FORUM Ados-Actu et societe

|-  Débats

||-  

Je me sen seule, au lycée

 

liste des connectés  Lancer une recherche S'inscrire S'identifier Répondre à cette discussion Créer un nouveau message
 

Ajouter une réponse

 
Page photos
 
 Mot :  Pseudo :  
Vider la liste des messages à citer
 
 Page :
1
Auteur
 Sujet :

Je me sen seule, au lycée

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
Profil : Inconnu
eliwabeth
  1. answer
  2. Posté le 25/11/2017 à 00:06:14  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Donc salut, je viens ici pour parler de mon expérience au lycée qui vient juste de commencer ! Je me sens réellement mal, par rapport à ce sujet et j'ai besoin d'un avis ou plutôt des avis... Donc je viens d'arriver au lycée et me suis séparés de mes amis que j'avais depuis la sizième. Ma classe n'est pas bien pour moi. Car ce sont des personnes qui ne sont pas coincée comme moi, populaire qui ont leurs cercles d'amis et surtout hypocrites. Donc pour m'intégrer je parle à tout le monde en essayant de rentrer les conversation ,ais personnes me ressembles dans cette classe. Donc parlons parlons avec tout le monde et essayer de savoir de quoi il parle, mon fait suivre un groupe de gens. Mais ces dernier choissisent enfaite les personnes par son apparence et leurs blagues sont défois très bizard pour moi... Donc au final j'étais comme un chien derrière eux qui n'avais pas d'amis, et une fille de ma classe me l'a ien fait comprendre. Et sur le coup je n'ai pas d'amis et je me sens seul. Déjà que chez moi ce n'est pas une atmosphère agréable, voila qu'a l'école je n'ai aucun vie, enfin aucune vie sociable. Aujorud'hui même je parlais à mon amis de collège et m'annonce que j'avais raison les gens de ma classe sont hypocrite. Car avant sa je l'avais parler de mon intégration et du fait que je l'ai trouvais hypocrite à chaque discussion que j'entamais avec eux. Elle me raconte que pendant les cours d'acompagnement personalisés ou ils sont mélangés avec d'autres classes, des filles de ma classes on parlé de moi... Elles ont commençés à raconter que j'atais macrelle. Macrelle qui signifie quelqu'un de curieux qui veux savoir la vie des gens... Seulement je ne vois pas pourquoi il parles de moi, déjà que je suis gentille avec eux. Donc parler derrière mon dos est bien bas de leurs part. Et surtout le fait dêtre la fille curieuse m'a blessé beaucoup, car je faisais ma curieuse pour pouvoir faire des discussions avec eux, et surtout montrer que je peux être intéressante en les faisant parler de sujet qu'il adorent comme bon hypocrite. Et donc sa m'énerve qu'il pense sa de moi, et surtout me rendre compte que je n'ai pas d'amis, de voir que je suis quelqu'un d'inintéressant pour eux... C'est important pour moi de parler à quelqu'un car je déteste être seule, déjà que je suis fille unique, me fait sentir plus seule. J'ai besoin de vos avis sur mon histoire...

(Publicité)
Profil : Inconnu
udfy-38135539
  1. answer
  2. Posté le 25/11/2017 à 18:11:35  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Parle, exprime-toi.
Parce que là, si j'ai bien compris, ils te voient comme la pauvre fille qui arrête pas des les coller. Et n'ont de toi que cette image et ce que les filles de ta classe disent de toi.
Ils ne voient pas plus. A toi de leur montrer. Dis le que tu veux juste essayer de t'intégrer, dis leur que tu aimerai qu'ils apprennent à te connaître avant de porter un jugement négatif sur toi.
Et si après ça ils continuent, c'est juste que ce ne sont pas des personnes faîtes pour toi. Surtout que si j'ai bien compris tu les trouvent hypocrites, alors pourquoi vouloir rester avec eux?
Des personnes il y en a d'autres, non ?
Message cité 2 fois
  1. answer
  2. Posté le 25/11/2017 à 18:13:19  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

UDFy-38135539 a écrit :

