FORUM Ados-Actu et societe

|-  Débats

||-  

La misogynie

 

liste des connectés  Lancer une recherche S'inscrire S'identifier Répondre à cette discussion Créer un nouveau message
 

Ajouter une réponse

 
Page photos
 
 Mot :  Pseudo :  
Vider la liste des messages à citer
 
 Page :
1
Auteur
 Sujet :

La misogynie

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
Profil : Inconnu
aero1559
  1. answer
  2. Posté le 10/10/2017 à 22:47:43  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Bonjour à tous !
J'ouvre ce sujet pour lutter contre la misogynie ( remarque faite aux femmes).
Je trouve sa fort agaçant de se faire agresser verbalement !
Ou de se faire claxonner...
Et la je vais aussi parler de l'argument qui m'agace beaucoup dans l'agression sexuelle
-"Avec cette tenue ,c'est sur elle veut qu'on la viole"
Désolé mais nous ne sommes plus à l'âge de pierre nous les femmes sommes libre en droit et égal à l'homme.
Voilà j'ai tout déballer ...
Pour savoir aussi si vous avez déjà été victime d'agression verbale ?Merci

(Publicité)
Profil : Légende
arsher
  1. answer
  2. Posté le 11/10/2017 à 09:27:06  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
On n'est plus à l'âge de pierre mais le cerveau évolue moins vite que la société et la technologie (pour les hommes comme pour les femmes). On est encore bourrés d'archaïsmes qui sont même bien plus anciens que l'âge de pierre.


---------------
Mâle blanc cis hétéro en voie d'autodestruction, pour rattraper des millénaires d'oppression patriarcale phallocrate, d'homophobie et de xénophobie.
De l'union entre Néfertiti et le frère d'E.T
Profil : Quidam
ninafitzgerald
  1. answer
  2. Posté le 11/10/2017 à 11:23:50  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
A l'âge de pierre, les hommes, enfin les mâââles étaient sûrs de finir père en agressant verbalement les femelles.
C'est qu'on ne maîtrisait pas encore les pigeons messagers pour faire la cour "properly" à ces dames.


---------------
La Belgique n'a peut-être aucun sens, mais au moins, elle le sait.
Profil : Animatrice
andraelle
  1. answer
  2. Posté le 11/10/2017 à 11:33:17  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Après faut voir que l'idée que l'homme était plus violent avec la femme a des âges antérieurs de l'humanité ne repose pas sur grand chose d'autre que des considérations de notre temps et n'a jamais été prouvé.
Des études plus récentes et moins biaisées ont observé les peintures relatant leurs quotidien, leurs outils, des ossements... et font la remarque qu'il est possible que les chasseurs-cueilleurs aient été plus égalitaires et moins violents que nous le sommes aujourd'hui.

Profil : Légende
arsher
  1. answer
  2. Posté le 11/10/2017 à 16:02:30  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Selon la logique, seul le mâle dominant de la tribu était brutal avec les autres mâles potentiellement concurrents et possiblement avec les femelles. Dans ce monde précaire où un taux élevé de testostérone facilitait la survie face à des menaces létales et fulgurantes (fauves, gros canidés, ours, conflits territoriaux avec d'autres tribus...), il fallait une sélection sur des individus habitué à agir violemment et très rapidement. Et il y a une corrélation entre taux élevé de testostérone, impulsivité et violence. Comme témoignent des études sur des prisonniers.
Message cité 2 fois

---------------
Mâle blanc cis hétéro en voie d'autodestruction, pour rattraper des millénaires d'oppression patriarcale phallocrate, d'homophobie et de xénophobie.
Castle of glass
Profil : Célébrité
_lyonix_
  1. answer
  2. Posté le 11/10/2017 à 16:29:43  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Arsher a écrit :

Selon la logique, seul le mâle dominant de la tribu était brutal avec les autres mâles potentiellement concurrents et possiblement avec les femelles. Dans ce monde précaire où un taux élevé de testostérone facilitait la survie face à des menaces létales et fulgurantes (fauves, gros canidés, ours, conflits territoriaux avec d'autres tribus...), il fallait une sélection sur des individus habitué à agir violemment et très rapidement. Et il y a une corrélation entre taux élevé de testostérone, impulsivité et violence. Comme témoignent des études sur des prisonniers.
Afficher plus
Afficher moins




ça dépend peut-être des contextes, celui-ci étant précaire et ayant donc les particularités que tu as citées, mais on dirait qu'un groupe humain a souvent (toujours ?) besoin d'un chef qui, même s'il a des pratiques despotiques, permet un encadrement nécessaire parce qu'il met les autres à égalité sous son autorité, ça s'observe surtout dans le cas des tribus. On a remplacé le despote par l'Etat à plus grande échelle mais c'est un peu toujours le même principe, on dirait qu'un groupe humain ne peut pas se passer d'une violence exercée sur lui venant d'en haut.


