liste des connectés  Lancer une recherche S'inscrire S'identifier Répondre à cette discussion Créer un nouveau message
 

Ajouter une réponse

 
Page photos
 
 Mot :  Pseudo :  
Vider la liste des messages à citer
 
 Page :
1  2
Dernière Page
Page Suivante
Page Précédente
Première Page
Auteur
 Sujet :

La peine de mort

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
Juste une fille paumée
Profil : Etranger
clemeryne
  1. answer
  2. Posté le 05/12/2017 à 22:34:07  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Reprise du message précédent :
C'était une expression......

(Publicité)
esclave de Lyonix
Profil : Superstar
yrathus
  1. answer
  2. Posté le 05/12/2017 à 22:35:37  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Il fallait être plus inventive :o


---------------
It has been observed that a pure democracy if it were practicable would be the most perfect government. Experience has proved that no position is more false than this. The ancient democracies in which the people themselves deliberated never possessed one good feature of government. Their very character was tyranny; their figure deformity.

Hamilton
Juste une fille paumée
Profil : Etranger
clemeryne
  1. answer
  2. Posté le 05/12/2017 à 22:40:04  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Roh ça va

Juste une fille paumée
Profil : Etranger
clemeryne
  1. answer
  2. Posté le 05/12/2017 à 22:41:40  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Bref de toute façon que ce soit inventif ou non tu meurs dans tout les cas alors l'idée est la même. Et c'était pas le point le plus important de ma reponse

esclave de Lyonix
Profil : Superstar
yrathus
  1. answer
  2. Posté le 05/12/2017 à 22:43:39  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Ça dépend.
Le tireur peut se rater, ce qui augmente la douleur éprouvée par le condamné.


---------------
It has been observed that a pure democracy if it were practicable would be the most perfect government. Experience has proved that no position is more false than this. The ancient democracies in which the people themselves deliberated never possessed one good feature of government. Their very character was tyranny; their figure deformity.

Hamilton
Juste une fille paumée
Profil : Etranger
clemeryne
  1. answer
  2. Posté le 05/12/2017 à 22:44:28  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
BREF

esclave de Lyonix
Profil : Superstar
yrathus
  1. answer
  2. Posté le 05/12/2017 à 22:45:23  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Il faut savoir être précis avec cette question :o


---------------
It has been observed that a pure democracy if it were practicable would be the most perfect government. Experience has proved that no position is more false than this. The ancient democracies in which the people themselves deliberated never possessed one good feature of government. Their very character was tyranny; their figure deformity.

Hamilton
(Publicité)
Profil : Animatrice
andraelle
  1. answer
  2. Posté le 05/12/2017 à 22:58:16  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Après c'est vrai que la peine de mort n'a jamais été aussi dissuasive que ce qu'on se plaît à croire...

Profil : Star
mouchette353
  1. answer
  2. Posté le 08/12/2017 à 16:47:36  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

testymoi2 a écrit :

Sauver les victimes? Les futures victimes tu veux dire? Tu joues à Minority Report?
Afficher plus
Afficher moins


Non, ce n'est pas moi qui le dit, c'est le rôle des experts d'évaluer la probabilité de recommencer. Donc ce n'est pas une science purement exacte (vu les contres-expertises contradictoires), on est bien d'accord, par contre ça laisse une indication quand même.

testymoi2 a écrit :


Que les gardiens sont les premiers à se rendre compte de la difficulté d'être un prisonnier. Que c'est bien beau de dire qu'ils ont des vacances en prison, mais quand tu entends les gardiens, c'est un autre son de cloche. Et eux, ils le voient, pas comme les gens comme toi et moi qui ne font qu'extrapoler leurs méchancetés sous prétexte que ce sont des bourreaux. Ils sont bourreaux, oui, mais pas les tiens. Ce n'est pas à toi de définir si oui ou non ils peuvent sortir ou pas.
Afficher plus
Afficher moins



Bouuuh, je suis méchante :(
Bien sûr que ce n'est pas à moi, mais dis-moi, j'ai déjà dit que j'avais ce monopole ? En France il y a plein de gens dont c'est le métier (nommés entre autres juge de la liberté et de la détention, avocat, etc) de veiller sur ces gens-là.

testymoi2 a écrit :

Qui me dis que mon voisin n'est pas un futur bourreau? Si je devais vivre dans la paranoïa sous prétexte que quelques gars ressortent de prison. Il y a bien plus de taré en liberté que de taré en prison. Et bien trop de bonnes personnes en prison...
Des personnes s'en sortent. Je ne me vois pas être juge, j'ai trop d'empathie pour cela.

