|-  

||-  pourquoi être heureux ?

 

liste des connectés  Lancer une recherche S'inscrire S'identifier Répondre à cette discussion Créer un nouveau message
 

Ajouter une réponse

 
Page photos
 
 Mot :  Pseudo :  
Vider la liste des messages à citer  
 Page :
1  2
Dernière Page
Page Suivante
Page Précédente
Première Page
Auteur
 Sujet :

pourquoi être heureux ?

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
n°426166
giraudau
Profil : Quidam
giraudau
  1. answer
  2. Posté le 18/05/2013 à 00:20:16  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
En effet, je me pose la question, et je me demandais ce qu'en penserai mes chers compatriotes qui, en général, ne se la posent même pas.
Attention, ma question est à prendre telle quelle. Je ne suis pas du tout en train d'affirmer que le malheur est une bonne chose, même si l'on peut toujours en débattre. Non, je cherche juste à voir les réels avantages à être heureux, ce qui pourrait expliquer pourquoi tout le monde recherche désespérément cet état d'esprit.
Bien sûr, cette question peut paraître perturbante, mais c'est là tout son charme : je vous demande ici de remettre en cause ce que vous avez appris, de prendre du recul par rapport à votre sociabilisation et votre éducation, de fermer ses paupières pour mieux voir. En somme, un avis objectif.
Je suis aussi conscient que ce sujet peut-être un appât à troll. Faites-vous plaisir, internet est fait pour ça, mais évitez juste la lourdeur, les trolls de qualité se font rares.
Message cité 1 fois
(Publicité)
n°426171
Pick-up-up​-up
Profil : Quidam
pick-up-up-up
  1. answer
  2. Posté le 18/05/2013 à 09:20:14  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Je pense qu'être heureux c'est une forme de liberté et ce que recherche concrètement les humains pour moi c'est la liberté à tout point de vu, par rapport aux autres être humains, par rapport à la vie professionnel peut être en amour aussi. Un humain qui n'a aucune liberté est très souvent malheureux voir systématiquement.Je sais donc pas si dans notre société c'est vraiment possible d'être heureux. A méditer.
Message cité 1 fois

---------------
Tatie d'un petit neveu dans m-2.
n°426173
Arsher
Profil : Légende
arsher
  1. answer
  2. Posté le 18/05/2013 à 10:06:34  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Si on considère que le bonheur est l'absence de malheur, je pense qu'on se trompe. Il y a toujours des tracasseries plus ou moins graves dans la vie. Je pense aussi qu'un état d'esprit hédoniste est immature en le sens où il faut accepter qu'il n'y a parfois pas moyens d'assouvir ses pulsions, pulsions qui peuvent même amener à la négation des sentiments de l'autre, ce qui pose des problèmes d'empathie en société.

Ceci étant, je pense que l'homme à des besoins fondamentaux qui peuvent le faire tendre vers un bonheur simple (peut-être le plus épanouissant). Si on se réfère à la pyramide de Maslow :

PYRAMIDE-M​ASLOW

On voit que dans notre société moderne, on peut souvent atteindre les deux paliers fondamentaux mais pas toujours les trois niveaux encore supérieurs... Peut-être en partie à cause d'un processus d'atomisation de l'être humain. Sans ses pairs pour le reconnaître et l'estimer, il aurait tendance à la déprime, voire à la dépression, avec des conséquences extrêmes comme le suicide.

On peut aussi se dire que le bonheur passerait par l'ataraxie et l'aponie, soit la quiétude d'esprit un physique sans trouble. On peut cependant trouver des personnes en situation difficile ou avec un handicap physique sérieux mais qui ont toujours la joie de vivre...

Bref, je pense avoir donné quelques pistes.
Message cité 3 fois
Message édité par Arsher le 18/05/2013 à 10:08:18

---------------
Mâle blanc cis hétéro en voie d'autodestruction, pour rattraper des millénaires d'oppression patriarcale phallocrate, d'homophobie et de xénophobie.
n°426196
giraudau
Profil : Quidam
giraudau
  1. answer
  2. Posté le 18/05/2013 à 13:14:57  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Pick-up-up-up a écrit :

Je pense qu'être heureux c'est une forme de liberté et ce que recherche concrètement les humains pour moi c'est la liberté à tout point de vu, par rapport aux autres être humains, par rapport à la vie professionnel peut être en amour aussi.
Afficher plus
Afficher moins


Je ne suis pas si sûr que la joie est une liberté. Au contraire, ne t'emprisonne-t-elle pas dans un état d'esprit dont tu n'arrive vraiment à te débarrasser ? Un peu comme la dépression en réalité. J'ai développé le thème un peu plus bas si ça t'intéresse.

Pick-up-up-up a écrit :

Un humain qui n'a aucune liberté est très souvent malheureux voir systématiquement.
Afficher plus
Afficher moins


Pas obligatoirement. Ça dépend du type d'emprisonnement auquel tu es soumis. Si c'est un emprisonnement forcé, ça te frustre et la frustration n'est pas le meilleur terreau pour être heureux. Après, si tu t'enferme de manière volontaire (voir l'exemple de l'indien dans l'avant dernier paragraphe), ou que tu n'es pas conscient de ton enfermement, tu peux très bien profiter de ta situation. Là, je fais référence à la sociabilisation et à l'éducation, au fait de se limiter, donc de s'emprisonner. Dans ce genre de cas, on peux parfaitement être heureux. Tandis que quelqu'un de totalement libre, c'est à dire qu'il n'obéit à personne, qui que ce soit, même lui-même, quelqu'un qui n'est donc que lui, je doute qu'il soit véritablement heureux. Mais de toute façon ce genre de personne est une "utopie", on ne peut pas être juste soit-même, car on est seulement constitué d'un patchwork d'enseignements et d'expériences. En gros, on ne peux pas être totalement libre, on est toujours englué dans une mélasse qui te freine, qui vient de toi ou des autres.

