FORUM Ados-Actu et societe

|-  Débats

||-  

Pour ou contre les sélections à l'entrée à l'université?

 

liste des connectés  Lancer une recherche S'inscrire S'identifier Répondre à cette discussion Créer un nouveau message
 

Ajouter une réponse

 
Page photos
 
 Mot :  Pseudo :  
Vider la liste des messages à citer
 
 Page :
1
Auteur
 Sujet :

Pour ou contre les sélections à l'entrée à l'université?

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
Profil : Etranger
rose__a
  1. answer
  2. Posté le 17/11/2017 à 18:46:38  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Tout est dans le titre
Pour ma part je suis contre.Déjà le tirage au sort est une mauvaise idée car il n'y a pas de mérite, les plus méritants peuvent très bien être recalés au profit de certains moins méritants.Et puis même si la sélection est sur concours ou dossier, que ferront ceux qui n'ont pas réussi?
Il faudrait je pense modifier le système afin que tout le monde ait sa chance et réaménager les établissements afin qu'ils soient moins surchargés je trouve.

(Publicité)
Profil : Quidam
atomicboy
  1. answer
  2. Posté le 17/11/2017 à 19:58:32  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Pour seulement si la filière est bouchée, genre PACES, STAPS.

Dans les autres filières la sélection se fait naturellement par les partiels.

Profil : Star
mouchette353
  1. answer
  2. Posté le 17/11/2017 à 21:16:28  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Le problème réside peut-être dans l'inflation des diplômes. Aujourd'hui le master ou bac+5 autre est devenu banal et n'est plus réservé à une élite. Par contre on a encore beaucoup de mal dans notre vision des filières professionnelles (je pense aux baccalauréats professionnels et CAP notamment) qui ont encore auprès de nombreuses personnes une image honteuse, de la voie de ceux qui n'ont pas "réussi".
Tout ceci amène un grand nombre de personnes à l'accès à l'université, plus pour des questions d'image sûrement que pour y suivre un véritable parcours choisi consciencieusement . Se rajoute derrière tout ça la pression des parents, de la société, etc.
L'université s'est voulue non sélective il y a quelques années encore mais physiquement elle montre vite ses limites en terme de places (suivre le cours sur les marches de l'amphi c'est pas top quand même).
Et une question importante se pose : si tout le monde a bac+5, quelle est la valeur de ce diplôme ?
Dans l'entreprise, comment se partager la gestion des métiers (tâches opérationnelles, pilotage, etc) et la structure hiérarchique ? Même si maintenant la hiérarchie n'est plus d'actualité, insidieusement il y en aura toujours une, comme dans tout rapport humain... sauf que ça sera plus sur le charisme naturel des individus.
Message cité 2 fois

---------------
"Pour votre santé, ne cessez jamais les aliments gras, salés, sucrés".
"Pour votre santé, faîtes vous plaisir, parfois, en cédant à la tentation".
Ceci est un message de lutte contre l'insuffisance pondérale.
K
Profil : Superstar
testymoi2
  1. answer
  2. Posté le 18/11/2017 à 00:49:38  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
+1


---------------
Bien sûr, je le précise, parce qu'ici on est susceptible, c'est mon avis. Je n'en fais pas une généralité, je ne désigne personne, je ne souhaite heurter personne.
Libertad
Profil : Célébrité
budaeus
  1. answer
  2. Posté le 18/11/2017 à 06:07:52  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

mouchette353 a écrit :

Le problème réside peut-être dans l'inflation des diplômes. Aujourd'hui le master ou bac+5 autre est devenu banal et n'est plus réservé à une élite. Par contre on a encore beaucoup de mal dans notre vision des filières professionnelles (je pense aux baccalauréats professionnels et CAP notamment) qui ont encore auprès de nombreuses personnes une image honteuse, de la voie de ceux qui n'ont pas "réussi".
Tout ceci amène un grand nombre de personnes à l'accès à l'université, plus pour des questions d'image sûrement que pour y suivre un véritable parcours choisi consciencieusement . Se rajoute derrière tout ça la pression des parents, de la société, etc.
L'université s'est voulue non sélective il y a quelques années encore mais physiquement elle montre vite ses limites en terme de places (suivre le cours sur les marches de l'amphi c'est pas top quand même).
Et une question importante se pose : si tout le monde a bac+5, quelle est la valeur de ce diplôme ?
Dans l'entreprise, comment se partager la gestion des métiers (tâches opérationnelles, pilotage, etc) et la structure hiérarchique ? Même si maintenant la hiérarchie n'est plus d'actualité, insidieusement il y en aura toujours une, comme dans tout rapport humain... sauf que ça sera plus sur le charisme naturel des individus.
Afficher plus
Afficher moins



Tu as tout dit.


---------------
http://echecdemorphee.tumblr.c​om/
Profil : Légende
arsher
  1. answer
  2. Posté le 18/11/2017 à 09:16:34  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Faut peut-être rappeler que jadis, hors concours, c'était le bac le test de sélection... Les critères d'obtention ont été revu à la baisse pour continuer à obtenir un taux d'obtention élevé artificiellement et faire oublier qu'un véritable fossé se creuse. Il n'est plus rare de l'avoir en faisant 50 fautes par copie et en ayant des problèmes de syntaxe. Il y a encore 30 ans en arrière, ça ne serait pas passé du tout. J'ai même entendu qu'il y aurait un projet pour admettre l'écriture en français sur des examens de langues étrangères, car l'essentiel serait de comprendre de quoi il est question...
Message cité 2 fois

---------------
Je suis mi-alpaga mi-cyborg, transespèce et transhumain·e, non binaire, pansexuel·l·e, respirianiste et militant·e LGBTTQQIAAP pro-scissiparité. Je cherche une relation déconstruit·e et sans gluten avec sexualité pervers·e polymorphe. Ah, et j'ai des droits. Des questions ?
Profil : Etranger
rose__a
  1. answer
  2. Posté le 18/11/2017 à 10:28:01  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

mouchette353 a écrit :

Le problème réside peut-être dans l'inflation des diplômes. Aujourd'hui le master ou bac+5 autre est devenu banal et n'est plus réservé à une élite. Par contre on a encore beaucoup de mal dans notre vision des filières professionnelles (je pense aux baccalauréats professionnels et CAP notamment) qui ont encore auprès de nombreuses personnes une image honteuse, de la voie de ceux qui n'ont pas "réussi".
Tout ceci amène un grand nombre de personnes à l'accès à l'université, plus pour des questions d'image sûrement que pour y suivre un véritable parcours choisi consciencieusement . Se rajoute derrière tout ça la pression des parents, de la société, etc.
L'université s'est voulue non sélective il y a quelques années encore mais physiquement elle montre vite ses limites en terme de places (suivre le cours sur les marches de l'amphi c'est pas top quand même).
Et une question importante se pose : si tout le monde a bac+5, quelle est la valeur de ce diplôme ?
Dans l'entreprise, comment se partager la gestion des métiers (tâches opérationnelles, pilotage, etc) et la structure hiérarchique ? Même si maintenant la hiérarchie n'est plus d'actualité, insidieusement il y en aura toujours une, comme dans tout rapport humain... sauf que ça sera plus sur le charisme naturel des individus.
Afficher plus
Afficher moins



Oui je suis d'accord avec ça aussi il faudrait revaloriser les filières pro comme ça plus de personnes iraient par elles mêmes dans ces filières au lieu de mettre des sélections ensuite parcequ'il y a trop de monde qui veut aller à la fac

(Publicité)
Profil : Etranger
rose__a
  1. answer
  2. Posté le 18/11/2017 à 10:37:08  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Arsher a écrit :

Faut peut-être rappeler que jadis, hors concours, c'était le bac le test de sélection... Les critères d'obtention ont été revu à la baisse pour continuer à obtenir un taux d'obtention élevé artificiellement et faire oublier qu'un véritable fossé se creuse. Il n'est plus rare de l'avoir en faisant 50 fautes par copie et en ayant des problèmes de syntaxe. Il y a encore 30 ans en arrière, ça ne serait pas passé du tout. J'ai même entendu qu'il y aurait un projet pour admettre l'écriture en français sur des examens de langues étrangères, car l'essentiel serait de comprendre de quoi il est question...
Afficher plus
Afficher moins



Oui justement il faudrait réhausser le niveau du bac et peut être mieux préparer les élèves à ce diplôme car le donner à presque n'importe qui ne fait que reculer le problème et certains ne comprennent pas qu'ils ne réussissent pas aux études supérieures après.

Message cité 1 fois
Profil : Quidam
atomicboy
  1. answer
  2. Posté le 18/11/2017 à 14:02:13  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Rose__A a écrit :


Oui justement il faudrait réhausser le niveau du bac et peut être mieux préparer les élèves à ce diplôme car le donner à presque n'importe qui ne fait que reculer le problème et certains ne comprennent pas qu'ils ne réussissent pas aux études supérieures après.
Afficher plus
Afficher moins



Pour hausser le niveau du bac il faut plus de spécialisation et hausser le niveau dès la maternelle

Apprendre à lire en maternelle au lieu du primaire, commencer à faire du calcul et des sciences plus tôt...

Pour le lycée, éliminer complètement le Français, l'histoire, la philo pour les filières S et ES à profit de plus de maths et plus de sciences

Le niveau n'augmentera jamais si le volume horaire des matières importantes n'augmente pas, ou si on ajoute pas d'autres matières comme l'informatique qui est inexistante dans les programmes de lycée, alors que c'est important pour toutes les sciences et qu'il suffit juste d'avoir des ordinateurs, contrairement à la méca ou l'électricité qui demandent d'avoir des machines et du matériel coûteux.

Je suis en L3 et franchement le bac S ne m'a pas servi à grand chose, les seuls trucs qui m'ont servi en passant de terminale à la fac c'est les dérivées, intégrales, les exponentielles, les logarithmes, les complexes et la trigonométrie.

Message cité 5 fois
Message édité par AtomicBoy le 18/11/2017 à 14:05:11
Oui pôpô
Profil : Citoyen
shiyco
  1. answer
  2. Posté le 18/11/2017 à 14:13:43  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

AtomicBoy a écrit :

Pour le lycée, éliminer complètement le Français, l'histoire, la philo pour les filières S et ES à profit de plus de maths et plus de sciences
Afficher plus
Afficher moins



Pas d'accord, le fait d'avoir encore des matières général au lycée me semble important. La culture reste importante, la philo et l'histoire, quelque soit ton parcours est toujours utile à apprendre. Pour le français la réticence est compréhensible, mais faut savoir qu'au lycée, on ne sait pas vraiment ce que c'est la pure littérature, et la "vrai" science, donc laisser un peu de matière scientifique en L, ou un peu de français en S me semble utile. Par contre, continuer un peu d'SES après la seconde pour les parcours non-économique me paraîtrait bien aussi, au profit d'une spécialisation en terminal qui franchement fait un peu office de bonus

Message cité 1 fois
Libertad
Profil : Célébrité
budaeus
  1. answer
  2. Posté le 18/11/2017 à 15:14:40  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

AtomicBoy a écrit :


Pour hausser le niveau du bac il faut plus de spécialisation et hausser le niveau dès la maternelle

Apprendre à lire en maternelle au lieu du primaire, commencer à faire du calcul et des sciences plus tôt...