Afficher plus
Afficher moins


Tout à fait, je suis entièrement d'accord.
Sauf que visiblement on ne parle pas du tout de la même chose, toi tu me parles de "monsieur tout le monde" ou bien de l'ensemble de la population carcérale (où beaucoup de personnes, j'en suis sûre, sont des gens biens).
Moi j'évoquais de rares spécimens ayant commis des atrocités, et ce n'est PAS MOI qui juge de leur caractère irrécupérable mais les gens dont c'est le métier. Et désolé encore une fois, mais pour ces spécimens, oui, y'a des gens dont c'est le métier qui les ont jugés irrécupérables (et quand tu vois la suite, tu te dis qu'il y avait de quoi s'inquiéter). Ces personnes-là, plutôt que d'être torturés ou mis à mort, devraient pour le bien de tous (et aussi d'eux-mêmes) être et restés isolés de la société, en étant placés dans des établissements spéciaux à vie, ou jusqu'à ce qu'une découverte en la matière permettent de guérir ce genre de fléau.
Irais-tu jusqu'à dire que la Suisse, un des pays les plus développés, aurait une approche archaïque et arbitraire dans sa loi pénale, alors même que c'est un pays qui exerce une justice beaucoup moins sévère qu'en France ?

testymoi2 a écrit :

Nombreux sont les témoignages de famille de victime qui pardonnent leur bourreau, et qui ne désire rien faire de plus que ce que décide la justice...
Afficher plus
Afficher moins



Oui, je veux bien le croire. Y'a de tout partout.
Toutefois je ne crois pas qu'il soit bon de développer un syndrome de Stockholm non plus.
En tout cas j'ai rarement vu des familles de victimes s'extasier (ou juste être "contents" ) de peines dérisoires (du genre moins de 10 ans) lorsqu'il s'agit de faits graves.
La contestation est plus ordinaire que l'inverse.

Andraëlle a écrit :


A partir du moment où l'acte est condamné et où une peine (isolement de la société) est appliquée, alors on a priorisé la victime. On ôte des droits à un coupable.
Je vais essayer de ne pas généraliser non plus mais pour ma part, voici ce dont j'ai pu témoigner (non pas pour dire que c'est ce qu'elles ressentent et puis c'est tout, mais plutôt pour dire que donner priorité aux victimes ne dépend pas forcément du contenu de la sanction en tant que telle) : j'ai fréquenté pas mal de victimes de viols dans un groupe de parole, et là où souvent les sentiments se rejoignent c'est dans le besoin de voir la société condamner l'acte qu'elles ont subi et déclarer l'accusé coupable. Bien sûr, une peine à la mesure de l'acte commis est espéré aussi. Néanmoins, ce sont souvent les proches des victimes qui vont être motivés par des envies vengeresses, des appels à la castration, à la peine de mort, ou à la torture physique. Les victimes ont surtout besoin de savoir que la personne ne recommencera pas, et que cela passe par un isolement encourageant la réhabilitation ou non n'est pas tellement au cœur du débat. Il y en a même parmi elles qui sont contre le système judiciaire français et soutiennent celui de la Norvège : le but est toujours l'absence de récidive, et c'est justement ce qui est constaté là-bas, là où on pourrait avoir la sensation que la peine encourue est trop "facile".
En fait pour moi il est nécessaire de faire du cas par cas : il y aura sans doute de rares cas "irrécupérables" qui auront besoin d'être maintenu à vie à l'écart de la société. Mais pour tous les autres, ça vaut le coup de tenter la réhabilitation...
Afficher plus
Afficher moins



Tout à fait d'accord avec ce que tu dis.
Il y a effectivement de rares cas irrécupérables qui auront besoin d'être maintenu à vie à l'écart de la société. La Suisse, pays très développé, applique l'internement à vie par exemple. Elle ne l'a mis en application que 4 fois depuis 2004, ce qui montre qu'effectivement c'est réservé à une ultra-minorité de criminels les plus dangereux. Parce-que ça existe, il ne faut pas le nier.
Je comprends la colère des familles lorsqu'un dangereux individu vient de sortir de prison pour un meurtre avec barbarie et recommence dans la semaine de sa mise en liberté. Les parents disent que cela aurait pu être évité, ce qui est vrai et légitime, car ils reçoivent des indemnités de la part de l'Etat, qui a failli à son devoir en remettant dans la nature cet individu sans suivi strict et dès sa sortie.

