FORUM Ados-Actu et societe

|-  Débats

||-  

Être soi-même

 

liste des connectés  Lancer une recherche S'inscrire S'identifier Répondre à cette discussion Créer un nouveau message
 

Ajouter une réponse

 
Page photos
 
 Mot :  Pseudo :  
Vider la liste des messages à citer
 
 Page :
1
Auteur
 Sujet :

Être soi-même

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
Profil : Légende
pipatchies
  1. answer
  2. Posté le 14/03/2018 à 22:17:23  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Yo,

Bon, voilà, j'fais un mémoire sur le voyage thérapeutique et du coup j'ai du m'intéresser un peu aux nouvelles normes induites par la modernité. L'homme est rentré dans un processus individuation, du coup il est plus libre de choisir le sens de sa vie. Le soucis c'est que cette autonomie, elle responsabilise vachement l'individu et c'est compliqué de choisir vraiment qui on est au final...

Avant, la discipline cadrait l'individu, leur destin était plutôt tracé, mais maintenant on a plein de choix d'identités...

Alors est-ce qu'on peut vraiment être soi-même dans la société actuelle ? [:krousti]
Message cité 2 fois
(Publicité)
Profil : Célébrité
amalta
  1. answer
  2. Posté le 15/03/2018 à 06:36:10  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Si on suit ton point de vue, tant qu’on choisis nous-même cette identité je dirais que oui.

■ ■ ■ ■ Hein ?
Profil : Etranger
plutoh
  1. answer
  2. Posté le 15/03/2018 à 10:44:42  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Salut !



Si on parle de la société Européenne (Plutôt Française) je dirais que ce qui définit réellement ce que tu es, et sera, c'est ton environnement.



Par environnement, j'entend évidemment la famille, l’environnement naturel, si tu vies en ville, à la campagne, tes amis, l'air que tu respires, les études que tu projettes de faire, ta position géographique, tout.



La personne se défini réellement soit même vers l'âge de 30 ans, en dessous on est toujours en train d'apprendre sur soit, et bien qu'il en déplaise, les gens sont toujours influençables à cet âge, une célébrité, un Youtuber, un personnage de fiction, ces choses là peuvent encore avoir de l'impact sur l'identité des gens.



Je dirais que si tu vies à la campagne un peu profonde, dans un endroit où il y a peu de monde, une situation géographique assez reculé de tout, la personne aura tendance à se mettre bien plus dans les clous, l'effet de masse s'annule et laisse place au jugement individuel, étant donné qu'il est un endroit plus petit avec moins de personne.



Bien que ce ne soit pas le cas dans toutes les campagnes, dans beaucoup d'entre elles, les gens qui y grandissent ont tendance à refouler leur identité véritable car celui qui est différent ressort beaucoup plus, et on sait bien que même si c'est en progression constante, la différence est encore mal vu dans notre société (Et dans les autres aussi d'ailleurs).



Mais ce sera pire lorsqu'ils grandiront, et devront allez dans les villes pour leurs études, toujours habitué à devoir se mettre dans les clous, ils y croiseront des personnalités différentes qui s'assument beaucoup plus.



Et lui même projettera un jugement sur les autres, qui l'empêchera d'être lui même faute d'avoir grandi dans un environnement qui l'en empêchait.


Je prend exemple de Paris, moi qui vient de la campagne, j'ai été assez choqué la première fois, dans un premier temps, de voir à quel point les gens assumaient pour beaucoup d'entre eux, leur personnalité même si dans mon esprit, certains paraissaient ridicules.



Mais finalement avec le temps, j'ai trouvé que le plus ridicule dans cette histoire, c'était moi, pourquoi ?

Car eux, ils s'épanouissaient, même si leur identité était transitoire, ils en avaient une.


Moi, je me référait toujours à mes amis qui étaient très fermé d'esprit, si je mettais un pantalon en Jean avec une veste en Jean, les gens m’appelaient Johnny Halliday toute la journée, je ne pouvait pas m'assumer, car les gens m'en empêchaient.



Le jugement est partout, même sur Paris, et ailleurs dans le monde là où il y a une trace Humaine, mais il est de leur ouverture d'esprit que de laisser autrui s'épanouir dans sa recherche d'identité sans pour autant le saquer dès qu'il fait quelque chose qui n'est pas au goût du jour.



Je pense que l'identité des gens se définit réellement lorsqu'on les laisse faire, lorsqu'on ne les empêchent pas d'aimer ce qu'il aime.

Grace à ça, ils s'ouvrent aux autres bien plus naturellement car s'étant accepté soit même ils sont prêts à accepter les autres, développant par la suite de la sociabilité, de l'aisance dans l'échange, et devient bien moins sensible aux jugements.