Pour le lycée, éliminer complètement le Français, l'histoire, la philo pour les filières S et ES à profit de plus de maths et plus de sciences

Le niveau n'augmentera jamais si le volume horaire des matières importantes n'augmente pas, ou si on ajoute pas d'autres matières comme l'informatique qui est inexistante dans les programmes de lycée, alors que c'est important pour toutes les sciences et qu'il suffit juste d'avoir des ordinateurs, contrairement à la méca ou l'électricité qui demandent d'avoir des machines et du matériel coûteux.

Je suis en L3 et franchement le bac S ne m'a pas servi à grand chose, les seuls trucs qui m'ont servi en passant de terminale à la fac c'est les dérivées, intégrales, les exponentielles, les logarithmes, les complexes et la trigonométrie.
Afficher plus
Afficher moins



Pour toi les matières importantes sont uniquement les matières scientifiques ?
Retirer l'histoire-géo en ES, quelle idée...
Par contre je suis totalement d'accord pour l'informatique.

Message cité 1 fois

---------------
http://echecdemorphee.tumblr.c​om/
Profil : Légende
arsher
  1. answer
  2. Posté le 18/11/2017 à 16:07:00  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

AtomicBoy a écrit :

Pour le lycée, éliminer complètement le Français, l'histoire, la philo pour les filières S et ES à profit de plus de maths et plus de sciences
Afficher plus
Afficher moins



Même si on a tendance à oublier beaucoup de choses une fois le bac passé, tu veux que ces élèves restent dans une logique technocratique bourrine et aient juste des cerveaux orienté en logique ?

Message cité 1 fois

---------------
Je suis mi-alpaga mi-cyborg, transespèce et transhumain·e, non binaire, pansexuel·l·e, respirianiste et militant·e LGBTTQQIAAP pro-scissiparité. Je cherche une relation déconstruit·e et sans gluten avec sexualité pervers·e polymorphe. Ah, et j'ai des droits. Des questions ?
(Publicité)
Profil : Star
mouchette353
  1. answer
  2. Posté le 18/11/2017 à 16:48:08  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

AtomicBoy a écrit :


Pour hausser le niveau du bac il faut plus de spécialisation et hausser le niveau dès la maternelle

Apprendre à lire en maternelle au lieu du primaire, commencer à faire du calcul et des sciences plus tôt...

Pour le lycée, éliminer complètement le Français, l'histoire, la philo pour les filières S et ES à profit de plus de maths et plus de sciences

Le niveau n'augmentera jamais si le volume horaire des matières importantes n'augmente pas, ou si on ajoute pas d'autres matières comme l'informatique qui est inexistante dans les programmes de lycée, alors que c'est important pour toutes les sciences et qu'il suffit juste d'avoir des ordinateurs, contrairement à la méca ou l'électricité qui demandent d'avoir des machines et du matériel coûteux.

Je suis en L3 et franchement le bac S ne m'a pas servi à grand chose, les seuls trucs qui m'ont servi en passant de terminale à la fac c'est les dérivées, intégrales, les exponentielles, les logarithmes, les complexes et la trigonométrie.
Afficher plus
Afficher moins



Ton discours est quand même très orienté ;)

Et pour rehausser le niveau en maternelle, faut déjà savoir ce qu'est un enfant... les neurosciences apportent beaucoup sur ce point, et ça ne servira à rien (sauf à produire l'effet inverse, stresser le gamin et le bloquer complètement) de vouloir faire lire un enfant de 3 ans si son cerveau n'a pas assez mûri. Bien sûr il existe de rares exceptions de gamins très motivés et volontaires qui peuvent apprendre très tôt à lire, mais laissons-les grandir!!! déjà que la vie est loin d'être facile, pourquoi la compliquer dès le début en ajoutant une pression de la performance...

Pour l'informatique je suis d'accord que les métiers de l'avenir (et du présent) seront centrés sur le numérique et les élèves n'ont pour la plupart aucun cours d'informatique.
Sinon dois-je te rappeler que la culture c'est aussi important que le sens purement "technico-logique" ?

Message cité 1 fois

---------------
"Pour votre santé, ne cessez jamais les aliments gras, salés, sucrés".
"Pour votre santé, faîtes vous plaisir, parfois, en cédant à la tentation".
Ceci est un message de lutte contre l'insuffisance pondérale.
K
Profil : Superstar
testymoi2
  1. answer
  2. Posté le 18/11/2017 à 17:03:01  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

AtomicBoy a écrit :

Apprendre à lire en maternelle au lieu du primaire, commencer à faire du calcul et des sciences plus tôt...
Afficher plus
Afficher moins



Mhh, apprendre à lire à en maternelle?

Tu sais que c'est déjà le cas? Ma fille de 4,5 ans sait lire quelques mots simples. Mais elle est très éveillée, du coup, cela reste exceptionnel.


AtomicBoy a écrit :

Pour le lycée, éliminer complètement le Français, l'histoire, la philo pour les filières S et ES à profit de plus de maths et plus de sciences
Afficher plus
Afficher moins



Mhhh, je me demande comment les scientifiques feront pour écrire leur mémoire et leur sujet d'étude si ils sont incapable d'écrire en français...

A moins de publier dans les magasines US ou UK.

Franchement, je pense qu'aucun scientifique ne te suivrait sur cette idée.

J'ai même envie de dire, le français et l'histoire, c'est la base de la culture.


Sinon, ajouter l'informatique. Quoi dans l'informatique? La logique de programmation? L'utilisation de la suite office? Photoshop? C'est tellement vague l'informatique.

Message cité 2 fois
Message édité par testymoi2 le 18/11/2017 à 17:04:50

---------------
Bien sûr, je le précise, parce qu'ici on est susceptible, c'est mon avis. Je n'en fais pas une généralité, je ne désigne personne, je ne souhaite heurter personne.
Profil : Star
mouchette353
  1. answer
  2. Posté le 18/11/2017 à 17:24:51  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

testymoi2 a écrit :


Mhhh, je me demande comment les scientifiques feront pour écrire leur mémoire et leur sujet d'étude si ils sont incapable d'écrire en français...

A moins de publier dans les magasines US ou UK.

Franchement, je pense qu'aucun scientifique ne te suivrait sur cette idée.

J'ai même envie de dire, le français et l'histoire, c'est la base de la culture.


Sinon, ajouter l'informatique. Quoi dans l'informatique? La logique de programmation? L'utilisation de la suite office? Photoshop? C'est tellement vague l'informatique.
Afficher plus
Afficher moins



Le français c'est évidemment important quoique le français au lycée (et non au collège ou avant) ressemble plus à de la littérature qu'autre chose. Je me demande si imposer ce genre de matières à tout le monde est pertinent ou si, au contraire, ça devrait rester dans le socle des filières littéraires et de la sphère privée (intérêts/loisirs personnels) chez les autres.
Je me souviens avoir "souffert" du français au lycée, pourtant je maîtrise bien la langue avec peu de fautes d'orthographe. Mais lire du Racine et des ouvrages du 16ème siècle écrit en vieux français, ça ne me bottait pas plus que cela, je n'y voyais pas d'intérêt (et je n'en vois toujours pas trop, la culture c'est bien plus large que connaître quelques auteurs de la renaissance) et j'en souffrais pour effectuer les travaux demandés.
Pour l'histoire c'est nettement plus ouvert et multidisciplinaire mais le programme étant académique, il est ce qu'il est. Quelques grands événements sont abordés mais beaucoup d'autres ne le sont pas (volonté institutionnelle de privilégier tel élément sur un autre). Et l'histoire apprise à l'école n'est qu'une infime partie de l'histoire tout court.
Pour l'informatique pour ma part je pensais plutôt à la part très importante des métiers dans le tertiaire. Dont une grande partie fonctionne principalement grâce à l'informatique (bureaux, administration, secrétariat, fonctions supports, etc). Alors la base c'est le traitement de texte, les tableurs, les slides, les progiciels de gestion intégré pour ceux qui assurent la logistique, comptabilité, contrôle de gestion, les outils très traditionnellement utilisés dans les entreprises du genre les tableaux croisés dynamiques, etc. Pour ce qui est de la programmation, ce sont des métiers très spécifiques ; en revanche il est plus courant de travailler dans la partie "administration" (les bureaux en gros) d'une entreprise et de devoir utiliser ce que j'ai cité précédemment...

Message cité 1 fois

---------------
"Pour votre santé, ne cessez jamais les aliments gras, salés, sucrés".
"Pour votre santé, faîtes vous plaisir, parfois, en cédant à la tentation".
Ceci est un message de lutte contre l'insuffisance pondérale.
K
Profil : Superstar
testymoi2
  1. answer
  2. Posté le 18/11/2017 à 18:09:03  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

mouchette353 a écrit :


Alors la base c'est le traitement de texte, les tableurs, les slides, les progiciels de gestion intégré pour ceux qui assurent la logistique, comptabilité, contrôle de gestion, les outils très traditionnellement utilisés dans les entreprises du genre les tableaux croisés dynamiques, etc.
Afficher plus
Afficher moins

Lesquels? Rien que pour les traitements de texte, tu as des dizaines de logiciel.

Bon, pour ceux là, c'est encore le moins grave, s'adapter à d'autres soft reste relativement simple, mais pour du tableau, les formules changent suivant le soft.
Et ne me parle pas de Microsoft Office, le temps que ces élèves sortent de l'école, rien ne prouve qu'office soit encore là.

Et c'est encore pire pour les autres, là, d'un soft à l'autre, cela varie totalement.

Non, je suis désolé, mais un cours d'informatique, mis à part utiliser les trois systèmes d'exploitations existants, je vois pas ce que l'on peut leur faire étudier sans qu'ils le choisissent eux même. Et que cela soit à 98% jeté à la poubelle à la fin.


---------------
Bien sûr, je le précise, parce qu'ici on est susceptible, c'est mon avis. Je n'en fais pas une généralité, je ne désigne personne, je ne souhaite heurter personne.
Profil : Quidam
atomicboy
  1. answer
  2. Posté le 18/11/2017 à 18:09:09  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

ShiyCo a écrit :


Pas d'accord, le fait d'avoir encore des matières général au lycée me semble important. La culture reste importante, la philo et l'histoire, quelque soit ton parcours est toujours utile à apprendre. Pour le français la réticence est compréhensible, mais faut savoir qu'au lycée, on ne sait pas vraiment ce que c'est la pure littérature, et la "vrai" science, donc laisser un peu de matière scientifique en L, ou un peu de français en S me semble utile. Par contre, continuer un peu d'SES après la seconde pour les parcours non-économique me paraîtrait bien aussi, au profit d'une spécialisation en terminal qui franchement fait un peu office de bonus
Afficher plus
Afficher moins



Toujours utile ? Ça me sert à rien, et tous mes potes en filière scientifique pensent la même chose.

