liste des connectés  Lancer une recherche S'inscrire S'identifier Répondre à cette discussion Créer un nouveau message
 

Ajouter une réponse

 
Page photos
 
 Mot :  Pseudo :  
Vider la liste des messages à citer  
 Page :
1  2  3
Dernière Page
Page Suivante
Page Précédente
Première Page
Auteur
 Sujet :

Babylone 2.0

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
n°522627
Pooky_Goth
Profil : Superstar
pooky_goth
  1. answer
  2. Posté le 12/01/2017 à 15:20:45  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
(Publicité)
n°522628
Andraëlle
Profil : Notable
andraelle
  1. answer
  2. Posté le 12/01/2017 à 17:55:39  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Arsher a écrit :


Plusieurs remarques :
-La femme a intérêt à sélectionner le meilleur partenaire ou les meilleurs partenaires tout de même. Elle ne peut tomber enceinte que tous les ans à peu près (le record de fécondité homologué est de plus de 60 enfants pour une femme, et avec jumeaux et triplés), donc recherche des meilleurs caractères masculins pour la survie de l'enfant. Du moins, ça a longtemps été comme ça sur 200 000 ans d'homo sapiens. Car il n'y aura pas que les soins en bas-âge, il y aura aussi la nature profonde de l'enfant qui s'exprimera, sons système immunitaire etc. L'homme peut se permettre d'être moins regardant, vu ses capacités reproductives supérieures (même si une femme avec tous les atouts de reproductrice est prisée). Mais justement, si l'homme est réputé volage et sans vraiment avoir de situation, traditionnellement, les pères ne leur donnent pas leur fille, par crainte des bâtards comme tu as identifié. C'est justement la surveillance de la sexualité féminine et le cadre rigide du mariage traditionnel qui protégeait les familles modestes. Seules les personnes puissantes pouvaient se permettre de faire des enfants illégitimes et les assumer plus ou moins.
De toute manière, signalons que la vie sexuelle active était un luxe, puisque la plupart des hommes travaillaient de manière physique jadis et ce sans mécanisation sophistiquée. Les travaux harassants pompant beaucoup d'énergie, il y en a moins pour l'activité sexuelle. Tous les gars ayant fait des boulots physiques ici savent de quoi je parle. Il est impossible de bosser comme un mulet et d'avoir en même temps une sexualité exacerbée, sinon c'est l'épuisement rapide. Donc répétons que jadis, une sexualité épanouie et purement récréative était un luxe, pour les hommes comme pour les femmes en majorité


Je suis d'accord pour la partie sur la sélection, "les meilleurs partenaires" : en "choisir" plusieurs "viables" c'est ce qui accroit les chances de grossesses jap:{} .
Pour ce qui est des hommes volages et sans situation recalés par nos Papa, je suis également d'accord, mais comme tu le dis il est ici question du mariage traditionnel monogame, de la famille nucléaire, avant ça, avant l'arrivée des notions de propriétés, ces considérations étaient caduques, et quand on parle d'une inégalité biologique il me paraît intéressant d'aller voir plus loin en arrière.
Et je suis aussi d'accord : l'accès à la sexualité "récréative" a longtemps été un privilège des classes sociales les plus élevées. Il me semble que c'était Brantôme qui, alors qu'il vantait la grâce et l'inconstance des femmes aristocrates aux multiples liaisons illégitimes, blâmaient totalement les femmes "du peuple" qui cocufiaient leurs maris.



Citation :


-Si le désir féminin a été moins étudié de manière théorique, on l'a constaté de manière empirique pendant des millénaires, et ce de manière anhistorique et transculturelle. En effet, le désir est déraisonnable par essence et échappe à certaines injonctions culturelles dès lors que c'est possible. C'est la partie la plus ancienne et primaire du cerveau qui s'exprime durant l'acte, donc on peut constater des natures profondes. Certains sont dans des trips intellectualisants, froids et sophistiqués, mais ça demeure marginal

Là-dessus, je suis moins d'accord, les millénaires dont tu parles réellement se comptent au nombre de deux : y a 2500ans, on était davantage dans "l'ère des salopes" que dans celle des prudes ;)
Le fait est que, justement, on s'aperçoit que le corps réagit toujours, déraisonnable comme tu dis, c'est simplement l'interprétation qu'on fait de ces réactions qui ont été influencé par la répression. Elle-même, tout au long de son cours, n'a d'ailleurs pas toujours été effective : Albert le Grand, par exemple, conseillait la masturbation aux vierges adolescentes pour qu’elles "tempèrent leurs parties génitales et deviennent plus chastes. Car, que voulez-vous, il faut se rendre à l’évidence: vers 14 ans, la jeune fille commence à désirer l’acte sexuel."
Quelques années plus tard, on ne parlait plus de masturbation féminine, jusqu'à notre génération.
Je pense que le "dès lors que c'est possible" est important, ici. Les punitions utilisées étaient quand même pas des plus attrayantes et les "catins" existaient quand même toujours - qu'avaient-elles, ces femmes ?


