FORUM Ados-Actu et societe

|-  Débats

||-  

La vie vaut-elle la peine d'être vécue ?

 

liste des connectés  Lancer une recherche S'inscrire S'identifier Répondre à cette discussion Créer un nouveau message
 

Ajouter une réponse

 
Page photos
 
 Mot :  Pseudo :  
Vider la liste des messages à citer
 
 Page :
1
Auteur
 Sujet :

La vie vaut-elle la peine d'être vécue ?

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
Profil : Notable
nyato
  1. answer
  2. Posté le 23/04/2018 à 19:08:52  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Bonjour à tous ! Non, ce sujet n'est pas écrit par une fille qui déprime et a envie d'en finir. A l'inverse, je suis très satisfaite de mon existence et je ne voudrais pour rien au monde la changer. Je voulais seulement quelques avis sur la question, cela me ferait du bien d'échanger à ce sujet. Avec un groupe d'amis, nous avons eu un soir une longue discussion sur la vie après la mort. La réincarnation est arrivée sur le tapis, mais cela m'effraye terriblement..
Si nous finissons par périr pour finalement nous réincarner et oublier tout ce qui constituait notre ancienne vie, alors à quoi bon chercher le bonheur ? Pourquoi tenter de rendre ce monde meilleur si tout n'est rien d'autre qu'une succession de morts et renaissances pour chacun d'entre nous ?

Depuis cette discussion, cette idée me "hante" en quelque sorte... Moi qui ai toujours cru à la vie après la mort (merci de ne pas me juger et respecter ma croyance), l'idée m'avait effleuré l'esprit mais je ne m'y suis jamais plus intéressée que cela. Mais aujourd'hui, je n'arrive pas à m'empêcher de m'imaginer tout perdre juste après la mort, et peut-être devoir recommencer une existence très difficile, qui ne me servira à rien puisqu'il faudra le refaire à nouveau. Et ce pour l'éternité. Parfois, j'ai les larmes aux yeux à l'idée d'oublier un jour ma famille, j'y tiens plus qu'à tout le reste, non je ne veux vraiment pas. Quant à mes proches, le jour où ils me quitteront, cela veut dire qu'ils ne seront plus nulle part ? Qu'ils vont finir par m'abandonner l'un après l'autre ? Avec les histoires et témoignages qui circulent au sujet de la réincarnation, ce n'est pas impossible que ce soit ce qui nous attend. Mais alors, à quoi cela nous sert d'être là ? D'aimer, de vivre ? Pour tout perdre finalement, pire sans en avoir le souvenir ? Y'a-t-il vraiment un sens à la vie, dans ce cas ? Chercher à sauver l'humanité, préserver l'environnement, ce n'est pas vain si au final c'est pour ne plus se rappeler de notre lutte pour cela, de nos proches qu'on aime, de la vie elle-même ?
Qu'en pensez-vous ?
Message cité 1 fois

---------------
« Ne fais pas comme si le passé n'avait jamais existé. C'est comme mon ombre. Il me suivra toujours. » - Hollyleaf, Le dernier espoir

« Tout au long de notre vie, on juge ce qui nous arrive, on se réjouit, on se lamente. Pourtant, on ne saura qu’au dernier moment s’il y avait lieu de se réjouir ou de se lamenter. Rien n’est figé, tout évolue. Ne sois pas triste aujourd’hui, car ce qui t’arrive est peut-être un grand bonheur. » - Il est grand temps de rallumer les étoiles.
(Publicité)
  1. answer
  2. Posté le 23/04/2018 à 22:01:19  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Je trouve que tu restes toujours très terre à terre, dans ce que tu dis.

L'absence de Dieu (ce qui engendre forcément l'absence d'un ordre naturel, d'une finalité) te permets de penser ça.

Donc, si Dieu existe, tu as un sens et toutes les choses ont un sens parce que vous convergez tous vers une finalité (Plus un lieu où retrouver ceux qui ont le plus compté pour toi).