Parle, exprime-toi.
Parce que là, si j'ai bien compris, ils te voient comme la pauvre fille qui arrête pas des les coller. Et n'ont de toi que cette image et ce que les filles de ta classe disent de toi.
Ils ne voient pas plus. A toi de leur montrer. Dis le que tu veux juste essayer de t'intégrer, dis leur que tu aimerai qu'ils apprennent à te connaître avant de porter un jugement négatif sur toi.
Et si après ça ils continuent, c'est juste que ce ne sont pas des personnes faîtes pour toi. Surtout que si j'ai bien compris tu les trouvent hypocrites, alors pourquoi vouloir rester avec eux?
Des personnes il y en a d'autres, non ?
Afficher plus
Afficher moins

Raisonnement bizarre

Message cité 1 fois
You'll only be a moment away
Profil : Superstar
yrathus
  1. answer
  2. Posté le 25/11/2017 à 18:20:37  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Je ne trouve pas que son raisonnement soit bizarre. Peut-être un peu paradoxal, mais pas bizarre.


---------------
Schplonk Schplonk Schplonk
Profil : Inconnu
udfy-38135539
  1. answer
  2. Posté le 25/11/2017 à 18:31:26  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Zoc37zy a écrit :

Raisonnement bizarre
Afficher plus
Afficher moins



En quoi?

Profil : Notable
nyato
  1. answer
  2. Posté le 26/11/2017 à 10:08:58  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Si tu n'arrives pas à te faire des amis au lycée trouves-en en dehors. Rejoins un club de sport, une association, participe à des manifestations et aides dans ta ville, trouve-toi un petit job en dehors des cours, le week-end ou les vacances scolaires par exemple (en plus tu pourrais gagner de l'argent et acquérir de l'expérience, ce qui fera un plus sur ton CV).
Ne te dis pas "non je ne peux pas faire ça", "c'est trop compliqué", "je n'ai pas le temps", "je n'arriverais pas à parler aux gens" car nous avons toujours tendance à chercher des excuses pour pouvoir rester dans notre zone de confort, et pourtant lorsqu'on la quitte c'est là qu'on fait pleins de belles rencontres et qu'il se passe des choses inattendues !
Message cité 1 fois

---------------
« Ne fais pas comme si le passé n'avait jamais existé. C'est comme mon ombre. Il me suivra toujours. » - Hollyleaf, Le dernier espoir
Profil : Inconnu
eliwabeth
  1. answer
  2. Posté le 04/12/2017 à 01:10:33  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

UDFy-38135539 a écrit :

Parle, exprime-toi.
Parce que là, si j'ai bien compris, ils te voient comme la pauvre fille qui arrête pas des les coller. Et n'ont de toi que cette image et ce que les filles de ta classe disent de toi.
Ils ne voient pas plus. A toi de leur montrer. Dis le que tu veux juste essayer de t'intégrer, dis leur que tu aimerai qu'ils apprennent à te connaître avant de porter un jugement négatif sur toi.
Et si après ça ils continuent, c'est juste que ce ne sont pas des personnes faîtes pour toi. Surtout que si j'ai bien compris tu les trouvent hypocrites, alors pourquoi vouloir rester avec eux?
Des personnes il y en a d'autres, non ?
Afficher plus
Afficher moins

J'ai fais ce texte rapidement, remarque c'est remplie de fautes d'orthographe. Et celui là en aurras plein x). Je n'ai pas envie de généraliser mais la majorité des personne sont hypocrite dans ma classe. J'aime pas mettre les gens dans le même paquet et les cités dans une case, car sa revient au même de ce qu'il peuvent dire derrière mon dos. Donc sur le coup si ils y d'autres personnes certes oui mais dans ma classe non, c'est pour celà me suis inscrite dans des activités. J'ai rencontrés du monde mais sa ne vas jamais plus loin des 4 murs qui nous encerclent...

(Publicité)
Profil : Inconnu
eliwabeth
  1. answer
  2. Posté le 04/12/2017 à 01:13:48  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Nyato a écrit :

Si tu n'arrives pas à te faire des amis au lycée trouves-en en dehors. Rejoins un club de sport, une association, participe à des manifestations et aides dans ta ville, trouve-toi un petit job en dehors des cours, le week-end ou les vacances scolaires par exemple (en plus tu pourrais gagner de l'argent et acquérir de l'expérience, ce qui fera un plus sur ton CV).
Ne te dis pas "non je ne peux pas faire ça", "c'est trop compliqué", "je n'ai pas le temps", "je n'arriverais pas à parler aux gens" car nous avons toujours tendance à chercher des excuses pour pouvoir rester dans notre zone de confort, et pourtant lorsqu'on la quitte c'est là qu'on fait pleins de belles rencontres et qu'il se passe des choses inattendues !
Afficher plus
Afficher moins