Pick-up-up-up a écrit :

Je sais donc pas si dans notre société c'est vraiment possible d'être heureux. A méditer.
Afficher plus
Afficher moins


J'ai une opinion personnelle sur ce sujet : l'erreur que font la majorité des gens, c'est qu'ils veulent être heureux. C'est stupide. Il ne faut pas VOULOIR être heureux, mais ÊTRE heureux. Ce qui empêche les hommes d'être heureux, ce n'est qu'eux-même.

Arsher a écrit :

Si on considère que le bonheur est l'absence de malheur, je pense qu'on se trompe. Il y a toujours des tracasseries plus ou moins graves dans la vie.
Afficher plus
Afficher moins


Je ne voit pas le bonheur comme simplement une absence de malheur, juste comme un état d'esprit qu'on a tous déjà connu je crois.

Et les tracasseries sont, justement, c'est ce qui a officiellement pour conséquence d'être malheureux, mais je me pose la question : et si on ne créerait pas nous-même nos malheurs ? Comme tu l'a souligné, des gens dont les "tracasseries" sont un poil plus grave que les notre sont autant si ce n'est plus heureux. Cela veut dire qu'on peut passer outre les tracasseries, simplement, mais que l'on ne le fait pas. Et on se retrouve à réclamer le bonheur encore et encore, alors qu'il suffit de ne pas trébucher à chaque petit ou grand malheur. Parce qu'on se dit : " ma mère est morte, IL FAUT que je sois malheureux, pour l'honorer, même si maintenant elle s'en fout, qu'elle préférerai peut-être que je sois heureux, il faut que je l'honore. Et puis, que pensera le voisin si apprend que la mort de ma mère ne m'atteint pas ? Il se fera des idées, c'est sûr, il dira que je ne l'aimait pas, il va lancer beaucoup de ragots, IL FAUT que je sois malheureux" Puis, 5 minutes plus tard : "IL FAUT que je sois heureux, parce que c'est ce que tout le monde désire. Bah oui, personne ne désire être malheureux, c'est nul d'être malheureux. C'est caca-boudin-prout. Et puis, que pensera le voisin s'il apprend que je ne veux pas être heureux ? Il dira que je suis masochiste, gothique, émo et tout ce qui bouge." Et c'est reparti pour une quête sans fin. Les gens ne sont pas heureux parce qu'ils l'on décidé ainsi, voilà ce que je dit.

Arsher a écrit :

Je pense aussi qu'un état d'esprit hédoniste est immature en le sens où il faut accepter qu'il n'y a parfois pas moyens d'assouvir ses pulsions, pulsions qui peuvent même amener à la négation des sentiments de l'autre, ce qui pose des problèmes d'empathie en société.
Afficher plus
Afficher moins


L'hédonisme est parfaitement normal : "La religion disparue, qu'est-ce qu'il nous reste ? Il n'y a plus d'idéal, plus d'enfer, plus de paradis, il n'y a plus vraiment de buts prédéfinis pour la vie. Au final, on passe sa vie à se droguer au bonheur, substance hautement addictive, avec deux-trois pauses malheur pour la forme. Les autres ? Qui sont les autres ? S'ils ne permettent pas d'être heureux, ils ne servent à rien, ils encombrent. Il n'y a que moi et ma dose de bonheur. Et si je n'ai pas ma dose rapidement, je suis en manque."
C'est comme ça qu'on réfléchit aujourd'hui. Mauvaise chose ? Difficile de juger. Stupide ? Pas si la liberté, et par liberté je veux dire une vraie liberté, pas le droit magnanime et généreux de pouvoir se balader dans plus de 12 m², ne nous intéresse pas, comme la majorité des gens. Après tout, l'hédonisme est parfaitement logique à partir du moment où l'on est pas croyant ou utopiste, ainsi que 80% de la population.

Arsher a écrit :

Ceci étant, je pense que l'homme à des besoins fondamentaux qui peuvent le faire tendre vers un bonheur simple (peut-être le plus épanouissant). Si on se réfère à la pyramide de Maslow :

http://nannysecours.com/wp-con [...] MASLOW.jpg

On voit que dans notre société moderne, on peut souvent atteindre les deux paliers fondamentaux mais pas toujours les trois niveaux encore supérieurs... Peut-être en partie à cause d'un processus d'atomisation de l'être humain. Sans ses pairs pour le reconnaître et l'estimer, il aurait tendance à la déprime, voire à la dépression, avec des conséquences extrêmes comme le suicide.
Afficher plus
Afficher moins


Un homme seul peut-il être heureux ? Pour ma part, je pense que oui, d'autant que, comme je l'ai déjà évoqué, le bonheur ne dépend que de nous. Après, c'est vrai qu'il est bien plus facile d'être heureux dans une masse, parce qu'on a bien choisi son entourage pour qu'il nous rende heureux (même si parfois on fait de mauvais calculs), en enlevant progressivement les gens qui ne nous apportent plus rien. Vous aimez bien parler à des gens que vous n'aimez pas vous ? On fait le tri, c'est comme ça, et tant pis pour les exclus (qui doivent représenter 25% de la population de ce forum d'ailleurs)
Quand à cette pyramide, je ne sais pas si elle est bien cohérente. Je me rappelle très bien d'un reportage sur les religions d'inde, où ils avaient présenté la religion la plus restrictive du monde : tu dois rester nu, ne boire que de l'eau, ne manger qu'une pâte sans aucun goût, être chaste bien sûr et je suppose qu'il y a encore une longue liste de restrictions. Les journalistes avaient alors demandé à un des pratiquants si ça le contentai, il avait répondu qu'il était heureux. Simplement et intensément heureux, pas le bonheur de drogué qu'on connait ici. Alors est-ce qu'on a bien besoin de toutes ces décorations ?


J'en profite pour préciser un peu ma question : par pourquoi être heureux, je me demandais surtout pour les gens décident d'être heureux au lieu de malheureux, m'enfoutiste, nihiliste ? Pourquoi tout le monde cherche toujours à se droguer au bonheur ?

