FORUM Ados-Actu et societe

|-  Débats

||-  

L'anarchisme, c'est quoi ?

 

liste des connectés  Lancer une recherche S'inscrire S'identifier Répondre à cette discussion Créer un nouveau message
 

Ajouter une réponse

 
Page photos
 
 Mot :  Pseudo :  
Vider la liste des messages à citer
 
 Page :
1
Auteur
 Sujet :

L'anarchisme, c'est quoi ?

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
L'état présent de l'Univers est le résultat de son
Profil : Etranger
projetregen
  1. answer
  2. Posté le 17/09/2017 à 22:53:32  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Je connais mal cette idéologie. Et puisqu'il y a une assez forte proportion d'anarchos ici -je fais référence aux sondages sur l'orientation politique-, j'imagine qu'un d'entre vous saura m'expliquer les principales mesures prônées par cette idéologie, ses motivations/intérêts, ses principes de base, bref me la décrire.

Au passage j'ai quelques questions là dessus.
Si j'ai bien compris, vous proposez la création de communes auto-gérées sans Etat, où toute forme de domination serait éliminée et réprimée.
Dès lors, autorisez-vous les membres de ces communautés à faire sécession des communes ? Si ils jugent plus profitable de se retirer de la société et de devenir totalement autonomes, les autorisez-vous à le faire ?
Les autorisez-vous à faire sécession pour fonder une commune plus loin, où certains principes de l'anarchisme ne seraient pas respectés ?
Ne craignez-vous pas qu'un groupe d'individus particulièrement forts et bien armés s'empare de terres et fondent un empire, et se servent des richesses accumulées pour conquérir le reste du pays, où ils créeraient une société bien plus coercitive que dans l'état actuel ? Et surtout, comment empêchez-vous ça ?
Ne craignez-vous pas qu'en l'absence des mécanismes de marché (système des prix, concurrence, liberté d'entreprendre et de travailler, etc), votre système économique fonctionne très mal ?
Comment faites-vous pour faire en sorte que les "planificateurs " qui organisent le travail et la répartition de ses fruits n'asservissent pas la population de façon pire que les patrons capitalistes actuels, par exemple comme l'a fait Staline ?
Vous voulez réprimer les religions, au nom de la vérité. Bien que je sois moi-même athée et très critique à l'égard des religions, je trouve ça totalitaire. Parce que d'abord on n'est jamais sûrs de la "vérité", aussi établie qu'elle soit, donc que les principes dont la croyance sera imposée ne seront pas vraiment cette vérité ; ensuite, parce que la "vérité" n'est pas forcément bénéfique à l'individu. Par exemple, croire qu'il y a une vie agréable et éternelle après la mort efface la peur de la mort, beaucoup d'angoisse et de questions "inutiles", et procure un bonheur énorme ! Dès lors que les croyances divergeant de la vérité sont librement crues par les gens, je ne vois pas l'intérêt de leur imposer la vérité.

Voilà j'ai fini mon pavé, je vous demande ça sans aucune animosité, je suis très intéressé par cette idéologie ;)


---------------
Oui oui, je suis vraiment l'initiateur du Projet Re-Gen !
(Publicité)
Profil : Notable
led67
Sur mon blog :
  1. answer
  2. Posté le 18/09/2017 à 11:10:54  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Pour moi qui ne suis pas anarchiste, j'estime que l'anarchisme est une doctrine visant à nier la nécessité de l'existence de la Nation et et des institutions, ds notre cadre occidental j'entends. Si on se base sur la théorie de l'absence de maitres, ils sont donc libertaires puisque libre d'agir comme bon leur semble.

Au passage, parler d'un système économique sous une anarchie n'a pour moi pas beaucoup de sens...D'autant plus que le système néolibéral auquel appartiennent marchés, libre-échange, ...est une autre forme d'anarchie.
Enfin, il ne faut pas confondre anarchisme et communisme. En théorie, les anarchistes refusent les religions et sont athées, pour autant je doute qu'ils n'aillent persécuter les croyants, puisqu'ils croient en une liberté absolue. De même, oublie toute idée de planification et d'asservissements; les vrais anarchistes ne vont pas adhérer à ces notions.
Message cité 1 fois
Profil : Légende
arsher
  1. answer
  2. Posté le 18/09/2017 à 11:17:58  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
J'ajouterais que dans le langage courant, on parle communément d'anarchie pour désigner le désordre et le chaos. Mais l'anarchie n'est pas censée être l'absence de règles. Ceci relève plutôt de l'anomie où finalement, on retrouve les lois de la jungle. Soit le plus fort et le plus brutal qui règne, sans légitimité institutionnelle.
Message cité 1 fois
Message édité par Arsher le 18/09/2017 à 11:19:36

