|-  

||-  Sexe et bizutage...La "Joie" des Soirées étudiantes

 

liste des connectés  Lancer une recherche S'inscrire S'identifier Répondre à cette discussion Créer un nouveau message
 

Ajouter une réponse

 
Page photos
 
 Mot :  Pseudo :  
Vider la liste des messages à citer  
 Page :
1
Auteur
 Sujet :

Sexe et bizutage...La "Joie" des Soirées étudiantes

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
n°530825
Parukia24
It's never enough !
Profil : Etranger
parukia24
  1. answer
  2. Posté le 09/09/2017 à 15:39:15  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Salut à tous ! :)

Je lance un petit débat à cheval entre deux sujets : le sexe et l'effet de groupe dans les soirées étudiantes.
Pour cela je pars d'une expérience récente vécue que j'ai failli placer au début dans la rubrique "Coup de Gueule" du forum :D !

Voilà, je suis en deuxième année de prépa et comme chaque année, il y a une journée d'intégration. Aprem impec' avec gros délires et jeux amusants et non vulgaires mais ensuite la soirée arrive : les événements prennent une toute autre tonalité à mon goût : les étudiants sont tous fortement invités à participer à une danse à caractère sexuel qui les fait progressivement se déshabiller jusqu'à être complètement à poil pour les gars et en sous-vêtements pour les filles dehors en pleine ville au regard de tous les passants (et parmi les passants dans la rue y avait des gosses de 10 ans je précise). :ouch:
Les gars agitent leur organe érectile, touchent les filles de façon équivoque...Bref, cela devient indécent et je me retrouve face à un spectacle de débauche, de désuétude fort déplaisant à mes yeux. La soirée s'est poursuivie dans les bars avec d'autres gestes/jeux sexuels et l'alcool en prime -ça décoince qu'ils disent :heink: -

Alors qu'est-ce que je faisais moi dans tout ça ? J'ai refusé avec un petit groupe d'étudiants irréductibles (ou simplement respectueux de leurs corps ?).
Ce qui m'a frappé, c'est d'abord lors des nombreuses fois où l'on nous incitait à nous déshabiller : moi on ne me charriait pas trop, mais les mecs un peu pudiques se faisaient vite lyncher : "Il n'a pas d'organes, cet homme est une femme...! Il en a sûrement une petite, c'est pour ça qu'il ose pas la montrer !"
Là je me suis fait réflexion que c'est dur d'être un mec et faut vraiment avoir une belle assurance et assumer pleinement son refus face aux moqueries des autres :pfff:

Mon autre réflexion, c'est que face à l'effet de groupe, énormément de jeunes intimidés et timides normalement ont quand même obtempéré sans plaisir pour "faire comme tout le monde". C'est la première fois que je voyais un exemple de servitude volontaire d'une aussi grande ampleur. Le nombre de personnes s'étant déshabillées ce soir là était incroyablement élevé malgré le côté malaisant et malsain qui peut rebuter.

Je lance à partir de là un débat : :)

Aimez-vous ce genre de tournures dans les soirées étudiantes ?
Déplorez-vous comme moi le côté sexuel et l'alcool qui accompagnent beaucoup de soirées étudiantes ?
Pensez-vous qu'il s'agit de bizutage, ou bien de "bizutage déguisé" (on ne te force pas techniquement mais si tu ne le fais pas on se fout de ta gueule) :??: ?
Suis-je la seule à ne pas du tout apprécier la vue des organes sexuels dans tel contexte ?

Je pense également que le sexe dans notre société perd de plus en plus son côté poétique, mystérieux et sensuel au profit de l'exhibitionnisme et la bestialité.
Personnellement je trouve que contrairement à ce qui dit en soirée, les mecs qui "ont le plus d'organes" sont les mecs qui respectent leur corps, conservent ainsi leur part de mystère et qui seront sûrement les plus prompts à respecter le corps de la fille qu'ils aiment (et non pas à l'objectiser sexuellement).
Je pense aussi (même si beaucoup vont être en désaccord) que ce genre de manifestations pour des étudiants contribuent à augmenter les comportements sexuels violents et au non respect de l'autre chez les adultes qu'ils deviendront.

