liste des connectés  Lancer une recherche S'inscrire S'identifier Répondre à cette discussion Créer un nouveau message
 

Ajouter une réponse

 
Page photos
 
 Mot :  Pseudo :  
Vider la liste des messages à citer
 
 Page :
1  2  3  4  5  6  7  8
Dernière Page
Page Suivante
Page Précédente
Première Page
Auteur
 Sujet :

Faire connaitre toutes les facettes des LGBT+ ?

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
Profil : Légende
arsher
  1. answer
  2. Posté le 18/04/2018 à 21:16:01  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Reprise du message précédent :

The Path a écrit :

Ca dépend quel sens du donne au mot "paix". :) On peut parler de paix au sens de guerre (et encore, car même si on n'a pas d'affrontements directs et armés sur le continent, on est en guerre à l'étranger et en fait même sur le territoire contre le terrorisme) mais on ne peut pas parler de paix au sens de paix sociale ; les inégalités se creusent et les protestations continuent d'avoir cours face aux injustices.
La paix ne se réduit pas à l'absence de morts.
Afficher plus
Afficher moins



Si la paix ne se réduit pas à l'absence de morts, le maintien de l'intégrité physique est bien plus assuré que jadis. Quant au terrorisme, il ne fait pas s'envoler le taux d'homicide et s'il est traumatisant (car exceptionnel), il demeure une réelle marginalité. On est très très loin de niveaux qu'on trouve ailleurs dans le monde dans des zones bien plus chaudes.

En Occident, nous sommes ultra-privilégiés au niveau de la sécurité physique malgré la psychose provoquée par le traitement médiatique de certaines affaires. Gardons-le à l'esprit.

led67 a écrit :


Désigner à l'occasion d'un fait qqun par le fait qu'il soit victime de qqchose, c'est logique, c'est purement descriptif. mais porter un boulet qui indique "je suis une victime" ou pire encore, "j'aurai pu être une victime" ou "je descends d'une victime", ça craint comme mode de vie
Afficher plus
Afficher moins



Effectivement, je n'ai toujours pas compris en quoi cette logique menait à l'émancipation des minorités.

Message cité 1 fois

---------------
Je suis mi-alpaga mi-cyborg, transespèce et transhumain·e, non binaire, pansexuel·l·e, respirianiste et militant·e LGBTTQQIAAP pro-scissiparité. Je cherche une relation déconstruit·e et sans gluten avec sexualité pervers·e polymorphe. Ah, et j'ai des droits. Des questions ?
(Publicité)
Profil : Animatrice
andraelle
  1. answer
  2. Posté le 19/04/2018 à 00:02:18  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

led67 a écrit :


Désigner à l'occasion d'un fait qqun par le fait qu'il soit victime de qqchose, c'est logique, c'est purement descriptif. mais porter un boulet qui indique "je suis une victime" ou pire encore, "j'aurai pu être une victime" ou "je descends d'une victime", ça craint comme mode de vie
Afficher plus
Afficher moins



J'ai jamais compris ce genre de raisonnement.
Si on ne parle pas des choses dont sont victimes spécifiquement des catégories de population, on fait comment pour les dénoncer ? Pour permettre une réflexion sociale ? Pour essayer d'obtenir une justice ?
C'est pas ce que tu cites qui "craint", c'est le fait qu'il y ait encore des victimes de différences ou de spécificités à dénoncer. :??:

Message cité 1 fois
Message édité par Andraëlle le 19/04/2018 à 00:03:07
Profil : Légende
arsher
  1. answer
  2. Posté le 19/04/2018 à 08:20:59  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Andraëlle a écrit :


J'ai jamais compris ce genre de raisonnement.
Si on ne parle pas des choses dont sont victimes spécifiquement des catégories de population, on fait comment pour les dénoncer ? Pour permettre une réflexion sociale ? Pour essayer d'obtenir une justice ?
C'est pas ce que tu cites qui "craint", c'est le fait qu'il y ait encore des victimes de différences ou de spécificités à dénoncer. :??:
Afficher plus
Afficher moins



Il y a des victimes de fait. Cependant, la meilleure posture à adopter n'est certainement pas celle du statut d'éternelle victime ou pire, de passer de victime à bourreau. La question du rapport au monde et de l'autodéfinition est importante et on a juste des doutes sur ce qu'on pourrait appeler la posture victimaire.

Message cité 1 fois

---------------
Je suis mi-alpaga mi-cyborg, transespèce et transhumain·e, non binaire, pansexuel·l·e, respirianiste et militant·e LGBTTQQIAAP pro-scissiparité. Je cherche une relation déconstruit·e et sans gluten avec sexualité pervers·e polymorphe. Ah, et j'ai des droits. Des questions ?
Oui.
Profil : Animateur
the-path
  1. answer
  2. Posté le 19/04/2018 à 13:33:13  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

led67 a écrit :


Désigner à l'occasion d'un fait qqun par le fait qu'il soit victime de qqchose, c'est logique, c'est purement descriptif. mais porter un boulet qui indique "je suis une victime" ou pire encore, "j'aurai pu être une victime" ou "je descends d'une victime", ça craint comme mode de vie
Afficher plus
Afficher moins

Se dire "gay" ou "trans" par exemple, ce n'est pas se dire "victime", c'est assumer simplement une réalité.

