liste des connectés  Lancer une recherche S'inscrire S'identifier Répondre à cette discussion Créer un nouveau message
 

Ajouter une réponse

 
Page photos
 
 Mot :  Pseudo :  
Vider la liste des messages à citer
 
 Page :
1  2  3  4
Dernière Page
Page Suivante
Page Précédente
Première Page
Auteur
 Sujet :

Féminisme

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
The Vets
Profil : Légende
fallenraziel
Sur mon blog :
005 ~ BIENVENUE AU PARADIS (décembre 816) Kuchel Ackerman, dite Olympia
  1. homepage
  2. answer
  3. Posté le 07/09/2018 à 18:22:50  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Reprise du message précédent :
Euh... l'homophobie ça concerne tous les homosexuels, hommes comme femmes, t'es au courant ?
Message cité 1 fois

---------------
"Aussi longtemps que nous acceptons le principe que la foi religieuse doit être respectée simplement parce que c'est la foi religieuse, il est difficile de refuser ce respect à la foi d'Ousama ben Laden et des auteurs d'attentats suicides. L'alternative, si évidente qu'il est inutile d'en souligner l'urgence, est d'abandonner le principe du respect automatique de la foi religieuse. C'est une raison pour laquelle je fais l'impossible pour mettre les gens en garde contre la foi elle-même, et pas seulement contre la prétendue foi "extrémiste". S'ils ne sont pas extrémistes en soi, les enseignements de la religion "modérée" sont une invitation ouverte à l'extrémisme."
Richard Dawkins, Pour en finir avec Dieu

Les Chroniques de Livaï, sur Wattpad
Les Chroniques de Livaï, sur Fanfiction.net
Les Chroniques de Livaï, sur le Wikia SnK
(Publicité)
People live to save themselves
Profil : Célébrité
dazai
  1. answer
  2. Posté le 07/09/2018 à 18:28:21  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

fallenraziel a écrit :

Euh... l'homophobie ça concerne tous les homosexuels, hommes comme femmes, t'es au courant ?
Afficher plus
Afficher moins

C'est pas dirigé contre la femme mais l'homosexualité.


---------------
« Man fears death and yet, at the same time, man is drawn to death. Death is endlessly consumed by men in cities and literature. It is a singular event in one's life that none may reverse. That's what I desire. »
The Vets
Profil : Légende
fallenraziel
Sur mon blog :
005 ~ BIENVENUE AU PARADIS (décembre 816) Kuchel Ackerman, dite Olympia
  1. homepage
  2. answer
  3. Posté le 07/09/2018 à 18:31:55  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Pour les homophobes, l'homosexualité ce sont des personnes, hommes ou femmes, qui ne se comportent pas comme leur sexe doit les prédisposer et qui donc se livrent à un acte contre-nature. Une lesbienne est considérée comme une femme dévoyée ou mal-baisée et un homosexuel comme une "fiotte" et un traître à la virilité. Tu vois pas où est le sexisme dans ce type de pensée ? Une personne qui affirme qu'une lesbienne commet un acte dégueulasse et contre-nature en couchant avec une autre femme commet bien un acte sexiste envers cette femme. Le sexisme, c'est vouloir obliger ou interdire à des gens de tous les sexes de faire des choses sous prétexte de leur sexe/genre, ou de les discriminer/victimiser sous prétexte qu'ils font des choses que les autres considèrent comme contraire à leur genre/sexe. L'homophobie est une dimension du sexisme.
Message édité par fallenraziel le 07/09/2018 à 18:34:54

---------------
"Aussi longtemps que nous acceptons le principe que la foi religieuse doit être respectée simplement parce que c'est la foi religieuse, il est difficile de refuser ce respect à la foi d'Ousama ben Laden et des auteurs d'attentats suicides. L'alternative, si évidente qu'il est inutile d'en souligner l'urgence, est d'abandonner le principe du respect automatique de la foi religieuse. C'est une raison pour laquelle je fais l'impossible pour mettre les gens en garde contre la foi elle-même, et pas seulement contre la prétendue foi "extrémiste". S'ils ne sont pas extrémistes en soi, les enseignements de la religion "modérée" sont une invitation ouverte à l'extrémisme."
Richard Dawkins, Pour en finir avec Dieu

Les Chroniques de Livaï, sur Wattpad
Les Chroniques de Livaï, sur Fanfiction.net
Les Chroniques de Livaï, sur le Wikia SnK
People live to save themselves
Profil : Célébrité
dazai
  1. answer
  2. Posté le 07/09/2018 à 18:35:22  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Mais bordel j'en ai rien à foutre que ce soit du sexisme ou non, je me fais pas chier à répondre depuis hier ou avant hier sur la question de l'homophobie ou non mais des conneries féministe qui sont avancée en permanence et le "mâle blanc cisgenre hétérosexuel opresseur de la femme" la on est pas dans ce cas, et l'homophobie est quelque chose de partagé au deux genres et c'est un réel problème bien existant et bien présent contrairement à l'illusion du patriarcat et de la femme victime de tout en 2018 à tel point qu'une femme qui renonce à son job pour éduquer ses gosses sera vue comme une écervelée qui est dominée alors qu'elle veut juste s'occuper de sa famille
Message cité 1 fois
Message édité par Dazai le 07/09/2018 à 18:36:11

---------------
« Man fears death and yet, at the same time, man is drawn to death. Death is endlessly consumed by men in cities and literature. It is a singular event in one's life that none may reverse. That's what I desire. »
The Vets
Profil : Légende
fallenraziel
Sur mon blog :
005 ~ BIENVENUE AU PARADIS (décembre 816) Kuchel Ackerman, dite Olympia
  1. homepage
  2. answer
  3. Posté le 07/09/2018 à 18:37:00  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Oui, les conneries féministes, elles sont bien confortables quand on est doté d'un pénis.
Tais-toi donc au lieu de la ramener sur des sujets dont tu te fous visiblement et auxquels tu comprends apparemment pas grand chose.


