liste des connectés  Lancer une recherche S'inscrire S'identifier Répondre à cette discussion Créer un nouveau message
 

Ajouter une réponse

 
Page photos
 
 Mot :  Pseudo :  
Vider la liste des messages à citer
 
 Page :
1
Auteur
 Sujet :

Vos écrits.

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
Believe
Profil : Etranger
thomasicequeen
  1. answer
  2. Posté le 07/07/2018 à 16:31:10  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Topic pour pouvoir partager vos citations, phrases, petit texte etc.

Fait par vous évidemment ^^


---------------
La mort est un choix de vie.
(Publicité)
Believe
Profil : Etranger
thomasicequeen
  1. answer
  2. Posté le 07/07/2018 à 16:34:11  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
J'ai déjà réfléchis à ma demande en mariage :

Ce sera le jour de Noël, la femme de ma vie ouvrira le cadeau que je lui aurait offert; une simple boîte.
Dans cette boîte, une feuille, vierge.

Elle me regardera, étonnée, et je lui dirait :

Je t'offre cette feuille, vierge, car les mots ne sont pas assez grands pour te dire à quel point je t'aime.

Puis je me mettrais à genoux, sortant une petite boîte de ma poche :

Voici le plus beau des cadeau que je puisse te faire. Accepterais-tu de devenir ma femme ?


---------------
La mort est un choix de vie.
  1. answer
  2. Posté le 07/07/2018 à 19:54:59  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Je n'écris pas de textes mais je trouve que le tien est adorable et bien pensé.
Moi j'ai la poisse et je touche du bois : c'est po
Profil : Célébrité
jhin7
Sur mon blog :
  1. config
  2. answer
  3. Posté le 07/07/2018 à 20:54:21  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Le compte raconté d'un con au comportement contestable contraste avec la complicité de confrères constamment complices.
(assonances master sisi magueul)

L'homme est dada.

La religion est une faiblesse, celle de croire que tout peut être résolu par une hypotéthique entité, un prétexte pour ne pas se battre de toute ses forces contre la vie. Ceux qui se confient à un dieu sont des enfants qui croient encore au père noël.
(bon celle-la je suis pas vraiment d'accord avec, mais je la met quand même parce que je la trouve badass)

Je pars en guerre contre moi-même.

Le soleil s'hérisse au dessus des tapis de verdures, collines majestueuses, symboles de la beauté ignorant le temps.


---------------
L'objet de la guerre ce n'est pas de mourir pour sa patrie, mais c'est de faire que le salaud d'en face meure pour la sienne.
George Patton.

Soyez pacifistes, mais pas non-violents.

Plus de 10 060 000 000 de morts par an aujourd'hui. Et depuis depuis tellement longtemps. L'industrie de la viande et du poisson, instigateurs du plus grand massacre de tout les temps... PASSÉ SOUS SILENCE.

https://youtu.be/O-EHJFOYRdI
Moi j'ai la poisse et je touche du bois : c'est po
Profil : Célébrité
jhin7
Sur mon blog :
  1. config
  2. answer
  3. Posté le 07/07/2018 à 20:54:32  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
La Passé.

Assis dans un bus, j'envie le passé.
Dame malicieuse qui me nargue à chaque instant.
Je me revois donc enfant.
Aucune question sur la vie ne me faisant grimacer.
"L'innocence est la pire des souffrances", intervient Monsieur le Présent.
Non.
L'innocence est une période de répit dans une vie faite de "et si".
Le passé me fait mille promesses qu'elle ne peut plus tenir.
Une famille heureuse,
Pas de jugements,
Pas de méchanceté gratuite,
Et ça...
Et la...
Que de conneries révolues.


---------------
L'objet de la guerre ce n'est pas de mourir pour sa patrie, mais c'est de faire que le salaud d'en face meure pour la sienne.
George Patton.

Soyez pacifistes, mais pas non-violents.

Plus de 10 060 000 000 de morts par an aujourd'hui. Et depuis depuis tellement longtemps. L'industrie de la viande et du poisson, instigateurs du plus grand massacre de tout les temps... PASSÉ SOUS SILENCE.

