FORUM Ados-Actu et societe

|-  Débats

||-  

une attirance compliquée

 

liste des connectés  Lancer une recherche S'inscrire S'identifier Répondre à cette discussion Créer un nouveau message
 

Ajouter une réponse

 
Page photos
 
 Mot :  Pseudo :  
Vider la liste des messages à citer
 
 Page :
1  2
Dernière Page
Page Suivante
Page Précédente
Première Page
Auteur
 Sujet :

une attirance compliquée

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
Hello tout le monde
Profil : Etranger
dewani
  1. answer
  2. Posté le 03/10/2017 à 22:05:40  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
bonjour bonjour. ca fait longtemps que j'ai pas posté ici lol:{}
Je voulais savoir quelque chose. Si un mec est hyper proche de vous en vrai quand il est que avec vous mais que par messages il est distant, froid, voir désintéressé, vous en pensez quoi ? Il a dit qu'on sortirai ensemble quand il sera plus grand que moi :p

(Publicité)
Profil : Inconnu
hortenzzia
Sur mon blog :
  1. answer
  2. Posté le 03/10/2017 à 22:15:06  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
L'amitié, c'est l'antichambre de l'amour... Il y a sans doute quelque chose à tenter... après il faut oser se lancer ;)
Message cité 2 fois
K
Profil : Superstar
testymoi2
  1. answer
  2. Posté le 04/10/2017 à 08:19:15  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Plus grand que toi? Vous avez quel âge?


---------------
Bien sûr, je le précise, parce qu'ici on est susceptible, c'est mon avis. Je n'en fais pas une généralité, je ne désigne personne, je ne souhaite heurter personne.
Profil : Animatrice
andraelle
  1. answer
  2. Posté le 04/10/2017 à 09:40:38  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Y a des gens pas super à l'aise à l'écrit, l'impression de "froideur" peut aussi venir de là.
Message cité 1 fois
Message édité par Andraëlle le 04/10/2017 à 09:40:59
Profil : Légende
arsher
  1. answer
  2. Posté le 04/10/2017 à 10:58:21  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Hortenzzia a écrit :

L'amitié, c'est l'antichambre de l'amour...
Afficher plus
Afficher moins


Non, pas toujours et de nombreux mecs le savent lol:{}


---------------
Mâle blanc cis hétéro en voie d'autodestruction, pour rattraper des millénaires d'oppression patriarcale phallocrate, d'homophobie et de xénophobie.
Castle of glass
Profil : Célébrité
_lyonix_
  1. answer
  2. Posté le 17/10/2017 à 15:56:39  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Hortenzzia a écrit :

L'amitié, c'est l'antichambre de l'amour... Il y a sans doute quelque chose à tenter... après il faut oser se lancer ;)
Afficher plus
Afficher moins




On voit que tu es une fille pour ne pas avoir connu le friendzonage (ou brotherzonage). ange:{}


---------------
Je n'ai rien d'un chevalier mais je suis en quête du Graal
C'est que mon cœur n'était peut-être pas si pur
En attendant je crois que c'est dans ma gorge que se planque Excalibur
Profil : Animatrice
andraelle
  1. answer
  2. Posté le 17/10/2017 à 16:08:57  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Les filles aussi ont des amis garçons qui ne sont pas intéressés pour sortir ou coucher avec elles.
On en a pas fait tout un concept avec un joli mot et un discours courant de plainte, mais ça existe.
Message cité 2 fois
(Publicité)
Castle of glass
Profil : Célébrité
_lyonix_
  1. answer
  2. Posté le 17/10/2017 à 16:32:02  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Andraëlle a écrit :

Les filles aussi ont des amis garçons qui ne sont pas intéressés pour sortir ou coucher avec elles.
On en a pas fait tout un concept avec un joli mot et un discours courant de plainte, mais ça existe.
Afficher plus
Afficher moins




On a le droit de rigoler ? (ah non c'est vrai, désolé ange:{} surtout quand il y a une dimension sexiste aussi implicite et involontaire soit-elle, crime contre l'humanité)


C'est justement plus souvent les mecs qui se plaignent de ce genre de situation.

Message édité par _Lyonix_ le 17/10/2017 à 16:37:13

---------------
Je n'ai rien d'un chevalier mais je suis en quête du Graal
C'est que mon cœur n'était peut-être pas si pur
En attendant je crois que c'est dans ma gorge que se planque Excalibur
Profil : Animatrice
andraelle
  1. answer
  2. Posté le 17/10/2017 à 16:40:57  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
La friendzone est un concept qui ne me fait pas tellement rire.

Oui, les mecs s'en plaignent plus, souvent parce qu'ils s'imaginent qu'être un ami sympa leur donne droit à notre cul et qu'ils ont tendance à voir comme une injustice contre eux qu'on ne le leur donne pas.
Message cité 4 fois
Profil : Animatrice
andraelle
  1. answer
  2. Posté le 17/10/2017 à 16:43:00  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Et pour ton rajout : j'espère qu'un jour tu comprendras que pour juger ma réaction faudrait que tu aies une idée de ce que c'est au quotidien :)

Castle of glass
Profil : Célébrité
_lyonix_
  1. answer
  2. Posté le 17/10/2017 à 16:51:06  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Andraëlle a écrit :

La friendzone est un concept qui ne me fait pas tellement rire.

Oui, les mecs s'en plaignent plus, souvent parce qu'ils s'imaginent qu'être un ami sympa leur donne droit à notre cul et qu'ils ont tendance à voir comme une injustice contre eux qu'on ne le leur donne pas.
Afficher plus
Afficher moins




Il y en a que ça fait rire et qui ont le droit d'en rire, ne t'en déplaise.

J'ai pas l'intention d'entrer dans un autre faux débat stupide sur la friendzone. :??:

Je suis parfaitement conscient de ce qu'il se passe et je suis aussi désolé que les femmes victimes, mais je n'ai pas à la préciser pour me justifier auprès de toi. Je suis juste exaspéré que tu arrives systématiquement à tout ramener à ce sujet et à faire la leçon à des mecs comme moi qui n'ont jamais rien fait et qui compatissent aussi pour le manque de respect subi par les femmes au quotidien.

Va faire la leçon à d'autres, pas à moi, tu me fatigues.

Tu es pleine de préjugés sexistes, tu culpabilises tous les hommes, c'est lourd.

Message cité 1 fois
Message édité par _Lyonix_ le 17/10/2017 à 16:51:45

---------------
Je n'ai rien d'un chevalier mais je suis en quête du Graal
C'est que mon cœur n'était peut-être pas si pur
En attendant je crois que c'est dans ma gorge que se planque Excalibur
K
Profil : Superstar
testymoi2
  1. answer
  2. Posté le 17/10/2017 à 16:55:30  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Andraëlle a écrit :

La friendzone est un concept qui ne me fait pas tellement rire.

Oui, les mecs s'en plaignent plus, souvent parce qu'ils s'imaginent qu'être un ami sympa leur donne droit à notre cul et qu'ils ont tendance à voir comme une injustice contre eux qu'on ne le leur donne pas.
Afficher plus
Afficher moins

La mod est critiquable.


Le principe d'être mis de côté par une femme qui nous attirent et s'en plaindre l'est moins. Je ne vois pas en quoi les mecs s'imaginent avoir un droit. Il est normal d'être attiré, et d'être déçu d'avoir un refus, surtout quand l'amitié est ambiguë.

Message cité 1 fois

---------------
Bien sûr, je le précise, parce qu'ici on est susceptible, c'est mon avis. Je n'en fais pas une généralité, je ne désigne personne, je ne souhaite heurter personne.
(Publicité)
Profil : Animatrice
andraelle
  1. answer
  2. Posté le 17/10/2017 à 17:11:26  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

_Lyonix_ a écrit :



Il y en a que ça fait rire et qui ont le droit d'en rire, ne t'en déplaise.