---------------
Je suis mi-alpaga mi-cyborg, transespèce et transhumain·e, non binaire, pansexuel·l·e, respirianiste et militant·e LGBTTQQIAAP pro-scissiparité. Je cherche une relation déconstruit·e et sans gluten avec sexualité pervers·e polymorphe. Ah, et j'ai des droits. Des questions ?
L'état présent de l'Univers est le résultat de son
Profil : Etranger
projetregen
  1. answer
  2. Posté le 18/09/2017 à 12:30:51  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Arsher a écrit :

J'ajouterais que dans le langage courant, on parle communément d'anarchie pour désigner le désordre et le chaos. Mais l'anarchie n'est pas censée être l'absence de règles. Ceci relève plutôt de l'anomie où finalement, on retrouve les lois de la jungle. Soit le plus fort et le plus brutal qui règne, sans légitimité institutionnelle.
Afficher plus
Afficher moins



Ca je l'ai bien compris, l'anarchisme est un ordre sans aucune forme de domination et non une absence d'ordre.

Message cité 1 fois

---------------
Oui oui, je suis vraiment l'initiateur du Projet Re-Gen !
L'état présent de l'Univers est le résultat de son
Profil : Etranger
projetregen
  1. answer
  2. Posté le 18/09/2017 à 12:43:13  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

led67 a écrit :

Pour moi qui ne suis pas anarchiste, j'estime que l'anarchisme est une doctrine visant à nier la nécessité de l'existence de la Nation et et des institutions, ds notre cadre occidental j'entends. Si on se base sur la théorie de l'absence de maitres, ils sont donc libertaires puisque libre d'agir comme bon leur semble.

Au passage, parler d'un système économique sous une anarchie n'a pour moi pas beaucoup de sens...D'autant plus que le système néolibéral auquel appartiennent marchés, libre-échange, ...est une autre forme d'anarchie.
Enfin, il ne faut pas confondre anarchisme et communisme. En théorie, les anarchistes refusent les religions et sont athées, pour autant je doute qu'ils n'aillent persécuter les croyants, puisqu'ils croient en une liberté absolue. De même, oublie toute idée de planification et d'asservissements; les vrais anarchistes ne vont pas adhérer à ces notions.
Afficher plus
Afficher moins



-> Oui, ici je parle des libertaires et pas des anarcaps.

-> Ben dès qu'il y a production et consommation il y a économie... Donc l'anarchisme vas bien devoir organiser tout ça, où au moins faire en sorte que ce ne soit pas trop catastrophique.

-> Une "commune autogérée" telle que les voudraient les anarchistes nécessite la planification, elle est indispensable à la satisfaction des besoins. Le seul moyen d'y échapper est le marché libre, c'est à dire chacun produit, vends et achète tel produit ; la concurrence et le système des prix font que les individus vont produire ce dont les autres ont besoin, et obtenir ce qu'ils veulent.

-> Et surtout, on n'est jamais sûrs que de bons anarchistes anti-asservissement vont organiser la production et la distribution des biens et services : dès lors, il existe un très gros risque de domination de la part de ceux qui organisent ces procédés.
Genre Lénine et Trotsky étaient des communistes sincères et convaincus, mais dès que Staline est parvenu au pouvoir l'URSS est devenue un Etat totalitaire, miséreux, où la coercition était largement pire que dans les pays capitalistes...

Message cité 1 fois

---------------
Oui oui, je suis vraiment l'initiateur du Projet Re-Gen !
Profil : Légende
arsher
  1. answer
  2. Posté le 18/09/2017 à 13:20:29  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

ProjetReGen a écrit :


Ca je l'ai bien compris, l'anarchisme est un ordre sans aucune forme de domination et non une absence d'ordre.
Afficher plus
Afficher moins



Ceci dit, s'il n'y a pas de hiérarchie institutionnelle, il y a toujours des hiérarchies naturelles avec les gens qui ont prouvé leur valeur et charismatiques qui savent fédérer un groupe.

