|-  

||-  Cherche titre pour une fiction.

 

liste des connectés  Lancer une recherche S'inscrire S'identifier Répondre à cette discussion Créer un nouveau message
 

Ajouter une réponse

 
Page photos
 
 Mot :  Pseudo :  
Vider la liste des messages à citer  
 Page :
1
Auteur
 Sujet :

Cherche titre pour une fiction.

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
n°2479336
Eltrix
Today I'm going away!
Profil : Star
eltrix
  1. answer
  2. Posté le 15/01/2014 à 19:36:21  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Salut. Bon voilà. Je suis en train de commencer l'écriture d'une fiction mais le problème, c'est que j'ai aucune idée pour le titre. Vous auriez des conseils, des propositions?
Voilà l'intrique:

C'est une jeune ado de 14 ans qui se retrouvent orpheline suite à la mort de ses parents et de son frère. Elle est adopté par une famille mais elle se rend compte que cette famille l'utilise comme un objet et ne l'aime pas vraiment. Elle décide donc de fuguer et de retrouver son ancien ami de l'orphelinat, adopté quelques mois plus tôt.

Si vous souhaitez je peux vous mettre le début de la fiction pour vous donnez une idée.

ATTENTION: ce sujet est en aucun cas un sujet où je posterai la fiction. Si vous souhaitez la lire, demandez moi et je vous poste le début ici. Et si vous en voulez plus, je peux vous envoyer par MP. bounce:{}

Cordialement, Eltrix.
Message cité 2 fois
Message édité par Eltrix le 15/01/2014 à 19:38:17

---------------
Ambassadeur et fondateur de la Confrérie des Frères de la Lumière.

WAKE UP!   EZOPOTYUZOERTUUKFXWDJMAKE UP! -SOAD (Chop Suey)

We Are The Angels’ Fear To Tread. Approaching Original Violence.
We’re The Silence. We’ll Deny It. We can’t continue on like this. - Slipknot (AOV)

I am machine I never sleep until I fix what's broken
I am machine a part of me wishes I could just feel something - Three Days Grace (I am Machine)
(Publicité)
n°2479575
lilubi
I'm a unicorn, bitch
Profil : Star
lilubi
  1. answer
  2. Posté le 16/01/2014 à 00:08:01  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Je pense que le titre d'une fiction/livre est toujours personnel.
Pourquoi tu ne l'appellerai pas par le prénom de l ado en question?


---------------
J'aurais aimé t'aimer comme on aime le soleil. Te dire que le monde est beau et que c'est beau d'aimer. J'aurais aimé t'écrire le plus beau des poèmes et construire un empire juste pour ton sourire.Devenir le soleil pour sécher tes sanglots et faire battre le ciel pour un futur plus beau. Mais c'est plus fort que moi, tu vois je n'y peux rien, ce monde n'est pas pour moi, ce monde n'est pas le mien.

Saez ~ J'veux qu'on baise sur ma tombe


J'ai eu la vie facile mais je n'servais à rien. Puis j'ai partagé sa peine, aujourd'hui je suis quelqu'un. Sarah reine des femmes, devant elle je m'incline, car je peux voir ce matin un ange dans ma cuisine
Sarah elle est belle mais seulement quand elle est nue, le corps tendu par ses grands airs mes doigts collés à sa nuque. Ô Sarah reine des femmes, devant elle je m'incline, car je peux voir ce matin un ange.

Kyo ~ Sarah
n°2479627
tic-tac-tr​ac
Je peux avoir du chocolat s'il vous plaît...?
Profil : Notable
tic-tac-trac
  1. answer
  2. Posté le 16/01/2014 à 17:08:33  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Oui je suis plutôt d'accord avec lilubi, c'est personnel..

n°2480579
Eltrix
Today I'm going away!
Profil : Star
eltrix
  1. answer
  2. Posté le 18/01/2014 à 10:48:02  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Okai d'accord mais un titre de fiction portant le nom du personnage, c'est plutot courant, je chercherais à me démarquer. Je ne vous demande pas forcément de me donner des titres mais de me mettre sur la voie.