Malheureusement, je pense donc, de mon point de vu, que dans notre société actuelle, il est encore très difficile d'être soit même, mais c'est en bon chemin, lorsqu'on regarde un siècle en arrière, l'attitude protocolaire et vestimentaire était universel et cherchaient à démarquer les riches, des pauvres.



Aujourd'hui on part plus sur une base ou le style vestimentaire définit une personnalité qui lui est propre plus qu'un grade social, une personnalité qui lui donne le droit de penser ce qu'il souhaite sans pour autant l'imposer aux autres.



[Plutoh]
Message cité 1 fois
Message édité par Plutoh le 15/03/2018 à 11:01:45

---------------
[Note] : Si quelqu'un fait l'effort de répondre à vos questions, n'oubliez pas qu'un petit merci n'est jamais de trop
Profil : Star
mouchette353
  1. answer
  2. Posté le 18/03/2018 à 21:52:07  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Plutoh a écrit :

Salut !



Si on parle de la société Européenne (Plutôt Française) je dirais que ce qui définit réellement ce que tu es, et sera, c'est ton environnement.



Par environnement, j'entend évidemment la famille, l’environnement naturel, si tu vies en ville, à la campagne, tes amis, l'air que tu respires, les études que tu projettes de faire, ta position géographique, tout.



La personne se défini réellement soit même vers l'âge de 30 ans, en dessous on est toujours en train d'apprendre sur soit, et bien qu'il en déplaise, les gens sont toujours influençables à cet âge, une célébrité, un Youtuber, un personnage de fiction, ces choses là peuvent encore avoir de l'impact sur l'identité des gens.



Je dirais que si tu vies à la campagne un peu profonde, dans un endroit où il y a peu de monde, une situation géographique assez reculé de tout, la personne aura tendance à se mettre bien plus dans les clous, l'effet de masse s'annule et laisse place au jugement individuel, étant donné qu'il est un endroit plus petit avec moins de personne.



Bien que ce ne soit pas le cas dans toutes les campagnes, dans beaucoup d'entre elles, les gens qui y grandissent ont tendance à refouler leur identité véritable car celui qui est différent ressort beaucoup plus, et on sait bien que même si c'est en progression constante, la différence est encore mal vu dans notre société (Et dans les autres aussi d'ailleurs).



Mais ce sera pire lorsqu'ils grandiront, et devront allez dans les villes pour leurs études, toujours habitué à devoir se mettre dans les clous, ils y croiseront des personnalités différentes qui s'assument beaucoup plus.



Et lui même projettera un jugement sur les autres, qui l'empêchera d'être lui même faute d'avoir grandi dans un environnement qui l'en empêchait.


Je prend exemple de Paris, moi qui vient de la campagne, j'ai été assez choqué la première fois, dans un premier temps, de voir à quel point les gens assumaient pour beaucoup d'entre eux, leur personnalité même si dans mon esprit, certains paraissaient ridicules.



Mais finalement avec le temps, j'ai trouvé que le plus ridicule dans cette histoire, c'était moi, pourquoi ?

Car eux, ils s'épanouissaient, même si leur identité était transitoire, ils en avaient une.


Moi, je me référait toujours à mes amis qui étaient très fermé d'esprit, si je mettais un pantalon en Jean avec une veste en Jean, les gens m’appelaient Johnny Halliday toute la journée, je ne pouvait pas m'assumer, car les gens m'en empêchaient.



Le jugement est partout, même sur Paris, et ailleurs dans le monde là où il y a une trace Humaine, mais il est de leur ouverture d'esprit que de laisser autrui s'épanouir dans sa recherche d'identité sans pour autant le saquer dès qu'il fait quelque chose qui n'est pas au goût du jour.



Je pense que l'identité des gens se définit réellement lorsqu'on les laisse faire, lorsqu'on ne les empêchent pas d'aimer ce qu'il aime.

Grace à ça, ils s'ouvrent aux autres bien plus naturellement car s'étant accepté soit même ils sont prêts à accepter les autres, développant par la suite de la sociabilité, de l'aisance dans l'échange, et devient bien moins sensible aux jugements.



Malheureusement, je pense donc, de mon point de vu, que dans notre société actuelle, il est encore très difficile d'être soit même, mais c'est en bon chemin, lorsqu'on regarde un siècle en arrière, l'attitude protocolaire et vestimentaire était universel et cherchaient à démarquer les riches, des pauvres.



