liste des connectés  Lancer une recherche S'inscrire S'identifier Répondre à cette discussion Créer un nouveau message
 

Ajouter une réponse

 
Page photos
 
 Mot :  Pseudo :  
Vider la liste des messages à citer
 
 Page :
1  2  3  4
Dernière Page
Page Suivante
Page Précédente
Première Page
Auteur
 Sujet :

Dictées de l ' impossible

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
Profil : Notable
led67
Sur mon blog :
  1. answer
  2. Posté le 24/09/2018 à 00:07:14  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Reprise du message précédent :

testymoi2 a écrit :

Tu te trompes. L'héritage ne veut pas dire que le futur doit garder toute trace du passé dans son présent. L'héritage veut dire que l'on doit prendre en compte son passé pour définir le futur. Ce qui implique de parfois faire des suppressions, réaménagement, changement.
Le français est une langue inutilement difficile. C'est une conséquence de l'élitisme français, des castes, tel Arsher le dit. Je prend la Belgique en exemple, ou le français était la langue de la bourgeoisie, et le flamand la langue du petit peuple, pendant longtemps.


La complexité de la langue française n'est qu'une résidu de notre mépris envers le peuple, notre mépris avec les autres. Un besoin qu'à le francophone a se montrer élitiste avec une langue qu'il est difficile à apprendre pour les autres personnes.


Bref, du chauvinisme bourgeois dans toute sa splendeur.


Vous pouvez défendre ce point de vue. Pas moi. Sans doute parce que dès mon enfance, j'ai vécu dans un pays ou trois langues régnaient. Et où l'anglais était appris dès 14 ans.


Et je dois dire, c'est typiquement français votre réaction, car vous vous fermez aux autres langues. On ne vous enseigne que difficilement les autres langues. On vous enferme dans ce schéma de raisonnement évoqué plus haut.

Et cela caractérise pas mal de vos autres comportements. Ce n'est pas pour rien que l'adjectif chauvin vous est associé.
Afficher plus
Afficher moins



Difficile? Pour les étrangers peut-être. Moi je m'en sors très bien. Certes, je cache pas l'éducation relativement bourgeoise que j'ai eu, mais elle remonte surtout à mon entrée au collège en lycée privé. Pourtant, bien avant déjà j'écrivais sans faire trop de fautes. En fait ce sont des automatismes qu'on acquiert en lisant beaucoup, ce que tout jeune entre 7 et 13 ans est censé faire aurait du faire.
Evidemment qu'il y aura des changements, mais il importe de garder une trace de leur étymologie, ne serait-ce que pour comprendre d'où ils viennent. (C'est aussi pour ça que le latin n'est pas dénué d'utilité.)
La langue française n'est pas volontairement difficile, elle est faite comme ça par son histoire. Si des gens sont incapables d'écrire "Nénuphar" correctement, ça ne veut pas dire que c'est la faute à la bourgeoisie.

D'ailleurs, le chauvinisme est une "manifestation excessive du patriotisme, reflet d'une admiration exagérée ou trop exclusive de son pays." Dénigrer les québécois, les belges et les africains parce qu'ils parleraient un français différent serait du chauvinisme. Là, on se contente de maintenir un peu de stabilités et de cohérence dans ce qui forme les racines de la Nation française, entre autre sa langue.
Si je me base sur ce que tu dis plus loin, j'ai l'impression que tu es de ceux qui se résignent ou qui s'en tamponnent de tous les effets de la mondialisation et du "progrès", en partant du principe qu'on ne pourra rien y changer. Si être chauvin, c'est avoir le courage de ne pas suivre aveuglément le courant, alors je veux bien croire que je le suis.

(je serai curieux aussi de voir quels autres comportements seraient chauvins...bien que cela pourrait faire l'objet d'un sujet à part entière)

(Publicité)
we're all infinite sun
Profil : Citoyen
shiyco
  1. answer
  2. Posté le 24/09/2018 à 00:48:18  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Non lire ne suffit pas à ne pas faire de fautes. J'ai commencé à lire activement vers 6 ans, et j'ai diminué mes fautes le jour où j'ai commencé à faire attention à mon orthographe, tout simplement, et je sais que je suis loin d'être seul dans ce cas. La lecture peut donner du vocabulaire et de l'expression à la limite.