---------------
"Aussi longtemps que nous acceptons le principe que la foi religieuse doit être respectée simplement parce que c'est la foi religieuse, il est difficile de refuser ce respect à la foi d'Ousama ben Laden et des auteurs d'attentats suicides. L'alternative, si évidente qu'il est inutile d'en souligner l'urgence, est d'abandonner le principe du respect automatique de la foi religieuse. C'est une raison pour laquelle je fais l'impossible pour mettre les gens en garde contre la foi elle-même, et pas seulement contre la prétendue foi "extrémiste". S'ils ne sont pas extrémistes en soi, les enseignements de la religion "modérée" sont une invitation ouverte à l'extrémisme."
Richard Dawkins, Pour en finir avec Dieu

Les Chroniques de Livaï, sur Wattpad
Les Chroniques de Livaï, sur Fanfiction.net
Les Chroniques de Livaï, sur le Wikia SnK
The Vets
Profil : Légende
fallenraziel
Sur mon blog :
005 ~ BIENVENUE AU PARADIS (décembre 816) Kuchel Ackerman, dite Olympia
  1. homepage
  2. answer
  3. Posté le 07/09/2018 à 18:38:55  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Dazai a écrit :

Mais bordel j'en ai rien à foutre que ce soit du sexisme ou non, je me fais pas chier à répondre depuis hier ou avant hier sur la question de l'homophobie ou non mais des conneries féministe qui sont avancée en permanence et le "mâle blanc cisgenre hétérosexuel opresseur de la femme" la on est pas dans ce cas, et l'homophobie est quelque chose de partagé au deux genres et c'est un réel problème bien existant et bien présent contrairement à l'illusion du patriarcat et de la femme victime de tout en 2018 à tel point qu'une femme qui renonce à son job pour éduquer ses gosses sera vue comme une écervelée qui est dominée alors qu'elle veut juste s'occuper de sa famille
Afficher plus
Afficher moins


Si c'est son mec qui le lui impose, oui, ce sera vu comme sexiste ; si la femme est d'accord et n'y voit aucun problème à son épanouissement, où est le problème ? En fait, t'as juste l'air tellement énervé que tu parles de n'importe quoi. Et rassure-toi les femmes au foyer ont aucun problème d'image, ce serait bien plutôt les femmes carriéristes qu'on montre comme des exceptions et éventuellement comme des ogresses.

Message cité 1 fois
Message édité par fallenraziel le 07/09/2018 à 18:41:18

---------------
"Aussi longtemps que nous acceptons le principe que la foi religieuse doit être respectée simplement parce que c'est la foi religieuse, il est difficile de refuser ce respect à la foi d'Ousama ben Laden et des auteurs d'attentats suicides. L'alternative, si évidente qu'il est inutile d'en souligner l'urgence, est d'abandonner le principe du respect automatique de la foi religieuse. C'est une raison pour laquelle je fais l'impossible pour mettre les gens en garde contre la foi elle-même, et pas seulement contre la prétendue foi "extrémiste". S'ils ne sont pas extrémistes en soi, les enseignements de la religion "modérée" sont une invitation ouverte à l'extrémisme."
Richard Dawkins, Pour en finir avec Dieu

Les Chroniques de Livaï, sur Wattpad
Les Chroniques de Livaï, sur Fanfiction.net
Les Chroniques de Livaï, sur le Wikia SnK
People live to save themselves
Profil : Célébrité
dazai
  1. answer
  2. Posté le 07/09/2018 à 18:54:47  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

fallenraziel a écrit :

Si c'est son mec qui le lui impose, oui, ce sera vu comme sexiste ; si la femme est d'accord et n'y voit aucun problème à son épanouissement, où est le problème ? En fait, t'as juste l'air tellement énervé que tu parles de n'importe quoi. Et rassure-toi les femmes au foyer ont aucun problème d'image, ce serait bien plutôt les femmes carriéristes qu'on montre comme des exceptions et éventuellement comme des ogresses.
Afficher plus
Afficher moins

Évidemment que ça commence à m'énerver, j'en ai plein le cul de parler avec des gens qui sont perdus dans leur monde et qui refuse d'ouvrir les yeux et de voir la réalité et qui blame encore et toujours le fait de ne pas avoir une bite de tout leurs malheurs. C'est bien dommage j'avais un beau discours égalitariste et un beau pavé qui explique bien point par point ce que j'essaie d'expliquer mais comme ça fait 2 jours que le message passe pas ça vaut pas le coup que je continue, je dédrapeaute le topic, ras le cul de cette shitstorm.


---------------
« Man fears death and yet, at the same time, man is drawn to death. Death is endlessly consumed by men in cities and literature. It is a singular event in one's life that none may reverse. That's what I desire. »
(Publicité)
The Vets
Profil : Légende
fallenraziel
Sur mon blog :
005 ~ BIENVENUE AU PARADIS (décembre 816) Kuchel Ackerman, dite Olympia
  1. homepage
  2. answer
  3. Posté le 07/09/2018 à 19:01:19  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Tu t'es pas dit que si ton message passait pas, c'est parce que c'est du bullshit pour les principales intéressées ? Non, c'est plus facile de blâmer celles qui ont un vagin.
fallygiffe​rmer.gif
Message cité 1 fois

---------------
"Aussi longtemps que nous acceptons le principe que la foi religieuse doit être respectée simplement parce que c'est la foi religieuse, il est difficile de refuser ce respect à la foi d'Ousama ben Laden et des auteurs d'attentats suicides. L'alternative, si évidente qu'il est inutile d'en souligner l'urgence, est d'abandonner le principe du respect automatique de la foi religieuse. C'est une raison pour laquelle je fais l'impossible pour mettre les gens en garde contre la foi elle-même, et pas seulement contre la prétendue foi "extrémiste". S'ils ne sont pas extrémistes en soi, les enseignements de la religion "modérée" sont une invitation ouverte à l'extrémisme."
Richard Dawkins, Pour en finir avec Dieu

Les Chroniques de Livaï, sur Wattpad
Les Chroniques de Livaï, sur Fanfiction.net
Les Chroniques de Livaï, sur le Wikia SnK
People live to save themselves
Profil : Célébrité
dazai
  1. answer
  2. Posté le 07/09/2018 à 19:13:01  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

fallenraziel a écrit :

Tu t'es pas dit que si ton message passait pas, c'est parce que c'est du bullshit pour les principales intéressées ? Non, c'est plus facile de blâmer celles qui ont un vagin.