https://youtu.be/O-EHJFOYRdI
Blizzard Eternel
Profil : Célébrité
le-giga-bro
  1. answer
  2. Posté le 08/07/2018 à 01:30:32  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Ecoute, je suis ton bro, je suis le mec qui sera toujours là pour toi, qui gardera un oeil bienveillant sur toi, ton gardien, ton dernier rempart, ton dernier ami quand tout le monde te tournera le dos. Ici, n'écoute pas ce que je vais dire, tu vas t'imaginer que je suis faible et ce message ne t'ai pas adressé. Il est pour cette fille, celle que j'ai aimé, celle que j'ai jamais su comprendre et qui m'aurait fait tant aimé et détesté ces 3 dernières années. Oui, c'est pour @L ("elle", "L", t'a remarqué le jeu de mots, ouais je comble, j'ai peur de me lancer. La vie est un cycle, t'étonnes pas si je retombe sur les mêmes mots ;)
Bon écoute, L, vaut que je t'avoue un truc. Tu es la fille qui a changé ma vie. La seule et l'unique pour le moment, et y'en a des raisons. T'es magnifique. Juste, j'ai pas de mots, ta beauté, elle est mystique. Tu n'es certainement pas la fille la plus belle du monde, objectivement (paradoxal, la beauté est subjective) parlant, mais à mes yeux, tu l'étais, tu l'es et tu le seras. Tes yeux, si prenant, si perçants, si profonds mais si opaque. J'ai jamais pu lire en toi comme dans un livre ouvert, trop mystérieuses alors que les autres savait comment être avec toi, moi je te découvrai chaque jour. Notre rencontre, quelle était magique, paralysé comme une statue de pierre, pétrifié comme si j'avais vu méduse, mais non je t'ai vu toi, et ton sourire étincelant. Il est pas gigantesque ce sourire, il ne prend pas tout ton visage. Ton sourire est aussi doux que tes joues, ce petit sourire timide dans le coin de ta bouche, timide, mais sincère. Il m'a rendu si joyeux ce petit sourire, ce sourire qui est le tien. Tes cheveux, je pourrais me perdre à réciter ce poème de Baudelaire, qui illustre tellement ta chevelure. Malheureusement, je m'en rappelle pas vraiment, mais il te correspond tellement. En soi, ton corps entier est une merveille, mais que serait un gros cadeau dans bel emballage, avec rien à l'intérieur? Une déception bien plus grande, qu'un petit cadeau mais avec un contenu à l'intérieur. Toi tu avais cette capacité à posséder un coeur. Un coeur que tu m'avais confié, que j'avais chéri, tenté de protéger, d'en prendre soin. Moi je t'avais donner le mien, je ne compte pas le récupérer, c'est un cadeau que je t'ai fait. Mais un jour son proprétaire est venu le chercher, il m'a dit qu'il en avait besoin pour le donner à quelqu'un d'autre, de plus compétent, de plus protecteur, plus digne de le garder. J'ai du te le rendre, et je me suis exécuté. Dépité, au bout de ma vie, au fond du gouffre mais toujours vivant. Comment? Comment pourrai-je vivre sans mon coeur? C'est simple, si basique, je vivais grâce à ton coeur. Mon coeur avait fusionné avec le tien, il t'avait voué sa vie, je t'avais voué ma vie, la seule fille qui m'avait donné une chance d'enfin de pouvoir être heureux, de prendre ma revanche sur le début de ma vie, en se mettant avec la personne que j'aimais chose qui ne s'est jamais faite (officiellement). Tu es parti avec un autre, ce mec, qui m'avait pris celle que j'aimais, celle que je chérissais. Ce mec je l'admire, il t'a gardé, il a su concrétiser avec toi, il t'a aimé, il t'a rendu heureuse, t'a fait sourire. Je savais que tu étais entre de bonnes mains, mon coeur brulais de passion, il commençais à s'étendre, il pouvait s'éteindre. J'avais accomplis ma mission, celle de te rendre heureuse, en ne retenant pas, si tu m'avais trompé c'était ma faute uniquement de la mienne, car j'étais pas à ta hauteur. Tu as trouvé ce mec, et tu t'es laissé allée. Je commençais déjà à voir la lumière, ma vie était faite, j'étais en paix. J'ai eu le privilège de partager d'intense moment en ta compagnie comme cette soirée sur les quais en pleine nuit, les étoiles + toi, le ticket gagnant. Tes "je t'aime", ils resteront à jamais graver dans mon coeur, si beaux, si pures, si francs, ton sourire qui grandissait chaque fois que tu te serrais contre moi, me réchauffait chaque jour d'hiver. Je te l'avoue, j'ai songé à mourir, pas de suicide, non, mais juste de mourir, ça m'importais peu, j'avais vécu mon temps, tu étais heureuse j'aurai pu partir libre et en paix. J'aurai plus jamais peur, plus jamais froid, la nuit devenait la lumière en ta présence. Cette rencontre au parc, restera la plus belle et la plus douloureuse à mes yeux, des larmes, des sourires qui s'entremêlent. Tu m'avoues une troisième fois ton amour à mon égard, comme les deux autres fois, tu parais si honnête. Tout ce que tu m'a dit ce jour, je le crois et je le garde en tête. Quand je t'ai prise dans mes bras, j'ai ressenti comme un froid brûlant. Un soleil glacial, le blizzard et l'incendie se mélangeant, formant une harmonie unique et pure. La lumière qui nous illuminait à travers les branchages, que ces moments me manquent. Tu me manques, ton coeur me manques, mais je ne peux flancher. Traverse ma douleur, c'est un brasier infernal. J'observe mon passé je ne suis bon qu'à faire mal. L, je t'aimais, je t'aime et je t'aimerai. Mon destin et lié au tien, pourtant je ne suis jamais sûr du lendemain. Jamais sûr car le rêve peut s'effondrer à n'importe quel moment, et je ne peux m'imaginer mourir en t'ayant fait souffrir, que tu gardes cette image de moi, le mec qui t'ai fait du mal. Tout le monde me dis que c'est toi qui me fait du mal, et que tu joues avec moi. Mais si c'était le cas, je n'écrirais pas ici, ça fait 45 min que je rédige et j'ai tellement à dire, putain, je t'aimais... Legends never die, tu es ma légende à moi, celle qui me dit qu'une fille m'a aimée et que j'ai aimé. Tu es gravé en moi, si mon coeur ne bats plus, il battrera à travers le tien. Si ton coeur cesse de battre, le mien aussi, et je devrais me résigner à vivre tel un fantôme. Fantôme que je suis en ce moment, ce mec, ce bro qui ressasse, celui qui hier a craqué, et à pleurer jusqu'à 1h avant de demander de l'aide à l'une de ses amie, rentrant de soirée. Amie que je remercierais jamais assez de me comprendre, et de m'aider, ce conseil de sortir quand ça va pas est juste magique. Je m'égare, excuse moi L, j'ai jamais su tenir quelque chose quand je l'ai en main, je l'ai appris à mes dépends. Ce petit texte il est pour toi, ou je m'exprime, un coup de gueule pas tellement, mais je sais pas, il est pour toi, pour toi, pour toi, la seule, l'unique, je suis tellement fier de toi, tu peux pas savoir, aller sans rancune pour les tromperies, comme je te l'ai dit, c'est de ma faute ma petite baleine. Mais maintenant c'est fini, cette époque est révolu. Je ne t'aime plus qu'à l'imparfait. Tu sais, j'ai mine de rien beaucoup de mal à passer à autre chose, la flamme que je vois dans tes yeux brille à travers tes larmes. Je ressens la chaleur de tes larmes quand tu me parles, ta petite voix assurée quand tu m'expliques l'impossible. Je vis ton regard à chaque fois que tu me parles, parce que tu es la seule avec qui ça me fait cela. On bavardait sans dire un mot, le bruit de mon silence en dit long. Sentiments grandissants figeant l'ego. Sur la blanche page, j'agonise. On passait du temps à essayer d'en passer. Mais c'était dur de passer à autre chose comme si j'avais brûlé tes lettres dans un feu de bois mais que j'avais toujours en tête nos jeux de voix. Merci, j'ai toujours en tête ce que t'as fait de moi
Message cité 1 fois