J'ai pas l'intention d'entrer dans un autre faux débat stupide sur la friendzone. :??:

Je suis parfaitement conscient de ce qu'il se passe et je suis aussi désolé que les femmes victimes, mais je n'ai pas à la préciser pour me justifier auprès de toi. Je suis juste exaspéré que tu arrives systématiquement à tout ramener à ce sujet et à faire la leçon à des mecs comme moi qui n'ont jamais rien fait et qui compatissent aussi pour le manque de respect subi par les femmes au quotidien.

Va faire la leçon à d'autres, pas à moi, tu me fatigues.

Tu es pleine de préjugés sexistes, tu culpabilises tous les hommes, c'est lourd.
Afficher plus
Afficher moins



OK, j'ai juste répondu à l'idée que c'était forcément une femme pour ne pas connaître la friendzone, et la j'ai droit à un procès mais c'est moi qui fait la leçon ?
Je t'ai interdit d'en rire ?
T'as le droit d'en rire mais j'ai pas le droit de participer ?
Tu veux pas faire un faux débat mais t'es parfaitement conscient de ce qu'il se passe... ?!
T'es évidemment, comme tous les mecs à qui je m'adresse, pas concerné, et d'ailleurs, comme tous les mecs à qui je m'adresse, t'as du évoluer dans un univers alternatif pour expliquer ça.
C'est marrant on voit des tonnes et des tonnes de femmes victimes mais jamais aucun homme coupable...
Bref, allez, t'as raison, c'est visiblement ce que t'as besoin d'entendre.

testymoi2 a écrit :

La mod est critiquable.


Le principe d'être mis de côté par une femme qui nous attirent et s'en plaindre l'est moins. Je ne vois pas en quoi les mecs s'imaginent avoir un droit. Il est normal d'être attiré, et d'être déçu d'avoir un refus, surtout quand l'amitié est ambiguë.
Afficher plus
Afficher moins



Le truc c'est qu'ici il est question d'une asymétrie d'intérêt. Ça arrive, c'est la vie, on ne peut pas plaire à tout le monde et tout le monde ne va pas nous plaire.
Le hic avec la friendzone c'est que ça repose pas que sur une déception personnelle exprimée.(on aurait pas créé un terme autour de ça...). Y a un reproche dirigé directement contre celui (enfin, plus souvent celle...) qui a mit un râteau, et il y a aussi multiples sites et techniques qui tentent de donner des conseils pour "en sortir".
Donc en gros, t'as des gens qui, face à un refus, reprochent à la personne qu'ils voulaient troncher de ne pas vouloir, et cherchent à faire en sorte de changer ça, parce que, quand même, ils veulent toujours la troncher.
Souvent sous couvert de l'argument "j'ai tout fait comme il fallait, j'ai été gentil, je l'ai écouté, blablabla". Genre ça devrait suffire à ce qu'on accepte.

Message cité 3 fois
Castle of glass
Profil : Célébrité
_lyonix_
  1. answer
  2. Posté le 17/10/2017 à 17:18:18  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Andraëlle a écrit :


OK, j'ai juste répondu à l'idée que c'était forcément une femme pour ne pas connaître la friendzone, et la j'ai droit à un procès mais c'est moi qui fait la leçon ?
Je t'ai interdit d'en rire ?
T'as le droit d'en rire mais j'ai pas le droit de participer ?
Tu veux pas faire un faux débat mais t'es parfaitement conscient de ce qu'il se passe... ?!
T'es évidemment, comme tous les mecs à qui je m'adresse, pas concerné, et d'ailleurs, comme tous les mecs à qui je m'adresse, t'as du évoluer dans un univers alternatif pour expliquer ça.
C'est marrant on voit des tonnes et des tonnes de femmes victimes mais jamais aucun homme coupable...
Bref, allez, t'as raison, c'est visiblement ce que t'as besoin d'entendre.

Afficher plus
Afficher moins



Sans surprise, pas la moindre remise en question sur l'effet désagréable que peuvent avoir tes messages.

Oui tu donnes l'impression de vouloir interdire d'en rire. En tout cas j'ai encore droit à un sermon moi.

Tu vois, tu recommences. :??: Je dois donc me sentir également coupable alors que je n'ai jamais fait preuve de ce genre d'irrespect envers une femme ? Je viens de t'expliquer que je compatis autant que toi pour les femmes victimes (qui sont loin d'être une minorité en plus, j'en ai conscience), encore tout à l'heure je lisais un article et des témoignages sur les harcèlements au travail, et pour couronner le tout toi tu viens m'agresser avec ton catéchisme comme si j'étais responsable EN TANT QUE MEC. Tu me fous la gerbe avec tes préjugés sexistes. Non je ne me sens pas concerné et tu ne me connais pas donc évite tes procès d'intention sexistes. On condamne les actes isolément, on ne fait pas de généralité aussi maladroite et stigmatisante.

J'ai pas besoin que tu me dises que j'ai raison, j'ai juste besoin que t'arrêtes de m'agresser.

Message cité 2 fois
Message édité par _Lyonix_ le 17/10/2017 à 17:19:12

---------------
Je n'ai rien d'un chevalier mais je suis en quête du Graal
C'est que mon cœur n'était peut-être pas si pur
En attendant je crois que c'est dans ma gorge que se planque Excalibur
Profil : Animatrice
andraelle
  1. answer
  2. Posté le 17/10/2017 à 17:27:11  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

_Lyonix_ a écrit :


Sans surprise, pas la moindre remise en question sur l'effet désagréable que peuvent avoir tes messages.

Oui tu donnes l'impression de vouloir interdire d'en rire. En tout cas j'ai encore droit à un sermon moi.

Tu vois, tu recommences. :??: Je dois donc me sentir également coupable alors que je n'ai jamais fait preuve de ce genre d'irrespect envers une femme ? Je viens de t'expliquer que je compatis autant que toi pour les femmes victimes (qui sont loin d'être une minorité en plus, j'en ai conscience), encore tout à l'heure je lisais un article et des témoignages sur les harcèlements au travail, et pour couronner le tout toi tu viens m'agresser avec ton catéchisme comme si j'étais responsable EN TANT QUE MEC. Tu me fous la gerbe avec tes préjugés sexistes. Non je ne me sens pas concerné et tu ne me connais pas donc évite tes procès d'intention sexistes. On condamne les actes isolément, on ne fait pas de généralité aussi maladroite et stigmatisante.

J'ai pas besoin que tu me dises que j'ai raison, j'ai juste besoin que t'arrêtes de m'agresser.
Afficher plus
Afficher moins



Punaise mais où tu trouves mon premier message agressif ? Où y vois tu une forme de sermon qui justifieraient toutes tes attaques suivantes ? L'idée c'est quoi : j'ai plus le droit de te contredire sans que tu me sautes à la gorge ou bien ?
Quitte la partie "débat" de ce forum dans ce cas.
Et ne me parle surtout pas de remise en question quand tu te plains de "remarques sexistes" à ton égard.

