|-  

||-  Avortement.

 

liste des connectés  Lancer une recherche S'inscrire S'identifier Répondre à cette discussion Créer un nouveau message
 

Ajouter une réponse

 
Page photos
 
 Mot :  Pseudo :  
Vider la liste des messages à citer  
 Page :
1  2  3  4  5  6  7  8
Dernière Page
Page Suivante
Page Précédente
Première Page
Auteur
 Sujet :

Avortement.

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
n°480063
Whatever.
Amy, 13 ans, Photographie, Thêatre <3
Profil : Inconnu
whatever8
  1. answer
  2. Posté le 30/07/2014 à 18:29:39  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
L'Avortement.
Un sujet donc on parle beaucoup c'est temps si..
Etes vous pour ou contre le droit de l'avortement?
Pourquoi?
En quels cas un femme y a droit?
Pourquoi n'aurait elle pas le droit?
Les points poisitifs et les points négatif de l'avortement.

(Publicité)
n°480064
Zombtal
Soyons forts.
Profil : Notable
zombtal
  1. answer
  2. Posté le 30/07/2014 à 18:52:15  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Dans un cas général, je suis plutôt pour l'avortement.
Je prends un exemple plutôt extrême, mais qui malheureusement existe:
Une femme se fait violer. Elle survit à l'agression, et est enceinte de son violeur. Il est complètement normal à mes yeux qu'elle puisse avorter.
Autre exemple: Une jeune fille a son premier rapport sexuel avec son copain. Par manque d'attention et d'expérience, elle tombe enceinte. Elle doit avoir la possibilité de ne pas garder l'enfant, qui serait certainement un frein à son adolescence, ses études.
Bien sur, il est important qu'il y ait un délais maximum à ne pas dépasser pour avorter. L'avortement reste tout de même l'enlèvement de la vie à un futur enfant.


---------------
Ask: http://ask.fm/ValentineMBV

Ma page Facebook: https://www.facebook.com/pagedunemetalleuse
n°480066
Nom415o
  1. answer
  2. Posté le 30/07/2014 à 19:13:57  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
pour ma part, je suis pour l'avortement sauf dans quelques cas:

une femme ne veut pas avoir de gosses, elle tombe enceinte (et pas par accident, le mec n'avait pas de capotes, et elle en était consciente) et avorte. là, encore, ça va. elle refait ça encore, et encore, et encore, et encore... bref, elle extermine systématiquement sa progéniture, là, je considère ça comme exagéré. d'autant plus que c'est déjà arrivé avec une femme de la quarantaine qui décide de rester jeune à vie, du coup, elle va en boite, elle s'amuse, et elle baise (jusqu'à là, rien d'anormal), mais dès qu'elle apprends qu'elle est enceinte, elle avorte direct pour pouvoir continuer à rester "jeune" et à s'amuser.


il y a aussi le cas ou, elle est forcée à avorter, il est évident qu'elle ne le veut pas, mais son mari ne supportant pas les mômes la menace, elle va donc, à contre cœur chez le médecin pour se faire avorter, le médecin le voit bien, il est pas con, pourtant, il décide de la faire avorter. je sais pas si il y a eu ce genre de cas, mais l'inverse m'étonnerais bien.

il doit bien avoir d'autres raisons ou une femme de devrait pas avorter (du moins, selon moi)

n°480067
Mom073o
  1. answer
  2. Posté le 30/07/2014 à 19:20:17  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
" encore et encore et encore " c'est quand même peu probable, après le premier avortement il ne suffit plus de prendre des cachets mais il faut subir une intervention médicale, douloureuse. De plus, le risque de stérilité est croissant, donc " à force ", si je puis dire, le problème ne se pose plus.

Ensuite, je trouve que c'est un débat qui n'a pas lieu d'être. L'avortement est un droit, nous l'avons acquis, revenir en arrière serait impensable. Que l'état donne son feu vert ou pas, ils auront toujours lieu, je préfère que quelques culs pincés se sentent offensés dans leur coin et qu'on préserve le droit à l'IVG assisté médicalement, plutôt que d'y renoncer et retourner aux méthodes lugubres et illégales qui mettent en danger la vie de la mère.
Message cité 1 fois
n°480068
Nom415o
  1. answer
  2. Posté le 30/07/2014 à 19:31:56  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
si je me rappelle bien, la femme dont je parlais à la fin en avais déjà fait 2 ou 3, mais j'ai exagéré pour ajouter de la puissance à mes propos (j'aurais peut être pas dû)

mais tu sais, un débat peut avoir lieu, même si le sujet à déjà été traité, on a autorisé le mariage homosexuel, pourtant, il y a encore des débats (faut dire, c'est encore chaud comme sujet).
Et puis, si on devais supprimer tous les débats sous prétexte que la loi autorise ou pas telle ou telle pratique, on ne parlerais de rien d'intéressant, puis les gens qui sont contre, les "culs pincés" comme tu dis si bien, ont eux aussi des bonnes raisons de ne pas être pour l'avortement. après, faudrait pas qu'il imposent leur point de vue à toute les françaises, ça serais... une dictature, une atrocité, un crime, bref, ça serais la merde.

par contre, j'suis d'accord avec toi quand tu dis que vaut mieux garder ce droit vu que de toute façon ça se fera toujours, et que si on vous retire ce droit, vous le ferez, mais sous la table avec une dague ou autre.

(la technique du sandwich devrait marcher en théorie)

n°480069
Yrathus
I WAS ADORABLE ONCE
Profil : Star
yrathus
  1. answer
  2. Posté le 30/07/2014 à 20:03:54  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Totalement pour .


---------------
~ Violon recherche Viole afin de former un Duo ~
n°480070
Arsenio Erico
Profil : Etranger
arsenio-erico
  1. answer
  2. Posté le 30/07/2014 à 20:05:09  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Totalement pour.
Le droit à l'IVG est la clé de la libération de la femme car elle peut enfin disposer de son corps. Le corps, dans l'émancipation de la femme, est primordial.
On dit souvent que l'IVG est un meurtre. En France, on ne peut pas interrompre sa grossesse après douze semaines. A ce stade, nous n'avons qu'un embryon qui n'est aucunement de forme humaine. Aucune interaction sociale, pas d'éducation, tout cela est évident. Juste un organisme ne possédant aucune conscience de soi. Ce n'est pas un meurtre. C'est une partie du corps de la mère, à ce stade-là, et celle-ci peut disposer librement de son corps.
Message cité 1 fois
(Publicité)
n°480071
Arsher
Profil : Légende
arsher
  1. answer
  2. Posté le 30/07/2014 à 20:52:24  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Arsenio Erico a écrit :

Totalement pour.
Le droit à l'IVG est la clé de la libération de la femme car elle peut enfin disposer de son corps. Le corps, dans l'émancipation de la femme, est primordial.
En quoi est-ce primordial ?

On dit souvent que l'IVG est un meurtre. En France, on ne peut pas interrompre sa grossesse après douze semaines. A ce stade, nous n'avons qu'un embryon qui n'est aucunement de forme humaine.
Pas de forme humaine, mais il n'y a pas déjà 100% du matériel génétique de l'individu ?

Aucune interaction sociale, pas d'éducation, tout cela est évident.
Si tout cela est évident, pourquoi des personnes éduquées et intelligentes sont contre ?