---------------
Ambassadeur et fondateur de la Confrérie des Frères de la Lumière.

WAKE UP!   EZOPOTYUZOERTUUKFXWDJMAKE UP! -SOAD (Chop Suey)

We Are The Angels’ Fear To Tread. Approaching Original Violence.
We’re The Silence. We’ll Deny It. We can’t continue on like this. - Slipknot (AOV)

I am machine I never sleep until I fix what's broken
I am machine a part of me wishes I could just feel something - Three Days Grace (I am Machine)
n°2480592
tic-tac-tr​ac
Je peux avoir du chocolat s'il vous plaît...?
Profil : Notable
tic-tac-trac
  1. answer
  2. Posté le 18/01/2014 à 11:56:37  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Un trait de caractère de ton personnage principal. Ou bien un sentiment souvent croisé par ton personnage principal. Ou le nom du lieu ou te commence.
Message cité 2 fois
n°2480684
lilubi
I'm a unicorn, bitch
Profil : Star
lilubi
  1. answer
  2. Posté le 18/01/2014 à 14:53:00  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

tic-tac-trac a écrit :


Un trait de caractère de ton personnage principal. Ou bien un sentiment souvent croisé par ton personnage principal. Ou le nom du lieu ou te commence.



Exactement ce que je voulais dire :D


---------------
J'aurais aimé t'aimer comme on aime le soleil. Te dire que le monde est beau et que c'est beau d'aimer. J'aurais aimé t'écrire le plus beau des poèmes et construire un empire juste pour ton sourire.Devenir le soleil pour sécher tes sanglots et faire battre le ciel pour un futur plus beau. Mais c'est plus fort que moi, tu vois je n'y peux rien, ce monde n'est pas pour moi, ce monde n'est pas le mien.

Saez ~ J'veux qu'on baise sur ma tombe


J'ai eu la vie facile mais je n'servais à rien. Puis j'ai partagé sa peine, aujourd'hui je suis quelqu'un. Sarah reine des femmes, devant elle je m'incline, car je peux voir ce matin un ange dans ma cuisine
Sarah elle est belle mais seulement quand elle est nue, le corps tendu par ses grands airs mes doigts collés à sa nuque. Ô Sarah reine des femmes, devant elle je m'incline, car je peux voir ce matin un ange.

Kyo ~ Sarah
n°2480937
Eltrix
Today I'm going away!
Profil : Star
eltrix
  1. answer
  2. Posté le 18/01/2014 à 21:47:08  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

tic-tac-trac a écrit :


Un trait de caractère de ton personnage principal. Ou bien un sentiment souvent croisé par ton personnage principal. Ou le nom du lieu ou te commence.

j'avais pensé au titre: "la pluie", car tout au long de l'intrigue, elle fera référence à la pluie qui tombait le jour de la mort de ses parents.

Message cité 1 fois

---------------
Ambassadeur et fondateur de la Confrérie des Frères de la Lumière.

WAKE UP!   EZOPOTYUZOERTUUKFXWDJMAKE UP! -SOAD (Chop Suey)

We Are The Angels’ Fear To Tread. Approaching Original Violence.
We’re The Silence. We’ll Deny It. We can’t continue on like this. - Slipknot (AOV)

I am machine I never sleep until I fix what's broken
I am machine a part of me wishes I could just feel something - Three Days Grace (I am Machine)
(Publicité)
n°2481088
tic-tac-tr​ac
Je peux avoir du chocolat s'il vous plaît...?
Profil : Notable
tic-tac-trac
  1. answer
  2. Posté le 19/01/2014 à 09:59:42  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Eh ben voila

n°2481094
- Pomme -
Rapophile. ✌
Profil : Célébrité
pomme187
  1. answer
  2. Posté le 19/01/2014 à 11:23:53  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Eltrix a écrit :


Salut. Bon voilà. Je suis en train de commencer l'écriture d'une fiction mais le problème, c'est que j'ai aucune idée pour le titre. Vous auriez des conseils, des propositions?
Voilà l'intrique:

C'est une jeune ado de 14 ans qui se retrouvent orpheline suite à la mort de ses parents et de son frère. Elle est adopté par une famille mais elle se rend compte que cette famille l'utilise comme un objet et ne l'aime pas vraiment. Elle décide donc de fuguer et de retrouver son ancien ami de l'orphelinat, adopté quelques mois plus tôt.