Pas besoin d'avoir agressé une femme pour être concerné par un comportement complice à ces agressions. Si tu fais partie des hommes qui ont un jour ri d'une blague sur le viol, si tu fais partie de ceux qui ont un jour minimisé les violences faites aux femmes, si tu fais partie de ceux qui mettent sur un pied d'égalité les violences vécues par les hommes à celles vécues par les femmes, si tu as été au courant d'une violence contre une femme de ton entourage mais que tu n'as pas agis, si tu as tendance à davantage croire ou prendre au sérieux ce que dit un homme sur les violences faites aux femmes que ce que disent les femmes, si un jour tu t'es dit devant le témoignage d'une femme "oh, elle exagère...", si tu as un jour jugé qu'une personne "veut se faire baiser" à cause de ses vêtements, de la fréquence à laquelle elle change de partenaire, du nombre de ses partenaires, si tu as un jour exprimé ta colère contre une personne en faisant référence à sa sexualité, comme avec "salope", ou "sale pute", si tu as un jour râlé contre ton/ta partenaire parce qu'il/elle ne veut pas vivre de sexualité ce soir là, etc, etc... Tout ça fait AUSSI partie du problème. Es-tu sûr d'avoir parfaitement et complètement fait le boulot ?

Message cité 4 fois
Message édité par Andraëlle le 17/10/2017 à 18:05:50
Profil : Animatrice
andraelle
  1. answer
  2. Posté le 17/10/2017 à 17:58:05  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Le plus drôle dans tout ça c'est que quand je parlais de quotidien je faisais même pas référence à ces agressions là, uniquement à la fatigue ressentie quand depuis toujours, chaque râteau mis à un pote t'es reproché sous le couvert de cette fameuse friendzone, que quand même, c'est un mec bien, un bon pote, que puisque c'est un ami qu'est-ce qui fait qu'on est pas plus, que nous sommes injustes avec lui, blablabla, et à toutes les fois où on doit rendre des comptes sur quelque chose qui relève juste d'une liberté, ce qui explique que non, je trouve pas la friendzone et les plaintes des mecs à ce sujet drôles.
Je faisais référence juste à ça, et c'est tout.


(Qui est aussi une partie du problème, cela dit)
Message édité par Andraëlle le 17/10/2017 à 19:15:32
Profil : Légende
arsher
  1. answer
  2. Posté le 17/10/2017 à 21:27:51  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Andraëlle a écrit :

La friendzone est un concept qui ne me fait pas tellement rire.

Oui, les mecs s'en plaignent plus, souvent parce qu'ils s'imaginent qu'être un ami sympa leur donne droit à notre cul et qu'ils ont tendance à voir comme une injustice contre eux qu'on ne le leur donne pas.
Afficher plus
Afficher moins



C'est surtout une belle torture de voir la fille qu'on aime dans les bras d'un autre :D


---------------
Mâle blanc cis hétéro en voie d'autodestruction, pour rattraper des millénaires d'oppression patriarcale phallocrate, d'homophobie et de xénophobie.
Profil : Animatrice
andraelle
  1. answer
  2. Posté le 17/10/2017 à 21:40:03  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Bah, faut se dire que ça doit pas être plus agréable d'avoir la fille qu'on aime dans nos bras si celle-ci n'en a pas envie, ça aide à passer la pilule...
Mais c'est sur qu'une asymétrie d'envie, c'est jamais marrant.
Message cité 1 fois
K
Profil : Superstar
testymoi2
  1. answer
  2. Posté le 17/10/2017 à 22:15:29  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Andraëlle a écrit :

Le hic avec la friendzone c'est que ça repose pas que sur une déception personnelle exprimée.(on aurait pas créé un terme autour de ça...). Y a un reproche dirigé directement contre celui (enfin, plus souvent celle...) qui a mit un râteau, et il y a aussi multiples sites et techniques qui tentent de donner des conseils pour "en sortir".
Donc en gros, t'as des gens qui, face à un refus, reprochent à la personne qu'ils voulaient troncher de ne pas vouloir, et cherchent à faire en sorte de changer ça, parce que, quand même, ils veulent toujours la troncher.
Souvent sous couvert de l'argument "j'ai tout fait comme il fallait, j'ai été gentil, je l'ai écouté, blablabla". Genre ça devrait suffire à ce qu'on accepte.
Afficher plus
Afficher moins

C'est la mise en forme moderne de la séduction, tu ne penses pas?

Je n'ai jamais vu la mode de la friendzone comme une mode de baise. Mais plutôt dans la plupart des cas, comme un mec qui est amoureux de son amie. Et qui espérerait aller plus loin...

Tu ne peux pas reprocher à un être humain de vouloir insister auprès d'un autre être humain pour le séduire. D'autant plus que la friendzone est utilisé justement quand le refus n'est pas clair, voir, en fait, pas du tout exprimé.

Tu vois tout avec tellement de froideur. Ou c'est moi qui voit trop le monde avec du romantisme?

Message cité 2 fois

---------------
Bien sûr, je le précise, parce qu'ici on est susceptible, c'est mon avis. Je n'en fais pas une généralité, je ne désigne personne, je ne souhaite heurter personne.
K
Profil : Superstar
testymoi2
  1. answer
  2. Posté le 17/10/2017 à 22:19:47  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Andraëlle a écrit :

si tu as un jour râlé contre ton/ta partenaire parce qu'il/elle ne veut pas vivre de sexualité ce soir là
Afficher plus
Afficher moins


Autant le reste, je suis d'accord, autant là, tu exagères. Tu ne peux pas reprocher à quelqu'un de râler parce que l'autre ne veut pas faire ce qu'il aurait aimé.

Il ne la force pas. Et puis, tu mets cela sans contexte. Si c'est un des problèmes du couple, il peut être plus que normal de râler sur l'absence de sexe. Que cela vienne d'un partenaire ou de l'autre.

Message cité 2 fois

---------------
Bien sûr, je le précise, parce qu'ici on est susceptible, c'est mon avis. Je n'en fais pas une généralité, je ne désigne personne, je ne souhaite heurter personne.
K
Profil : Superstar
testymoi2
  1. answer
  2. Posté le 17/10/2017 à 22:20:47  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Andraëlle a écrit :

Bah, faut se dire que ça doit pas être plus agréable d'avoir la fille qu'on aime dans nos bras si celle-ci n'en a pas envie, ça aide à passer la pilule...
Afficher plus
Afficher moins

Heu, non, désolé.

Message cité 1 fois

---------------
Bien sûr, je le précise, parce qu'ici on est susceptible, c'est mon avis. Je n'en fais pas une généralité, je ne désigne personne, je ne souhaite heurter personne.
Profil : Animatrice
andraelle
  1. answer
  2. Posté le 17/10/2017 à 22:31:56  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

testymoi2 a écrit :

C'est la mise en forme moderne de la séduction, tu ne penses pas?

Je n'ai jamais vu la mode de la friendzone comme une mode de baise. Mais plutôt dans la plupart des cas, comme un mec qui est amoureux de son amie. Et qui espérerait aller plus loin...

Tu ne peux pas reprocher à un être humain de vouloir insister auprès d'un autre être humain pour le séduire. D'autant plus que la friendzone est utilisé justement quand le refus n'est pas clair, voir, en fait, pas du tout exprimé.

Tu vois tout avec tellement de froideur. Ou c'est moi qui voit trop le monde avec du romantisme?
Afficher plus
Afficher moins



En fait non, le principe de la friendzone c'est pas quand le refus n'est pas clair et pas exprimé, c'est simplement quand la personne avec qui on veut avoir une relation amoureuse/sexuelle ne nous considère "que" comme un ami.

Pourquoi me parle tu de séduction ? J'ai pas compris le rapport, là.

Si, je peux reprocher à quelqu'un de vouloir insister, bien sur que si. Non, c'est non, on ne devrait pas avoir à le réitèrer deux, trois, quatre fois. Tu trouves ça agréable l'insistance, toi ? Et respectueux ?