Tu as touché un point suis très timide... Même complexé dus au critique que j'ai reçu aujourd'hui je m'accepte plus, et j'essaye d'avancer mais il y a toujours ce vide qui apparait quand j'arrive chez moi. Enfaite... Je jalouse les gens de mon entourage qui font des sorties entre copine, vont a des anniversaire shooping par exemple. Je me sens ennuyante et inexistante à la fois. La preuve j'arrive pas à m'integrer dans les réseuax sociaux car je trouve que je susis inexistante et sans intérêt dans la vie des personnes avec qui je parles

Profil : Notable
nyato
  1. answer
  2. Posté le 04/12/2017 à 12:58:23  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Ne dis pas ça... On a tous connu des phases de solitude et timidité, pour commencer il faut les reconnaître puis essayer de le changer. Ce n'est pas en te répétant ça et en restant chez toi que les choses évolueront, c'est pourquoi tu devrais vraiment essayer l'une de mes suggestions. Essaye au moins une ou deux séances/entraînements (tout dépend de ce que tu feras) et vois si cela te plaît, si ce n'est pas le cas au moins tu auras essayé ! Et n'oublie pas de sourire et d'essayer de parler aux gens sans faire attention à ce qu'ils peuvent bien penser de toi :)


---------------
« Ne fais pas comme si le passé n'avait jamais existé. C'est comme mon ombre. Il me suivra toujours. » - Hollyleaf, Le dernier espoir
Profil : Inconnu
misdiara
  1. answer
  2. Posté le 26/12/2017 à 14:43:09  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Maintenant comment les choses on évoluer ? Changement ? Ta a trouvé des gens ... ?

Profil : Notable
agxthe_26
  1. answer
  2. Posté le 27/12/2017 à 23:47:27  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
J'ai vécu un peu des choses similaires avec un gros problème d'intégration de partout où je passe,perso je crois que y a vraiment un truc en moi qui repousse les gens,peut être ma timidité et mon manque de naturel..
(À voir pour toi?)
Du coup j'ai fini par prendre la décision de suivre des cours par le CNED et de pratiquer des activités avec un public adulte et de prendre justement cette année de descolarisation pour bosser sur moi et essayer de retrouver ma spontanéité et avoir une meilleure approche.
Message cité 1 fois

---------------
Ą.Ț
Profil : Star
mouchette353
  1. answer
  2. Posté le 27/12/2017 à 23:56:22  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Agxthe_26 a écrit :

J'ai vécu un peu des choses similaires avec un gros problème d'intégration de partout où je passe,perso je crois que y a vraiment un truc en moi qui repousse les gens,peut être ma timidité et mon manque de naturel..
(À voir pour toi?)
Du coup j'ai fini par prendre la décision de suivre des cours par le CNED et de pratiquer des activités avec un public adulte et de prendre justement cette année de descolarisation pour bosser sur moi et essayer de retrouver ma spontanéité et avoir une meilleure approche.
Afficher plus
Afficher moins



Bonjour,

Peut-être que je me trompe avec une autre personne, mais ce n'est pas toi qui a un autisme asperger ?


---------------
"Pour votre santé, ne cessez jamais les aliments gras, salés, sucrés".
"Pour votre santé, faîtes vous plaisir, parfois, en cédant à la tentation".
Ceci est un message de lutte contre l'insuffisance pondérale.
(Publicité)
Profil : Notable
agxthe_26
  1. answer
  2. Posté le 28/12/2017 à 07:10:31  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Ben y avait une suspicion mais elle a été écartée parce que je colle pas avec beaucoup de symptomes (par exemple j'ai pas les troubles sensoriels,je comprebds les émotions,le 2nd degré,je n'ai pas de didficulé et de réticence avec je changement,je n'ai pas d intérêt spécifique,j'ai de l empathie,je comprends bien l implicite,je sais mentir etc),par contre le psy a dit qu y a de grandes chances que je soit plutôt borderline.Finalement le S.A c était un pseudo psy de la MdA que j avais vu que 2 fois qui me l avait dit(alors que mon psychiatre que je vois depuis 10 ans me l avait jamais évoqué)en se basant que sur mon rejet par les autres et sur ma dyspraxie,un peu vague pour poser le diagnostique d autisme non?
Perso j'ai 2 fois plus de signe de borderline(je prends la personnalité des autres,je suis vide,impulsive,je suis hystérique et il m arrive de perdre contact avec la réalité,j ai un besoin accru d etre aimée,j'ai trop d empathie je reçois les émotions à un niveau extrème,je m imagine des choses,je suis parano,mal dans ma peau et autodestructrice)
Puis un infirmier de la MDA pensait que j étais schizophrène donc bon je vais plus me baser sur mon psychiatre chez qui je vais depuis mes 7 ans....
Message cité 1 fois
Message édité par Agxthe_26 le 28/12/2017 à 07:54:51