Afficher plus
Afficher moins

Pourquoi j'ai pas dédrapeauté ? J'crois que jsuis addict à vous lire putain c'est grave. ;)

Si vous comprenez pas c'est parce-que vous vivez dans votre bulle qui vous coupe de la réaliter. Sinon, juste pour dire, avec vos saloperie de patriarcat j'ai été foutu en famille d'acceuil 6 mois, j'me suis taper 2 ans de psy, j'suis passer chez les flics, j'suis passer à l'assistance de protection de la jeunesse et j'ai faillit prendre hopital psychiatrique et foyer parce-que, un jour ma mère bourée a voulu me frapper ( donc une pauvre femme opressée ) je l'ai empéchée en l'immobilisant ça lui a fait une marque et rien que ça, sans prendre compte des discours j'ai été juger comme coupable d'agression parce-que bien sur je suis un homme et qu'une femme ne peut jamais faire preuve de violence par conséquent j'ai été considéré comme un mec instable et violent. Super avantageux pour les homme le "patriarcat" hein, super avantageux que la femme soient vu comme une faible chose, S-U-P-E-R. Et non je vous accuse pas d'être la faute de cette histoire hein, mais juste pour toucher 2-3 mots sur votre idée de comme quoi on a un avantage absolu selon votre illusion du patriarcat, dépêcher vous de faire tomber ce truc svp ça m'arrangerais. Ah mais non, c'est pire vu qu'on est considérer comme des monstres selon votre discours de merde ça va être pire mdr. C'est peut-être mieux que sa reste comme ça tant que votre discours aura pas évoluer et que vous aurez pas compris que l'égalité c'est pas "il é mekan moa viktim"

Et je suis pas un cas a part hein, TOUT les hommes ( à part peut-être les gay vu que dans l'idée commune ils sont des faibles, ce qui devrait changer mais en attendant ça leur évite ça ) subisse ce préjuger d'être de base le coupable.

Message édité par Dazai le 07/09/2018 à 19:14:21

---------------
« Man fears death and yet, at the same time, man is drawn to death. Death is endlessly consumed by men in cities and literature. It is a singular event in one's life that none may reverse. That's what I desire. »
The Vets
Profil : Légende
fallenraziel
Sur mon blog :
005 ~ BIENVENUE AU PARADIS (décembre 816) Kuchel Ackerman, dite Olympia
  1. homepage
  2. answer
  3. Posté le 07/09/2018 à 19:19:11  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
fallygifgl​and.gif


---------------
"Aussi longtemps que nous acceptons le principe que la foi religieuse doit être respectée simplement parce que c'est la foi religieuse, il est difficile de refuser ce respect à la foi d'Ousama ben Laden et des auteurs d'attentats suicides. L'alternative, si évidente qu'il est inutile d'en souligner l'urgence, est d'abandonner le principe du respect automatique de la foi religieuse. C'est une raison pour laquelle je fais l'impossible pour mettre les gens en garde contre la foi elle-même, et pas seulement contre la prétendue foi "extrémiste". S'ils ne sont pas extrémistes en soi, les enseignements de la religion "modérée" sont une invitation ouverte à l'extrémisme."
Richard Dawkins, Pour en finir avec Dieu

Les Chroniques de Livaï, sur Wattpad
Les Chroniques de Livaï, sur Fanfiction.net
Les Chroniques de Livaï, sur le Wikia SnK
People live to save themselves
Profil : Célébrité
dazai
  1. answer
  2. Posté le 07/09/2018 à 19:24:46  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
J'aimerais bien vivre dans votre monde, ça a l'air sympa de pouvoir se blanchir de tout sous prétexte qu'on à pas une bite love:{}
En plus ça doit être sympa, ne pas avoir un truc qui pend entre les jambes, les règles on doit bien pouvoir s'y accommoder, on peut s'offusquer de tout et n'importe quoi.. ça coûte combien un billet pour aller se faire opérer en thaïlande et peut-être mourir au passage? :D
Et je dis pas ça par sarcasme hein, moi ça me plairait bien de voir votre monde mais ça coûterais un peu cher pour me prouver que j'ai raison. ( No offens au trans, j'essaie pas de vous parodier ou quoi, avant qu'on déforme mes propos, c'est votre spécialité ça non ? )
Message cité 1 fois
Message édité par Dazai le 07/09/2018 à 19:25:33

---------------
« Man fears death and yet, at the same time, man is drawn to death. Death is endlessly consumed by men in cities and literature. It is a singular event in one's life that none may reverse. That's what I desire. »
The Vets
Profil : Légende
fallenraziel
Sur mon blog :
005 ~ BIENVENUE AU PARADIS (décembre 816) Kuchel Ackerman, dite Olympia
  1. homepage
  2. answer
  3. Posté le 07/09/2018 à 19:25:57  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
fallygifno​nchut.gif


---------------
"Aussi longtemps que nous acceptons le principe que la foi religieuse doit être respectée simplement parce que c'est la foi religieuse, il est difficile de refuser ce respect à la foi d'Ousama ben Laden et des auteurs d'attentats suicides. L'alternative, si évidente qu'il est inutile d'en souligner l'urgence, est d'abandonner le principe du respect automatique de la foi religieuse. C'est une raison pour laquelle je fais l'impossible pour mettre les gens en garde contre la foi elle-même, et pas seulement contre la prétendue foi "extrémiste". S'ils ne sont pas extrémistes en soi, les enseignements de la religion "modérée" sont une invitation ouverte à l'extrémisme."
Richard Dawkins, Pour en finir avec Dieu

