FORUM Ados-Actu et societe

|-  Débats

||-  

Boys and Girls

 

liste des connectés  Lancer une recherche S'inscrire S'identifier Répondre à cette discussion Créer un nouveau message
 

Ajouter une réponse

 
Page photos
 
 Mot :  Pseudo :  
Vider la liste des messages à citer
 
 Page :
1
Auteur
 Sujet :

Boys and Girls

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
Profil : Inconnu
freefeather
  1. answer
  2. Posté le 30/09/2017 à 03:10:28  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Ohé !

Il est actuellement 01h du mat et peut être que je suis en train de taper une phase bizarre où je me remets en question en regardant les poutres chelou de mon plafond. Mais quitte à phaser autant le mettre sur écrit. Alors j'ai googlé (ouais ça se dit googler) le premier forum venu et let's go ! Donc à l'avance je tiens à m'excuser si :
-Je vous dérange (même si quand on y pense vous auriez pu ne pas cliquer tout simplement)
-Mon poste est hors-sujet ou quoi (pour être honnête je n'ai pas pris le temps de regarder si le forum avait une organisation particulière mea culpa !)
-Pour mes fautes d'orthographes, de grammaire, mon langage cru etc.

Pour vous, je serais Arme.

« Wait. Arme comme dans Armes à feu ?! »
Non idiots ! Arme comme dans la version minuscule de mon prénom. Ouais je vous laisse imaginer à quel point mes parents ont des goûts originaux. Je vis en région parisienne, dans un petit village bucolique bordant la Seine, où mes voisins de droites font du heavy metal dans leur jardin et où je soupçonne les enfants de mes voisins de gauche d’entretenir une relation très proche de celle de Jaimie et Cersei Lannister si vous voyez ce que je veux dire. Bref, tombons d’accord sur le fait que c’est le bordel. La vérité c’est qu’en vivant dans un monde où la notion de normal est ma foi, très relative, et en dépit de mon sarcasme (ami de longue date) je suis comme la majorité des jeunes filles de 18 ans ayant vues Dirty Dancing, Titanic, N’oublie Jamais et Sex and the City a la recherche du grand amour. The Big love comme dirait Carrie. Ce qui nous amène à ma première question.

How ?! How the fucking hell am I suppose to find him ?

Surtout quand on est une jeune fille aussi bornée que moi. Je sais ce que je veux et j’ai confiance en moi. J’étudie le droit et je suis décidée à devenir une grande avocate d’affaire à Montréal plus tard (Ouais ouais Harvey Specter est mon idole) j’ai des principes et je suis croyantes. Eww c’est peut-être là que ça coince hm ? Être tellement croyante en 2017 que je refuse de coucher avec un gars avant le mariage et malgré tout espérer trouver quelqu’un que j’aimerais et qui m’aimerai réellement. Utopique ? Je vous vois venir : « T’as qu’à chercher un gars avec une bague de chasteté ! Tu sais comme les gens chelou sur mtv ou tellement vrai ? » Je ne sais pas pourquoi ce principe de bague de chasteté m’évoque vraiment des chevalières, allez comprendre. Le truc, c’est que cette année en plus de créer de véritable projets de vies et en nourrissant mon ambition de rêves et de but tous plus spectaculaire qu’irréalisable, j’en suis venu à me remettre en question sentimentalement parlant également. J’ai compris que 1) Je suis une sacrée froussarde qui a peur de se lancer dans une relation parce que je n’arrive pas à faire assez confiance aux gens 2) Devenir une femme indépendante et forte est inévitable au vue de ma façon de penser. Ce qui m’amène à une autre question :

Miss Independent can she fin her Prince Charming ?