Citation :



-Attention avec les bonobos. Si ce sont nos plus proches cousins avec les chimpanzés, gardons à l'esprit qu'ils ne constituent pas une ethnie humaine, mais bien une espèce distincte. Nous avons le même ancêtre mais plusieurs millions d'années d'évolution nous séparent. Et de toute manière, en terme de comportement, nous sommes plus proches du chimpanzé avec sa société hiérarchisée et son mâle dominant qui ressemble beaucoup à ce qui s'exprime dans de nombreuses sociétés chez nous. On n'est plus proche des mâles dominants qui évincent les autres mâles pour jouir des ressources que des partouzards menées par des femelles âgées. Je pourrais me servir de ça pour justifier mes propos, mais non car on est dans l'éthologie et plus dans l'anthropologie. Evoquer les bonobos pour tes justifications n'est pas si pertinent ici


 jap:{}
D'accord avec ça.
Néanmoins l'idée était surtout de comparer désir femelle chez la bonobo et chez l'humaine : l'étude faites sur l'imagerie très variée qui excite les femmes humaines semble nous rapprocher davantage, sur ce point, des bonobos que des chimpanzés. Les femelles bonobos ont d'ailleurs également des temps de grossesse et d'allaitement très semblables aux notre, ce qui devient intéressant quand on en vient à parler de reproduction. Je ne suis pas en train de dire que nous leurs sommes donc identiques et que notre société devrait ressembler à la leur (quoique... mais c'est un autre débat lol:{} ), simplement qu'avoir des femelles libidineuses et volages n'est pas une "énormité" ou une "incohérence" du point de vue de la sélection naturelle : ça a visiblement marché pour eux. Et ce qui est intéressant c'est qu'il y a une concordance du point de vue du désir féminin qu'on ne retrouve pas dans des sociétés pourtant plus semblables (les chimpanzés, comme tu citais).


Citation :



-Je ne suis pas essentialiste. Il n'existe pas de personne 100% F ou 100% M dans le réel, et les marginaux ont toujours existé. Moi, je regarde les tendances héritées des lois naturelles et tente d'anticiper et comprendre ce qui a le plus de chance de se produire
-Oui justement, la société du supermarché et des aides sociales permet d'hypertrophier notre ego et de mépriser la société traditionnelle. Pas dit que ça dure ad vitam aeternam ceci dit. On est déjà très très poussé en terme de sophistication. Mais on risque bientôt de manquer de ressources pour continuer la grande danse

 jap:{}
Mmmh'okay : utilisation abusive du terme d'essentialiste. Chouette de constater des nuances dans ton discours que j'avais pas perçu au préalable.

Pour la suite, tu veux bien expliciter le lien que tu fais avec la société du supermarché, des aides sociales, de notre égo ?
Message édité par Andraëlle le 12/01/2017 à 17:58:20
n°522629
Arsher
Profil : Légende
arsher
  1. answer
  2. Posté le 12/01/2017 à 19:46:17  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Oui, intéressant le cas des catins : elles ont existé pratiquement en tout temps et en tout lieu, de manière formelle ou informelle (femme objet, par exemple). Mais bon, si on a affaire à une "professionnelle du sexe", c'est pas quelque chose dont les gars se vantent, traditionnellement. Y a un côté honte et discrétion. On n'est pas fier de ses côtés les plus minables, en général, comme aller voir la femme à tout le monde et rentrer chez soi retrouver bobonne comme si de rien n'était.

En ce qui concerne le lien entre supermarché, aides sociales et hypertrophie de l'ego, ceci a à voir avec la révolution culturelle concomitante à l'évolution du capitalisme post-seconde guerre mondiale. Soit la recherche d'annihilation des cadres rigides traditionnels, au nom de la puissance du ça, la liberté de "jouir sans entrave", pour reprendre un slogan 68ard.
Afin de développer la société dite "de consommation" émergente dans les années 50, il a fallu casser certains tabous traditionnels et faire de soi-même consciemment ou inconsciemment, une marchandise avec une valeur. Pour augmenter cette valeur, l'injonction plus ou moins subtile est d'investir dans soi-même, par la consommation de produits. Les différentes revendications et la division sociale intensifiée par l'émergence des modes ont contribué à l'atomisation individuelle, qui de surcroît est de plus en plus urbain. On est passé d'une société rurale de rigidité et d'abnégation à une société urbaine et permissive (du moins, jusqu'à certains points et concernant ce qui est le plus promu au niveau sociétal).
On a donc une évolution anthropologique considérable où le culte de l'ego sert à booster la consommation, dans un but de promotion sociale (et vice versa). Les magazines féminins en sont remplis, de ces injonctions et incitations. La presse masculine s'y bien est mise aussi, en copiant presque sans honte la féminine.