ProjetReGen a écrit :


-> Ben dès qu'il y a production et consommation il y a économie... Donc l'anarchisme vas bien devoir organiser tout ça, où au moins faire en sorte que ce ne soit pas trop catastrophique.

Afficher plus
Afficher moins



Oui mais l'économie n'est pas exclusivement ultralibérale, capitaliste et mondialisée avec ce que ça implique comme complexité et interdépendance. Il y a la petite échelle au rythme de la nature. D'ailleurs, nombreuses ont été les communautés humaines à se passer partiellement ou totalement d'agriculture et de sidérurgie. Il faut par contre apprendre les limites naturelles et retrouver les saisons quand il y en a.

Il y a aussi un travers chez certains utopistes, c'est sous-estimer la nécessité de se sentir chez soi et d'avoir un espace privé. C'est d'ailleurs cette absence qui a généré des tensions et fait foirer bon nombre de projets hippies. Il y a également la question e la défense, qui est sous-estimée, voire occultée à tort. Ne pas pouvoir défendre ses biens même s'ils appartiennent à la communauté est très dangereux en cas d'invasion. Car c'est risquer pillage, viol, meurtre et mise en esclavage.

Message cité 1 fois
Message édité par Arsher le 18/09/2017 à 13:29:26

---------------
Je suis mi-alpaga mi-cyborg, transespèce et transhumain·e, non binaire, pansexuel·l·e, respirianiste et militant·e LGBTTQQIAAP pro-scissiparité. Je cherche une relation déconstruit·e et sans gluten avec sexualité pervers·e polymorphe. Ah, et j'ai des droits. Des questions ?
L'état présent de l'Univers est le résultat de son
Profil : Etranger
projetregen
  1. answer
  2. Posté le 18/09/2017 à 15:53:22  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Arsher a écrit :


Ceci dit, s'il n'y a pas de hiérarchie institutionnelle, il y a toujours des hiérarchies naturelles avec les gens qui ont prouvé leur valeur et charismatiques qui savent fédérer un groupe.

Afficher plus
Afficher moins


Pas pour tout le monde : genre si j'envoie se faire foutre ceux qui veulent m'imposer X chose, personne ne me contrôlera, et ce sera pareil pour tous ceux qui agiront de la sorte.

Arsher a écrit :


Oui mais l'économie n'est pas exclusivement ultralibérale, capitaliste et mondialisée avec ce que ça implique comme complexité et interdépendance. Il y a la petite échelle au rythme de la nature. D'ailleurs, nombreuses ont été les communautés humaines à se passer partiellement ou totalement d'agriculture et de sidérurgie. Il faut par contre apprendre les limites naturelles et retrouver les saisons quand il y en a.

Il y a aussi un travers chez certains utopistes, c'est sous-estimer la nécessité de se sentir chez soi et d'avoir un espace privé. C'est d'ailleurs cette absence qui a généré des tensions et fait foirer bon nombre de projets hippies. Il y a également la question e la défense, qui est sous-estimée, voire occultée à tort. Ne pas pouvoir défendre ses biens même s'ils appartiennent à la communauté est très dangereux en cas d'invasion. Car c'est risquer pillage, viol, meurtre et mise en esclavage.
Afficher plus
Afficher moins



Je sais bien, je voulais juste savoir quelle part de l'économie les anarchistes libertaires laissent au marché libre, et quelle part ils soumettent à la planification. D'un côté la commune permet aux gens de s'associer facilement et de bâtir des projets ambitieux ; d'un autre côté, le marché libre subvient efficacement aux besoins d'à peu près tout le monde sans requérir l'intervention de l'Etat. C'est pour ça qu'on vit mieux dans les pays capitalistes que dans les pays communistes. Et autre parenthèse, la liberté économique, en l'absence de propriété intellectuelle et d'Etat comme dans une société anarchiste, ne peut entraîner aucun capitalisme de connivence donc pas de grandes fortunes et de patrons surpuissants comme on en connaît aujourd'hui.

Pour revenir aux anarchistes, il me semble qu'ils sont assez "socialiste", mais laissent la possibilité pour un individu de produire pour lui-même ce qu'il veut sans passer par la commune.
Proudhon disait "s'opposer à la propriété, c'est le viol" -> j'en conclus que l'anarchisme respecte dans une certaine mesure la propriété privée.