Si vous souhaitez je peux vous mettre le début de la fiction pour vous donnez une idée.

ATTENTION: ce sujet est en aucun cas un sujet où je posterai la fiction. Si vous souhaitez la lire, demandez moi et je vous poste le début ici. Et si vous en voulez plus, je peux vous envoyer par MP. bounce:{}

Cordialement, Eltrix.

- Trompée
- Egarée
- Ignorée
- Oubliée
- Délaissée.

^^ Quelques suggestions de titre. :p

Message édité par - Pomme - le 19/01/2014 à 11:42:21

---------------
"Ici tout l'monde joue des rôles en rêvant du million d'euros et j'ai poussé comme une rose parmi les orties."
Nek.
n°2481308
lilubi
I'm a unicorn, bitch
Profil : Star
lilubi
  1. answer
  2. Posté le 19/01/2014 à 17:56:08  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Eltrix a écrit :


j'avais pensé au titre: "la pluie", car tout au long de l'intrigue, elle fera référence à la pluie qui tombait le jour de la mort de ses parents.


Nickel ;) J'aimerai bien lire pour voir ce que ca donne :-


---------------
J'aurais aimé t'aimer comme on aime le soleil. Te dire que le monde est beau et que c'est beau d'aimer. J'aurais aimé t'écrire le plus beau des poèmes et construire un empire juste pour ton sourire.Devenir le soleil pour sécher tes sanglots et faire battre le ciel pour un futur plus beau. Mais c'est plus fort que moi, tu vois je n'y peux rien, ce monde n'est pas pour moi, ce monde n'est pas le mien.

Saez ~ J'veux qu'on baise sur ma tombe


J'ai eu la vie facile mais je n'servais à rien. Puis j'ai partagé sa peine, aujourd'hui je suis quelqu'un. Sarah reine des femmes, devant elle je m'incline, car je peux voir ce matin un ange dans ma cuisine
Sarah elle est belle mais seulement quand elle est nue, le corps tendu par ses grands airs mes doigts collés à sa nuque. Ô Sarah reine des femmes, devant elle je m'incline, car je peux voir ce matin un ange.

Kyo ~ Sarah
n°2481639
EternalBut​terfly
Profil : Etranger
eternalbutterfly
  1. answer
  2. Posté le 19/01/2014 à 23:23:24  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Eltrix a écrit :


Salut. Bon voilà. Je suis en train de commencer l'écriture d'une fiction mais le problème, c'est que j'ai aucune idée pour le titre. Vous auriez des conseils, des propositions?
Voilà l'intrique:

C'est une jeune ado de 14 ans qui se retrouvent orpheline suite à la mort de ses parents et de son frère. Elle est adopté par une famille mais elle se rend compte que cette famille l'utilise comme un objet et ne l'aime pas vraiment. Elle décide donc de fuguer et de retrouver son ancien ami de l'orphelinat, adopté quelques mois plus tôt.

Si vous souhaitez je peux vous mettre le début de la fiction pour vous donnez une idée.

ATTENTION: ce sujet est en aucun cas un sujet où je posterai la fiction. Si vous souhaitez la lire, demandez moi et je vous poste le début ici. Et si vous en voulez plus, je peux vous envoyer par MP. bounce:{}

Cordialement, Eltrix.