---------------
"Si tu ne vois rien, c'est qu'il y a peut être trop de lumières autour de toi"

"Quand les hommes suivent la vérité aveuglement, rappelle toi que rien n’est vrai"

"Nul ne peut jouir éternellement de plaisirs qu'il n'a pas mérité"

"Le mensonge n'est bon à rien, puisqu'il ne trompe qu'une fois."
Moi j'ai la poisse et je touche du bois : c'est po
Profil : Célébrité
jhin7
Sur mon blog :
  1. config
  2. answer
  3. Posté le 08/07/2018 à 15:00:46  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Le Giga Bro a écrit :

Ecoute, je suis ton bro, je suis le mec qui sera toujours là pour toi, qui gardera un oeil bienveillant sur toi, ton gardien, ton dernier rempart, ton dernier ami quand tout le monde te tournera le dos. Ici, n'écoute pas ce que je vais dire, tu vas t'imaginer que je suis faible et ce message ne t'ai pas adressé. Il est pour cette fille, celle que j'ai aimé, celle que j'ai jamais su comprendre et qui m'aurait fait tant aimé et détesté ces 3 dernières années. Oui, c'est pour @L ("elle", "L", t'a remarqué le jeu de mots, ouais je comble, j'ai peur de me lancer. La vie est un cycle, t'étonnes pas si je retombe sur les mêmes mots ;)
Bon écoute, L, vaut que je t'avoue un truc. Tu es la fille qui a changé ma vie. La seule et l'unique pour le moment, et y'en a des raisons. T'es magnifique. Juste, j'ai pas de mots, ta beauté, elle est mystique. Tu n'es certainement pas la fille la plus belle du monde, objectivement (paradoxal, la beauté est subjective) parlant, mais à mes yeux, tu l'étais, tu l'es et tu le seras. Tes yeux, si prenant, si perçants, si profonds mais si opaque. J'ai jamais pu lire en toi comme dans un livre ouvert, trop mystérieuses alors que les autres savait comment être avec toi, moi je te découvrai chaque jour. Notre rencontre, quelle était magique, paralysé comme une statue de pierre, pétrifié comme si j'avais vu méduse, mais non je t'ai vu toi, et ton sourire étincelant. Il est pas gigantesque ce sourire, il ne prend pas tout ton visage. Ton sourire est aussi doux que tes joues, ce petit sourire timide dans le coin de ta bouche, timide, mais sincère. Il m'a rendu si joyeux ce petit sourire, ce sourire qui est le tien. Tes cheveux, je pourrais me perdre à réciter ce poème de Baudelaire, qui illustre tellement ta chevelure. Malheureusement, je m'en rappelle pas vraiment, mais il te correspond tellement. En soi, ton corps entier est une merveille, mais que serait un gros cadeau dans bel emballage, avec rien à l'intérieur? Une déception bien plus grande, qu'un petit cadeau mais avec un contenu à l'intérieur. Toi tu avais cette capacité à posséder un coeur. Un coeur que tu m'avais confié, que j'avais chéri, tenté de protéger, d'en prendre soin. Moi je t'avais donner le mien, je ne compte pas le récupérer, c'est un cadeau que je t'ai fait. Mais un jour son proprétaire est venu le chercher, il m'a dit qu'il en avait besoin pour le donner à quelqu'un d'autre, de plus compétent, de plus protecteur, plus digne de le garder. J'ai du te le rendre, et je me suis exécuté. Dépité, au bout de ma vie, au fond du gouffre mais toujours vivant. Comment? Comment pourrai-je vivre sans mon coeur? C'est simple, si basique, je vivais grâce à ton coeur. Mon coeur avait fusionné avec le tien, il t'avait voué sa vie, je t'avais voué ma vie, la seule fille qui m'avait donné une chance d'enfin de pouvoir être heureux, de prendre ma revanche sur le début de ma vie, en se mettant avec la personne que j'aimais chose qui ne s'est jamais faite (officiellement). Tu es parti avec un autre, ce mec, qui m'avait pris celle que j'aimais, celle que je chérissais. Ce mec je l'admire, il t'a gardé, il a su concrétiser avec toi, il t'a aimé, il t'a rendu heureuse, t'a fait sourire. Je savais que tu étais entre de bonnes mains, mon coeur brulais de passion, il commençais à s'étendre, il pouvait s'éteindre. J'avais accomplis ma mission, celle de te rendre heureuse, en ne retenant pas, si tu m'avais trompé c'était ma faute uniquement de