FORUM Ados-Actu et societe

|-  Blah Blah & Cie

||-  

Papillomavirus : sensibilisation

 

liste des connectés  Lancer une recherche S'inscrire S'identifier Répondre à cette discussion Créer un nouveau message
 

Ajouter une réponse

 
Page photos
 
 Mot :  Pseudo :  
Vider la liste des messages à citer
 
 Page :
1
Auteur
 Sujet :

Papillomavirus : sensibilisation

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
Profil : Inconnu
nekis4
  1. answer
  2. Posté le 28/11/2016 à 17:07:55  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Merci aux admins d'avoir activé mon compte malgré que je ne sois plus une ado.

J'ai 27 ans et suis atteinte du papillomavirus depuis mes 18 ans, plus ou moins. J'ai contracté ce virus lors de mes premiers rapports sexuels. Faisant parti d'un petit pourcentage et refusant catégoriquement d'être malade pour rien, j'ai décidé de parcourir Internet et de laisser ce message un peu partout afin de sensibiliser un maximum de personnes. Alors, qui que vous soyez, ce post vous concerne.

Le papillomavirus est l'infection la plus répandue qui touche la majorité d'entre nous. 80% des personnes contaminées parviennent à l'éliminer plus ou moins rapidement sans jamais avoir soupçonné sa présence. En effet, notre organisme a toutes les ressources nécessaires pour éradiquer le virus de lui-même. Ce qui signifie donc que pendant un certain laps de temps, la personne contaminée est contagieuse sans même le savoir (le port du préservatif est indispensable. Mais combien d'entre nous se protègent?)

Pour ma part, je fais parti des 20% restants. Mon organisme est trop faible pour éliminer le virus et je vis actuellement une rechute depuis plusieurs mois. J'ai subit une conisation (retrait d'une partie du col de l'utérus) à l'âge de 20 ans qui a révélé que les lésions présentes sur mon col étaient précancéreuses. Le médecin m'avait alors expliqué que je serais porteuse à vie et que des périodes de « réveil » se manifesteraient. Et voilà que l'heure a sonnée. J'ai été une porteuse saine durant 7 ans et voilà que je suis de nouveau contagieuse, devant suivre pour la deuxième fois depuis cet été un traitement plutôt lourd (j'y reviendrais un peu plus loin).


Le préservatif ne protège malheureusement pas forcément de l'infection au papillomavirus étant donné que des condylomes, vulgairement appelés verrues génitales, peuvent être situées sur des parties que le préservatif n'englobe pas : cuisses, bourses, "fourchette". Le contact peau à peau étant alors inévitable, il est fortement conseillé de pratiquer l’abstinence. Les préliminaires sont eux aussi à proscrire.
Il existe deux vaccins depuis 2006 destinées aux jeunes filles âgée de 11 à 14 ans avec la possibilité de faire une vaccination de rattrapage jusqu'à 20 ans sous certaines conditions médicales.

Les condylomes sont le seul symptôme visible et détectable soi-même et ne sont pas automatiques. On peut être infecté et ne pas en avoir. Leur apparence varie d'un individu à l'autre. Les miens ressemblent à des morceaux de chaire et pas du tout à des boutons ou même à la verrue que l'on connaît tous. Raison pour laquelle je ne me suis pas inquiétée de suite. La perception de la moindre anomalie nécessite une visite médicale. Environ 50 000 cas de condylomes sont dénombrés chaque années en France. Autrement dit, 50 000 personnes porteuses qui ont ce seul et unique symptôme visible. Je te laisse imaginer le nombre de porteurs qui n'ont aucun symptôme !

Même si l'on parle beaucoup du cancer du col de l'utérus provoqué par le papillomavirus, on parle beaucoup moins des cancers anaux qui concernent aussi bien les hommes que les femmes et du cancer du pénis. Bien que l'homme soit beaucoup moins sensible que la femme, ces cancers existent. Environ 3 000 femmes sont atteintes du cancer du col de l'utérus chaque année en France. Sur ces femmes, 1 097 en sont décédées l'année dernière (2015).

Le nombre de décès a diminué ces quinze dernières années mais pas le nombre de nouveaux cas. Tout simplement parce que les femmes éprouvent moins de difficultés à consulter un gynécologue mais on oublie trop souvent que le préservatif ne sert pas uniquement à éviter une fécondation.
Et là, je m'adresse à toi, Monsieur ou peut-être madame qui tire la gueule quand on lui sort un préservatif parce que t'aime pas ça. Sais-tu que le papillomavirus pourrait PRESQUE être complètement éradiqué ? Mais ce n'est pas avec une mentalité comme la tienne que nous y parviendront. Vous avez tout à fait le droit de ne pas vous préoccuper de ce qui peut vous arriver. Mais vous n'avez pas le droit de choisir pour les autres. Et encore, je ne parle pas du SIDA.

Maintenant, j'en reviens aux condylomes et au traitement qui y est associé. J'utilise pour la seconde fois Aldara, qui est une crème qui stimule les défenses immunitaires tout en détruisant les lésions (les condylomes, donc). Pour qu'une crème puisse avoir un tel pouvoir de destruction, tu te doutes bien qu'elle doit être horriblement forte. Un peu à la manière d'une radiothérapie (grossièrement), les tissus malades sont soignés mais les tissus sains sont brûlés. Cet été, mes condylomes (deux) étaient situés sur la « fourchette ». J'ai été brûlée à sang, je pouvais à peine marcher et encore moins m'asseoir. J'ai eu des étourdissements à plusieurs reprises pendant les passages aux toilettes, à devenir blanche comme un linge et transpirer comme en pleine gastro. Malheureusement, ça récidive quatre mois après !
Au début, on me parlait d'intervention chirurgicale qui aurait consisté à brûler ces saletés avec un bistouri électrique. Après une consultation avec un spécialiste, il s'avère que je vais appliquer ma chère amie Aldara pendant deux mois entiers (un mois cet été). Tout cela n'arriverait pas si j'avais été vaccinée !

A un moment donné vient sur la table la question de la pilule. Alors pourquoi pas celle de la vaccination ? Mon message n'a pas pour but de vous effrayer, je vous rappelle que je fais parti d'une minorité.

Prenez-soin de vous pour vous, mais aussi pour les autres.

(Publicité)
(Publicité)
 Page :
1

Ajouter une réponse
Aller à :
 

Sujets relatifs
Plus de sujets relatifs à : Papillomavirus : sensibilisation

Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
Dépression infantile ? 5
Papystreaming est-il vraiment légal ? 5
Devrais je le faire 15
Différence sociétés écran/offshore 2
Cadeaux de Noël à (tout) petits prix 23