Juste un organisme ne possédant aucune conscience de soi. Ce n'est pas un meurtre. C'est une partie du corps de la mère, à ce stade-là, et celle-ci peut disposer librement de son corps.
Un foetus n'a aucune conscience de lui-même non plus et pourtant on ne peut plus avorter après 12 semaines en France. Donc quid d'un foetus de 8 mois qui n'a pas non plus conscience de lui-même ?
Afficher plus
Afficher moins


---------------
Mâle blanc cis hétéro en voie d'autodestruction, pour rattraper des millénaires d'oppression patriarcale phallocrate, d'homophobie et de xénophobie.
n°480072
Arsenio Erico
Profil : Etranger
arsenio-erico
  1. answer
  2. Posté le 30/07/2014 à 21:12:31  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
- Dans le féminisme de deuxième vague (à comprendre à partir des années 60), le corps est mis en avant. Face à une nature parfois tyrannique (un bébé non voulu par exemple), il est important que la femme dispose librement de son corps. En effet, à l'époque, la préoccupation des féministes était au sujet de la fécondité : les femmes devaient avoir un accès facilité à la contraception et le droit à l'IVG en toute sécurité (et donc de ne pas se faire jeter l'anathème comme autrefois quand les femmes avortaient). Pour être libre, il faut que l'on puisse disposer de son corps. L'IVG, c'est aussi séparer reproduction et sexualité.

- Le sexe ne commence à se différencier qu'après le troisième mois, par exemple.
De plus, en quoi un organisme n'ayant aucune forme achevée de son espèce, ne possédant pas la capacité de vivre dans un autre milieu à ce stade-là peut être considéré comme humain ? On peut dire "potentiellement humain", plutôt. La conscience de soi fait bien plus que l'état physique (bien que celui-ci est important). Un embryon n'a pas un état physique achevé, donc et encore moins une conscience de soi étant donné l'absence de milieu extérieur, d'interactions avec lui-même ou autrui.

- Ce qui est évident, c'est qu'un embryon n'ait ni éducation, ni interaction sociale. C'est très très évident, même. Ou alors c'est un putain d'embryon trop fort, j'sais pas comment il fait.

- L'important, c'est éviter une IVG de caprice, le fameux "oh non, j'voulais pas un garçon, j'avorte" (car on peut savoir le sexe après le 3e mois) qui n'est pas possible en France.
De plus, une mère peut sentir le foetus bouger dans son ventre, il ne fera plus partie du corps de la mère mais est plutôt un hôte temporaire :)
Message cité 1 fois
n°480073
Nom415o
  1. answer
  2. Posté le 30/07/2014 à 21:22:48  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Arsenio Erico a écrit :

- Dans le féminisme de deuxième vague (à comprendre à partir des années 60), le corps est mis en avant. Face à une nature parfois tyrannique (un bébé non voulu par exemple), il est important que la femme dispose librement de son corps. En effet, à l'époque, la préoccupation des féministes était au sujet de la fécondité : les femmes devaient avoir un accès facilité à la contraception et le droit à l'IVG en toute sécurité (et donc de ne pas se faire jeter l'anathème comme autrefois quand les femmes avortaient). Pour être libre, il faut que l'on puisse disposer de son corps. L'IVG, c'est aussi séparer reproduction et sexualité.

- Le sexe ne commence à se différencier qu'après le troisième mois, par exemple.
De plus, en quoi un organisme n'ayant aucune forme achevée de son espèce, ne possédant pas la capacité de vivre dans un autre milieu à ce stade-là peut être considéré comme humain ? On peut dire "potentiellement humain", plutôt. La conscience de soi fait bien plus que l'état physique (bien que celui-ci est important). Un embryon n'a pas un état physique achevé, donc et encore moins une conscience de soi étant donné l'absence de milieu extérieur, d'interactions avec lui-même ou autrui.

- Ce qui est évident, c'est qu'un embryon n'ait ni éducation, ni interaction sociale. C'est très très évident, même. Ou alors c'est un putain d'embryon trop fort, j'sais pas comment il fait.

- L'important, c'est éviter une IVG de caprice, le fameux "oh non, j'voulais pas un garçon, j'avorte" (car on peut savoir le sexe après le 3e mois) qui n'est pas possible en France.
De plus, une mère peut sentir le foetus bouger dans son ventre, il ne fera plus partie du corps de la mère mais est plutôt un hôte temporaire :)
Afficher plus
Afficher moins

je vais juste m'attarder sur cette phrase.
il est considéré comme humain pour les raisons suivantes: ses parents sont humains, ses gènes sont différents à 2% des tiens (à quelques fractions de pour cent près) ce qui en fait un autre individu de ton espèce.
petit exemple: puis, une larve, c'est bien un insecte pas fini qui ne peut pas vivre ailleurs que dans 1 endroit spécial, pourtant, ça n'en reste pas moins une jeune mouche (ou abeille, ou autre) qui n'a pas sa forme finale et qui n'a pas grand chose en commun avec cette forme.

Message cité 1 fois
n°480074
Arsenio Erico
Profil : Etranger
arsenio-erico
  1. answer
  2. Posté le 30/07/2014 à 21:28:04  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Une chenille est une chenille et un papillon est un papillon. Une chenille est potentiellement un papillon.
Message cité 1 fois
n°480075
Arsenio Erico
Profil : Etranger
arsenio-erico
  1. answer
  2. Posté le 30/07/2014 à 21:30:02  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Tuer une chenille, ce n'est pas tuer un papillon.
Avorter, ce n'est pas tuer un être humain. C'est enlever l'embryon qui ne se manifeste pas d'un oeil extérieur pour l'être humain et qui fait davantage partie du corps de la mère.
Message cité 1 fois
(Publicité)
n°480076
Nom415o
  1. answer
  2. Posté le 30/07/2014 à 21:41:50  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Arsenio Erico a écrit :

Une chenille est une chenille et un papillon est un papillon. Une chenille est potentiellement un papillon.
Afficher plus
Afficher moins

tu sais que le pape a utilisé les mêmes termes contre l'avortement mais en inversant ce que tu dis. il disais que tuer un embryon, c'est tuer un potentiel humain, donc une potentielle âme (d'ailleurs, il utilisais ça aussi pour les spermatozoïdes)

Arsenio Erico a écrit :

Tuer une chenille, ce n'est pas tuer un papillon.
Avorter, ce n'est pas tuer un être humain. C'est enlever l'embryon qui ne se manifeste pas d'un oeil extérieur pour l'être humain et qui fait davantage partie du corps de la mère.
Afficher plus
Afficher moins

effectivement, tuer une chenille, c'est pas tuer un papillon comme rouler en camion ne tue pas les hommes (sauf si tu leur roule dessus(bah oui, c'est pas ton camion qui va décimer toute vie sur terre, mais le CO2 relâche dans l'atmosphère va, avec l'accumulation tuer tous les humains ainsi que pas mal d'êtres vivants, mais ton camion y est pour rien) et planter un couteau dans le cœur de quelqu'un ne le tue pas (bah oui, c'est l'arrêt de cerveau qui le tue).

tuer une chenille équivaut à entrainer la mort d'un papillon, ou sa "non-naissance" si on suis ta logique (mais qu'on utilise mes termes).

puis, l'embryon vis plus comme un parasite en symbiose si on y réfléchis, il s'incruste dans les muqueuse et se relie au réseau sanguin pour y prendre les nutriments et pour y rejeter les déchets

Message cité 1 fois
n°480077
fallenrazi​el
Fukuro
Profil : Légende
fallenraziel
Sur mon blog :
  1. homepage
  2. answer
  3. Posté le 30/07/2014 à 21:55:39  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Citation :

Citation :
Si tout cela est évident, pourquoi des personnes éduquées et intelligentes sont contre ?