Les Chroniques de Livaï, sur Wattpad
Les Chroniques de Livaï, sur Fanfiction.net
Les Chroniques de Livaï, sur le Wikia SnK
(Publicité)
People live to save themselves
Profil : Célébrité
dazai
  1. answer
  2. Posté le 07/09/2018 à 19:27:24  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
C'est triste, je peux pas voir si c'est la guerre ou si on rigole bien avec ces gifs :(

D'ailleurs, pourquoi dans mon pays les femmes ne réclame pas d'être forcée à faire le service militaire ? C'est pas sexiste ça de vous exclure du service militaire obligatoire en suisse ? :( Sachant que ce n'est pas une question physique vu que vous avez le droit d'y aller si vous voulez :(
Message édité par Dazai le 07/09/2018 à 19:33:10

---------------
« Man fears death and yet, at the same time, man is drawn to death. Death is endlessly consumed by men in cities and literature. It is a singular event in one's life that none may reverse. That's what I desire. »
The Vets
Profil : Légende
fallenraziel
Sur mon blog :
005 ~ BIENVENUE AU PARADIS (décembre 816) Kuchel Ackerman, dite Olympia
  1. homepage
  2. answer
  3. Posté le 07/09/2018 à 19:32:52  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
fallygifno​nchut.gif


---------------
"Aussi longtemps que nous acceptons le principe que la foi religieuse doit être respectée simplement parce que c'est la foi religieuse, il est difficile de refuser ce respect à la foi d'Ousama ben Laden et des auteurs d'attentats suicides. L'alternative, si évidente qu'il est inutile d'en souligner l'urgence, est d'abandonner le principe du respect automatique de la foi religieuse. C'est une raison pour laquelle je fais l'impossible pour mettre les gens en garde contre la foi elle-même, et pas seulement contre la prétendue foi "extrémiste". S'ils ne sont pas extrémistes en soi, les enseignements de la religion "modérée" sont une invitation ouverte à l'extrémisme."
Richard Dawkins, Pour en finir avec Dieu

Les Chroniques de Livaï, sur Wattpad
Les Chroniques de Livaï, sur Fanfiction.net
Les Chroniques de Livaï, sur le Wikia SnK
People live to save themselves
Profil : Célébrité
dazai
  1. answer
  2. Posté le 07/09/2018 à 19:35:33  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Voyez vous ça, étrange je n'ai pas de réponse à une question parfaitement justifiée :)


---------------
« Man fears death and yet, at the same time, man is drawn to death. Death is endlessly consumed by men in cities and literature. It is a singular event in one's life that none may reverse. That's what I desire. »
The Vets
Profil : Légende
fallenraziel
Sur mon blog :
005 ~ BIENVENUE AU PARADIS (décembre 816) Kuchel Ackerman, dite Olympia
  1. homepage
  2. answer
  3. Posté le 07/09/2018 à 19:39:15  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
fallygiffe​rmer.gif


---------------
"Aussi longtemps que nous acceptons le principe que la foi religieuse doit être respectée simplement parce que c'est la foi religieuse, il est difficile de refuser ce respect à la foi d'Ousama ben Laden et des auteurs d'attentats suicides. L'alternative, si évidente qu'il est inutile d'en souligner l'urgence, est d'abandonner le principe du respect automatique de la foi religieuse. C'est une raison pour laquelle je fais l'impossible pour mettre les gens en garde contre la foi elle-même, et pas seulement contre la prétendue foi "extrémiste". S'ils ne sont pas extrémistes en soi, les enseignements de la religion "modérée" sont une invitation ouverte à l'extrémisme."
Richard Dawkins, Pour en finir avec Dieu

Les Chroniques de Livaï, sur Wattpad
Les Chroniques de Livaï, sur Fanfiction.net
Les Chroniques de Livaï, sur le Wikia SnK
People live to save themselves
Profil : Célébrité
dazai
  1. answer
  2. Posté le 07/09/2018 à 19:42:55  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Je n'ai plus rien à dire dans la mesure ou tu n'a plus aucune merde à cracher, tu n'as aucune réponse à donner, aucune explications, que du dénis. Adios amigos, je repasserais lire de temps en temps ou en sont les autres dans leur débats avec vous lol:{}


---------------
« Man fears death and yet, at the same time, man is drawn to death. Death is endlessly consumed by men in cities and literature. It is a singular event in one's life that none may reverse. That's what I desire. »
Profil : Célébrité
koutan57
  1. answer
  2. Posté le 07/09/2018 à 21:22:38  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Dazai a écrit :

.. ça coûte combien un billet pour aller se faire opérer en thaïlande et peut-être mourir au passage? :D
Et je dis pas ça par sarcasme hein, moi ça me plairait bien de voir votre monde mais ça coûterais un peu cher pour me prouver que j'ai raison...
Afficher plus
Afficher moins



Essaie d'obtenir une transsubstantiation adaptée, ça peut être gratuit si le dieu veut bien te l'accorder.