Alors, d'accord ? Pas d'accord ? Tous les avis sont les bienvenus ;) !
Message édité par Parukia24 le 09/09/2017 à 16:23:46

---------------
Better a bitter truth than a sweet lie.
(Publicité)
n°530829
fallenrazi​el
Raiden ?
Profil : Légende
fallenraziel
Sur mon blog :
  1. homepage
  2. answer
  3. Posté le 09/09/2017 à 22:05:26  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Je suis pas sûre que le terme "désuétude" soit adapté à ton propos...

J'ai jamais connu de soirée étudiante de ce genre, moi, quand on allait s'amuser ensemble, on squatait un amphi parisien toute la nuit pour mater des films.
Message cité 1 fois
Message édité par fallenraziel le 09/09/2017 à 22:05:43

---------------
"Son aversion pour la religion, au sens habituellement donné à ce terme, était du même genre que celle de Lucrèce : il la considérait avec les sentiments dus non pas à une simple illusion mentale, mais à un grand mal moral. Il la tenait pour le pire ennemi de la moralité : d'abord en ce qu'elle instituait des excellences factices - la foi dans des dogmes divers, des sentiments de dévotion et des cérémonies sans rapport avec le bien du genre humain - et qu'elle les faisait accepter comme des substituts des vraies vertus ; mais surtout en ce qu'elle gauchit radicalement le caractère moral, assimilé à l'obéissance à la volonté d'un être auquel elle prodigue assurément toutes les expressions de l'adulation, non sans en faire un portrait suprêmement haïssable dans ses moments de calme."
John Stuart Mill, évoquant son père dans Autobiographie

http://zyrconia.canalblog.com/
https://fallenrazziel.tumblr.c​om/
http://gemminy0.wixsite.com/ge​mminy
https://www.wattpad.com/user/G​emminyRcitdeScience
n°530830
RoiAmine
Danser sous acide, et se sentir comme une plume
Profil : Célébrité
roiamine
  1. answer
  2. Posté le 09/09/2017 à 22:23:07  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

fallenraziel a écrit :

Je suis pas sûre que le terme "désuétude" soit adapté à ton propos...

J'ai jamais connu de soirée étudiante de ce genre, moi, quand on allait s'amuser ensemble, on squatait un amphi parisien toute la nuit pour mater des films.
Afficher plus
Afficher moins



Pareil je pense que ce n'est pas du tout une généralité les soirées chelou comme ça x)


---------------
"La poli­tique est théoriquement au-dessus de la puissance de l'argent, mais pratiquement elle en est devenue la prisonnière absolue."
n°530831
Andraëlle_
Profil : Quidam
andraelle_
  1. answer
  2. Posté le 09/09/2017 à 22:25:02  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Erf. "Respecter son corps" ça veut dire quoi exactement ?

Le problème ici, ce n'est pas ce qu'ils font. Le problème, ce sont les acteurs et les témoins non consentants.
Message cité 1 fois
n°530833
RoiAmine
Danser sous acide, et se sentir comme une plume
Profil : Célébrité
roiamine
  1. answer
  2. Posté le 09/09/2017 à 22:40:29  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Andraëlle_ a écrit :

Erf. "Respecter son corps" ça veut dire quoi exactement ?

Le problème ici, ce n'est pas ce qu'ils font. Le problème, ce sont les acteurs et les témoins non consentants.
Afficher plus
Afficher moins



Et donc ce qu'ils font.

Si le problème ce sont les témoins il faudrait les dégager alors que la faute est celle des étudiants qui ne respectent pas l'ordre public

Respecter son corps = avoir une dignité je crois

Mais bon l'honneur, la vertu etc. son des valeurs moyenâgeuses qui n'existent plus trop chez les étudiants apparemment lol:{}

Moi je pense que le bizutage n'est que l'effet direct du manque de confiance en soi de certains étudiants ainsi que de l'abus de celui-ci par d'autres, celui qui propose mais aussi celui qui accepte, tous deux sont fautifs.