Y a aussi (si ce n'est plus) des tas de personnes débiles et arriérées qui sont contre, donc à ce compte-là...


---------------
"Autant mon appétit de savoir ce que j'ignore et que d'autres savent (les scientifiques, par exemple, mais ils ne sont pas les seuls) reste vif, comma le découverte d'un monde, comme l'appelle d'un plaisir inconnu, autant ma croyance, si c'en est une, consiste à rejeter les croyances des autres. C'est ce qu'on me dit, quelquefois, "tu refuses de croire en Dieu, d'espérer une vie éternelle". Exact. Avec cette nuance : ce n'est pas un refus, c'est une impossibilité. Mon rejet de toute croyance est une croyance comme une autre. Peut-être. Mais une croyance en quoi ? Je ne vois pas. Je n'essaie même pas de répondre à cette question. Je m'interroge sur moi-même comme sur les autres."
Jean-Claude Carrière, Croyance

http://zyrconia.canalblog.com/​
https://fallenrazziel.tumblr.c​om/
http://gemminy0.wixsite.com/ge​mminy
https://www.wattpad.com/user/G​emminyRcitdeScience
n°480078
Arsenio Erico
Profil : Etranger
arsenio-erico
  1. answer
  2. Posté le 30/07/2014 à 21:57:36  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Non, je ne le savais pas. L'IVG supprime évidemment le futur que pourrait avoir l'embryon (s'il n'y a pas de fausse-couche avant). Il lui évite de mourir à six ans d'un accident de voiture, par exemple. A six ans, c'est tragique. A - 6 mois, un peu moins, ce n'est qu'un embryon sans conscience de soi et sans forme humaine qui gêne la mère qui l'a fécondé. Après, l'IVG n'est certainement pas une opération psychologiquement facile non plus mais rien à voir.
Et ?... Quel rapport avec l'avortement ? Non parce que tu pars dans des délires métaphoriques qui brouillent le sens de ton propos.

Oui. Ma réponse se trouve dans presque tous mes posts. Je sais que l'on empêche la naissance probable d'un futur être humain. Mais dire que c'est un meurtre, c'est aussi spéculer sur son avenir (peut-être sera-t-il mort-né). Car dans les faits, ce n'est pas un meurtre d'un être humain.


Un parasite généralement bien accueilli. Il fait partie intégrante du corps de la mère jusqu'au troisième mois, selon moi. La mère dispose de son corps.
Je me demande même si la mère se sent déjà mère avant même que l'alien ne soit foetus et bouge dans le ventre. Mais ça, je n'en sais rien. Autant demander à une mère ici présente.
Message cité 1 fois
Message édité par Arsenio Erico le 30/07/2014 à 21:58:40
n°480079
fallenrazi​el
Fukuro
Profil : Légende
fallenraziel
Sur mon blog :
  1. homepage
  2. answer
  3. Posté le 30/07/2014 à 21:58:49  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Non, un embryon n'est pas un individu, ni une personne (ce qui est synonyme d'ailleurs). Ce n'est ni plus ni moins qu'un... organisme qui a des gènes humains, mais ça s'arrête là.
Être un individu implique d'avoir une individualité, ce qu'un embryon n'a absolument pas.
Être un "être humain" ne s'arrête pas à la fusion de gamètes, c'est bien plus que ça. Ou alors c'est avoir une vision furieusement réductrice (et matérialiste) de l'être humain.
Message cité 1 fois
Message édité par fallenraziel le 30/07/2014 à 22:00:27

---------------
"Autant mon appétit de savoir ce que j'ignore et que d'autres savent (les scientifiques, par exemple, mais ils ne sont pas les seuls) reste vif, comma le découverte d'un monde, comme l'appelle d'un plaisir inconnu, autant ma croyance, si c'en est une, consiste à rejeter les croyances des autres. C'est ce qu'on me dit, quelquefois, "tu refuses de croire en Dieu, d'espérer une vie éternelle". Exact. Avec cette nuance : ce n'est pas un refus, c'est une impossibilité. Mon rejet de toute croyance est une croyance comme une autre. Peut-être. Mais une croyance en quoi ? Je ne vois pas. Je n'essaie même pas de répondre à cette question. Je m'interroge sur moi-même comme sur les autres."
Jean-Claude Carrière, Croyance

http://zyrconia.canalblog.com/​
https://fallenrazziel.tumblr.c​om/
http://gemminy0.wixsite.com/ge​mminy
https://www.wattpad.com/user/G​emminyRcitdeScience
n°480080
Nom415o
  1. answer
  2. Posté le 30/07/2014 à 22:17:37  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Arsenio Erico a écrit :

Non, je ne le savais pas. L'IVG supprime évidemment le futur que pourrait avoir l'embryon (s'il n'y a pas de fausse-couche avant). Il lui évite de mourir à six ans d'un accident de voiture, par exemple. A six ans, c'est tragique. A - 6 mois, un peu moins, ce n'est qu'un embryon sans conscience de soi et sans forme humaine qui gêne la mère qui l'a fécondé. Après, l'IVG n'est certainement pas une opération psychologiquement facile non plus mais rien à voir.


Et ?... Quel rapport avec l'avortement ? Non parce que tu pars dans des délires métaphoriques qui brouillent le sens de ton propos.

(oui, ça c'est mon problème, je pars vite dans mes délires... mais ce que je voulais dire, c'est que faire une chose tel qu'avorter à des conséquences que je considère comme un meurtre)

Oui. Ma réponse se trouve dans presque tous mes posts. Je sais que l'on empêche la naissance probable d'un futur être humain. Mais dire que c'est un meurtre, c'est aussi spéculer sur son avenir (peut-être sera-t-il mort-né). Car dans les faits, ce n'est pas un meurtre d'un être humain.

(bah, si, selon moi, ça a des gènes semblables aux miens sur quasiment tous les points (sur le physique notamment, et encore, les variations ne sont que très légères) ça existe, c'est constitué de cellules vivantes semblables à celles de tous les animaux, il a son propre système nerveux, c'est juste, selon moi, un organisme dépendant de sa mère)

Un parasite généralement bien accueilli. Il fait partie intégrante du corps de la mère jusqu'au troisième mois, selon moi. La mère dispose de son corps.

(oui, mais non, on a, lors d'une grossesse, 2 organismes bien différents: le bébé, la mère, et ils vivent en symbiose (l'un assurant la survie de l'un, l'autre assurant la survie de l'espèce), l'un dépend de l'autre directement, l'autre dépend de l'un indirectement)

Je me demande même si la mère se sent déjà mère avant même que l'alien ne soit foetus et bouge dans le ventre. Mais ça, je n'en sais rien. Autant demander à une mère ici présente.