Message cité 1 fois
Message édité par mouchette353 le 08/12/2017 à 16:50:47

---------------
"Pour votre santé, ne cessez jamais les aliments gras, salés, sucrés".
"Pour votre santé, faîtes vous plaisir, parfois, en cédant à la tentation".
Ceci est un message de lutte contre l'insuffisance pondérale.
K
Profil : Superstar
testymoi2
  1. answer
  2. Posté le 08/12/2017 à 20:46:38  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

mouchette353 a écrit :


Oui, je veux bien le croire. Y'a de tout partout.
Toutefois je ne crois pas qu'il soit bon de développer un syndrome de Stockholm non plus.
En tout cas j'ai rarement vu des familles de victimes s'extasier (ou juste être "contents" ) de peines dérisoires (du genre moins de 10 ans) lorsqu'il s'agit de faits graves.
La contestation est plus ordinaire que l'inverse.
Afficher plus
Afficher moins


Stats? Car là, tu dis du vent. Moi, je constate l'inverse dans les journaux. Rare sont les familles qui s'offusquent d'une petite peine. En tout cas publiquement.

Par contre, les médias et les gens, eux, s'en offusquent beaucoup trop souvent. Comme si le citoyen lambda était apte à décider un truc aussi important que cela.

Message cité 1 fois

---------------
Bien sûr, je le précise, parce qu'ici on est susceptible, c'est mon avis. Je n'en fais pas une généralité, je ne désigne personne, je ne souhaite heurter personne.
Profil : Star
mouchette353
  1. answer
  2. Posté le 09/12/2017 à 00:19:09  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

testymoi2 a écrit :

Stats? Car là, tu dis du vent. Moi, je constate l'inverse dans les journaux. Rare sont les familles qui s'offusquent d'une petite peine. En tout cas publiquement.

Par contre, les médias et les gens, eux, s'en offusquent beaucoup trop souvent. Comme si le citoyen lambda était apte à décider un truc aussi important que cela.
Afficher plus
Afficher moins



Ça va être difficile d'obtenir des stats sur une réaction qui relève purement de l'émotionnel.
Par contre j'ai du regarder pas moins de la moitié des émissions "faites entrer l'accusé" et la violence des proches de victime(s) suite à l'énoncé du verdict m'a parfois marqué ou troublé. Et sans parler de violence (qui est parfois physique ou décompensatoire) énormément de ces proches - et sauf peine maximale - contestent farouchement le verdict et encore plus s'il est "clément".
Sans oublier les cas très difficiles où l'enquête n'a pas permis d'apporter de manière sûre les éléments prouvant l'innocence ou la culpabilité du suspect (avec expertise et contre-expertise) et là ça en devient très très lourd.
Tu vas me sortir que je n'ai pas de stats encore une fois et qu'il ne s'agit que d'un avis personnel et subjectif, mais je ne suis pas sûre qu'il en existe.
En revanche, pour les médias et l'opinion publique, je suis d'accord.


---------------
"Pour votre santé, ne cessez jamais les aliments gras, salés, sucrés".
"Pour votre santé, faîtes vous plaisir, parfois, en cédant à la tentation".
Ceci est un message de lutte contre l'insuffisance pondérale.
Profil : Inconnu
time-alyster
  1. answer
  2. Posté le 10/12/2017 à 21:38:19  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Qui sommes nous pour prendre la vie d'une personne ?
Enlever la vie d'homme est un acte abominable et inutile, de plus, dans les pays où la peine de mort existe, la criminalité n'y est pas moins active, alors NON à la peine de mort, notre société est assez barbare comme ça, pas la peine d'en rajouter !
Pour la torture....
putain, nan, c'est encore pire !!
On enlève déjà la liberté ! Pourquoi torturer ? C'est immonde ! Et puis, c'est quand vachement hypocrite de faire la même chose à la personne à qui on reproche quelque chose non ?
Message cité 1 fois
(Publicité)
Profil : Star
mouchette353
  1. answer
  2. Posté le 11/12/2017 à 13:32:40  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Time Alyster a écrit :

Qui sommes nous pour prendre la vie d'une personne ?
Enlever la vie d'homme est un acte abominable et inutile, de plus, dans les pays où la peine de mort existe, la criminalité n'y est pas moins active, alors NON à la peine de mort, notre société est assez barbare comme ça, pas la peine d'en rajouter !
Pour la torture....
putain, nan, c'est encore pire !!
On enlève déjà la liberté ! Pourquoi torturer ? C'est immonde ! Et puis, c'est quand vachement hypocrite de faire la même chose à la personne à qui on reproche quelque chose non ?
Afficher plus
Afficher moins



La liberté est quelque chose de subjectif.
Même nous, toi, moi ne sommes jamais "libre". Dans les prisons ils ont certaines libertés (culte, culture, pratique sportive, étudier, voir leurs proches, etc).
Bon après je suis d'accord que c'est jouer sur les mots.