Après bien sûr je suis clairement d'accord que tout le monde devrait avoir des cours d'économie, finance, comptabilité et droit, et dès le collège plutôt qu'à partir du lycée.

C'est quand même dingue qu'en sortant du bac on ait eu aucun cours sur le droit, le fisc et toutes ces choses là alors que c'est une institution d'État

Budaeus a écrit :


Pour toi les matières importantes sont uniquement les matières scientifiques ?
Retirer l'histoire-géo en ES, quelle idée...
Par contre je suis totalement d'accord pour l'informatique.
Afficher plus
Afficher moins



En ES le plus important c'est les maths et les notions d'économie, de finance, comptabilité...

Surtout les maths, il en manque gravement. Les S réussissent mieux dans les filières économiques que les ES.

L'économie dans le supérieur y'a beaucoup de maths de grosse brute, ça se pourrait même qu'il fasse bien plus de maths que moi en filière scientifique, donc logiquement ils devraient avoir bien plus de maths qu'actuellement.



Arsher a écrit :


Même si on a tendance à oublier beaucoup de choses une fois le bac passé, tu veux que ces élèves restent dans une logique technocratique bourrine et aient juste des cerveaux orienté en logique ?
Afficher plus
Afficher moins



Ça veut rien dire cerveau orienté en logique, tout le monde est différent et on apprend pas qu'à l'école, ce qu'on fait en dehors de l'école ça compte aussi.

En tout cas le Français, l'histoire et la philo au lycée ne m'ont servi strictement à rien.

Si on avait fait de la plomberie, de la cuisine ou autre ça m'aurait bien plus servi que le Français ou l'histoire, vu que c'est des choses auxquelles tout le monde est confronté.

Il faut comprendre la notion de coût d'opportunité, utiliser du temps pour du Français et de l'histoire qui te permettent de savoir des choses inutiles alors que tu pourrais apprendre des choses potentiellement plus utile c'est du gâchis.

En tout cas on pourra jamais hausser le niveau du bac si on réduit pas le volume horaire de ces matières là à profit des matières principales.

mouchette353 a écrit :


Ton discours est quand même très orienté ;)

Et pour rehausser le niveau en maternelle, faut déjà savoir ce qu'est un enfant... les neurosciences apportent beaucoup sur ce point, et ça ne servira à rien (sauf à produire l'effet inverse, stresser le gamin et le bloquer complètement) de vouloir faire lire un enfant de 3 ans si son cerveau n'a pas assez mûri. Bien sûr il existe de rares exceptions de gamins très motivés et volontaires qui peuvent apprendre très tôt à lire, mais laissons-les grandir!!! déjà que la vie est loin d'être facile, pourquoi la compliquer dès le début en ajoutant une pression de la performance...

Pour l'informatique je suis d'accord que les métiers de l'avenir (et du présent) seront centrés sur le numérique et les élèves n'ont pour la plupart aucun cours d'informatique.
Sinon dois-je te rappeler que la culture c'est aussi important que le sens purement "technico-logique" ?
Afficher plus
Afficher moins



Bien sûr qu'un enfant de 3 ans peut commencer à apprendre la lecture, ça va en rien les stresser ou quoi, au contraire les gosses ont envie d'apprendre.
Y'a pas besoin de leur mettre une quelconque pression.

D'ailleurs y'a déjà eu une expérience sur ça, une enseignante qui apprenait à des gosses en maternelle à lire, écrire, faire des calculs vraiment compliqués pour des gosses de maternelle, et elle a même réussi à leur faire comprendre ce qu'est une racine carrée. Y'a eu un reportage sur ça (3 min ça te coûte rien d'aller voir):
https://www.youtube.com/watch?​v=17fZBcIEwiA

Tu peux chercher d'autres vidéos si ça t'intéresse, elle s'appelle Céline Alvarez, elle a écrit un bouquin aussi, "les lois naturelles de l'enfant", il faudrait que je le choppe d'ailleurs.

mouchette353 a écrit :

Sinon dois-je te rappeler que la culture c'est aussi important que le sens purement "technico-logique" ?
Afficher plus
Afficher moins



Les sciences ne font pas partie de la culture selon toi ?

Et puis la littérature l'histoire tout ça c'est juste un kif alors que les sciences c'est ce qu'on utilise pour le taf, tu veux être économiste, technicien, ingénieur, ou ce que tu veux tu utiliseras des maths, les sciences naturelles et l'ingénierie.

En tout cas si on veut hausser le niveau du bac on peut pas se permettre d'avoir plus de temps consacré aux matières littéraires au bac S plutôt qu'aux matières scientifiques, c'est irréaliste.

Et puis tu pars du principe qu'on apprend qu'à l'école alors que c'est faux. T'as une multitude de moyens en dehors de l'école d'améliorer ta culture et c'est pas parce que t'as fini tes études ou que t'es sorti de l'école le soir qu'il faut arrêter d'apprendre. Les gens qui arrêtent d'apprendre c'est leur kif ils font ce qu'ils veulent, et les autres ben tant mieux.


testymoi2 a écrit :

Mhh, apprendre à lire à en maternelle?

Tu sais que c'est déjà le cas? Ma fille de 4,5 ans sait lire quelques mots simples. Mais elle est très éveillée, du coup, cela reste exceptionnel.
Afficher plus
Afficher moins



Moi j'ai pas appris en maternelle alors que j'aurais bien voulu apprendre à lire, mais on nous a fait attendre plutôt que de nous apprendre directement.

Un enfant n'apprend pas à lire seul, si ta fille sait lire quelques mots c'est que tu lui a appris ou qu'elle a appris à l'école, pas parce qu'elle est plus intelligente que les autres ou que les autres ont un truc en moins qu'elle.

Un enfant peut très bien apprendre à 3-4 ans sans souci, tout ce qu'il faut c'est croire en eux et leur enseigner, cf la réponse que j'ai écrit au dessus avec la vidéo et tout.


testymoi2 a écrit :


Mhhh, je me demande comment les scientifiques feront pour écrire leur mémoire et leur sujet d'étude si ils sont incapable d'écrire en français...

A moins de publier dans les magasines US ou UK.

Franchement, je pense qu'aucun scientifique ne te suivrait sur cette idée.

J'ai même envie de dire, le français et l'histoire, c'est la base de la culture.


Sinon, ajouter l'informatique. Quoi dans l'informatique? La logique de programmation? L'utilisation de la suite office? Photoshop? C'est tellement vague l'informatique.
Afficher plus
Afficher moins



Tout ce qu'on apprend en primaire et au collège suffit largement pour ce qui est de la grammaire et de l'orthographe. Au lycée on ne fait que de la littérature et ça sert à rien, perso j'en ai rien à foutre des figures de style ou des romans de je sais pas qui.

En plus on s'entraîne déjà à écrire des pavés en SVT, si on augmente la quantité d'SVT on écrira plus de pavés, scientifiques qui plus est.

Le Français et l'histoire faudrait les mettre en option pour ceux qui veulent c'est tout, perso j'en avais rien à foutre de ces deux matières et j'ai strictement rien appris en Français au lycée et pas grand chose en histoire.

Pour l'informatique ce serait pas de l'informatique théorique genre de l'algorithmique poussée ou autre truc qui fait appel à beaucoup de maths.

Ce serait plutôt axé sur de la pratique vraiment basique, des bases de programmation, bases du fonctionnement de l'ordinateur, fonctionnement d'un réseau ip domestique, comment protéger sa vie privée sur internet, éviter les malware, sauvegarder et protéger ses données correctement, installer un OS...
Des bases pour éviter l'illettrisme informatique en gros.

De nos jours on est vachement limité dans la vie si on connaît rien en informatique. Et y'a aussi l'Anglais, c'est très très important, avec l'Anglais on a accès à quasi toute la connaissance de l'humanité et on peut communiquer avec tout le monde. Pourtant l'enseignement de l'Anglais est catastrophique au collège et au lycée.

Message cité 2 fois
Message édité par AtomicBoy le 18/11/2017 à 18:29:17
K
Profil : Superstar
testymoi2
  1. answer
  2. Posté le 18/11/2017 à 18:28:21  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

AtomicBoy a écrit :


Bien sûr qu'un enfant de 3 ans peut commencer à apprendre la lecture, ça va en rien les stresser ou quoi, au contraire les gosses ont envie d'apprendre.
Y'a pas besoin de leur mettre une quelconque pression.

D'ailleurs y'a déjà eu une expérience sur ça, une enseignante qui apprenait à des gosses en maternelle à lire, écrire, faire des calculs vraiment compliqués pour des gosses de maternelle, et elle a même réussi à leur faire comprendre ce qu'est une racine carrée. Y'a eu un reportage sur ça (3 min ça te coûte rien d'aller voir):
https://www.youtube.com/watch?​v=17fZBcIEwiA

Tu peux chercher d'autres vidéos si ça t'intéresse, elle s'appelle Céline Alvarez, elle a écrit un bouquin aussi, "les lois naturelles de l'enfant", il faudrait que je le choppe d'ailleurs.

Afficher plus
Afficher moins

C'est inintéressant, mais pas généralisable. Cela demande une implication énorme de la part de l'enseignant, des parents. Tu peux avoir quelques écoles qui suivent ce type d'enseignement, mais c'est tout.


AtomicBoy a écrit :


Un enfant n'apprend pas à lire seul, si ta fille sait lire quelques mots c'est que tu lui a appris ou qu'elle a appris à l'école, pas parce qu'elle est plus intelligente que les autres ou que les autres ont un truc en moins qu'elle.

Un enfant peut très bien apprendre à 3-4 ans sans souci, tout ce qu'il faut c'est croire en eux et leur enseigner, cf la réponse que j'ai écrit au dessus avec la vidéo et tout.


Afficher plus
Afficher moins


Je réponds au dessus. J'ajoute, que si, des enfants sont moins capable que d'autres. Je suis d'accord avec toi, tous ont un potentiel, mais il est dangereux de croire que l'on nait tous égaux. Certains sont plus grand, d'autres plus petits, des blonds, des roux. Et des plus capables et des moins capables intellectuellement. C'est un fait. C'est logique. Si le cerveau n'était pas affecté par l'héritage génétique, cela se saurait.


AtomicBoy a écrit :


Tout ce qu'on apprend en primaire et au collège suffit largement pour ce qui est de la grammaire et de l'orthographe. Au lycée on ne fait que de la littérature et ça sert à rien, perso j'en ai rien à foutre des figures de style ou des romans de je sais pas qui.

En plus on s'entraîne déjà à écrire des pavés en SVT, si on augmente la quantité d'SVT on écrira plus de pavés, scientifiques qui plus est.