Profil : Célébrité
koutan57
  1. answer
  2. Posté le 24/09/2018 à 08:07:25  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Je profite de l'occasion que me donne le texte de ShiyCo, bien écrit et sans faute, pour montrer l'intérêt de la précision que peut apporter le détail d'une simple virgule. « La lecture peut donner du vocabulaire et de l'expression à la limite. » Si on remplace limite par élève, ça donne : « La lecture peut donner du vocabulaire et de l'expression à l'élève. » Vous voyez où je veux en venir ? La limite a-t-elle besoin qu'on lui donne du vocabulaire ? Ce sens dévoyé, que je perçois en premier lors de ma lecture, même très fugacement, perturbe cette lecture et nuit à la fluidité de la compréhension. Une simple virgule évite cet effet pervers et améliore donc le texte. Chipotage ? Peut-être, mais aussi recherche de qualité à offrir au destinataire. Une relecture de ce qu'on a écrit permet de déceler ce genre d'amélioration possible.
Message cité 1 fois
K
Profil : Légende
testymoi2
  1. answer
  2. Posté le 24/09/2018 à 11:57:02  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

koutan57 a écrit :

Je profite de l'occasion que me donne le texte de ShiyCo, bien écrit et sans faute, pour montrer l'intérêt de la précision que peut apporter le détail d'une simple virgule. « La lecture peut donner du vocabulaire et de l'expression à la limite. » Si on remplace limite par élève, ça donne : « La lecture peut donner du vocabulaire et de l'expression à l'élève. » Vous voyez où je veux en venir ? La limite a-t-elle besoin qu'on lui donne du vocabulaire ? Ce sens dévoyé, que je perçois en premier lors de ma lecture, même très fugacement, perturbe cette lecture et nuit à la fluidité de la compréhension. Une simple virgule évite cet effet pervers et améliore donc le texte. Chipotage ? Peut-être, mais aussi recherche de qualité à offrir au destinataire. Une relecture de ce qu'on a écrit permet de déceler ce genre d'amélioration possible.
Afficher plus
Afficher moins


C'est surtout que tu es imperméable.

Perso, même si je t'approuve, je n'ai eu aucun problème de compréhension.


---------------
Bien sûr, je le précise, parce qu'ici on est susceptible, c'est mon avis. Je n'en fais pas une généralité, je ne désigne personne, je ne souhaite heurter personne.
Profil : Célébrité
koutan57
  1. answer
  2. Posté le 24/09/2018 à 17:54:30  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Chouette, je suis imperméable !
Ne transforme pas en problème la très fugace déviation de sens que j'ai nommée un peu fortement perturbation, ce n'est pas de cette échelle.
Message cité 1 fois
K
Profil : Légende
testymoi2
  1. answer
  2. Posté le 24/09/2018 à 19:09:50  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

koutan57 a écrit :

Chouette, je suis imperméable !
Ne transforme pas en problème la très fugace déviation de sens que j'ai nommée un peu fortement perturbation, ce n'est pas de cette échelle.
Afficher plus
Afficher moins

Sauf que l'expression "à la limite" est plus qu'usité couramment. Même si la virgule complèterai le sens, ne pas l'avoir sous les yeux ne cause aucune déviation pour ma part, car "à la limite", en tant qu'expression, ne peut pas s'échanger avec "à un homme", comme tu le laisses entendre. Le fond l'empêche.


---------------
Bien sûr, je le précise, parce qu'ici on est susceptible, c'est mon avis. Je n'en fais pas une généralité, je ne désigne personne, je ne souhaite heurter personne.
Profil : Célébrité
koutan57
  1. answer
  2. Posté le 24/09/2018 à 20:15:57  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Oui, "à la limite" ne peut pas remplacer "à un élève", comme tu le dis. Mais cette substitution n'était là que pour faire comprendre la nature de la dérive de sens qui s'amorce dès la lecture de la préposition "à" et du déterminant "la", et qui se termine avec la découverte du substantif "limite". Tout ça se passe le temps d'un éclair ? Mais Testy, nous sommes à l'ère du trading haute fréquence.

(Publicité)
Profil : Célébrité
koutan57
  1. answer
  2. Posté le 25/09/2018 à 09:54:20  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Un petit mot au sujet de l'expression "à la limite". Je l'ai entendu apparaître, cette expression, dans les années 70 ou 80, je ne sais plus, du moins à mes oreilles personnelles. Elle venait probablement du langage mathématique, "l'étude aux limites", et ajoutait un petit aspect scientifique au parler technocratique qui se répandait dans les populations de cadres. Je me souviens très exactement de la personne dans la bouche de qui je l'ai entendue pour la première fois. Puis j'ai entendu tout le monde s'y mettre, à tout bout de champ. Elle prenait la place de toute une série d'autres expressions, "à la rigueur", "au besoin", "au mieux", "au pire", "à la réflexion", "à tout prendre", et représentait "à l'évidence" plus un appauvrissement du langage qu'un enrichissement. Bien que je n'aie jamais trouvé l'expression condamnable en elle-même, j'estimais qu'elle devait n'être utilisée que si sa spécificité s'y prêtait. Mais non, il n'y avait plus que "à la limite" dans la bouche de tous à tout propos et, vous me croirez si vous voulez, certaines personnes ne commençaient pratiquement plus une phrase autrement que par "à la limite". Les conversations téléphoniques étaient ahurissantes : « À la limite, Monsieur De Mesmaeker, prenons rendez-vous. » « À la limite, il faudra corriger ça. » « À la limite, je suis de votre avis, Monsieur De Mesmaeker. » Je crois que ça s'est un peu tassé aujourd'hui, mais je n'en suis pas si sûr. En tout cas, le ridicule n'a tué personne. Mais il n'y a pas que le calamiteux vin-euros qui sévit aujourd'hui, d'autres évolutions lamentables sont en cours, je les observe et, même si je devrai me faire une raison à la grande joie de Testy, je continuerai à nommer appauvrissement de la langue tout phénomène de genre "à la limite".

