|-  

||-  L'industrie de la pornographie

 

liste des connectés  Lancer une recherche S'inscrire S'identifier Répondre à cette discussion Créer un nouveau message
 

Ajouter une réponse

 
Page photos
 
 Mot :  Pseudo :  
Vider la liste des messages à citer  
 Page :
1
Auteur
 Sujet :

L'industrie de la pornographie

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
n°498703
Roronoa_Sa​rah
"Il n'y a pas de grande réalisation qui n'ait d'ab
Profil : Star
roronoa_sarah
  1. answer
  2. Posté le 05/07/2015 à 00:35:35  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Bonsoir à tous !

J'aimerais avoir votre aperçu quant à l'industrie de la pornographie contemporaine qui, pour faire un court résumé, a pris naissance vers les années 1950 avec la parution de magazines tels que PlayBoy. Evidemment, je centre le sujet sur l'état actuel du caractère pornographique, puisque celui-ci existe depuis la nuit des temps. Ce ne sont que dès les années 1970 que la pornographie est autorisée en salle de cinéma. Avec l'industrie audiovisuelle et l'arrivée d'Internet, je songe à débattre sur la vision actuelle de la pornographie et de ce que nous en faisons.
Parlons donc de votre vision de cette révolution sexuelle et de votre vécu si vous le pensez constructif. Tous les sujets sont bons à prendre ou à vendre, l'art pictural, la littérature, les moeurs d'antan, ainsi que leurs parallèles...

A vos claviers !
Message cité 1 fois
Message édité par Roronoa_Sarah le 05/07/2015 à 00:36:41

---------------
S.
(Publicité)
n°498704
Logathore
je vous alt+3
Profil : Notable
logathore
  1. answer
  2. Posté le 05/07/2015 à 01:08:37  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Roronoa_Sarah a écrit :

Bonsoir à tous !

J'aimerais avoir votre aperçu quant à l'industrie de la pornographie contemporaine qui, pour faire un court résumé, a pris naissance vers les années 1950 avec la parution de magazines tels que PlayBoy. Evidemment, je centre le sujet sur l'état actuel du caractère pornographique, puisque celui-ci existe depuis la nuit des temps. Ce ne sont que dès les années 1970 que la pornographie est autorisée en salle de cinéma. Avec l'industrie audiovisuelle et l'arrivée d'Internet, je songe à débattre sur la vision actuelle de la pornographie et de ce que nous en faisons.
Parlons donc de votre vision de cette révolution sexuelle et de votre vécu si vous le pensez constructif. Tous les sujets sont bons à prendre ou à vendre, l'art pictural, la littérature, les moeurs d'antan, ainsi que leurs parallèles...

A vos claviers !
Afficher plus
Afficher moins


mon aperçu de la pornographie contemporaine?
donc la grosse industrie actuelle ou les actrices sont payer des tonnes pour des pratiques sexuelles de type ultra-violentes qui leur détruit la chatte pour le plaisir des petites gens comme vous et moi (surtout les petites gens munis d'un petit plus entre les jambes) entrainant la dévalorisation des hommes au stade d'objet/machine à baiser?
bah je suis totalement pour voyons! après tout, ça fait du fric, et ça fait de al qu'aux actrices qui savaient (oupa) ce qui allait les attendre, et qui le font (oupa), par plaisir et non par un quelconque besoin d'argent!
et puis, maintenant que ça représente les 2/3 du surface web, c'est génial, dès que tu cherche des trucs simples comme "my little pony", bah tu peut tomber sur des hentais douteux :D

enfin, mon message a beau être satyrique, je suis probablement le dernier à refuser un porno... mais on va mettre ça sur les hormones qui me travaillent plus que les bourges de ce forum qui vont dire que les hormones ça fait pas ça car ils auront pas compris l'ironie de "mais on va mettre ça sur le dos de..."

Message cité 1 fois

---------------
TLVOYZBKEFQZYJYYBCQFGLDVHSESRW​TXWLFVLJNJ HXWYDALQEPMOMSSEQREBGIMGBRAHFO​LKQ

4 rotor
II, IV, I, V
C2
C,A,B
E,D,F
A-B, C-D

celui qui décode tout ça gagne un kébab
n°498705
Roronoa_Sa​rah
"Il n'y a pas de grande réalisation qui n'ait d'ab
Profil : Star
roronoa_sarah
  1. answer
  2. Posté le 05/07/2015 à 01:18:13  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Logathore a écrit :

mon aperçu de la pornographie contemporaine?
donc la grosse industrie actuelle ou les actrices sont payer des tonnes pour des pratiques sexuelles de type ultra-violentes qui leur détruit la chatte pour le plaisir des petites gens comme vous et moi (surtout les petites gens munis d'un petit plus entre les jambes) entrainant la dévalorisation des hommes au stade d'objet/machine à baiser?
bah je suis totalement pour voyons! après tout, ça fait du fric, et ça fait de al qu'aux actrices qui savaient (oupa) ce qui allait les attendre, et qui le font (oupa), par plaisir et non par un quelconque besoin d'argent!
et puis, maintenant que ça représente les 2/3 du surface web, c'est génial, dès que tu cherche des trucs simples comme "my little pony", bah tu peut tomber sur des hentais douteux :D

enfin, mon message a beau être satyrique, je suis probablement le dernier à refuser un porno... mais on va mettre ça sur les hormones qui me travaillent plus que les bourges de ce forum qui vont dire que les hormones ça fait pas ça car ils auront pas compris l'ironie de "mais on va mettre ça sur le dos de..."
Afficher plus
Afficher moins