Bon, je suis pas sûr d'avoir réussi à expliquer ce que je voulais dire, quand je me relis, ça fait un peu obvious.


Bref les anarchistes me font quand même rire...

Message édité par _Lyonix_ le 11/10/2017 à 16:36:47

---------------
Je n'ai rien d'un chevalier mais je suis en quête du Graal
C'est que mon cœur n'était peut-être pas si pur
En attendant je crois que c'est dans ma gorge que se planque Excalibur
Profil : Animatrice
andraelle
  1. answer
  2. Posté le 11/10/2017 à 16:46:25  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Cette logique découle d'un raisonnement très actuel : rien n'indique que les violences que tu décris aient été courante. Elles ne sont en tout cas jamais reprises dans les scènes peintes de leur quotidien, quand la chasse, la cueillette, l'accouchement ou même le maniement des outils sont des représentations courantes.
La testostérone est également, apparemment, un facteur important de cohésion d'équipe, il faudrait que je retrouve l'étude qui montre qu'une plus importante dose de testostérone apporté un individu avait tendance à le pousser à plus de sens du groupe, de justice et de partage que son absence.

On a retrouvé des ossements d'humains portant un lourd handicap bien plus ancien que le moment de la mort et n'ayant pour autant aucune autre forme de traumatisme, ce qui peut amener à réfléchir à l'idée que les plus faibles se faisaient malmener ou étaient laissés à l'abandon.

En fait on retrouve une forme de violence très "religieuse", liée aux croyances (sacrifice d'animaux, parfois d'humains adultes ou enfants) mais outre cela, il ne semble pas y avoir de violence systématique, quotidienne.

(Publicité)
Profil : Légende
arsher
  1. answer
  2. Posté le 11/10/2017 à 16:47:05  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Ah oui, même dans les sociétés les plus égalitaires, il y a une logique de chefferie. Même dans des groupes disparates formés selon les circonstances, des leadeurs émergent. Aussi, nombreux ont été les groupes hippies a avoir foiré leur utopie de retour à la terre avec absence d'autorité par manque de direction claire (et aussi par abus de substances diminuant la motivation).


---------------
Mâle blanc cis hétéro en voie d'autodestruction, pour rattraper des millénaires d'oppression patriarcale phallocrate, d'homophobie et de xénophobie.
Profil : Animatrice
andraelle
  1. answer
  2. Posté le 11/10/2017 à 17:12:43  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Oui mais le sujet ici n'est pas la question de la hiérarchie mais celle de la violence envers les femmes. Utiliser l'argument des sociétés humaines plus anciennes pour expliquer cela ne me paraît pas pertinent.
D'ailleurs, on observe peu de violences misogyne dans les sociétés de chasseurs cueilleurs actuelles, ce qui amène à croire que la testostérone et ce mode de conditions de vie n'est pas la réponse (ou en tout cas pas l'unique) à l'origine de la violence sexiste d'aujourd'hui.
Message cité 1 fois
Profil : Légende
arsher
  1. answer
  2. Posté le 11/10/2017 à 17:40:44  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Andraëlle a écrit :

Oui mais le sujet ici n'est pas la question de la hiérarchie mais celle de la violence envers les femmes. Utiliser l'argument des sociétés humaines plus anciennes pour expliquer cela ne me paraît pas pertinent.
D'ailleurs, on observe peu de violences misogyne dans les sociétés de chasseurs cueilleurs actuelles, ce qui amène à croire que la testostérone et ce mode de conditions de vie n'est pas la réponse (ou en tout cas pas l'unique) à l'origine de la violence sexiste d'aujourd'hui.
Afficher plus
Afficher moins


Toutes les sociétés de chasseurs cueilleurs ne sont pas peace and love non plus. Il y a encore des sociétés ou les autres tribus ne sont pas perçues comme des êtres humains, et où jusqu'à il y a peu encore, on bouffait le coeur de la victime pour prendre sa force ou lui coupait la tête comme trophée. Pour la misogynie spécifiquement, je ne suis pas assez documenté. Mais je sais qu'il y en a où ça ne rigole pas, donc il y a sans doute uen logique de mettre les femmes au pas aussi.

Il faut aussi voir si les sociétés primitives relativement cool ont du faire face à moins de menaces physiques que les plis violentes. La constitution de forces guerrières est souvent une réponse directe et logique à une ou plusieurs menaces létales. Et j'ai déjà proposé une explication pertinente sur la constitution du patriarcat, dans laquelle il faut surveiller (voire mater) les femmes et leur sexualité pour minimiser les risques d'accoucher de bâtards. Et ainsi transmettre les héritages (logement, moyens de production, bétails...) à la bonne personne au maximum.

