FORUM Ados-Actu et societe

|-  Coups de gueule

||-  

Mon opinion sur le féminisme

 

liste des connectés  Lancer une recherche S'inscrire S'identifier Répondre à cette discussion Créer un nouveau message
 

Ajouter une réponse

 
Page photos
 
 Mot :  Pseudo :  
Vider la liste des messages à citer
 
 Page :
1
Auteur
 Sujet :

Mon opinion sur le féminisme

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
Démoralisateur
Profil : Etranger
_ezekyel_
  1. answer
  2. Posté le 07/11/2018 à 16:08:58  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Bonjour à tous. D'abord, c'est que mon opinion donc, ne pas tout prendre au pied de la lettre.

Moi, je suis contre toutes formes de féminisme extrèmes. Parce que votre but c'est de castrer notre masculinité en tant qu'homme. Évidament, je n'ai rien contre les femmes. Ce qui m'agace c'est ces campagnes anti-harcèlement qui font peurs aux hommes bien et qui involontairement et ce de façon assez paradoxale incitent au harcèlement. La loi shiappa entre autre qui selon Marlène Shiappa, celle qui a proposée cette loi, devrait faire regretter aux hommes d'harceler les femmes dans la rue, hé bien cette loi de payer 90€ d'amande pour remarque déshobligeante sexiste ne fonctionne pas. En effet, non seulement les hommes se mettent encore plus de défis avec cette lois mais, en plus, ayant regardé France info, j'ai vu que la plupart des femmes sont contre cette loi! Même certains policiers! Ils n'oseront pas agir et ils vont préférer à la place, prioriser l'éducation sexuelle dans les écoles. Deplus, selon le journal canadien Lapresse, il devrait y avoir des cours d'éducation sexuelle dans les écoles dès septembre 2019. Ensuite, la plus ridicule que j'ai vu c'est quand j'ai lu dans Lapresse que dès 2019( date non précisée ), les femmes non - mariées dites " conjointes" auraient le droit à une compensation de 20% du salaire de l'homme. Bref, je ne détails pas plus car, on pourrait me critiquer mais, ça m'enrage!

Donc, je n'aime pas le féminisme comme ça qui rabaisse les hommes, c'est toutes ces subtilités que je critique. Je suis ni pour le phénomène MGTOW, ni pour le féminisme 2.0 actuelle qui castrent les hommes de leurs masculinité. Je suis pour la masculinité des hommes et contre l'émancipation. Des questions?

(Publicité)
we're all infinite sun
Profil : Citoyen
shiyco
  1. answer
  2. Posté le 07/11/2018 à 19:09:49  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
contre l'émancipation de quoi ?

Démoralisateur
Profil : Etranger
_ezekyel_
  1. answer
  2. Posté le 07/11/2018 à 23:19:06  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Le fait de vouloir séparer les hommes et les femmes avec des mouvements tel que le féminisme 2.0 et le mouvement MGTOW. Je suis contre ces principes. Biensûr, la masculinité est importante, bien sûr, les femmes doivent être égales aux hommes mais, je suis contre la connerie de ces nouvelles lois que de toute façon personne ne va prendre au sérieux.

Oui, j'admet que le harcelement n'est pas acceptable et je suis le premier à le critiquer d'ailleurs mais, est-ce que ces campagnes anti-harcèlement apporteront qqch? À méditer. Quoi qu'il en soit, je suis contre ces féministes qui se croient supérieurs aux hommes et je ne parle pas des femmes mais, bien du mouvement. Il faut toujours préciser avec la société moderne. Ensuite, le féminisme, le vrai qui prône l'égalité, là je ne dis pas non. J'encourage l'égalité losque celle-ci a du bon sens. Le problême avec des féministes comme Marlène Shiappa, c'est que les hommes n'oseront même plus adresser la parole aux femmes car, ils auront peur de se faire traiter de misogyne par cette société féminisée. Est-ce qu'interdire les hommes de parler aux femmes dans l'espace public va règler le problême? Est-ce que c'est ça le respect des femmes? Non. Ça ne règlera rien toutes ces normes de féministes extrèmistes. Voilà, j'espères que ça va répondre à des questionnements.

HIjo de puta.
Profil : Inconnu
trashygirl69
  1. answer
  2. Posté le 08/11/2018 à 00:53:33  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Dans mon pays, aucune loi n’interdit aux hommes d’harceler les femmes (que ce soit en pleine rue ou ailleurs) et ça les incite à le faire. Je ne dis pas qu’une loi changerait grand chose, parce qu’en soit, les hommes croient être tout permis et ce n’est pas le risque de se prendre une amende de 90€ qui les empêchera de faire ce qu’ils veulent. Et je ne dis pas non plus qu’il ne faut pas agir parce que nous ne pouvons pas changer leur nature, au contraire. On devrait enseigner les limites à ne pas franchir dans les écoles.

Viriliter et Sapienter
Profil : Notable
scandinave-alcoolique
  1. answer
  2. Posté le 11/11/2018 à 20:38:47  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Je partage plus ou moins ton opinion...