la mienne, car j'étais pas à ta hauteur. Tu as trouvé ce mec, et tu t'es laissé allée. Je commençais déjà à voir la lumière, ma vie était faite, j'étais en paix. J'ai eu le privilège de partager d'intense moment en ta compagnie comme cette soirée sur les quais en pleine nuit, les étoiles + toi, le ticket gagnant. Tes "je t'aime", ils resteront à jamais graver dans mon coeur, si beaux, si pures, si francs, ton sourire qui grandissait chaque fois que tu te serrais contre moi, me réchauffait chaque jour d'hiver. Je te l'avoue, j'ai songé à mourir, pas de suicide, non, mais juste de mourir, ça m'importais peu, j'avais vécu mon temps, tu étais heureuse j'aurai pu partir libre et en paix. J'aurai plus jamais peur, plus jamais froid, la nuit devenait la lumière en ta présence. Cette rencontre au parc, restera la plus belle et la plus douloureuse à mes yeux, des larmes, des sourires qui s'entremêlent. Tu m'avoues une troisième fois ton amour à mon égard, comme les deux autres fois, tu parais si honnête. Tout ce que tu m'a dit ce jour, je le crois et je le garde en tête. Quand je t'ai prise dans mes bras, j'ai ressenti comme un froid brûlant. Un soleil glacial, le blizzard et l'incendie se mélangeant, formant une harmonie unique et pure. La lumière qui nous illuminait à travers les branchages, que ces moments me manquent. Tu me manques, ton coeur me manques, mais je ne peux flancher. Traverse ma douleur, c'est un brasier infernal. J'observe mon passé je ne suis bon qu'à faire mal. L, je t'aimais, je t'aime et je t'aimerai. Mon destin et lié au tien, pourtant je ne suis jamais sûr du lendemain. Jamais sûr car le rêve peut s'effondrer à n'importe quel moment, et je ne peux m'imaginer mourir en t'ayant fait souffrir, que tu gardes cette image de moi, le mec qui t'ai fait du mal. Tout le monde me dis que c'est toi qui me fait du mal, et que tu joues avec moi. Mais si c'était le cas, je n'écrirais pas ici, ça fait 45 min que je rédige et j'ai tellement à dire, putain, je t'aimais... Legends never die, tu es ma légende à moi, celle qui me dit qu'une fille m'a aimée et que j'ai aimé. Tu es gravé en moi, si mon coeur ne bats plus, il battrera à travers le tien. Si ton coeur cesse de battre, le mien aussi, et je devrais me résigner à vivre tel un fantôme. Fantôme que je suis en ce moment, ce mec, ce bro qui ressasse, celui qui hier a craqué, et à pleurer jusqu'à 1h avant de demander de l'aide à l'une de ses amie, rentrant de soirée. Amie que je remercierais jamais assez de me comprendre, et de m'aider, ce conseil de sortir quand ça va pas est juste magique. Je m'égare, excuse moi L, j'ai jamais su tenir quelque chose quand je l'ai en main, je l'ai appris à mes dépends. Ce petit texte il est pour toi, ou je m'exprime, un coup de gueule pas tellement, mais je sais pas, il est pour toi, pour toi, pour toi, la seule, l'unique, je suis tellement fier de toi, tu peux pas savoir, aller sans rancune pour les tromperies, comme je te l'ai dit, c'est de ma faute ma petite baleine. Mais maintenant c'est fini, cette époque est révolu. Je ne t'aime plus qu'à l'imparfait. Tu sais, j'ai mine de rien beaucoup de mal à passer à autre chose, la flamme que je vois dans tes yeux brille à travers tes larmes. Je ressens la chaleur de tes larmes quand tu me parles, ta petite voix assurée quand tu m'expliques l'impossible. Je vis ton regard à chaque fois que tu me parles, parce que tu es la seule avec qui ça me fait cela. On bavardait sans dire un mot, le bruit de mon silence en dit long. Sentiments grandissants figeant l'ego. Sur la blanche page, j'agonise. On passait du temps à essayer d'en passer. Mais c'était dur de passer à autre chose comme si j'avais brûlé tes lettres dans un feu de bois mais que j'avais toujours en tête nos jeux de voix. Merci, j'ai toujours en tête ce que t'as fait de moi
Afficher plus
Afficher moins



J'ai lu que la moitié mais.... OUI ! OUI JE LE VEUX ! love:{}

Nan en vrai respect, ça se voit que tu l'aimais pour avoir écrit un pavé pareil.