Si Dieu n'existe pas, il n'y a pas d'ordre, pas de hiérarchie, pas de personne plus haute que l'autre. Tous les hommes sont égaux, libre de l'ordre naturel, e tutti quanti.
Par contre, ta vie n'aura pas de sens particulier. (et pas de lieu où retrouver tes proches)

Je te laisse choisir entre la première et la deuxième option.
Personnellement, je choisis la première (croire en Dieu) et cela te permettra de relâcher un tantinet ton esprit.
C'est grosso modo ce que je pense.
Message cité 1 fois
  1. answer
  2. Posté le 23/04/2018 à 22:14:18  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Si après la réincarnation, dans une nouvelle vie, nous n'avons aucun souvenir, qu'est-ce qui se réincarne finalement ? Notre âme ?
Cela me rappelle de quelque chose, ma cousine m'avait parlé de sa vision sur ce sujet, j'ai trouvé cela intéressant. En faite elle crois que notre âme se réincarne. On perd notre mémoire mais notre expérience, acquis restent. Pas dès le début de notre existence mais plus tard. C'est peut-être pour cela que certaines personnes arrivent à comprendre des faits, ou les ressentis d'autres personnes. Car notre âme (ou bien quelque chose d'autre) a déjà vécu cela dans une autre existence
Nous évoluerons donc, et d'autres "âmes" naissent et d'autres finissent par mourir
Cela serais donc cela le but de la vie, avoir des acquis, vivre des expériences, et donc finalement avec tout ça, apporter la même chose à d'autres "âmes", afin d'évoluer ensemble

...
Profil : Etranger
howbow
  1. answer
  2. Posté le 24/04/2018 à 01:10:33  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Cela dépend.
Si tu es beau/belle, riche, aimé(e), igorant et chanceux, que tu as une famille et/ou des amis, alors oui.

Profil : Célébrité
koutan57
  1. answer
  2. Posté le 24/04/2018 à 09:06:26  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Zyc79wm a écrit :

Je trouve que tu restes toujours très terre à terre, dans ce que tu dis.

L'absence de Dieu (ce qui engendre forcément l'absence d'un ordre naturel, d'une finalité) te permets de penser ça.

Donc, si Dieu existe, tu as un sens et toutes les choses ont un sens parce que vous convergez tous vers une finalité (Plus un lieu où retrouver ceux qui ont le plus compté pour toi).

Si Dieu n'existe pas, il n'y a pas d'ordre, pas de hiérarchie, pas de personne plus haute que l'autre. Tous les hommes sont égaux, libre de l'ordre naturel, e tutti quanti.
Par contre, ta vie n'aura pas de sens particulier. (et pas de lieu où retrouver tes proches)

Je te laisse choisir entre la première et la deuxième option.
Personnellement, je choisis la première (croire en Dieu) et cela te permettra de relâcher un tantinet ton esprit.
C'est grosso modo ce que je pense.
Afficher plus
Afficher moins



Non, l'absence de dieu n'engendre pas forcément l'absence d'un ordre naturel. Ce que tu estimes moins "terre à terre", c'est d'avoir imaginé un être pensant à notre façon, qu'on appelle un dieu, qui exige qu'on l'adore et qu'on agisse sur Terre comme il l'a ordonné. Bonjour la hauteur de vol ! L'ordre naturel des choses, on est bien obligé de constater qu'il existe, mais ce constat n'implique pas du tout qu'on doive se considérer comme les toutous d'un être à qui il faut faire de la lèche toute notre vie. À mes yeux c'est non seulement une vision pétrie d'infantilisme, mais une vision enfermée dans une étroitesse d'esprit qui n'a rien à envier à celle que les croyants prêtent aux non-croyants. Une finalité ? Pourquoi pas ? Mais aussi pourquoi faire ? Un jeu video a une finalité, ça c'est sûr... Mais la vie ?... Encore une fois, pourquoi pas ? Cherchons-la, trouvons-la peut-être un jour, c'est une motivation magnifique, mais ne restons pas coincés dans l'adoration stérile d'un dieu caractériel (merci Fallen) qui n'a jamais fait que prendre la place des dieux de la Terre, du vent, de l'eau, des arbres, des montagnes, avec qui nos ancêtres ont fayoté quand ils se prenaient une tempête sur la tronche.

Bien entendu, chacun peut choisir de se réconforter en se berçant dans les illusions que son esprit aura sélectionnées parmi l'offre dite spirituelle, et même y croire farouchement. Je note que tu as la bonté de laisser Nyato faire son choix personnel, mais je dois te dire que ta description de l'option sans dieu, que tu élabores par une série de relations de cause à effet, c'est-à-dire en faisant appel à une logique rationnelle que, souvent, le croyant considère avec dédain, est loin d'être ainsi établie de façon magistrale et indiscutable. Non, tes déductions n'ont pas l'univocité que tu leur prêtes, et ton développement, qui commençait, je le rappelle, par une parenthèse parfaitement fausse, ne peut pas avoir la force souhaitée.