Le Français et l'histoire faudrait le mettre en option pour ceux qui veulent c'est tout, perso j'en avais rien à foutre de ces deux matières et j'ai strictement rien appris en Français au lycée et pas grand chose en histoire.
Afficher plus
Afficher moins



Rien appris? Tu ne sais pas reconnaitre une rime? Un ver? Tu ne sais pas comment on fait un paragraphe? Une indentation? Un retour à la ligne? Tu ne sais pas comment on écrit un CV? Comment on structure une lettre?
Ce sont de tels notions que l'on apprend à ces âges là. Et là, c'est uniquement ce qui me vient à l'esprit.

Tiens, tu ne sais pas qui est Napoléon? César? Charlemagne?

Tu as appris plein de choses, mais tu ne t'en rends pas compte.


AtomicBoy a écrit :

Pour l'informatique ce serait pas de l'informatique théorique genre de l'algorithmique poussée ou autre truc qui fait appel à beaucoup de maths.

Ce serait plutôt axé sur de la pratique vraiment basique, des bases de programmation, bases du fonctionnement de l'ordinateur, fonctionnement d'un réseau ip domestique, comment protéger sa vie privée sur internet, éviter les malware, sauvegarder et protéger ses données correctement, installer un OS...
Afficher plus
Afficher moins


Mis à part la vie privée (et encore) et éviter les malwares, le reste, c'est trop spécifique à un métier précis, qui plus est beaucoup trop changeant. Que ce soit la programmation, qui n'a aucun intérêt pour une personne qui fait fermier ou ingénieur industriel, au fonctionnement de l'ordinateur, vu la forte probabilité que l'ordinateur disparaisse dans les 5-10 ans, sauvegarder ses données non plus, vu la généralisation du cloud et de la dématérialisation, et installer un os, n'en parlons pas, totalement inutile.

Et j'ai laissé le fonctionnement d'un réseau domestique, un utilisateur lambda n'a pas à toucher à cela, car autant alors parler des droits des systèmes de fichier, ou des commandes de bases en linux, enfin, bref, des cours réservés à des personnes qui se spécialisent dans le technique en informatique.

Message cité 2 fois

---------------
Bien sûr, je le précise, parce qu'ici on est susceptible, c'est mon avis. Je n'en fais pas une généralité, je ne désigne personne, je ne souhaite heurter personne.
Profil : Célébrité
vitetaif
  1. answer
  2. Posté le 18/11/2017 à 19:24:43  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Rien à faire de la fac, les cursus ne sont plus compétitifs (hors droit et médecine). Je postule a des stages et jobs en finance dont les recruteurs ne regardent même pas les CV des gars sortant de FAC (excepté M2 ultra sélectifs style dauphine ou assas) ou IAE. Çà crée une éducation dans le supérieur à double vitesse qui est bénéfique pour les grandes écoles d'ingé et commerce.
Vous vous rendrez compte que mon message est cynique mais c'est a réalité.
Message édité par vitetaif le 18/11/2017 à 19:31:03
Profil : Quidam
atomicboy
  1. answer
  2. Posté le 18/11/2017 à 19:40:10  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

testymoi2 a écrit :

C'est inintéressant, mais pas généralisable. Cela demande une implication énorme de la part de l'enseignant, des parents. Tu peux avoir quelques écoles qui suivent ce type d'enseignement, mais c'est tout.
Afficher plus
Afficher moins



Ben non, la meuf est enseignante et y croît donc c'est que ça doit être tout à fait faisable, c'est juste que l'État ne veut rien faire.

testymoi2 a écrit :

Je réponds au dessus. J'ajoute, que si, des enfants sont moins capable que d'autres. Je suis d'accord avec toi, tous ont un potentiel, mais il est dangereux de croire que l'on nait tous égaux. Certains sont plus grand, d'autres plus petits, des blonds, des roux. Et des plus capables et des moins capables intellectuellement. C'est un fait. C'est logique. Si le cerveau n'était pas affecté par l'héritage génétique, cela se saurait.
Afficher plus
Afficher moins




Apprendre à lire c'est pas très compliqué, on arrive tous à parler, et la lecture ça demande un bien moindre effort que d'apprendre à parler, alors je vois pas pourquoi les gosses y arriveraient pas alors qu'ils ont bien réussi à parler.

Moi je pense que la majorité des capacités intellectuelles ne sont pas innées mais acquises.

Un très jeune gosse a un maximum de plasticité cérébrale contrairement à un adulte, c'est le moment où il peut apprendre un max de trucs et donc il deviendra plus intelligent car son cerveau se câblera pour faire des raisonnements dans divers domaines plus facilement que s'il était grand.

Tu connais l'expérience de Laszlo Polgar ? (voir cet article : http://www.jfb.hu/node/850 )

C'est un psychologue et un passionné d'échecs qui a voulu montrer que le génie est acquis et non pas inné, il a eu trois filles et avec sa méthode d'enseignement il en a fait des joueuses d'échecs de rang mondial. Elles ne sont pas que bonnes aux échecs elles parlent plusieurs langues différentes, 4 ou 5 et ont sans doute des connaissances dans plein d'autres trucs.

Il a juste pris en charge leur éducation quand elles étaient jeunes.

Leur père qui pratiquait les échecs bien avant leur naissance est incapable de les battre, tout simplement parce qu'il a réussi à développer l'intelligence de ses filles en les exposant précocement à des raisonnement logiques, à la période où elles avaient une forte plasticité cérébrale et donc c'est resté imprimé, au final elles sont plus intelligentes que leur père et c'est ça qui leur permet de le battre aux échecs malgré une expérience moindre du domaine. Elles ont les neurones câblés plus efficacement pour faire des raisonnements logiques liés aux échecs.

Si on applique à moindre échelle la logique de Polgar aux gosses de maternelle alors c'est tout à fait possible que n'importe quel gosse puisse apprendre à lire et bien se démerder.

Et puis faudrait lire le bouquin de la meuf dont j'ai parlé, elle a sans doute abordé cette question dans son bouquin en donnant des arguments scientifiques.

Moi je pense qu'il ne faut pas avoir ce raisonnement là : "Les gosses ont des capacités innées différentes alors on va diminuer le niveau", mais plutôt avoir ce raisonnement là : "Malgré une différence innée de capacités des gosses, on va tout faire pour les pousser à avoir un maximum de potentiel", et le résultat ça sera des gosses plus doués en général que si on applique la méthode actuelle d'enseignement.



testymoi2 a écrit :


Rien appris? Tu ne sais pas reconnaitre une rime? Un ver? Tu ne sais pas comment on fait un paragraphe? Une indentation? Un retour à la ligne? Tu ne sais pas comment on écrit un CV? Comment on structure une lettre?
Ce sont de tels notions que l'on apprend à ces âges là. Et là, c'est uniquement ce qui me vient à l'esprit.

Tiens, tu ne sais pas qui est Napoléon? César? Charlemagne?

Tu as appris plein de choses, mais tu ne t'en rends pas compte.
Afficher plus
Afficher moins



Ça me sert à rien de savoir tout ça. Si je sais c'est quoi un ver ou une rime, ça m'avance à rien de plus que si je ne le savais pas, puisque je ne m'intéresse pas à la poésie ou à la chanson (pas pour l'instant en tout cas :D )

De plus c'est des trucs qui s'apprennent en deux secondes, ça demande absolument pas des heures et des heures d'enseignement.

Et puis bon, il suffit de regarder un peu sur ce forum pour voir que même avec cet enseignement beaucoup ne savent pas c'est quoi un paragraphe ou un retour à la ligne, ils te balancent des pavés horribles à lire sans aucune aération ni rien.

On a pas appris à écrire de CV ou de lettre au lycée, j'ai appris ça dans le supérieur perso.

Napoléon, César, Charlemagne et tout ça me sert à rien non plus de savoir qui c'est, mais on apprend ça au collège, c'est simplement des bases de l'histoire de la France, au lycée on doit chier des pavés en histoire avec des détails plutôt que d'en rester à des notions générales.

Ce qu'on a appris au collège suffit largement.


testymoi2 a écrit :

Mis à part la vie privée (et encore) et éviter les malwares, le reste, c'est trop spécifique à un métier précis, qui plus est beaucoup trop changeant. Que ce soit la programmation, qui n'a aucun intérêt pour une personne qui fait fermier ou ingénieur industriel, au fonctionnement de l'ordinateur, vu la forte probabilité que l'ordinateur disparaisse dans les 5-10 ans, sauvegarder ses données non plus, vu la généralisation du cloud et de la dématérialisation, et installer un os, n'en parlons pas, totalement inutile.

Et j'ai laissé le fonctionnement d'un réseau domestique, un utilisateur lambda n'a pas à toucher à cela, car autant alors parler des droits des systèmes de fichier, ou des commandes de bases en linux, enfin, bref, des cours réservés à des personnes qui se spécialisent dans le technique en informatique.
Afficher plus
Afficher moins



La programmation a un intérêt pour énormément de formations scientifiques. C'est peut-être à éviter pour ceux qui se destinent à autre chose que de la science, je suis d'accord.

Mais en tout cas c'est de la culture scientifique, en ayant des bases de programmation on comprend à minima comment fonctionne les logiciels en général.*

Je parle vraiment de bases, pas besoin d'aller pousser dans de la POO avancée avec des pointeurs qui fusent à tout va.

La disparition de l'ordinateur ? Intéressant. Jamais entendu parler pourtant j'essaie de me tenir un minimum au jus sur ce qui se passe, tu peux m'expliquer ?

Je sais que y'a les ordinateurs quantiques qui vont arriver mais il me semble que c'est quand même un peu plus loin que 5-10 ans.

Sauvegarder ses données, oui y'a le cloud, mais il faut savoir que plein de gens ne savent même pas c'est quoi le cloud. Ça demanderait pas un volume horaire important, juste un cours pour expliquer que ça existe, ce que c'est, et qui propose ce genre de services.

Et puis la France est très en retard au niveau d'Internet, à part dans les grandes villes on a encore tous des connexions de paysan qui dépassent pas 1Mo/s en download, et j'ai pas le chiffre en tête pour l'upload mais c'est pas grand chose. C'est vraiment pas pratique pour stocker des données sur le cloud.

Je stocke mes ebook sur le cloud et ça passe crème, par contre quand j'ai voulu mettre l'iso d'un OS c'était tout de suite plus emmerdant avec une co pourrie.

Installer un OS bien sûr que c'est utile, ça sert pour le dépannage, et c'est relativement simple avec les OS modernes, faut juste démystifier ça et faire comprendre aux gens que c'est pas dur à faire (à part si on cherche à installer un truc genre Archlinux..)

Je pense que donner des bases aux gens pour qu'ils puissent se dépanner un minimum ce serait pas mal. Tout le monde est concerné par des problèmes avec son ordi à un moment ou un autre, je sais de quoi je parle vu que je fais du dépannage informatique depuis longtemps. Quand je vois les problèmes qu'ont certaines personnes je me dis souvent qu'avec un minimum d'éducation dans le domaine, ils n'auraient jamais eu le problème, et/ou bien sauraient se dépanner.

En tout cas c'est beaucoup plus utile que la littérature ou l'histoire qu'on fait au lycée, c'est sûr et certain.