Message cité 1 fois

---------------
Mâle blanc cis hétéro en voie d'autodestruction, pour rattraper des millénaires d'oppression patriarcale phallocrate, d'homophobie et de xénophobie.
Profil : Animatrice
andraelle
  1. answer
  2. Posté le 11/10/2017 à 19:29:35  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Arsher a écrit :

Toutes les sociétés de chasseurs cueilleurs ne sont pas peace and love non plus. Il y a encore des sociétés ou les autres tribus ne sont pas perçues comme des êtres humains, et où jusqu'à il y a peu encore, on bouffait le coeur de la victime pour prendre sa force ou lui coupait la tête comme trophée. Pour la misogynie spécifiquement, je ne suis pas assez documenté. Mais je sais qu'il y en a où ça ne rigole pas, donc il y a sans doute uen logique de mettre les femmes au pas aussi.

Il faut aussi voir si les sociétés primitives relativement cool ont du faire face à moins de menaces physiques que les plis violentes. La constitution de forces guerrières est souvent une réponse directe et logique à une ou plusieurs menaces létales. Et j'ai déjà proposé une explication pertinente sur la constitution du patriarcat, dans laquelle il faut surveiller (voire mater) les femmes et leur sexualité pour minimiser les risques d'accoucher de bâtards. Et ainsi transmettre les héritages (logement, moyens de production, bétails...) à la bonne personne au maximum.
Afficher plus
Afficher moins



Beh, après, on compte un pourcentage plus fort de matriarcat dans les sociétés de chasseurs-cueilleurs que dans les autres formes sociales. Ce qui ne signifie pas qu'ils étaient peace and love, mais que la violence envers les femmes n'avait pas d'intérêt pour le groupe.

Pour le reste, sur le fond, on est plutôt d'accord. Sauf que j'explique l'avènement d'un patriarcat violent par la sédentarisation et l'arrivée de la notion de propriété - où le contrôle des naissances et donc des femmes devient "utile" pour le groupe - plutôt que par la testostérone, et que du coup ce serait un "archaïsme" moins vieux que ce que l'on se plaît à croire en parlant d'homme primitif violent de base.

Message cité 1 fois
Profil : Légende
arsher
  1. answer
  2. Posté le 11/10/2017 à 20:13:33  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Andraëlle a écrit :


Beh, après, on compte un pourcentage plus fort de matriarcat dans les sociétés de chasseurs-cueilleurs que dans les autres formes sociales. Ce qui ne signifie pas qu'ils étaient peace and love, mais que la violence envers les femmes n'avait pas d'intérêt pour le groupe.

Pour le reste, sur le fond, on est plutôt d'accord. Sauf que j'explique l'avènement d'un patriarcat violent par la sédentarisation et l'arrivée de la notion de propriété - où le contrôle des naissances et donc des femmes devient "utile" pour le groupe - plutôt que par la testostérone, et que du coup ce serait un "archaïsme" moins vieux que ce que l'on se plaît à croire en parlant d'homme primitif violent de base.
Afficher plus
Afficher moins



Justement, le lien entre patriarcat et testostérone est pertinent, surtout dans le culte de la guerre et de protection de la patrie. Plus les voisins sont hostiles, plus il y a intérêt à générer des hommes bourrus et guerriers pour constituer une armée puissante. Du moins, une partie des hommes.

Message cité 1 fois

---------------
Mâle blanc cis hétéro en voie d'autodestruction, pour rattraper des millénaires d'oppression patriarcale phallocrate, d'homophobie et de xénophobie.
(Publicité)
Profil : Animatrice
andraelle
  1. answer
  2. Posté le 11/10/2017 à 23:17:31  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Arsher a écrit :


Justement, le lien entre patriarcat et testostérone est pertinent, surtout dans le culte de la guerre et de protection de la patrie. Plus les voisins sont hostiles, plus il y a intérêt à générer des hommes bourrus et guerriers pour constituer une armée puissante. Du moins, une partie des hommes.
Afficher plus
Afficher moins



Oui je comprend bien, c'est pertinent quand on parle rapport de conflits territoriaux/entre différentes "tribus". Mais au sein même du groupe et contre les femmes, ça l'est moins : dans un environnement où le sens de la communauté est aussi ce qui maintient la productivité et la cohésion, la violence contre la moitié du groupe ne se justifie pas vraiment, sauf dans le cas où les contrôler apporte un intérêt matériel...

(Publicité)
 Page :
1

Ajouter une réponse
Aller à :
 

Sujets relatifs
Plus de sujets relatifs à : La misogynie

Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
En manque de nvlles musiques 14
mon envis 3
Trop de pression pour la filière S 51
Métro ! 7
une attirance compliquée 59