Message cité 1 fois

---------------
"Pour votre santé, ne cessez jamais les aliments gras, salés, sucrés".
"Pour votre santé, faîtes vous plaisir, parfois, en cédant à la tentation".
Ceci est un message de lutte contre l'insuffisance pondérale.
K
Profil : Superstar
testymoi2
  1. answer
  2. Posté le 11/12/2017 à 13:34:43  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

mouchette353 a écrit :


La liberté est quelque chose de subjectif.
Même nous, toi, moi ne sommes jamais "libre". Dans les prisons ils ont certaines libertés (culte, culture, pratique sportive, étudier, voir leurs proches, etc).
Bon après je suis d'accord que c'est jouer sur les mots.
Afficher plus
Afficher moins

C'est limite de foutre de sa gueule pour le coup.

Car parler de liberté dans une prison...

Message cité 1 fois

---------------
Bien sûr, je le précise, parce qu'ici on est susceptible, c'est mon avis. Je n'en fais pas une généralité, je ne désigne personne, je ne souhaite heurter personne.
Profil : Star
mouchette353
  1. answer
  2. Posté le 11/12/2017 à 13:45:23  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

testymoi2 a écrit :

C'est limite de foutre de sa gueule pour le coup.

Car parler de liberté dans une prison...
Afficher plus
Afficher moins



Bah si, philosophiquement et même sociologiquement, c'est subjectif.

Tu peux te sentir personnellement moins libre à l'extérieur qu'enfermé en taule. Sans provocation de ma part, à un moment donné de ma vie ce fut mon cas. Et je peux t'assurer que j'aurais été certainement mieux enfermée (ça aurait été moins sanctionnant, alors que je n'avais rien fait pour mériter cela).

- Liberté de culte (lieu de culte obligatoire dans les prisons) ;
- Pratiquer une activité sportive (ça on le sait, c'est obligatoire même pour Salah Abdeslam) ;
- Avoir un minimum de vie sociale ;
- Prendre l'air une heure par jour (que même les enfants n'en font pas autant) ;
- Voir ses proches, et même avoir un téléphone portable maintenant (revendiqué par un député) ;
- Se cultiver (bibliothèque) ;
- Etudier (petites classes avec meilleur suivi qu'en temps normal) ;
- Travailler et gagner de l'argent
- Semi-liberté, libération conditionnelle à la moitié de la peine, remise de peines, grâce présidentielle, etc.

Voilà les "libertés" qu'offre l'environnement carcéral. Et sans compter bien entendu le droit à un toit, à manger, à dormir, à se laver qui sont les besoins fondamentaux, eux aussi respectés.

Beaucoup de gens à l'extérieur (et innocents) n'ont pas le droit à tous ces droits. Je pense aux SDF, aux personnes hospitalisées en hôpital psychiatrique qui sont dans certaines hôpitaux maltraitées et placées en isolement de nombreux jours voir semaines. Et aux personnes placées sous camisole chimique forte (et sans raison) de nombreuses semaines, voir mois, voir années.

Message cité 1 fois

---------------
"Pour votre santé, ne cessez jamais les aliments gras, salés, sucrés".
"Pour votre santé, faîtes vous plaisir, parfois, en cédant à la tentation".
Ceci est un message de lutte contre l'insuffisance pondérale.
K
Profil : Superstar
testymoi2
  1. answer
  2. Posté le 11/12/2017 à 15:21:37  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

mouchette353 a écrit :


Bah si, philosophiquement et même sociologiquement, c'est subjectif.

Tu peux te sentir personnellement moins libre à l'extérieur qu'enfermé en taule. Sans provocation de ma part, à un moment donné de ma vie ce fut mon cas. Et je peux t'assurer que j'aurais été certainement mieux enfermée (ça aurait été moins sanctionnant, alors que je n'avais rien fait pour mériter cela).