C’est vrai est-ce qu’avoir de l’ambition, exiger du respect et demander du soutient fait de nous des féministe enragée et grognon ? « Rooooh on vous a donné le droit de vote, l’égalité des sexe ! Vous pouvez même avoir votre propre compte bancaire qu’est-ce que vous voulez de plus ? » Alors quoi ? Est-ce que vouloir toujours plus fait de moi quelqu’un d’avide ? J’aspire peut-être à un idéal irréaliste qui sait. Le fait est que lorsque j’écoute mes copines lors de nos nombreuses discussions : « Oh ! Faut que je te raconte ! » Ce que j’en retire c’est « Les mecs sont tous cons » Vraiment ? Est-ce qu’ils sont tous cons ? Où sont-ils juste des enfants que l’on a historiquement trop gâtés ? C’est vrai après tout, historiquement la femme a toujours été le pigeon de l’homme, son accessoire, son sac à main somme toute. Et si malgré nos nouvelles institutions, malgré les évolutions sociales le problème restait le même ? Et si le problème c’était nous ?

Nobody loves me like me !

On accepte l’amour que l’on pense mériter. C’est un fait. Si tu penses que tu es une sous-merde alors tu parleras avec une sous-merde qui te prendras pour acquise au bout de 3 semaines et tu te diras « Est-ce que je suis ennuyeuse ? Est-ce qu’il ne va pas bien ? Je suis sûr qu’il parle à 15 000 meufs de toute façon. Pourquoi est-ce qu’il ne m’envoie pas de message ? » et là tu te dis non le problème ne vient pas de lui, lui il est beau, intelligent, marrant et puis il aime le foot et les animaux bordel ! Alors comment le problème pourrait venir de lui ? Il est parfait ! Non JE dois revoir quelque chose J’AI dû faire une connerie JE ne suis peut-être pas assez belle, drôle, intéressante, intelligente. Wow ! Wait what ? Mais en fait non. Je ne suis pas Beyonce mais je suis belle ! Je ne suis pas Coluche mais je suis marrante en vrai et je ne suis pas Einstein mais je suis plutôt cultivée ! Alors pourquoi je devrais me changer pour quelqu’un qui ne va rien changer chez lui ? Et pourquoi est-ce qu’il m’a l’air si parfait quand je lui parle sur INTERDIT ou sur fb mais moins bien en vrai ?

What I want to show you

Les réseaux. Un fléau et une bénédiction à la fois ! C’est vrai, ce n’est pas merveilleux de pouvoir relier des milliards de gens ? De créer des communautés et des communautés de gens tous différents, si proches mais à la fois tellement loin. Les réseaux peuvent apprendre la tolérance, favorisent le multiculturalisme en nous rapprochant. Paradoxalement ils nous éloignent considérablement. Maintenant, la drague ne se fait plus par l’alchimie d’un moment, le regard, le sourire ou l’effleurement. Non maintenant on comprend tout avec un smiley, on exprime nos émotions avec de la syntaxe et la vitesse d’envoi du message montre votre intérêt. « Alors quoi ? Tu veux une romance épistolaire comme au 18ème siècle maintenant ? Comment tu veux rencontrer des gens autrement qu’en passant par les réseaux ? Dans les rues il n’y a que des fous ! » Et qu’est-ce qui vous empêche de penser que sur les réseaux c’est différent ? Ah mais non ! C’est vrai on a 6 amis en communs ça va il est clean. Plus haut je vous ai dit m’appeler Arme, j’aurais tout aussi pu vous dire m’appeler Marie-Charlotte ou Anaïs ou encore Cheyenne ? J’aurais pu dire que j’étais bouddhiste, végane et complètement accro à l’athlétisme. Sauf que je suis catholique, mariée à KFC et les seuls fois où je mets un jogging c’est pour regarder mes séries sur Netflix. Alors que c’est si facile de mentir comment pouvons-nous faire aussi facilement confiance aux mecs des réseaux ? Qu’est-ce qui nous motive ? La peur ?