Le réseau j'avoue que c'est peut-être un peu trop spécifique.

Message cité 1 fois
K
Profil : Superstar
testymoi2
  1. answer
  2. Posté le 18/11/2017 à 20:44:49  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

AtomicBoy a écrit :


Ben non, la meuf est enseignante et y croît donc c'est que ça doit être tout à fait faisable, c'est juste que l'État ne veut rien faire.

Afficher plus
Afficher moins

Ha, donc, elle est enseignante, et donc, cela résous tout.

Pour info, ma mère est enseignante, mon ex aussi, mon ex belle mère, belle soeur, beau frère le sont aussi.
Wouaw.

AtomicBoy a écrit :



Apprendre à lire c'est pas très compliqué, on arrive tous à parler, et la lecture ça demande un bien moindre effort que d'apprendre à parler, alors je vois pas pourquoi les gosses y arriveraient pas alors qu'ils ont bien réussi à parler.
Afficher plus
Afficher moins



Gné? Parler, c'est émettre un son, c'est inné. La seule difficulté, c'est moduler le son pour qu'il soit compréhensible, mais cela reste une capacité moteur de base.

Lire, cela implique de pouvoir déjà communiquer, de pouvoir interpréter des signes, et de les associer avec la communication verbale.

En gros, c'est extrêmement plus compliqué.

AtomicBoy a écrit :

Moi je pense que la majorité des capacités intellectuelles ne sont pas innées mais acquises.

Un très jeune gosse a un maximum de plasticité cérébrale contrairement à un adulte, c'est le moment où il peut apprendre un max de trucs et donc il deviendra plus intelligent car son cerveau se câblera pour faire des raisonnements dans divers domaines plus facilement que s'il était grand.
Afficher plus
Afficher moins



C'est pas ce que les professionnels disent dans la majorité.
On ne peut pas mettre de côté la part génétique.

AtomicBoy a écrit :

Tu connais l'expérience de Laszlo Polgar ? (voir cet article : http://www.jfb.hu/node/850 )

C'est un psychologue et un passionné d'échecs qui a voulu montrer que le génie est acquis et non pas inné, il a eu trois filles et avec sa méthode d'enseignement il en a fait des joueuses d'échecs de rang mondial. Elles ne sont pas que bonnes aux échecs elles parlent plusieurs langues différentes, 4 ou 5 et ont sans doute des connaissances dans plein d'autres trucs.

Il a juste pris en charge leur éducation quand elles étaient jeunes.

Leur père qui pratiquait les échecs bien avant leur naissance est incapable de les battre, tout simplement parce qu'il a réussi à développer l'intelligence de ses filles en les exposant précocement à des raisonnement logiques, à la période où elles avaient une forte plasticité cérébrale et donc c'est resté imprimé, au final elles sont plus intelligentes que leur père et c'est ça qui leur permet de le battre aux échecs malgré une expérience moindre du domaine. Elles ont les neurones câblés plus efficacement pour faire des raisonnements logiques liés aux échecs.
Afficher plus
Afficher moins


Donc, tu veux dire que ce père, haut diplômé, d'un intellect certain et passionné d'un jeu développant l'intellect, et cette mère, enseignante, donc aussi d'un certain intellect, ont réussi à faire des enfants eux aussi doué d'un intellect?

Tu crois sincèrement que cela aurait été le même avec un père n'ayant pas suivi l'école (idem la mère)? Réellement? T'es naïf?

Mais je te l'accorde, difficile de dire si c'est les acquis que les parents ont enseignés ou la génétique qui a avoir dedans. MAis ce qui est certains, c'est que l'expression "les chats ne font pas des chiens" est totalement valable ici (ha, tiens, une notion de français, les expressions).


AtomicBoy a écrit :


Si on applique à moindre échelle la logique de Polgar aux gosses de maternelle alors c'est tout à fait possible que n'importe quel gosse puisse apprendre à lire et bien se démerder.

Et puis faudrait lire le bouquin de la meuf dont j'ai parlé, elle a sans doute abordé cette question dans son bouquin en donnant des arguments scientifiques.

Moi je pense qu'il ne faut pas avoir ce raisonnement là : "Les gosses ont des capacités innées différentes alors on va diminuer le niveau", mais plutôt avoir ce raisonnement là : "Malgré une différence innée de capacités des gosses, on va tout faire pour les pousser à avoir un maximum de potentiel", et le résultat ça sera des gosses plus doués en général que si on applique la méthode actuelle d'enseignement.
Afficher plus
Afficher moins



Tous les gosses n'ont pas les mêmes capacités, et heureusement, je ne vois pas l'intérêt de n'avoir que des diplômés dans ce monde.


AtomicBoy a écrit :


Mais en tout cas c'est de la culture scientifique, en ayant des bases de programmation on comprend à minima comment fonctionne les logiciels en général.*
Afficher plus
Afficher moins


Tu m'expliques? Comment connaitre le java ou le php te permet de comprend Word?

AtomicBoy a écrit :

La disparition de l'ordinateur ? Intéressant. Jamais entendu parler pourtant j'essaie de me tenir un minimum au jus sur ce qui se passe, tu peux m'expliquer ?

Je sais que y'a les ordinateurs quantiques qui vont arriver mais il me semble que c'est quand même un peu plus loin que 5-10 ans.
Afficher plus
Afficher moins



Tablette et autre smartphone remplaceront à terme le pc de monsieur tout le monde. Le pc se limiteront aux serveurs.

AtomicBoy a écrit :

Sauvegarder ses données, oui y'a le cloud, mais il faut savoir que plein de gens ne savent même pas c'est quoi le cloud. Ça demanderait pas un volume horaire important, juste un cours pour expliquer que ça existe, ce que c'est, et qui propose ce genre de services.
Afficher plus
Afficher moins


Ca ne demznde pas un cours dédié.
Et puis, les jeunes d'aujourd'hui savent presque tous ce qu'est un cloud.

AtomicBoy a écrit :

Et puis la France est très en retard au niveau d'Internet, à part dans les grandes villes on a encore tous des connexions de paysan qui dépassent pas 1Mo/s en download, et j'ai pas le chiffre en tête pour l'upload mais c'est pas grand chose. C'est vraiment pas pratique pour stocker des données sur le cloud.

Je stocke mes ebook sur le cloud et ça passe crème, par contre quand j'ai voulu mettre l'iso d'un OS c'était tout de suite plus emmerdant avec une co pourrie.
Afficher plus
Afficher moins



Je suis belge. Je paye dix fois plus cher, mais on a presque tous du 100Mo.

AtomicBoy a écrit :

Installer un OS bien sûr que c'est utile, ça sert pour le dépannage, et c'est relativement simple avec les OS modernes, faut juste démystifier ça et faire comprendre aux gens que c'est pas dur à faire (à part si on cherche à installer un truc genre Archlinux..)
Afficher plus
Afficher moins


On n'a jamais appris aux gens à ouvrir et réparer un moteur diesel, je ne vois pas pourquoi on le ferait pour l'informatique. A part pour mettre des gens au chômage.

AtomicBoy a écrit :

Je pense que donner des bases aux gens pour qu'ils puissent se dépanner un minimum ce serait pas mal. Tout le monde est concerné par des problèmes avec son ordi à un moment ou un autre, je sais de quoi je parle vu que je fais du dépannage informatique depuis longtemps. Quand je vois les problèmes qu'ont certaines personnes je me dis souvent qu'avec un minimum d'éducation dans le domaine, ils n'auraient jamais eu le problème, et/ou bien sauraient se dépanner.
Afficher plus
Afficher moins


Oui, et tout le monde a des problèmes avec sa voiture, sa santé, ses impôts, ses enfants, son boulot, sa nutrition, etc...

Tu veux faire un cours pour chaque problème de la vie?

Message cité 1 fois

---------------
Bien sûr, je le précise, parce qu'ici on est susceptible, c'est mon avis. Je n'en fais pas une généralité, je ne désigne personne, je ne souhaite heurter personne.
Profil : Quidam
atomicboy
  1. answer
  2. Posté le 18/11/2017 à 21:42:05  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Je pense qu'on a chacun notre avis et que c'est un débat de sourd pour le coup cette histoire d'éducation.

testymoi2 a écrit :

Tu m'expliques? Comment connaitre le java ou le php te permet de comprend Word?

Afficher plus
Afficher moins



Word c'est un logiciel relativement complexe.

Et puis j'ai dit que la programmation ce serait vraiment pour les filières scientifiques, c'est pas utile pour les autres effectivement.

Des notions de C suffisent. Comprendre ce qui se passe quand tu fermes et ouvre un programme, que quand t'interagis avec un programme t'appelle des fonctions etc...

Ces bases de programmation serviraient à n'importe qui qui ferait de l'informatique, électricité, automatisme, domotique...

Sans compter qu'un biologiste par exemple peut être amené à faire de la programmation par exemple, s'il a besoin de créer un programme de séquençage du génome ou je ne sais quelle autre joyeuseté, ou bien un physicien pour faire de la simulation.

Y'a de la programmation dans la majorité des formations scientifiques dans le supérieur en tout cas, même en biologie/chimie, donc qu'il y en ait au lycée me semble logique.

En plus en maths au lycée on est parfois amenés à faire des algos (rudimentaires) sur calculatrice et beaucoup ne comprennent absolument rien à la programmation, donc avoir des cours de programmation permettrait de clarifier tout ça





testymoi2 a écrit :

Tablette et autre smartphone remplaceront à terme le pc de monsieur tout le monde. Le pc se limiteront aux serveurs.
Afficher plus
Afficher moins



Perso pour rien au monde je me séparerais d'un PC, tablette et smartphone c'est pratique mais ça a des limites.


testymoi2 a écrit :

On n'a jamais appris aux gens à ouvrir et réparer un moteur diesel, je ne vois pas pourquoi on le ferait pour l'informatique. A part pour mettre des gens au chômage.

Afficher plus
Afficher moins



Je parle de bases, pas de détails. Pour ta voiture faut bien savoir changer la roue en cas de crevaison par exemple, si t'as jamais fait la procédure au moins une fois tu peux être un peu perdu le jour où tu crèves ta roue.

Par contre changer son embrayage ça demande plus de skills et tu devras faire appel à un mec qui s'y connaît si tu n'as pas assez de connaissance en maintenance automobile

testymoi2 a écrit :

Oui, et tout le monde a des problèmes avec sa voiture, sa santé, ses impôts, ses enfants, son boulot, sa nutrition, etc...

Tu veux faire un cours pour chaque problème de la vie?
Afficher plus
Afficher moins



L'informatique ça concerne tout le monde et les problèmes informatiques sont bien plus récurrents que dans n'importe quel autre domaine pour quelqu'un qui n'y connaît rien.

Enfin bon c'est peut-être un peu trop ce que je dis dans un cadre général. Mais en tout cas dans le cadre d'une formation scientifique ça passerait bien.