"olol vnez on se fout à poil" <- sans parler de la misère intellectuelle de ce genre de groupes non:{}

Message cité 1 fois

---------------
"La poli­tique est théoriquement au-dessus de la puissance de l'argent, mais pratiquement elle en est devenue la prisonnière absolue."
n°530836
Andraëlle_
Profil : Quidam
andraelle_
  1. answer
  2. Posté le 09/09/2017 à 23:11:14  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

RoiAmine a écrit :


Et donc ce qu'ils font.

Si le problème ce sont les témoins il faudrait les dégager alors que la faute est celle des étudiants qui ne respectent pas l'ordre public

Respecter son corps = avoir une dignité je crois

Mais bon l'honneur, la vertu etc. son des valeurs moyenâgeuses qui n'existent plus trop chez les étudiants apparemment lol:{}

Moi je pense que le bizutage n'est que l'effet direct du manque de confiance en soi de certains étudiants ainsi que de l'abus de celui-ci par d'autres, celui qui propose mais aussi celui qui accepte, tous deux sont fautifs.

"olol vnez on se fout à poil" <- sans parler de la misère intellectuelle de ce genre de groupes non:{}
Afficher plus
Afficher moins



Tu n'as pas compris mon message : ce n'est pas le fait d'être à poil et de se toucher les uns les autres, le problème (et ce n'est pas "se manquer de respect" non plus, chacun respecte son corps comme il l'entend, et c'est pas aux autres de décider s'ils le font ou non). C'est le non-consentement de certains acteurs et témoins. Et donc en ça je rejoins une partie seulement de ton propos, et évidemment je condamne tout ce qui relève ici de l'abus. Je n'aime juste pas ton ton moralisateurs sur la façon de certains de concevoir leur corps et leur sexualité.
L'honneur et la vertu ont la valeur qu'on veut bien leur donner. Si tu ne supportes pas qu'on reproche à certain leur pudeur, ne reproche pas à d'autre leur absence de pudeur.

Message cité 2 fois
n°530899
NinaFitzge​rald
De l'union entre Nefertiti et le frère d'E.T
Profil : Etranger
ninafitzgerald
  1. answer
  2. Posté le 10/09/2017 à 18:30:55  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Andraëlle_ a écrit :


Tu n'as pas compris mon message : ce n'est pas le fait d'être à poil et de se toucher les uns les autres, le problème (et ce n'est pas "se manquer de respect" non plus, chacun respecte son corps comme il l'entend, et c'est pas aux autres de décider s'ils le font ou non). C'est le non-consentement de certains acteurs et témoins. Et donc en ça je rejoins une partie seulement de ton propos, et évidemment je condamne tout ce qui relève ici de l'abus. Je n'aime juste pas ton ton moralisateurs sur la façon de certains de concevoir leur corps et leur sexualité.
L'honneur et la vertu ont la valeur qu'on veut bien leur donner. Si tu ne supportes pas qu'on reproche à certain leur pudeur, ne reproche pas à d'autre leur absence de pudeur.
Afficher plus
Afficher moins



Je n'aurais pas pu mieux le dire^^


---------------
L'avantage quand on est pessimiste, c'est qu'on est toujours surpris.
Je suis en vie, je n'en espérais pas autant.
(Publicité)
n°530901
Arsher
Profil : Légende
arsher
  1. answer
  2. Posté le 10/09/2017 à 19:34:25  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Le bizutage, ce n'est jamais qu'un rite de passage servant à consolider un groupe par des expériences fortes vécues ensemble. Mais ce qui est inédit, enfin depuis quelques dizaines d'années, c'est cette hystérie et cette vulgarité. Même des sauvages ne se conduisent pas comme ça et dans les fêtes dyonisiaques antiques, il y avait tout de même l'art de la limite et du contrôle.

Se pose donc la question de la mixité, de la facilité d'accès aux substances altérant le contrôle de soi, de la prétention à la civilisation et du sens profond de cette recherche de dégradation et de se la mettre à l'envers.