Tout ce que chacun peut imaginer, dans ses réflexions intimes, comme sens à la vie, est un exercice intellectuel, spirituel, digne d'être pratiqué, et aussi confronté à d'autres visions, mais en arriver à le tenir pour seule vérité est à mon sens une déviance en l'état actuel de nos connaissances établies. Et vivre en se reconnaissant en butte à un mystère que nous ne désespérons pas d'élucider un jour n'est pas plus insupportable que d'avaler celui, par exemple, de la Sainte Trinité.

Message cité 1 fois
Profil : Légende
arsher
  1. answer
  2. Posté le 24/04/2018 à 10:10:19  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Si ceux qui croient en la métempsychose et au karma ont raison, alors mieux vaut ne pas trop jouer au pourri dans notre vie actuelle... C'est un peu comme le pari pascalien. Du moins, on va respecter de grands principes moraux presque universels au maximum car on ne sait jamais.


---------------
Je suis mi-alpaga mi-cyborg, transespèce et transhumain·e, non binaire, pansexuel·l·e, respirianiste et militant·e LGBTTQQIAAP pro-scissiparité. Je cherche une relation déconstruit·e et sans gluten avec sexualité pervers·e polymorphe. Ah, et j'ai des droits. Des questions ?
  1. answer
  2. Posté le 24/04/2018 à 14:57:01  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

koutan57 a écrit :


Non, l'absence de dieu n'engendre pas forcément l'absence d'un ordre naturel. Ce que tu estimes moins "terre à terre", c'est d'avoir imaginé un être pensant à notre façon, qu'on appelle un dieu, qui exige qu'on l'adore et qu'on agisse sur Terre comme il l'a ordonné. Bonjour la hauteur de vol ! L'ordre naturel des choses, on est bien obligé de constater qu'il existe, mais ce constat n'implique pas du tout qu'on doive se considérer comme les toutous d'un être à qui il faut faire de la lèche toute notre vie. À mes yeux c'est non seulement une vision pétrie d'infantilisme, mais une vision enfermée dans une étroitesse d'esprit qui n'a rien à envier à celle que les croyants prêtent aux non-croyants. Une finalité ? Pourquoi pas ? Mais aussi pourquoi faire ? Un jeu video a une finalité, ça c'est sûr... Mais la vie ?... Encore une fois, pourquoi pas ? Cherchons-la, trouvons-la peut-être un jour, c'est une motivation magnifique, mais ne restons pas coincés dans l'adoration stérile d'un dieu caractériel (merci Fallen) qui n'a jamais fait que prendre la place des dieux de la Terre, du vent, de l'eau, des arbres, des montagnes, avec qui nos ancêtres ont fayoté quand ils se prenaient une tempête sur la tronche.

Bien entendu, chacun peut choisir de se réconforter en se berçant dans les illusions que son esprit aura sélectionnées parmi l'offre dite spirituelle, et même y croire farouchement. Je note que tu as la bonté de laisser Nyato faire son choix personnel, mais je dois te dire que ta description de l'option sans dieu, que tu élabores par une série de relations de cause à effet, c'est-à-dire en faisant appel à une logique rationnelle que, souvent, le croyant considère avec dédain, est loin d'être ainsi établie de façon magistrale et indiscutable. Non, tes déductions n'ont pas l'univocité que tu leur prêtes, et ton développement, qui commençait, je le rappelle, par une parenthèse parfaitement fausse, ne peut pas avoir la force souhaitée.

Tout ce que chacun peut imaginer, dans ses réflexions intimes, comme sens à la vie, est un exercice intellectuel, spirituel, digne d'être pratiqué, et aussi confronté à d'autres visions, mais en arriver à le tenir pour seule vérité est à mon sens une déviance en l'état actuel de nos connaissances établies. Et vivre en se reconnaissant en butte à un mystère que nous ne désespérons pas d'élucider un jour n'est pas plus insupportable que d'avaler celui, par exemple, de la Sainte Trinité.
Afficher plus
Afficher moins



J'ai évoqué les conséquences d'un monde sans Dieu, je n'ai pas insinué que les non-croyants étaient des ignares complets.