“Never fade in the dark”
Profil : Inconnu
drownedstar
  1. answer
  2. Posté le 08/09/2018 à 01:21:05  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
“Quand une maison est pleine de termites, mieux vaut la brûler”
Cette citation est juste géniale ( le féminisme est envahi de feminazi)
Le féminisme a été une cause utile dans nos pays
mais maintenant nous sommes à un point où légalement, la femme est à l’égal de l’homme
Après si certaines personnes continuent d’en penser de manière sexiste mafois, on ne peut pas le changer
Mais d’en nos jours le féminisme serait plus utile dans les pays en voie de développement et Middle East qu’ici a se plaindre de sexisme pour n’importe qu’elle raison

People live to save themselves
Profil : Célébrité
dazai
  1. answer
  2. Posté le 08/09/2018 à 01:42:57  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Fais quand même attention en mentionnant les "feminazi" quand je l'ai fait sa a pas eu l'air de leur plaire ange:{}
Message édité par Dazai le 08/09/2018 à 01:43:15

---------------
« Man fears death and yet, at the same time, man is drawn to death. Death is endlessly consumed by men in cities and literature. It is a singular event in one's life that none may reverse. That's what I desire. »
Profil : Animatrice
andraelle
  1. answer
  2. Posté le 08/09/2018 à 11:28:11  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Au besoin, sur la sexualité en milieu carcéral, et parce que ça rejoint pas mal ce dont on parle :


https://www.cairn.info/revue-d [...] e-233.html

Je vous en cite quelques passages :

"Le contraste notoire qui existe entre le rapport à l’homosexualité chez les hommes et chez les femmes détenus n’est pas insignifiant. Vécue sans gêne, rarement blâmée, l’homosexualité dans les prisons de femmes n’apparaît pas comme un problème, ni pour les surveillantes, ni pour les détenues… hormis celles chez qui la découverte de leur homosexualité suscite beaucoup d’anxiété. Rien de comparable chez les hommes, où l’homosexualité masculine reste dénigrée et taboue. Comme l’ont montré des travaux sur la construction des genres, par exemple celui de Falconnet et Lefaucheur (1975,95-99), l’homosexualité est vécue par les hommes, en prison autant qu’à l’extérieur, comme une remise en cause de leur virilité, contrairement aux femmes, où l’hétérosexualité n’est pas nécessaire à la reconnaissance de la féminité."

"Les hommes détenus ont été également interrogés sur leur représentation de la sexualité des femmes détenues, et notamment sur l’homosexualité féminine (son existence, leur jugement, etc.). Généralement, l’homosexualité féminine, incarcérée ou non, ne choque pas, car elle est représentée comme non sexualisée (elle serait de l’ordre du « jeu » ou de l’amitié), et s’il y a sexualité, celle-ci ne serait pas autonome (l’homme hétérosexuel s’imagine alors comme le troisième partenaire). C’est une représentation répandue chez les hommes, comme l’ont notamment montré les travaux de Falconnet et Lefaucheur (1975,95-99): si les hommes ne considèrent pas l’homosexualité féminine comme un danger pour eux, c’est que l’absence de pénétration ne les met pas en concurrence."

"De nombreux récits d’ex-détenus (par exemple : Charmes, 1974,30-31,69; Girier, 1977,15,19,22) évoquent les viols qui transforment, définitivement, un détenu en « gonze », « giron », « fiotte », etc. Lorsqu’on évoque l’homosexualité des hommes détenus, classiquement, il s’agit uniquement d’une homosexualité passive, celle qui est associée à la faiblesse et au manque de virilité, car personne en détention (à commencer par les intéressés eux-mêmes) ne considère les « actifs » comme étant des homosexuels. D’ailleurs, l’insulte la plus grave qui puisse être proférée étant « enculé », ce qui est toujours stigmatisé est une pratique homosexuelle passive et non active. La déchéance du statut d’« homme » qui accompagne donc les expériences homosexuelles est alors entourée d’une immense honte qui sera cachée à l’entourage extérieur."


Par rapport aux femmes et au viol entre elles en milieu pénitencier, je sais pas comment ça se passe aux US, mais voilà pour la France :

"Contrairement au préjugé qui assimile le viol comme étant le fait d’un homme sur une femme, les agressions sexuelles et les viols existent entre femmes. Selon Robert Boucard (1930,193-195), il y avait, au début du XXe siècle, des viols entre femmes détenues. Et aujourd’hui ? Nulle trace dans les recherches sociologiques françaises : ni chez Rostaing (1997), ni chez Welzer-Lang et al. (1996,194-198). En France, comme à l’étranger, les viols dans les prisons d’hommes monopolisent l’attention.

À l’écoute des récits de vie des femmes détenues, on constate que les agressions sexuelles sont des épisodes ordinaires dans les vies « à l’extérieur » de ces femmes : viols, incestes ponctuent leurs récits… ainsi, évidemment, que le rapport violent à la sexualité qu’est la prostitution.

Les agressions sexuelles entre femmes en détention apparaissent comme des incidents réellement rares à travers les témoignages recueillis auprès des détenues. Alors que la plupart des hommes ont, au cours de leur incarcération, au moins une fois, entendu parler d’un viol, ou plus généralement « des viols en détention », c’est au contraire rare parmi les femmes. Même si on nous a rapporté quelques cas (vécus ou non par la personne interviewée) d’agressions sexuelles entre femmes, ils sont trop exceptionnels pour être étudiés. En fait, la seule remarque que nous pouvons faire, à partir de notre enquête, est la (quasi) absence de cette problématique dans les détentions de femmes, à l’inverse de ce qui se passe chez les hommes. Par ailleurs, les femmes rencontrées n’ont jamais évoqué la possibilité ou la crainte d’une agression sexuelle par le personnel (féminin ou masculin) pénitentiaire, alors qu’au moment même où se déroulait notre enquête, était médiatisée une plainte pour viol par une détenue des Baumettes (voir infra)."



Et par rapport aux agressions sexuelles sur les jeunes adultes homosexuels, encore une fois faut se sortir de l'image "sexualité = recherche de satisfaction sexuelle", comme pour la plupart des espèces animales chez l'humain aussi le sexe peut être un marqueur de hiérarchie.

La plupart des agressions de ce type que j'ai entendu être relayées par des proches ne venaient pas d'hommes homosexuels, ou de leurs compagnons, mais bien d'hétéro qui cherchaient à les humilier/les punir d'avoir ces penchants homosexuels qu'ils associent à un rejet de la virilité (main au cul en plein cours sous le regard d'un prof qui ne dit rien, etc).