(selon ma mère, "une mère aime son enfant avant même qu'il ne naisse". et elle sais de quoi elle parle, ma grande sœur est morte prématurément)
Afficher plus
Afficher moins


fallenraziel a écrit :

Non, un embryon n'est pas un individu, ni une personne (ce qui est synonyme d'ailleurs). Ce n'est ni plus ni moins qu'un... organisme qui a des gènes humains, mais ça s'arrête là.
Être un individu implique d'avoir une individualité, ce qu'un embryon n'a absolument pas.
Être un "être humain" ne s'arrête pas à la fusion de gamètes, c'est bien plus que ça. Ou alors c'est avoir une vision furieusement réductrice (et matérialiste) de l'être humain.
Afficher plus
Afficher moins

un embryon à son propre ADN, son propre système nerveux, son propre corps, et son propre futur. d'autant plus, mathématiquement parlant, un embryon est, comme à peu près toute choses toute chose, un individu.
selon moi, un embryon est un parasite et un corps à part entière. comme tout parasite, il à besoin de son hôte, mais comme tout être vivant, il est unique donc il est un individu.

enfin, je sais que je mon image de l'humain est assez réductrice et matérialiste par moments. là, je suis dans un moment ou je me sens très biologiste et plus micro-biologiste, donc, pour moi, un humain est une ville mouvante remplie de divers individus, certains sont hors la loi (les bactéries, les virus, les parasites qui nous sont pathogènes), et certains sont utiles à la société (la flore intestinale, la flore sur la peau, les bactéries, parasites et virus utiles,...).

et si t'aime pas quand j'ai ce point de vue, tu va pas m'aimer lors de mes périodes chimistes ou physicien. mais tu va m'adorer quand je serais en période artiste^^

n°480081
fallenrazi​el
Fukuro
Profil : Légende
fallenraziel
Sur mon blog :
  1. homepage
  2. answer
  3. Posté le 30/07/2014 à 22:22:59  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Tu penses donc, en toute honnêteté, qu'il n'y a strictement aucune différence entre toi et un tas de cellules de quelques jours ? Ben désolée, mais pour moi y en a des tas.
Un embryon n'a un futur que si ses parents lui en donnent un. Sais-tu combien de potentiels embryons ne se développeront pas suite à la sélection impitoyable qui se livre dans le corps féminin lors d'une fécondation ? Je ne me lamente pas plus sur le sort de ces potentiels embryons malchanceux que sur celui de l'embryon dont ses géniteurs ne veulent pas. Il est pas né, il est pas mort lol
En ce qui me concerne, l'idée d'individu va avec celle d'individualité, un embryon n'en a pas, point.
Message cité 1 fois

---------------
"Autant mon appétit de savoir ce que j'ignore et que d'autres savent (les scientifiques, par exemple, mais ils ne sont pas les seuls) reste vif, comma le découverte d'un monde, comme l'appelle d'un plaisir inconnu, autant ma croyance, si c'en est une, consiste à rejeter les croyances des autres. C'est ce qu'on me dit, quelquefois, "tu refuses de croire en Dieu, d'espérer une vie éternelle". Exact. Avec cette nuance : ce n'est pas un refus, c'est une impossibilité. Mon rejet de toute croyance est une croyance comme une autre. Peut-être. Mais une croyance en quoi ? Je ne vois pas. Je n'essaie même pas de répondre à cette question. Je m'interroge sur moi-même comme sur les autres."
Jean-Claude Carrière, Croyance

http://zyrconia.canalblog.com/​
https://fallenrazziel.tumblr.c​om/
http://gemminy0.wixsite.com/ge​mminy
https://www.wattpad.com/user/G​emminyRcitdeScience
n°480082
Arsenio Erico
Profil : Etranger
arsenio-erico
  1. answer
  2. Posté le 30/07/2014 à 22:27:40  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Fallenraziel a aussi répondu à ma place. Et de toute façon, je ne fais que me répéter.

n°480083
Nom415o
  1. answer
  2. Posté le 30/07/2014 à 22:30:37  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

fallenraziel a écrit :

Tu penses donc, en toute honnêteté, qu'il n'y a strictement aucune différence entre toi et un tas de cellules de quelques jours ? Ben désolée, mais pour moi y en a des tas.
Un embryon n'a un futur que si ses parents lui en donnent un. Sais-tu combien de potentiels embryons ne se développeront pas suite à la sélection impitoyable qui se livre dans le corps féminin lors d'une fécondation ? Je ne me lamente pas plus sur le sort de ces potentiels embryons malchanceux que sur celui de l'embryon dont ses géniteurs ne veulent pas. Il est pas né, il est pas mort lol
En ce qui me concerne, l'idée d'individu va avec celle d'individualité, un embryon n'en a pas, point.
Afficher plus
Afficher moins

c'est marrant, je me demande lequel de nous deux est le plus... humain (si je puis dire).
d'un coté, moi, je dis qu'un humain existe dès la fécondation, mais je considère un amas de cellule informe comme un humain car il a tout pour devenir grand (sauf exception, évidement),
et toi, tu pense qu'un humain en est un à partir de sa naissance (donc à partir du moment ou il a une bonne forme et ou il peut vivre en dehors), mais tu considère l'embryon comme un organe de la mère (tu me stop si je dis du caca)

puis, il y a des parents qui bannissent tout futur à leurs gamins en les balançant à la rue très jeunes, mais pourtant, ces gamins peuvent trouver un toit et avoir un avenir alors que leurs parent ne l'ont pas donné cette chance.

et pour moi, l'individualité est automatique à partir du moment ou tu existe.

Message cité 1 fois
n°480084
fallenrazi​el
Fukuro
Profil : Légende
fallenraziel
Sur mon blog :
  1. homepage
  2. answer
  3. Posté le 30/07/2014 à 22:38:51  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Donc tu limites l'humanité à la fécondation. Selon toi, il n'y a besoin de rien d'autre pour être une personne. Ben moi, je dis non. Tu es une personne, je suis une personne, un embryon n'est pas une personne. Tu es donc, comme je l'ai dit, furieusement matérialiste. Il me semblait qu'être humain, c'était un peu plus complexe que ça, mais bon, j'ai du mal comprendre lol
Jusqu'à temps qu'il soit viable et si la mère ne le considère pas comme un futur enfant auquel elle veut donner un avenir, un embryon est un parasite, qu'elle a tout à fait le droit de considérer de la sorte d'ailleurs, puisqu'un embryon est un corps étranger doté d'un adn différent du sien qui s'installe dans son corps. Le corps de la femme va d'ailleurs constamment attaquer cet embryon (comme il l'a fait avec les spermatozoïdes auparavant) dans le but bel et bien avoué de provoquer un avortement naturel, c'est notamment pour le défendre de sa propre mère que le placenta existe. Le corps même de la mère considère l'embryon comme un parasite et non comme un individu humain. Ca se sont les faits biologiques.
Et oui, être mère ne va pas de soi, et être humain non plus du reste.
Message édité par fallenraziel le 30/07/2014 à 22:43:09