La société est moins précaire de nos jours : nous avons de la nourriture "hors-sol" quasiment avec les supermarchés qui ne connaissent pas les saisons. Nous avons en plus des aides sociales pour prévenir ou diminuer les accidents de la vie. Et la femme peut désormais avoir un compte bancaire séparé du mari. Elle n'a même plus cette honte du divorce ou de la vie maritale. Bref, toutes les conditions sont présentes pour hypertrophier l'ego et diminuer au maximum les abnégations.

Deux bouquins, puisqu'on en est à citer des références : Le Capitalisme de la Séduction de Clouscard et La Culture du Narcissisme de Lasch.


---------------
Mâle blanc cis hétéro en voie d'autodestruction, pour rattraper des millénaires d'oppression patriarcale phallocrate, d'homophobie et de xénophobie.
n°522636
Andraëlle
Profil : Notable
andraelle
  1. answer
  2. Posté le 13/01/2017 à 09:47:42  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Arsher grosso-modo, si je comprend bien, c'est à cette évolution que tu associes le désir de faire bouger les choses sur le regard porté à la sexualité féminine ?
Je ne suis pas sûre de te suivre, là.

n°522637
Arsher
Profil : Légende
arsher
  1. answer
  2. Posté le 13/01/2017 à 12:52:41  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Oui, car de facto, nous avons une évolution anthropologique majeure. Déjà, plus de personnes accèdent à l'université (vivier des nouveautés sociales comme le mai 68 libertaire), le temps de loisirs s'allonge, il est plus rentable de promouvoir le narcissisme dans une logique capitalistique, nous avons des boulversements technologiques avec les nouveaux médias de masse etc... Beaucoup de choses sont liées.

Des années 50 jusqu'à aujourd'hui, les bouleversements ont été considérables. Et ce qu'on appelle le "progrès" a été permis par des conditions particulières.


---------------
Mâle blanc cis hétéro en voie d'autodestruction, pour rattraper des millénaires d'oppression patriarcale phallocrate, d'homophobie et de xénophobie.
n°522650
Andraëlle
Profil : Notable
andraelle
  1. answer
  2. Posté le 14/01/2017 à 11:04:27  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Mmmh.

Je ne suis pas sûre, quand on parle de soulèvement face à des injustices dangereuses, qu'il y soit juste question de narcissisme.

n°522656
Arsher
Profil : Légende
arsher
  1. answer
  2. Posté le 14/01/2017 à 11:47:04  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Non, mais c'est un piège du communautarisme revendicateur : tomber dans une espèce d'autoreproduction narcissique et en fin de compte fascisante, puisqu'on ne tolère guère les avis divergents. Des cas existent chez différents militants, j'en ai vu en vrai, sur les forums et réseaux sociaux à maintes reprises, jusqu'à la pathologie mentale.
Message cité 1 fois

---------------
Mâle blanc cis hétéro en voie d'autodestruction, pour rattraper des millénaires d'oppression patriarcale phallocrate, d'homophobie et de xénophobie.
(Publicité)
n°522661
Andraëlle
Profil : Notable
andraelle
  1. answer
  2. Posté le 14/01/2017 à 12:09:55  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Arsher a écrit :


Non, mais c'est un piège du communautarisme revendicateur : tomber dans une espèce d'autoreproduction narcissique et en fin de compte fascisante, puisqu'on ne tolère guère les avis divergents. Des cas existent chez différents militants, j'en ai vu en vrai, sur les forums et réseaux sociaux à maintes reprises, jusqu'à la pathologie mentale.


Mais l'idée d'avoir des avis divergents quand il est question de justice, c'est pas du coup encourager l'injustice ? Normal que ce soit perçu comme une attaque, violente qui plus est, quand on est dans la position de celui qui la subit, non ?

n°522664
Arsher
Profil : Légende
arsher
  1. answer
  2. Posté le 14/01/2017 à 12:28:12  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Toute dialectique est confrontation, donc violence potentielle. Seulement là, on ne parle pas de débat constructif mais d'ostracisme et de diabolisation systématique. La technique stalinienne de fasciser l'adversaire et donc de l'amalgamer avec une entité diabolique pour faire croire que tout débat est impossible, ça se voit très souvent. Traiter quelqu'un de "facho" avec qui on ne peut débattre est une forme de rejet social qui ne peut que créer des ghettos, que l'accusation soit justifiée ou pas (et avec toutes les meilleures intentions du monde en terme de justice sociale).