Ce qui ne signifie pas qu'entre homos ça n'a jamais lieu, puisque être homosexuels ne veut aucunement dire qu'on a grandit/évolué dans un univers alternatif et qu'on a jamais intégré les codes du virilisme pour soi-même...
Message cité 2 fois
Message édité par Andraëlle le 08/09/2018 à 11:49:53
The Vets
Profil : Légende
fallenraziel
Sur mon blog :
005 ~ BIENVENUE AU PARADIS (décembre 816) Kuchel Ackerman, dite Olympia
  1. homepage
  2. answer
  3. Posté le 08/09/2018 à 15:02:23  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Andraëlle a écrit :

Au besoin, sur la sexualité en milieu carcéral, et parce que ça rejoint pas mal ce dont on parle :


https://www.cairn.info/revue-d [...] e-233.html

Je vous en cite quelques passages :

"Le contraste notoire qui existe entre le rapport à l’homosexualité chez les hommes et chez les femmes détenus n’est pas insignifiant. Vécue sans gêne, rarement blâmée, l’homosexualité dans les prisons de femmes n’apparaît pas comme un problème, ni pour les surveillantes, ni pour les détenues… hormis celles chez qui la découverte de leur homosexualité suscite beaucoup d’anxiété. Rien de comparable chez les hommes, où l’homosexualité masculine reste dénigrée et taboue. Comme l’ont montré des travaux sur la construction des genres, par exemple celui de Falconnet et Lefaucheur (1975,95-99), l’homosexualité est vécue par les hommes, en prison autant qu’à l’extérieur, comme une remise en cause de leur virilité, contrairement aux femmes, où l’hétérosexualité n’est pas nécessaire à la reconnaissance de la féminité."

"Les hommes détenus ont été également interrogés sur leur représentation de la sexualité des femmes détenues, et notamment sur l’homosexualité féminine (son existence, leur jugement, etc.). Généralement, l’homosexualité féminine, incarcérée ou non, ne choque pas, car elle est représentée comme non sexualisée (elle serait de l’ordre du « jeu » ou de l’amitié), et s’il y a sexualité, celle-ci ne serait pas autonome (l’homme hétérosexuel s’imagine alors comme le troisième partenaire). C’est une représentation répandue chez les hommes, comme l’ont notamment montré les travaux de Falconnet et Lefaucheur (1975,95-99): si les hommes ne considèrent pas l’homosexualité féminine comme un danger pour eux, c’est que l’absence de pénétration ne les met pas en concurrence."

"De nombreux récits d’ex-détenus (par exemple : Charmes, 1974,30-31,69; Girier, 1977,15,19,22) évoquent les viols qui transforment, définitivement, un détenu en « gonze », « giron », « fiotte », etc. Lorsqu’on évoque l’homosexualité des hommes détenus, classiquement, il s’agit uniquement d’une homosexualité passive, celle qui est associée à la faiblesse et au manque de virilité, car personne en détention (à commencer par les intéressés eux-mêmes) ne considère les « actifs » comme étant des homosexuels. D’ailleurs, l’insulte la plus grave qui puisse être proférée étant « enculé », ce qui est toujours stigmatisé est une pratique homosexuelle passive et non active. La déchéance du statut d’« homme » qui accompagne donc les expériences homosexuelles est alors entourée d’une immense honte qui sera cachée à l’entourage extérieur."


Par rapport aux femmes et au viol entre elles en milieu pénitencier, je sais pas comment ça se passe aux US, mais voilà pour la France :

"Contrairement au préjugé qui assimile le viol comme étant le fait d’un homme sur une femme, les agressions sexuelles et les viols existent entre femmes. Selon Robert Boucard (1930,193-195), il y avait, au début du XXe siècle, des viols entre femmes détenues. Et aujourd’hui ? Nulle trace dans les recherches sociologiques françaises : ni chez Rostaing (1997), ni chez Welzer-Lang et al. (1996,194-198). En France, comme à l’étranger, les viols dans les prisons d’hommes monopolisent l’attention.

À l’écoute des récits de vie des femmes détenues, on constate que les agressions sexuelles sont des épisodes ordinaires dans les vies « à l’extérieur » de ces femmes : viols, incestes ponctuent leurs récits… ainsi, évidemment, que le rapport violent à la sexualité qu’est la prostitution.

Les agressions sexuelles entre femmes en détention apparaissent comme des incidents réellement rares à travers les témoignages recueillis auprès des détenues. Alors que la plupart des hommes ont, au cours de leur incarcération, au moins une fois, entendu parler d’un viol, ou plus généralement « des viols en détention », c’est au contraire rare parmi les femmes. Même si on nous a rapporté quelques cas (vécus ou non par la personne interviewée) d’agressions sexuelles entre femmes, ils sont trop exceptionnels pour être étudiés. En fait, la seule remarque que nous pouvons faire, à partir de notre enquête, est la (quasi) absence de cette problématique dans les détentions de femmes, à l’inverse de ce qui se passe chez les hommes. Par ailleurs, les femmes rencontrées n’ont jamais évoqué la possibilité ou la crainte d’une agression sexuelle par le personnel (féminin ou masculin) pénitentiaire, alors qu’au moment même où se déroulait notre enquête, était médiatisée une plainte pour viol par une détenue des Baumettes (voir infra)."



Et par rapport aux agressions sexuelles sur les jeunes adultes homosexuels, encore une fois faut se sortir de l'image "sexualité = recherche de satisfaction sexuelle", comme pour la plupart des espèces animales chez l'humain aussi le sexe peut être un marqueur de hiérarchie.

La plupart des agressions de ce type que j'ai entendu être relayées par des proches ne venaient pas d'hommes homosexuels, ou de leurs compagnons, mais bien d'hétéro qui cherchaient à les humilier/les punir d'avoir ces penchants homosexuels qu'ils associent à un rejet de la virilité (main au cul en plein cours sous le regard d'un prof qui ne dit rien, etc).

