liste des connectés  Lancer une recherche S'inscrire S'identifier Répondre à cette discussion Créer un nouveau message
 

Ajouter une réponse

 
Page photos
 
 Mot :  Pseudo :  
Vider la liste des messages à citer
 
 Page :
1  2
Dernière Page
Page Suivante
Page Précédente
Première Page
Auteur
 Sujet :

Es que Hitler dois allez au paradis , ou en enfer , si sa existe moi je pense qu

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
  1. answer
  2. Posté le 27/06/2018 à 09:51:13  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Reprise du message précédent :

led67 a écrit :


Mouais enfin de nombreuses choses ont été décrétées péchés par des usurpateurs...Que l'homosexualité soit un péché j'en doute fort par ex. Pour moi, n'est vraiment péché que le crime, le viol, etc...Le reste n'est que considérations qu'un recul psychologique pourra sans doute écarter du péché biblique.
Afficher plus
Afficher moins




Nous ne voyons pas le péché sous le même angle donc.
Un péché est une chose, un sentiment ou un comportement déraisonnable, l'homme n'est donc plus dans la raison donnée par Dieu mais se retrouve dans une sorte d'animalité (ce qui ne rend pas hommage à l'esprit (au divin)).

Nous rentrons dans le grand cas de la dignité humaine (le BDSM, est-ce respectable pour la dignité humaine ?).
D'autant plus que si la définition de pécher est de ne pas respecter un certain ordre social, psychologique ou même physique, tu conviendras que l'homosexualité mais aussi (et par dessus tout) les transgenres e tutti quanti est un péché.

Pouvons nous encore parler de péché à notre époque, dans les sociétés occidentales ? J'en doute fort et c'est bien dommage.

Message cité 1 fois
(Publicité)
Profil : Quidam
wili-tout-simplement
  1. answer
  2. Posté le 27/06/2018 à 13:51:20  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
les péchés pour moi c est juste un ensemble de loi moral imposé par la religion pour maintenir un certains ordre social ce qui en soit n est pas une mauvaise chose ça limite les penchants violent meurtrier et autre donc en soit un péché c est juste une conception humaine dans une société donné dans la notre porté atteinte a autrui en est une ce qui tiens du bon sens et de notre vision des choses donc parlé de péché a notre époque je pense que c est possible dans une certaine mesure après si on veut élargir comme dit plus haut on peut plus parler de péché a notre époque car c est monnaie courante d une certaine manière

Profil : Notable
led67
Sur mon blog :
  1. answer
  2. Posté le 27/06/2018 à 17:19:59  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Zif52kn a écrit :



Nous ne voyons pas le péché sous le même angle donc.
Un péché est une chose, un sentiment ou un comportement déraisonnable, l'homme n'est donc plus dans la raison donnée par Dieu mais se retrouve dans une sorte d'animalité (ce qui ne rend pas hommage à l'esprit (au divin)).

Nous rentrons dans le grand cas de la dignité humaine (le BDSM, est-ce respectable pour la dignité humaine ?).
D'autant plus que si la définition de pécher est de ne pas respecter un certain ordre social, psychologique ou même physique, tu conviendras que l'homosexualité mais aussi (et par dessus tout) les transgenres e tutti quanti est un péché.

Pouvons nous encore parler de péché à notre époque, dans les sociétés occidentales ? J'en doute fort et c'est bien dommage.
Afficher plus
Afficher moins



Oui effectivement!
Le BDSM est de l'ordre des pratiques sexuelles, donc de l'ordre du privé (n'en déplaise aux médias). En soi, il faut une certaine psychologie pour apprécier cela, mais rien qui ne soit condamnable ou même indigne; après tout certains ultrareligieux se fouettaient aussi pour expier de leurs péchés. Là où ce serait indigne, c'est si l'un des deux subit sans prendre de plaisir et si l'autre prend plaisir à le voir souffrir. Bref, c'est un domaine complexe et pas vraiment de prédilection pour moi :D
Pareil pour l'homosexualité, cela ne dérange aucun ordre social ou psychologique ou physique: de tout temps, il y a eu des gens qui ne souhaitaient pas de descendance, des gens qui aimaient ceux du même sexe qu'eux, etc...Si l'homosexualité était une orientation majoritaire, ce serait problématique pour perpétuer l'espèce (mais que de ce point de vue nataliste), mais la nature est bien faite vu les statistiques...D'ailleurs nul ne peut changer les orientations sexuelles d'autrui...Donc à moins d'avoir des considérations dignes d'un intégriste du continent africain (où le christianisme peut atteindre parfois une homophobie maladive) et percevoir les homo comme des créatures du diable, l'homosexualité n'est en rien un péché...
Quant aux transgenres, je pense très peu de bien de ce phénomène (pas des gens, je le répète), mais de là à dire que c'est un péché, c'est y aller un peu fort je trouve.

