisé un homme qui se rasait la teub. Tu penses que ça s'explique comment ?
Afficher plus
Afficher moins

Et pourtant, je suis rasé à cet endroit, comme beaucoup de libertin, et beaucoup d'hommes. De plus, presque tous les centres d'esthétique ont des possibilités pour l'épilation homme, chose qui n'existaient pas il y a 10 ans.
Et soit dit en passant, je ne me rase pas pour suivre une quelconque mode, je rase parce que les poils se coincent dans les vêtements. C'est plus par utilité. Et puis, l'odeur aussi.


Andraëlle a écrit :

Oui non mais là on parle de différence de traitement entre hommes et femmes, qui plus est flagrantes (l'injonction à être imberbe ne concerne pas les hommes). Je vois pas tellement comment "patriarcat" peut te sembler une mauvaise réponse - ou du moins une mauvaise piste de réflexion - considérant cela.
Afficher plus
Afficher moins


Je n'ai pas voulu dire que c'était une mauvaise piste, mais qu'il y avait d'autres pistes qui peuvent sembler des bonnes réponses.

Tu ne peux nier que le porno a relancé cette mode, pour les raisons que j'évoque. C''est un fait de l'époque. Après, de manière générale, oui, cela existe sans doute pour des raisons patriarcales ou religieuses.

Andraëlle a écrit :

Je n'ai rien réfuté du tout, j'ai donné une possibilité supplémentaire via ce que moi je pense :??: . A quel moment ai-je dit "ça ne peut venir que de là et il n'y a aucune autre forme d'explication" ? :??:
Afficher plus
Afficher moins

C'est vrai. Et c'est plutôt moi qui a eu ce discours d'exclusion.


---------------
Bien sûr, je le précise, parce qu'ici on est susceptible, c'est mon avis. Je n'en fais pas une généralité, je ne désigne personne, je ne souhaite heurter personne.
n°1279356
Andraëlle
Profil : Célébrité
andraelle
  1. answer
  2. Posté le 28/06/2017 à 15:08:46  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

testymoi2 a écrit :

Et pourtant, je suis rasé à cet endroit, comme beaucoup de libertin, et beaucoup d'hommes. De plus, presque tous les centres d'esthétique ont des possibilités pour l'épilation homme, chose qui n'existaient pas il y a 10 ans.
Et soit dit en passant, je ne me rase pas pour suivre une quelconque mode, je rase parce que les poils se coincent dans les vêtements. C'est plus par utilité. Et puis, l'odeur aussi.


Afficher plus
Afficher moins


Je viens de revérifier, je me suis un peu emballée avec les 85% des moins de 25ans, c'est plus de l'ordre des 45% whistle:{} .
Bon, ça reste près d'une femme de cette catégorie sur deux, c'est moins conséquent mais tout de même.
Pour les hommes, j'ai farfouillé un peu, les esthéticiennes parlent d'une mode bien plus récente (un essor qui date plutôt des années 2005/2010), et surtout les hommes représentent à peine 5% de leur clientèle.
Je pense que si le poil commence à être désapprouvé aussi pour les hommes, l'injonction reste différente : on ne reproche toujours pas à un homme à pilosité "normale" d'être un singe s'il ne s'épile pas, et peu d'hommes se sentent mal à l'aise à l'idée d'avoir des rapports sexuels sans avoir touché à cet endroit. En terme de nombre et de sentiment d'obligation, on est pas sur le même traitement.

Je reviens un peu sur Babylone parce que je me rend compte que l'exemple est très intéressant... je crois qu'on avait un peu parlé des femmes babyloniennes et surtout de la considération que la société avait de leur sexualité : impérieuse, devant être satisfaite absolument, au point de leur offrir des esclaves castrés.
L'humiliation par la tonte du pubis, je trouve ça assez représentatif, ce qu'on leur retire c'est un des signes de puberté et de maturité sexuelle, là.
A l'inverse, chez nous la femme est considérée (et se doit d'être) "sage", pas trop sexuelle, et c'est la présence de poil qui peut être humiliante... Je trouve ça assez amusant.


testymoi2 a écrit :

Je n'ai pas voulu dire que c'était une mauvaise piste, mais qu'il y avait d'autres pistes qui peuvent sembler des bonnes réponses.

Tu ne peux nier que le porno a relancé cette mode, pour les raisons que j'évoque. C''est un fait de l'époque. Après, de manière générale, oui, cela existe sans doute pour des raisons patriarcales ou religieuses.

Afficher plus
Afficher moins


Je ne nie pas que le porno fait partie de la question.
Par contre, encore un point, le porno a longtemps (et est encore beaucoup) réalisé à destination des hommes, ce sont encore aujourd'hui eux les principaux consommateurs. Et pourtant, les femmes sont quand même plus nombreuses à rechercher l'épilation intégrale.
Je trouve que ça mérite qu'on se questionne.

n°1279357
Elyse_D
Profil : Inconnu
elyse_d
  1. answer
  2. Posté le 05/07/2017 à 21:30:15  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Personnellement je préfère sans poils chez les deux. Chez les femmes les jambes, les aisselles, mais aussi les bras, le dos et la moustache. Chez les hommes je n'aime pas non plus les jambes, les bras, le dos, les aisselles, il y a également, dans le nez ou les oreilles et les mono-sourcils. En bref, je déteste les poils. x'D

n°1279358
Jacoline
test
Profil : Community-Manager
jacoline
  1. homepage
  2. answer
  3. Posté le 12/07/2017 à 12:47:33  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Ce sujet a été déplacé de la catégorie Actualités vers la catégorie Beauté par Jacoline


---------------
•๋● Championne du monde du post tout-terrain. ©Solal
•๋● Il ne faut pas être sage plus qu'il ne faut, mais l'être avec modération.
•๋● Internet-signalement.gouv.fr
n°1279386
AllahElija​h
Aimer c'est savoir dire je t'aime sans parler.
Profil : Etranger
allahelijah
  1. answer
  2. Posté le 22/07/2017 à 01:26:29  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Perso, chez un homme les aisselles (mais ça me dérange pas tant que ça, je trouve ça juste plus propre) et le torse mais encore à la limite, quelques poils ça passe mais la forêt noire, ça passe pas du tout en revanche, pour le reste des poils ça me dérange pas au contraire, je vois mal mon chéri se raser les jambes quoi (merci le gars qui fais fifille) et dieu sais que je n'aime pas ça.

(Publicité)
 Page :
1

Ajouter une réponse
Aller à :
 

Sujets relatifs
Avis sur mon physique aide : poils
Ce raser les poils aisselles pour l'été? Pertes de poils ..
Poils pas très esthétique ! Ces poils agaçants !
décoloration des poils de bras ? Décollorer les poils du torse !!!
Éclaircir les poils des avant bras :$ Poils ou pas poils x)
les poils: quel complexe  
Plus de sujets relatifs à : Les poils (votre avis)

Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
Lentille de couleur, je veux tout savoir ! 0 11/07/2017 à 17:01:44
Dois-je porter un appareil de nouveau ? 1 11/07/2017 à 14:29:12
Cheveux qui ne se lisse pas 3 11/07/2017 à 21:46:03
Ma pire ennemie cruse le gars que j'aime 5 11/07/2017 à 19:10:35
Une nouvelle couleur ? 4 10/07/2017 à 17:50:37