Message cité 1 fois
Message édité par giraudau le 18/05/2013 à 13:21:36
n°426199
Nov11mm
  1. answer
  2. Posté le 18/05/2013 à 13:30:35  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Le bonheur est la quête de chaque être humain.
Pourquoi ?

Pour échapper au malheur, à la tristesse, la morosité, nous souhaitons la lumière, la joie, la paix. Mais avant tout nous recherchons la constance de cet état, l'Homme est en quête de l'éternité.
Nous souhaitons le bonheur constant, pour échapper à la souffrance, notre seul véritable ennemi, celui que nous voudrions ne jamais revoir.

La question importante serait plutôt: comment accéder à ce bonheur, ce royaume intérieur ?
Message cité 1 fois
n°426215
Arsher
Profil : Légende
arsher
  1. answer
  2. Posté le 18/05/2013 à 14:58:38  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

giraudau a écrit :

Je ne voit pas le bonheur comme simplement une absence de malheur, juste comme un état d'esprit qu'on a tous déjà connu je crois.

Et les tracasseries sont, justement, c'est ce qui a officiellement pour conséquence d'être malheureux, mais je me pose la question : et si on ne créerait pas nous-même nos malheurs ? Comme tu l'a souligné, des gens dont les "tracasseries" sont un poil plus grave que les notre sont autant si ce n'est plus heureux. Cela veut dire qu'on peut passer outre les tracasseries, simplement, mais que l'on ne le fait pas. Et on se retrouve à réclamer le bonheur encore et encore, alors qu'il suffit de ne pas trébucher à chaque petit ou grand malheur. Parce qu'on se dit : " ma mère est morte, IL FAUT que je sois malheureux, pour l'honorer, même si maintenant elle s'en fout, qu'elle préférerai peut-être que je sois heureux, il faut que je l'honore. Et puis, que pensera le voisin si apprend que la mort de ma mère ne m'atteint pas ? Il se fera des idées, c'est sûr, il dira que je ne l'aimait pas, il va lancer beaucoup de ragots, IL FAUT que je sois malheureux" Puis, 5 minutes plus tard : "IL FAUT que je sois heureux, parce que c'est ce que tout le monde désire. Bah oui, personne ne désire être malheureux, c'est nul d'être malheureux. C'est caca-boudin-prout. Et puis, que pensera le voisin s'il apprend que je ne veux pas être heureux ? Il dira que je suis masochiste, gothique, émo et tout ce qui bouge." Et c'est reparti pour une quête sans fin. Les gens ne sont pas heureux parce qu'ils l'on décidé ainsi, voilà ce que je dit.
Tu fais bien d'affirmer que tout part du mental. As-tu lu l'auteur Dale Carnegie ? Les histoires qu'il relate sont édifiantes.


L'hédonisme est parfaitement normal : "La religion disparue, qu'est-ce qu'il nous reste ? Il n'y a plus d'idéal, plus d'enfer, plus de paradis, il n'y a plus vraiment de buts prédéfinis pour la vie. Au final, on passe sa vie à se droguer au bonheur, substance hautement addictive, avec deux-trois pauses malheur pour la forme. Les autres ? Qui sont les autres ? S'ils ne permettent pas d'être heureux, ils ne servent à rien, ils encombrent. Il n'y a que moi et ma dose de bonheur. Et si je n'ai pas ma dose rapidement, je suis en manque."
C'est comme ça qu'on réfléchit aujourd'hui. Mauvaise chose ? Difficile de juger. Stupide ? Pas si la liberté, et par liberté je veux dire une vraie liberté, pas le droit magnanime et généreux de pouvoir se balader dans plus de 12 m², ne nous intéresse pas, comme la majorité des gens. Après tout, l'hédonisme est parfaitement logique à partir du moment où l'on est pas croyant ou utopiste, ainsi que 80% de la population.
Nous baignons effectivement dans un monde où règne le matérialisme au sens péjoratif. L'hédonisme est clairement une stratégie commerciale visant à inciter à l'achat dans une économie post-industrielle fortement axée sur la consommation. As-tu lu le théoricien du capitalisme pulsionnel, Michel Clouscard ?


Un homme seul peut-il être heureux ? Pour ma part, je pense que oui, d'autant que, comme je l'ai déjà évoqué, le bonheur ne dépend que de nous. Après, c'est vrai qu'il est bien plus facile d'être heureux dans une masse, parce qu'on a bien choisi son entourage pour qu'il nous rende heureux (même si parfois on fait de mauvais calculs), en enlevant progressivement les gens qui ne nous apportent plus rien. Vous aimez bien parler à des gens que vous n'aimez pas vous ? On fait le tri, c'est comme ça, et tant pis pour les exclus (qui doivent représenter 25% de la population de ce forum d'ailleurs)
Prenons aussi en compte que l'homme est un animal grégaire qui tend à aimer la reconnaissance de ses pairs.

Quand à cette pyramide, je ne sais pas si elle est bien cohérente. Je me rappelle très bien d'un reportage sur les religions d'inde, où ils avaient présenté la religion la plus restrictive du monde : tu dois rester nu, ne boire que de l'eau, ne manger qu'une pâte sans aucun goût, être chaste bien sûr et je suppose qu'il y a encore une longue liste de restrictions. Les journalistes avaient alors demandé à un des pratiquants si ça le contentai, il avait répondu qu'il était heureux. Simplement et intensément heureux, pas le bonheur de drogué qu'on connait ici. Alors est-ce qu'on a bien besoin de toutes ces décorations ?
Il me semble que tu fais référence à des gens ayant choisi une ascèse difficilement atteignable pour la majorité des gens. Je ne suis pas très attiré par ce choix de vie pour ma part. Je pense que je respecterais mieux la nature humaine en choisissant de m'impliquer dans la vie commune avec mes semblables. Même si je suis quelqu'un de plutôt solitaire, je ne pourrais pas m'éloigner trop longtemps des autres.