- Liberté de culte (lieu de culte obligatoire dans les prisons) ;
- Pratiquer une activité sportive (ça on le sait, c'est obligatoire même pour Salah Abdeslam) ;
- Avoir un minimum de vie sociale ;
- Prendre l'air une heure par jour (que même les enfants n'en font pas autant) ;
- Voir ses proches, et même avoir un téléphone portable maintenant (revendiqué par un député) ;
- Se cultiver (bibliothèque) ;
- Etudier (petites classes avec meilleur suivi qu'en temps normal) ;
- Travailler et gagner de l'argent
- Semi-liberté, libération conditionnelle à la moitié de la peine, remise de peines, grâce présidentielle, etc.

Voilà les "libertés" qu'offre l'environnement carcéral. Et sans compter bien entendu le droit à un toit, à manger, à dormir, à se laver qui sont les besoins fondamentaux, eux aussi respectés.

Beaucoup de gens à l'extérieur (et innocents) n'ont pas le droit à tous ces droits. Je pense aux SDF, aux personnes hospitalisées en hôpital psychiatrique qui sont dans certaines hôpitaux maltraitées et placées en isolement de nombreux jours voir semaines. Et aux personnes placées sous camisole chimique forte (et sans raison) de nombreuses semaines, voir mois, voir années.
Afficher plus
Afficher moins

Quel rapport? Tu veux qu'on parle des africains aussi?

D'autant plus qu'à part le travail et le gsm, les sdf ont tout le reste.

Et pour les personnes hospitalisées, je vois vraiment pas le rapport. Leur condition (et ne vient pas avec le cas de personne enfermée par erreur, cela n'a aucun rapport... Il y a des innocents en prison...) est justifiée par un avis médicale, dans le but de protéger leur personne ou leur entourage.


Cela dit, si tu juges que ces personnes ont plus de libertés que les sdfs et autres personnes, je te propose que l'on mette tous les sdfs en prison, pour qu'ils puissent bénéficier de plus de liberté.

Logique non?

Message cité 1 fois

---------------
Bien sûr, je le précise, parce qu'ici on est susceptible, c'est mon avis. Je n'en fais pas une généralité, je ne désigne personne, je ne souhaite heurter personne.
Profil : Star
mouchette353
  1. answer
  2. Posté le 11/12/2017 à 16:29:43  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

testymoi2 a écrit :

Quel rapport? Tu veux qu'on parle des africains aussi?

D'autant plus qu'à part le travail et le gsm, les sdf ont tout le reste.

Et pour les personnes hospitalisées, je vois vraiment pas le rapport. Leur condition (et ne vient pas avec le cas de personne enfermée par erreur, cela n'a aucun rapport... Il y a des innocents en prison...) est justifiée par un avis médicale, dans le but de protéger leur personne ou leur entourage.


Cela dit, si tu juges que ces personnes ont plus de libertés que les sdfs et autres personnes, je te propose que l'on mette tous les sdfs en prison, pour qu'ils puissent bénéficier de plus de liberté.

Logique non?
Afficher plus
Afficher moins



Pourquoi tu me parles d'Africains ? Quel rapport ?
Les SDF ont tout le reste ?? Tu rigoles j'espère... Tu sais ce que c'est ??
Par définition, ils n'ont pas de toit. Ils n'ont pas à manger ou sont dénutris la plupart du temps. Pas de toit donc vivre la nuit est souvent une question de survie (sauf ceux qui arrivent à trouver un hébergement d'urgence mis en place par la commune mais ça représente une minorité).
Par contre, faux, pour le GSM, ils peuvent en avoir parce-qu'un portable coûte en général moins cher qu'un loyer. Ça ne veut donc rien dire.
Pour les personnes hospitalisées, un rapport récent sur le sujet "isolement et contention" de l'organisme de contrôle général des lieux de privation de liberté décrit justement que la majorité des acteurs du secteur de la santé mentale bafoue les droits de ces personnes. Et pas qu'un peu. Elles vivent des tortures (dont on n'a pas conscience avant de le savoir) et si tu (vous) es (êtes) contre les tortures, tu es obligé de t'offusquer... sweat:{}
Et la camisole chimique (on va revenir sur ce débat qui mériterait un sujet à lui) tu ne sais pas ce que c'est... les abus sont légions et il a été prouvé l'inintérêt et la dangerosité de tels médicaments drogues. C'est un enfermement intérieur terrible et invisible.
Pour les SDF, oui, je pense que ça dépend de plein de choses : leur condition de vie (plus ou moins mauvaise), s'ils entretiennent des relations, s'ils arrivent à se loger, s'ils sont "résistants" au froid ou à la faim, le sexe...etc.
Certains seraient certainement plus heureux en prison (bon après il n'est pas question de les enfermer dans des prisons ; les centres d'hébergements spécifiques existent déjà mais tous ne peuvent y loger et le droit d'accès y est souvent très temporaire) avec toit, chauffage et nourriture.
Certains seraient plus heureux, "en liberté" (c'est relatif de parler de liberté lorsque l'on est à la rue...) en vivant avec les moyens du bord. Ceux-là sont plus "armés" (pas au sens propre) et s'ils ont passé des années dans la rue, ils ont appris à se débrouiller.