Arsher a écrit :


Si la paix ne se réduit pas à l'absence de morts, le maintien de l'intégrité physique est bien plus assuré que jadis. Quant au terrorisme, il ne fait pas s'envoler le taux d'homicide et s'il est traumatisant (car exceptionnel), il demeure une réelle marginalité. On est très très loin de niveaux qu'on trouve ailleurs dans le monde dans des zones bien plus chaudes.

En Occident, nous sommes ultra-privilégiés au niveau de la sécurité physique malgré la psychose provoquée par le traitement médiatique de certaines affaires. Gardons-le à l'esprit.
Afficher plus
Afficher moins

C'est vrai.

Arsher a écrit :


Il y a des victimes de fait. Cependant, la meilleure posture à adopter n'est certainement pas celle du statut d'éternelle victime ou pire, de passer de victime à bourreau. La question du rapport au monde et de l'autodéfinition est importante et on a juste des doutes sur ce qu'on pourrait appeler la posture victimaire.
Afficher plus
Afficher moins

Il y a des victimes si on les considèrent comme telles.
D'accord avec vous pour dire que le statut de victime comme mode de vie est complètement absurde. Mais je ne crois pas que s'identifier comme faisant partie d'une marge de la population soit nécessairement se placer en victime. Pour certains c'est le cas, sans aucuns doutes, mais pas pour tous.
Ce n'est en tous cas clairement pas en refusant de nommer ce qui est pourtant bel et bien là qu'on peut mener à une émancipation. Certes le piège d'identifier est de discriminer et se communautariser, mais c'est encore préférable à la politique de l'autruche.
Qui sommes-nous pour juger la façon dont les autres se définissent ?

Message cité 2 fois
Message édité par The Path le 19/04/2018 à 13:34:13

---------------
"Renée. Il s'agissait de moi. Pour la première fois, quelqu'un s'adressait à moi en disant mon prénom. Là où mes parents usaient du geste ou du grondement, une femme, dont je considérais à présent les yeux clairs et la bouche souriante, se frayait un chemin vers mon cœur [...]."
L'élégance du hérisson, Muriel Barbey

Debout les femmes : https://youtu.be/8VCcrRY3PKU

/! PREVENTION SANTE MENTALE ET HOMO/BI/TRANSPHOBIE /!

En cas de souci sur le forum, utilisez le point d'exclamation rouge de signalement ou contactez-moi par message privé.
Profil : Légende
arsher
  1. answer
  2. Posté le 19/04/2018 à 13:56:28  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

The Path a écrit :


Qui sommes-nous pour juger la façon dont les autres se définissent ?
Afficher plus
Afficher moins



Ben, des observateurs extérieurs...

Message cité 1 fois

---------------
Je suis mi-alpaga mi-cyborg, transespèce et transhumain·e, non binaire, pansexuel·l·e, respirianiste et militant·e LGBTTQQIAAP pro-scissiparité. Je cherche une relation déconstruit·e et sans gluten avec sexualité pervers·e polymorphe. Ah, et j'ai des droits. Des questions ?
Profil : Animatrice
andraelle
  1. answer
  2. Posté le 19/04/2018 à 14:33:37  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Arsher a écrit :


Ben, des observateurs extérieurs...
Afficher plus
Afficher moins



Ce qui ne nous rend pas plus objectifs ^^

Message cité 1 fois
Profil : Légende
arsher
  1. answer
  2. Posté le 19/04/2018 à 16:06:23  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Andraëlle a écrit :


Ce qui ne nous rend pas plus objectifs ^^
Afficher plus
Afficher moins



Pas nécessairement certes mais mais si on constate des récurrences nous concernant chez autrui et même des inconnus, alors on a tout de même quelques indicateurs (péjoratifs comme mélioratifs) ^^


---------------
Je suis mi-alpaga mi-cyborg, transespèce et transhumain·e, non binaire, pansexuel·l·e, respirianiste et militant·e LGBTTQQIAAP pro-scissiparité. Je cherche une relation déconstruit·e et sans gluten avec sexualité pervers·e polymorphe. Ah, et j'ai des droits. Des questions ?
(Publicité)
Profil : Notable
led67
Sur mon blog :
  1. answer
  2. Posté le 19/04/2018 à 22:12:29  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

The Path a écrit :

Se dire "gay" ou "trans" par exemple, ce n'est pas se dire "victime", c'est assumer simplement une réalité.
Afficher plus
Afficher moins



Oui, là-dessus (pour le gay j'entend, le transsexuel j'entends, le transgenre par contre beaucoup moins) c'est tout à fait vrai. Mais là j'extrapolais sur tous les combats de ces héros des temps modernes, les SJW et leur bienpensance; qui en viennent à défendre tous les opprimés quitte à marquer au fer rouge chacun de son statut opprimé/oppresseur

The Path a écrit :

Qui sommes-nous pour juger la façon dont les autres se définissent ?
Afficher plus
Afficher moins