The fear of finishing alone

Merde. J’ai reccomencé, je sais je suis stupide. Ouais ok j’aime me faire du mal ! C’est la vie ! C’est comme ça ! J’ai encore regardé des flippa sur les couples. Ils sont tellement mignoooons ! Et puis je connais l’amie de la sœur d’une amie de l’amie de la tante de la chienne de ma marraine qui s’est mise en couple avec un gars, au début c’était le pire des charos et maintenant il s’est rangé, il a changé. Ça c’est l’exception. Nous on est la règle et sans vouloir être pessimiste, en règle générale après ses phrases :
-Promis je vais arrêter la bibi, me trouver un vrai taff. (Que disait PNL déjà ? « C’est la mort ou la bibi ! »)
-J’ai des besoins je suis un homme. (Eww seriously ? Des besoins ? Comme, genre les animaux ? Ou comme les sims ?)
-Pourquoi se presser ? On va finir ensemble on le sait. (Donc tu es devin en fait ?)
Pleaaase get out ! Mais là je me perds là je commence à ressembler à ses coach de vie qui donne des conseils genre « Aujourd’hui je vais vous parler de l’infidélité » Mais comment nous en vouloir ? Comment m’en vouloir ? La peur de finir seule c’est naturelle, mais on a peut-être tendance à sous-estimer cet adage « Vaut mieux être seule que mal accompagnée » ouais parce que personne ne veut être seule merde ! Mais peut être que pour être bien accompagnée il faut le mériter et penser le mériter. Avoir confiance en soi c’est une chose mais avoir confiance aux autres en est une autre.

I know you don’t trust nobody, said only I can touch your body

C’est la partie difficile. Avoir confiance, prendre des risques. Pour une froussarde comme moi c’est quasi-impossible. Après avoir vue ou avoir vécue des situations blessantes c’est naturelle de se créer une carapace non ? Dans un monde de pute et de connard, une carapace est nécessaire, voir vitale ! Mais si la carapace se transforme en mur de game of thrones comment est-ce que le mec parfait est censé passer ? Il y a peu, un garçon de ma fac que l’on appellera little Big a ébranlé mon mur. Si bien que j’ai cru qu’il pourrait être Mister Big love. Encore aujourd’hui je me demande si je ne me suis pas trop protégée ou si j’ai bien fait ? Figurez-vous que Lundi Little Big me demandait si je l’aimais (question à laquelle j’ai répondue, complètement paniquée « Je t’aime bien ») et le vendredi il embrassait une fille juste sous mes yeux a une soirée étudiante. Choc, tristesse, rage, incompréhension, déni, remise en question. Au final j’ai décidée de rester amie avec lui mais le problème c’est que peut être qu’il n’a jamais su qu’il m’intéressait ! Pour la simple et bonne raison que mon mécanisme de défense (à savoir : Fait comme si de rien était) était à son maximum. Alors ? J’aurais dû lui faire confiance ? Être plus démonstrative ? Risquer qu’il embrasse une autre fille malgré tout ? Une chose est sûr je ne pourrais jamais lui en vouloir, parce que pour gagner il faut jouer.

Boys and girls

Mon but n’est pas de diaboliser les garçons de notre génération. Je crois aux exceptions, je crois en l’âme sœur et aussi naïve que ça puisse être je pense sincèrement qu’un jour je tomberais amoureuse d’un gars qui ne sera pas parfait mais parfait pour moi. La vérité c’est qu’il faut nuancer. Comme je le dis tous les jours, rien n’est bon dans l’excès. Tous les mecs ne sont pas machos, stupides, sans ambitions, mal intentionnés et coureurs de jupons. Toutes les filles ne sont pas de parfaites rêveuses, respectueuses, ambitieuse, bien intentionnées et aussi fidèle qu’un labrador. Oui il y a des gars bien. A 18 ans c’est rare mais ça existe. Il y a des pu*tes, peut-être plus nombreuses que les « filles bien » mais ça ne veut pas dire que ces dernières n’existent pas ! Et par « filles bien » bien sûr j’englobe beaucoup de filles, celles qui couchent, celles qui ne couchent pas, les croyantes, les non-croyantes, les rousses, les brunes, les blondes, les châtains, les bleus, les verts, les gays, les hétéros, les bi, les trans blablabla. Ne revoyons pas nos exigences à la baisse ! Et comme le dit Gandhi : « S’aimer soi-même est le début d’une grande histoire d’amour qui durera toute une vie »

Il est presque 3h du mat. Je commence à me demander le sens de tout ce que j’écris. Certains pourraient ne pas être d’accord avec tout ce que j’ai dit. Evidemment c’est ma vision des choses, imparfaite et légèrement utopique. N’hésitez pas à donner votre avis sur les relations Filles/Garçons de nos jours où dans le temps. Le tout dans la paix et sans s’insulter merci de m’avoir lu, je me suis bien défoulée :) .