---------------
"Pour votre santé, ne cessez jamais les aliments gras, salés, sucrés".
"Pour votre santé, faîtes vous plaisir, parfois, en cédant à la tentation".
Ceci est un message de lutte contre l'insuffisance pondérale.
K
Profil : Superstar
testymoi2
  1. answer
  2. Posté le 11/12/2017 à 16:36:03  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
En fait, tu ne sais pas ce qu'est une prison.

Car tu me fais la leçon sur ce que je ne connais pas dans tes comparaisons, mais justement, toi, que connais tu du milieu carcéral?

Si c'est si bien que cela, pourquoi on n'y va pas volontiers?






Pour avoir eu un proche en prison (en préventive en plus), pendant un an. Et je peux t'assurer que c'est destructeur, et bien liberticide. Etre enfermé, tu n'as absolument aucune idée de ce que c'est. (Et ne vient pas avec tes idées préconçues de 'je serai mieux enfermée à une époque'. T'en sais strictement, c'est juste du fantasme sur un souvenir inexistant).
Message cité 1 fois

---------------
Bien sûr, je le précise, parce qu'ici on est susceptible, c'est mon avis. Je n'en fais pas une généralité, je ne désigne personne, je ne souhaite heurter personne.
Profil : Star
mouchette353
  1. answer
  2. Posté le 11/12/2017 à 16:56:31  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

testymoi2 a écrit :

En fait, tu ne sais pas ce qu'est une prison.

Car tu me fais la leçon sur ce que je ne connais pas dans tes comparaisons, mais justement, toi, que connais tu du milieu carcéral?

Si c'est si bien que cela, pourquoi on n'y va pas volontiers?






Pour avoir eu un proche en prison (en préventive en plus), pendant un an. Et je peux t'assurer que c'est destructeur, et bien liberticide. Etre enfermé, tu n'as absolument aucune idée de ce que c'est. (Et ne vient pas avec tes idées préconçues de 'je serai mieux enfermée à une époque'. T'en sais strictement, c'est juste du fantasme sur un souvenir inexistant).
Afficher plus
Afficher moins



Je ne sais pas ce que c'est que d'être en prison, mais toi tu ne connais que dalle de ces deux situations [:aime-de-mesmaeker]

J'ai pas dit que c'était quelque chose de bien non plus, saisis la nuance!
Juste que le terme liberté est subjectif, qui irait contredire cela ?

Pour ton proche ça a pu être liberticide (encore une fois c'est logique, en général la prison ou privation de liberté est contraire à la liberté) mais je ne te permets pas de me juger sur mon parcours et mes idées ("fantasmes" ). Tu n'as aucune idée (ou très peu) de ce que j'ai vécu donc oui, j'aurais été mieux enfermée (le traitement que j'ai vécu m'a semblé plus coercitif) et je n'ai pas peur de le dire.
Je ne dis pas que c'est cool !! C'est moins pire !! Et encore une fois c'est un sentiment personnel, ce que je ressens, donc tu ne peux intervenir là-dessus, n'étant pas dans ma tête. On a tous une histoire, et si je dis que j'aurais été mieux enfermée (en réel) je sais très bien pourquoi je le dis.
Tu peux pas parler à la place des autres : qui es-tu pour juger de la souffrance d'autrui ??? La prison est forcément représentatif de la plus grande souffrance que n'importe qui puisse connaître ??? Bah non, on ne compare pas les souffrances.
Des souffrances, grandes et puissantes, j'en aurais eu en prison. Mais la souffrance que j'ai ressenti du fait d'une camisole chimique est la plus puissante que l'on puisse ressentir et je sais à l'heure actuelle que je ne pourrai jamais être plus malheureuse que ce que j'ai été. Même avec tous les drames qui pourraient m'arriver. Parce-que c'est au-delà des événements malheureux, c'est un enfermement en soi-même, j'ai souvent eu l'impression d'avoir 4 barreaux autour de ma tête. De suffoquer.
Pour les conditions en HP, ce ne sont pas des propos qui ne sortent que de ma bouche, sur un coup d'énervement. Non, c'est dénoncé de longues dates, par beaucoup d'acteurs et d'experts. Et beaucoup de reportages existent là-dessus. Et les impératifs de santé c'est un prétexte, le système tout entier et l'organisation de ces systèmes fait qu'on ne peut pas respecter les patients.