(Publicité)
Profil : Inconnu
my-heart-is-a-music-note
  1. answer
  2. Posté le 01/05/2018 à 22:26:17  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Nyato a écrit :

Bonjour à tous ! Non, ce sujet n'est pas écrit par une fille qui déprime et a envie d'en finir. A l'inverse, je suis très satisfaite de mon existence et je ne voudrais pour rien au monde la changer. Je voulais seulement quelques avis sur la question, cela me ferait du bien d'échanger à ce sujet. Avec un groupe d'amis, nous avons eu un soir une longue discussion sur la vie après la mort. La réincarnation est arrivée sur le tapis, mais cela m'effraye terriblement..
Si nous finissons par périr pour finalement nous réincarner et oublier tout ce qui constituait notre ancienne vie, alors à quoi bon chercher le bonheur ? Pourquoi tenter de rendre ce monde meilleur si tout n'est rien d'autre qu'une succession de morts et renaissances pour chacun d'entre nous ?

Depuis cette discussion, cette idée me "hante" en quelque sorte... Moi qui ai toujours cru à la vie après la mort (merci de ne pas me juger et respecter ma croyance), l'idée m'avait effleuré l'esprit mais je ne m'y suis jamais plus intéressée que cela. Mais aujourd'hui, je n'arrive pas à m'empêcher de m'imaginer tout perdre juste après la mort, et peut-être devoir recommencer une existence très difficile, qui ne me servira à rien puisqu'il faudra le refaire à nouveau. Et ce pour l'éternité. Parfois, j'ai les larmes aux yeux à l'idée d'oublier un jour ma famille, j'y tiens plus qu'à tout le reste, non je ne veux vraiment pas. Quant à mes proches, le jour où ils me quitteront, cela veut dire qu'ils ne seront plus nulle part ? Qu'ils vont finir par m'abandonner l'un après l'autre ? Avec les histoires et témoignages qui circulent au sujet de la réincarnation, ce n'est pas impossible que ce soit ce qui nous attend. Mais alors, à quoi cela nous sert d'être là ? D'aimer, de vivre ? Pour tout perdre finalement, pire sans en avoir le souvenir ? Y'a-t-il vraiment un sens à la vie, dans ce cas ? Chercher à sauver l'humanité, préserver l'environnement, ce n'est pas vain si au final c'est pour ne plus se rappeler de notre lutte pour cela, de nos proches qu'on aime, de la vie elle-même ?
Qu'en pensez-vous ?
Afficher plus
Afficher moins


Le sens de la vie. Tu connais la phrase qui dit qu'il faut vivre le moment présent ? Bah je pense la vie c'est un peu ça. Cette conscience du monde et des choses, les émotions, les sentiments, les sens etc on a tout ça. Tu l'as alors pourquoi ne rien en faire.
Imagine je te donne un objet par exemple un cadeau de noël. Si tu ne c'est pas que c'est tu vas essayer comprendre comment ça marche, mettre un nom dessus, un peu aventurer cette objet pour savoir ce que c'est.
La vie je pense c'est à peu près la même chose. Elle est là, pourquoi ? AUCUNE idée. Si t'es croyante bah Dieu il voulait (enfin je connais que les principales religions monothéistes).
Comment peux-tu chercher un sens à la vie sans comprendre la vie ?
Je ne sais plus qui à dit qu'il était plus intéressant de comprendre la question au lieu d'y répondre, cette référence est un peu hors sujet mais il y a un lien très léger.
Sur ce qui est de la vie après la mort, c'est une posibilité mais si tu ne te souviendras plus de rien alors ta famille et tout le reste bah t'en auras pas le souvenir donc actuellement tu les a alors profite va passer du bon temps avec eux.

Ne plus croire ce n'est pas abandonner, c'est de s
Profil : Inconnu
believeagain
  1. answer
  2. Posté le 07/05/2018 à 23:56:11  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Je ne pense pas que c'est une questison à laquelle on peux repondre pour tous le monde car toi peut etre tu va bien, et peut etre que des gens vont super bien et bien oui pour eux la vie vaut d'être vecu, amis tu imagine un gars ou une meuf, elle est orpheline, en depression, bipolaire, anorexique et elle se fais harceler depuis la primaire et ça dure..; est ce que pour cette eprsonne la vie vaut d'être vecu ? est ec que quand plus rien ne te reteins il fuat continué ? non je ne pense oas ! ça depend des gens
Message cité 2 fois
  1. answer
  2. Posté le 08/05/2018 à 07:41:15  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

BelieveAgain a écrit :

Je ne pense pas que c'est une questison à laquelle on peux repondre pour tous le monde car toi peut etre tu va bien, et peut etre que des gens vont super bien et bien oui pour eux la vie vaut d'être vecu, amis tu imagine un gars ou une meuf, elle est orpheline, en depression, bipolaire, anorexique et elle se fais harceler depuis la primaire et ça dure..; est ce que pour cette eprsonne la vie vaut d'être vecu ? est ec que quand plus rien ne te reteins il fuat continué ? non je ne pense oas ! ça depend des gens
Afficher plus
Afficher moins