Tous les militants sociaux ne s'adonnent pas à cette pratique, mais c'est malheureusement récurrent. Moi-même, je me suis fait démoniser et le dialogue a été interrompu (gens "de gauche", justiciers sociaux, néonazis etc) alors que j'étais dans le simple échange d'arguments glaciaux et le logos. J'ai même vu une prof de fac multithésarde s'adonner à la mythomanie auprès de la police pour faire exclure des gens de manif.

Bref, rien pour faire avancer les choses et pour amoindrir les facteurs de division en France. Mais il n'y a pas qu'en France qu'on voit ces dérives. J'ai vu des afro-américains et des américains même blancs traiter d'autres blancs de "fucking white". L'imbécillité peut aller très loin.


---------------
Mâle blanc cis hétéro en voie d'autodestruction, pour rattraper des millénaires d'oppression patriarcale phallocrate, d'homophobie et de xénophobie.
n°522683
Andraëlle
Profil : Notable
andraelle
  1. answer
  2. Posté le 14/01/2017 à 22:06:21  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Je pense qu'il y a une différence entre la confrontation, qui induit une potentielle violence spontanée, effectivement (même s'il existe de supers outils pour les éviter un max), et la continuité de violences installées dans le quotidien de certains.
Mais je comprends ce dont tu parles, sauf que je ne le réduirais pas qu'au milieu militant/revendicatif, y a une attitude très semblable parmi les personnes qui se satisfont très bien de systèmes injustes : suffit de voir comment se fait traiter une meuf qui poserait un opinion même qu'un peu féministe sur les forums comme celui de jeuxvidéo.com... la discussion est simplement impossible, et les insultes fusent à une vitesse hallucinante - allant parfois jusqu'au harcèlement.

n°522688
Arsher
Profil : Légende
arsher
  1. answer
  2. Posté le 14/01/2017 à 23:02:57  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Jeuxvideo.com, c'est particulier :D C'est connu que ça concentre des types particulièrement aigris qui cherchent n'importe quel bouc émissaire pour se défouler. Sans compter les trolls ou les militants qui allument des mèches exprès (ça se fait aussi).

Sinon, le fait de savoir qu'on peut être tracé et poursuivi pour invective a déjà calmé pas mal de personnes. Heureusement, Internet n'a pas vocation à devenir une poubelle.


---------------
Mâle blanc cis hétéro en voie d'autodestruction, pour rattraper des millénaires d'oppression patriarcale phallocrate, d'homophobie et de xénophobie.
n°522694
Andraëlle
Profil : Notable
andraelle
  1. answer
  2. Posté le 15/01/2017 à 09:46:37  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Beh je trouve pas forcément que ce soit si isolé que ça...
Sans être aussi "extrêmes", je croise quand même beaucoup de gens qui ne veulent tout simplement pas entendre parler de féminisme/végétarisme/genre, etc, etc et avec qui le dialogue ne va pas du tout être possible.
Quand tu laisses pas passer des remarques dégueulasses, on t'en met plein la tronche.
Je crois que dès qu'il est question de devoir remettre en question son propre comportement - et je m'inclue dedans aussi - la plupart des gens éprouvent de fortes difficultés, mais que c'est pas propre à une façon de penser particulière...

(Au fait, merci pour les références données quelques messages plus haut, m'a permit de trouver ma prochaine lecture - même si je sais pas pourquoi, je sens que ça va piquer un peu.)
Message édité par Andraëlle le 15/01/2017 à 10:43:19
(Publicité)
n°522710
testymoi2
K
Profil : Superstar
testymoi2
  1. answer
  2. Posté le 15/01/2017 à 20:04:47  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Putain, Jeuxvideo.com a bien changé. Et dire qu'il y a 10 ans, j'ai failli être admin d'un de leur forum.


---------------
Bien sûr, je le précise, parce qu'ici on est susceptible, c'est mon avis. Je n'en fais pas une généralité, je ne désigne personne, je ne souhaite heurter personne.
(Publicité)
 Page :
1  2  3
Dernière Page
Page Suivante
Page Précédente
Première Page

Ajouter une réponse
Aller à :
 

Sujets relatifs
Plus de sujets relatifs à : Babylone 2.0

Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
Pour ou contre la fourrure ? 37 14/01/2017 à 15:03:12
Les bonnes notes : inutile ? 17 27/01/2017 à 23:11:23
la relation des hommes et des femmes 9 07/01/2017 à 21:36:31
la relation des femmes 7 08/02/2017 à 09:16:35
la relation des hommes 5 06/01/2017 à 12:08:19