Ce n'est pas satirique, il n'y a que des jugements branlants (sans vilain jeu de mots) et aucune base objective. Je suis complètement d'accord vis-à-vis de la vulgarisation sexuelle, mais l'ambiguité que tu cultives me laisse sceptique. Ces termes que tu emploies "détruire", "ça fait du fric", "pour le plaisir de" ne t'empêchent pas d'en mater. Comment tu peux te laisser aller à quelque chose que tu déplores ? Si ce n'était que la faute de tes hormones, tu pourrais fantasmer.
Ensuite, tes propos sur les "bourges" du forum qui n'admettent pas connaître les effets de leurs hormones sont paradoxaux, tu as vu ta position ?

Message cité 1 fois
Message édité par Roronoa_Sarah le 05/07/2015 à 01:18:28

---------------
S.
n°498707
Arsher
Profil : Légende
arsher
  1. answer
  2. Posté le 05/07/2015 à 11:40:11  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Le paradoxe est très masculin. On est tenté de dire qu'on aime les jolies sal*pes pour leur côté excitant, mais on n'aimerait sûrement pas que notre nana soit comme ça (du moins, en public). C'est le paradoxe de la maman et de la puta*n.

Sinon des remarques sur le porno : son évolution a été concomitante à l'évolution des techniques (imprimerie couleur, cinéma, télévision, caméra pour les masses, Internet, haute définition...) et à la libération des moeurs, qui a commencé timidement avec des types comme Freud, Kinsey, Reich ou encore Marcuse, pour connaître son apogée avec le mouvement hippie, la fascination des rockstars et un certain féminisme dans les années 60-70.
Aujourd'hui, le porno est une industrie qui pèse plusieurs milliards de dollars et doit être d'un pourcentage intéressant dans le PIB californien. Ce qui est cocasse dans un pays comptant de nombreuses sectes intégristes et réputé pour son puritanisme.
Qui dit industrie dit aussi certaines pratiques moralement condamnables et absence de scrupules, comme l'exploitation de la misère humaine. On peut facilement avoir en tête ces jeunes filles de l'est européen exploitées ou bien carrément exploitation d'enfants.

Il y a aussi certaines stats intéressantes :
http://commentdraguerunefille.​ [...] -en-ligne/
http://www.huffingtonpost.fr/2​ [...] 66301.html
http://www.stimuli-insolite.co​ [...] -internet/
Message cité 1 fois
n°498708
Logathore
je vous alt+3
Profil : Notable
logathore
  1. answer
  2. Posté le 05/07/2015 à 12:15:52  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Roronoa_Sarah a écrit :

Ce n'est pas satirique, il n'y a que des jugements branlants (sans vilain jeu de mots) et aucune base objective. Je suis complètement d'accord vis-à-vis de la vulgarisation sexuelle, mais l'ambiguité que tu cultives me laisse sceptique. Ces termes que tu emploies "détruire", "ça fait du fric", "pour le plaisir de" ne t'empêchent pas d'en mater. Comment tu peux te laisser aller à quelque chose que tu déplores ? Si ce n'était que la faute de tes hormones, tu pourrais fantasmer.
Ensuite, tes propos sur les "bourges" du forum qui n'admettent pas connaître les effets de leurs hormones sont paradoxaux, tu as vu ta position ?
Afficher plus
Afficher moins

en soi, mon propos est "je suis totalement contre". je voit pas pourquoi les bourges du fofo' seraient contre .-. mais comme il y en a qui sont imperméables à mon ironie (car selon la majorité d'eux, en temps normal, ils comprennent direct l'ironie, mais là, bah ça marche pas)

si mon message n'est pas satyrique, il est du moins totalement ironique.
je n'aime pas l'industrie du porno. je peut pas la blairer (d'où le fait que je favorise le hentai, véritable moyen pour les pervers les plus talentueux de se faire du fric, ou une renommée easy). pourtant, c'est vrai que j'ai pas la logique de la boycotter.

en effet, j'ai cru comprendre que la masturbation avait l'effet d'une drogue sur le corps (car ça lâche des endorphines ou un truc du genre), et le porno est un moyen prémâche de s'exciter. et ça a tendance à faire perdre au cerveau cette aptitude qu'il a à imaginer (bah oui, en même temps, l'ordi le faisais tout le temps à notre place avant). autrement dis, actuellement, si j'ai envie de ma drogue, il faut que je regarde un porno ou je l'ai pas. ou avec une grosse difficulté. donc voici la raison pour laquelle je regarde encore du porno.

après, mes hormones ont bon dos. pareil pour les "addictions" à la branlette. c'est juste que j'aime bien me pougner, donc je le fait. et comme je l'ai dis plus haut, j'ai, maintenant, bien du mal à mettre au garde à vous mon soldat par le biais de mon imagination. donc je compense mon manque d'imagination par ce qui l'a atrophié.