Pour ma part, je suis un citoyen préoccupé par le devenir de notre société^^

Message cité 1 fois
Profil : Légende
arsher
  1. answer
  2. Posté le 19/04/2018 à 23:11:59  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Les SJW, ce cancer cry:{} Si encore ils étaient vraiment moralement supérieurs mais c'est tellement pas le cas ouch:{}


---------------
Je suis mi-alpaga mi-cyborg, transespèce et transhumain·e, non binaire, pansexuel·l·e, respirianiste et militant·e LGBTTQQIAAP pro-scissiparité. Je cherche une relation déconstruit·e et sans gluten avec sexualité pervers·e polymorphe. Ah, et j'ai des droits. Des questions ?
Profil : Citoyen
hs4t
  1. answer
  2. Posté le 20/04/2018 à 00:20:59  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Je ne sais pas qui est le plus con entre le SJW et l’anti-SJW.... Franchement, j’hésite...
Message cité 1 fois
Oui.
Profil : Animateur
the-path
  1. answer
  2. Posté le 20/04/2018 à 07:28:01  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

led67 a écrit :


Oui, là-dessus (pour le gay j'entend, le transsexuel j'entends, le transgenre par contre beaucoup moins) c'est tout à fait vrai. Mais là j'extrapolais sur tous les combats de ces héros des temps modernes, les SJW et leur bienpensance; qui en viennent à défendre tous les opprimés quitte à marquer au fer rouge chacun de son statut opprimé/oppresseur
Afficher plus
Afficher moins

Je ne savais pas que ce qu'était un SJW. Mais si je comprends bien, ces personnes sont par défaut en train de chercher la petite bête du fait qu'elles prennent les causes dont elles se sont emparées beaucoup trop à coeur. Normal que ce soit agaçant, et contre-productif.

led67 a écrit :


Pour ma part, je suis un citoyen préoccupé par le devenir de notre société^^
Afficher plus
Afficher moins

Tant mieux !
Mais peut-on vraiment dire à quelqu'un que la façon dont il se définit est fausse ? Personne ne peut être dans la tête des autres.

Message cité 2 fois

---------------
"Renée. Il s'agissait de moi. Pour la première fois, quelqu'un s'adressait à moi en disant mon prénom. Là où mes parents usaient du geste ou du grondement, une femme, dont je considérais à présent les yeux clairs et la bouche souriante, se frayait un chemin vers mon cœur [...]."
L'élégance du hérisson, Muriel Barbey

Debout les femmes : https://youtu.be/8VCcrRY3PKU

/! PREVENTION SANTE MENTALE ET HOMO/BI/TRANSPHOBIE /!

En cas de souci sur le forum, utilisez le point d'exclamation rouge de signalement ou contactez-moi par message privé.
Profil : Légende
arsher
  1. answer
  2. Posté le 20/04/2018 à 08:56:37  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

<Hs4t> a écrit :

Je ne sais pas qui est le plus con entre le SJW et l’anti-SJW.... Franchement, j’hésite...
Afficher plus
Afficher moins



Y a des militants qui en tiennent une couche un peu partout en fait.

The Path a écrit :

Je ne savais pas que ce qu'était un SJW. Mais si je comprends bien, ces personnes sont par défaut en train de chercher la petite bête du fait qu'elles prennent les causes dont elles se sont emparées beaucoup trop à coeur. Normal que ce soit agaçant, et contre-productif.
Afficher plus
Afficher moins



Y a aussi une méthodologie douteuse, comme le refus du débat, l'anathème systématique en cas de désaccord et le recours au mensonge éhonté (déjà été témoin).

Message édité par Arsher le 20/04/2018 à 08:58:22

---------------
Je suis mi-alpaga mi-cyborg, transespèce et transhumain·e, non binaire, pansexuel·l·e, respirianiste et militant·e LGBTTQQIAAP pro-scissiparité. Je cherche une relation déconstruit·e et sans gluten avec sexualité pervers·e polymorphe. Ah, et j'ai des droits. Des questions ?
(Publicité)
Profil : Notable
led67
Sur mon blog :
  1. answer
  2. Posté le 20/04/2018 à 15:44:21  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

The Path a écrit :

Je ne savais pas que ce qu'était un SJW. Mais si je comprends bien, ces personnes sont par défaut en train de chercher la petite bête du fait qu'elles prennent les causes dont elles se sont emparées beaucoup trop à coeur. Normal que ce soit agaçant, et contre-productif.
Afficher plus
Afficher moins



exactement; souvent entre 12 et 25 ans je pense, ce sont des internautes qui passent un temps fou à chercher la petite bête, et qui ignore souvent leurs propres contradictions (pour rajouter au commentaire d'Arsher)

The Path a écrit :

Tant mieux !
Mais peut-on vraiment dire à quelqu'un que la façon dont il se définit est fausse ? Personne ne peut être dans la tête des autres.
Afficher plus
Afficher moins



Se définir et le garder pour soi, pourquoi pas. Mais pas besoin ensuite de s'inventer une identité; vaut mieux apprendre à s'assumer tel qu'on est

Message cité 2 fois
we're all infinite sun
Profil : Citoyen
shiyco
  1. answer
  2. Posté le 20/04/2018 à 15:50:42  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

led67 a écrit :