Message cité 1 fois

---------------
L'objet de la guerre ce n'est pas de mourir pour sa patrie, mais c'est de faire que le salaud d'en face meure pour la sienne.
George Patton.

Soyez pacifistes, mais pas non-violents.

Plus de 10 060 000 000 de morts par an aujourd'hui. Et depuis depuis tellement longtemps. L'industrie de la viande et du poisson, instigateurs du plus grand massacre de tout les temps... PASSÉ SOUS SILENCE.

https://youtu.be/O-EHJFOYRdI
(Publicité)
Blizzard Eternel
Profil : Célébrité
le-giga-bro
  1. answer
  2. Posté le 08/07/2018 à 15:11:22  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Jhin. a écrit :


J'ai lu que la moitié mais.... OUI ! OUI JE LE VEUX ! love:{}

Nan en vrai respect, ça se voit que tu l'aimais pour avoir écrit un pavé pareil.
Afficher plus
Afficher moins

Ahaha t'inquiètes bro

Et oui, je l'aimais, énormément. En fait, ce texte est très petit comparé à ce que je ressentais pour elle.

Message cité 1 fois

---------------
"Si tu ne vois rien, c'est qu'il y a peut être trop de lumières autour de toi"

"Quand les hommes suivent la vérité aveuglement, rappelle toi que rien n’est vrai"

"Nul ne peut jouir éternellement de plaisirs qu'il n'a pas mérité"

"Le mensonge n'est bon à rien, puisqu'il ne trompe qu'une fois."
Moi j'ai la poisse et je touche du bois : c'est po
Profil : Célébrité
jhin7
Sur mon blog :
  1. config
  2. answer
  3. Posté le 08/07/2018 à 15:13:54  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Le Giga Bro a écrit :

Ahaha t'inquiètes bro

Et oui, je l'aimais, énormément. En fait, ce texte est très petit comparé à ce que je ressentais pour elle.
Afficher plus
Afficher moins



wéw... Le pouvoir de l'amour... Pourquoi dans mon école les filles c'est toutes des conasses superficielles ? :(


J'ai pas droit à une fille comme ça moi ? x)

Message cité 1 fois

---------------
L'objet de la guerre ce n'est pas de mourir pour sa patrie, mais c'est de faire que le salaud d'en face meure pour la sienne.
George Patton.

Soyez pacifistes, mais pas non-violents.

Plus de 10 060 000 000 de morts par an aujourd'hui. Et depuis depuis tellement longtemps. L'industrie de la viande et du poisson, instigateurs du plus grand massacre de tout les temps... PASSÉ SOUS SILENCE.

https://youtu.be/O-EHJFOYRdI
Blizzard Eternel
Profil : Célébrité
le-giga-bro
  1. answer
  2. Posté le 08/07/2018 à 15:16:25  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Jhin. a écrit :


wéw... Le pouvoir de l'amour... Pourquoi dans mon école les filles c'est toutes des conasses superficielles ? :(


J'ai pas droit à une fille comme ça moi ? x)
Afficher plus
Afficher moins

Impossible qu'elles soient toutes comme ça. Puis tu sais, y'en a qui paraissent superficielles, mais c'est une sorte de bouclier. Tant que tu ne leur parles pas sincérement, en ayant de grandes discussions, tu ne peux pas dire si elles sont des connasses superficielles.

Une fille comment? x)

Message cité 1 fois

---------------
"Si tu ne vois rien, c'est qu'il y a peut être trop de lumières autour de toi"

"Quand les hommes suivent la vérité aveuglement, rappelle toi que rien n’est vrai"

"Nul ne peut jouir éternellement de plaisirs qu'il n'a pas mérité"

"Le mensonge n'est bon à rien, puisqu'il ne trompe qu'une fois."
Moi j'ai la poisse et je touche du bois : c'est po
Profil : Célébrité
jhin7
Sur mon blog :
  1. config
  2. answer
  3. Posté le 08/07/2018 à 15:23:33  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Le Giga Bro a écrit :

Impossible qu'elles soient toutes comme ça. Puis tu sais, y'en a qui paraissent superficielles, mais c'est une sorte de bouclier. Tant que tu ne leur parles pas sincérement, en ayant de grandes discussions, tu ne peux pas dire si elles sont des connasses superficielles.

Une fille comment? x)
Afficher plus
Afficher moins



Ouais bah essaye d'avoir ma réputation tu vas voir que parler à une fille de ton école c'est chaud XD

Bah je sais pas... Mystérieuse, Magnifique, une fille pour qui je serais prêt à soulever des montagnes.