---------------
"Autant mon appétit de savoir ce que j'ignore et que d'autres savent (les scientifiques, par exemple, mais ils ne sont pas les seuls) reste vif, comma le découverte d'un monde, comme l'appelle d'un plaisir inconnu, autant ma croyance, si c'en est une, consiste à rejeter les croyances des autres. C'est ce qu'on me dit, quelquefois, "tu refuses de croire en Dieu, d'espérer une vie éternelle". Exact. Avec cette nuance : ce n'est pas un refus, c'est une impossibilité. Mon rejet de toute croyance est une croyance comme une autre. Peut-être. Mais une croyance en quoi ? Je ne vois pas. Je n'essaie même pas de répondre à cette question. Je m'interroge sur moi-même comme sur les autres."
Jean-Claude Carrière, Croyance

http://zyrconia.canalblog.com/​
https://fallenrazziel.tumblr.c​om/
http://gemminy0.wixsite.com/ge​mminy
https://www.wattpad.com/user/G​emminyRcitdeScience
n°480085
Nom415o
  1. answer
  2. Posté le 30/07/2014 à 22:58:37  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
(en fait, je viens de capter que tu étais fallenraziel (tu change trop souvent d'avatar pour que je réussisse à mettre un visage virtuel sur toi))

bon, je vais être franc, comme d'habitude, mon esprit de contradiction me dis de répliquer encore et encore jusqu'à ma mort. mais bon. pour une fois, je vais faire quelque chose que j'ai pas trop l'habitude de faire: mettre mes idées au propre.



selon moi, l'avortement est justifiable sauf pour quelques exceptions que j'ai citées plus haut car:

1) un embryon vit dans le ventre de sa mère et une fois né, il aura besoin de sa mère pour vivre. or, si la mère ne veut pas avoir la responsabilité d'un gosse ou qu'elle ne veut pas d'un bébé dans son ventre, son corps et sa vie lui appartenant, elle a le droit d'avorter.
2) le bébé n'est pas forcément voulu et il peut être né d'un viol, ce qui peut rend sa simple existence, gênante ou horrible selon la femme.
3) un bébé jeune empêche, ou du moins ralentis, les études d'une jeune femme. si cette femme ne veut pas arrêter ses études, et si pour ça elle doit avorter et qu'elle le veut, elle a toutes les raisons de le faire (sauf celles d'une mère, évidement)

Cela dis, je ne considère pas moins cet acte comme un meurtre pour les raisons suivantes:

1) il est vivant car il grandis, il pourra se reproduire si on le laisse grandir, et il respire (d'une façon spéciale, je te l'accorde) (du moins, tant qu'il est accroché à sa mère comme un parasite)
2) il est unique car il est vivant et le fait que se mère le rejette "naturellement" en est une preuve, ça prouve qu'il (tiens, "qu'" fait à peu près la même taille que "2) " n'est pas un organe de sa mère, et probablement pas un de son père non plus. il est donc unique
3) il est humain car il a des gènes humains, et que sa constitution moléculaire/cellulaire est semblable à la notre. (oui, je sais, j'suis matérialiste quand je m'y met)
4) empêcher un être humain potentiel de grandir et de vivre plus longtemps équivaut, pour moi, à un meurtre.


pfiou, j'ai eu du mal à retrouver toute les idées qui m'étaient venue en cours de route et à tout remettre en place de façon organisée...

n°480086
fallenrazi​el
Fukuro
Profil : Légende
fallenraziel
Sur mon blog :
  1. homepage
  2. answer
  3. Posté le 30/07/2014 à 23:12:11  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
"Il est unique car il est vivant" :??:
Je vois pas le rapport, y a des tas d'organismes vivants qui ne sont pas uniques et qui n'ont aucune individualité, les bactéries ou les unicellulaires qui se reproduisent par division ou clonage par exemple. Et franchement, un embryon à ce stade est bien plus proche de ces organismes que d'un humain parfaitement constitué, qui a une conscience, de soi, des autres de ce qui l'entoure, des rêves, des centres d'intérêt, des projets, qui produit des choses, en aiment d'autres, etc. L'écart est abyssal en fait.
Message cité 1 fois
Message édité par fallenraziel le 30/07/2014 à 23:12:33

---------------
"Autant mon appétit de savoir ce que j'ignore et que d'autres savent (les scientifiques, par exemple, mais ils ne sont pas les seuls) reste vif, comma le découverte d'un monde, comme l'appelle d'un plaisir inconnu, autant ma croyance, si c'en est une, consiste à rejeter les croyances des autres. C'est ce qu'on me dit, quelquefois, "tu refuses de croire en Dieu, d'espérer une vie éternelle". Exact. Avec cette nuance : ce n'est pas un refus, c'est une impossibilité. Mon rejet de toute croyance est une croyance comme une autre. Peut-être. Mais une croyance en quoi ? Je ne vois pas. Je n'essaie même pas de répondre à cette question. Je m'interroge sur moi-même comme sur les autres."
Jean-Claude Carrière, Croyance

http://zyrconia.canalblog.com/​
https://fallenrazziel.tumblr.c​om/
http://gemminy0.wixsite.com/ge​mminy
https://www.wattpad.com/user/G​emminyRcitdeScience
n°480088
Nom415o
  1. answer
  2. Posté le 30/07/2014 à 23:20:25  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

fallenraziel a écrit :

"Il est unique car il est vivant" :??:
Je vois pas le rapport, y a des tas d'organismes vivants qui ne sont pas uniques et qui n'ont aucune individualité, les bactéries ou les unicellulaires qui se reproduisent par division ou clonage par exemple. Et franchement, un embryon à ce stade est bien plus proche de ces organismes que d'un humain parfaitement constitué, qui a une conscience, de soi, des autres de ce qui l'entoure, des rêves, des centres d'intérêt, des projets, qui produit des choses, en aiment d'autres, etc. L'écart est abyssal en fait.
Afficher plus
Afficher moins

pour reprendre ton exemple des bactéries, entre 2 bactéries, il y a un changement minime des gènes, comme pour les humains, sans ce petit changement, on ne serais pas là aujourd'hui, mais on ne serais que des bactéries. puis, un clone, à part les gènes de son original, il a quoi en commun avec lui?
selon moi, si on fais juste un clone d'une personne sans lui donner de souvenirs de son original, il aura sa propre vie de son coté, comme un jumeau, il n'aura pas le même passé, pas le même point de vue, pas les mêmes gouts, bref, il n'aura que les gènes de son original, et bien que ça ne soit pas exactement pareil pour les êtres unicellulaires, il n'y a pas 2 bactéries qui ont vécu au même moment au même endroit, et c'est ce qui fait qu'elles sont uniques, même si elles ont les mêmes gènes à plus de 99%.

n°480089
fallenrazi​el
Fukuro
Profil : Légende
fallenraziel
Sur mon blog :
  1. homepage
  2. answer
  3. Posté le 30/07/2014 à 23:28:32  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Avant de se poser la question, il faut envisager les bactéries comme autre chose que des vaisseaux porteurs d'informations génétiques. Or de mon point de vue c'est tout ce qu'ils sont. De même que les embryons.
Il n'y a changement de gènes qui si il y a interactions entre deux individus ; un organisme qui se divise ne change pas de gènes, comment le pourrait-il ? C'est d'ailleurs pour ça (du moins on le pense) que la sexualité est apparue, pour permettre le brassage et la diversité génétique, ce que les bactéries n'avaient pas. Les organismes identiques sont plus vulnérables à tous les dangers biologiques possibles, car si un succombe les autres suivent. Parce qu'ils sont identiques justement.
Message cité 1 fois
Message édité par fallenraziel le 30/07/2014 à 23:29:32