---------------
Mâle blanc cis hétéro en voie d'autodestruction, pour rattraper des millénaires d'oppression patriarcale phallocrate, d'homophobie et de xénophobie.
n°530902
NinaFitzge​rald
De l'union entre Nefertiti et le frère d'E.T
Profil : Etranger
ninafitzgerald
  1. answer
  2. Posté le 10/09/2017 à 19:59:45  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Je me rappelle d'un scandale en Belgique où on avait forcé un nouveau venu à boire de l'eau jusqu'à n'en plus pouvoir.
Et bien, il en est mort.


---------------
L'avantage quand on est pessimiste, c'est qu'on est toujours surpris.
Je suis en vie, je n'en espérais pas autant.
n°530903
RoiAmine
Danser sous acide, et se sentir comme une plume
Profil : Célébrité
roiamine
  1. answer
  2. Posté le 10/09/2017 à 20:30:34  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Andraëlle_ a écrit :


Tu n'as pas compris mon message : ce n'est pas le fait d'être à poil et de se toucher les uns les autres, le problème (et ce n'est pas "se manquer de respect" non plus, chacun respecte son corps comme il l'entend, et c'est pas aux autres de décider s'ils le font ou non). C'est le non-consentement de certains acteurs et témoins. Et donc en ça je rejoins une partie seulement de ton propos, et évidemment je condamne tout ce qui relève ici de l'abus. Je n'aime juste pas ton ton moralisateurs sur la façon de certains de concevoir leur corps et leur sexualité.
L'honneur et la vertu ont la valeur qu'on veut bien leur donner. Si tu ne supportes pas qu'on reproche à certain leur pudeur, ne reproche pas à d'autre leur absence de pudeur.
Afficher plus
Afficher moins



Ah je n'ai jamais dit que c'était ma définition, juste que je pense que l'auteur du topic pensait ça en écrivant "respecter son corps"


Mais le non-consentement des acteurs/témoins n'est pas le problème, c'est bien les gens qui se foutent à poil dehors le problème, ou alors j'ai mal compris ta phrase x)

Je ne vois pas ou se trouve mon "ton moralisateur" mais bon, la seule chose que je trouve problématique c'est le fait que ce genre de comportement soit fait en public, la sexualité de chacun je m'en fiche comme de l'an 40, qu'ils se touchent si ils veulent, mais pas devant tout le monde. <- On appelle ça respecter la loi, aucune subjectivité

Si demain je vois un groupe de 15 étudiants à poil devant chez moi alors que je sors mon gosse je ne pense pas à "Encore un groupe de jeunes à la sexualité épanouie, ils font ce qu'ils veulent de leurs corps après tout"

Message cité 1 fois

---------------
"La poli­tique est théoriquement au-dessus de la puissance de l'argent, mais pratiquement elle en est devenue la prisonnière absolue."
n°530905
Andraëlle_
Profil : Quidam
andraelle_
  1. answer
  2. Posté le 10/09/2017 à 20:35:43  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

RoiAmine a écrit :


Ah je n'ai jamais dit que c'était ma définition, juste que je pense que l'auteur du topic pensait ça en écrivant "respecter son corps"


Mais le non-consentement des acteurs/témoins n'est pas le problème, c'est bien les gens qui se foutent à poil dehors le problème, ou alors j'ai mal compris ta phrase x)

Je ne vois pas ou se trouve mon "ton moralisateur" mais bon, la seule chose que je trouve problématique c'est le fait que ce genre de comportement soit fait en public, la sexualité de chacun je m'en fiche comme de l'an 40, qu'ils se touchent si ils veulent, mais pas devant tout le monde. <- On appelle ça respecter la loi, aucune subjectivité

Si demain je vois un groupe de 15 étudiants à poil devant chez moi alors que je sors mon gosse je ne pense pas à "Encore un groupe de jeunes à la sexualité épanouie, ils font ce qu'ils veulent de leurs corps après tout"
Afficher plus
Afficher moins


Pardon, je t'ai pris pour l'auteur du topic, j'ai fais confusion entre son message et ta réponse. Du coup, effectivement, la remarque sur le ton moralisateur ne te revient pas.

Oui, le fait qu'il y ait des témoins non-consentant est un problème, pas le fait de se foutre à poil "en public" (dans le sens "devant des personnes qu'on connait pas/peu", pas dans le sens "dans l'espace public" ).