(Publicité)
Profil : Légende
arsher
  1. answer
  2. Posté le 30/09/2017 à 10:03:15  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Toute utopie se casse fatalement les dents face au réel. Il y a le monde tel qu'on voudrait qu'il soit et le monde tel qu'il est. Concernant la vie amoureuse, il y a en réalité des tas de types pour toi dans le monde, à condition de comprendre le concept de compatibilité qui se divise en trois parties nécessaires :

-Compatibilité physique : forte attirance sexuelle et rapports satisfaisants
-Compatibilité psychologique : valeurs, projets de vie mutuellement compatibles
-Compatibilité communicationnelle : comprendre l'autre

Cumuler tout ça n'est pas si simple, surtout si on vit dans un endroit où il y a peu d'opportunités amoureuses. Et en plus, il faut de préférence avoir suffisamment d'expérience pour bien savoir ce qui nous correspond.


---------------
Mâle blanc cis hétéro en voie d'autodestruction, pour rattraper des millénaires d'oppression patriarcale phallocrate, d'homophobie et de xénophobie.
Profil : Inconnu
freefeather
  1. answer
  2. Posté le 30/09/2017 à 12:22:22  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Question : Y a-t-il donc une hiérarchie entre ces trois compatibilités ? Et est-ce que ce n'est pas le fond du problème ? Faire passer la compatibilité physique avant la compatibilité psychologique ou communicationnelle.
Cela semble pourtant facile, nous sommes très nombreux sur Terre !
C'est juste triste de réduire ça à une utopie irréalisable :(
Message cité 1 fois
Profil : Légende
arsher
  1. answer
  2. Posté le 30/09/2017 à 14:17:32  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Dans le monde moderne, c'est à dire dans une société post-industrielle où il y a eu une révolution libertaire sexuelle et un mode de vie urbanisée avec libéralisme sexuel exacerbé, omettre l'importance de la compatibilité sexuelle est une grave erreur. Parce qu'une vie sexuelle insatisfaisante est un facteur poussant à l'adultère important.

Et oui, on est très nombreux sur Terre. Sauf que certaines personnes vivent dans des villages ou à la campagne et sortir est déjà une organisation logistique. De même qu'il y a souvent la volonté de rester dans sa zone de confort en ne côtoyant que des personnes de son réseau immédiat comme amis du secteur et collègues de travail. De fait, les opportunités amoureuses sont réduites. Et rien n'indique qu'il y a une personne ayant tous les critères cités dans son réseau.


---------------
Mâle blanc cis hétéro en voie d'autodestruction, pour rattraper des millénaires d'oppression patriarcale phallocrate, d'homophobie et de xénophobie.
Esprit Malin
Profil : Inconnu
thequestion-2-0
  1. answer
  2. Posté le 30/09/2017 à 16:14:07  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

FreeFeather a écrit :

Question : Y a-t-il donc une hiérarchie entre ces trois compatibilités ? Et est-ce que ce n'est pas le fond du problème ? Faire passer la compatibilité physique avant la compatibilité psychologique ou communicationnelle.
Cela semble pourtant facile, nous sommes très nombreux sur Terre !
C'est juste triste de réduire ça à une utopie irréalisable :(
Afficher plus
Afficher moins



J'irais pas jusqu'a dire qu'on ne peut pas déconstruire les rapports d'attirances entre personnes sexués, comme Arsher tente de le faire, mais si hiérarchie il y a, il me parait normal de déduire qu'aucune incidence humaine n'impactera sur celle-ci. Sauf si on t'élève en laboratoire et qu'on conditionne ton modèle de reproduction.