As-tu vu le film Seul au monde avec Tom Hanks ? Pour éviter de tomber dans la folie, il décide de survivre en choisissant la conservation par des activités primaires... Et il choisit aussi de se faire un ami imaginaire avec l'aide d'un ballon :D

J'en profite pour préciser un peu ma question : par pourquoi être heureux, je me demandais surtout pour les gens décident d'être heureux au lieu de malheureux, m'enfoutiste, nihiliste ? Pourquoi tout le monde cherche toujours à se droguer au bonheur ?
Parce que la déprime et la dépression font entrer dans une logique de mort et le but premier de la vie au sens biologique, c'est la survie. Il y a certes cet instinct primitif mais qui peut être entravé par les accidents de la vie. Il me semble que si l'homme est un animal culturel, il y a encore une part biologique à prendre en compte et qui continue de s'exprimer.
Afficher plus
Afficher moins


---------------
Mâle blanc cis hétéro en voie d'autodestruction, pour rattraper des millénaires d'oppression patriarcale phallocrate, d'homophobie et de xénophobie.
n°426230
Vodka Peche
Profil : Citoyen
vodka-peche
  1. answer
  2. Posté le 18/05/2013 à 17:00:54  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

giraudau a écrit :

En somme, un avis objectif.
Afficher plus
Afficher moins



Je ne vois pas comment un être forcément subjectif peut être capable d'en parler objectivement. Puisque le bonheur réfléchi est un état qui exige des conditions arbitraires et relatives, de fait, cette entité n'existe que dans notre esprit. La définition est donc variable. Entre tous, il y aura consensus sur le fait de connaître le bonheur, mais pas pour les mêmes motifs, c'est selon la fusion de notre inné et de notre acquis, ce qui fait la particularité du chemin de chacun.

giraudau a écrit :

Non, je cherche juste à voir les réels avantages à être heureux
Afficher plus
Afficher moins



Les avantages "réels" ? Simple : il n'y en a pas. D'ailleurs, en nous parlant d'avantages, tu te positionnes dans un système de valeur, et les valeurs n'existent pas en tant que telles. Pire : Les avantages des uns, au sein de notre réalité, ne sont pas les avantages des autres.

Et pour ta question, je pense que tu fais une erreur en voulant à tout prix une explication rationnelle à notre quête émotionnelle (il y a des enjeux affectifs à la clé). L'être humain n'est pas fait de raison.

giraudau a écrit :

par pourquoi être heureux, je me demandais surtout pour les gens décident d'être heureux au lieu de malheureux, m'enfoutiste, nihiliste
Afficher plus
Afficher moins



Parce qu'ils sont synonymes ? Jugement de valeur ici encore.

Message cité 1 fois
(Publicité)
n°426233
Nov11mm
  1. answer
  2. Posté le 18/05/2013 à 17:13:24  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Vodka Peche a écrit :


Je ne vois pas comment un être forcément subjectif peut être capable d'en parler objectivement. Puisque le bonheur réfléchi est un état qui exige des conditions arbitraires et relatives, de fait, cette entité n'existe que dans notre esprit. La définition est donc variable. Entre tous, il y aura consensus sur le fait de connaître le bonheur, mais pas pour les mêmes motifs, c'est selon la fusion de notre inné et de notre acquis, ce qui fait la particularité du chemin de chacun.


Je suis d'accord. Mais j'ajouterais que le bonheur n'est qu'un état d'esprit, accessible à tous théoriquement, à partir d'un travail sur soi et de résolutions personnelles. Par exemple: se suffire de ses propres biens; ne pas se comparer aux autres; minimiser son ego... Je me considère plutôt nihiliste pour ma part, et ce qui me faisait pleurer autrefois me fait marrer aujourd'hui, voilà une autre résolution géniale: relativiser.
Afficher plus
Afficher moins

n°426254
Vodka Peche
Profil : Citoyen
vodka-peche
  1. answer
  2. Posté le 18/05/2013 à 20:25:54  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Nov11mm a écrit :

Mais j'ajouterais que le bonheur n'est qu'un état d'esprit, accessible à tous théoriquement, à partir d'un travail sur soi et de résolutions personnelles.
Afficher plus
Afficher moins



Tu me paraphrases. Puisque c'est exactement ce que j'entendais par "bonheur réfléchi". Il existe également l'insouciance et la niaiserie. Mais je trouve que le bonheur réfléchi est hautement supérieur au bonheur niais puisque l'insouciance, par définition, ne nous permet pas de savoir qu'on est heureux. Seul un oeil extérieur peut en juger.

n°434001
younger girl
Pourquoi pleurer quand nous avons le pouvoir de ri
Profil : Inconnu
younger-girl
  1. answer
  2. Posté le 19/07/2013 à 21:00:43  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Pour moi être heureux est quelque chose de vital pour chacun d'entre nous. Bien sur à ce moment même il y'a des personnes heureuses comme d'autres malheureuses mais à au moins un moment de notre vie, chacun d'entre nous à vécu des moments de bonheur.
Nous ne sommes pas conçus pour être triste et nous apitoyez sur notre sort mais pour vivre et ''croquer'' la vie à pleine dents, sinon le monde serait triste, sale. Certes je ne dis pas qu'il est parfait ou qu'il est propre mais le bonheur est pour moi un synonyme de la vie tout simplement. Que serait la vie sans un moment -même s'il est court- de bonheur ?
Il faut être heureux pour pouvoir s'épanouir et vivre, tout simplement. :)
Cela n'engage que moi bien sur ! wahoo:{}

n°434006
Zor25ho
  1. answer
  2. Posté le 19/07/2013 à 21:09:20  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Le malheur a du bon. C'est dans le malheur qu'on se sent le plus vivant. A mediter...
Message cité 2 fois
n°434079
Arsher
Profil : Légende
arsher
  1. answer
  2. Posté le 20/07/2013 à 11:04:40  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
La plupart des gens amalgame le bonheur avec une satisfaction passagère, qui n'est qu'un pseudo-bonheur. La plénitude, la quiétude d'esprit, l'état d'esprit positif et confiant semblent ne pas être partagés par tous les mortels. Mais nos actions et aptitudes face à l'adversité semblent être conditionnées par notre climat mental. On peut passer plus facilement les épreuves de la vie et s'attirer des retours positifs en étant heureux et en le communiquant, sans en faire trop.