La notion de péché a tellement été dévoyée au fil des siècles que je ne saurai dire ce qu'est réellement un péché...Mais je doute que l'on puisse y assimiler des comportements pratiqués dans le milieu privé et entre personnes consentantes (et cela vaut pour toutes les sexualités)

Message cité 1 fois
  1. answer
  2. Posté le 27/06/2018 à 21:12:14  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

led67 a écrit :


Oui effectivement!
Le BDSM est de l'ordre des pratiques sexuelles, donc de l'ordre du privé (n'en déplaise aux médias). En soi, il faut une certaine psychologie pour apprécier cela, mais rien qui ne soit condamnable ou même indigne; après tout certains ultrareligieux se fouettaient aussi pour expier de leurs péchés. Là où ce serait indigne, c'est si l'un des deux subit sans prendre de plaisir et si l'autre prend plaisir à le voir souffrir. Bref, c'est un domaine complexe et pas vraiment de prédilection pour moi :D
Pareil pour l'homosexualité, cela ne dérange aucun ordre social ou psychologique ou physique: de tout temps, il y a eu des gens qui ne souhaitaient pas de descendance, des gens qui aimaient ceux du même sexe qu'eux, etc...Si l'homosexualité était une orientation majoritaire, ce serait problématique pour perpétuer l'espèce (mais que de ce point de vue nataliste), mais la nature est bien faite vu les statistiques...D'ailleurs nul ne peut changer les orientations sexuelles d'autrui...Donc à moins d'avoir des considérations dignes d'un intégriste du continent africain (où le christianisme peut atteindre parfois une homophobie maladive) et percevoir les homo comme des créatures du diable, l'homosexualité n'est en rien un péché...
Quant aux transgenres, je pense très peu de bien de ce phénomène (pas des gens, je le répète), mais de là à dire que c'est un péché, c'est y aller un peu fort je trouve.

La notion de péché a tellement été dévoyée au fil des siècles que je ne saurai dire ce qu'est réellement un péché...Mais je doute que l'on puisse y assimiler des comportements pratiqués dans le milieu privé et entre personnes consentantes (et cela vaut pour toutes les sexualités)
Afficher plus
Afficher moins


Si je suis ma définition du péché, bien-sûr que si c'est un péché puisque contre nature.

Nous retombons sur le même problème : chacun définit sa morale, son bien et son mal, plus aucun de ces termes n'a une définition précise, objective.
Le péché est alors vidé de son sens puisque le bien et le mal (la raison et la déraison) n'ont plus (non plus) de sens objectif.

Message cité 1 fois
the One & Only
Profil : Inconnu
pinkman
  1. answer
  2. Posté le 27/06/2018 à 22:04:36  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Dans le plan des religions célestes, dont la croyance est unique ; il n y a que Dieu qui pourra décider du sort d'un être humain.
Peut-être que Hitler faisait des actes ignobles mais dans le fond il était quelqu'un de bien ou manipulé même ? Seul dieu peut connaître les vraies intentions d'une personne ainsi que ce qu'elle a dans le coeur. C'est donc lui choisis la destination finale d'un être.
(Bien évidemment tout cela reste dans le côté religieux)
Message édité par Pinkman le 27/06/2018 à 22:30:35
Profil : Notable
led67
Sur mon blog :
  1. answer
  2. Posté le 27/06/2018 à 22:25:00  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Zif52kn a écrit :

Si je suis ma définition du péché, bien-sûr que si c'est un péché puisque contre nature.

Nous retombons sur le même problème : chacun définit sa morale, son bien et son mal, plus aucun de ces termes n'a une définition précise, objective.
Le péché est alors vidé de son sens puisque le bien et le mal (la raison et la déraison) n'ont plus (non plus) de sens objectif.
Afficher plus
Afficher moins



Contre-nature? en es-tu si sûr? Les êtres humains s'intègrent eux aussi dans la nature; leurs orientations sexuelles font donc partie de ce qui est naturel, dont l'homosexualité. D'ailleurs, si c'est contre-nature, comment veux-tu changer cela? On parle d'une orientation, pas d'une mauvaise habitude prise un beau jour^^

Le traitement réservé aux questions morales sera unique pour chacun d'entre nous, c'est un sujet sur lequel nul ne peut être objectif. Définir la morale par rapport à la bestialité d'une action peut être une idée intéressante, mais même là ça colle pas, au contraire, puisque les comportements sexuels à but uniquement reproducteurs sont plus courants chez les animaux. Cela voudrait-il dire que ce comportement chez les humains serait bestial, et donc immoral?