Tu insinues que pour les exemples que tu as cité la vie ne vaut pas d’être vécu, donc qu’on devrait s’arrêter de vivre dans ces cas là ? Sympa comme solution

Message cité 1 fois
Ne plus croire ce n'est pas abandonner, c'est de s
Profil : Inconnu
believeagain
  1. answer
  2. Posté le 08/05/2018 à 13:40:12  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Mie34zy a écrit :

Tu insinues que pour les exemples que tu as cité la vie ne vaut pas d’être vécu, donc qu’on devrait s’arrêter de vivre dans ces cas là ? Sympa comme solution
Afficher plus
Afficher moins


c'est juste que pour ces personnes, la vie e10000X plus compliquer ! et que pour ces personnes, je comprend qu'il pesne que la vie ne vaut pas la peine. jai deja été dans des cas compliquer ET je n'ai pas eu envis de vivre alors parfois la vie ne vaut pas lecoup, cest comme ca. ce n'est psa une solution mourir, c'est une sorte de gouffre qui t'enfonce un peu plus

Message cité 1 fois
Profil : Citoyen
fallingheko
  1. answer
  2. Posté le 08/05/2018 à 13:56:35  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
''La vie est un grand drame, il faut le bien jouer ; mais ce qu'il faut surtout, c'est le bien dénoue''

(Publicité)
  1. answer
  2. Posté le 08/05/2018 à 15:12:51  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

BelieveAgain a écrit :

c'est juste que pour ces personnes, la vie e10000X plus compliquer ! et que pour ces personnes, je comprend qu'il pesne que la vie ne vaut pas la peine. jai deja été dans des cas compliquer ET je n'ai pas eu envis de vivre alors parfois la vie ne vaut pas lecoup, cest comme ca. ce n'est psa une solution mourir, c'est une sorte de gouffre qui t'enfonce un peu plus
Afficher plus
Afficher moins


Tu es un peu contradictoire... tu dis d’abord « parfois la vie ne vaut pas le coup » puis tu dis « ce n’est pas une solution de mourir ». Je ne suis pas sure de bien comprendre ce que tu dis

Message cité 1 fois
Ne plus croire ce n'est pas abandonner, c'est de s
Profil : Inconnu
believeagain
  1. answer
  2. Posté le 08/05/2018 à 23:34:11  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Mie34zy a écrit :

Tu es un peu contradictoire... tu dis d’abord « parfois la vie ne vaut pas le coup » puis tu dis « ce n’est pas une solution de mourir ». Je ne suis pas sure de bien comprendre ce que tu dis
Afficher plus
Afficher moins

Je sais que c'est assez compliquer a comprendre. En fait, ce que je veux dire, cest que celon un etat du moment, une facon de vivre, une culture, une maladie (phisique mais surtout mentale), alors la ve est plus ou moins complique et vuat plus ou moins la peine. je ne pense pas que la mortsois une solution, mais quand on est mal au point de pesné a la mort, ce n'est pas mourir que l'on recherche, c'est une pause dans tous ce mal. on ne checrhe jamais vraiment la mort, on cherche un echapatoire pour que pour un instant, la douleur s'en aille. Donc parfois, la vie vaut d'être vecu, à fond et dans tous ces recoin. mais dans d'autre moment, parfois, pour faire une pause dans toute cette douleur, il n'y a comme alternative que cette mort... ce qui ne veux pas dire que la mort est une solution. seulement parfois elle vaut mieu que la vie... ca depend des gens et de la vie que l'on mêne... tu comprend ce que je veux dire ?

Message cité 1 fois
  1. answer
  2. Posté le 09/05/2018 à 07:55:11  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

BelieveAgain a écrit :

Je sais que c'est assez compliquer a comprendre. En fait, ce que je veux dire, cest que celon un etat du moment, une facon de vivre, une culture, une maladie (phisique mais surtout mentale), alors la ve est plus ou moins complique et vuat plus ou moins la peine. je ne pense pas que la mortsois une solution, mais quand on est mal au point de pesné a la mort, ce n'est pas mourir que l'on recherche, c'est une pause dans tous ce mal. on ne checrhe jamais vraiment la mort, on cherche un echapatoire pour que pour un instant, la douleur s'en aille. Donc parfois, la vie vaut d'être vecu, à fond et dans tous ces recoin. mais dans d'autre moment, parfois, pour faire une pause dans toute cette douleur, il n'y a comme alternative que cette mort... ce qui ne veux pas dire que la mort est une solution. seulement parfois elle vaut mieu que la vie... ca depend des gens et de la vie que l'on mêne... tu comprend ce que je veux dire ?
Afficher plus
Afficher moins