---------------
TLVOYZBKEFQZYJYYBCQFGLDVHSESRW​TXWLFVLJNJ HXWYDALQEPMOMSSEQREBGIMGBRAHFO​LKQ

4 rotor
II, IV, I, V
C2
C,A,B
E,D,F
A-B, C-D

celui qui décode tout ça gagne un kébab
n°498709
Arsher
Profil : Légende
arsher
  1. answer
  2. Posté le 05/07/2015 à 12:35:20  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Pour ma part, je ne pense pas qu'il soit malsain de connaître le sexe via le porno en premier lieu. Même un ado peut avoir un peu de recul et savoir pertinemment qu'une verge de 24 cm en érection, ce n'est pas la norme. De même que les femmes ne sont pas toutes des assoiffées qui baisent au bureau, dans la voiture, dans les chiottes, partout... Et apprécient toutes qu'on passe par la porte de derrière. Mais je reconnais que d'autres peuvent carrément manquer de recul et le porno peut fausser les représentations. L'éducation sexuelle devrait aussi consister à mettre en garde les jeunes par rapport à ça.

Alors ouais, c'est utile pour se pougner. Mais quand on est adulte, ça ne devrait être que du dépannage. Rien ne vaut une relation avec un autre être humain. C'est la misère sexuelle qui pose problème. Outre l'accès aux prostituées, il n'est pas très sain qu'un adulte soit accro au porno et que ça constitue 100% de sa vie sexuelle. Parce que ça existe.
Message cité 1 fois

---------------
Mâle blanc cis hétéro en voie d'autodestruction, pour rattraper des millénaires d'oppression patriarcale phallocrate, d'homophobie et de xénophobie.
n°498711
Logathore
je vous alt+3
Profil : Notable
logathore
  1. answer
  2. Posté le 05/07/2015 à 13:29:09  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Arsher a écrit :

Pour ma part, je ne pense pas qu'il soit malsain de connaître le sexe via le porno en premier lieu. Même un ado peut avoir un peu de recul et savoir pertinemment qu'une verge de 24 cm en érection, ce n'est pas la norme. De même que les femmes ne sont pas toutes des assoiffées qui baisent au bureau, dans la voiture, dans les chiottes, partout... Et apprécient toutes qu'on passe par la porte de derrière. Mais je reconnais que d'autres peuvent carrément manquer de recul et le porno peut fausser les représentations. L'éducation sexuelle devrait aussi consister à mettre en garde les jeunes par rapport à ça.

Alors ouais, c'est utile pour se pougner. Mais quand on est adulte, ça ne devrait être que du dépannage. Rien ne vaut une relation avec un autre être humain. C'est la misère sexuelle qui pose problème. Outre l'accès aux prostituées, il n'est pas très sain qu'un adulte soit accro au porno et que ça constitue 100% de sa vie sexuelle. Parce que ça existe.
Afficher plus
Afficher moins


c'est triste quand même... le porno, au final, on en parle pas trop (voire pas du tout) pendant les cours d'éducation sexuelle (du moins, on en parlais pas il y a 2 ans) et les parents, ils en parlent pas trop non plus. ça doit être le tabou du tabou...

oui, j'imagine bien qu'une fois qu'on est en couple, et dans sa propre baraque, on a plus trop l'habitude de se masturber 3/jour (comme certains ados bien inspirés)


---------------
TLVOYZBKEFQZYJYYBCQFGLDVHSESRW​TXWLFVLJNJ HXWYDALQEPMOMSSEQREBGIMGBRAHFO​LKQ

4 rotor
II, IV, I, V
C2
C,A,B
E,D,F
A-B, C-D

celui qui décode tout ça gagne un kébab
(Publicité)
n°498714
Roronoa_Sa​rah
"Il n'y a pas de grande réalisation qui n'ait d'ab
Profil : Star
roronoa_sarah
  1. answer
  2. Posté le 05/07/2015 à 14:33:16  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Arsher a écrit :

Le paradoxe est très masculin. On est tenté de dire qu'on aime les jolies sal*pes pour leur côté excitant, mais on n'aimerait sûrement pas que notre nana soit comme ça (du moins, en public). C'est le paradoxe de la maman et de la puta*n.

Sinon des remarques sur le porno : son évolution a été concomitante à l'évolution des techniques (imprimerie couleur, cinéma, télévision, caméra pour les masses, Internet, haute définition...) et à la libération des moeurs, qui a commencé timidement avec des types comme Freud, Kinsey, Reich ou encore Marcuse, pour connaître son apogée avec le mouvement hippie, la fascination des rockstars et un certain féminisme dans les années 60-70.
Aujourd'hui, le porno est une industrie qui pèse plusieurs milliards de dollars et doit être d'un pourcentage intéressant dans le PIB californien. Ce qui est cocasse dans un pays comptant de nombreuses sectes intégristes et réputé pour son puritanisme.
Qui dit industrie dit aussi certaines pratiques moralement condamnables et absence de scrupules, comme l'exploitation de la misère humaine. On peut facilement avoir en tête ces jeunes filles de l'est européen exploitées ou bien carrément exploitation d'enfants.