Ce que tu vois comme du romantisme, moi je le vois comme le truc lourdingue absolument pas agréable que je me suis déjà tapé bien plus souvent qu'à mon tour. En acceptant et en respectant un "non" sans insister ou chercher des techniques pour obtenir ce que moi seule veut, je suis peut-être pas romantique, je suis peut-être froide, mais en attendant je me sens bien dans mes pompes en me disant que je respecte les personnes qui m'entourent.


testymoi2 a écrit :

Autant le reste, je suis d'accord, autant là, tu exagères. Tu ne peux pas reprocher à quelqu'un de râler parce que l'autre ne veut pas faire ce qu'il aurait aimé.

Il ne la force pas. Et puis, tu mets cela sans contexte. Si c'est un des problèmes du couple, il peut être plus que normal de râler sur l'absence de sexe. Que cela vienne d'un partenaire ou de l'autre.
Afficher plus
Afficher moins



Le principe même de râler de ne pas avoir obtenu de quelqu'un d'autre ce que l'on veut c'est abusé. La personne n'a pas à payer de la mauvaise humeur de l'autre simplement parce qu'elle n'a pas envie de sexe. Personne ne doit rien à personne, c'est à la personne frustrée de gérer ça.
Met ça dans un autre contexte : tu trouverais ça normal que la personne à qui tu viens de refuser un prêt d'argent vienne te râler dessus pour ça ?

Message cité 1 fois
Message édité par Andraëlle le 17/10/2017 à 22:48:40
Profil : Animatrice
andraelle
  1. answer
  2. Posté le 17/10/2017 à 22:32:49  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

testymoi2 a écrit :

Heu, non, désolé.
Afficher plus
Afficher moins



Ah, pardon, moi je considère ça comme ça parce que les envies de la personne aimée comptent pour moi, en fait.

Message cité 1 fois
Castle of glass
Profil : Célébrité
_lyonix_
  1. answer
  2. Posté le 17/10/2017 à 22:48:33  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Andraëlle a écrit :


Où y vois tu une forme de sermon qui justifieraient toutes tes attaques suivantes ?
Afficher plus
Afficher moins

Andraëlle a écrit :

Es-tu sûr d'avoir parfaitement et complètement fait le boulot ?
Afficher plus
Afficher moins





Allez, la bise, bonne nuit.


(Et j'ai reçu une éducation, merci de t'en inquiéter)

Message cité 2 fois
Message édité par _Lyonix_ le 17/10/2017 à 22:49:31

---------------
Je n'ai rien d'un chevalier mais je suis en quête du Graal
C'est que mon cœur n'était peut-être pas si pur
En attendant je crois que c'est dans ma gorge que se planque Excalibur
Profil : Animatrice
andraelle
  1. answer
  2. Posté le 17/10/2017 à 22:56:44  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

_Lyonix_ a écrit :




Allez, la bise, bonne nuit.


(Et j'ai reçu une éducation, merci de t'en inquiéter)
Afficher plus
Afficher moins



Alors la première citation, c'est précisé dedans, fait référence à ma toute première réponse à ce topic qui a lancé ton déferlement de haine. Tu ne peux pas le mettre en lien à un message suivant. Ne tombons pas dans la mauvaise foi, s'il te plaît.

Ensuite, t'as peut-être reçu une éducation, mais t'as quand même grandi et évolué dans une société sexiste, y a aucun rapport.
Je me souviens au passage de t'avoir déjà vu soutenir qu'il existe des femmes qui se respectent et d'autres qui ne se respectent pas selon certains critères arbitraires et qu'il n'y avait aucun mal à l'affirmer ici même, sur ce forum. Et tu sais quoi ? Ça aussi, ça fait partie du problème.

Alors tu compatis sans doute aux femmes agressées. Mais comme beaucoup de mecs, tu préfères répéter à tort et à travers que toi t'es un mec bien plutôt que de réfléchir à ce qui est la cause de toutes ces agressions.

Message cité 2 fois
Message édité par Andraëlle le 17/10/2017 à 22:57:40
Castle of glass
Profil : Célébrité
_lyonix_
  1. answer
  2. Posté le 17/10/2017 à 23:52:45  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Andraëlle a écrit :


Alors la première citation, c'est précisé dedans, fait référence à ma toute première réponse à ce topic qui a lancé ton déferlement de haine. Tu ne peux pas le mettre en lien à un message suivant. Ne tombons pas dans la mauvaise foi, s'il te plaît.

Ensuite, t'as peut-être reçu une éducation, mais t'as quand même grandi et évolué dans une société sexiste, y a aucun rapport.
Je me souviens au passage de t'avoir déjà vu soutenir qu'il existe des femmes qui se respectent et d'autres qui ne se respectent pas selon certains critères arbitraires et qu'il n'y avait aucun mal à l'affirmer ici même, sur ce forum. Et tu sais quoi ? Ça aussi, ça fait partie du problème.

Alors tu compatis sans doute aux femmes agressées. Mais comme beaucoup de mecs, tu préfères répéter à tort et à travers que toi t'es un mec bien plutôt que de réfléchir à ce qui est la cause de toutes ces agressions.
Afficher plus
Afficher moins



En parlant de bonne foi, encore, si tu en avais un peu tu admettrais que tu t'es contredite et que tu as effectivement un ton moralisateur, et même accusateur mais de façon implicite et sournoise (comme tu l'as fait aussi avec Testymoi).

T'es vraiment pas capable de faire la part des choses et de comprendre que tous les mecs ne sont pas dénués d'éducation et coupables de ces actes ?

Si tu me sors encore que tous les mecs sont responsables d'une manière ou d'une autre j'abandonne.

Encore une fois je ne me sens pas du tout concerné en tant qu'homme ayant reçu une éducation, des valeurs, et sachant respecter une femme. Quand j'entends parler de harcèlement sexuel, j'ai de la peine et même de la colère, en imaginant que ça pourrait être ma copine. Si j'assiste à une scène d'agression d'une femme dans le métro, je réagis. Si une fille me plait et m'intéresse, c'est pour autre chose que du sexe.

Et tu sais quoi ? Les femmes ne sont pas des saintes non plus (puisqu'il faut tomber ainsi dans la dualité).


Ah et puis oui je considère que le respect est aussi une affaire entre soi et soi, alors je ne sais plus dans quel contexte j'ai sorti ça mais dans mon référentiel de valeurs il y a bien des choses qui constituent un manque de respect pour soi à mon avis, et tu n'as pas à le juger ni à faire la leçon là-dessus, est-ce clair ?

Message cité 1 fois
Message édité par _Lyonix_ le 18/10/2017 à 00:09:09

---------------
Je n'ai rien d'un chevalier mais je suis en quête du Graal
C'est que mon cœur n'était peut-être pas si pur
En attendant je crois que c'est dans ma gorge que se planque Excalibur
Profil : Animatrice
andraelle
  1. answer
  2. Posté le 18/10/2017 à 00:12:34  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

_Lyonix_ a écrit :


En parlant de bonne foi, encore, si tu en avais un peu tu admettrais que tu t'es contredite et que tu as effectivement un ton moralisateur, et même accusateur mais de façon implicite et sournoise (comme tu l'as fait aussi avec Testymoi).

T'es vraiment pas capable de faire la part des choses et de comprendre que tous les mecs ne sont pas dénués d'éducation et coupables de ces actes ?

Si tu me sors encore que tous les mecs sont responsables d'une manière ou d'une autre j'abandonne.