Aujourd'hui on part plus sur une base ou le style vestimentaire définit une personnalité qui lui est propre plus qu'un grade social, une personnalité qui lui donne le droit de penser ce qu'il souhaite sans pour autant l'imposer aux autres.



[Plutoh]
Afficher plus
Afficher moins



"vers l'âge de 30 ans", ça ne veut rien dire ça, c'est purement subjectif...
Une personne de 15 ans peut se poser une multitude de questions et être déjà dans un processus puissant de quête d'identité, tandis qu'un individu de 30 ans peut toujours avoir vécu sans s'être posé la moindre question (identitaire je dis bien). Donc bien évidemment on peut être très "avancé" à ce niveau de recherche sur soi-même comme pas du tout concerné. Et très avancé ne signifie pas savoir qui l'on est, car c'est en partie impossible, il n'y a pas et n'y aura jamais LA réponse. Et sans compter la spirale infernale : les questions n'amènent non pas les réponses mais d'autres questions.

Concernant ton paragraphe sur la campagne/ville, c'est étonnant !
Pas tout faux, non, mais étonnant car ça a l'air de prendre beaucoup d'ampleur pour toi : expérience personnelle du passage de la campagne à Paris ??
Je suis également concernée puisque j'ai passé le plus clair de ma vie à la campagne, et en effet on n'y a pas toujours les mêmes expériences, loisirs, modes de vie, etc. Par contre tous les autres aspects (assumer sa personnalité, etc) relèvent quand même beaucoup plus de la subjectivité. Tu peux dire que tu l'as vécu ainsi, mais n'englobe pas tout le monde, puisque l'on pourrait ne pas s'y reconnaître. Et sinon, j'te signale que maintenant les gens à la campagne ne vivent pas reclus au sein d'un petit groupe de congénères, on a le téléphone, internet (oui oui), on peut sortir en ville quand on veut, communiquer avec le reste du monde, etc :D


---------------
"Pour votre santé, ne cessez jamais les aliments gras, salés, sucrés".
"Pour votre santé, faîtes vous plaisir, parfois, en cédant à la tentation".
Ceci est un message de lutte contre l'insuffisance pondérale.
O.X.Y.G.E.N
Profil : Quidam
fallingheko
  1. answer
  2. Posté le 03/05/2018 à 13:35:26  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Tu ne peu pas être toi même.
Message cité 1 fois

---------------
In all my searching, there's this one thing that I found:
We don't go to heaven, we just rot inside the ground
6 FEET
Profil : Célébrité
amalta
  1. answer
  2. Posté le 03/05/2018 à 14:32:41  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

FallingHeko a écrit :

Tu ne peu pas être toi même.
Afficher plus
Afficher moins


Développe

Message cité 1 fois
O.X.Y.G.E.N
Profil : Quidam
fallingheko
  1. answer
  2. Posté le 03/05/2018 à 23:55:18  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Amalta a écrit :

Développe
Afficher plus
Afficher moins


Le regard des autres vont t'amener a ne pas être toi même.

Message cité 2 fois

---------------
In all my searching, there's this one thing that I found:
We don't go to heaven, we just rot inside the ground
6 FEET
(Publicité)
Profil : Célébrité
amalta
  1. answer
  2. Posté le 03/05/2018 à 23:56:20  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

FallingHeko a écrit :

Le regard des autres vont t'amener a ne pas être toi même.
Afficher plus
Afficher moins


Si le regard des autres te préoccupe assez pour te faire penser que tu ne peux pas être toi-même alors oui je suis d’accord

Message édité par Amalta le 03/05/2018 à 23:56:36
starting all over again
Profil : Star
yrathus
  1. answer
  2. Posté le 11/05/2018 à 18:23:04  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

pipatchies a écrit :

Yo,

Bon, voilà, j'fais un mémoire sur le voyage thérapeutique et du coup j'ai du m'intéresser un peu aux nouvelles normes induites par la modernité. L'homme est rentré dans un processus individuation, du coup il est plus libre de choisir le sens de sa vie. Le soucis c'est que cette autonomie, elle responsabilise vachement l'individu et c'est compliqué de choisir vraiment qui on est au final...

Avant, la discipline cadrait l'individu, leur destin était plutôt tracé, mais maintenant on a plein de choix d'identités...

Alors est-ce qu'on peut vraiment être soi-même dans la société actuelle ? [:krousti]
Afficher plus
Afficher moins


Es-tu vraiment sûre que l'individuation mène forcément à une responsabilisation de l'être ?
Si oui je veux bien que tu précises la manière dont l'être devient plus responsable.