Afficher plus
Afficher moins

led67 a écrit :


Se définir et le garder pour soi, pourquoi pas. Mais pas besoin ensuite de s'inventer une identité; vaut mieux apprendre à s'assumer tel qu'on est
Afficher plus
Afficher moins

b'ah c'est ce qu'ils.elles font

Message cité 1 fois
Profil : Animatrice
andraelle
  1. answer
  2. Posté le 20/04/2018 à 15:54:33  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Mais visiblement pas comme led67 le préconise pour eux... whistle:{}
Message édité par Andraëlle le 20/04/2018 à 15:54:52
Profil : Notable
led67
Sur mon blog :
  1. answer
  2. Posté le 20/04/2018 à 15:59:15  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

ShiyCo a écrit :

b'ah c'est ce qu'ils.elles font
Afficher plus
Afficher moins



s'inventer des normes auxquelles correspondre, c'est pas ce que j'appellerai s'assumer ^^

Message cité 2 fois
Profil : Animatrice
andraelle
  1. answer
  2. Posté le 20/04/2018 à 16:03:06  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Mettre des mots sur d'autres variations possibles que celles de la norme, je comprends toujours pas comment ça peut être assimilé à "s'inventer des normes".

K
Profil : Légende
testymoi2
  1. answer
  2. Posté le 20/04/2018 à 16:10:15  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

led67 a écrit :


s'inventer des normes auxquelles correspondre, c'est pas ce que j'appellerai s'assumer ^^
Afficher plus
Afficher moins

Au contraire, avoir le courage de comprendre et affirmer que l'on ne rentre pas dans les cases actuelles, c'est énorme...

Message cité 1 fois

---------------
Bien sûr, je le précise, parce qu'ici on est susceptible, c'est mon avis. Je n'en fais pas une généralité, je ne désigne personne, je ne souhaite heurter personne.
Oui.
Profil : Animateur
the-path
  1. answer
  2. Posté le 20/04/2018 à 17:08:06  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

led67 a écrit :


Se définir et le garder pour soi, pourquoi pas. Mais pas besoin ensuite de s'inventer une identité; vaut mieux apprendre à s'assumer tel qu'on est
Afficher plus
Afficher moins

Bien sûr. :)

led67 a écrit :


s'inventer des normes auxquelles correspondre, c'est pas ce que j'appellerai s'assumer ^^
Afficher plus
Afficher moins

Dans certains cas les normes existent déjà, il s'agit juste de trouver un mot pour les nommer. :)


---------------
"Renée. Il s'agissait de moi. Pour la première fois, quelqu'un s'adressait à moi en disant mon prénom. Là où mes parents usaient du geste ou du grondement, une femme, dont je considérais à présent les yeux clairs et la bouche souriante, se frayait un chemin vers mon cœur [...]."
L'élégance du hérisson, Muriel Barbey

Debout les femmes : https://youtu.be/8VCcrRY3PKU

/! PREVENTION SANTE MENTALE ET HOMO/BI/TRANSPHOBIE /!

En cas de souci sur le forum, utilisez le point d'exclamation rouge de signalement ou contactez-moi par message privé.
Profil : Notable
led67
Sur mon blog :
  1. answer
  2. Posté le 20/04/2018 à 22:08:59  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

testymoi2 a écrit :

Au contraire, avoir le courage de comprendre et affirmer que l'on ne rentre pas dans les cases actuelles, c'est énorme...
Afficher plus
Afficher moins



Absolument; mais cela n'implique pas de rentrer dans le jeu des normes en en développant d'autres. Je viens de refaire un petit tour sur le blog uniqueensongenre (que doit connaître probablement andraelle d'ailleurs), et honnêtement, j'ai toujours cette impression qu'on sort de nulle part des règles et des normes entières juste pour satisfaire (en apparence selon moi) les questionnements psychologiques de certains.

Message cité 1 fois
Profil : Animatrice
andraelle
  1. answer
  2. Posté le 20/04/2018 à 22:15:13  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

led67 a écrit :


Absolument; mais cela n'implique pas de rentrer dans le jeu des normes en en développant d'autres. Je viens de refaire un petit tour sur le blog uniqueensongenre (que doit connaître probablement andraelle d'ailleurs), et honnêtement, j'ai toujours cette impression qu'on sort de nulle part des règles et des normes entières juste pour satisfaire (en apparence selon moi) les questionnements psychologiques de certains.
Afficher plus
Afficher moins



La personne qui gère ce blog explique parler en son nom ou en reprenant les propos de personnes relayant leur propre expérience. Je ne comprend pas pourquoi tu y vois des règles et encore moins des normes ?

Message cité 1 fois
Profil : Notable
led67
Sur mon blog :
  1. answer
  2. Posté le 20/04/2018 à 22:18:45  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Andraëlle a écrit :


La personne qui gère ce blog explique parler en son nom ou en reprenant les propos de personnes relayant leur propre expérience. Je ne comprend pas pourquoi tu y vois des règles et encore moins des normes ?
Afficher plus
Afficher moins



Mais parce que toutes ses explications sur le rapport au "genre" dans la société sont dites sur un ton presque péremptoire et tendent à vouloir s'appliquer partout (du moins se démocratiser, je sais bien qu'il ne s'agira pas d'une imposition forcée) De manière générale, des développements pareils sur l'écriture inclusive (ce que je lisais tout à l'heure) ou le genre en général édictent bien au final des nouvelles normes auxquels pourront se conformer certains.