Il y a aussi certaines stats intéressantes :
http://commentdraguerunefille.​ [...] -en-ligne/
http://www.huffingtonpost.fr/2​ [...] 66301.html
http://www.stimuli-insolite.co​ [...] -internet/
Afficher plus
Afficher moins

Justement, l'image pornographique est un pur vice inhérent à la population américaine, et comme tu le dis en dessous, qui réussit à se remplir suffisamment les poches pour en tourner un dans l'espace..
L'exploitation va sans dire, pour cultiver ce vice, il faut intensifier et exacerber cette envie par des sévices.. Ce n'est d'ailleurs pas seulement moralement condamnable, ça l'est juridiquement, bien que ça reste enraciné dans un certain revers de médaille.


---------------
S.
n°498764
Gideados
Profil : Quidam
gideados
  1. answer
  2. Posté le 06/07/2015 à 15:32:07  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Je suis "pour" mais j'ai du mal à faire la différence entre la prostitution et la pornographie. Parce qu'au final, on reproche à ce métier, que les prostués de vendre leur corps pour de l'argent et il s'agit d'un peu près la même chose pour la pornographie.
Message cité 2 fois

---------------
Oh, non, ce n'est pas ce que je voulais dire.
C'était sarcastique, tu me connais.
n°498767
Arsher
Profil : Légende
arsher
  1. answer
  2. Posté le 06/07/2015 à 18:17:59  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Gideados a écrit :

Je suis "pour" mais j'ai du mal à faire la différence entre la prostitution et la pornographie. Parce qu'au final, on reproche à ce métier, que les prostués de vendre leur corps pour de l'argent et il s'agit d'un peu près la même chose pour la pornographie.
Afficher plus
Afficher moins


On pourrait appliquer le concept de "tapin" pour énormément de choses...

Message cité 1 fois

---------------
Mâle blanc cis hétéro en voie d'autodestruction, pour rattraper des millénaires d'oppression patriarcale phallocrate, d'homophobie et de xénophobie.
n°498773
Logathore
je vous alt+3
Profil : Notable
logathore
  1. answer
  2. Posté le 06/07/2015 à 18:50:44  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Arsher a écrit :

On pourrait appliquer le concept de "tapin" pour énormément de choses...
Afficher plus
Afficher moins


en effet, rien que le fait de travailler est, à quelques détails près, vendre ses services


---------------
TLVOYZBKEFQZYJYYBCQFGLDVHSESRW​TXWLFVLJNJ HXWYDALQEPMOMSSEQREBGIMGBRAHFO​LKQ

4 rotor
II, IV, I, V
C2
C,A,B
E,D,F
A-B, C-D

celui qui décode tout ça gagne un kébab
n°498776
D.D.K
Profil : Notable
d-d-k
  1. answer
  2. Posté le 06/07/2015 à 19:09:11  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Gideados a écrit :

Je suis "pour" mais j'ai du mal à faire la différence entre la prostitution et la pornographie. Parce qu'au final, on reproche à ce métier, que les prostués de vendre leur corps pour de l'argent et il s'agit d'un peu près la même chose pour la pornographie.
Afficher plus
Afficher moins



On arrête pas de dire que la prostitution est quelque chose de dégradant, par contre j'en tends rarement ça sur le fait d'être actrice porno (ou acteur porno). Perso je trouve vachement plus "dégradant" d'avoir son sexe en gros plan ad vitam eternam pour des millions de téléspectateurs. Le truc un peu gravé dans le marbre quand même....


Sinon je suis surprise que vous puissiez penser que le fait de se stabiliser avec quelqu'un signe la fin du plaisir solitaire :??:

Message cité 2 fois
(Publicité)
n°498777
Arsher
Profil : Légende
arsher
  1. answer
  2. Posté le 06/07/2015 à 19:17:04  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

D.D.K a écrit :

Sinon je suis surprise que vous puissiez penser que le fait de se stabiliser avec quelqu'un signe la fin du plaisir solitaire :??:
Afficher plus
Afficher moins



Ah non non, c'est pas automatique mais ça peut arriver que l'onanisme ralentisse fortement.


---------------
Mâle blanc cis hétéro en voie d'autodestruction, pour rattraper des millénaires d'oppression patriarcale phallocrate, d'homophobie et de xénophobie.
n°498780
D.D.K
Profil : Notable
d-d-k
  1. answer
  2. Posté le 06/07/2015 à 19:47:45  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Ca n'engage que moi mais ce sont pour ma part deux choses différentes, en fait. L'un ne remplace pas l'autre, ça se complète.

n°498825
Archir
Profil : Dieu du forum
Profil : Célébrité
archir
  1. homepage
  2. answer
  3. Posté le 07/07/2015 à 06:35:24  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Bah regardez des hentais c'est moins dégradant pour l'"actrice". Et en plus on sait très bien que c'est faux.

Ok, je sort.