Pour clore mon propos, je pense qu'il est bien de préciser que la liberté n'est pas que physique et circulatoire (voyant), elle est aussi dépendante des moyens financiers, culturels et sociaux mais également mentale ou psychologique (non-voyant). Et ne pas le reconnaître au motif que "ça ne se voit pas" est un leurre qui empire encore plus la solitude que peuvent ressentir de nombreuses personnes.

Message cité 1 fois

---------------
"Pour votre santé, ne cessez jamais les aliments gras, salés, sucrés".
"Pour votre santé, faîtes vous plaisir, parfois, en cédant à la tentation".
Ceci est un message de lutte contre l'insuffisance pondérale.
K
Profil : Superstar
testymoi2
  1. answer
  2. Posté le 11/12/2017 à 17:05:03  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

mouchette353 a écrit :


Je ne sais pas ce que c'est que d'être en prison, mais toi tu ne connais que dalle de ces deux situations [:aime-de-mesmaeker]
Afficher plus
Afficher moins



Justement, du coup, pourquoi viens tu affirmer des choses sur la prison? Tu ne sais pas, tu n'as jamais côtoyer, jamais vécu. Quelle est l'expérience qui légitime ta prise de position?

En montrant les défauts de mon argumentaire, tu détruis le tien.

mouchette353 a écrit :

On a tous une histoire, et si je dis que j'aurais été mieux enfermée (en réel) je sais très bien pourquoi je le dis.
Afficher plus
Afficher moins



Donc tu as déjà fait de la prison? Puisque tu sais que tu aurais été mieux. C'est que tu as pu comparer.

Ha non, tu n'en sais rien en fait. Tu te persuades que cela aurait été mieux, car j'ai très bien compris que tu enjolives la prison, comme beaucoup de personne n'ayant jamais eu de rapport avec le milieu carcérale. C'est typiquement humain. Que cela soit les hommes politiques, les stars, la prison, tout est enjolivé.

Par contre, personne ne soulève le taux de suicide, les problèmes psychologiques subséquent, et j'en passe. Ben non, la prison, c'est un hôtel hein. C'est même à ce demander quand Hilton va ouvrir sa propre prison.

mouchette353 a écrit :

Tu peux pas parler à la place des autres : qui es-tu pour juger de la souffrance d'autrui ???
Afficher plus
Afficher moins


Tu veux rire? Relis toi, c'est ce que tu fais depuis tout à l'heure. Tu juges la souffrance des prisonniers. Faut pas pousser bobonne là...

Car oui, le milieu hospitalier, je ne connais pas. Je ne me permettrai pas de comparer, je ne peux pas.

Par contre, les sdfs, j'en côtoie. Et oui, ils ont dur. Mais je suis persuadé qu'aucun ne voudrait aller en prison.

Message cité 1 fois

---------------
Bien sûr, je le précise, parce qu'ici on est susceptible, c'est mon avis. Je n'en fais pas une généralité, je ne désigne personne, je ne souhaite heurter personne.
Profil : Star
mouchette353
  1. answer
  2. Posté le 11/12/2017 à 17:21:45  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

testymoi2 a écrit :


Justement, du coup, pourquoi viens tu affirmer des choses sur la prison? Tu ne sais pas, tu n'as jamais côtoyer, jamais vécu. Quelle est l'expérience qui légitime ta prise de position?

En montrant les défauts de mon argumentaire, tu détruis le tien.


Donc tu as déjà fait de la prison? Puisque tu sais que tu aurais été mieux. C'est que tu as pu comparer.

Ha non, tu n'en sais rien en fait. Tu te persuades que cela aurait été mieux, car j'ai très bien compris que tu enjolives la prison, comme beaucoup de personne n'ayant jamais eu de rapport avec le milieu carcérale. C'est typiquement humain. Que cela soit les hommes politiques, les stars, la prison, tout est enjolivé.

Par contre, personne ne soulève le taux de suicide, les problèmes psychologiques subséquent, et j'en passe. Ben non, la prison, c'est un hôtel hein. C'est même à ce demander quand Hilton va ouvrir sa propre prison.