Message cité 1 fois
Profil : Animatrice
andraelle
  1. answer
  2. Posté le 20/04/2018 à 22:38:49  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

led67 a écrit :


Mais parce que toutes ses explications sur le rapport au "genre" dans la société sont dites sur un ton presque péremptoire et tendent à vouloir s'appliquer partout (du moins se démocratiser, je sais bien qu'il ne s'agira pas d'une imposition forcée) De manière générale, des développements pareils sur l'écriture inclusive (ce que je lisais tout à l'heure) ou le genre en général édictent bien au final des nouvelles normes auxquels pourront se conformer certains.
Afficher plus
Afficher moins



Eh bien, oui, l'auteur relaie son avis et ce sur quoi il repose, avec son argumentation à ce sujet, ses recherches.
Le ton n'est pas plus péremptoire que celui de ses détracteurs, ou que le notre, ici, quand on débat sur la question.
Pour l'écriture inclusive, il s'agit de réfléchir la langue, un outil de communication plutôt important et qui a besoin d'être unifié pour être partagé par le plus grand nombre. Peu importe la diversité des personnes qui l'utilisent : parler le même langage est tout de même quelque chose de nécessaire au sein d'une même société. Il ne s'agit donc pas de se conformer soi-même, en tant qu'individu, à une norme, mais d'obtenir les outils qui permettent de se faire comprendre ou d'être considéré par le langage commun et par tous...
Du coup je comprend toujours pas où tu veux en venir ?

Message cité 1 fois
Profil : Notable
led67
Sur mon blog :
  1. answer
  2. Posté le 20/04/2018 à 22:44:42  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Andraëlle a écrit :


Eh bien, oui, l'auteur relaie son avis et ce sur quoi il repose, avec son argumentation à ce sujet, ses recherches.
Le ton n'est pas plus péremptoire que celui de ses détracteurs, ou que le notre, ici, quand on débat sur la question.
Pour l'écriture inclusive, il s'agit de réfléchir la langue, un outil de communication plutôt important et qui a besoin d'être unifié pour être partagé par le plus grand nombre. Peu importe la diversité des personnes qui l'utilisent : parler le même langage est tout de même quelque chose de nécessaire au sein d'une même société. Il ne s'agit donc pas de se conformer soi-même, en tant qu'individu, à une norme, mais d'obtenir les outils qui permettent de se faire comprendre ou d'être considéré par le langage commun et par tous...
Du coup je comprend toujours pas où tu veux en venir ?
Afficher plus
Afficher moins



Je veux en venir à la base des genres, ce que j'essaie d'expliquer depuis le début: affirmer l'existence des genres, c'est déjà établir des normes, auxquelles se conformeraient tous ceux qui refusent les normes déjà existantes. Développer l'écriture inclusive participe à cela

Message cité 1 fois
Profil : Citoyen
hs4t
  1. answer
  2. Posté le 20/04/2018 à 22:46:06  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
J'ai l'impression que normes = satan ici , wtf.
Message cité 2 fois
Profil : Notable
led67
Sur mon blog :
  1. answer
  2. Posté le 20/04/2018 à 23:00:19  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

<Hs4t> a écrit :

J'ai l'impression que normes = satan ici , wtf.
Afficher plus
Afficher moins



Normes sociales dont on parle = source de désordre sociétal (dans les deux sens)

Profil : Animatrice
andraelle
  1. answer
  2. Posté le 20/04/2018 à 23:00:35  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

led67 a écrit :


Je veux en venir à la base des genres, ce que j'essaie d'expliquer depuis le début: affirmer l'existence des genres, c'est déjà établir des normes, auxquelles se conformeraient tous ceux qui refusent les normes déjà existantes. Développer l'écriture inclusive participe à cela
Afficher plus
Afficher moins



Je pense que le problème est pris à l'envers : c'est l'existence des genres qui créent les normes, pas l'inverse. Parler de genre revient à remettre en question les normes, justement, et les cases qui existent déjà, sans pour autant imposer à quiconque de se remettre dans une autre case, d'en changer ou même d'en avoir une.

Message cité 1 fois
Profil : Légende
arsher
  1. answer
  2. Posté le 20/04/2018 à 23:04:02  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

<Hs4t> a écrit :

J'ai l'impression que normes = satan ici , wtf.
Afficher plus
Afficher moins



Chercher à normaliser systématiquement une marge sous prétexte d'oppression (supposée ou réelle) devrait au moins laisser dubitative toute personne cherchant à réfléchir un tantinet, par contre.