---------------
"Autant mon appétit de savoir ce que j'ignore et que d'autres savent (les scientifiques, par exemple, mais ils ne sont pas les seuls) reste vif, comma le découverte d'un monde, comme l'appelle d'un plaisir inconnu, autant ma croyance, si c'en est une, consiste à rejeter les croyances des autres. C'est ce qu'on me dit, quelquefois, "tu refuses de croire en Dieu, d'espérer une vie éternelle". Exact. Avec cette nuance : ce n'est pas un refus, c'est une impossibilité. Mon rejet de toute croyance est une croyance comme une autre. Peut-être. Mais une croyance en quoi ? Je ne vois pas. Je n'essaie même pas de répondre à cette question. Je m'interroge sur moi-même comme sur les autres."
Jean-Claude Carrière, Croyance

http://zyrconia.canalblog.com/​
https://fallenrazziel.tumblr.c​om/
http://gemminy0.wixsite.com/ge​mminy
https://www.wattpad.com/user/G​emminyRcitdeScience
n°480090
Mom073o
  1. answer
  2. Posté le 30/07/2014 à 23:33:16  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
On m'explique pourquoi " le viol " c'est le seul argument valable de certains dans le discours pro IVG ?

On doit vraiment en arriver là pour avoir le droit de disposer de son corps ? Ça devient alarmant de voir que certains n'envisagent pas la femme prendre le contrôle sur ce que la nature lui à donné autrement que pour des raisons d'une extrême gravité (et surtout extérieures à sa volonté, ça en dit beaucoup sur la mentalité contemporaine à propos du statut de la femme).

La femme n'a pas le droit d'assumer sa liberté sexuelle au même titre que l'homme car elle " risque de donner la vie " ?
Message cité 1 fois
n°480091
fallenrazi​el
Fukuro
Profil : Légende
fallenraziel
Sur mon blog :
  1. homepage
  2. answer
  3. Posté le 30/07/2014 à 23:38:08  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Moi je dis dans ce cas-là, on devrait interdire aux hommes de se masturber ou de jouir simplement, rien qu'à cause de tous les potentiels bébés qu'ils foutent en l'air lol On verra si tout d'un coup, ils prennent pas la liberté du corps de la femme au sérieux XD
Message cité 2 fois

---------------
"Autant mon appétit de savoir ce que j'ignore et que d'autres savent (les scientifiques, par exemple, mais ils ne sont pas les seuls) reste vif, comma le découverte d'un monde, comme l'appelle d'un plaisir inconnu, autant ma croyance, si c'en est une, consiste à rejeter les croyances des autres. C'est ce qu'on me dit, quelquefois, "tu refuses de croire en Dieu, d'espérer une vie éternelle". Exact. Avec cette nuance : ce n'est pas un refus, c'est une impossibilité. Mon rejet de toute croyance est une croyance comme une autre. Peut-être. Mais une croyance en quoi ? Je ne vois pas. Je n'essaie même pas de répondre à cette question. Je m'interroge sur moi-même comme sur les autres."
Jean-Claude Carrière, Croyance

http://zyrconia.canalblog.com/​
https://fallenrazziel.tumblr.c​om/
http://gemminy0.wixsite.com/ge​mminy
https://www.wattpad.com/user/G​emminyRcitdeScience
n°480092
Arsenio Erico
Profil : Etranger
arsenio-erico
  1. answer
  2. Posté le 30/07/2014 à 23:42:24  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
On en a vite fait le tour, quand même. C'est pour ça que je me suis empressé de répondre à ce topic, pour ne pas faire du pré-mâché.

n°480093
Nom415o
  1. answer
  2. Posté le 30/07/2014 à 23:48:01  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

fallenraziel a écrit :

Avant de se poser la question, il faut envisager les bactéries comme autre chose que des vaisseaux porteurs d'informations génétiques. Or de mon point de vue c'est tout ce qu'ils sont. De même que les embryons.
Il n'y a changement de gènes qui si il y a interactions entre deux individus ; un organisme qui se divise ne change pas de gènes, comment le pourrait-il ? C'est d'ailleurs pour ça (du moins on le pense) que la sexualité est apparue, pour permettre le brassage et la diversité génétique, ce que les bactéries n'avaient pas. Les organismes identiques sont plus vulnérables à tous les dangers biologiques possibles, car si un succombe les autres suivent. Parce qu'ils sont identiques justement.
Afficher plus
Afficher moins

oui, j'ai oublié un détail, les bactéries, comme nos cellules, ont un GROS défaut qui nous a été bénéfique: la mutation, bien qu'on ait un système de restauration d'ADN, il y a des bavures dans nos cellules, elles ne se répliquent pas à l'identique. elles mutent, et les bactéries, c'est pareil, c'est probablement ce qui a crée les êtres pluricellulaires selon moi.
pour ce qui est de l'apparition de la sexualité, tu a bien cerné le gros avantage qu'elle nous apporte comparé aux êtres asexués.
mais bon. pour en revenir à notre sujet, tu pense que les embryons sont des cargos à ADN? moi, je les voit plutôt comme des chenilles, ou des paquet ikea, il y a tout pour que ça est la forme finale, faut juste qu'on monte le tout, et encore, les embryons sont déjà en construction.
bon, je comprends globalement ton coup de gueule, mais je vais m'attarder sur une chose:
pense tu réellement que nous devons contrôler ce que la nature nous donne? la nature m'a donné des couilles et des spermatozoïdes pour enfanter, devrais'je, sous prétexte que c'est un don de la nature, me faire des opérations pour que mon sperme soit vert pomme, qu'il sente la fraise et pour que mes gosses soient tous blonds aux yeux bleus? non, il y a certaines choses qu'il ne faut pas contrôler. il faut faire avec certaines choses, et des fois, il faut savoir assumer ses actions.
t'a voulu faire l'amour sans capote malgré les risques d'avoir un môme, assume ton action. que tu sois un mec, ou une femme.

Message cité 3 fois
n°480094
fallenrazi​el
Fukuro
Profil : Légende
fallenraziel
Sur mon blog :
  1. homepage
  2. answer
  3. Posté le 30/07/2014 à 23:50:14  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Une table en kit n'est pas une table, on est d'accord.
Message cité 1 fois

---------------
"Autant mon appétit de savoir ce que j'ignore et que d'autres savent (les scientifiques, par exemple, mais ils ne sont pas les seuls) reste vif, comma le découverte d'un monde, comme l'appelle d'un plaisir inconnu, autant ma croyance, si c'en est une, consiste à rejeter les croyances des autres. C'est ce qu'on me dit, quelquefois, "tu refuses de croire en Dieu, d'espérer une vie éternelle". Exact. Avec cette nuance : ce n'est pas un refus, c'est une impossibilité. Mon rejet de toute croyance est une croyance comme une autre. Peut-être. Mais une croyance en quoi ? Je ne vois pas. Je n'essaie même pas de répondre à cette question. Je m'interroge sur moi-même comme sur les autres."
Jean-Claude Carrière, Croyance

http://zyrconia.canalblog.com/​
https://fallenrazziel.tumblr.c​om/
http://gemminy0.wixsite.com/ge​mminy
https://www.wattpad.com/user/G​emminyRcitdeScience
n°480095
Mom073o
  1. answer
  2. Posté le 30/07/2014 à 23:51:06  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

fallenraziel a écrit :