Message cité 1 fois

---------------
L'objet de la guerre ce n'est pas de mourir pour sa patrie, mais c'est de faire que le salaud d'en face meure pour la sienne.
George Patton.

Soyez pacifistes, mais pas non-violents.

Plus de 10 060 000 000 de morts par an aujourd'hui. Et depuis depuis tellement longtemps. L'industrie de la viande et du poisson, instigateurs du plus grand massacre de tout les temps... PASSÉ SOUS SILENCE.

https://youtu.be/O-EHJFOYRdI
Blizzard Eternel
Profil : Célébrité
le-giga-bro
  1. answer
  2. Posté le 08/07/2018 à 15:26:03  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Jhin. a écrit :


Ouais bah essaye d'avoir ma réputation tu vas voir que parler à une fille de ton école c'est chaud XD

Bah je sais pas... Mystérieuse, Magnifique, une fille pour qui je serais prêt à soulever des montagnes.
Afficher plus
Afficher moins

Mdrrr ma réputation à moi elle est proche de 0 t'inquiètes surtout y'a 3 ans. Suffit du bon moment.

Je te comprends, tu l'auras un jour t'inquiètes, t'es un mec avec vachement d'humour, sert toi de ton point fort. Puis ça va physiquement t'es pas laid.

Message cité 1 fois

---------------
"Si tu ne vois rien, c'est qu'il y a peut être trop de lumières autour de toi"

"Quand les hommes suivent la vérité aveuglement, rappelle toi que rien n’est vrai"

"Nul ne peut jouir éternellement de plaisirs qu'il n'a pas mérité"

"Le mensonge n'est bon à rien, puisqu'il ne trompe qu'une fois."
(Publicité)
Moi j'ai la poisse et je touche du bois : c'est po
Profil : Célébrité
jhin7
Sur mon blog :
  1. config
  2. answer
  3. Posté le 08/07/2018 à 16:16:41  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Le Giga Bro a écrit :

Mdrrr ma réputation à moi elle est proche de 0 t'inquiètes surtout y'a 3 ans. Suffit du bon moment.

Je te comprends, tu l'auras un jour t'inquiètes, t'es un mec avec vachement d'humour, sert toi de ton point fort. Puis ça va physiquement t'es pas laid.
Afficher plus
Afficher moins


Justement, c'est la ou tout le monde se trompe. Sur le forum c'est facile pour moi d'avoir de l'humour, j'ai tout le temps pour répondre aux messages. Alors que dans la vie j'ai 0 répartie, je suis le mec lourd avec un humour de merde dans mon groupe d'amis x)

Message cité 1 fois

---------------
L'objet de la guerre ce n'est pas de mourir pour sa patrie, mais c'est de faire que le salaud d'en face meure pour la sienne.
George Patton.

Soyez pacifistes, mais pas non-violents.

Plus de 10 060 000 000 de morts par an aujourd'hui. Et depuis depuis tellement longtemps. L'industrie de la viande et du poisson, instigateurs du plus grand massacre de tout les temps... PASSÉ SOUS SILENCE.

https://youtu.be/O-EHJFOYRdI
Blizzard Eternel
Profil : Célébrité
le-giga-bro
  1. answer
  2. Posté le 08/07/2018 à 16:25:12  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Jhin. a écrit :

Justement, c'est la ou tout le monde se trompe. Sur le forum c'est facile pour moi d'avoir de l'humour, j'ai tout le temps pour répondre aux messages. Alors que dans la vie j'ai 0 répartie, je suis le mec lourd avec un humour de merde dans mon groupe d'amis x)
Afficher plus
Afficher moins

Et bien si justement, joue sur ton humour de merde, pars dans l'autodérision, ou alors dans la beauferie, l'humour noir. C'est des trucs qui te correspondent je pense.

Message cité 1 fois

---------------
"Si tu ne vois rien, c'est qu'il y a peut être trop de lumières autour de toi"

"Quand les hommes suivent la vérité aveuglement, rappelle toi que rien n’est vrai"

"Nul ne peut jouir éternellement de plaisirs qu'il n'a pas mérité"

"Le mensonge n'est bon à rien, puisqu'il ne trompe qu'une fois."
Moi j'ai la poisse et je touche du bois : c'est po
Profil : Célébrité
jhin7
Sur mon blog :
  1. config
  2. answer
  3. Posté le 08/07/2018 à 16:47:59  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Le Giga Bro a écrit :

Et bien si justement, joue sur ton humour de merde, pars dans l'autodérision, ou alors dans la beauferie, l'humour noir. C'est des trucs qui te correspondent je pense.
Afficher plus
Afficher moins


ouaip x)


---------------
L'objet de la guerre ce n'est pas de mourir pour sa patrie, mais c'est de faire que le salaud d'en face meure pour la sienne.
George Patton.

Soyez pacifistes, mais pas non-violents.