Message édité par Arsher le 20/04/2018 à 23:05:08

---------------
Je suis mi-alpaga mi-cyborg, transespèce et transhumain·e, non binaire, pansexuel·l·e, respirianiste et militant·e LGBTTQQIAAP pro-scissiparité. Je cherche une relation déconstruit·e et sans gluten avec sexualité pervers·e polymorphe. Ah, et j'ai des droits. Des questions ?
Profil : Notable
led67
Sur mon blog :
  1. answer
  2. Posté le 20/04/2018 à 23:25:04  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Andraëlle a écrit :


Je pense que le problème est pris à l'envers : c'est l'existence des genres qui créent les normes, pas l'inverse. Parler de genre revient à remettre en question les normes, justement, et les cases qui existent déjà, sans pour autant imposer à quiconque de se remettre dans une autre case, d'en changer ou même d'en avoir une.
Afficher plus
Afficher moins



Oui, mais justement, si l'on en finit avec les genres, bah y a plus de normes de ce...genre. Plus de case encore une fois, juste des gens avec des caractéristiques et des goûts personnels

Message cité 1 fois
Profil : Animatrice
andraelle
  1. answer
  2. Posté le 20/04/2018 à 23:29:30  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

led67 a écrit :


Oui, mais justement, si l'on en finit avec les genres, bah y a plus de normes de ce...genre. Plus de case encore une fois, juste des gens avec des caractéristiques et des goûts personnels
Afficher plus
Afficher moins


Sauf que ce serait brûler les étapes que d'imaginer que ça puisse se faire en un claquement de doigts, justement.
Dans le fond, c'est justement ce qui est visé : qu'on ne considère plus les gens pour leurs corps ou l'aspect de leurs organes génitaux mais bien par des caractéristiques et goûts personnels. Par leurs spécificités, quoi.

Message cité 1 fois
Profil : Notable
led67
Sur mon blog :
  1. answer
  2. Posté le 21/04/2018 à 19:12:46  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Andraëlle a écrit :

Sauf que ce serait brûler les étapes que d'imaginer que ça puisse se faire en un claquement de doigts, justement.
Dans le fond, c'est justement ce qui est visé : qu'on ne considère plus les gens pour leurs corps ou l'aspect de leurs organes génitaux mais bien par des caractéristiques et goûts personnels. Par leurs spécificités, quoi.
Afficher plus
Afficher moins



Oui, mais la question des genres, ce n'est pas une étape, c'est une fin en soi. on parle pas de mesures transitoires, mais bien de choses définitives. Si à l'inverse, on mène un combat pour l'abolition de toutes ces normes, l'opinion publique finira par se tourner vers ce pragmatisme bienvenu et non-culpabilisant

Message cité 2 fois
Profil : Animatrice
andraelle
  1. answer
  2. Posté le 21/04/2018 à 19:25:33  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

led67 a écrit :


Oui, mais la question des genres, ce n'est pas une étape, c'est une fin en soi. on parle pas de mesures transitoires, mais bien de choses définitives. Si à l'inverse, on mène un combat pour l'abolition de toutes ces normes, l'opinion publique finira par se tourner vers ce pragmatisme bienvenu et non-culpabilisant
Afficher plus
Afficher moins



Pourquoi ce ne serait pas une étape ?
Comment on fait comprendre aux gens qu'il y a autre chose que la binarité de genre, que la binarité d'orientation sexuelle, etc etc... si on ne montre pas ce qu'il y a d'autre ?
Comment on mène un combat sans citer ce qu'on combat ?

Message cité 1 fois
Message édité par Andraëlle le 21/04/2018 à 19:25:57
Profil : Notable
led67
Sur mon blog :
  1. answer
  2. Posté le 21/04/2018 à 20:32:39  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Andraëlle a écrit :


Pourquoi ce ne serait pas une étape ?
Comment on fait comprendre aux gens qu'il y a autre chose que la binarité de genre, que la binarité d'orientation sexuelle, etc etc... si on ne montre pas ce qu'il y a d'autre ?
Comment on mène un combat sans citer ce qu'on combat ?
Afficher plus
Afficher moins



en expliquant qu'il y a une multitude de comportements, et que c'est normal parce que chaque être humain est unique, donc inévitablement différent de tous ses semblables

Message cité 1 fois
Profil : Animatrice
andraelle
  1. answer
  2. Posté le 21/04/2018 à 20:48:03  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

led67 a écrit :


en expliquant qu'il y a une multitude de comportements, et que c'est normal parce que chaque être humain est unique, donc inévitablement différent de tous ses semblables
Afficher plus
Afficher moins



Oui donc en faisant exactement ce qu'on fait. Ce qui te dérange c'est de mettre des mots sur la différence.
Le problème c'est que sans passer par ces mots, tant qu'on est encore dans une binarité très communément admise, peu de gens sont capables d'entendre et de comprendre la portée réelle de ton discours. Une partie va être d'accord pour dire "qu'on est tous différents" par principe, mais ça ne signifie pas qu'ils seront capables de se représenter autre chose que le masculin et le féminin comme deux entités distinctes et totalement imperméables l'une à l'autre.
Sans parler de genre, et donc des différentes façons dont peuvent s'exprimer, ou non, ce qu'on considère comme masculin et féminin, je vois pas tellement comment le simple discours de la diversité peut suffire...