---------------
Ą.Ț
Profil : Star
mouchette353
  1. answer
  2. Posté le 28/12/2017 à 10:52:27  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Agxthe_26 a écrit :

Ben y avait une suspicion mais elle a été écartée parce que je colle pas avec beaucoup de symptomes (par exemple j'ai pas les troubles sensoriels,je comprebds les émotions,le 2nd degré,je n'ai pas de didficulé et de réticence avec je changement,je n'ai pas d intérêt spécifique,j'ai de l empathie,je comprends bien l implicite,je sais mentir etc),par contre le psy a dit qu y a de grandes chances que je soit plutôt borderline.Finalement le S.A c était un pseudo psy de la MdA que j avais vu que 2 fois qui me l avait dit(alors que mon psychiatre que je vois depuis 10 ans me l avait jamais évoqué)en se basant que sur mon rejet par les autres et sur ma dyspraxie,un peu vague pour poser le diagnostique d autisme non?
Perso j'ai 2 fois plus de signe de borderline(je prends la personnalité des autres,je suis vide,impulsive,je suis hystérique et il m arrive de perdre contact avec la réalité,j ai un besoin accru d etre aimée,j'ai trop d empathie je reçois les émotions à un niveau extrème,je m imagine des choses,je suis parano,mal dans ma peau et autodestructrice)
Puis un infirmier de la MDA pensait que j étais schizophrène donc bon je vais plus me baser sur mon psychiatre chez qui je vais depuis mes 7 ans....
Afficher plus
Afficher moins



D'accord courage je te comprends c'est compliqué.
Finalement nos vécus se ressemblent pas mal : j'ai un suivi depuis l'âge de 4 ans, j'ai vu plein de psys, même été hospitalisée à un moment... et personne n'a su me donner un diagnostic. Dans mon dossier figurent des tentatives, où on retrouve des termes un peu comme toi (même exactement les mêmes) mais c'est clairement au conditionnel. Je n'ai jamais été déréalisée.
Là je suis en attente d'un diagnostic par un CRA (centre ressources autisme). Je pense beaucoup à Asperger... on verra.
Car à la fois j'ai quand même un minimum d'aptitude à la communication, j'ai fait un master "sciences du management" mais je vois bien que dans mon parcours de vie, ça a toujours été compliqué relationnellement parlant, en tout temps (avec des phases meilleures que d'autres) et en "tout lieu" (même en partant vierge de réputation).
J'aurais une question à te poser, qui est importante au vu de nos parcours qui ont de nombreux points en commun : as-tu été médicamentée ?
Si tu veux et si ça ne te dérange pas, on pourrait en parler un peu plus en MP, ça te dit ? :)


---------------
"Pour votre santé, ne cessez jamais les aliments gras, salés, sucrés".
"Pour votre santé, faîtes vous plaisir, parfois, en cédant à la tentation".
Ceci est un message de lutte contre l'insuffisance pondérale.
Profil : Notable
agxthe_26
  1. answer
  2. Posté le 28/12/2017 à 11:03:24  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Après je pense que le S.a c est plus particulier qu'un parcours relationnel problématique,je pense quil faut vraiment des critères précis ,il n'y a pas que le soucis relationnel,il y a tous les problèmes sensoriels etc,de ce que j ai pu comprendre,ce aui est le plus désagréable pour les aspergers,c'est de ne pas s adapter au monde,aux odeues,aux imprévus etc. Les soucis relationnels finalement on les trouve dans pas mal de pathologies.Je ne dis absolumment pas que tu l es mais par exemple des personnalités schizophrènes auront des problèmes relationnels aussi.Je pense que dès qu on rentre pas dans le moule que ce soit syndrome d asperger,haut potentiel,troubles de la personnalité,traumatismes etc,on ne réussit pas à s épanouir relationnellement.Perso je connais quelqu un qui a les mêmes soucis que moi et il est bipolaire , comme quoi....