Je n'ai pas d'idée de titre mais je voudrais bien lire ta fiction. :)

n°2481676
elo_d
Profil : Inconnu
elo_d
  1. answer
  2. Posté le 20/01/2014 à 14:41:03  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
salut, je tenais a te faire part de mon projet et te proposer un truc.
je suis en train de monter une troupe de théâtre. a vrai dire je suis fan mais le mot "THEATRE" est devenu barbant c pour ca que j'ai décidé de pas jouer du Molière ni du Shakespeare. ton histoire a l'air pas mal est ca me plairais bien de la jouer. tu voudrais pas m'envoyer les premier chapitres?

(Publicité)
n°2481919
Eltrix
Today I'm going away!
Profil : Star
eltrix
  1. answer
  2. Posté le 20/01/2014 à 22:05:49  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
OKi, si vous y tenez tant, je poste le premier chapitre ici. (c'est pas du grand art)


---------------
Ambassadeur et fondateur de la Confrérie des Frères de la Lumière.

WAKE UP!   EZOPOTYUZOERTUUKFXWDJMAKE UP! -SOAD (Chop Suey)

We Are The Angels’ Fear To Tread. Approaching Original Violence.
We’re The Silence. We’ll Deny It. We can’t continue on like this. - Slipknot (AOV)

I am machine I never sleep until I fix what's broken
I am machine a part of me wishes I could just feel something - Three Days Grace (I am Machine)
n°2481920
Eltrix
Today I'm going away!
Profil : Star
eltrix
  1. answer
  2. Posté le 20/01/2014 à 22:07:39  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Chapitre I


Je regardais par la fenêtre de l'orphelinat où j'avais été envoyé juste après la mort de Matthieu. Il pleuvait. La pluie coulait sur la vitre crasseuse. J'observais la lente et périlleuse course d'une gouttelette que j'avais nommée pour l'occasion « Goutte ». Je la voyais qui glissait le long du carreau avec une vitesse et une trajectoire très irrégulière. Elle amassait dans sa chute plein d'autres petites gouttelettes pour en former une plus grosse, puis une plus grosse encore, pour enfin devenir la plus grosse goutte sur cette vitre fade et sans couleur. Elle filait tout droit en direction du bas de la fenêtre, là où s'entassaient des centaines d'autres gouttelettes. Elle s'écrasa et fini sa course. Je soupirai, et me mis à regarder une autre goutte chuter. Le bruit de L'orage me fit bondir de ma chaise. Je me détournai grâce à ça de mon occupation de fortune, qui occupait la moitié de mes journées. De toute façon, c'était toujours mieux de regarder la goutte tomber plutôt que d'aller rencontrer les familles.

Je pris place devant mon bureau, las de cette fenêtre. Je tirai la chaise vers moi et m'assis. Pendant un moment, je ne sus quoi faire pour occuper ma longue et interminable après-midi. Je pris pour commencer mon journal, enfin...le cahier qui me servait de journal. Ici, on n'avait pas le droit aux effets personnels. Les seules choses autorisés étaient les vêtements et accessoires, et les souvenirs de la famille. Le mien était ce médaillon que ma mère portait presque tout le temps. Quand elle est partie en voyage d'affaire, elle me l'a donné en me disant :

_ Noémie, je voudrais que tu prennes ceci avec toi.

Depuis, nous n'avons plus eu de nouvelle d'elle. Papa soupçonnait qu'elle soit partie avec un autre homme. Matthieu pensait qu'il lui était arrivé quelque chose. Quant à moi je ne pensais rien, j'étais trop affligée pour penser quoi que ce soit. Puis papa est mort tragiquement dans un accident de voiture. Il avait été percuté par un fou grillant le feu rouge. La voiture venait de la gauche, papa s'est prit le véhicule en plein sur lui. Il est mort sur le coup, la nuque brisée. Le chauffeur de l'autre véhicule est lui aussi mort à cause du choc. Matthieu disait qu'il avait mérité cette fin, mais je n'étais pas d'accord. Personne ne mérite de mourir. Matthieu est devenu mon responsable légal le jour de ses dix-huit ans. Il avait insisté auprès du juge pour que je ne sois adopté par aucune famille avant sa majorité. Le juge, certainement pris de compassion en voyant mon lourd dossier, accepta sa requête. Je n’eus pas vraiment le temps de connaître mon frère, car deux ans après mon adoption par sa compagne et lui, il mourut, assassiné par un homme dont l'identité est toujours inconnue. Depuis je vis à l'orphelinat, en attendant qu'une famille est le cran de vouloir m'adopter.