Profil : Légende
arsher
  1. answer
  2. Posté le 12/05/2018 à 08:26:10  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Etre soi-même, c'est pour les feignasses. C'est être la meilleure version de soi-même qu'on doit viser.
Message cité 2 fois

---------------
Je suis mi-alpaga mi-cyborg, transespèce et transhumain·e, non binaire, pansexuel·l·e, respirianiste et militant·e LGBTTQQIAAP pro-scissiparité. Je cherche une relation déconstruit·e et sans gluten avec sexualité pervers·e polymorphe. Ah, et j'ai des droits. Des questions ?
Profil : Célébrité
amalta
  1. answer
  2. Posté le 12/05/2018 à 10:53:40  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Arsher a écrit :

Etre soi-même, c'est pour les feignasses. C'est être la meilleure version de soi-même qu'on doit viser.
Afficher plus
Afficher moins


+ 1

Les esprits faux changent souvent de maximes.
Profil : Inconnu
lefauxragnar
Sur mon blog :
  1. answer
  2. Posté le 15/05/2018 à 22:45:45  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

pipatchies a écrit :

Yo,

Bon, voilà, j'fais un mémoire sur le voyage thérapeutique et du coup j'ai du m'intéresser un peu aux nouvelles normes induites par la modernité. L'homme est rentré dans un processus individuation, du coup il est plus libre de choisir le sens de sa vie. Le soucis c'est que cette autonomie, elle responsabilise vachement l'individu et c'est compliqué de choisir vraiment qui on est au final...

Avant, la discipline cadrait l'individu, leur destin était plutôt tracé, mais maintenant on a plein de choix d'identités...

Alors est-ce qu'on peut vraiment être soi-même dans la société actuelle ? [:krousti]
Afficher plus
Afficher moins

Oui c'est possible mais il y a beaucoup de facteurs qui viennent compliquer cette tâche.

On a des comportements sociaux qui nous poussent à agir parfois contre notre volonté, notre intuition, etc. c'est très visible dans l'expérience de Asch.
https://www.youtube.com/watch?​v=7AyM2PH3_Qk

Dans l'expérience de Milgram et d'autres expériences, on voit que dans un lieu social, on modifie notre comportement de nous même pour s'adapter à une autorité ou à un effet de groupe.
On peut le nier, et dire qu'on est libre et libre penseur, mais ça demande une certaine remise en question pour se rendre compte qu'en réalité on est déterminé par ces effets à plus ou moins haut niveau.

On délègue souvent la tâche de réfléchir à une autorité compétente, et on ne pense pas souvent par soi-même, on délègue la tâche à une autorité.
On est formé depuis notre enfance à faire confiance et à obéir à une autorité supérieure (parents, professeurs, etc.)

On se conforme souvent à un groupe malgré notre opinion. On s'adapte et on préfère répondre comme les autres, inconsciemment ou non.

Message cité 1 fois
Message édité par LeFauxRagnar le 15/05/2018 à 22:50:49
(Publicité)
Profil : Légende
arsher
  1. answer
  2. Posté le 15/05/2018 à 23:17:38  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

LeFauxRagnar a écrit :


On se conforme souvent à un groupe malgré notre opinion. On s'adapte et on préfère répondre comme les autres, inconsciemment ou non.
Afficher plus
Afficher moins



Logique du point de vue évolutif : dans une tribu il y a fort longtemps, s'opposer au mâle dominant était risquer le bannissement ou carrément de se faire mettre une grosse branlée. Dans les deux cas, cela signifiait souvent la mort certaine.


---------------
Je suis mi-alpaga mi-cyborg, transespèce et transhumain·e, non binaire, pansexuel·l·e, respirianiste et militant·e LGBTTQQIAAP pro-scissiparité. Je cherche une relation déconstruit·e et sans gluten avec sexualité pervers·e polymorphe. Ah, et j'ai des droits. Des questions ?
O.X.Y.G.E.N
Profil : Quidam
fallingheko
  1. answer
  2. Posté le 17/05/2018 à 14:07:06  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Arsher a écrit :

Etre soi-même, c'est pour les feignasses. C'est être la meilleure version de soi-même qu'on doit viser.
Afficher plus
Afficher moins


+2


---------------
In all my searching, there's this one thing that I found:
We don't go to heaven, we just rot inside the ground
6 FEET
(Publicité)
 Page :
1

Ajouter une réponse
Aller à :
 

Sujets relatifs
Plus de sujets relatifs à : Être soi-même

Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
Le style vestimentaire, réelle manière d'être ou juste "pour faire joli" ? 9
series asiatiques 8
L'égalité masculin-féminin dans l'orthographe... 46
La drogue 16
Les grandes personnalités, bon ou mauvais modèle pour les adolescents ? 26