Moi je dis dans ce cas-là, on devrait interdire aux hommes de se masturber ou de jouir simplement, rien qu'à cause de tous les potentiels bébés qu'ils foutent en l'air lol On verra si tout d'un coup, ils prennent pas la liberté du corps de la femme au sérieux XD
Afficher plus
Afficher moins



Non mais c'est tellement ça... A croire que la femme est la seule à donner la vie sous prétexte qu'elle termine le travail. Pour moi l'embryon qui se fait avorter ne vaut pas plus que ces milliards de spermatozoïdes qui agonisent dans des chaussettes, alors pourquoi tout ce raffut autour de l'IVG ? Dans un monde où les hommes porteraient l'enfant, ce droit aurait été acquis depuis bien longtemps... Ou les femmes dirigeraient le monde et le pôle des inégalités serait totalement inversé, au choix.

Message cité 1 fois
n°480096
fallenrazi​el
Fukuro
Profil : Légende
fallenraziel
Sur mon blog :
  1. homepage
  2. answer
  3. Posté le 30/07/2014 à 23:52:32  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Sauf que celle qui assume (seule souvent), c'est la femme en général.
Tu as des couilles pour enfanter ? Tu te masturbes pas alors ? Parce que vlà le matériel génétique que tu fous au trou à chaque fois hein XD Imagine tous les bébés que tu pourrais faire avec !


---------------
"Autant mon appétit de savoir ce que j'ignore et que d'autres savent (les scientifiques, par exemple, mais ils ne sont pas les seuls) reste vif, comma le découverte d'un monde, comme l'appelle d'un plaisir inconnu, autant ma croyance, si c'en est une, consiste à rejeter les croyances des autres. C'est ce qu'on me dit, quelquefois, "tu refuses de croire en Dieu, d'espérer une vie éternelle". Exact. Avec cette nuance : ce n'est pas un refus, c'est une impossibilité. Mon rejet de toute croyance est une croyance comme une autre. Peut-être. Mais une croyance en quoi ? Je ne vois pas. Je n'essaie même pas de répondre à cette question. Je m'interroge sur moi-même comme sur les autres."
Jean-Claude Carrière, Croyance

http://zyrconia.canalblog.com/​
https://fallenrazziel.tumblr.c​om/
http://gemminy0.wixsite.com/ge​mminy
https://www.wattpad.com/user/G​emminyRcitdeScience
n°480097
fallenrazi​el
Fukuro
Profil : Légende
fallenraziel
Sur mon blog :
  1. homepage
  2. answer
  3. Posté le 30/07/2014 à 23:55:00  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Ca c'est clair. Si c'était les hommes qui portaient les gosses, l'avortement serait un saint sacrement autorisé depuis toujours. Mais la seconde moitié de l'humanité (et la plus concernée par le sujet) a eut pendant très longtemps uniquement le droit de fermer sa gueule et de pondre des petits mâles à son seigneur et maître, alors faut pas s'étonner.


---------------
"Autant mon appétit de savoir ce que j'ignore et que d'autres savent (les scientifiques, par exemple, mais ils ne sont pas les seuls) reste vif, comma le découverte d'un monde, comme l'appelle d'un plaisir inconnu, autant ma croyance, si c'en est une, consiste à rejeter les croyances des autres. C'est ce qu'on me dit, quelquefois, "tu refuses de croire en Dieu, d'espérer une vie éternelle". Exact. Avec cette nuance : ce n'est pas un refus, c'est une impossibilité. Mon rejet de toute croyance est une croyance comme une autre. Peut-être. Mais une croyance en quoi ? Je ne vois pas. Je n'essaie même pas de répondre à cette question. Je m'interroge sur moi-même comme sur les autres."
Jean-Claude Carrière, Croyance

http://zyrconia.canalblog.com/​
https://fallenrazziel.tumblr.c​om/
http://gemminy0.wixsite.com/ge​mminy
https://www.wattpad.com/user/G​emminyRcitdeScience
n°480098
Mom073o
  1. answer
  2. Posté le 30/07/2014 à 23:58:00  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 


Haha, rassures toi, je ne contredis pas la nature au point de me faire teindre les ovaires en vert pomme. Mais au même titre qu'un homme peut être vasectomisé, ou peut porter des préservatifs, je réclame le droit d'avorter, et de prendre la pilule.

Homme comme femme, nous déjouons la nature, la seule différence, c'est que si elle reprend ses droits, vous messieurs, pouvez continuer vos vies comme si de rien, alors que nous, " pauvres femelles ", sommes bloquées pendant neufs mois, et à terme, avec la responsabilité d'une nouvelle vie humaine. Si vous pouvez laisser mourir vos spermatozoïdes, laissez mourir nos embryons, ce serait aimable.

Et alors ce petit laïus de fin... Merci, merci encore de nous monter comme à notre époque la responsabilité de l'acte non protégé reviens encore et toujours à la femme.
Message cité 1 fois
n°480099
Nom415o
  1. answer
  2. Posté le 30/07/2014 à 23:58:13  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

fallenraziel a écrit :

Moi je dis dans ce cas-là, on devrait interdire aux hommes de se masturber ou de jouir simplement, rien qu'à cause de tous les potentiels bébés qu'ils foutent en l'air lol On verra si tout d'un coup, ils prennent pas la liberté du corps de la femme au sérieux XD
Afficher plus
Afficher moins

tu va rire, mais en Espagne, je crois qu'il y a eu un vote pour une loi comme celle là interdisant les Espagnols de se masturber car il tueraient, par conséquent, des milliards d'âmes potentielles sans aucune chance de survie

fallenraziel a écrit :

Une table en kit n'est pas une table, on est d'accord.
Afficher plus
Afficher moins

...ce fus un mauvais exemple de ma part, je le reconnais, puis, la table en kit serait plutôt l'œuf du moment de la fécondation au moment de s'accrocher à la mère. à partir du moment ou il doit y avoir une organisation dans les cellules pour construire, c'est une table en construction, donc une table... mais pas encore finie.

n°480100
fallenrazi​el
Fukuro
Profil : Légende
fallenraziel
Sur mon blog :
  1. homepage
  2. answer
  3. Posté le 31/07/2014 à 00:01:20  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Ben non, ça me fait pas rire, l'Espagne est en train de régresser sur ces sujets. Ca sent le retour des brides de la religion, c'est tragique...
Je ne vois rien de mal à démolir une table dont on a juste monté un pied.
Message cité 1 fois