Tu veux rire? Relis toi, c'est ce que tu fais depuis tout à l'heure. Tu juges la souffrance des prisonniers. Faut pas pousser bobonne là...

Car oui, le milieu hospitalier, je ne connais pas. Je ne me permettrai pas de comparer, je ne peux pas.

Par contre, les sdfs, j'en côtoie. Et oui, ils ont dur. Mais je suis persuadé qu'aucun ne voudrait aller en prison.
Afficher plus
Afficher moins



Bon j'ai compris, je n'ai pas connu la prison. J'en ai juste vu pas mal de reportages, je m'intéresse aux articles de loi, aux procédures pénales, etc. Et je n'ai pas à juger de leur souffrance, tout à fait.
Par contre arrête avec ces comparaisons (hôtel/prison) que je ne me serai jamais permise de faire. Car je ne trouve pas que ce soit un lieu cool et que les prisonniers sont en vacances. Par contre y'a des lieux de privation de liberté qui respectent mieux les individus que d'autres. Donc là c'est pareil, certains souffrent mais certains peuvent y trouver leur compte. Donc toi non plus ne juge pas en disant que forcément ils sont hyper malheureux. C'est extrapolé sur leur vie, leur contexte et leur histoire personnelle. On ne peut comparer deux situations horribles et les hiérarchiser.
J'avais vu récemment une petite vidéo sur des jeunes de 17/18 ans qui allaient en classe tous les jours (classe aménagée dans la prison où des professeurs viennent leur faire cours) et l'un deux préférait l'école dans la prison à l'école normale car le suivi était très individualisé (petits groupes de 7 donc cours particuliers) et il était motivé à réussir pour obtenir son diplôme. Content de retrouver ses camarades. Cet individu n'est peut-être pas pleinement heureux, mais il a du commettre des actes aussi. Sinon moi j'suis énervée, je pourrais retrouver des gens qui m'ont fait du mal et les démonter. Faut bien "punir" un peu.
Par contre le milieu hospitalier ou celui des SDF, bien souvent ce ne sont pas des criminels. Et ça compte beaucoup. En fait je crois que je mise beaucoup sur la justice et j'ai en horreur totale l'injustice. D'où mon avis.
Mais personnellement je suis en droit d'estimer avoir vécu le pire et qu'aucun événement dans ma vie ne pourra me faire plonger plus que ce que j'ai connu. Je pense avoir le droit de le dire. Même sans avoir connu la prison, la rue, etc. C'est quelque chose dont je suis persuadée.

Message cité 1 fois
Message édité par mouchette353 le 11/12/2017 à 17:22:51

---------------
"Pour votre santé, ne cessez jamais les aliments gras, salés, sucrés".
"Pour votre santé, faîtes vous plaisir, parfois, en cédant à la tentation".
Ceci est un message de lutte contre l'insuffisance pondérale.
K
Profil : Superstar
testymoi2
  1. answer
  2. Posté le 11/12/2017 à 21:43:48  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

mouchette353 a écrit :


Mais personnellement je suis en droit d'estimer avoir vécu le pire et qu'aucun événement dans ma vie ne pourra me faire plonger plus que ce que j'ai connu. Je pense avoir le droit de le dire.
Afficher plus
Afficher moins

Tu as le droit de rester dans le vague, et je ne te contredirai pas. Mais si tu cibles la prison, j'utiliserai mon propre droit pour te souligner que tu n'en sais rien.


---------------
Bien sûr, je le précise, parce qu'ici on est susceptible, c'est mon avis. Je n'en fais pas une généralité, je ne désigne personne, je ne souhaite heurter personne.
(Publicité)
 Page :
1  2
Dernière Page
Page Suivante
Page Précédente
Première Page

Ajouter une réponse
Aller à :
 

Sujets relatifs
Ne pas avoir peur de la mort, est-ce étrange ? Peine de mort
Êtes-vous pour ou contre la peine de mort ? la vie vaut elle la peine d'être vécue ?
Peine de mort Peine de mort pour ou contre ?
Pour ou contre la peine de mort PEINE DE MORT : pour ou contre ?
Pour ou contre a peine de mort ? Pour ou Contre la Peine de mort
Plus de sujets relatifs à : La peine de mort

Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
Sondage urgent 0
l'éducation, réformes du bac, etc...(sujet général) 44
Seins refaits ou non ? 15
Le jeu vidéo est-il un art ? 26
des politiques ayant étdiés pour nous représenter, démocratie ?? 11