Je prebds des antidépresseurs et toi?
Message cité 1 fois

---------------
Ą.Ț
Profil : Star
mouchette353
  1. answer
  2. Posté le 28/12/2017 à 23:53:26  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Agxthe_26 a écrit :

Après je pense que le S.a c est plus particulier qu'un parcours relationnel problématique,je pense quil faut vraiment des critères précis ,il n'y a pas que le soucis relationnel,il y a tous les problèmes sensoriels etc,de ce que j ai pu comprendre,ce aui est le plus désagréable pour les aspergers,c'est de ne pas s adapter au monde,aux odeues,aux imprévus etc. Les soucis relationnels finalement on les trouve dans pas mal de pathologies.Je ne dis absolumment pas que tu l es mais par exemple des personnalités schizophrènes auront des problèmes relationnels aussi.Je pense que dès qu on rentre pas dans le moule que ce soit syndrome d asperger,haut potentiel,troubles de la personnalité,traumatismes etc,on ne réussit pas à s épanouir relationnellement.Perso je connais quelqu un qui a les mêmes soucis que moi et il est bipolaire , comme quoi....


Je prebds des antidépresseurs et toi?
Afficher plus
Afficher moins



Ah oui bien sûr je n'ai pas tout évoqué t'inquiètes, mon parcours est plus compliqué que de "simples problèmes relationnels".
En particulier petite (moins maintenant grâce à une profonde introspection) je cumulais tous les symptômes : problèmes relationnels, trouble de la communication avec gros trouble de la communication verbale (mais bonnes capacités cognitives), renfermement et isolement (surtout petite enfance), soucis de compréhension du second degré (heureusement avec le temps j'ai appris un peu plus tard que les autres mais aucun soucis maintenant à ce niveau), grosses angoisses aux changements, expression par le sensoriel (je sentais et touchais tout : des feuilles reçues en classe, le moindre magazine dont l'aspect et la qualité du papier était aussi important que le contenu, la nourriture, les escaliers, les bestioles, le pétrole, le blanco, la peinture, etc), j'étais naïve et très en retard sur les notions "d'affectivité" (par exemple les relations amoureuses et le sexe), je comprenais rien et tout le monde se foutait de ma g*eule bien que niveau correct à l'école... très immature (dans le sens où je restais avec des enfants de 4 ans de moins tout le temps).

Après j'ai vu que tu as 17 ans, c'est normal de passer par ce genre de réflexion mais je tiens à te dire (pour avoir passé de nombreuses années de solitude comme toi à me demander qui j'étais et quelle maladie j'avais) que le principe de "classer les maladies" est un délire impertinent et qui ne sert qu'à aider patients et soignants en les rassemblant autour d'un langage commun, tout ceci dans l'unique but de proposer une thérapeutique par maladie. Sinon ça ne sert à rien. Tous ces diagnostics sont issus du DSM (livre américain qui recense tous les troubles mentaux, établi par un jury et comportant actuellement 5 versions) et le DSM est remis en cause par de nombreux auteurs et penseurs. Même un des rédacteurs de ce DSM a avoué que son livre c'est de la daube. On ne peut pas attribuer sur un individu un nom de maladie mentale (unique), d'abord parce-que tout le monde est "dérangé" quelque part (oui je te l'assure), ensuite parce-que tu n'es pas (ni moi ni personne) un nom de maladie mais un ensemble de choses vécues, d'apprentissages, d'expériences, de rencontres, de souvenirs, de flux de pensées, d'humeur... qui constitue un tout (une énergie énorme en quelque sorte) inclassable. Depuis que je me suis aperçue de tout cela et après me l'avoir bien imprégné dans le cerveau, j'ai cessé de chercher le nom de "ma maladie" (c'est presque risible tellement on croirait évoquer une grippe ou une gastro, ou encore un cancer).