Ce qui ne signifie pas qu'entre homos ça n'a jamais lieu, puisque être homosexuels ne veut aucunement dire qu'on a grandit/évolué dans un univers alternatif et qu'on a jamais intégré les codes du virilisme pour soi-même...
Afficher plus
Afficher moins



Merci, enfin quelqu'un qui a du son sens et qui sait de quoi elle parle^^


---------------
"Aussi longtemps que nous acceptons le principe que la foi religieuse doit être respectée simplement parce que c'est la foi religieuse, il est difficile de refuser ce respect à la foi d'Ousama ben Laden et des auteurs d'attentats suicides. L'alternative, si évidente qu'il est inutile d'en souligner l'urgence, est d'abandonner le principe du respect automatique de la foi religieuse. C'est une raison pour laquelle je fais l'impossible pour mettre les gens en garde contre la foi elle-même, et pas seulement contre la prétendue foi "extrémiste". S'ils ne sont pas extrémistes en soi, les enseignements de la religion "modérée" sont une invitation ouverte à l'extrémisme."
Richard Dawkins, Pour en finir avec Dieu

Les Chroniques de Livaï, sur Wattpad
Les Chroniques de Livaï, sur Fanfiction.net
Les Chroniques de Livaï, sur le Wikia SnK
Profil : Notable
libertarien
  1. homepage
  2. answer
  3. Posté le 11/09/2018 à 17:51:59  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

fallenraziel a écrit :

A moins d'avoir des gangs entiers d'homos dans les prisons où les hétéros seraient minoritaires, un homo reconnu comme tel sera jamais un caïd en prison. Un homme qui en viole un autre en prison est pas considéré comme homo par les autres, c'est le passif qui est mal vu. Il n'y a donc pas de paradoxe, en tout cas pas pour ces hommes et dans ce milieu. Le violeur est un hétéro dominant et le violé une "fiotte". Encore une fois y a guère plus homophobe que le milieu carcéral, et parfois il suffit simplement d'être efféminé ou un peu moins costaud que la moyenne pour être vu comme homo même si c'est pas le cas et devenir une cible potentielle. Il ne s'agit pas seulement de prendre son pied, mais d'imposer sa domination. Dans cette optique, que l'agresseur utilise son sexe ou un objet n'est qu'un détail. En prison, quand tu violes un homme tu prouves ta virilité. Tu démontres que c'est toi le dominant, l'agresseur, et que tu ne peux donc pas devenir le dominé et la victime. Celui qui pénètre ne remet pas en cause sa sexualité aux yeux des autres, car la pénétration est une activité vue comme exclusivement masculine ; se faire pénétrer par contre, c'est "faire la femme", c'est ça qui fait de quelqu'un un homo en prison.
Et t'inquiète pas, les détenus devinent en général qui est homo ou pas quand un nouveau se pointe. La réputation pré-incarcération est importante quant à la façon dont ils jugent l'homosexualité si j'en crois les témoignages que j'ai lus.
Afficher plus
Afficher moins



Il y a pas d'homos victimisés et de sodomites respectés. Si le taux est de 1,9% chez les hommes et 3,2% chez les femmes, alors même que 89% des viols sont réalisés par des hommes, c'est justement qu'avoir des activités homosexuelles est mal vu en prison pour hommes. C'est aussi beaucoup plus difficile de violer un homme que de le tabasser simplement si le but c'est de dominer, sans compter que c'est le meilleur moyen d'attirer l'attention du staff. Le viol en prison, c'est principalement un cliché de séries TV, c'est beaucoup moins commun dans la réalité.

Deuxièmement, comment tu identifie une personne qui avait des activités homosexuelles avant la prison d'une autre ? Ce n'est pas marqué sur son front, ni sur son casier. Les prisonniers ne se connaissent presque jamais, les seuls qui se connaissent, c'est ceux qui viennent d'un même gang qui se retrouvent en prison.

Le respect en prison ne vient pas de la stature que du comportement, des mecs plus petits qui se font plus respectés que des prisonniers plus imposants, ça n'a rien d'anodin.

Message édité par libertarien le 11/09/2018 à 18:28:41

---------------
- Do you know the difference between an error and a mistake, Ensign?
- No, sir.
- Anyone can make an error, Ensign. But that error doesn't become a mistake until you refuse to correct it.

- Grand Admiral Thrawn
Profil : Notable
libertarien
  1. homepage
  2. answer
  3. Posté le 11/09/2018 à 18:08:07  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Andraëlle a écrit :

Au besoin, sur la sexualité en milieu carcéral, et parce que ça rejoint pas mal ce dont on parle :


https://www.cairn.info/revue-d [...] e-233.html

Je vous en cite quelques passages :

"Le contraste notoire qui existe entre le rapport à l’homosexualité chez les hommes et chez les femmes détenus n’est pas insignifiant. Vécue sans gêne, rarement blâmée, l’homosexualité dans les prisons de femmes n’apparaît pas comme un problème, ni pour les surveillantes, ni pour les détenues… hormis celles chez qui la découverte de leur homosexualité suscite beaucoup d’anxiété. Rien de comparable chez les hommes, où l’homosexualité masculine reste dénigrée et taboue. Comme l’ont montré des travaux sur la construction des genres, par exemple celui de Falconnet et Lefaucheur (1975,95-99), l’homosexualité est vécue par les hommes, en prison autant qu’à l’extérieur, comme une remise en cause de leur virilité, contrairement aux femmes, où l’hétérosexualité n’est pas nécessaire à la reconnaissance de la féminité."

"Les hommes détenus ont été également interrogés sur leur représentation de la sexualité des femmes détenues, et notamment sur l’homosexualité féminine (son existence, leur jugement, etc.). Généralement, l’homosexualité féminine, incarcérée ou non, ne choque pas, car elle est représentée comme non sexualisée (elle serait de l’ordre du « jeu » ou de l’amitié), et s’il y a sexualité, celle-ci ne serait pas autonome (l’homme hétérosexuel s’imagine alors comme le troisième partenaire). C’est une représentation répandue chez les hommes, comme l’ont notamment montré les travaux de Falconnet et Lefaucheur (1975,95-99): si les hommes ne considèrent pas l’homosexualité féminine comme un danger pour eux, c’est que l’absence de pénétration ne les met pas en concurrence."