---------------
Le lol est aux kikoo ce que le ";" est aux programmeurs.
---------------
Meilleur site EVER
n°498848
Roronoa_Sa​rah
"Il n'y a pas de grande réalisation qui n'ait d'ab
Profil : Star
roronoa_sarah
  1. answer
  2. Posté le 07/07/2015 à 18:21:53  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

D.D.K a écrit :


On arrête pas de dire que la prostitution est quelque chose de dégradant, par contre j'en tends rarement ça sur le fait d'être actrice porno (ou acteur porno). Perso je trouve vachement plus "dégradant" d'avoir son sexe en gros plan ad vitam eternam pour des millions de téléspectateurs. Le truc un peu gravé dans le marbre quand même....


Sinon je suis surprise que vous puissiez penser que le fait de se stabiliser avec quelqu'un signe la fin du plaisir solitaire :??:
Afficher plus
Afficher moins

Je suis amplement d'accord sur ta première partie..

Par la suite, a t-on seulement dit ça ?

Message cité 1 fois

---------------
S.
n°498849
D.D.K
Profil : Notable
d-d-k
  1. answer
  2. Posté le 07/07/2015 à 18:34:57  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Roronoa_Sarah a écrit :

Je suis amplement d'accord sur ta première partie..

Par la suite, a t-on seulement dit ça ?
Afficher plus
Afficher moins



"Alors ouais, c'est utile pour se pougner. Mais quand on est adulte, ça ne devrait être que du dépannage. Rien ne vaut une relation avec un autre être humain"

"oui, j'imagine bien qu'une fois qu'on est en couple, et dans sa propre baraque, on a plus trop l'habitude de se masturber 3/jour (comme certains ados bien inspirés)"

Message cité 1 fois
n°498850
Roronoa_Sa​rah
"Il n'y a pas de grande réalisation qui n'ait d'ab
Profil : Star
roronoa_sarah
  1. answer
  2. Posté le 07/07/2015 à 18:57:50  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

D.D.K a écrit :


"Alors ouais, c'est utile pour se pougner. Mais quand on est adulte, ça ne devrait être que du dépannage. Rien ne vaut une relation avec un autre être humain"

"oui, j'imagine bien qu'une fois qu'on est en couple, et dans sa propre baraque, on a plus trop l'habitude de se masturber 3/jour (comme certains ados bien inspirés)"
Afficher plus
Afficher moins

Ah oui ! Mais il faut différencier l'onanisme en couple de celui devant un porno. C'est là la différence à mon avis. Sinon je suis d'accord, même si je tends à penser que ce fameux plaisir solitaire reste la première approche du plaisir sexuel. Après, c'est bien relatif à tout un chacun et on peut encore se servir de l'image masturbatoire pour laisser le flux ascendant de la libido faire son reste. Ça reste subjectif mais généralement, on laisse la masturbation adolescente de côté au profit de l'union sexuelle primaire.


---------------
S.
n°498852
D.D.K
Profil : Notable
d-d-k
  1. answer
  2. Posté le 07/07/2015 à 19:14:47  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Oui, donc, je le répète, pourquoi à partir du moment où on a une sexualité "adulte" et régulière, il faudrait cesser de se masturber seul???

Je suis désolée, mais pour moi ce sont deux plaisirs différents. J'ai une vie sexuelle épanouie avec mon mari, pour autant ça ne m'empêche pas de continuer à me procurer des moments de plaisir quand je suis seule la journée, tout simplement parce que ce sont deux approches différentes. Et que j'ai parfois envie d'être égoïste et de ne penser qu'à moi, sans avoir à faire quoi que ce soit d'autre que de m'occuper de moi-même. Et je ne vois pas cela comme du plaisir "adolescent".
Message cité 1 fois
n°498853
Andraëlle
Profil : Notable
andraelle
  1. answer
  2. Posté le 07/07/2015 à 19:26:26  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

D.D.K a écrit :

Oui, donc, je le répète, pourquoi à partir du moment où on a une sexualité "adulte" et régulière, il faudrait cesser de se masturber seul???

Je suis désolée, mais pour moi ce sont deux plaisirs différents. J'ai une vie sexuelle épanouie avec mon mari, pour autant ça ne m'empêche pas de continuer à me procurer des moments de plaisir quand je suis seule la journée, tout simplement parce que ce sont deux approches différentes. Et que j'ai parfois envie d'être égoïste et de ne penser qu'à moi, sans avoir à faire quoi que ce soit d'autre que de m'occuper de moi-même. Et je ne vois pas cela comme du plaisir "adolescent".
Afficher plus
Afficher moins


 jap:{}

La masturbation permet en plus de s'ouvrir sur son propre univers érotique, ce qui n'est pas toujours possible à deux. Les fantasmes de l'un ne sont pas toujours les fantasmes de l'autre, se laisser aller à ses rêveries en ne s'occupant que de soi-même laisse plus de place à la découverte de ce qui va nous faire vibrer.
Et c'est un bon moyen aussi de prendre soin de soi, de s'apporter de l'"amour" (oui, ça paraît con dit comme ça, mais se faire du bien, se faire plaisir, ça aide à se sentir bien avec son corps, à le connaître, à l'apprécier).

Je ne vois pas non plus le rapport à l'adolescence...