Il semble toutefois que les cadres marketing et publicitaires de la société de consommation veulent nous faire croire que le bonheur passe à travers l'accumulation de biens suivant les modes, des moyens "d'être soi-même", d'avoir ce petit standing pour épater la galerie, de s'abandonner dans les loisirs une fois le boulot terminé... Mais comment expliquer ces taux de suicide occidentaux chez les consommateurs ? Il semble que l'équation "bonheur = marchandises" soit erronée, que la consommation ne soit que du pseudo-bonheur comme j'ai dit plus haut. Alors si notre existence est vraiment éphémère, autant chercher un état d'esprit serein, tout en cherchant la sobriété, un peu comme les épicuriens.
Message édité par Arsher le 20/07/2013 à 11:05:46

---------------
Mâle blanc cis hétéro en voie d'autodestruction, pour rattraper des millénaires d'oppression patriarcale phallocrate, d'homophobie et de xénophobie.
(Publicité)
n°434080
Arsher
Profil : Légende
arsher
  1. answer
  2. Posté le 20/07/2013 à 11:07:37  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Zor25ho a écrit :

Le malheur a du bon. C'est dans le malheur qu'on se sent le plus vivant. A mediter...
Afficher plus
Afficher moins


Ce pendant négatif est structurant. La recherche effrénée de bonheur -surtout par une satisfaction perpétuelle de toutes ses pulsions- soit quelque chose d'immature, comme un enfant en bas âge.


---------------
Mâle blanc cis hétéro en voie d'autodestruction, pour rattraper des millénaires d'oppression patriarcale phallocrate, d'homophobie et de xénophobie.
n°434081
fallenrazi​el
Osana Müllenkamp
Profil : Légende
fallenraziel
Sur mon blog :
  1. homepage
  2. answer
  3. Posté le 20/07/2013 à 11:12:54  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Vous dérivez du simple fait d'être heureux à la conception de bonheur, c'est pas pareil ; on peut être heureux parce qu'il fait beau dehors, c'est cool mais c'est passager. Le bonheur c'est autre chose et c'est plus dur à avoir.
Message cité 1 fois

---------------
"Son aversion pour la religion, au sens habituellement donné à ce terme, était du même genre que celle de Lucrèce : il la considérait avec les sentiments dus non pas à une simple illusion mentale, mais à un grand mal moral. Il la tenait pour le pire ennemi de la moralité : d'abord en ce qu'elle instituait des excellences factices - la foi dans des dogmes divers, des sentiments de dévotion et des cérémonies sans rapport avec le bien du genre humain - et qu'elle les faisait accepter comme des substituts des vraies vertus ; mais surtout en ce qu'elle gauchit radicalement le caractère moral, assimilé à l'obéissance à la volonté d'un être auquel elle prodigue assurément toutes les expressions de l'adulation, non sans en faire un portrait suprêmement haïssable dans ses moments de calme."
John Stuart Mill, évoquant son père dans Autobiographie

http://zyrconia.canalblog.com/
https://fallenrazziel.tumblr.c​om/
http://gemminy0.wixsite.com/ge​mminy
https://www.wattpad.com/user/G​emminyRcitdeScience
n°434128
Nov11mm
  1. answer
  2. Posté le 20/07/2013 à 15:26:21  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

fallenraziel a écrit :

Vous dérivez du simple fait d'être heureux à la conception de bonheur, c'est pas pareil ; on peut être heureux parce qu'il fait beau dehors, c'est cool mais c'est passager. Le bonheur c'est autre chose et c'est plus dur à avoir.
Afficher plus
Afficher moins



Exactement, c'est seulement un état d'esprit, ça me fait vraiment sourire quand je vois qu'on impose des paramètres nécessaires... Le sans abri peut être plus heureux que le riche insatiable.
De là à dire que c'est difficile d'être heureux... Certes, mais c'est aussi d'une extrême simplicité finalement, et pour nous autres humains jeunes et immatures c'est difficile d'être simple.

n°434131
fallenrazi​el
Osana Müllenkamp
Profil : Légende
fallenraziel
Sur mon blog :
  1. homepage
  2. answer
  3. Posté le 20/07/2013 à 15:35:25  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Le sans-abri ne serait pas forcément plus heureux (c'est pas quantifiable) mais il sera heureux de choses plus simples : un petit café et un sandwich lui suffiront là où un autre ne sera satisfait que s'il se remplit bien l'estomac. C'est très épicurien finalement.
Message cité 1 fois

---------------
"Son aversion pour la religion, au sens habituellement donné à ce terme, était du même genre que celle de Lucrèce : il la considérait avec les sentiments dus non pas à une simple illusion mentale, mais à un grand mal moral. Il la tenait pour le pire ennemi de la moralité : d'abord en ce qu'elle instituait des excellences factices - la foi dans des dogmes divers, des sentiments de dévotion et des cérémonies sans rapport avec le bien du genre humain - et qu'elle les faisait accepter comme des substituts des vraies vertus ; mais surtout en ce qu'elle gauchit radicalement le caractère moral, assimilé à l'obéissance à la volonté d'un être auquel elle prodigue assurément toutes les expressions de l'adulation, non sans en faire un portrait suprêmement haïssable dans ses moments de calme."
John Stuart Mill, évoquant son père dans Autobiographie

http://zyrconia.canalblog.com/
https://fallenrazziel.tumblr.c​om/
http://gemminy0.wixsite.com/ge​mminy
https://www.wattpad.com/user/G​emminyRcitdeScience
n°434133
Nov11mm
  1. answer
  2. Posté le 20/07/2013 à 15:40:26  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

fallenraziel a écrit :