La comptabilité physique ca n'est pas uniquement une histoire de superficialité, tu te destines avant tout vers des personnes qui répondent à des critères biologiques requis par tes besoins reproductifs. Les autres formes de comptabilités sont dissous de la même façon. C'est pour ca que si je comprends ton besoin d'intellectualiser ton attirance pour évaluer tes stratégies de reproductions, au final c'est complètement vain. Tu ne décides pas pour toi.

Message cité 1 fois
Profil : Animatrice
andraelle
  1. answer
  2. Posté le 30/09/2017 à 17:05:09  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

TheQuestion 2.0 a écrit :


J'irais pas jusqu'a dire qu'on ne peut pas déconstruire les rapports d'attirances entre personnes sexués, comme Arsher tente de le faire, mais si hiérarchie il y a, il me parait normal de déduire qu'aucune incidence humaine n'impactera sur celle-ci. Sauf si on t'élève en laboratoire et qu'on conditionne ton modèle de reproduction.

La comptabilité physique ca n'est pas uniquement une histoire de superficialité, tu te destines avant tout vers des personnes qui répondent à des critères biologiques requis par tes besoins reproductifs. Les autres formes de comptabilités sont dissous de la même façon. C'est pour ca que si je comprends ton besoin d'intellectualiser ton attirance pour évaluer tes stratégies de reproductions, au final c'est complètement vain. Tu ne décides pas pour toi.
Afficher plus
Afficher moins



Quelle est la place de l'attirance homosexuelle dans ce raisonnement ?

Message cité 1 fois
Esprit Malin
Profil : Inconnu
thequestion-2-0
  1. answer
  2. Posté le 30/09/2017 à 17:24:06  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Andraëlle a écrit :


Quelle est la place de l'attirance homosexuelle dans ce raisonnement ?
Afficher plus
Afficher moins



Dans le champ de la sexualité qui relativise l'impératif biologique qu'est la reproduction.

(Publicité)
Profil : Inconnu
freefeather
  1. answer
  2. Posté le 30/09/2017 à 18:10:13  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Si je comprend bien tout n'est que science, planification. Et l'alchimie ? Lorsque The Question me dit que je ne choisis pas pour moi ça veut donc dire que je suis esclave de mes réaction biologique primitive. Certes. J'admet que la compatibilité sexuelle est importante dans une union mais est-ce que c'est uniquement ce qui peut permettre la longévité d'un couple ? Avec l'âge les hormones nous disent byebye et la libido devient un vague souvenir alors a part une compatibilité platonique qu'est-ce qui pourrait maintenir un couple ?

Alors Arsher je suis d'accord avec toi (comment ne pas l'être moi qui habite dans un petit village) mais alors tout dépend de la volonté des gens. Comme je le disais plus haut on ne devrait pas revoir nos critères a la baisse. Seulement parce qu'il n'y a que 400 personnes à la ronde. Ainsi si l'on se contente du fils de la boulangère parce que l'on est trop effrayé pour faire 2h de route et rencontrer d'autres personnes de la ville "d'a côté" c'est donc un choix pas une fatalité.

Sans compter que je suis d'accord avec Andraëlle je ne suis pas sûre que les relations homosexuelles rentrent dans ces grandes explications scientifique. Notre société est peut être hypersexué mais les relations homosexuelles ne se réduisent pas à des rapports ou la volonté de perpétuer la race humaine. Il y a indéniablement une part de compatibilité psychologique comme dans toutes relations saines.
Message cité 1 fois
Profil : Légende
arsher
  1. answer
  2. Posté le 01/10/2017 à 11:05:40  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
L'alchimie, c'est explicable scientifiquement justement. Le baratin contemporain à travers de nombreuses oeuvres ou articles psychologisants tentent de faire passer l'attraction pour quelque chose échappant à la logique et limite magique. Pourtant, nos attractions sont génétiquement inscrites, dépendent de nos rencontres antérieures, des archétypes valorisés de l'inconscient collectif et inclut même les odeurs.