Et l'anarchisme prône et garantit l'autonomie, ce qui je trouve est le meilleur moyen de se défendre : chacun est capable d'assurer sa subsistance, où du moins tout est fait pour (dons de terres et de semences, de moyens de productions durables, etc) donc est insensible aux crises frappant l'extérieur, et a le droit de posséder des armes donc peut se défendre contre les attaques.

Message cité 1 fois

---------------
Oui oui, je suis vraiment l'initiateur du Projet Re-Gen !
(Publicité)
Profil : Légende
arsher
  1. answer
  2. Posté le 18/09/2017 à 18:12:36  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

ProjetReGen a écrit :

Pas pour tout le monde : genre si j'envoie se faire foutre ceux qui veulent m'imposer X chose, personne ne me contrôlera, et ce sera pareil pour tous ceux qui agiront de la sorte.

Afficher plus
Afficher moins


En fait, les choses s'imposent d'elles-mêmes et fatalement, il y a des comptes à rendre aux autres. Même dans une petite communauté, il y a de l'interdépendance, donc des décisions doivent être prises et il faut trancher. C'est potentiellement générateur de conflits.

Ou alors, il vaut mieux vivre en autarcie, mais c'est très difficile. Même chez les survivalistes, rares sont ceux qui ne dépendent plus du tout du système ou des autres.

ProjetReGen a écrit :


Je sais bien, je voulais juste savoir quelle part de l'économie les anarchistes libertaires laissent au marché libre, et quelle part ils soumettent à la planification. D'un côté la commune permet aux gens de s'associer facilement et de bâtir des projets ambitieux ; d'un autre côté, le marché libre subvient efficacement aux besoins d'à peu près tout le monde sans requérir l'intervention de l'Etat. C'est pour ça qu'on vit mieux dans les pays capitalistes que dans les pays communistes. Et autre parenthèse, la liberté économique, en l'absence de propriété intellectuelle et d'Etat comme dans une société anarchiste, ne peut entraîner aucun capitalisme de connivence donc pas de grandes fortunes et de patrons surpuissants comme on en connaît aujourd'hui.

Pour revenir aux anarchistes, il me semble qu'ils sont assez "socialiste", mais laissent la possibilité pour un individu de produire pour lui-même ce qu'il veut sans passer par la commune.
Proudhon disait "s'opposer à la propriété, c'est le viol" -> j'en conclus que l'anarchisme respecte dans une certaine mesure la propriété privée.

Et l'anarchisme prône et garantit l'autonomie, ce qui je trouve est le meilleur moyen de se défendre : chacun est capable d'assurer sa subsistance, où du moins tout est fait pour (dons de terres et de semences, de moyens de productions durables, etc) donc est insensible aux crises frappant l'extérieur, et a le droit de posséder des armes donc peut se défendre contre les attaques.
Afficher plus
Afficher moins


Ben justement, si une communauté anar se passe de grands patrons et de multinationales, soit, c'est très bien. Mais il y a des impérialistes et des hégémonistes qui ne seront peut-être pas de cet avis et qui aimeraient bien soumettre à leur autorité. D'où ma remarque sur la nécessité de l'auto-défense. Et je crois qu'il est utopique de penser qu'on peut échapper aux remous du monde extérieur. La seule solution est de passer par un fort isolement et l'absence de ressources vraiment intéressantes et exploitables dans le secteur de la communauté.

PS : tu es sûr que c'est la citation exacte de Proudhon ?

Message édité par Arsher le 18/09/2017 à 18:14:28

---------------
Je suis mi-alpaga mi-cyborg, transespèce et transhumain·e, non binaire, pansexuel·l·e, respirianiste et militant·e LGBTTQQIAAP pro-scissiparité. Je cherche une relation déconstruit·e et sans gluten avec sexualité pervers·e polymorphe. Ah, et j'ai des droits. Des questions ?
Profil : Inconnu
honored
  1. answer
  2. Posté le 07/12/2017 à 02:22:26  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Voici ce qu'est l'anarchie : “Il pleut, il mouille, c'est la fête à la grenouille !”

(Publicité)
 Page :
1

Ajouter une réponse
Aller à :
 

Sujets relatifs
Anarchisme C'est quoi l'anarchie? C'est quoi l'anarchisme?
Anarchisme  
Plus de sujets relatifs à : L'anarchisme, c'est quoi ?

Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
Les soumission des femmes 137
Préféreriez vous être un Elfe ou un Nain ? 59
c'est quoi un bon prof pour vous? 23
Les femmes face aux hommes!!! 80
Help avec mon copain et ses parents 7