Encore une fois je ne me sens pas du tout concerné en tant qu'homme ayant reçu une éducation, des valeurs, et sachant respecter une femme. Mais tu sais quoi ? Les femmes ne sont pas des saintes non plus (puisqu'il faut tomber ainsi dans la dualité).
Afficher plus
Afficher moins



Je me suis contredire à quel moment ?
Je t'ai demandé comment tu avais pu percevoir mon premier message ici, qui notait juste que la friendzone existait aussi pour les filles, comme une forme de sermon qui justifierait toutes tes attaques suivantes... et là tu me sors un message posté trois plombes après, en réponse à TES agressions, pour répondre à la question oO

Parce que Testymoi, qui me critique frontalement et ouvertement sur mon romantisme et ma froideur, est exempt de tout reproche peut-être ? Tu vois pas un peu que ce qui t'arrange, toi ?

Mais arrête avec l'éducation. L'éducation EST sexiste, en France. Ça sert à rien de ressortir ça comme si seuls les mecs pas éduqués étaient coupables (paie ton classisme, en plus). Tu reprend tes potes quand ils font des blagues sexistes ? Tu parles à tes potes, tes frères, tes collègues de consentement ? Tu reprends les mecs avec qui tu traînes quand ils font un commentaire déplacé au sujet d'une femme ou de sa sexualité ? Tu es actif ou tu te contentes de "compatir" en te disant que ça suffira bien vu que de toute façon t'es un mec bien ?

Les seuls mecs qui ne se rendaient pas complices d'une façon ou d'une autre sont ceux qui, déjà, acceptent de remettre en question les croyances sexistes dans lesquelles nous sommes TOUS noyés. Qui acceptaient de ne pas s'arrêter à leur besoin d'être un mec bien pour envisager que, peut-être, il était possible que de façon inconsciente ils aient merdé.

Et voilà, t'es pas content donc tu te sens obligé de rappeler que les femmes sont pas des saintes. Sauf qu'elles, elles sont pas responsables de 96% des viols. Et qu'elles, elles sont pas responsables de la majorité écrasantes d'agressions dans la rue. Ni de la majorité, toujours écrasantes, d'homicides dans le couple. Etc, etc.
Parce que contrairement à ce que tu veux défendre ici, on est pas dans un problème d'ordre individuel, là. On est dans un problème qui concerne la société toute entière.

Message cité 1 fois
Profil : Animatrice
andraelle
  1. answer
  2. Posté le 18/10/2017 à 00:14:13  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Et pour ton ajout, si le respect est une affaire entre soi et soi, d'où tu peux décréter pour autrui qu'il se manque de respect ? Tu sens pas comme une incohérence, là ?

Castle of glass
Profil : Célébrité
_lyonix_
  1. answer
  2. Posté le 18/10/2017 à 13:21:40  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
"L'éducation est sexiste", peut-être mais c'est le sexisme comme simple différenciation de genre, ce qui induit pour toi oppression patriarcale parce que tu associes le genre à cela mais pas moi qui suis plutôt essentialiste et pense que les relations hommes-femmes peuvent être harmonieuses.

A propos du respect : chacun affirme ses propres valeurs, sa propre conception du respect, pour soi et donc universellement, ce qui n'empêche pas de reconnaître une subjectivité et d'avoir en même temps du respect pour d'autres valeurs, ce n'est pas contradictoire. Mais on ne peut pas dire, par contre, que le respect est complètement relatif et que sa définition dépend de celle qu'en fait chacun à sa guise, sinon la notion n'a plus de sens.


Et je réitère que les femmes ne sont pas des saintes non plus. La violence psychologique existe, il y a des manipulateurs dans les deux sexes par exemple et c'est un vrai phénomène social qui s'accroît. Je précise parce que tu me sembles très focalisée sur les hommes quand même.
Message cité 2 fois
Message édité par _Lyonix_ le 18/10/2017 à 13:25:35

---------------
Je n'ai rien d'un chevalier mais je suis en quête du Graal
C'est que mon cœur n'était peut-être pas si pur
En attendant je crois que c'est dans ma gorge que se planque Excalibur
Profil : Animatrice
andraelle
  1. answer
  2. Posté le 18/10/2017 à 14:42:50  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

_Lyonix_ a écrit :

"L'éducation est sexiste", peut-être mais c'est le sexisme comme simple différenciation de genre, ce qui induit pour toi oppression patriarcale parce que tu associes le genre à cela mais pas moi qui suis plutôt essentialiste et pense que les relations hommes-femmes peuvent être harmonieuses.

A propos du respect : chacun affirme ses propres valeurs, sa propre conception du respect, pour soi et donc universellement, ce qui n'empêche pas de reconnaître une subjectivité et d'avoir en même temps du respect pour d'autres valeurs, ce n'est pas contradictoire. Mais on ne peut pas dire, par contre, que le respect est complètement relatif et que sa définition dépend de celle qu'en fait chacun à sa guise, sinon la notion n'a plus de sens.


Et je réitère que les femmes ne sont pas des saintes non plus. La violence psychologique existe, il y a des manipulateurs dans les deux sexes par exemple et c'est un vrai phénomène social qui s'accroît. Je précise parce que tu me sembles très focalisée sur les hommes quand même.
Afficher plus
Afficher moins



Je vois pas en quoi penser que les relations hommes-femmes peuvent être harmonieuses (ce qui est aussi mon cas, hein, sinon je pense que j'aurais davantage choisi le célibat à vie que la polygamie...) empêche de pointer en quoi actuellement elles ne le sont pas. Je dirais même que ça va de paire : c'est bien parce que je vise un idéal que je crois possible que je me bats aujourd'hui.

Pourquoi la notion perdrait elle de son sens ? Qui es-tu pour déterminer qui se respecte et qui ne se respecte pas ? Pourquoi tes valeurs primeraient sur celles d'autres et te donneraient le droit de porter ce jugement ?

Prends les chiffres de violences psychologiques au sein des couples si tu veux, les hommes sont encore champions dans ce domaine aussi. Ajoute à ça les violences sexuelles, les violences physiques et les feminicides et faut vraiment être de mauvaise foi pour ne pas voir qu'il y a un système sexiste en place qui banalise les violences envers les femmes.
Tu as vu tourner les derniers hashtags à ce sujet ? Tu as vu la proportion d'hommes et la proportion de femmes à y participer ? La proportion d'agresseurs femmes et d'agresseurs hommes qui ont été cités ?
Si je focalise sur les hommes, comme tu dis, c'est parce que j'ai choisi de ne pas fermer les yeux sur un système sexiste, comme je l'ai fais aussi pour le racisme en étant, pourtant, blanche. C'est-à-dire que oui, à un moment, l'inconfort d'être du "mauvais" côté, du côté privilégié, je l'ai rangé dans un coin, avec mon ego blessé, pour remettre en question ce qui me paraît normal, remettre en question le comportement des blancs et le mien au passage, et c'est du boulot et j'aurais sans doute jamais fini. Mais en aucun cas j'ai focalisé sur le besoin de rappeler à quel point moi je suis pas concernée parce que je suis une gentille blanche, et d'ailleurs si je l'avais fais... j'aurais participé au problème.

Message cité 2 fois
Message édité par Andraëlle le 18/10/2017 à 14:45:05
Castle of glass
Profil : Célébrité
_lyonix_
  1. answer
  2. Posté le 18/10/2017 à 15:04:44  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Andraëlle a écrit :


Je vois pas en quoi penser que les relations hommes-femmes peuvent être harmonieuses (ce qui est aussi mon cas, hein, sinon je pense que j'aurais davantage choisi le célibat à vie que la polygamie...) empêche de pointer en quoi actuellement elles ne le sont pas. Je dirais même que ça va de paire : c'est bien parce que je vise un idéal que je crois possible que je me bats aujourd'hui.

Pourquoi la notion perdrait elle de son sens ? Qui es-tu pour déterminer qui se respecte et qui ne se respecte pas ? Pourquoi tes valeurs primeraient sur celles d'autres et te donneraient le droit de porter ce jugement ?