Message cité 1 fois
Message édité par Andraëlle le 21/04/2018 à 20:48:43
Profil : Notable
led67
Sur mon blog :
  1. answer
  2. Posté le 21/04/2018 à 21:22:12  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Andraëlle a écrit :


Oui donc en faisant exactement ce qu'on fait. Ce qui te dérange c'est de mettre des mots sur la différence.
Le problème c'est que sans passer par ces mots, tant qu'on est encore dans une binarité très communément admise, peu de gens sont capables d'entendre et de comprendre la portée réelle de ton discours. Une partie va être d'accord pour dire "qu'on est tous différents" par principe, mais ça ne signifie pas qu'ils seront capables de se représenter autre chose que le masculin et le féminin comme deux entités distinctes et totalement imperméables l'une à l'autre.
Sans parler de genre, et donc des différentes façons dont peuvent s'exprimer, ou non, ce qu'on considère comme masculin et féminin, je vois pas tellement comment le simple discours de la diversité peut suffire...
Afficher plus
Afficher moins



je l'ai déjà dit, le délire autour du genre braque une bonne partie des gens. tu ne peux pas espérer être écouté en enquiquinant tous le monde avec des particularismes et des nouvelles cases ajoutées à celles existantes. ne serait que l'idée d'un pronom ou un déterminant inclusif, c'est terriblement repoussant comme projet sociétal pour une majeure partie des gens. Et même si la majorité n'équivaut pas nécessairement à la masse qui a raison, il n'empêche que sur des sujets comme ça, le pragmatisme serait bien plus efficace que ces étiquetages

Message cité 1 fois
Profil : Animatrice
andraelle
  1. answer
  2. Posté le 21/04/2018 à 21:37:00  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

led67 a écrit :


je l'ai déjà dit, le délire autour du genre braque une bonne partie des gens. tu ne peux pas espérer être écouté en enquiquinant tous le monde avec des particularismes et des nouvelles cases ajoutées à celles existantes. ne serait que l'idée d'un pronom ou un déterminant inclusif, c'est terriblement repoussant comme projet sociétal pour une majeure partie des gens. Et même si la majorité n'équivaut pas nécessairement à la masse qui a raison, il n'empêche que sur des sujets comme ça, le pragmatisme serait bien plus efficace que ces étiquetages
Afficher plus
Afficher moins



Ok, donc si ça fait chier les gens, on en parle pas du tout et on espère que par miracle les normes existantes disparaissent au profit de la diversité ?
Et on laisse sur le carreau les gens pour qui ces normes ont un impact quotidiennement compliqué. Tant pis pour eux, leur existence casse les pieds à d'autres...
C'est pas l'idée que je me fais d'une société qui "va bien".
D'ailleurs, si on va par là on refoule toute idée politique qui n'a pas l'aval de la majorité ? Parce que, par exemple, ton délire d'extrème-centriste aussi il braque plein de gens.

Message cité 1 fois
Message édité par Andraëlle le 21/04/2018 à 22:08:20
Profil : Notable
led67
Sur mon blog :
  1. answer
  2. Posté le 21/04/2018 à 22:52:48  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Andraëlle a écrit :


Ok, donc si ça fait chier les gens, on en parle pas du tout et on espère que par miracle les normes existantes disparaissent au profit de la diversité ?
Et on laisse sur le carreau les gens pour qui ces normes ont un impact quotidiennement compliqué. Tant pis pour eux, leur existence casse les pieds à d'autres...
C'est pas l'idée que je me fais d'une société qui "va bien".
D'ailleurs, si on va par là on refoule toute idée politique qui n'a pas l'aval de la majorité ? Parce que, par exemple, ton délire d'extrème-centriste aussi il braque plein de gens.
Afficher plus
Afficher moins



On parle d'un sujet sociétal extrêmement polémique. On ne peut pas décemment espérer que pencher en faveur d'une considération envers les genres sera une action sans impact pour la stabilité de la société. D'ailleurs, en dehors de Twitter, des hamonistes et du canada francophone, l'écriture inclusive n'est pas particulièrement prisée...Cela devrait déjà donner une idée sur la popularité du truc.

leur existence en tant qu'être humain, je m'en fiche; tout le monde s'en fiche. Par contre, leur existence en tant que X-genre, elle constitue une revendication sociétale, revendication qui finira par individualiser encore plus cette société.
(d'ailleurs c'est que sur ces sujets sociétaux que je me permets de me décrire d'extrême-centre, c'est pas un postulat politique à proprement parler, et ce pragmatisme parle à une majorité de personnes, que ce soient les apolitiques qui en ont marre qu'on chipote sur des sujets comme ceux-là, ou que sais-je encore)

Message cité 1 fois
Profil : Animatrice
andraelle
  1. answer
  2. Posté le 21/04/2018 à 23:08:27  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

led67 a écrit :


On parle d'un sujet sociétal extrêmement polémique. On ne peut pas décemment espérer que pencher en faveur d'une considération envers les genres sera une action sans impact pour la stabilité de la société. D'ailleurs, en dehors de Twitter, des hamonistes et du canada francophone, l'écriture inclusive n'est pas particulièrement prisée...Cela devrait déjà donner une idée sur la popularité du truc.