Message cité 1 fois
  1. answer
  2. Posté le 28/06/2018 à 18:32:33  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

led67 a écrit :


Contre-nature? en es-tu si sûr? Les êtres humains s'intègrent eux aussi dans la nature; leurs orientations sexuelles font donc partie de ce qui est naturel, dont l'homosexualité. D'ailleurs, si c'est contre-nature, comment veux-tu changer cela? On parle d'une orientation, pas d'une mauvaise habitude prise un beau jour^^

Le traitement réservé aux questions morales sera unique pour chacun d'entre nous, c'est un sujet sur lequel nul ne peut être objectif. Définir la morale par rapport à la bestialité d'une action peut être une idée intéressante, mais même là ça colle pas, au contraire, puisque les comportements sexuels à but uniquement reproducteurs sont plus courants chez les animaux. Cela voudrait-il dire que ce comportement chez les humains serait bestial, et donc immoral?
Afficher plus
Afficher moins


La sodomie n'est pas considérée comme naturelle chez les hommes mais plutôt comme décadence chez les chrétiens.
Le plus important reste la procréation, un homme et une femme ensemble - point.
Si mes souvenirs sont bons, les grecs avaient des compagnons avec lesquels ils pouvaient s'épanouir sexuellement mais ils gardaient une femme à leurs côtés pour avoir un enfant.

Je n'aurais pas dû utiliser le terme "animal" mais plus "déraison" dans mes commentaires. Il y a plus à définir un acte par la raison ou la déraison, c'est le plus important. Aimer l'argent n'est pas mauvais en soi, c'est compréhensible. Cependant, tomber dans l'avarice devient déraisonnable, c'est ce qui fait de l'action un péché.
De même avec les autres actions de l'homme et je ne parle pas que du sexe pour le péché.

Message cité 1 fois
(Publicité)
Profil : Notable
led67
Sur mon blog :
  1. answer
  2. Posté le 28/06/2018 à 23:11:31  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Zif52kn a écrit :

La sodomie n'est pas considérée comme naturelle chez les hommes mais plutôt comme décadence chez les chrétiens.
Le plus important reste la procréation, un homme et une femme ensemble - point.
Si mes souvenirs sont bons, les grecs avaient des compagnons avec lesquels ils pouvaient s'épanouir sexuellement mais ils gardaient une femme à leurs côtés pour avoir un enfant.

Je n'aurais pas dû utiliser le terme "animal" mais plus "déraison" dans mes commentaires. Il y a plus à définir un acte par la raison ou la déraison, c'est le plus important. Aimer l'argent n'est pas mauvais en soi, c'est compréhensible. Cependant, tomber dans l'avarice devient déraisonnable, c'est ce qui fait de l'action un péché.
De même avec les autres actions de l'homme et je ne parle pas que du sexe pour le péché.
Afficher plus
Afficher moins



En soi, ça reste naturel puisque des animaux le font :D D'ailleurs, il ne faut pas non plus éclipser l'homosexualité féminine.. Mais je vois ce que tu veux dire. Je ne pourrai pas me permettre de juger là-dessus; ton point de vue est compréhensible.
Oui, mais la procréation, encore une fois, n'est pas souhaitée à 100% par les couples hétérosexuels. Ceux qui refusent d'avoir des gosses iraient à l'encontre de la nature? Peut-être que c'est justement dans la nature de l'homme de pouvoir faire ce choix.

L'idée de la déraison et de la raison est assez logique et me parle plutôt. Mais trouver ce qui va à l'encontre de la raison est assez subjectif. Le péché pour moi serait plus un acte déraisonné sur lequel on n'a pas la volonté de revenir: une violence hors-norme, un mépris de la vie humaine, une perception mercantile du corps humain, que sais-je encore. Une sexualité hors norme du point de vue traditionnel de la religion chrétienne est donc bien peu par rapport à cela; c'est bien pour ça que la notion de péché peut difficilement s'y appliquer, ou alors il faudrait différencier péché usuel et péché "mortel" (dixit Eddie Mitchell ;) ), l'un qualifiant le péché chrétien au sens strict, et l'autre celui qui influence le devenir immatériel de l'âme humaine...