Ça peut servir autant à un biologiste qu'un physicien ou un ingénieur dans son quotidien, alors que plein de trucs que j'ai appris au lycée genre en chimie faire un titrage colorimétrique/phmétrique ou une chromatographie par couche mince ça me sert foutre à rien, ça sert uniquement à ceux qui font de la chimie, de la bio ou de la pharmacie.

Message cité 1 fois
Message édité par AtomicBoy le 18/11/2017 à 22:19:31
Profil : Célébrité
vitetaif
  1. answer
  2. Posté le 18/11/2017 à 21:55:10  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Il va falloir sans aucun doute imposer à terme la programmation informatique dans les filières scientifiques et économiques (pour ceux qui se destinent à la finance d'entreprise ou de marché). Quand on observe les mutations dans les entreprises, de l'industrie au tertiaire, la digitalisation, l'informatisation et la robotique avancent à grands pas. Ce sont les métiers d'avenir.

Quand je vois dans mon entreprise, un quart des effectifs, c'est de l'IT/MOA/SI alors que ce n'est pas son coeur de métier. Et ils demandent même aux analystes financiers, un gros niveau VBA pour pondre des énormes macro (ce qui n'était même pas requis il y'a même 5 ans).
Message cité 1 fois
Message édité par vitetaif le 18/11/2017 à 21:55:35
K
Profil : Superstar
testymoi2
  1. answer
  2. Posté le 18/11/2017 à 22:37:13  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

AtomicBoy a écrit :


Word c'est un logiciel relativement complexe.

Et puis j'ai dit que la programmation ce serait vraiment pour les filières scientifiques, c'est pas utile pour les autres effectivement.

Des notions de C suffisent. Comprendre ce qui se passe quand tu fermes et ouvre un programme, que quand t'interagis avec un programme t'appelle des fonctions etc...

Ces bases de programmation serviraient à n'importe qui qui ferait de l'informatique, électricité, automatisme, domotique...

Sans compter qu'un biologiste par exemple peut être amené à faire de la programmation par exemple, s'il a besoin de créer un programme de séquençage du génome ou je ne sais quelle autre joyeuseté, ou bien un physicien pour faire de la simulation.

Y'a de la programmation dans la majorité des formations scientifiques dans le supérieur en tout cas, même en biologie/chimie, donc qu'il y en ait au lycée me semble logique.

En plus en maths au lycée on est parfois amenés à faire des algos (rudimentaires) sur calculatrice et beaucoup ne comprennent absolument rien à la programmation, donc avoir des cours de programmation permettrait de clarifier tout ça
Afficher plus
Afficher moins


Oui, et le biologiste, il doit connaitre l'électronique, la mécanique, la physique, l'électricité et j'en passe, pourquoi on lui donne pas des cours de tout cela aussi...

Mince, la programmation, c'est un métier, pas un truc que tu apprends sur le pouce.

C'est pas avec quelques connaissances en C que ton biologiste va te sortir un programme. C'est un métier à part entière.

Je rage de voir un gars vouloir réduire mon métier à quelques heures de cours au lycée.

Pour programmer, tu dois apprendre des paradigmes, des patterns et des designs patterns, tu dois connaitre les frameworks de base, enfin, bref, tu réduis un métier à quelques notions comme si cela allait aider ton biologiste. Mais c'est faux, c'est comme apprendre à quelqu'un à manier un ballon de basket sans lui expliquer les règles du basket. Et encore, les règles du basket, c'est les doigts dans le nez...

Sans compter que ton biologiste, oui, il aura appris le c. Et après, qui te dit que le c sera le language adéquat pour résoudre son problème? Qui te dit qu'il se souviendra encore 10 ans après de ces notions pointues qui ne lui sont jamais revenus en mémoire.

C'est inutile.

AtomicBoy a écrit :


Perso pour rien au monde je me séparerais d'un PC, tablette et smartphone c'est pratique mais ça a des limites.
Afficher plus
Afficher moins



C'est le marché qui décide, pas toi. Les ventes de pc sont en chute libre depuis 10 ans. Il y a eu un regain à cause du cryptomining, mais cela ne va pas durer.

AtomicBoy a écrit :

Pour ta voiture faut bien savoir changer la roue en cas de crevaison par exemple,
Afficher plus
Afficher moins


Non. La simple assistance secours a dans son contrat le changement de la roue.

Après, changer une roue, en soi, cela n'est pas compliqué et quelqu'un de débrouillard pour apprendre en autodidacte. Mais installer un os, j'en vois pas l'intérêt. Il y a des personnes payées pour cela.

AtomicBoy a écrit :


L'informatique ça concerne tout le monde et les problèmes informatiques sont bien plus récurrents que dans n'importe quel autre domaine pour quelqu'un qui n'y connaît rien.

Enfin bon c'est peut-être un peu trop ce que je dis dans un cadre général. Mais en tout cas dans le cadre d'une formation scientifique ça passerait bien.

Ça peut servir autant à un biologiste qu'un physicien ou un ingénieur dans son quotidien, alors que plein de trucs que j'ai appris au lycée genre en chimie faire un titrage colorimétrique/phmétrique ou une chromatographie par couche mince ça me sert foutre à rien, ça sert uniquement à ceux qui font de la chimie, de la bio ou de la pharmacie.
Afficher plus
Afficher moins



Là, tu mélanges beaucoup de chose. Tu prends ce que toi t'intéresse (l'informatique) et pense que tout le monde est intéressé par cela.

C'est faux. La majorité s'en foute autant que toi tu te fous d'un titrage colorimétrique.

Mélange pas tes envies et les besoins des autres stp.

D'autant plus que je ne vois pas pourquoi la formation scientifique en aurait plus besoin. Tous les métiers touchent à l'informatique. Quel qu’ils soient.

Message cité 2 fois

---------------
Bien sûr, je le précise, parce qu'ici on est susceptible, c'est mon avis. Je n'en fais pas une généralité, je ne désigne personne, je ne souhaite heurter personne.
K
Profil : Superstar
testymoi2
  1. answer
  2. Posté le 18/11/2017 à 22:42:39  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

vitetaif a écrit :

Il va falloir sans aucun doute imposer à terme la programmation informatique dans les filières scientifiques et économiques (pour ceux qui se destinent à la finance d'entreprise ou de marché). Quand on observe les mutations dans les entreprises, de l'industrie au tertiaire, la digitalisation, l'informatisation et la robotique avancent à grands pas. Ce sont les métiers d'avenir.

Quand je vois dans mon entreprise, un quart des effectifs, c'est de l'IT/MOA/SI alors que ce n'est pas son coeur de métier. Et ils demandent même aux analystes financiers, un gros niveau VBA pour pondre des énormes macro (ce qui n'était même pas requis il y'a même 5 ans).
Afficher plus
Afficher moins


Dans le supérieur, oui. Au niveau secondaire, c'est trop vague.

Et rien n'indique que le VBA soit encore utilisé dans les 5-10 après le lycée, quand l'étudiant aura le diplôme en main.

Déjà que moi, pendant mes études supérieures, les 3/4 de mes cours étaient dépassés de plusieurs années...

Cela dit, je ne trouve pas normal de demander à des analystes financiers de faire du VBA... Enfin, si, du point de vue de l'employeur de 2017 qui n'a toujours pas compris l'importance de l'IT, comme encore pas mal d'entreprises, oui, je comprends. Cela coute moins cher de faire faire cela pas les analystes. Beaucoup plus risqués, mais moins cher.

Mais bon, encore heureux, toutes les entreprises ne sont pas comme cela. D'ailleurs, la consultance en informatique n'a jamais été aussi florissante. Dans un an ou deux, je vais m'y mettre aussi.

Message cité 1 fois

---------------
Bien sûr, je le précise, parce qu'ici on est susceptible, c'est mon avis. Je n'en fais pas une généralité, je ne désigne personne, je ne souhaite heurter personne.
Profil : Célébrité
vitetaif
  1. answer
  2. Posté le 18/11/2017 à 22:52:10  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

testymoi2 a écrit :

Dans le supérieur, oui. Au niveau secondaire, c'est trop vague.

Et rien n'indique que le VBA soit encore utilisé dans les 5-10 après le lycée, quand l'étudiant aura le diplôme en main.

Déjà que moi, pendant mes études supérieures, les 3/4 de mes cours étaient dépassés de plusieurs années...

Cela dit, je ne trouve pas normal de demander à des analystes financiers de faire du VBA... Enfin, si, du point de vue de l'employeur de 2017 qui n'a toujours pas compris l'importance de l'IT, comme encore pas mal d'entreprises, oui, je comprends. Cela coute moins cher de faire faire cela pas les analystes. Beaucoup plus risqués, mais moins cher.

Mais bon, encore heureux, toutes les entreprises ne sont pas comme cela. D'ailleurs, la consultance en informatique n'a jamais été aussi florissante. Dans un an ou deux, je vais m'y mettre aussi.
Afficher plus
Afficher moins



Apprendre la base, c'est déjà pas mal.

Les profs sont à la ramasse c'est normal, mais c'est aussi à toi de te mettre à jour. Ils sont juste là pour te faire connaître les outils. C'est clair que tu seras jamais opérationnel en sortant d'un enseignement de VBA. T'as un tel décalage...

Nan, c'est juste que ça prendrait trop de temps pour l'IT de les développer, surtout dans mon cas, quand les cas d'analyse à pondre sont assez singulier (je suis en valo d'actifs LBO en private equity si ça te parle). Et honnetement, ils ont autre chose à foutre que d'automatiser nos macro ou fichiers de controle.

C'est clair qu'en consulting en informatique et organisation, y'a de l'avenir et du taff. Quand tu vois Capgemini, les big four, accenture... ça recrute à tour de bras là dedans.

Message cité 2 fois
Message édité par vitetaif le 18/11/2017 à 22:53:32
K
Profil : Superstar
testymoi2
  1. answer
  2. Posté le 18/11/2017 à 23:31:39  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

vitetaif a écrit :


Apprendre la base, c'est déjà pas mal.

Les profs sont à la ramasse c'est normal, mais c'est aussi à toi de te mettre à jour. Ils sont juste là pour te faire connaître les outils. C'est clair que tu seras jamais opérationnel en sortant d'un enseignement de VBA. T'as un tel décalage...
Afficher plus
Afficher moins


Tu me parles pas spécifiquement là, si? Cela fait 10 ans que je suis sorti de mes études.

vitetaif a écrit :

Nan, c'est juste que ça prendrait trop de temps pour l'IT de les développer, surtout dans mon cas, quand les cas d'analyse à pondre sont assez singulier (je suis en valo d'actifs LBO en private equity si ça te parle). Et honnetement, ils ont autre chose à foutre que d'automatiser nos macro ou fichiers de controle.
Afficher plus
Afficher moins


Mhh, non, rien du tout, je ne suis pas dans le financier, je suis dans le pharmaceutique depuis ces 10 ans de taff.

vitetaif a écrit :

C'est clair qu'en consulting en informatique et organisation, y'a de l'avenir et du taff. Quand tu vois Capgemini, les big four, accenture... ça recrute à tour de bras là dedans.
Afficher plus
Afficher moins


Capgemini et Accenture, je connais, j'ai côtoie pas mal de consultant venant de là bas, et ce ne sont clairement pas des boites de qualité.