Le sans-abri ne serait pas forcément plus heureux (c'est pas quantifiable) mais il sera heureux de choses plus simples : un petit café et un sandwich lui suffiront là où un autre ne sera satisfait que s'il se remplit bien l'estomac. C'est très épicurien finalement.
Afficher plus
Afficher moins



Non, pas forcément, mais ce que je veux dire c'est que le matériel c'est secondaire, et pas nécessairement essentiel. Au contraire, le pouvoir et la richesse peuvent être un poison.
Sinon oui, bonheur=carpe diem.

n°434134
Nov11mm
  1. answer
  2. Posté le 20/07/2013 à 15:42:04  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Zor25ho a écrit :

Le malheur a du bon. C'est dans le malheur qu'on se sent le plus vivant. A mediter...
Afficher plus
Afficher moins



Pour moi c'est tout à fait l'inverse mais bon, je suis curieux d'écouter ta théorie, ami philosophe. ^^

Message cité 1 fois
n°434170
Zor25ho
  1. answer
  2. Posté le 20/07/2013 à 18:03:33  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Nov11mm a écrit :


Pour moi c'est tout à fait l'inverse mais bon, je suis curieux d'écouter ta théorie, ami philosophe. ^^
Afficher plus
Afficher moins

Le malheur a du bon,car c'est ce qui te fabrique. La solitude par exemple,ca te fait souffrir,mais ca t'apprends a te connaitre. Et quel est le plus important si on reflechit bien ?! Etre entouré et ne pas savoir qui on est ,ou etre seul et savoir qui on est ?! J'pense que c'est pas la peine que j'te l'dise,si toutefois tu pense comme moi...

Et c'est dans le malheur qu'on se sent le plus vivant,car encore une fois,si on reflechit bien,la vie n'est la que pour te mettre a l'epreuve,et les epreuves font souffrir,donc quelque-part,la vie est souffrance,donc c'est la ou tu te sens le plus vivant.

En tout cas c'est c'que je pense,et on est pas mal dans mon cas...

Message cité 1 fois
n°434175
Nov11mm
  1. answer
  2. Posté le 20/07/2013 à 18:14:59  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Zor25ho a écrit :

Le malheur a du bon,car c'est ce qui te fabrique. La solitude par exemple,ca te fait souffrir,mais ca t'apprends a te connaitre. Et quel est le plus important si on reflechit bien ?! Etre entouré et ne pas savoir qui on est ,ou etre seul et savoir qui on est ?! J'pense que c'est pas la peine que j'te l'dise,si toutefois tu pense comme moi...

Et c'est dans le malheur qu'on se sent le plus vivant,car encore une fois,si on reflechit bien,la vie n'est la que pour te mettre a l'epreuve,et les epreuves font souffrir,donc quelque-part,la vie est souffrance,donc c'est la ou tu te sens le plus vivant.

En tout cas c'est c'que je pense,et on est pas mal dans mon cas...
Afficher plus
Afficher moins



Dans l'ensemble je suis plutôt d'accord, certains maux mènent à un bien, c'est une question de perception aussi. Par la souffrance on apprend et on évolue, c'est un principe fondamental: l'évolution. C'est Bouddha qui a dit comme toi que la vie incarnée n'est que souffrance, or il a dit aussi que toute souffrance naît d'un désir.
La souffrance provient du mental, c'est nous qui la créons, par le jugement, l'interprétation... Etc. Adam a chuté de l'eden lorsqu'il a commencé à juger. ange:{} jap:{}
(Souffrance=/=douleur).

Message cité 1 fois
n°434178
Zor25ho
  1. answer
  2. Posté le 20/07/2013 à 18:19:55  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Nov11mm a écrit :


Dans l'ensemble je suis plutôt d'accord, certains maux mènent à un bien, c'est une question de perception aussi. Par la souffrance on apprend et on évolue, c'est un principe fondamental: l'évolution. C'est Bouddha qui a dit comme toi que la vie incarnée n'est que souffrance, or il a dit aussi que toute souffrance naît d'un désir.
La souffrance provient du mental, c'est nous qui la créons, par le jugement, l'interprétation... Etc.
(Souffrance=/=douleur).
Afficher plus
Afficher moins

Malheureusement trop de souffrances peut mener a la folie. C'est le piege.

Par contre je ne comprends pas quand tu dis que la souffrance nait d'un desir. Pourrait-tu etre plus explicite stp ? Et aussi j'aimerais comprendre quand tu dis que la souffrance c'est nous qui l'a créons.

Message cité 1 fois
n°434185
Nov11mm
  1. answer
  2. Posté le 20/07/2013 à 18:34:54  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Zor25ho a écrit :

Malheureusement trop de souffrances peut mener a la folie. C'est le piege.

Par contre je ne comprends pas quand tu dis que la souffrance nait d'un desir. Pourrait-tu etre plus explicite stp ? Et aussi j'aimerais comprendre quand tu dis que la souffrance c'est nous qui l'a créons.
Afficher plus
Afficher moins



C'est pas moi qui le dis, c'est Bouddha. ^^
Quand j'ai sorti cette citation à un vieux, il m'a répondu sans méditer sur celle-ci: "je perd mes dents, j'attrape des rides, j'ai des lumbago, et nulle trace de désir !"
Je lui ai répondu qu'il désirait rester jeune, frais et avec toutes ses dents. ^^

Lorsque tu condamnes un événement en le jugeant (tel que la vieillesse), tu en souffres. Sans le mental on ne souffrirait pas, mais on ne serait pas conscient non plus. ^^

n°434191
vivalafies​ta3
Profil : Star
vivalafiesta3
  1. answer
  2. Posté le 20/07/2013 à 18:54:17  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Si on prend le mot "heureux" comme etat d'esprit et non comme un etat de choses, on cherche à l'etre pour la simple raison que c'est un état ou le fonctionnement de notre organisme est peinard, il n'est pas troublé par divers stimulus aux quels il se doit de réagir en se mettant physiologiquement sur la défensive, c'est un etat agréable ou tout fonctionne à sa place, on y tend naturellement comme quelqu'un qui marcherait sur une corde essayerait de retrouver l’équilibre tout en avançant pendant que cet équilibre est constamment altéré.. si on le prend comme un etat de choses, qui se traduirait par l'absence de malheurs et de problèmes, une belle vie ou on manque de rien etc, ben la plus part des gens recherchent ca car c'est justement le moyen simple et direct d'atteindre cet etat d’équilibre recherché, il est en effet plus difficile pour les gens communs de se sentir heureux au milieu des problèmes ou en manquant d'argent etc.