Message édité par Andraëlle le 07/07/2015 à 19:27:10
n°498854
Roronoa_Sa​rah
"Il n'y a pas de grande réalisation qui n'ait d'ab
Profil : Star
roronoa_sarah
  1. answer
  2. Posté le 07/07/2015 à 19:26:32  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Je n'ai jamais dit ça.

Deux plaisirs différents qui pourtant partent d'un même sentiment. Que tu le veuilles ou non, les procurations sont les mêmes bien que le moyen diffère. Heureusement que j'ai dit "généralement". D'autre part, je ne te contredit pas sur ce point de vue d'où le fait que j'ai énoncé que ça reste subjectif. La sexualité ne se débat pas tellement, puisqu'il y a assouvissement de sentiments qui ne sont pas explicables de façon rationnelle et qui n'ont pas à être réfuté par quiconque ne les a pas possédés.
Message cité 1 fois

---------------
S.
n°498855
Andraëlle
Profil : Notable
andraelle
  1. answer
  2. Posté le 07/07/2015 à 19:30:35  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Roronoa_Sarah a écrit :

Je n'ai jamais dit ça.

Deux plaisirs différents qui pourtant partent d'un même sentiment. Que tu le veuilles ou non, les procurations sont les mêmes bien que le moyen diffère. Heureusement que j'ai dit "généralement". D'autre part, je ne te contredit pas sur ce point de vue d'où le fait que j'ai énoncé que ça reste subjectif. La sexualité ne se débat pas tellement, puisqu'il y a assouvissement de sentiments qui ne sont pas explicables de façon rationnelle et qui n'ont pas à être réfuté par quiconque ne les a pas possédés.
Afficher plus
Afficher moins


Tu peux expliciter le passage en gras, s'il te plaît ?

Message cité 1 fois
n°498856
Roronoa_Sa​rah
"Il n'y a pas de grande réalisation qui n'ait d'ab
Profil : Star
roronoa_sarah
  1. answer
  2. Posté le 07/07/2015 à 19:41:29  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Andraëlle a écrit :

Tu peux expliciter le passage en gras, s'il te plaît ?
Afficher plus
Afficher moins

Le désir est purement uniforme, et biologiquement univoque et universel. La psyché est certes gouvernante mais n'en est pas moins soumise aux fonctions/interactions neuro-biologiques.

Message cité 2 fois
Message édité par Roronoa_Sarah le 07/07/2015 à 19:42:10

---------------
S.
n°498857
Andraëlle
Profil : Notable
andraelle
  1. answer
  2. Posté le 07/07/2015 à 19:47:57  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Roronoa_Sarah a écrit :

Le désir est purement uniforme, et biologiquement univoque et universel. La psyché est certes gouvernante mais n'en est pas moins soumise aux fonctions/interactions neuro-biologiques.
Afficher plus
Afficher moins



Et comment se place l'asexualité, à ce niveau ?

Message cité 1 fois
n°498858
Roronoa_Sa​rah
"Il n'y a pas de grande réalisation qui n'ait d'ab
Profil : Star
roronoa_sarah
  1. answer
  2. Posté le 07/07/2015 à 19:51:17  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Andraëlle a écrit :


Et comment se place l'asexualité, à ce niveau ?
Afficher plus
Afficher moins

Ça dépend. L'asexualité peut avoir des causes psychologiques comme biologiques.
Le désir est l'instrument qui permet d'engranger sur le besoin primaire de l'Homme à savoir la mise en place d'une descendance. D'où mon emploi de l'universalité.

Message cité 1 fois
Message édité par Roronoa_Sarah le 07/07/2015 à 19:52:36

---------------
S.
n°498859
Andraëlle
Profil : Notable
andraelle
  1. answer
  2. Posté le 07/07/2015 à 19:56:53  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Roronoa_Sarah a écrit :

Ça dépend. L'asexualité peut avoir des causes psychologiques comme biologiques.
Le désir est l'instrument qui permet d'engranger sur le besoin primaire de l'Homme à savoir la mise en place d'une descendance. D'où mon emploi de l'universalité.
Afficher plus
Afficher moins



Ce qui n'est que théorique, puisqu'il me semble, justement, que l'asexualité n'a pas encore été expliqué médicalement (autant dans le domaine psy que bio).

Mais justement, l'asexuel peut ressentir des envies de plaisirs physiques et avoir recours à la masturbation, sans pour autant avoir de l'attirance sexuel, du désir, pour autrui (ce qui est ce qui le définit, d'ailleurs).

Message cité 1 fois
n°498860
Roronoa_Sa​rah
"Il n'y a pas de grande réalisation qui n'ait d'ab
Profil : Star
roronoa_sarah
  1. answer
  2. Posté le 07/07/2015 à 20:14:23  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Andraëlle a écrit :


Ce qui n'est que théorique, puisqu'il me semble, justement, que l'asexualité n'a pas encore été expliqué médicalement (autant dans le domaine psy que bio).