Message cité 1 fois

---------------
Bien sûr, je le précise, parce qu'ici on est susceptible, c'est mon avis. Je n'en fais pas une généralité, je ne désigne personne, je ne souhaite heurter personne.
Profil : Quidam
atomicboy
  1. answer
  2. Posté le 18/11/2017 à 23:45:53  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

testymoi2 a écrit :

Oui, et le biologiste, il doit connaitre l'électronique, la mécanique, la physique, l'électricité et j'en passe, pourquoi on lui donne pas des cours de tout cela aussi...

Mince, la programmation, c'est un métier, pas un truc que tu apprends sur le pouce.

C'est pas avec quelques connaissances en C que ton biologiste va te sortir un programme. C'est un métier à part entière.

Je rage de voir un gars vouloir réduire mon métier à quelques heures de cours au lycée.

Pour programmer, tu dois apprendre des paradigmes, des patterns et des designs patterns, tu dois connaitre les frameworks de base, enfin, bref, tu réduis un métier à quelques notions comme si cela allait aider ton biologiste. Mais c'est faux, c'est comme apprendre à quelqu'un à manier un ballon de basket sans lui expliquer les règles du basket. Et encore, les règles du basket, c'est les doigts dans le nez...

Sans compter que ton biologiste, oui, il aura appris le c. Et après, qui te dit que le c sera le language adéquat pour résoudre son problème? Qui te dit qu'il se souviendra encore 10 ans après de ces notions pointues qui ne lui sont jamais revenus en mémoire.

C'est inutile.

Afficher plus
Afficher moins



Le biologiste a déjà fait de la physique et lycée et en fait toujours un peu à la fac il me semble (+ de la chimie).

L'électricité et la méca(au sens engineering) je pense que ça devrait être dans la formation scientifique au lycée mais c'est impossible à mettre en place, on peut pas acheter le matériel requis, rien qu'un moteur électrique ça coûte des milliers d'euros, et pour l'électronique faudrait acheter des tas d'oscilloscopes, des multimètres, des alimentations etc, beaucoup trop cher.

Je réduis absolument pas ton métier à quelques heures de cours au lycée, mais ça servirait pour les cours d'informatique à la fac et pour se lancer dans un apprentissage en autodidacte s'il faut.


Comme dans tous domaines y'a différents niveaux, le tout serait de jeter des bases, pas de savoir coder 10 langages différents en connaissant toutes leurs subtilités et 36 libs

Les logiciels utilisés par les biologistes ou géologues ça m'étonnerait qu'ils aient été créés par des mecs qui s'y connaissent uniquement en informatique, ça doit être des informaticiens qui s'y connaissent bien en bio ou géol ou bien des biologistes/géologistes qui connaissent les aspects de programmation suffisants pour créer ces logiciels ou bien participer à leur développement avec des mecs plus spécialisés dans le logiciel

Moi-même j'ai besoin de programmation alors que je suis dans le génie électrique. C'est probablement moins complexe que ce que vous avez besoin dans le génie logiciel, mais ça reste une part importante de mon cursus, vu qu'on fait beaucoup d'embarqué, de l'automatisme et de l'électronique programmable.

testymoi2 a écrit :


C'est le marché qui décide, pas toi. Les ventes de pc sont en chute libre depuis 10 ans. Il y a eu un regain à cause du cryptomining, mais cela ne va pas durer.

Afficher plus
Afficher moins



Les ventes de PC chutent mais les PC en circulation ne vont pas disparaître du jour au lendemain. J'ai des machines de 2007 dans ma cave, j'en ai dépoussiérée une récemment et elles tournent très bien sans ramer, on peut naviguer sur le web ou faire de la bureautique avec sans aucun problème, alors la disparition des PC d'ici 10 ans j'ai du mal à me l'imaginer, je pense pas que les gens se débarrasseront de leurs machines tant qu'on arrivera à les réparer.

testymoi2 a écrit :


Là, tu mélanges beaucoup de chose. Tu prends ce que toi t'intéresse (l'informatique) et pense que tout le monde est intéressé par cela.

C'est faux. La majorité s'en foute autant que toi tu te fous d'un titrage colorimétrique.

Mélange pas tes envies et les besoins des autres stp.

D'autant plus que je ne vois pas pourquoi la formation scientifique en aurait plus besoin. Tous les métiers touchent à l'informatique. Quel qu’ils soient.
Afficher plus
Afficher moins



Je parle des formations scientifiques en particulier car l'informatique c'est une science ou une technique selon les concepts abordés et donc ça rentre tout à fait dans le cadre d'une formation scientifique générale au lycée.

Il faudrait au moins proposer l'informatique en option.

Je peux comprendre qu'on ne fasse ni électricité ni méca au lycée puisqu'on ne dispose pas du matériel requis, mais des PC y'en a partout, donc proposer un enseignement optionnel d'informatique ce serait le minimum, et pourtant y'a une majorité de lycée où c'est pas le cas.

Je suis étudiant en génie électrique et pourtant des notions de biologie du lycée me servent bien dans différents domaines et m'ont servi d'amorçage pour aller vers des notions plus compliquées.

La vie c'est pas que le métier que l'on fait ou auquel on se destine.

Par exemple vu que je fais un sport de force ça m'a aidé à comprendre la physiologie de la force, comment le cerveau contracte le muscle, type de fibre contracté en fonction de l'intensité de l'effort, inhibitions nerveuses, constitution d'une fibre musculaire, d'un sarcomère, filières énergétiques...

Et ça me permet de me faire un avis sur des trucs qui on trait à la biologie, par exemple les OGM, la nutrition, l'écologie : l'impact de manger de la viande, l'impact du labourage sur le sol et l'environnement...

Je pense que la même chose peut s'appliquer à d'autres mais avec l'informatique au lieu de la biologie.


L'idéal serait de pouvoir moduler complètement ses cours mais c'est totalement impossible

Message édité par AtomicBoy le 18/11/2017 à 23:47:55
Profil : Quidam
atomicboy
  1. answer
  2. Posté le 18/11/2017 à 23:55:33  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

vitetaif a écrit :


Les profs sont à la ramasse c'est normal, mais c'est aussi à toi de te mettre à jour. Ils sont juste là pour te faire connaître les outils. C'est clair que tu seras jamais opérationnel en sortant d'un enseignement de VBA. T'as un tel décalage...

Afficher plus
Afficher moins



De toute façon que les profs soient à la ramasse ou pas dans tous les cas on en apprend bien plus sur le terrain qu'à l'école, l'école ça sert vraiment à jeter des bases générales pour pas être paumé en entreprise, y'a tellement de technologies différentes que c'est impossible de toutes les connaître, que ce soit en informatique, en électricité ou dans n'importe quel domaine.

Profil : Star
mouchette353
  1. answer
  2. Posté le 19/11/2017 à 00:42:06  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

AtomicBoy a écrit :


Bien sûr qu'un enfant de 3 ans peut commencer à apprendre la lecture, ça va en rien les stresser ou quoi, au contraire les gosses ont envie d'apprendre.
Y'a pas besoin de leur mettre une quelconque pression.

D'ailleurs y'a déjà eu une expérience sur ça, une enseignante qui apprenait à des gosses en maternelle à lire, écrire, faire des calculs vraiment compliqués pour des gosses de maternelle, et elle a même réussi à leur faire comprendre ce qu'est une racine carrée. Y'a eu un reportage sur ça (3 min ça te coûte rien d'aller voir):
https://www.youtube.com/watch?​v=17fZBcIEwiA

Tu peux chercher d'autres vidéos si ça t'intéresse, elle s'appelle Céline Alvarez, elle a écrit un bouquin aussi, "les lois naturelles de l'enfant", il faudrait que je le choppe d'ailleurs.

Afficher plus
Afficher moins



Oui je connais un peu la nouvelle pédagogie montessori (avec steiner et freinet du même genre). Ça pourrait être bien pour l'avenir mais il faudrait généraliser pour que tout le monde soit à la même enseigne. Par contre on ne peut savoir si, à long terme, et sur une population généralisée d'individus, ce ne sera forcément que du positif.

AtomicBoy a écrit :


Les sciences ne font pas partie de la culture selon toi ?

Et puis la littérature l'histoire tout ça c'est juste un kif alors que les sciences c'est ce qu'on utilise pour le taf, tu veux être économiste, technicien, ingénieur, ou ce que tu veux tu utiliseras des maths, les sciences naturelles et l'ingénierie.

En tout cas si on veut hausser le niveau du bac on peut pas se permettre d'avoir plus de temps consacré aux matières littéraires au bac S plutôt qu'aux matières scientifiques, c'est irréaliste.

Et puis tu pars du principe qu'on apprend qu'à l'école alors que c'est faux. T'as une multitude de moyens en dehors de l'école d'améliorer ta culture et c'est pas parce que t'as fini tes études ou que t'es sorti de l'école le soir qu'il faut arrêter d'apprendre. Les gens qui arrêtent d'apprendre c'est leur kif ils font ce qu'ils veulent, et les autres ben tant mieux.


Afficher plus
Afficher moins



Bien sûr que les sciences font partis de la culture, je n'ai jamais dit l'inverse. La littérature et l'histoire, en effet, ça s'apprend surtout en dehors de l'école avec tous les moyens que l'on a actuellement, c'est facile. Encore faut-il être un minimum passionné et intéressé pour certains ;)
Quand on est "petit" (période de l'école obligatoire), on apprend à l'école (logique) et en dehors en découvrant son univers (média, sorties, etc).
A l'âge de l'adolescence, selon sa personnalité on peut se passionner de plein gré pour telle ou telle discipline. Et l'école fait parti du quotidien aussi.
A l'âge adulte on gère soi-même sa culture lors des temps de loisirs.
Donc à l'école oui on apprend, ça a l'air de te surprendre lol:{} tu faisais quoi à l'école toi ? whistle:{} après je suis d'accord que les programmes ne sont pas toujours intéressants, la méthode laisse à désirer et que les élèves sont formatés mais c'est la base de toute société. Au sein de n'importe quelle culture et même sans aller à l'école, tu seras formaté par la société.

AtomicBoy a écrit :


Tout ce qu'on apprend en primaire et au collège suffit largement pour ce qui est de la grammaire et de l'orthographe. Au lycée on ne fait que de la littérature et ça sert à rien, perso j'en ai rien à foutre des figures de style ou des romans de je sais pas qui.

En plus on s'entraîne déjà à écrire des pavés en SVT, si on augmente la quantité d'SVT on écrira plus de pavés, scientifiques qui plus est.

Le Français et l'histoire faudrait les mettre en option pour ceux qui veulent c'est tout, perso j'en avais rien à foutre de ces deux matières et j'ai strictement rien appris en Français au lycée et pas grand chose en histoire.