Je vois que tu parles de "moule" aussi un peu plus loin, alors certes rien de plus douloureux que de se sentir "différent". Cependant, n'oublie pas que ce sentiment angoissant "d'être différent" n'est qu'un sentiment, donc un ressenti interne. Par définition, comme je disais tout à l'heure, chacun a son cumul de vécus, d'apprentissages, d'expériences, de rencontres, de souvenirs, etc. Donc 1 personnalité par personne. Ainsi la différence n'existe pas puisque tout le monde l'est :) Personne n'est "pareil" en d'autres termes. Tu as certainement un handicap social qui fait que la vie en société peut être plus difficile à gérer, mais réfléchis bien à la notion de différence ;) Beaucoup de gens ont un "handicap" pour certaines choses de la vie, tout en étant """normaux""" pour les autres choses. Par exemple, une personne unijambiste sera différente pour courir ou marcher mais normale pour réfléchir ou pianoter sur Internet.

Tu prends encore des antidépresseurs ? As-tu l'impression qu'ils t'aident ? Sinon tu devrais essayer de peser le pour et le contre, la plupart du temps, en dehors de graves dépressions, ce genre de médications n'aident pas le patient et lui font subir des effets indésirables. Malheureusement les médecins ne sont pas assez formés et ont tendance à prescrire sans savoir dé-prescrire ce qui peut devenir dangereux à terme.
Avec tous les "diagnostics" qui t'ont été évoqués, tu n'as jamais eu à prendre de neuroleptique ? Tu en as bien de la chance, c'est une horreur et crois-moi, le jour où l'on t'en proposera, suis mes conseils et refuse.

Message édité par mouchette353 le 28/12/2017 à 23:55:51

---------------
"Pour votre santé, ne cessez jamais les aliments gras, salés, sucrés".
"Pour votre santé, faîtes vous plaisir, parfois, en cédant à la tentation".
Ceci est un message de lutte contre l'insuffisance pondérale.
Profil : Quidam
wili-tout-simplement
  1. answer
  2. Posté le 31/12/2017 à 01:11:35  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
j aimerais dire que si vous avez pas d amis au lycée pas c est pas grave le lycée c est pas fais pour se faire des amis faut pas cherchez a s en faire a tout prix j ai pas d amis au lycée mais si je parle avec tout le monde en fait dans ma classe personne n est vraiment amis ya des groupes comme partout on est des gars regroupé dans un meme lieux ca fait pas de nous des amis meme si on rigole ensemble pareil dans ta classe les groupes que tu te force a rejoindre bah ce sont pas de vrai amis non plus te prend pas la tete pour ca

Profil : Inconnu
feuilled-automne
  1. answer
  2. Posté le 05/01/2018 à 01:08:07  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
J imagine que tu viens de rentrer en seconde du coup, je suis en term' pour moi c'est récent le lycée du coup. Surtout déjà ne montre pas quelqu'un que tu n'es pas. Et si tu n aimes pas les gens de ta classe tu peux très bien juste leur parler sur des sujets légers aux inters cours ou sinon je leur parle juste pas. Je t explique ma situation, en seconde ça aillait mais en première je detestais ma classe. Je suis en S er l esprit etait tres competitif et les gens petaient plus haut que leur cul. J etais donc toujours seule, et c'est seulement à la récré que je retrouvais mes amis. Dans un lycée il y a forcément des gens avec qui tu deviendras amis psq il y a tellement de personnalités, y a forcément des gens avec qui tu vas t entendre. Donc ta classe on s en fiche, c'est juste pour les cours et réussir ton BAC donc voilà ne te prends pas la tête avec eux, vis ta vie et laisse leur la leur qui pue la merde et voilà xD

(Publicité)
 Page :
1

Ajouter une réponse
Aller à :
 

Sujets relatifs
La popularité au lycée Le lycée
Harcèlement au lycée Rentrée lycée privé
Lycée lycée
Système scolaire - Lycée Se moquer des souffre-douleur au collège/lycée
Je me sens seule Rentrée au lycée.
Plus de sujets relatifs à : Je me sen seule, au lycée

Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
La peine de mort 60
Sondage urgent 0
l'éducation, réformes du bac, etc...(sujet général) 44
Seins refaits ou non ? 15
Le jeu vidéo est-il un art ? 42