|-  

||-  Hommes/Femmes

 

liste des connectés  Lancer une recherche S'inscrire S'identifier Répondre à cette discussion Créer un nouveau message
 

Ajouter une réponse

 
Page photos
 
 Mot :  Pseudo :  
Vider la liste des messages à citer  
 Page :
1  2
Dernière Page
Page Suivante
Page Précédente
Première Page
Auteur
 Sujet :

Hommes/Femmes

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
n°541464
LeeKwon
Profil : Etranger
leekwon
  1. answer
  2. Posté le 25/08/2017 à 12:45:24  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Hey, je voulais juste pousser un petit coup de gueule... A propos de nous, les femmes. A propos du fait qu'on est hyper sexualisées, qu'on soit vues comme inférieures aux hommes, bref, vous aurez compris.

Simplement j'en ai marre qu'on m'envoie chier dès que j'ai un truc à dire, un avis à donner sur un sujet sérieux, dès que je vais hausser le ton, alors qu'un homme qui fait ça ne se prendra pas de remarque.

J'en ai marre de toutes ces petites remarques faites sous forme de plaisanterie. Concernant les femmes au volant, alors que des assurances font payer moins cher les femmes jeunes conductrices que les hommes jeunes conducteurs, parce qu'une étude a été faite comme quoi les femmes sont (en général), plus sérieuses au volant que les hommes.
Concernant aussi les "tu fais... pour une fille". Mais ça veut dire quoi, "pour une fille" ? Alors je sais que certaines personnes disent vraiment ce genre de choses pour blaguer, mais à force d'entendre ça à longueur de journées, bah oui, ça devient saoulant...

On nous fait chier par rapport à nos seins, à notre cul, à tout. Les seins ne sont pas fait à la base pour être lechés, mais pour allaiter. Qu'est-ce que ça peut foutre qu'on voie les tétons d'une femme sous son t-shirt parce qu'elle ne veut pas porter de soutif ?
Et une bouche, combien de fois j'ai pu entendre autour de moi "elle a une bouche de suceuse". Et le cul, enfin...
Est-ce que les mecs se prennent des remarques sur leur cul, leur bouche etc ? Non. Ou si c'est le cas, beaucoup moins que les femmes.


J'ai fait une recherche sur google, j'ai tapé "gay" et "lesbienne". Le premier résultat pour "gay" en est la définition. Le premier résultat pour "lesbienne" ? Des sites de cul. Encore et encore. Il faut attendre la 3 ème page pour avoir une définition ou un site "normal".

Par rapport à ça, j'en ai marre que les hommes s'excitent sur moi quand je parle avec ma meilleure amie. Eh, les gars, c'est pas parce que je parle à une fille que je vais la lécher hein.

Et le nombre de meufs à poil qu'on peut voir défiler sur facebook, des images venant même de pages d'humour à la base. J'en vois au moins 5 par jours.
Des images d'hommes sexy ? Jamais vu.
Pareil dans les jeux vidéos ou dans les films. Les meufs seront toujours à moitié à poil. Par contre les mecs, non.

Enfin bref... Et j'en ai marre qu'on m'insulte de "connasse de féministe", alors que c'est bien d'être féministe. C'est simplement vouloir l’égalité homme-femme, c'est tout, ça s'arrête là !
Bien sûr il y a celles qui veulent être supérieures aux hommes. Mais ces filles là ne sont pas féministes. Idem pour les mecs qui veulent rester "supérieurs" aux femmes.

Voilà, je pense que le message a été clair, nonobstant je vous demande pardon si c'était un peu brouillon.. Mais voilà, j'en ai plus qu'assez de subir ça tous les jours.. Parfois j'en viens à pleurer quand vraiment je craque..

N'hésitez pas à me donner votre avis par rapport à ça.