Mais justement, l'asexuel peut ressentir des envies de plaisirs physiques et avoir recours à la masturbation, sans pour autant avoir de l'attirance sexuel, du désir, pour autrui (ce qui est ce qui le définit, d'ailleurs).
Afficher plus
Afficher moins

Justement. Si ça ne s'explique s'explique "médicalement", c'est qu'il y a des sources psycho-somatiques. Soyons logiques. Et la gente scientifique ne néglige en rien certains faits qui ne trouvent pas d'explication exhaustive à ce jour, mais se veut tout simplement dans la rigueur d'affirmations.

Ben, c'est ce que je disais. Des causes psychologiques comme potentiellement biologiques.

Message cité 1 fois
Message édité par Roronoa_Sarah le 07/07/2015 à 20:14:58

---------------
S.
n°498861
D.D.K
Profil : Notable
d-d-k
  1. answer
  2. Posté le 07/07/2015 à 20:21:19  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Roronoa_Sarah a écrit :

Le désir est purement uniforme, et biologiquement univoque et universel. La psyché est certes gouvernante mais n'en est pas moins soumise aux fonctions/interactions neuro-biologiques.
Afficher plus
Afficher moins



Je trouve rien d'uniforme entre ce que je fais toute seule et lorsque j'ai un rapport avec mon mari. Contrairement à ce que tu dis ça ne part absolument pas de "même sentiment". Quand je couche avec mon mari c'est justement l'expression de notre amour et l'envie de partager un moment intime. Lorsque je le fais toute seule c'est souvent parce que j'ai besoin de relaxation, voir d'éliminer des tensions accumulées (et je ne parle pas de tensions sexuelles mais de tensions du quotidien) ou tout simplement parce que ça m'aide à m'endormir (ce qui est très pratique pour une fille ayant parfois tendance à l'insomnie).

Bref, encore une fois, rien à voir.

Message cité 1 fois
n°498862
Roronoa_Sa​rah
"Il n'y a pas de grande réalisation qui n'ait d'ab
Profil : Star
roronoa_sarah
  1. answer
  2. Posté le 07/07/2015 à 20:27:02  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

D.D.K a écrit :


Je trouve rien d'uniforme entre ce que je fais toute seule et lorsque j'ai un rapport avec mon mari. Contrairement à ce que tu dis ça ne part absolument pas de "même sentiment". Quand je couche avec mon mari c'est justement l'expression de notre amour et l'envie de partager un moment intime. Lorsque je le fais toute seule c'est souvent parce que j'ai besoin de relaxation, voir d'éliminer des tensions accumulées (et je ne parle pas de tensions sexuelles mais de tensions du quotidien) ou tout simplement parce que ça m'aide à m'endormir (ce qui est très pratique pour une fille ayant parfois tendance à l'insomnie).

Bref, encore une fois, rien à voir.
Afficher plus
Afficher moins

"Biologiquement", y a quoi que tu comprends pas dedans ?

C'est toi qui est à côté de la plaque, tu te contentes d'interpréter, je me fiche de tes états d'âme, je parle du sens étymologique de la libido que tu ressens à-priori sans même en avoir conscience.

Message cité 1 fois
Message édité par Roronoa_Sarah le 07/07/2015 à 20:27:28

---------------
S.
n°498863
Andraëlle
Profil : Notable
andraelle
  1. answer
  2. Posté le 07/07/2015 à 20:36:02  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Roronoa_Sarah a écrit :

Justement. Si ça ne s'explique s'explique "médicalement", c'est qu'il y a des sources psycho-somatiques. Soyons logiques. Et la gente scientifique ne néglige en rien certains faits qui ne trouvent pas d'explication exhaustive à ce jour, mais se veut tout simplement dans la rigueur d'affirmations.

Ben, c'est ce que je disais. Des causes psychologiques comme potentiellement biologiques.
Afficher plus
Afficher moins


Non, ce que tu disais c'est que ce sont les mêmes sentiments qui poussent à l'envie de masturbation et à l'envie de copulation avec partenaire.
Or, les asexuels semblent plutôt indiquer le contraire, puisque pour eux les deux sont visiblement dissociées.

Message cité 1 fois
n°498865
Roronoa_Sa​rah
"Il n'y a pas de grande réalisation qui n'ait d'ab
Profil : Star
roronoa_sarah
  1. answer
  2. Posté le 07/07/2015 à 20:39:55  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Andraëlle a écrit :

Non, ce que tu disais c'est que ce sont les mêmes sentiments qui poussent à l'envie de masturbation et à l'envie de copulation avec partenaire.
Or, les asexuels semblent plutôt indiquer le contraire, puisque pour eux les deux sont visiblement dissociées.
Afficher plus
Afficher moins

Ce sont les mêmes sentiments d'un point de vue biologique. C'est ton esprit qui te pose la marque dichotomique de ces deux faits et qui ont des influences somatiques. Et de facto, les asexuels sont dans l'empêchement de faire valoir les deux uniformément. C'est alors sur le plan psychologique que le phénomène d'asexualité est à étudier.

Message cité 1 fois

---------------
S.
n°498866
D.D.K
Profil : Notable
d-d-k
  1. answer
  2. Posté le 07/07/2015 à 20:53:03  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Roronoa_Sarah a écrit :

"Biologiquement", y a quoi que tu comprends pas dedans ?