"De nombreux récits d’ex-détenus (par exemple : Charmes, 1974,30-31,69; Girier, 1977,15,19,22) évoquent les viols qui transforment, définitivement, un détenu en « gonze », « giron », « fiotte », etc. Lorsqu’on évoque l’homosexualité des hommes détenus, classiquement, il s’agit uniquement d’une homosexualité passive, celle qui est associée à la faiblesse et au manque de virilité, car personne en détention (à commencer par les intéressés eux-mêmes) ne considère les « actifs » comme étant des homosexuels. D’ailleurs, l’insulte la plus grave qui puisse être proférée étant « enculé », ce qui est toujours stigmatisé est une pratique homosexuelle passive et non active. La déchéance du statut d’« homme » qui accompagne donc les expériences homosexuelles est alors entourée d’une immense honte qui sera cachée à l’entourage extérieur."


Par rapport aux femmes et au viol entre elles en milieu pénitencier, je sais pas comment ça se passe aux US, mais voilà pour la France :

"Contrairement au préjugé qui assimile le viol comme étant le fait d’un homme sur une femme, les agressions sexuelles et les viols existent entre femmes. Selon Robert Boucard (1930,193-195), il y avait, au début du XXe siècle, des viols entre femmes détenues. Et aujourd’hui ? Nulle trace dans les recherches sociologiques françaises : ni chez Rostaing (1997), ni chez Welzer-Lang et al. (1996,194-198). En France, comme à l’étranger, les viols dans les prisons d’hommes monopolisent l’attention.

À l’écoute des récits de vie des femmes détenues, on constate que les agressions sexuelles sont des épisodes ordinaires dans les vies « à l’extérieur » de ces femmes : viols, incestes ponctuent leurs récits… ainsi, évidemment, que le rapport violent à la sexualité qu’est la prostitution.

Les agressions sexuelles entre femmes en détention apparaissent comme des incidents réellement rares à travers les témoignages recueillis auprès des détenues. Alors que la plupart des hommes ont, au cours de leur incarcération, au moins une fois, entendu parler d’un viol, ou plus généralement « des viols en détention », c’est au contraire rare parmi les femmes. Même si on nous a rapporté quelques cas (vécus ou non par la personne interviewée) d’agressions sexuelles entre femmes, ils sont trop exceptionnels pour être étudiés. En fait, la seule remarque que nous pouvons faire, à partir de notre enquête, est la (quasi) absence de cette problématique dans les détentions de femmes, à l’inverse de ce qui se passe chez les hommes. Par ailleurs, les femmes rencontrées n’ont jamais évoqué la possibilité ou la crainte d’une agression sexuelle par le personnel (féminin ou masculin) pénitentiaire, alors qu’au moment même où se déroulait notre enquête, était médiatisée une plainte pour viol par une détenue des Baumettes (voir infra)."



Et par rapport aux agressions sexuelles sur les jeunes adultes homosexuels, encore une fois faut se sortir de l'image "sexualité = recherche de satisfaction sexuelle", comme pour la plupart des espèces animales chez l'humain aussi le sexe peut être un marqueur de hiérarchie.

La plupart des agressions de ce type que j'ai entendu être relayées par des proches ne venaient pas d'hommes homosexuels, ou de leurs compagnons, mais bien d'hétéro qui cherchaient à les humilier/les punir d'avoir ces penchants homosexuels qu'ils associent à un rejet de la virilité (main au cul en plein cours sous le regard d'un prof qui ne dit rien, etc).

Ce qui ne signifie pas qu'entre homos ça n'a jamais lieu, puisque être homosexuels ne veut aucunement dire qu'on a grandit/évolué dans un univers alternatif et qu'on a jamais intégré les codes du virilisme pour soi-même...
Afficher plus
Afficher moins



L'homosexualité apparaît problématique lorsque coercitive, pour celles qui subissent des actes de nature sexuelle non désirés, et elles sont plus nombreuses à subir dans les prisons que les hommes incarcérés.

Quelle enquête ? On voit surtout que ces types n'ont menés aucune étude de la manière dont ils en parlent: aucune données relatives à un échantillon significatif de femmes interrogées, d'info sur les conditions ou méthodologie de recueil et traitement de données, des résultats ou une interprétation de résultats, puis une soumission à une revue pour critique, en gros, rien qui ressemble à une peer review. Juste un vague sentiment, amplifié par le biais qui caractérise les phénomènes de viols imputables forcément aux hommes, chez les chercheurs, mais notamment dans les médias.

C'est complètement fou que les types admettent qu'il n'y a aucune étude sérieuse réalisée en France auprès des femmes incarcérées, et en même temps présentent des conclusions si nette sur l'inexistence de ce phénomène. Le biais est juste incroyable.

Message édité par libertarien le 11/09/2018 à 18:16:39

---------------
- Do you know the difference between an error and a mistake, Ensign?
- No, sir.
- Anyone can make an error, Ensign. But that error doesn't become a mistake until you refuse to correct it.

- Grand Admiral Thrawn
(Publicité)
 Page :
1  2  3  4
Dernière Page
Page Suivante
Page Précédente
Première Page

Ajouter une réponse
Aller à :
 

Sujets relatifs
les mauvais coté du féminisme ! Le féminisme abus ou verité?
Place du "mâle" dans le féminisme Le feminisme
Le féminisme: un victimisation !? Pour ou contre le feminisme ?
Le feminisme? Féminisme et la société actuelle.
Féminisme ou lutte des sexes?  
Plus de sujets relatifs à : Féminisme

Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
Philosophie de vie Ne pas vivre comme un prédateur et autres points 10
Une langue universelle, idée novatrice ou destructrice ? 18
les films de zombies 6
C’est quoi votre problème avec les juifs ? 21
Youtube 4