---------------
The world we knew
Won't come back
The time we've lost
Can't get back
The life we had
Won't be ours again
n°435189
Lico-78
Profil : Star
lico-78
  1. answer
  2. Posté le 24/07/2013 à 16:00:32  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Arsher a écrit :

Et il choisit aussi de se faire un ami imaginaire avec l'aide d'un ballon
Afficher plus
Afficher moins



Wilson, qu'il perd en mer en s'enfuyant sur son radeau. Une des scènes cinématographiques qui m'a le plus ému (à égalité avec la mort de Mufasa et de la mère de Bambi :( ! ). sarcastic:{}

Spoiler :


J'profite de ce léger commentaire pour drapeauter...
Message cité 2 fois
Message édité par Lico-78 le 24/07/2013 à 16:03:25
n°435200
Arsher
Profil : Légende
arsher
  1. answer
  2. Posté le 24/07/2013 à 16:40:02  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Lico-78 a écrit :


Wilson, qu'il perd en mer en s'enfuyant sur son radeau. Une des scènes cinématographiques qui m'a le plus ému (à égalité avec la mort de Mufasa et de la mère de Bambi :( ! ). sarcastic:{}

Spoiler :


J'profite de ce léger commentaire pour drapeauter...

Afficher plus
Afficher moins


C'est super cliché ça :D


---------------
Mâle blanc cis hétéro en voie d'autodestruction, pour rattraper des millénaires d'oppression patriarcale phallocrate, d'homophobie et de xénophobie.
n°435240
Nov11mm
  1. answer
  2. Posté le 24/07/2013 à 18:14:20  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Lico-78 a écrit :


Wilson, qu'il perd en mer en s'enfuyant sur son radeau. Une des scènes cinématographiques qui m'a le plus ému (à égalité avec la mort de Mufasa et de la mère de Bambi :( ! ). sarcastic:{}

Spoiler :


J'profite de ce léger commentaire pour drapeauter...

Afficher plus
Afficher moins




 lol:{}

n°435665
Shadow-tru​th
I AM JUSTICE !
Profil : Notable
shadow-truth
  1. config
  2. homepage
  3. answer
  4. Posté le 26/07/2013 à 17:40:13  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Arsher a écrit :

Si on considère que le bonheur est l'absence de malheur, je pense qu'on se trompe. Il y a toujours des tracasseries plus ou moins graves dans la vie. Je pense aussi qu'un état d'esprit hédoniste est immature en le sens où il faut accepter qu'il n'y a parfois pas moyens d'assouvir ses pulsions, pulsions qui peuvent même amener à la négation des sentiments de l'autre, ce qui pose des problèmes d'empathie en société.

Ceci étant, je pense que l'homme à des besoins fondamentaux qui peuvent le faire tendre vers un bonheur simple (peut-être le plus épanouissant). Si on se réfère à la pyramide de Maslow :

http://nannysecours.com/wp-con [...] MASLOW.jpg

On voit que dans notre société moderne, on peut souvent atteindre les deux paliers fondamentaux mais pas toujours les trois niveaux encore supérieurs... Peut-être en partie à cause d'un processus d'atomisation de l'être humain. Sans ses pairs pour le reconnaître et l'estimer, il aurait tendance à la déprime, voire à la dépression, avec des conséquences extrêmes comme le suicide.

On peut aussi se dire que le bonheur passerait par l'ataraxie et l'aponie, soit la quiétude d'esprit un physique sans trouble. On peut cependant trouver des personnes en situation difficile ou avec un handicap physique sérieux mais qui ont toujours la joie de vivre...

Bref, je pense avoir donné quelques pistes.
Afficher plus
Afficher moins

J'ai l'impression que tu dis que la plupart des gens n'atteignent même pas le troisième palier. C'est dire qu'il est quasi impossible de se réaliser, d'éprouver un sentiment de réussite, donc d'être heureux. Or dans une optique d'état d'esprit, le bonheur qui ne serait qu'un sentiment de réussite, se placerait là où l'on se serait soi-même mis l'obstacle psychologique d'abord - et matériel ensuite. De là je trouve absurde de parler du bonheur comme d'un état de réussite totale. Le bonheur dépend de soi, de sa condition de vie, de ses besoins propres. Tout est subjectif ici.

Les avantages d'être heureux ne seraient rien de plus qu'un regain d'estime de soi, de projections narcissiques, de flatterie, de complexe de supériorité... Ce sont les avantages les plus objectifs qui soient...

Message édité par Shadow-truth le 26/07/2013 à 17:43:15

---------------
http://www.pensons-i.over-blog.com

Le petit questionnaire, juste ici, merci : https://docs.google.com/forms/ [...] 0/viewform
n°461998
Julajurist​e
Profil : Inconnu
julajuriste
  1. answer
  2. Posté le 01/02/2014 à 01:11:13  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
A quoi sert d'être heureux?
Bin je sais pas pour vous, mais quand je suis heureuse je vois tout positif même ce que je trouvais auparavant déprimant et quasi impossible, bin le fait d'être heureuse me redonne du courage et de la force. ça aide à vivre bien car on a qu'une vie et à part se suicider ou se faire tuer, faut bien la vivre, donc autant essayer d'être le plus heureux possible.