Je n'avais rien fait de spécial dans ma journée, je reposai donc mon journal et soupirai une secondes fois. Je pris le premier crayon que je vis et commençai à griffonner le nom de quelqu'un sur un petit bout de papier : « Arnaud ». Ah, Arnaud ! Lui aussi était un orphelin. Il avait été adopté il y a déjà quelques mois. Nous étions vraiment complices et un jour, alors que tout le monde dormait, nous nous sommes retrouver dans la cour de l'orphelinat et nous nous sommes embrassés. A cet instant, j'avais ressenti une grande chaleur partir de mon torse pour se diriger vers toutes mes extrémités. Quelques jours plus tard, il m'annonça qu'il avait trouvé une famille. J'étais triste, mais à la fois contente pour lui. Il m'avait donné son numéro de téléphone portable qu'il ne pouvait utiliser à l'orphelinat. Puis il est parti, avec l'espoir qu'un jour je l'appelle, mais il est fort probable qu'il m'aie oublié.

On frappa à ma porte à deux reprises. J'espérais que ce soit Élise, ma meilleure amie, qui vienne me dire que la vieille Lapierre prenait sa retraite. Madame Lapierre était la concierge de l'établissement. Bien que très vieille, elle continuait à exercé sa profession. Personne ne l'aimait celle-là, et elle n'aimait personne non plus.

Mais c'était Madame Guichoux qui entra dans ma chambre. Je rangeai vite le petit papier sous mon journal. Elle me regarda dans le blanc des yeux, avec insistance. Avait-elle découvert ma petite escapade de nuit d'hier avec Élise et Marion ? Elle continuait à me fixer pendant une bonne minute, puis elle me sourie. Elle ferma la porte et s'assit sur mon lit :

_ Je crois qu'une famille est prête à t'adopter Noémie, dit-elle d'une voix enjouée.
_ Je ne veux pas, je ne veux pas être adoptée, lui répondis-je.
_ Mais voyons Noémie, tu sais bien qu'un jour tu finiras par partir de cette endroit. Et puis nous ne pourrons pas assurer tes besoins éternellement. Fais un effort , pour moi. Va les voir au moins.

Je me levai de ma chaise avec fainéantise. Margaux m'empoigna gentiment par l'épaule. Je me tournai une vers ma chambre, comme si ça allait être la dernière fois que j'allais la voir. Je regardai la fenêtre et vis la course lente d'une gouttelette qui coulait sur la vitre.

Madame Guichoux était la directrice de l'orphelinat. Bien que les règles soient strictes, elle a toujours été présente pour nous lorsqu'il se passait quelque chose. L'ancienne directrice était une femme ignoble. Elle nous traitait comme des moins que rien et nous tuait à la tâche. Lorsqu'elle démissionna, tout l'internat était en joie, les petits comme les grands. Le Groupe avait fêté ça tous ensemble. Le Groupe, c'est le nom du clan que nous formions avec Arnaud, Élise et Marion. Nous nous connaissions depuis deux ans, mais nous avions décidés de former le Groupe il n'y a que quelques mois, après l'une de nos tentatives de rébellions contre Madame Hermann. Madame Guichoux était arrivé à l'orphelinat en tant que directrice il y a un mois. Dommage qu'Arnaud était déjà parti, il l'aurais vraiment bien apprécié.