Prends les chiffres de violences psychologiques au sein des couples si tu veux, les hommes sont encore champions dans ce domaine aussi. Ajoute à ça les violences sexuelles, les violences physiques et les feminicides et faut vraiment être de mauvaise foi pour ne pas voir qu'il y a un système sexiste en place qui banalise les violences envers les femmes.
Tu as vu tourner les derniers hashtags à ce sujet ? Tu as vu la proportion d'hommes et la proportion de femmes à y participer ? La proportion d'agresseurs femmes et d'agresseurs hommes qui ont été cités ?
Si je focalise sur les hommes, comme tu dis, c'est parce que j'ai choisi de ne pas fermer les yeux sur un système sexiste, comme je l'ai fais aussi pour le racisme en étant, pourtant, blanche. C'est-à-dire que oui, à un moment, l'inconfort d'être du "mauvais" côté, du côté privilégié, je l'ai rangé dans un coin, avec mon ego blessé, pour remettre en question ce qui me paraît normal, remettre en question le comportement des blancs et le mien au passage, et c'est du boulot et j'aurais sans doute jamais fini. Mais en aucun cas j'ai focalisé sur le besoin de rappeler à quel point moi je suis pas concernée parce que je suis une gentille blanche, et d'ailleurs si je l'avais fais... j'aurais participé au problème.
Afficher plus
Afficher moins



Quand tu dis que l'éducation est sexiste et que tu pointes ce sexisme comme source du problème, on n'est pas d'accord, c'est tout ce que je te dis. Et ne commence pas à développer sur la théorie du genre pour essayer de me convaincre, c'est inutile, j'ai fait le tour de la question.

Je me suis déjà expliqué, à chacun sa conception de la chose, je n'oblige personne à adhérer à la mienne et je ne juge pas. Idem, je ne vois pas l'intérêt de me relancer là-dessus.

Encore une fois il ne faudrait pas non plus tomber dans la dualité totale et accuser tous les hommes des actes de violence adressés aux femmes, comme si, par exemple, une blague macho entre mecs qui ne relève que du second degré les rendaient aussi coupables qu'un violeur, il faut peut-être faire attention à ne pas tomber dans l'excès et savoir faire la part des choses non ? Sinon ça devient franchement psychorigide.

Message édité par _Lyonix_ le 18/10/2017 à 15:09:07

---------------
Je n'ai rien d'un chevalier mais je suis en quête du Graal
C'est que mon cœur n'était peut-être pas si pur
En attendant je crois que c'est dans ma gorge que se planque Excalibur
Profil : Animatrice
andraelle
  1. answer
  2. Posté le 18/10/2017 à 15:16:35  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Je ne comprends pas, tu dissocies donc le fait que les hommes soient nettement plus violents envers les femmes que l'inverse du sexisme, de la façon dont on éduque les hommes et les femmes ?
Quelle serait la source du problème, selon toi ?

En soutenant le discours qu'il y a des femmes qui se respectent et d'autres qui ne se respectent pas comme tu l'avais fait, tu étais pourtant dans le jugement.

La blague macho n'égale pas un viol, mais n'est pas innocente pour autant. L'humour participe à la propagation ou à la stagnation de croyances sexistes, elles-mêmes à l'origine des violences sexistes. Faire des blagues sur les femmes en mini-jupe qui veulent se faire troncher n'aide certainement pas à faire reculer l'idée qu'elles l'auront bien mérité si elles se font agresser, et la connivence du rire entre hommes participe au sentiment d'impunité du type qui aura réellement agressé une nana en mini-jupe.
Les mots et l'humour ont un pouvoir à ne pas prendre à la légère.
Message cité 1 fois
Castle of glass
Profil : Célébrité
_lyonix_
  1. answer
  2. Posté le 18/10/2017 à 15:26:07  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Andraëlle a écrit :

Je ne comprends pas, tu dissocies donc le fait que les hommes soient nettement plus violents envers les femmes que l'inverse du sexisme, de la façon dont on éduque les hommes et les femmes ?
Quelle serait la source du problème, selon toi ?

En soutenant le discours qu'il y a des femmes qui se respectent et d'autres qui ne se respectent pas comme tu l'avais fait, tu étais pourtant dans le jugement.

La blague macho n'égale pas un viol, mais n'est pas innocente pour autant. L'humour participe à la propagation ou à la stagnation de croyances sexistes, elles-mêmes à l'origine des violences sexistes. Faire des blagues sur les femmes en mini-jupe qui veulent se faire troncher n'aide certainement pas à faire reculer l'idée qu'elles l'auront bien mérité si elles se font agresser, et la connivence du rire entre hommes participe au sentiment d'impunité du type qui aura réellement agressé une nana en mini-jupe.
Les mots et l'humour ont un pouvoir à ne pas prendre à la légère.
Afficher plus
Afficher moins




Comme je te disais, ne soutenant pas particulièrement la théorie du genre qui me pose certains problèmes ontologiques, je ne considère pas que le sexisme soit nécessairement violent à l'encontre des femmes, je pense que les relations hommes-femmes peuvent être harmonieuses sans recourir à une idéologie qui effacerait la différence.

Non je ne juge pas, chacun a le libre-arbitre, j'ai seulement mes valeurs et mes idéaux, comme à peu près tout le monde.

J'avais anticipé cette réponse. Je pensais plutôt à une blague sur la femme ménagère ou cuisinière, qui est en fait pour moi bien plus une façon de se moquer du macho que de la femme puisque j'imite le macho. Par contre les blagues vulgaires ne sont pas innocentes non, certes.

Message cité 2 fois

---------------
Je n'ai rien d'un chevalier mais je suis en quête du Graal
C'est que mon cœur n'était peut-être pas si pur
En attendant je crois que c'est dans ma gorge que se planque Excalibur
Profil : Légende
arsher
  1. answer
  2. Posté le 18/10/2017 à 15:31:11  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Viol = pulsion agressive de quelqu'un qui n'arrive pas à la contrôler. Donc ça existait bien avant les blagues sur les mini-jupes. Et d'ailleurs, il faut croire que la grande majorité des types faisant ce genre de blague n'ont jamais violé et ne comptent pas le faire... C'est comme aborder/harceler des femmes dans la rue, on croit que tout le monde se permet n'importe quoi mais c'est faux. Ceux qui osent sont très minoritaires, mais visibles. Parallèle avec les viols : il y a 10% des femmes se faisant violer au cours de leur vie, c'est 10% de trop mais pas du tout une majorité. Et les stéréotypes de genre ou le sexisme n'y sont pas pour grand chose, vu que cette pratique existait avant le langage articulé et la société patriarcale. Le véritable problème est la non maîtrise des pulsions agressives chez certains individus. Du DSK qui se jette sur la bonne au tonton libidineux avec sa nièce, en passant par le prédateur urbain isolé.

Perso, et comme l'immense majorité des mecs, je me fais immédiatement un fantasme sexuel en voyant une fille qui me plaît. Mais c'est pas pour ça que je me jette sur elle. Mécanisme de contrôle. De toute manière, je trouve ça bien plus excitant quand la femme me montre son consentement total.
Message cité 2 fois

---------------
Mâle blanc cis hétéro en voie d'autodestruction, pour rattraper des millénaires d'oppression patriarcale phallocrate, d'homophobie et de xénophobie.
Profil : Animatrice
andraelle
  1. answer
  2. Posté le 18/10/2017 à 15:58:00  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

_Lyonix_ a écrit :



Comme je te disais, ne soutenant pas particulièrement la théorie du genre qui me pose certains problèmes ontologiques, je ne considère pas que le sexisme soit nécessairement violent à l'encontre des femmes, je pense que les relations hommes-femmes peuvent être harmonieuses sans recourir à une idéologie qui effacerait la différence.