Il est vrai que le pseudo féminisme actuelle n'est que résidus de conneries totalement absurde et ridicule. Le harcèlement ne se résout pas en une simple amende mais dans l'éducation qu'on donne au petit garçons, une fois adolescents il est désormais trop tard pour leurs faire encré le respect du sexe opposé. Sans compter que cette loi n'a aucune limite...à partir de quand peut on estimé qu'il y a un harcèlement ? Même si il est vrai que le vrai harcèlement existe accompagné en plus de sa vulgarité ("grosse pute" ou "salope" sont désormais dans le lexique de la drague) et que celui doit être reconnu, certaines femmes en abusent pour appeler à harcèlement dès qu'un homme fait un pas vers elle, a savoir venir demandé poliment un numéro de téléphone ou faire un compliment avec courtoisie ce n'est pas du harcèlement juste un interaction sociale.

Le soucis avec le féminisme c'est que les représentantes de ces associations ne sont que des frustrés de la vie, avec une profonde haine des hommes.

Vouloir une égalité salarial à travail similaire c'est normal, facilité la vie des femmes en leurs permettant de pensée comme elles le souhaite également, le reste non.

Un ramassis de connerie tel que la soit disant lutte contre les hommes qui écartent les jambes dans le métro, les hommes (oh les méchant, les grand méchant) qui ose ne pas faire la lessive, etc...Peut-être mon esprit est patriarcal mais je reste dans la vision que l'homme et la femme ont une place bien distinct dans la société et dans le foyer, il faut savoir garder les rôles en place, il n'y a rien de négligeant à faire un bon repas a son mari pendant que celui ci répare l'évier par exemple. Il y a un gros pas entre l'homme qui estime sa femme comme une bonne à tout faire et des taches dites partagés, les taches de bricolages pour l'un, les taches de ménages pour l'autre c'est aussi du partage, puis en rien n'empêche l'un de venir donné un coups de mains à l'autre.

Bref, je suis contre cette société actuelle qui comme tu le dis, avance chaque jours à privée l'homme de sa virilité et de son rôle masculin. Une femme peut très bien être épanouie tout en laissant aux hommes leurs avantages d'hommes. Moi même et d'autres collègues de ma profession que j'ai déjà rencontré travaillons dans un métiers encore très masculins honnêtement le pourcentage d'homme dans ce secteur s’élève à plus de 98%, autant dire que l'on sait que nous avons les mêmes capacités qu'un homme (enfin niveau résistance physique sa reste à discuter) pourtant une fois à la maison on ne sent pas oppressé ou soumise de devoir laver un caleçon. Surtout que à l'heure actuelle, les femmes sont quand même libre de choisir leurs partenaires et donc de choisir un homme qui convient à leurs principes, pas besoin donc de venir empiété les autres.

En plus avec leurs conneries de vrai combat sont oublier, méprisé tel que la violence conjugale qui ce banalise, qui ne choque plus, qui ne protège plus les victimes. Sa ce sont des vrai combat pour la lutte féminine.

Quand a la part de 20% pour les femmes dans des couples concubins j'ignore ce que c'est encore cette débilité, mais une choses est sur c'est que sa m'a l'air d'être encore une bonne connerie.


---------------
Profil : Inconnu
emmaaaaaaa
  1. answer
  2. Posté le 12/11/2018 à 19:01:37  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Il faut savoir qu’un(e) « vrai(e) » féministe est une femme ou un homme qui veut l’égalité entre les deux sexes alors les soi disant féministes qui dénigrent les hommes ne sont pas de « vrai(e) » féministe et donne malheureusement une mauvaise image du féminisme. Ensuite, en ce qui concerne les lois, elles n’arrêteront pas tous les harcèleurs mais certains et on ne peux pas se permettre de rien faire, c’est toujours mieux que rien .
Message cité 1 fois
Profil : Inconnu
shrooms6
  1. answer
  2. Posté le 12/11/2018 à 22:04:50  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

emmaaaaaaa a écrit :

Il faut savoir qu’un(e) « vrai(e) » féministe est une femme ou un homme qui veut l’égalité entre les deux sexes alors les soi disant féministes qui dénigrent les hommes ne sont pas de « vrai(e) » féministe et donne malheureusement une mauvaise image du féminisme. Ensuite, en ce qui concerne les lois, elles n’arrêteront pas tous les harcèleurs mais certains et on ne peux pas se permettre de rien faire, c’est toujours mieux que rien .
Afficher plus
Afficher moins


En sociologie, on dit qu'une religion c'est ce que l'on en fait.
Par pur parallélisme, je vais appliquer ce concept au féminisme.



Le féminisme, c'est ce qu'on en fait. Fini de dire "le féminisme, c'est pas ça".

Et non, avoir des tas de lois sur ça n'empêchera rien, au contraire.
Parce qu'une diarrhée n'est jamais bonne...

Sinon la motion de rejet préalable pour la PLFR lancée par les Républicains, c'était chaud. Pauvre Gérald.

Message édité par Shrooms le 12/11/2018 à 22:11:46
(Publicité)
(Publicité)
 Page :
1

Ajouter une réponse
Aller à :
 

Sujets relatifs
donner votre opinion opinion
Plus de sujets relatifs à : Mon opinion sur le féminisme

Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
La drogue, l'alcool, les clopes et mon entourage 5
Est seul, désespéré devrait écouter quelle chanson 5
Pleins de sujets (Attention, c'est long ) 0
Regard des autres/ jugement 2
Bonsoir, un ami ce moque sans arrêt de moi et mon prénom. Je voudrai aussi me mo 1