Plus de 10 060 000 000 de morts par an aujourd'hui. Et depuis depuis tellement longtemps. L'industrie de la viande et du poisson, instigateurs du plus grand massacre de tout les temps... PASSÉ SOUS SILENCE.

https://youtu.be/O-EHJFOYRdI
Believe
Profil : Etranger
thomasicequeen
  1. answer
  2. Posté le 08/07/2018 à 17:00:03  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
J'adore vos textes


---------------
La mort est un choix de vie.
  1. answer
  2. Posté le 09/07/2018 à 10:23:01  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Elle me rend visite parfois.
La première fois qu’elle est venue, j’avais 10 ans.
Elle n’était pas bien méchante, mais si jeune ça peut faire des dégâts, je ne m’en rendais pas compte.
J’ai souffert.
Puis, elle s’est calmée. Mais elle est revenue lorsque que j’avais 12 ans.
Elle étais un peu plus agressive,
Et je savais qu’elle ne devait pas être ici, que c’était grave, mais je le savais sans le savoir...
Puis en début d’année de 4ème elle est revenue plus forte.
Au début c’était pas grave.
Mais elle devient de plus en plus méchant et agressive.
Elle me rappelle sans cesse les erreurs que j’ai faite.
Elle me laisse des séquelles, elle empire les choses car elle ne vient que quand ça ne va pas.
Maintenant elle vient souvent.
Parfois je sais pourquoi, parfois non.
Mais je ne sais pas pourquoi elle est apparue dans ma vie.
Comment elle s’appelle ? Je ne sais pas. Elle n’a pas de nom. Je pourrais lui en donner un, mais ce mot est trop difficile à prononcer, à écrire, à penser.
C’est quelque chose d’invisible.
C’est une envie que je n’ai pas envie d’avoir. Une envie qui me prend et je n’en veut pas. Mais je satisfait cette envie s’en pouvoir m’en empêcher, c’est de la pure faiblesse.
Quand elle vient, elle me blesse.
Elle laisse des cicatrices sur mes bras, de plus en plus profondes.
Elle revient toujours et prend possession de moi.
Pourtant elle ne vient pas d’un coup, je la sens arriver.
Mais je n’arrive pas à l’arrêter.

Texte écrit en mars 2018

Maintenant elle est partie.
Mais au fond de moi je garde la trace qu’elle m’a laissé, et il arrive des moments où je pense à elle, et je me déteste car je l’ai laissé faire. Mais je ne dois pas me détester, c’était une étape de ma vie que je ne dois pas renier. Et je n’ai pas honte d’en parler. A mes proches ou publiquement ici, cela ne doit pas être tabou, ça touche plus de personnes que l’on ne le pense.
Comment je l’ai vaincue ? J’ai fais une promesse. J’ai fais une promesse à la personne à qui je tiens le plus au monde, celui que j’aime plus que tout. Je lui ai promis qu’elle ne reviendrait pas. Mais j’ai échoué une fois. Elle est revenue d’un coup sans que je m’y attende. J’étais contente j’écoutais de la musique, et tout d’un coup elle s’est emparé de moi et j’ai refait une connerie. J’ai trahis ma promesse. J’ai tant blessé des gens avec ça que plus jamais je ne recommencerais, même si je suis au fond du trou et qu’une envie violente me prend.
Jamais je ne la laisserais encore m’avoir, même si elle est encore là et que parfois je la sens, voulant me nuire, je ne la laisse plus m’avoir.
Tout ça est fini. Je suis heureuse et elle ne peut absolument rien y faire.
Texte écrit en juillet 2018
Message cité 1 fois
Moi j'ai la poisse et je touche du bois : c'est po
Profil : Célébrité
jhin7
Sur mon blog :
  1. config
  2. answer
  3. Posté le 09/07/2018 à 11:34:56  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Mie34zy a écrit :

Elle me rend visite parfois.
La première fois qu’elle est venue, j’avais 10 ans.
Elle n’était pas bien méchante, mais si jeune ça peut faire des dégâts, je ne m’en rendais pas compte.
J’ai souffert.
Puis, elle s’est calmée. Mais elle est revenue lorsque que j’avais 12 ans.
Elle étais un peu plus agressive,
Et je savais qu’elle ne devait pas être ici, que c’était grave, mais je le savais sans le savoir...
Puis en début d’année de 4ème elle est revenue plus forte.
Au début c’était pas grave.
Mais elle devient de plus en plus méchant et agressive.
Elle me rappelle sans cesse les erreurs que j’ai faite.
Elle me laisse des séquelles, elle empire les choses car elle ne vient que quand ça ne va pas.
Maintenant elle vient souvent.
Parfois je sais pourquoi, parfois non.
Mais je ne sais pas pourquoi elle est apparue dans ma vie.
Comment elle s’appelle ? Je ne sais pas. Elle n’a pas de nom. Je pourrais lui en donner un, mais ce mot est trop difficile à prononcer, à écrire, à penser.
C’est quelque chose d’invisible.
C’est une envie que je n’ai pas envie d’avoir. Une envie qui me prend et je n’en veut pas. Mais je satisfait cette envie s’en pouvoir m’en empêcher, c’est de la pure faiblesse.
Quand elle vient, elle me blesse.
Elle laisse des cicatrices sur mes bras, de plus en plus profondes.
Elle revient toujours et prend possession de moi.
Pourtant elle ne vient pas d’un coup, je la sens arriver.
Mais je n’arrive pas à l’arrêter.