Non je ne juge pas, chacun a le libre-arbitre, j'ai seulement mes valeurs et mes idéaux, comme à peu près tout le monde.

J'avais anticipé cette réponse. Je pensais plutôt à une blague sur la femme ménagère ou cuisinière, qui est en fait pour moi bien plus une façon de se moquer du macho que de la femme puisque j'imite le macho. Par contre les blagues vulgaires ne sont pas innocentes non, certes.
Afficher plus
Afficher moins



D'accord, mais là y a quand même un constat : les femmes subissent bien plus de violences des hommes que l'inverse. Du coup, ça, qu'elle en est la source selon toi ?

Dire de quelqu'un qu'il ne se respecte pas n'est pas un jugement pour toi ?

La blague sur la femme ménagère, si tu la raconte à mon mec, ouais, il va se moquer de l'idée sexiste en elle-même. Si tu la raconte à un de mes collègues ou à mon oncle, c'est de la femme elle-même qu'il va se moquer et ça va participer à ce qu'il considère que les charges ménagères lui reviennent.
Le truc c'est qu'à moins de savoir exactement avec qui tu rigoles et s'il est capable du même second degré que toi, y a toujours le risque de conforter dans ses opinions quelqu'un qui a une attitude sexiste violente. Et c'est pas forcément quelque chose que l'on voit facilement.

Arsher a écrit :

Viol = pulsion agressive de quelqu'un qui n'arrive pas à la contrôler. Donc ça existait bien avant les blagues sur les mini-jupes. Et d'ailleurs, il faut croire que la grande majorité des types faisant ce genre de blague n'ont jamais violé et ne comptent pas le faire... C'est comme aborder/harceler des femmes dans la rue, on croit que tout le monde se permet n'importe quoi mais c'est faux. Ceux qui osent sont très minoritaires, mais visibles. Parallèle avec les viols : il y a 10% des femmes se faisant violer au cours de leur vie, c'est 10% de trop mais pas du tout une majorité. Et les stéréotypes de genre ou le sexisme n'y sont pas pour grand chose, vu que cette pratique existait avant le langage articulé et la société patriarcale. Le véritable problème est la non maîtrise des pulsions agressives chez certains individus. Du DSK qui se jette sur la bonne au tonton libidineux avec sa nièce, en passant par le prédateur urbain isolé.

Perso, et comme l'immense majorité des mecs, je me fais immédiatement un fantasme sexuel en voyant une fille qui me plaît. Mais c'est pas pour ça que je me jette sur elle. Mécanisme de contrôle. De toute manière, je trouve ça bien plus excitant quand la femme me montre son consentement total.
Afficher plus
Afficher moins



Le viol est souvent prémédité, c'est rarement une pulsion que la personne "n'a pas contrôlé" et souvent une envie que le mec n'a pas cherché à contrôler parce qu'il n'avait même pas forcément conscience qu'il était en train d'agresser (merci les croyances sexistes). L'une des motivations principales des agresseurs est le fait que leur victime "le voulait, l'avait cherché". Ils parlent aussi de l'exercice de leur pouvoir, d'une forme de domination.
Donc oui les viols existaient avant les mini-jupes, par contre l'idée qu'on se fait des envies sexuelles d'une femme selon ses vêtements est bien plus ancienne et a même concerné, à une époque, celles qui montraient leurs chevilles...

Au vu des derniers sondage, on revoit le chiffres de femmes victimes d'agression sexuelle dans leur vie après leur 16ans à une sur trois (plus si on prend en compte toutes celles qui ont connu une agression avant 16ans), en fait. Et 90% du temps par un homme de leur entourage, celui-là même que personne n'aurait soupçonné, et qui rigolait sans doute aux blagues salaces sur le viol. Et on sait que les 10% connus sont largement sous-estimé vis-à-vis de la réalité.

Cette pratique existait avant le langage articulé (l'éducation sexiste n'a pas besoin de parole, en même temps, l'imitation de comportement sexiste suffit à elle seule...) mais existe plus ou moins selon les cultures. Si ce n'est culturel, sociétal... comment expliquer ces différences ?

Message cité 3 fois
Message édité par Andraëlle le 18/10/2017 à 16:12:50
Profil : Animatrice
andraelle
  1. answer
  2. Posté le 18/10/2017 à 16:08:15  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Mais sinon Arsher, combien faudrait il de victimes de viol pour enfin prendre en considération qu'il y a un problème ?
Message cité 1 fois
Message édité par Andraëlle le 18/10/2017 à 16:11:52
Profil : Notable
libertarien
  1. homepage
  2. answer
  3. Posté le 18/10/2017 à 18:23:31  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Andraëlle a écrit :

Y a des gens pas super à l'aise à l'écrit, l'impression de "froideur" peut aussi venir de là.
Afficher plus
Afficher moins



La froideur

Andraëlle a écrit :

Si tu fais partie des hommes qui ont un jour ri d'une blague sur le viol, si tu as été au courant d'une violence contre une femme de ton entourage mais que tu n'as pas agis
Afficher plus
Afficher moins


Ca s'appelle l'humour noir je crois.

Entourage c'est une connaissance ou ça peut aussi être une inconnue dans une situation à risque ? J'ai l'impression que y'a un paradoxe chez les progressistes qui veulent à la fois des interventions pour empêcher une infraction et combattent toute forme violence légitime autre que celle exercée par l'état.

Une anecdote de vie. Une nuit il y a à peu près un mois, après avoir emmerdé un certain nombre de personnes, un type bourré vient me faire chier dans les transports publics. Pas de force de l'ordre aux alentours. Après un flow d'insultes, de provocations, et surtout de menaces, le seul truc qui me retenait de ne pas lui casser sa gueule, c'est la législation qui me rendrait coupable si je lui portais le premier coup.

A la suite de ça, il a fini par aller harceler une fille assise quelque sièges plus loin.
Autant dire que si j'étais pas prêt à aller en garde à vue pour moi-même + condamnation, je risquais pas de le faire pour une parfaite inconnue sur la base d'un harcèlement.

En situation réelle, il ne peut pas y avoir de demi mesure, c'est soit je l'emplafonne en premier, soit je laisse retiens ma colère et je laisse couler. Pas de policier, et peu de monde va prendre le risque d'aller dialoguer avec une personne qui peut vous frapper à la moindre remarque perçue comme une provocation. Personne ne va attendre de se prendre le premier coup pour rentrer dans le périmètre de la légitime défense.

J'ai le sentiment que la volonté de suppression de toute forme de violence car perçue comme non civilisé par les progressistes et les lois qui découlent de cette morale se retournent contre eux, et la société en général, avec des individus qui s'en foutent à la fois de la loi, et à la fois de ce que les progressistes peuvent penser. Et c'est pas la prévention qui va changer ça.


---------------
La rue des hommes est à sens unique, la mort tient tous les cafés.
- Céline
Profil : Animatrice
andraelle
  1. answer
  2. Posté le 18/10/2017 à 18:50:16  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Mmmh, Libertarien, la dessus je suis assez d'accord avec toi, intervenir dans une situation aussi délicate que celle que tu décris est compliqué, parce que la personne est instable, parce qu'il y a peu d'autres possibilités d'action que la violence physique, etc, etc. Il reste la possibilité de menacer d'appeler les flics, ou de tirer le signal d'alarme du transport public, mais on est d'accord que ça peut aussi simplement jeter de l'huile sur le feu et empirer la situation. Bref.