Tu parles du vieillissement et de la libido, mais ça concerne surtout des séniors. Et encore, quand on voit DSK, on se dit qu'il y a des vieux qui ont encore la dalle. Le sexe est capital pour de nombreuses personnes. Et mieux, le sexe épanouissant. Combien de types vont voir des prostituées car leur femme refuse la sodomie ou la fellation, par exemple ? Plus qu'on peut penser. Bien sûr, le sexe ne fait pas tout. Il faut d'autres critères -que j'ai cité- pour maximiser la durabilité d'un couple.

Quant à l'homosexualité, je ne vois pas en quoi ça échappe aux explications scientifiques. Il y a par exemple des pistes sur l'environnement hormonal lors du développement du foetus.


---------------
Mâle blanc cis hétéro en voie d'autodestruction, pour rattraper des millénaires d'oppression patriarcale phallocrate, d'homophobie et de xénophobie.
Profil : Animatrice
andraelle
  1. answer
  2. Posté le 01/10/2017 à 14:24:17  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
En dehors de la perte de libido, la perte de désir pour le compagnon concerne de nombreux couples et dépend plus de la longévité de la relation que de l'âge des partenaires. Tu as des couples de trente ans, ensemble depuis plus de dix ans, qui n'ont plus ou peu de sexualité. Et des jeunes couples de soixantenaires, en pleine découverte mutuelle, qui font ça comme des lapins. C'est souvent la femme qui est concernée par la perte de désir (mais pas de la libido).
Surtout que l'intimité de plus en plus forte dans un couple de longue date (qui se voient régulièrement, passent beaucoup de temps ensemble, partagent le quotidien) est en lui-même déjà un frein au désir (qui tend à se nourrir du manque et de la nouveauté).
Fin bref, juste pour dire que je pense qu'il est important d'avoir conscience qu'une bonne harmonie/entente/compatibilité sexuelle n'est pas un acquis, que ce n'est pas voué à durer jusqu'à ce que la mort nous sépare - ce qui est aussi le cas des autres compatibilité évoquées par Arsher, cela dit.
Message édité par Andraëlle le 01/10/2017 à 14:25:48
K
Profil : Superstar
testymoi2
  1. answer
  2. Posté le 01/10/2017 à 15:42:24  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

FreeFeather a écrit :

Avec l'âge les hormones nous disent byebye et la libido devient un vague souvenir alors a part une compatibilité platonique qu'est-ce qui pourrait maintenir un couple ?
Afficher plus
Afficher moins

Je rejoins Andraelle. Ce n'est pas l'âge qui signe la perte de libido, mais l'ancienneté du couple.


Dans les homes du troisième âge, de nombreux seniors ont des pulsions et des envies (bon, le corps n'est plus apte, mais le jeux de séduction de base est bien là, ainsi que les attouchements).

Pour la longévité des couples, je pense que la plus grosse raison est la pression sociale. Pression qui s'amenuise avec l'évolution de la société, d'où le cas grandissant de divorce.


---------------
Bien sûr, je le précise, parce qu'ici on est susceptible, c'est mon avis. Je n'en fais pas une généralité, je ne désigne personne, je ne souhaite heurter personne.
Profil : Légende
arsher
  1. answer
  2. Posté le 02/10/2017 à 19:15:19  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Excellente conférence qui valide mes propos (forcément !):


---------------
Mâle blanc cis hétéro en voie d'autodestruction, pour rattraper des millénaires d'oppression patriarcale phallocrate, d'homophobie et de xénophobie.
(Publicité)
(Publicité)
 Page :
1

Ajouter une réponse
Aller à :
 

Sujets relatifs
Les filles préfère t'elles les bad boys ?  
Plus de sujets relatifs à : Boys and Girls

Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
Zoophilie 31
Pensez-vous que les âmes sœurs existent ? 10
le bio 20
Votre avis sur la chasse. 10
Loi travail (sondage) 52