Texte écrit en mars 2018

Maintenant elle est partie.
Mais au fond de moi je garde la trace qu’elle m’a laissé, et il arrive des moments où je pense à elle, et je me déteste car je l’ai laissé faire. Mais je ne dois pas me détester, c’était une étape de ma vie que je ne dois pas renier. Et je n’ai pas honte d’en parler. A mes proches ou publiquement ici, cela ne doit pas être tabou, ça touche plus de personnes que l’on ne le pense.
Comment je l’ai vaincue ? J’ai fais une promesse. J’ai fais une promesse à la personne à qui je tiens le plus au monde, celui que j’aime plus que tout. Je lui ai promis qu’elle ne reviendrait pas. Mais j’ai échoué une fois. Elle est revenue d’un coup sans que je m’y attende. J’étais contente j’écoutais de la musique, et tout d’un coup elle s’est emparé de moi et j’ai refait une connerie. J’ai trahis ma promesse. J’ai tant blessé des gens avec ça que plus jamais je ne recommencerais, même si je suis au fond du trou et qu’une envie violente me prend.
Jamais je ne la laisserais encore m’avoir, même si elle est encore là et que parfois je la sens, voulant me nuire, je ne la laisse plus m’avoir.
Tout ça est fini. Je suis heureuse et elle ne peut absolument rien y faire.
Texte écrit en juillet 2018
Afficher plus
Afficher moins


La personne dont tu parles c'est la lame nan ? La mutilation.

Message cité 1 fois

---------------
L'objet de la guerre ce n'est pas de mourir pour sa patrie, mais c'est de faire que le salaud d'en face meure pour la sienne.
George Patton.

Soyez pacifistes, mais pas non-violents.

Plus de 10 060 000 000 de morts par an aujourd'hui. Et depuis depuis tellement longtemps. L'industrie de la viande et du poisson, instigateurs du plus grand massacre de tout les temps... PASSÉ SOUS SILENCE.

https://youtu.be/O-EHJFOYRdI
  1. answer
  2. Posté le 09/07/2018 à 11:36:22  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Jhin. a écrit :

La personne dont tu parles c'est la lame nan ? La mutilation.
Afficher plus
Afficher moins


La deuxième chose oui

Message cité 1 fois
Moi j'ai la poisse et je touche du bois : c'est po
Profil : Célébrité
jhin7
Sur mon blog :
  1. config
  2. answer
  3. Posté le 09/07/2018 à 15:32:04  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Mie34zy a écrit :

La deuxième chose oui
Afficher plus
Afficher moins


La première serait-ce la dépression ?

Message cité 1 fois

---------------
L'objet de la guerre ce n'est pas de mourir pour sa patrie, mais c'est de faire que le salaud d'en face meure pour la sienne.
George Patton.

Soyez pacifistes, mais pas non-violents.

Plus de 10 060 000 000 de morts par an aujourd'hui. Et depuis depuis tellement longtemps. L'industrie de la viande et du poisson, instigateurs du plus grand massacre de tout les temps... PASSÉ SOUS SILENCE.

https://youtu.be/O-EHJFOYRdI
  1. answer
  2. Posté le 09/07/2018 à 16:32:04  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Jhin. a écrit :

La première serait-ce la dépression ?
Afficher plus
Afficher moins


On s’est mal compris, je disais que c’était la deuxième chose que tu as dite, mais dans mon texte c’est la même chose tout le long

Message cité 1 fois
Moi j'ai la poisse et je touche du bois : c'est po
Profil : Célébrité
jhin7
Sur mon blog :
  1. config
  2. answer
  3. Posté le 09/07/2018 à 16:52:03  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Mie34zy a écrit :

On s’est mal compris, je disais que c’était la deuxième chose que tu as dite, mais dans mon texte c’est la même chose tout le long
Afficher plus
Afficher moins



ok.

J'espère que ça va mieux pour toi en tout cas :)

Message cité 1 fois

---------------
L'objet de la guerre ce n'est pas de mourir pour sa patrie, mais c'est de faire que le salaud d'en face meure pour la sienne.
George Patton.

Soyez pacifistes, mais pas non-violents.

Plus de 10 060 000 000 de morts par an aujourd'hui. Et depuis depuis tellement longtemps. L'industrie de la viande et du poisson, instigateurs du plus grand massacre de tout les temps... PASSÉ SOUS SILENCE.

https://youtu.be/O-EHJFOYRdI
  1. answer
  2. Posté le 09/07/2018 à 17:02:24  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Jhin. a écrit :


ok.

J'espère que ça va mieux pour toi en tout cas :)
Afficher plus
Afficher moins


Oui merci ^^

(Publicité)
 Page :
1

Ajouter une réponse
Aller à :
 

Sujets relatifs
Forum livres et écrits ! A nos ecrits! :)
Articles écrits sur le tard.. :-) vos écrits
Plus de sujets relatifs à : Vos écrits.

Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
Se sentir bête 1
Se sentir bête 15
Professeur = Kira ? 15
Je déteste ? 643
Besoin d aide urgent nounou au pair 1