Je sais que les hommes ne sont pas tous comme ça, et heureusement. Mais étant donné que tous les mecs à qui j'ai pu parler jusqu'à maintenant sont un peu dans l'optique "ferme ta gueule et suce moi, va faire à manger, etc", je perds un peu espoir...
Message cité 2 fois
(Publicité)
n°541465
Lethaleen
Try again
Profil : Star
lethaleen
  1. answer
  2. Posté le 25/08/2017 à 14:15:00  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

LeeKwon a écrit :

Mais étant donné que tous les mecs à qui j'ai pu parler jusqu'à maintenant sont un peu dans l'optique "ferme ta gueule et suce moi, va faire à manger, etc", je perds un peu espoir...
Afficher plus
Afficher moins



Change de fréquentations jap:{}


---------------
"I wanted to step out of your shadow. You understand, don't you? But when I stepped out of it, there was no sunlight, no sunlight at all."
n°541476
Paulopolo
Un toucan?
Profil : Etranger
paulopolo
  1. answer
  2. Posté le 26/08/2017 à 10:37:32  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
J'avais commencé a ecrire un pavé illisible... puis j'ai realisé que le probleme dans la vie de tous les jours vient du fait que c'est que tu as affaire a des abrutis.
Forcement quelqu'un qui te fais pas de remarque et te parles normalement tu y fais moins gaffe car c'est un comportement normal.

Apres les representations des filles dans les films, il y a aussi beaucoup de mecs super musclés (les "moches", mecs comme filles sont la pour faire rire). Il y a toujours des exceptions bien sur. Mais dans les 2 cas c'est pas forcement une image super realiste qui est renvoyée.

Apres sur internet, que veux tu. Beaucoup plus de mecs consomment du porno. Les scenes de lesbiennes en font fantasmer beaucoup. Google te sors juste ce qui est le plus susceptible de t'interesser.
Et on recherche plus souvent l'excitation sexuelle en general sur internet (d'ou les meufs a poil).
D'un coté, si vous arrivez a vous satisfaire sans internet, tant mieux pour vous haha.
Mais internet donne juste ce que les gens recherchent. Ya pas 1 mec derriere qui s'est dit "tiens jvais etre super sexiste et mettre que des meufs a poil"

n°541477
Andraëlle_
Profil : Quidam
andraelle_
  1. answer
  2. Posté le 26/08/2017 à 11:28:33  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Plus qu'avoir affaire à des abrutis, elle a surtout affaire à une société sexiste, comme toutes les femmes.

@LeeKwon : je soutiens ton coup de gueule. C'est épuisant.

n°541481
Yrathus
War's not done, but fml
Profil : Star
yrathus
  1. answer
  2. Posté le 26/08/2017 à 15:51:39  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
C'e'st sûr que voir une femme sortir les loloches juste recouvertes par des coeurs, qui ballotent dans un t-shirt transparent, c'est tro seksi. La vache qui allaite, c'est une belle image, personne ne peut le nier.

Nous sommes quand-même loin des jeunes qui doivent se faire brûler la poitrine, pour ne pas trop en avoir, en Afrique dans certaines tribus.
Comme Lethaleen le dit si bien, change tes fréquentations.

Pour le site "lesbiennes", c'est bien le taux de recherche/de fréquentation des sites, c'est tout.
Message édité par Yrathus le 26/08/2017 à 15:58:34

---------------
https://www.youtube.com/watch?​v=HHbkun8xCUc

So desperate,
I can only be myself with another hit.

Tuam aquam non bibo, lupe.

"Au fils d'une prostituée qui jette des pierres sur la foule rassemblée sur une place Diogène conseille : « Prends garde de ne pas blesser ton père ».

La politique a été pendant longtemps l'art d'empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde, avant de devenir l'art de consulter les gens sur ce qu'ils ignorent.
n°541484
Andraëlle_
Profil : Quidam
andraelle_
  1. answer
  2. Posté le 26/08/2017 à 20:42:12  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Moi je vois des mecs courir en cyclistes moule-bite et torse nu et je me sens pas l'obligation de commenter/critiquer leur corps et leur vertu pour autant.
Tes goûts te donnent pas tellement le droit de déprécier ceux qui n'y répondent pas.
C'est pas parce qu'on est pas en Afrique qu'il n'y a rien à changer chez nous.
Changer de fréquentation quand il s'agit de tes collègues/camarades de classe et qu'à un moment t'as besoin de gagner ta vie, c'est juste pas ta priorité.
Et je vois pas tellement pourquoi on accepterait ce genre de mentalité en adaptant notre vie/nos comportements.
Message cité 1 fois
n°541487
Yrathus
War's not done, but fml
Profil : Star
yrathus
  1. answer
  2. Posté le 26/08/2017 à 21:29:17  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Andraëlle_ a écrit :