K
Profil : Légende
testymoi2
  1. answer
  2. Posté le 25/09/2018 à 11:52:37  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Tu as donc pas loin de 50 ans ? Tout du moins plus de 40?


---------------
Bien sûr, je le précise, parce qu'ici on est susceptible, c'est mon avis. Je n'en fais pas une généralité, je ne désigne personne, je ne souhaite heurter personne.
Profil : Célébrité
koutan57
  1. answer
  2. Posté le 25/09/2018 à 12:45:22  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Oh non, je suis loin de 50 ans, quand même !

Profil : Célébrité
koutan57
  1. answer
  2. Posté le 25/09/2018 à 14:19:52  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Casse-tête sémantique d'actualité : Une reconstitution du meurtre de Maëlys vient d'avoir lieu. Un journaliste que j'ai entendu la commenter a dit : « Pour la première fois, les parents de la petite fille se sont trouvés face au meurtrier présumé de leur fille. » Meurtrier présumé ? Mais il a avoué être l'auteur du meurtre ! On sait qu'il est le meurtrier ! Non, dit la Justice car, tant que le jugement n'est pas rendu, l'homme est présumé innocent... Dont acte… Mais alors, le journaliste aurait dû dire : « Pour la première fois, les parents de la petite fille se sont trouvés face à l'innocent présumé du meurtre de leur fille »... Non, car s'il est entendu par la Justice, c'est qu'on pense qu'il peut être coupable… Faudrait savoir ! Il est présumé innocent ou il est présumé coupable ?... Ou les deux ?... Ben oui, même la Justice française peine parfois à trouver les bons mots.
Message édité par koutan57 le 25/09/2018 à 14:25:46
Profil : Animateur
nightmare__
  1. answer
  2. Posté le 07/10/2018 à 15:48:11  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

koutan57 a écrit :

Et vin-euros ? Et cen-euros ? deux cen-euros ? hui-euros ? Moi j'ai entendu tout ça, et bien pire !
Afficher plus
Afficher moins

Il se trouve que j'étais dans un magasin Picard ce matin, comme tout bon bobo parisien qui se respecte, et que j'ai entendu une caissière dire "hui-euros" pour la première fois de ma vie. Et outre le fait que c'est quand même plutôt cher pour un repas surgelé, c'est vrai que c'était assez déstabilisant.


---------------
We are here to unlearn the teachings of the church. We are here to drink beer.
(Publicité)
Profil : Célébrité
koutan57
  1. answer
  2. Posté le 07/10/2018 à 21:36:20  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Ah ! Moi content !

Profil : Célébrité
koutan57
  1. answer
  2. Posté le 07/10/2018 à 21:55:58  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Moi pas content parce qu'on entend dire hui-euros mais parce que ça heurte d'autres oreilles que les miennes.

Profil : Inconnu
kelly-44
  1. answer
  2. Posté le 11/10/2018 à 20:05:24  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Mon prof de français a le même délire, il kiffe mettre des 6 de moyenne en croyant nous apprendre la vie. Moi ça ne me motive pas

Profil : Célébrité
koutan57
  1. answer
  2. Posté le 11/10/2018 à 20:14:44  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Ton texte ne semble pourtant pas indiquer que tu puisse avoir une telle moyenne.

(Publicité)
 Page :
1  2  3  4
Dernière Page
Page Suivante
Page Précédente
Première Page

Ajouter une réponse
Aller à :
 

Sujets relatifs
Aimer pour la vie... possible ou impossible ? Pourquoi désire t'on l'impossible?
La vie serait impossible Minorités Persécutées = Critique Impossible ?
Plus de sujets relatifs à : Dictées de l ' impossible

Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
Le travail signifie quoi pour vous?? 9
Avoir un enfant 12
La pilosité , compatible avec la féminité ? 12
Parlons genre 25
Mettons les choses au clair 7