Oui d’accord je vois

Profil : Notable
nyato
  1. answer
  2. Posté le 09/05/2018 à 10:09:20  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

BelieveAgain a écrit :

Je ne pense pas que c'est une questison à laquelle on peux repondre pour tous le monde car toi peut etre tu va bien, et peut etre que des gens vont super bien et bien oui pour eux la vie vaut d'être vecu, amis tu imagine un gars ou une meuf, elle est orpheline, en depression, bipolaire, anorexique et elle se fais harceler depuis la primaire et ça dure..; est ce que pour cette eprsonne la vie vaut d'être vecu ? est ec que quand plus rien ne te reteins il fuat continué ? non je ne pense oas ! ça depend des gens
Afficher plus
Afficher moins


J'ai connu des gens dans ce cas là, voire même largement pire (pertes/tentatives de suicide/emprisonnement de proches, vie dans la rue, misère et pauvreté, etc.), qui s'en sont aujourd'hui sortis, même très bien. Le malheur, comme le bonheur, est un passage, rien n'est jamais figé dans le temps. Si on est assez forts pour cela, je pense que l'on est capables de se remettre de tout. Je vais maintenant répondre aux exemples que tu cites : certains orphelins le vivent très bien et sont heureux de leur famille d'accueil, ne recherchent pas toujours à savoir absolument qui sont leurs parents, la dépression comme l'anorexie on peut toujours s'en sortir même si je suis d'accord que ça reste un combat difficile, la bipolarité c'est un peu plus compliqué puisque c'est une pathologie, quant au harcèlement à la primaire/au collège/lycée, eh bien tout s'arrête en général une fois les agresseurs dénoncés et une fois avoir quitté l'établissement ; certes beaucoup d'expériences peuvent laisser des traces mais tout le monde passe par des choses plus ou moins difficiles et ce depuis toujours. On peut mettre du temps à s'en remettre, certains n'y parviennent pas, mais c'est toujours possible. L'humain est une espèce qui a perduré dans le temps non pas à cause de son intelligence ou sa force, mais grâce à sa grande capacité d'adaptation. Il ne faut alors pas s'arrêter aux souffrances de la vie. Que vaudrait la vie sans épreuves ou difficultés à surmonter ? Si on serait toujours heureux tout le temps, le bonheur perdrait tout ce qui fait son intérêt, à savoir sa spontanéité et sa "non-permanence", si on peut dire. Quelqu'un qui n'a rien traversé ne pourra pas profiter entièrement des instants de bonheur, lui qui en a eu en continu. Je rappelle que tout cela reste bien sûr mon avis et ma façon de voir les choses.

P.S : Merci à vous tous pour vos réponses très intéressantes, j'essayerais d'y répondre dès que j'aurais un peu de temps :)


---------------
« Ne fais pas comme si le passé n'avait jamais existé. C'est comme mon ombre. Il me suivra toujours. » - Hollyleaf, Le dernier espoir

« Tout au long de notre vie, on juge ce qui nous arrive, on se réjouit, on se lamente. Pourtant, on ne saura qu’au dernier moment s’il y avait lieu de se réjouir ou de se lamenter. Rien n’est figé, tout évolue. Ne sois pas triste aujourd’hui, car ce qui t’arrive est peut-être un grand bonheur. » - Il est grand temps de rallumer les étoiles.
(Publicité)
 Page :
1

Ajouter une réponse
Aller à :
 

Sujets relatifs
La peine de mort Est-ce que toute parole se vaut ?
Peine de mort Êtes-vous pour ou contre la peine de mort ?
la vie vaut elle la peine d'être vécue ? La vie en vaut-elle le coup ?
Que vaut-il mieux ? qu'est-ce que ca vaut dire,cette phrase
Pour ou Contre la Peine de mort Il vaut mieux une douche trop chaude ou trop froide?
Plus de sujets relatifs à : La vie vaut-elle la peine d'être vécue ?

Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
Les mecs qui sifflent les filles 330
Influences caracterielles 1
Que signifie pour vous le mot profaner? 5
Les religions 57
Est-ce que notre dieu a créer satan ? 8