C'est toi qui est à côté de la plaque, tu te contentes d'interpréter, je me fiche de tes états d'âme, je parle du sens étymologique de la libido que tu ressens à-priori sans même en avoir conscience.
Afficher plus
Afficher moins





Bien l'agressivité gratuite :??:

Biologiquement si tu vas par là on couche pour se reproduire, c'est clairement pas le cas quand tu t'envoies en l'air seule.

Message cité 1 fois
n°498869
Andraëlle
Profil : Notable
andraelle
  1. answer
  2. Posté le 07/07/2015 à 21:00:30  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Roronoa_Sarah a écrit :

Ce sont les mêmes sentiments d'un point de vue biologique. C'est ton esprit qui te pose la marque dichotomique de ces deux faits et qui ont des influences somatiques. Et de facto, les asexuels sont dans l'empêchement de faire valoir les deux uniformément. C'est alors sur le plan psychologique que le phénomène d'asexualité est à étudier.
Afficher plus
Afficher moins


D'accord.
Je comprends d'avantage.

n°498871
Roronoa_Sa​rah
"Il n'y a pas de grande réalisation qui n'ait d'ab
Profil : Star
roronoa_sarah
  1. answer
  2. Posté le 07/07/2015 à 21:19:03  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

D.D.K a écrit :




Bien l'agressivité gratuite :??:

Biologiquement si tu vas par là on couche pour se reproduire, c'est clairement pas le cas quand tu t'envoies en l'air seule.
Afficher plus
Afficher moins


Tu confonds jeu d'instrument et finalité primaire.


---------------
S.
n°498882
D.D.K
Profil : Notable
d-d-k
  1. answer
  2. Posté le 08/07/2015 à 11:56:24  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
"jeu d'instrument"?

n°498893
Roronoa_Sa​rah
"Il n'y a pas de grande réalisation qui n'ait d'ab
Profil : Star
roronoa_sarah
  1. answer
  2. Posté le 08/07/2015 à 18:24:48  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
C'est me faire dire que tout est manichéen, et ce n'est pas aussi simple d'où mon expression.
Le but biologique, primitif, de cet "instrument" qu'est le désir est de concevoir, de permettre la mise au monde d'un être et d'aboutir à la descendance, et c'est en soi un déterminisme inscrit en toi, que tu le veuilles ou non. Bien-sûr, le plaisir s'appréhende et bien heureusement, et il s'agit alors d'un jeu, d'où la contraception qui permet de "s'amuser", de "se découvrir", de tomber dans l'irréel un moment, dans l'ivresse érotique en se détachant de la finalité que représente l'union primaire.
Message édité par Roronoa_Sarah le 08/07/2015 à 18:25:05

---------------
S.
n°498894
Arsher
Profil : Légende
arsher
  1. answer
  2. Posté le 08/07/2015 à 18:37:51  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Oui tout à fait, sans faire du déterminisme biologique, nous sommes aussi des organismes qui sécrètent des hormones sexuelles, qui contribuent pour beaucoup à la libido. Pour n'importe qui, il suffit d'avoir un taux de testostérone (même chez la femme) ou d'estrogène bas pour voir la libido chuter, onanisme compris.
Message cité 1 fois

---------------
Mâle blanc cis hétéro en voie d'autodestruction, pour rattraper des millénaires d'oppression patriarcale phallocrate, d'homophobie et de xénophobie.
n°498895
Roronoa_Sa​rah
"Il n'y a pas de grande réalisation qui n'ait d'ab
Profil : Star
roronoa_sarah
  1. answer
  2. Posté le 08/07/2015 à 18:39:08  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Arsher a écrit :

Oui tout à fait, sans faire du déterminisme biologique, nous sommes aussi des organismes qui sécrètent des hormones sexuelles, qui contribuent pour beaucoup à la libido. Pour n'importe qui, il suffit d'avoir un taux de testostérone (même chez la femme) ou d'estrogène bas pour voir la libido chuter, onanisme compris.
Afficher plus
Afficher moins

Evidemment, j'en parlais sur un autre topic. Par ailleurs, il ne s'agit pas que d'hormones mais de substances neuroactive; je songe à l'oxytosine, par exemple.


---------------
S.
n°498897
Arsher
Profil : Légende
arsher
  1. answer
  2. Posté le 08/07/2015 à 18:54:25  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Ouais, elle aurait une influence majeure sur l'attachement au partenaire, en plus de son rôle durant la grossesse.


---------------
Mâle blanc cis hétéro en voie d'autodestruction, pour rattraper des millénaires d'oppression patriarcale phallocrate, d'homophobie et de xénophobie.
(Publicité)
 Page :
1

Ajouter une réponse
Aller à :
 

Sujets relatifs
Pour ou contre la pornographie? La crise de l'industrie musicale
Plus de sujets relatifs à : L'industrie de la pornographie

Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
Terrorisme Etat islamique 3 22/07/2015 à 00:23:33
l'algerie 4 03/07/2015 à 20:05:09
Avoir honte d'être amoureux? 10 19/01/2016 à 21:05:06
La désertion 2 05/07/2015 à 00:29:34
Se qui vous plaît chez une fille? 91 25/08/2015 à 19:19:29