Mais bref, mon précédent message est caduque vu que je me suis plantée d'interlocuteur et que j'ai associé deux propos qui n'étaient pas tenus par la même personne. Encore désolée :)

Message cité 1 fois
n°530906
RoiAmine
Danser sous acide, et se sentir comme une plume
Profil : Célébrité
roiamine
  1. answer
  2. Posté le 10/09/2017 à 20:42:11  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Andraëlle_ a écrit :

Pardon, je t'ai pris pour l'auteur du topic, j'ai fais confusion entre son message et ta réponse. Du coup, effectivement, la remarque sur le ton moralisateur ne te revient pas.

Oui, le fait qu'il y ait des témoins non-consentant est un problème, pas le fait de se foutre à poil "en public" (dans le sens "devant des personnes qu'on connait pas/peu", pas dans le sens "dans l'espace public" ).

Mais bref, mon précédent message est caduque vu que je me suis plantée d'interlocuteur et que j'ai associé deux propos qui n'étaient pas tenus par la même personne. Encore désolée :)
Afficher plus
Afficher moins




Exact bounce:{} bounce:{} bounce:{}

Ce n'est pas grave voyons na:{}


---------------
"La poli­tique est théoriquement au-dessus de la puissance de l'argent, mais pratiquement elle en est devenue la prisonnière absolue."
(Publicité)
n°530965
testymoi2
K
Profil : Superstar
testymoi2
  1. answer
  2. Posté le 11/09/2017 à 17:41:20  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
J'ai envie de dire, que non, ce n'était pas mieux avant...

Faut arrêter de croire que c'était mieux avant. Le sexe était aussi peu tabou dans les années 70-80.

Et n'était pas plus poétique, sensuel et respectueux avant non plus.
Message cité 1 fois

---------------
Bien sûr, je le précise, parce qu'ici on est susceptible, c'est mon avis. Je n'en fais pas une généralité, je ne désigne personne, je ne souhaite heurter personne.
n°530966
Arsher
Profil : Légende
arsher
  1. answer
  2. Posté le 11/09/2017 à 18:16:29  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

testymoi2 a écrit :

J'ai envie de dire, que non, ce n'était pas mieux avant...

Faut arrêter de croire que c'était mieux avant. Le sexe était aussi peu tabou dans les années 70-80.

Et n'était pas plus poétique, sensuel et respectueux avant non plus.
Afficher plus
Afficher moins


Par contre, il y avait beaucoup moins d'opportunisme sexuel et de substances psychotropes dans les sociétés traditionnelles (pré-années 60). De même qu'il n'y avait pas eu de révolution libertaire. La débauche, c'était l'apanage de privilégiés.

Bon, ça l'est encore aujourd'hui (DSK et parties fines...), mais dans une société très urbaine et d'anonymat, il y a bien plus de personnes croisées et "croisables" que dans une société très rurale, où la virginité est chérie pour les femmes, pas de pilule et où tout se sait très vite.


---------------
Mâle blanc cis hétéro en voie d'autodestruction, pour rattraper des millénaires d'oppression patriarcale phallocrate, d'homophobie et de xénophobie.
(Publicité)
 Page :
1

Ajouter une réponse
Aller à :
 

Sujets relatifs
Parler de sexe au cours de SVT La morale et le sexe.
L'éducation et le sexe Sexe et cerveau, hommes/femmes, sommes nous égaux ?
Profiter des années étudiantes ou pas ? Y a-t-il de l'amour sans sexe ?
Le sexe chez les jeunes Ados, le sexe et le porno ?
Accro au sexe Le sexe.
La génération "Sexe, drogue & Vodka". bizutage
Plus de sujets relatifs à : Sexe et bizutage...La "Joie" des Soirées étudiantes

Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
vivre chez son copain 11 10/09/2017 à 12:12:46
Bonheur ou vérité 153 12/09/2017 à 14:21:17
Les enfants sur Internet (youtube en particulier) 10 15/09/2017 à 11:23:17
• DÉMONTRER L'INDÉMONTRABLE • 27 02/09/2017 à 21:42:26
Année sabbatique après le bac 5 04/09/2017 à 03:03:27