Ce à quoi je faisais référence, c'est à tout un tas d'autres situations où il est possible d'agir. Par exemple, anecdote perso aussi, j'ai été harcelée sexuellement par un collègue qui se permettait de me peloter durant mes heures de travail. Je n'ai pas été la seule victime, ça s'est su, j'ai entendu un paquet de mes collègues m'expliquer ce qu'ils auraient fait s'ils l'avaient vu faire (et je soupçonne certains d'entre eux d'avoir simplement détournés les yeux quand il fallait), mais personne n'a agi : les gars continuent à le saluer et lui parler comme si de rien n'était et à rire à ses blagues graveleuses.

Autre exemple ou t'es juste face à un mec lourd, pas violent, qui drague avec insistance une nana qui cherche à s'en dépêtrer : suffit souvent de venir s'interposer entre la victime et le mec, par exemple en allant demander à l'un d'entre eux ton chemin. Ça ouvre une porte de sortie à la nana.

Ça peut aussi prendre la forme de simplement dire "moi je la crois" quand une nana évoque une agression, ou condamner ouvertement les comportements d'un oncle un peu trop tactile.

Agir, souvent ça demande pas de donner le premier coup, parce qu'en fait une partie du temps la situation où on aurait besoin d'intervention n'impliquent pas de violences physiques immédiate.
Message cité 1 fois
Profil : Notable
libertarien
  1. homepage
  2. answer
  3. Posté le 18/10/2017 à 20:29:05  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Andraëlle a écrit :

Mmmh, Libertarien, la dessus je suis assez d'accord avec toi, intervenir dans une situation aussi délicate que celle que tu décris est compliqué, parce que la personne est instable, parce qu'il y a peu d'autres possibilités d'action que la violence physique, etc, etc. Il reste la possibilité de menacer d'appeler les flics, ou de tirer le signal d'alarme du transport public, mais on est d'accord que ça peut aussi simplement jeter de l'huile sur le feu et empirer la situation. Bref.

Ce à quoi je faisais référence, c'est à tout un tas d'autres situations où il est possible d'agir. Par exemple, anecdote perso aussi, j'ai été harcelée sexuellement par un collègue qui se permettait de me peloter durant mes heures de travail. Je n'ai pas été la seule victime, ça s'est su, j'ai entendu un paquet de mes collègues m'expliquer ce qu'ils auraient fait s'ils l'avaient vu faire (et je soupçonne certains d'entre eux d'avoir simplement détournés les yeux quand il fallait), mais personne n'a agi : les gars continuent à le saluer et lui parler comme si de rien n'était et à rire à ses blagues graveleuses.

Autre exemple ou t'es juste face à un mec lourd, pas violent, qui drague avec insistance une nana qui cherche à s'en dépêtrer : suffit souvent de venir s'interposer entre la victime et le mec, par exemple en allant demander à l'un d'entre eux ton chemin. Ça ouvre une porte de sortie à la nana.

Ça peut aussi prendre la forme de simplement dire "moi je la crois" quand une nana évoque une agression, ou condamner ouvertement les comportements d'un oncle un peu trop tactile.

Agir, souvent ça demande pas de donner le premier coup, parce qu'en fait une partie du temps la situation où on aurait besoin d'intervention n'impliquent pas de violences physiques immédiate.
Afficher plus
Afficher moins



Mince, j'ai pas fini ma phrase, la froideur est naturellement plus prononcée à l'écrit, pas de personne en face, pas de langage corporelle.

Quand il est question de conflit impliquant l'intégrité physique ou sociale, il y a un mélange de lâcheté et d'égoïsme chez beaucoup de gens. Beaucoup sont prêts à beaucoup de choses pour éviter les conflits verbaux, à presque tout pour éviter d'en arriver aux mains, et généralement ne désirent pas intervenir si cela présente une part de risque pour eux.

Je n'ai jamais vu de cas d'attouchement au bureau, c'est plus délicat car on peut difficilement mettre une baffe à un collègue ou l'insulter, mais une procédure légale et un témoignage est possible. La plupart ne feront rien, pour eux, ça ne les concerne pas: ils ont rien à gagner perso à le faire, juste à perdre en dégradant du lien social en entreprise.

Ce que j'ai vu, c'est des mecs de quartiers qui vivent dans une sorte d'impunité. Peut être parce qu'ils sont plus démonstratifs, y'a peut être phénomène de groupe qui les concerne plus aussi.
Nul doute que toutes les catégories sont concernés et que les profils type inséré socialement font ça de manière plus à l'abri des regards.

Message cité 1 fois

---------------
La rue des hommes est à sens unique, la mort tient tous les cafés.
- Céline
K
Profil : Superstar
testymoi2
  1. answer
  2. Posté le 18/10/2017 à 20:31:04  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Andraëlle a écrit :


En fait non, le principe de la friendzone c'est pas quand le refus n'est pas clair et pas exprimé, c'est simplement quand la personne avec qui on veut avoir une relation amoureuse/sexuelle ne nous considère "que" comme un ami.

Pourquoi me parle tu de séduction ? J'ai pas compris le rapport, là.

Si, je peux reprocher à quelqu'un de vouloir insister, bien sur que si. Non, c'est non, on ne devrait pas avoir à le réitèrer deux, trois, quatre fois. Tu trouves ça agréable l'insistance, toi ? Et respectueux ?
Afficher plus
Afficher moins


Je pense que je ne serai pas là, si mon père n'avait pas insisté pour séduire ma mère. Car au début, il ne l’intéressait pas du tout. Mais bon, à force d'attention, de se faire bien voir, de séduction, il a réussi à la séduire...

Et franchement, malgré qu'il soit mort jeune, ma mère l'a considéré comme la meilleure chose qu'il lui soit jamais arrivé. Maintenant, on le considèrerai comme un lourd harceleur. Les moeurs évoluent de façon bizarre.

Un gars qui vient déposer une fleur tous les jours devant la porte de sa dulciné pour la séduire, il y a 40 ans, passerait pour un amoureux magnifique, maintenant, juste un dépravé sexuel.

Andraëlle a écrit :


Le principe même de râler de ne pas avoir obtenu de quelqu'un d'autre ce que l'on veut c'est abusé. La personne n'a pas à payer de la mauvaise humeur de l'autre simplement parce qu'elle n'a pas envie de sexe. Personne ne doit rien à personne, c'est à la personne frustrée de gérer ça.
Met ça dans un autre contexte : tu trouverais ça normal que la personne à qui tu viens de refuser un prêt d'argent vienne te râler dessus pour ça ?
Afficher plus
Afficher moins


Tout dépend le contexte. Si la personne est dans une situation d'urgence, que je ne refuse alors que j'ai les moyens, oui, je trouve cela normal qu'il râle.

J'aime ton "simplement". Le sexe, c'est si "simple" dans un couple. A tel point que cela lie, détruit, relie, redétruit, attire, répulse.

Je pense que si le sexe était si simple comme tu l'évoques, Dallas n'existerait pas dans le quotidien des couples.

Pour certains, si il fallait attendre que les envies sexuelles soient raccord, le mariage resterait non consommé jusqu'à leur mort. Enfin, tu vas me dire, ils n'ont qu'à se séparer.

Message cité 1 fois

---------------
Bien sûr, je le précise, parce qu'ici on est susceptible, c'est mon avis. Je n'en fais pas une généralité, je ne désigne personne, je ne souhaite heurter personne.
(Publicité)
 Page :
1  2
Dernière Page
Page Suivante
Page Précédente
Première Page

Ajouter une réponse
Aller à :
 

Sujets relatifs
les coups de foudre, l'attirance pour quelqu'un....  
Plus de sujets relatifs à : une attirance compliquée

Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
Punir les criminel 63
Un mec qui est amoureux de moi 12
Boys and Girls 11
Zoophilie 31
Pensez-vous que les âmes sœurs existent ? 10