Après on est rarement entièrement heureux, il y a toujours des petits trucs qui nous perturbent mais avoir + de choses positives que négatives dans sa vie ça aide à être heureux donc surtout essayer de positiver dans la majorité des cas ;)

n°461999
Oyr39jo
  1. answer
  2. Posté le 01/02/2014 à 08:42:46  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Pourquoi être heureux? pour vivre.

n°462009
RoiAmine
Danser sous acide, et se sentir comme une plume
Profil : Célébrité
roiamine
  1. answer
  2. Posté le 01/02/2014 à 12:49:24  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
"J'ai décidé d'être heureux, parce que c'est bon pour la santé" - Voltaire


---------------
"La poli­tique est théoriquement au-dessus de la puissance de l'argent, mais pratiquement elle en est devenue la prisonnière absolue."
n°462042
Nia343m
  1. answer
  2. Posté le 01/02/2014 à 16:44:05  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Etre heureux, c'est de ne pas se poser la question : "Suis-je heureux ?"
Message cité 1 fois
n°462048
RoiAmine
Danser sous acide, et se sentir comme une plume
Profil : Célébrité
roiamine
  1. answer
  2. Posté le 01/02/2014 à 16:57:09  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Tu ne réponds pas a la question la
Message cité 1 fois

---------------
"La poli­tique est théoriquement au-dessus de la puissance de l'argent, mais pratiquement elle en est devenue la prisonnière absolue."
n°462049
Nia343m
  1. answer
  2. Posté le 01/02/2014 à 17:00:05  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

RoiAmine a écrit :

Tu ne réponds pas a la question la
Afficher plus
Afficher moins

Il n'y a pas de réponse.

n°462088
xSoke
Plaisir & Nourriture.
Profil : Etranger
xsoke
  1. answer
  2. Posté le 01/02/2014 à 19:30:29  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Nia343m a écrit :

Etre heureux, c'est de ne pas se poser la question : "Suis-je heureux ?"
Afficher plus
Afficher moins



+1


---------------
Signature de la mort qui tue. - L'illusion est permanente. La réalité n'est qu'hypothèse.
n°462166
_Vagabonde​_
Hum.
Profil : Quidam
_vagabonde_
  1. answer
  2. Posté le 01/02/2014 à 21:18:01  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Je crois qu'on a chacun sa propre définition du bonheur.

n°462288
chris77177
Ça serait regrettable
Profil : Citoyen
chris77177
  1. answer
  2. Posté le 02/02/2014 à 12:29:01  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Pour ne pas être triste ?


---------------
Vrai reconnaisse vrai . Monnaie ,chiffre , oseille , biffe ,bon-char , réussite , jalousie : boom
n°462291
Helvenka
Profil : Célébrité
helvenka
  1. answer
  2. Posté le 02/02/2014 à 13:32:01  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Pourquoi être heureux ? Parce que le malheur, c'est de la souffrance.

(Je crois que ça a déjà été dit, mais pour moi c'est aussi simple que ça... sweat:{} )

n°462298
Zoq85xn
  1. answer
  2. Posté le 02/02/2014 à 15:11:46  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Chacun à sa définition du bonheur... Le bonheur amène toujours à un malheur et réciproque... Donc.. Conformément au règles.. Un contraire est un opposé... Un opposé est un parallèle... Un parallèle ne se touche pas, n'a aucun lien... Donc .. Le malheur n'est pas le contraire du bonheur.. À méditer je dirai...

n°462478
GandalfLeG​ris
Fuyez pauvres fous !
Profil : Etranger
gandalflegris
  1. answer
  2. Posté le 02/02/2014 à 20:50:39  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
être heureux = être libre, se sentir bien, et c'est un état d'esprit, on le recherche parce que c'est la meilleure chose qui puisse arriver d'être libre et heureux, on se sent bien et se sentir bien, bah c'est bien, il n'y a pas d'explication à ça, c'est bien c'est tout, on aime être heureux, donc on veut être heureux, c'est tout..

Il n'y à pas d'explication à vouloir être heureux, du moins je ne pense pas
Message cité 1 fois

---------------
_ témoignage de smeagol :

"_Au début nous l'avons éssayé, nous avons été convaincu, n'est ce pas mon précieux mon trésor ? Oui...convaincu.......TUER LES HOBBITS ! oh excusez nous.. "

Alors vous aussi comme gollum, adoptez notre nouvelle crème anti-rides rajeunissante !

**Leprécieux, parce que je le vaut bien**
n°462487
xSoke
Plaisir & Nourriture.
Profil : Etranger
xsoke
  1. answer
  2. Posté le 02/02/2014 à 21:04:14  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

GandalfLeGris a écrit :

être heureux = être libre, se sentir bien, et c'est un état d'esprit, on le recherche parce que c'est la meilleure chose qui puisse arriver d'être libre et heureux, on se sent bien et se sentir bien, bah c'est bien, il n'y a pas d'explication à ça, c'est bien c'est tout, on aime être heureux, donc on veut être heureux, c'est tout..

Il n'y à pas d'explication à vouloir être heureux, du moins je ne pense pas
Afficher plus
Afficher moins



Peut-on réellement être libre ?

Message cité 1 fois

---------------
Signature de la mort qui tue. - L'illusion est permanente. La réalité n'est qu'hypothèse.
(Publicité)
 Page :
1  2
Dernière Page
Page Suivante
Page Précédente
Première Page

Ajouter une réponse
Aller à :
 

Sujets relatifs
Le moment qui vous à rendu le plus heureux... Peut-on être heureux sans être libre?
Le pays le plus heureux du monde? Le mythe de l'imbécile heureux
Plus de sujets relatifs à : pourquoi être heureux ?

Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
Aimer pour la vie... possible ou impossible ? 83 16/06/2013 à 21:14:34
Godwin et les trolls 21 25/05/2013 à 18:38:41
Qu'en pensez-vous ? 12 16/05/2013 à 16:43:32
Intimidée...et perdu....! 4 16/05/2013 à 23:08:48
Questionnaire sur les jeunes et le téléphone portable 7 14/05/2013 à 14:37:19