Message édité par led67 le 28/06/2018 à 23:13:14
Profil : Inconnu
chama_na01
  1. answer
  2. Posté le 29/06/2018 à 20:28:41  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

KillianLeThug a écrit :

SELON VOUS HITLER DOIS-T'IL ALLEZ AU PARADIS OU EN ENFER
SELON MOI SE QUI LA FAIT ETAIS BIEN POUR LUI EST SONT AME JE PENSE DONC QUE DIEUX SI IL EXISTE NE PAS LE JUGEZ CAR IL AVAIS LA CERTIDUDE A 100% QUE CETAIT BIEN DONC


EXEMPLE POUR VOUS ROULER EN VOITURE C'EST BIEN MES PAS POUR MOI


TANT QUE ON SUIS NOS CONVICTION SA MARCHE DROIT


Afficher plus
Afficher moins

Dans la religion tuer c'est péché, donc si on suit ca je vois pas comment il pourrait aller au paradis. ange:{}

  1. answer
  2. Posté le 01/07/2018 à 01:23:15  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

led67 a écrit :


C'est une conception qui se tient.
Moi je parle de lieu parce que l'âme a vécu une vie physique avant de n'être que immatérielle. Donc sa plénitude passera par la création d'un lieu proche des dispositions physiques qu'elle a connu, ou totalement différent et échappant aux représentations rationnelles. Mais dans tous les cas, je doute qu'une âme puisse se satisfaire d'une absence de lieu pour son éternité, c'est même difficilement concevable pour moi^^

Après pour revenir sur ta conception, elle pose un problème d'ordre second: il faudrait partir du principe que chaque âme soit dotée d'une conscience au sens empathique du terme. Or, pour des criminels qui n'éprouveraient aucun remord et seraient froids et sans pitié, dur de s'assurer de la présence d'une conscience qui s'alourdirait une fois l'enveloppe matérielle périmée...
Afficher plus
Afficher moins




En fait je n'exclus pas les "lieux" car je pense qu'il y a plusieurs dimensions. Il y a donc en quelque sorte un "enfer", qu'on appelle "bas astral" dans le langage ésotérique, où sombrent toutes les négativités (et les âmes égarées), et un "paradis" ou plutôt des dimensions plus proches de la source originelle. Je crois aussi en la réincarnation et aux corps multidimensionnels (ou "corps subtils" dans le langage ésotérique).

Le manque d'empathie étant dû à un manque de conscience, c'est certainement pire que d'avoir la conscience lourde de remords et de culpabilité. Je ne vois pas de pire enfer que le néant.

Message cité 1 fois
Profil : Notable
led67
Sur mon blog :
  1. answer
  2. Posté le 01/07/2018 à 07:59:43  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Nyu33wo a écrit :



En fait je n'exclus pas les "lieux" car je pense qu'il y a plusieurs dimensions. Il y a donc en quelque sorte un "enfer", qu'on appelle "bas astral" dans le langage ésotérique, où sombrent toutes les négativités (et les âmes égarées), et un "paradis" ou plutôt des dimensions plus proches de la source originelle. Je crois aussi en la réincarnation et aux corps multidimensionnels (ou "corps subtils" dans le langage ésotérique).

Le manque d'empathie étant dû à un manque de conscience, c'est certainement pire que d'avoir la conscience lourde de remords et de culpabilité. Je ne vois pas de pire enfer que le néant.
Afficher plus
Afficher moins



Je ne suis pas convaincu par l'existence d'un lieu physique pour ma part, mais c'est une hypothèse crédible via les dimensions multiples. Après j'avoue que côté ésotérisme, je m'y connais pas trop ^^

Oui, mais sil l'on a connu le néant toute sa vie sans le réaliser, l’impact sera moins important que si l'on s'en rend compte

(Publicité)
 Page :
1  2
Dernière Page
Page Suivante
Page Précédente
Première Page

Ajouter une réponse
Aller à :
 

Sujets relatifs
La dame existe en vraie oui ou non les courts, vous y allez pourquoi ?
Les médias, qu'est ce qu'on en pense? Mein Kämpf - Adolf Hitler
De l'Enfer et du Paradis Qui est le plus connu ? Jésus ou Hitler ?
Venez vous allez être témoins ... Pensez vous que Vanessa Paradis et Johnny Depp consomment de la weed ?
Et si Hitler avait gagné la guerre vous s'allez aimer
qui allez vous voter aux présidentielles de 2007? islam,terorismes,integriste,darwin,hitler,hates,juifs,chre..
Plus de sujets relatifs à : Es que Hitler dois allez au paradis , ou en enfer , si sa existe moi je pense qu

Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
Booba est-il un poète? 11
Vous croyez y a quelque chose après la mort ? 333
Se moquer de tout 16
Big troll. Faut faire de quoi!!! 2
Etre mince 24