Moi je vois des mecs courir en cyclistes moule-bite et torse nu et je me sens pas l'obligation de commenter/critiquer leur corps et leur vertu pour autant.
Tes goûts te donnent pas tellement le droit de déprécier ceux qui n'y répondent pas.
C'est pas parce qu'on est pas en Afrique qu'il n'y a rien à changer chez nous.
Changer de fréquentation quand il s'agit de tes collègues/camarades de classe et qu'à un moment t'as besoin de gagner ta vie, c'est juste pas ta priorité.
Et je vois pas tellement pourquoi on accepterait ce genre de mentalité en adaptant notre vie/nos comportements.
Afficher plus
Afficher moins



Tu critiques sans me connaître. Je critique les moule-bites autant que les femmes qui ont ce genre d'accoutrements, figure-toi. En voyant cette femme se balader dans cette tenue, j'ai tout de suite pensé à une prostituée. Tout comme lorsque je vois un mec torse-nu et en short, je trouve cela offensant.Tu as à faire avec une culture européenne dans laquelle les femmes mettent des soutiens gorges et ne font pas du racolage en mettant mini-jupes et décolletés exagérés.

Et puis tant que je ne vais pas insulter la personne en face et que je ne lance pas d'histoires sur elle, j'ai le droit de penser ce que je veux des autres.
En suivant ton raisonnement, le monde entier a son excuse et la loi ne sert plus à rien. Pédophiles et proxénètes peuvent dormir tranquilles ce soir puisque personne ne doit déprécier ceux qui sont différents.

Si tu fais face à ce genre de remarques, bien-sûr que c'est ta priorité. Un enfant qui est maltraité va autre part. Une femme qui se fait insulter comme on entend l'auteure le dire, elle a le choix : ne rien faire ou porter plainte.

Je ne vois pas quel rapport a ta dernière remarque avec mon commentaire.

Message cité 2 fois
Message édité par Yrathus le 26/08/2017 à 21:31:39

---------------
https://www.youtube.com/watch?​v=HHbkun8xCUc

So desperate,
I can only be myself with another hit.

Tuam aquam non bibo, lupe.

"Au fils d'une prostituée qui jette des pierres sur la foule rassemblée sur une place Diogène conseille : « Prends garde de ne pas blesser ton père ».

La politique a été pendant longtemps l'art d'empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde, avant de devenir l'art de consulter les gens sur ce qu'ils ignorent.
(Publicité)
n°541488
Andraëlle_
Profil : Quidam
andraelle_
  1. answer
  2. Posté le 26/08/2017 à 22:01:45  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Yrathus a écrit :


Tu critiques sans me connaître. Je critique les moule-bites autant que les femmes qui ont ce genre d'accoutrements, figure-toi. En voyant cette femme se balader dans cette tenue, j'ai tout de suite pensé à une prostituée. Tout comme lorsque je vois un mec torse-nu et en short, je trouve cela offensant.Tu as à faire avec une culture européenne dans laquelle les femmes mettent des soutiens gorges et ne font pas du racolage en mettant mini-jupes et décolletés exagérés.

Et puis tant que je ne vais pas insulter la personne en face et que je ne lance pas d'histoires sur elle, j'ai le droit de penser ce que je veux des autres.
En suivant ton raisonnement, le monde entier a son excuse et la loi ne sert plus à rien. Pédophiles et proxénètes peuvent dormir tranquilles ce soir puisque personne ne doit déprécier ceux qui sont différents.

Si tu fais face à ce genre de remarques, bien-sûr que c'est ta priorité. Un enfant qui est maltraité va autre part. Une femme qui se fait insulter comme on entend l'auteure le dire, elle a le choix : ne rien faire ou porter plainte.

Je ne vois pas quel rapport a ta dernière remarque avec mon commentaire.
Afficher plus
Afficher moins



Eh bien, tu n'es pas la société dans laquelle on vit.
Une société qui juge une femme davantage en fonction de son corps et ses fringues qu'elle ne le fera jamais pour un homme.

Comparer une tenue vestimentaire à des actes qui relèvent du viol et de l'esclavagisme, c'est pas un peu exagéré ? Y a une notion de respect d'intégrité d'autrui dans les exemples que tu cites qui n'existe pas dans le choix de fringue d'une femme.
Oh oui, on pense bien ce qu'on veut, laissons les gens le faire sans interférer, le racisme, le sexisme, le validisme, l'homophobie... ne sont rien que des avis totalement défendables et valables, hein ?