leur existence en tant qu'être humain, je m'en fiche; tout le monde s'en fiche. Par contre, leur existence en tant que X-genre, elle constitue une revendication sociétale, revendication qui finira par individualiser encore plus cette société.
(d'ailleurs c'est que sur ces sujets sociétaux que je me permets de me décrire d'extrême-centre, c'est pas un postulat politique à proprement parler, et ce pragmatisme parle à une majorité de personnes, que ce soient les apolitiques qui en ont marre qu'on chipote sur des sujets comme ceux-là, ou que sais-je encore)
Afficher plus
Afficher moins



Le débat autour de l'écriture inclusive existe depuis à peine quelques années en France. Contrairement au Canada francophone où on en parle... depuis les années 80. Ça laisse une idée quant au temps nécessaire à ce que ce genre de sujet sociétal évolue. De même qu'on y voit un bel exemple de polémique non-populaire qui a aboutit à quelque chose malgré ses détracteurs de la première heure.

Non, leur existence en tant qu'être humain tout le monde ne s'en fiche pas. A commencer par les proprietaires qui proposent des locations, ou le flic qui fait des contrôles d'identité, ou la brigade anti-trav, ou le fonctionnaire qui permet l'accès au parloir, ou la meuf de la poste qui a un colis à rendre. Et là je te parle même pas du nombre incalculable de personne qui ont besoin de savoir si tu es propriétaire d'un pénis ou d'un vagin, au point de t'interpeller dans la rue.
C'est certainement bien pratique de s'imaginer que tout le monde s'en fout, le problème c'est que ça ne correspond pas à la réalité.

Message édité par Andraëlle le 21/04/2018 à 23:35:02
Profil : Légende
arsher
  1. answer
  2. Posté le 22/04/2018 à 12:39:14  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Si on parle d'état civil, le bordel pour reconnaître toutes les petites particularités interindividuelles serait bien trop immense. L'administration est déjà compliquée et pleine de pesanteurs, il ne serait pas pertinent d'ajouter de la complexité à la complexité.

PAR CONTRE, on pourrait effectivement reconnaître une autre catégorie pour désigner un sexe biologique atypique et regroupant ceux qui n'entrent pas dans la bicatégorisation : les personnes "intersexe". Bien sûr, cette catégorie concernerait la frange de la frange (environ 1% de la population) mais ce serait un bon compromis.

Quant au genre (à dissocier du sexe biologique ce qui n'est pas toujours fait), hors de question de reconnaître toutes les lubies comme les dizaines de particularités officiellement dans un état civil et encore moins celles qui fluctuent. Ceci devrait rester du domaine du privé, comme de se dire dauphin, chaise etc La société n'a pas à reconnaître publiquement ces particularités comme fondement des identités, mais plutôt laisser ceci dans le domaine du privé.
Message cité 1 fois
Message édité par Arsher le 22/04/2018 à 12:54:09

---------------
Je suis mi-alpaga mi-cyborg, transespèce et transhumain·e, non binaire, pansexuel·l·e, respirianiste et militant·e LGBTTQQIAAP pro-scissiparité. Je cherche une relation déconstruit·e et sans gluten avec sexualité pervers·e polymorphe. Ah, et j'ai des droits. Des questions ?
we're all infinite sun
Profil : Citoyen
shiyco
  1. answer
  2. Posté le 22/04/2018 à 13:05:16  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Ou alors on enlève simplement toute description du sexe ou du genre qu’en la carte d’identité
Au final nom/prénom/date de naissance/numéro de carte/adresse
Ça suffit non ?
Message cité 2 fois
Profil : Légende
arsher
  1. answer
  2. Posté le 22/04/2018 à 13:15:33  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

ShiyCo a écrit :

Ou alors on enlève simplement toute description du sexe ou du genre qu’en la carte d’identité
Au final nom/prénom/date de naissance/numéro de carte/adresse
Ça suffit non ?
Afficher plus
Afficher moins


Ceci risque de ne pas être assez pour l'identification d'une personne.

Message cité 1 fois

---------------
Je suis mi-alpaga mi-cyborg, transespèce et transhumain·e, non binaire, pansexuel·l·e, respirianiste et militant·e LGBTTQQIAAP pro-scissiparité. Je cherche une relation déconstruit·e et sans gluten avec sexualité pervers·e polymorphe. Ah, et j'ai des droits. Des questions ?
(Publicité)
 Page :
1  2  3  4  5  6  7  8
Dernière Page
Page Suivante
Page Précédente
Première Page

Ajouter une réponse
Aller à :
 

Sujets relatifs
Que pensez vous des LGBT ? Qu'est-ce que connaître la réalité ?
comment mieux connaitre une fille et l aborder ? Nous les ados, on nous juge sans même connaitre !
peut on vivre sans connaitre l'amour ? Pensez vous que l'on puisse se connaître parfaitement soi-même?
se connaitre soi-même Test pour connaitre son opinion politique.
Peut-on vivre bien sans connaître le passé?  
Plus de sujets relatifs à : Faire connaitre toutes les facettes des LGBT+ ?

Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
Zootopia 12
Une « pute » depuis 4 ans 22
L'islam : Vraie ou vaine ? 85
YouTube commence à s'essouffler... 52
Emo et alors ? 40