Elle m'emmena dans la salle commune où trois personnes m'attendaient. L' homme assit dans le canapé se leva et s'approcha de moi. Il avait beau être grand et corpulent, il n'était pas du tout intimidant, ou alors était-ce moi qui n'avait pas peur. ?
Il me tendit sa main transpirante et il voulut par ce geste que je la serre. Une vraie torture. La transpiration coulait de sa main à la mienne et je retira vite ma main. Je profitai qu'il parlait avec Margaux pour m'essuyer discrètement la main. Puis c'était au tour de la femme de se présenter. Elle voulut me faire la bise et s'approcha dangereusement de mon visage. J’eus un léger mouvement de recul avant de me laisser faire. Elle me prit amicalement les épaules et me dit en me regardant :

_ Mon mari a un peu peur de parler aux étrangers, c'est pour ça qu'il n'a rien dit.

Maintenant qu'elle l'avait dit, je me rendit compte que l'homme en question ne m'avait pas adressé la parole. Je ne préférai pas relever ce détail.

_ Je suis Judith Focha, mais tu peux m'appeler Judith tout simplement. Et ce grand garçon ici, c'est mon fils, Maxime.
_ Salut, me dit-il, tu dois être Noémie c'est ça ?
_ Oui, lui dis-je, exaspérée par ces politesse inutile.

Maxime était un charmant garçon : Il était assez grand et musclé, habillé ce jour-là d'une chemise blanche et d'un jean noir qui lui allaient à ravir. Ses cheveux bruns et courts et peu ébouriffés sur le dessus lui donnait un côté décontracté. Ses yeux verts émeraudes étaient un vrai délice à regarder. Il me sourit, sourire que je rendis sans trop faire attention. Margaux arriva à notre chevet pendant que j'en apprenait un peu plus sur cette famille. Elle me dit :

_ Je vois que tu t'entends bien avec Maxime.
_ Oui, il est sympa.
_ Noémie, me dit-elle, j'ai pris une décision.

Je redoutais le pire, quand Margaux disait cela, il fallait s'attendre au pire.Elle s'approcha et m'enlaça tendrement. Sur le coups, je ne compris pas pourquoi, mais après je réalisai le problème. Je m'enlevai de cette étreinte amicale et lui dit :

_ Vous n'avez pas fait ça ?
_ Je suis désolé Noémie, mais tu dois comprendre que ça fait trop longtemps que tu es au sein de notre établissement. Bientôt nous manquerons de place ici. Ne t'inquiètes pas, je suis sûre qu'ils t'accueillerons bien chez eux.
_ Vous m'avez fait adopter sans ma permission ?
_ Je sais que c'est mal, mais comprend, si nous voulons trouver de la place pour héberger les nouveaux orphelins qui arrivent qui arrivent chaque année, il faut que certains partent.

Je partis en courant et en sanglotant jusqu'à ma chambre ou je m'enfermai. Je restai là pendant des minutes, la têtes dans les mains, à parler à Matthieu. Les larmes coulaient de mes yeux et se déposaient sur mes mains tremblantes. Cela me fis repenser à ce soir là, au soir où Matthieu est mort. Je repensai à tout ce sang qui coulait de son corps, à ses yeux bleus qui me fixaient et pleuraient pendant que les infirmiers le montaient dans l'ambulance. Je me rappelle de tout cette soirée dans les moindres détails. Je savais que la séance de dix-huit heures étaient la meilleure, mais il a insisté pour qu'on aille au cinéma à la séance de vingt heures trente. Nous étions allés voir ce film qui parlait de deux jeunes ados dont l'un déménageait très loin et que l'autre voulait à tout prix le retrouver. Matthieu n'aimait pas ce genre de film, mais il était venu pour me faire plaisir. Si il voulait voir le film à vingt heures trente, c'était car il y avait moins de monde. Le film passa vite et je réveillai Matthieu qui dormait la bouche ouverte. Nous sortîmes et il décida de m'offrir un chocolat chaud, car il faisait froid ce jour là. Vers vingt-deux heures, nous sommes arrivés au café. C'est à ce moment que ce produit l'impensable. Un homme cagoulé était en train de braquer le café. Il disait systématiquement les mêmes mots : « la caisse ! ».
Matthieu et moi nous nous regardâmes et je voulus faire machine arrière mais Matthieu n'en fit qu'à sa tête et interpella le braqueur qui pointait un revolver sur le gérant :

_ Eh ! Qu'est-ce que tu fais ?
_ Toi , dit-il, bouge pas ou je te refroidis !
_ D'accord, du calme, du calme, je ne vais rien faire.
_ Et toi la gamine, à terre !