Non. Boire, manger, avoir un toit sur la tête sont des priorités. Si tu es dans un cadre où tu peux te permettre de sélectionner tes collègues, tant mieux pour toi. Y a des gens moins bien lotis.

"Changer ses fréquentations" revient à faire bouger celui qui subit et non celui qui tient des propos oppressifs. Pour faire reculer les mentalités sexistes, on a vu mieux comme technique.


EDIT, ajout : Et, au passage, peu importe la culture de laquelle on est issu. Elle n'est pas irréprochable. Nous n'avons pas le devoir de conserver des normes parce qu'elles répondent à des traditions, surtout lorsqu'elles sont oppressives. Si on suivait ton idée, le viol conjugal ne serait toujours pas reconnu par l'état et la femme serait considérée comme à disposition de son mari.
Par exemple, les soutien-gorges que tu cites (objets créés par un homme pour le regard des hommes) est un outil du patriarcat qui malmènent nos seins, les abîment, augmentent les risques de formation de fibroses, kystes et cancers, et tout ça pour une raison parfaitement futile : les faire paraître plus haut. Dans les faits, c'est de la con*erie, puisqu'ils font perdre au sein sa capacité à tenir tout seul. Et je ne connais pas une femme qui ne soit pas ravie de l'enlever le soir venu tellement le port est désagréable. Mais faudrait continuer à en porter pour ne pas en offenser certains ?

Message cité 1 fois
Message édité par Andraëlle_ le 26/08/2017 à 22:29:13
n°541496
Yrathus
War's not done, but fml
Profil : Star
yrathus
  1. answer
  2. Posté le 27/08/2017 à 00:28:17  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Andraëlle_ a écrit :


Eh bien, tu n'es pas la société dans laquelle on vit. Bien-sûr.
Une société qui juge une femme davantage en fonction de son corps et ses fringues qu'elle ne le fera jamais pour un homme. J'ai besoin d'explications sur ce bout.

Comparer une tenue vestimentaire à des actes qui relèvent du viol et de l'esclavagisme, c'est pas un peu exagéré ?Y a une notion de respect d'intégrité d'autrui dans les exemples que tu cites qui n'existe pas dans le choix de fringue d'une femme.
Une minorité de femmes le font pour leur bon plaisir, comment oses-tu juger des femmes qui acceptent leur féminité ? Tu ne dois pas décider du goût des autres femmes sous prétexte que tu penses que ça ravage l'image des femmes.
N'oublions pas le fait que des hommes aussi se prostituent, que ce fait est beaucoup moins amené par les médias ou les féministes devant un tribunal. Les hommes souffrent aussi de la position qu'ils se doivent avoir en face d'une femme. Un homme qui porte du rose peut entendre des remarques désobligeantes, à cause de ses vêtements. Certains se suicident à cause de sentiments, d'émotions tassées, parce qu'un homme doit tenir l'image de virilité que toutes les femmes collent au sexe masculin.


Oh oui, on pense bien ce qu'on veut, laissons les gens le faire sans interférer, le racisme, le sexisme, le validisme, l'homophobie... ne sont rien que des avis totalement défendables et valables, hein ?
Tant que les "homophobes", les "sexistes", les "racistes" ne font pas de mal, je ne vois pas où est le danger sinon qu'ils versent dans la violence : là, ça devient un problème pour la communauté. Les personnes qui pensent différemment de toi ont des arguments qu'ils pensent être valables et tant qu'ils ne les mettent pas en action, ils ne dérangent pas l'ordre public. Ce n'est pas en leur martelant la tête violemment avec tes idéaux que tu réussiras à changer les choses, accepte-le.

Non. Boire, manger, avoir un toit sur la tête sont des priorités. Si tu es dans un cadre où tu peux te permettre de sélectionner tes collègues, tant mieux pour toi. Y a des gens moins bien lotis.
Nous avons des lois qui interdisent ce genre de comportement. Tout le monde peut aller porter plainte pour agressions. Je ne vois pas ce que la condition sociale vient faire ici.

EDIT, ajout : Et, au passage, peu importe la culture de laquelle on est issu. Elle n'est pas irréprochable. Nous n'avons pas le devoir de conserver des normes parce qu'elles répondent à des traditions, surtout lorsqu'elles sont oppressives. Si on suivait ton idée, le viol conjugal ne serait toujours pas reconnu par l'état et la femme serait considérée comme à disposition de son mari.