---------------
"Autant mon appétit de savoir ce que j'ignore et que d'autres savent (les scientifiques, par exemple, mais ils ne sont pas les seuls) reste vif, comma le découverte d'un monde, comme l'appelle d'un plaisir inconnu, autant ma croyance, si c'en est une, consiste à rejeter les croyances des autres. C'est ce qu'on me dit, quelquefois, "tu refuses de croire en Dieu, d'espérer une vie éternelle". Exact. Avec cette nuance : ce n'est pas un refus, c'est une impossibilité. Mon rejet de toute croyance est une croyance comme une autre. Peut-être. Mais une croyance en quoi ? Je ne vois pas. Je n'essaie même pas de répondre à cette question. Je m'interroge sur moi-même comme sur les autres."
Jean-Claude Carrière, Croyance

http://zyrconia.canalblog.com/​
https://fallenrazziel.tumblr.c​om/
http://gemminy0.wixsite.com/ge​mminy
https://www.wattpad.com/user/G​emminyRcitdeScience
n°480101
LaKahina
Si heureuse... Indécemment heureuse***
Profil : Quidam
lakahina
  1. answer
  2. Posté le 31/07/2014 à 00:05:03  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
L'avortement, c'est comme pour le voile, qu'on trouve ça bien ou pas, que ça dérange les autres ou pas, ça se passe dans le corps de la femme, c'est aux femmes de décider pour elles même et personne ne devrait avoir son mot a dire sur la décision prise .
Message cité 1 fois
n°480102
fallenrazi​el
Fukuro
Profil : Légende
fallenraziel
Sur mon blog :
  1. homepage
  2. answer
  3. Posté le 31/07/2014 à 00:10:11  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

LaKahina a écrit :

L'avortement, c'est comme pour le voile, qu'on trouve ça bien ou pas, que ça dérange les autres ou pas, ça se passe dans le corps de la femme, c'est aux femmes de décider pour elles même et personne ne devrait avoir son mot a dire sur la décision prise .
Afficher plus
Afficher moins


Ce qui est encore plus drôle, c'est que les femmes qui portent le voile, de leur plein gré ou non, n'ont de toute façon pas le droit d'avorter, plutôt bizarre comme parallèle dans ce cas (et totalement hors sujet en plus). Etrange de comparer le symbole d'une religion qui opprime le corps féminin avec le plus grand droit obtenu par les luttes féministes...

Message cité 1 fois

---------------
"Autant mon appétit de savoir ce que j'ignore et que d'autres savent (les scientifiques, par exemple, mais ils ne sont pas les seuls) reste vif, comma le découverte d'un monde, comme l'appelle d'un plaisir inconnu, autant ma croyance, si c'en est une, consiste à rejeter les croyances des autres. C'est ce qu'on me dit, quelquefois, "tu refuses de croire en Dieu, d'espérer une vie éternelle". Exact. Avec cette nuance : ce n'est pas un refus, c'est une impossibilité. Mon rejet de toute croyance est une croyance comme une autre. Peut-être. Mais une croyance en quoi ? Je ne vois pas. Je n'essaie même pas de répondre à cette question. Je m'interroge sur moi-même comme sur les autres."
Jean-Claude Carrière, Croyance

http://zyrconia.canalblog.com/​
https://fallenrazziel.tumblr.c​om/
http://gemminy0.wixsite.com/ge​mminy
https://www.wattpad.com/user/G​emminyRcitdeScience
n°480104
Nom415o
  1. answer
  2. Posté le 31/07/2014 à 00:20:22  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

(oui, bon, je te l'accorde, mon exemple est un peu (beaucoup (très beaucoup)) exagéré. aucun homme irait se faire ce genre de chirurgie)
tu réclame de droit d'avorter et d'utiliser des moyens de contraceptions, et je ne te le retire pas, je dis seulement (oui du moins, j'ai essayé de dire) que quand tu fais une connerie du style baiser ta copine sans capote, et qu'elle tombe enceinte, le couple se doit d'assumer le môme, il est juste intolérable pour le mec que de se barrer, (tout comme pour la meuf après l'accouchement). après, si le couple est jeune et fais encore des études, il est tout à fait acceptable de tuer cet embryon si tel est leur souhait, cela dis, même si ça devais m'arriver, je n'approuve pas complètement l'avortement dans le cas ou l'enfant est conçu d'une connerie des parents. c'est le même principe que quand t'es gosse, tu fais une connerie, t'en subis les conséquences, en l'occurrence, les conséquences sont un gamin, ou un avortement.

ensuite, oui, on contrecarre la nature, mais on ne la contrôle pas, on ne peut pas, et on ne doit pas la contrôler. On doit juste assumer ses conneries quel que soit son sexe. d'ailleurs, ta phrase est... comment dire... pas sympa pour les mecs. mais bon, je présume que tu tes raisons de le penser, mais sache qu'il y a des connards parmi les mecs comme il y a des connasses parmi les filles. et que les mecs ne sont pas tous les mêmes!

enfin, ta dernière phrase doit être due au fait que mes messages soient souvent brouillons et pas faciles à comprendre pour quiconque n'est pas moi. Pourtant, en sachant cela, j'ai tout de même envie de te répondre "de rien"... la fatigue me rend chiant (ou alors, je ne m'en rends compte que quand je suis fatigué)
Message cité 2 fois
n°480105
fallenrazi​el
Fukuro
Profil : Légende
fallenraziel
Sur mon blog :
  1. homepage
  2. answer
  3. Posté le 31/07/2014 à 00:24:14  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Sauf que là, tu incites les jeunes parents (qui n'ont peut-être même pas envie de vivre ensemble et de former un couple) à considérer leur futur enfant comme une punition, un châtiment. Difficile de commencer sa vie quand tes parents te considèrent comme une faute... on le vit mal généralement. Cela me paraît au contraire un argument en faveur de l'avortement justement.
Message cité 1 fois
Message édité par fallenraziel le 31/07/2014 à 00:27:28

---------------
"Autant mon appétit de savoir ce que j'ignore et que d'autres savent (les scientifiques, par exemple, mais ils ne sont pas les seuls) reste vif, comma le découverte d'un monde, comme l'appelle d'un plaisir inconnu, autant ma croyance, si c'en est une, consiste à rejeter les croyances des autres. C'est ce qu'on me dit, quelquefois, "tu refuses de croire en Dieu, d'espérer une vie éternelle". Exact. Avec cette nuance : ce n'est pas un refus, c'est une impossibilité. Mon rejet de toute croyance est une croyance comme une autre. Peut-être. Mais une croyance en quoi ? Je ne vois pas. Je n'essaie même pas de répondre à cette question. Je m'interroge sur moi-même comme sur les autres."
Jean-Claude Carrière, Croyance

http://zyrconia.canalblog.com/​
https://fallenrazziel.tumblr.c​om/
http://gemminy0.wixsite.com/ge​mminy
https://www.wattpad.com/user/G​emminyRcitdeScience
(Publicité)
 Page :
1  2  3  4  5  6  7  8
Dernière Page
Page Suivante
Page Précédente
Première Page

Ajouter une réponse
Aller à :
 

Sujets relatifs
avortement Avortement
avortement : décision a prendre a deux ? Avortement: légalement anonyme et gratuit
AVORTEMENT ! POUR OU CONTRE ? Avortement
Avortement  
Plus de sujets relatifs à : Avortement.

Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
Maison de naissance pour ou contre 2 30/07/2014 à 05:15:44
L'auto-censure? 12 30/07/2014 à 14:17:10
Les salaires de notre gouvernement français ? 11 31/07/2014 à 11:37:07
Que pensez vous des relations prof/élève ? 8 29/07/2014 à 22:28:07
Hunter of peace 12 28/07/2014 à 14:54:29