Pour l'informatique ce serait pas de l'informatique théorique genre de l'algorithmique poussée ou autre truc qui fait appel à beaucoup de maths.

Ce serait plutôt axé sur de la pratique vraiment basique, des bases de programmation, bases du fonctionnement de l'ordinateur, fonctionnement d'un réseau ip domestique, comment protéger sa vie privée sur internet, éviter les malware, sauvegarder et protéger ses données correctement, installer un OS...
Des bases pour éviter l'illettrisme informatique en gros.

De nos jours on est vachement limité dans la vie si on connaît rien en informatique. Et y'a aussi l'Anglais, c'est très très important, avec l'Anglais on a accès à quasi toute la connaissance de l'humanité et on peut communiquer avec tout le monde. Pourtant l'enseignement de l'Anglais est catastrophique au collège et au lycée.
Afficher plus
Afficher moins



Ok, bah je viens de me rendre compte que je suis illettrée informatiquement parlant sweat:{} :o


testymoi2 a écrit :


Rien appris? Tu ne sais pas reconnaitre une rime? Un ver? Tu ne sais pas comment on fait un paragraphe? Une indentation? Un retour à la ligne? Tu ne sais pas comment on écrit un CV? Comment on structure une lettre?
Ce sont de tels notions que l'on apprend à ces âges là. Et là, c'est uniquement ce qui me vient à l'esprit.

Tiens, tu ne sais pas qui est Napoléon? César? Charlemagne?

Tu as appris plein de choses, mais tu ne t'en rends pas compte.


Afficher plus
Afficher moins



Tout ça ce sont des choses que l'on apprend normalement au collège, voir en primaire.
Nous parlions plus des cours de français au lycée ;)

testymoi2 a écrit :

Mis à part la vie privée (et encore) et éviter les malwares, le reste, c'est trop spécifique à un métier précis, qui plus est beaucoup trop changeant. Que ce soit la programmation, qui n'a aucun intérêt pour une personne qui fait fermier ou ingénieur industriel, au fonctionnement de l'ordinateur, vu la forte probabilité que l'ordinateur disparaisse dans les 5-10 ans, sauvegarder ses données non plus, vu la généralisation du cloud et de la dématérialisation, et installer un os, n'en parlons pas, totalement inutile.

Et j'ai laissé le fonctionnement d'un réseau domestique, un utilisateur lambda n'a pas à toucher à cela, car autant alors parler des droits des systèmes de fichier, ou des commandes de bases en linux, enfin, bref, des cours réservés à des personnes qui se spécialisent dans le technique en informatique.
Afficher plus
Afficher moins



L'ordinateur va probablement disparaître dans les 5-10 ans ? heink:{}
T'en es sûr ? Tu travailles dans le secteur de l'informatique toi non ?
Et qu'est-ce-qui te dit ça ? Vu que toute la société est régie par l'ère du numérique, ça ne peut qu'aller crescendo non ? :o

Message édité par mouchette353 le 19/11/2017 à 00:44:39

---------------
"Pour votre santé, ne cessez jamais les aliments gras, salés, sucrés".
"Pour votre santé, faîtes vous plaisir, parfois, en cédant à la tentation".
Ceci est un message de lutte contre l'insuffisance pondérale.
Profil : Légende
arsher
  1. answer
  2. Posté le 19/11/2017 à 01:00:21  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
On conservera plus les ordinateurs pour les calculs complexes, le gaming ou le multimédia en général. Mais déjà, la nouvelle génération est plus utilisatrice de tablette ou smartphone que de pc pour surfer et l'écart se creuse avec les plus de 25 ans. Il n'y a pas de raison pour que la tendance s'arrête.


---------------
Je suis mi-alpaga mi-cyborg, transespèce et transhumain·e, non binaire, pansexuel·l·e, respirianiste et militant·e LGBTTQQIAAP pro-scissiparité. Je cherche une relation déconstruit·e et sans gluten avec sexualité pervers·e polymorphe. Ah, et j'ai des droits. Des questions ?
Profil : Star
mouchette353
  1. answer
  2. Posté le 19/11/2017 à 01:30:49  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

testymoi2 a écrit :


C'est le marché qui décide, pas toi. Les ventes de pc sont en chute libre depuis 10 ans. Il y a eu un regain à cause du cryptomining, mais cela ne va pas durer.

Afficher plus
Afficher moins



Quand tu parles de pc, tu évoques les postes fixes (avec unité centrale) ou les pc portables également ?
Il est clair que personnellement, comme Arsher, je trouve que certaines fonctionnalités sont bien plus pratiques sur pc, à commencer par le clavier. C'est plus pratique d'écrire avec un vrai clavier que les claviers smartphones et tablettes. Après c'est peut-être l'habitude, quoique, j'suis jeune quand même whistle:{}
Et j'ai les 3 instruments à portée de main.


testymoi2 a écrit :

Mhh, non, rien du tout, je ne suis pas dans le financier, je suis dans le pharmaceutique depuis ces 10 ans de taff.
Afficher plus
Afficher moins



C'est intéressant, moi qui te croyait dans l'informatique, je ne pourrai dire pourquoi... peut-être un tour de ma mémoire, qui sait :o
Si ce n'est pas trop indiscret, quelle fonction tu exerces dans le pharmaceutique ?

Message cité 1 fois

---------------
"Pour votre santé, ne cessez jamais les aliments gras, salés, sucrés".
"Pour votre santé, faîtes vous plaisir, parfois, en cédant à la tentation".
Ceci est un message de lutte contre l'insuffisance pondérale.
Profil : Superstar
bazinga
  1. answer
  2. Posté le 19/11/2017 à 01:32:41  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Ridicule de penser que c'est génial d'apprendre la lecture à la maternelle. Un enfant est en général latéralisé à partir de ses 5/6 ans, et le forçage d'apprentissage de la lecture (qui demande cette latéralisation) avant ça peut même être négatif pour l'apprentissage.

Pour les personnes aussi scientifiques qu'elles se le disent, autant s'intéresser un peu aux neurosciences également.


---------------
"Some failure in life is inevitable. It is impossible to live without failing at something, unless you live so cautiously that you might as well not have lived at all – in which case, you fail by default."

"Et on pleure, oui on pleure la destinée de l'Homme."

"Tout peut arriver dans la vie, et surtout rien."

Ça c'est moi : [:megalomaniak]
K
Profil : Superstar
testymoi2
  1. answer
  2. Posté le 19/11/2017 à 08:51:58  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

mouchette353 a écrit :


Quand tu parles de pc, tu évoques les postes fixes (avec unité centrale) ou les pc portables également ?
Il est clair que personnellement, comme Arsher, je trouve que certaines fonctionnalités sont bien plus pratiques sur pc, à commencer par le clavier. C'est plus pratique d'écrire avec un vrai clavier que les claviers smartphones et tablettes. Après c'est peut-être l'habitude, quoique, j'suis jeune quand même whistle:{}
Et j'ai les 3 instruments à portée de main.


Afficher plus
Afficher moins



mouchette353 a écrit :


C'est intéressant, moi qui te croyait dans l'informatique, je ne pourrai dire pourquoi... peut-être un tour de ma mémoire, qui sait :o
Si ce n'est pas trop indiscret, quelle fonction tu exerces dans le pharmaceutique ?
Afficher plus
Afficher moins


Analyste programmeur


---------------
Bien sûr, je le précise, parce qu'ici on est susceptible, c'est mon avis. Je n'en fais pas une généralité, je ne désigne personne, je ne souhaite heurter personne.
Coucou.
Profil : Citoyen
ajiin
  1. answer
  2. Posté le 30/11/2017 à 20:39:28  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Pour (concours, pas tirage au sort).

Warbringer
Profil : Légende
rokusho
  1. answer
  2. Posté le 02/12/2017 à 19:24:09  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Arsher a écrit :

Faut peut-être rappeler que jadis, hors concours, c'était le bac le test de sélection... Les critères d'obtention ont été revu à la baisse pour continuer à obtenir un taux d'obtention élevé artificiellement et faire oublier qu'un véritable fossé se creuse. Il n'est plus rare de l'avoir en faisant 50 fautes par copie et en ayant des problèmes de syntaxe. Il y a encore 30 ans en arrière, ça ne serait pas passé du tout. J'ai même entendu qu'il y aurait un projet pour admettre l'écriture en français sur des examens de langues étrangères, car l'essentiel serait de comprendre de quoi il est question...
Afficher plus
Afficher moins


Exact, pour régler le problème de l'admission à la fac, faut traiter le problème à la source: redonner au bac ses lettres de noblesses.
Dans le même temps, il faut également VRAIMENT mettre des moyens dans les filières professionnalisantes et favoriser l'alternance afin de faciliter une insertion du plus grand nombre dans le monde du travail.


---------------
"I won't scatter your sorrow to the heartless sea. I will always be with you, plant your roots in me. I won't see you end as ashes. You're diamond. A shining light, even in death."

"Two feets in the grave but i'm still alive."
Oui pôpô
Profil : Citoyen
shiyco
  1. answer
  2. Posté le 02/12/2017 à 22:02:33  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Je suis d'accord pour le fait de revaloriser les filières professionalisante. Les bac pro vivent une sorte d'oppression systémique, c'est incroyable, BAC pro = gros débile incapable de réfléchir dans la tête de pas mal de gens. Alors qu'au final, ces gens trouvent du taff, alors qu'avec un BAC+5 maintenant, on s'en fou un peu de toi.

Profil : Légende
littlebleme
  1. homepage
  2. answer
  3. Posté le 03/12/2017 à 00:21:17  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
moi jsuis contre la sélection à l'entrée de l'université.
et je pense qu'au-délà de "on donne le bac à tout le monde, on dévalorise les filières pro" ouais ok, mais il faut surtout donner des moyens financiers à l'université. Il nous faut de la thune en fait. Et pas en augmentant les frais d'inscriptions, en fusionnant pour choper un budget à la con, en gelant des postes de professeurs etc... Le problème de l'université aujourd'hui c'est l'université telle qu'elle est.


---------------
http://jetebouffelecoeur.tumbl​r.com/

J'aime les gens j'trouve ça bien quand on s'fait tous des câlins
(Publicité)
 Page :
1

Ajouter une réponse
Aller à :
 

Sujets relatifs
Etes vous pour ou contre le changement d'heure ? Pour ou contre l'uniforme scolaire
Pour ou contre le statut de 1ère dame de Macron et pourquoi ? Pour ou Contre : Garder Contact avec un Prof !☻
Pour ou contre le Burkini ? L'homosexualité: contre nature ?
Entrée de la Croatie dans l'UE: pour ou contre? Pour ou contre Internet !
Pour ou contre: La chasse aux phoques Pour ou Contre la Peine de mort
Plus de sujets relatifs à : Pour ou contre les sélections à l'entrée à l'université?

Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
La culture aujourd'hui 1
La drogue et les jeunes 22
Le croyant est-il juste un ignorant ? 33
Croyez-vous au paranormal ? 12
L'effet euro 104