Mon cœur battait tellement fort dans ma poitrine et mes jambes refusaient de m'obéir. Mon cerveau voulait s'asseoir, mais mon corps voulait fuir, comme un lâche. Je me mis à courir, sans savoir pourquoi. La braqueur pointa le pistolet dans mon dos, alors que je fuyais encore. Je ne voyais pas ce qu'il se passait, étant trop occupée à courir. Puis, j'entendis un coup de feu résonner dans ma tête. Je m'arrêtai, et me retournai. Mes jambes plièrent sous le choc. Je voyais Matthieu agonisant au sol, en se compressant le ventre. Son sang coulait au sol depuis ses mains et se répandait autour de lui. Je courus vers lui en pleurant, puis m'accroupis à son chevet en pleurant et en m'appuyant à lui. Je ne m'occupai pas de l'homme qui, déstabilisé par sa bêtise, pris la fuite en lâchant son arme au sol. Les gens autour de nous commencèrent à se relever et à contacter les secours. Parmi eux se trouvait Nanie, la bonne de l'orphelinat. La pluie se mit à tomber sur ma tête. Je vis Matthieu qui me regardait et il me pris ma main. Il voulu dire quelques mots, mais ne trouva pas la force. Nanie, qui était encore qu'une simple inconnue s'approcha de moi et me dit ces mots que je n'oublieraient jamais :

_ Il t'a sauvé la vie., ce garçon t'a sauvé la vie.
Elle me pris dans ses bras en attendant que les secours arrivent. Quelques minutes après leur intervention, le médecin s'approcha de moi et me dit :

_ La balle a traversé l'estomac et un rein, il ne s'en sortira pas. Je suis désolé.

Puis il parti voir un ambulancier. Depuis ce jour, je ne peux m'empêcher de repenser à cette journée quand je suis triste, car bizarrement, c'est un souvenir heureux pour moi de repenser à lui, à tous les bons moments moments qu'on à passé ensemble. Je repensait à la pluie qui tombait des nuages ce soir là. Je m'endormis au bout d'une heure à attendre dans ma chambre.
Message édité par Eltrix le 20/01/2014 à 22:16:45

---------------
Ambassadeur et fondateur de la Confrérie des Frères de la Lumière.

WAKE UP!   EZOPOTYUZOERTUUKFXWDJMAKE UP! -SOAD (Chop Suey)

We Are The Angels’ Fear To Tread. Approaching Original Violence.
We’re The Silence. We’ll Deny It. We can’t continue on like this. - Slipknot (AOV)

I am machine I never sleep until I fix what's broken
I am machine a part of me wishes I could just feel something - Three Days Grace (I am Machine)
(Publicité)
 Page :
1

Ajouter une réponse
Aller à :
 

Sujets relatifs
je cherche un conpositer Je cherche mes potes de primaires !!
Je cherche une signification de mon rêve. Cherche gens sympas pour discuter :)
Fiction d'amoureux Fille qui cherche conseil cheveux bouclés ondulés frisés
Cherche quelqu'un pour me motiver... Je cherche Un bon mangas merci
cherche a se faire amis sur aubagne et alentour :/ Cherche musique sympa...
Vous allez pas avoir envie de venir sur mon topic si je met le titre..  
Plus de sujets relatifs à : Cherche titre pour une fiction.

Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
Je voudrais partir en foyer pour mineur, mais j'ai quelques questions. 17 20/10/2015 à 12:45:40
On monte mes mais contre moi!! 2 15/01/2014 à 19:31:02
Je n'aurai jamais du en parler !!! 4 15/01/2014 à 19:31:01
acné au secours!!!!! 2 15/01/2014 à 20:02:50
chant 11 17/01/2014 à 16:03:01