Je ne sais pas où est-ce que tu as lu que j'approuvais le viol conjugal et le fait que la femme soit toujours un objet à disposition de son mari.
La culture est un élément important, malgré qu'elle ne soit pas irréprochable. Tu ne renverses pas une culture aussi facilement que lorsque tu souffles sur un château de cartes instable.
Les normes changent, je ne peux le nier, mais si les changements sont trop violents, tu risques de tomber dans un autre extrême.

Par exemple, les soutien-gorges que tu cites (objets créés par un homme pour le regard des hommes) est un outil du patriarcat qui malmènent nos seins, les abîment, augmentent les risques de formation de fibroses, kystes et cancers, et tout ça pour une raison parfaitement futile : les faire paraître plus haut. Dans les faits, c'est de la con*erie, puisqu'ils font perdre au sein sa capacité à tenir tout seul. Et je ne connais pas une femme qui ne soit pas ravie de l'enlever le soir venu tellement le port est désagréable. Mais faudrait continuer à en porter pour ne pas en offenser certains ?

Les soutifs amènent des maladies tandis que la cravate étouffe le hardi...


Afficher plus
Afficher moins


---------------
https://www.youtube.com/watch?​v=HHbkun8xCUc

So desperate,
I can only be myself with another hit.

Tuam aquam non bibo, lupe.

"Au fils d'une prostituée qui jette des pierres sur la foule rassemblée sur une place Diogène conseille : « Prends garde de ne pas blesser ton père ».

La politique a été pendant longtemps l'art d'empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde, avant de devenir l'art de consulter les gens sur ce qu'ils ignorent.
n°541512
Andraëlle_
Profil : Quidam
andraelle_
  1. answer
  2. Posté le 27/08/2017 à 06:52:08  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
J'ai besoin d'explications sur ce bout.

(Par flemme, j'ai copié/collé en partie un texte que j'avais déjà écris sur ce forum, du coup vous étonnez pas si ça fait doublon).

En premier lieu, je pense qu'il est important de dire et de dénoncer que dans notre société sexiste, la valeur d'une femme, c'est son score de baisabilité.
Lui-même déterminé par sa beauté, sa vertu, son dévouement et sa passivité.
Et tout ces éléments sont conditionnés par le regard, l'approbation masculine, de telle sorte à ce qu'en plus d'être liberticides, ils soient quasiment inatteignables.

Avant qu'on ne cherche à me rappeler que les injonctions vécues par les hommes existent aussi, je rappelle qu'elles ne sont pas comparables : tant par leur nombre, que par leur origine - ce ne sont pas les femmes qui imposent à un homme d'être grand et musclé mais bien les hommes eux-mêmes au travers du virilisme - que par leurs conséquences - être petit, gros ou moche n'empêchera que très peu de trouver des rôles crédibles au cinéma ou dans les séries, par exemple. Si on trouve des tas d'exemples de représentations sur le thème "La Belle et la Bête" avec une femme belle et un homme "monstrueux" mais très peu (voir pas du tout, perso j'en cherche encore...) qui reprennent le thème avec un homme beau et une femme "monstrueuse", ce n'est pas un hasard.

Ce en quoi consiste la "beauté" pour une femme, puisque c'est ce dont on parle ici, c'est ça : faut être mince (mais surtout pas faire chier avec des régimes, hein), faut être soignée (mais ni trop maquillée, ni trop superficielle), faut être imberbe (mais aussi disponible à n'importe quel moment, donc trouver un moyen pour... arrêter purement et simplement la pousse des poils), faut être sportive (mais pas trop, et surtout pas plus que monsieur), vaut mieux pas avoir les cheveux courts, les ongles courts, avoir des seins c'est mieux mais pas des faux, les rides c'est pas bien mais la chirurgie esthétique non plus, etc, etc. On ne le répétera jamais assez mais les talons, les corsets, les soutien-gorge et même le maquillage sont des inventions masculines. On les pense dédiées aux femmes mais non, elles, elles se passeraient plutôt bien de ces objets douloureux, surtout en connaissance de cause aujourd'hui : scolioses, cancer du sein, problèmes de peau et autres joyeusetés. Ces objets sont là pour le regard hétérosexuel masculin uniquement : fesses plus rebondies, seins plus haut, taille plus fine - soit des caractères typiquement sexuels.

A côté de ça, on a eu droit aussi à l'apologie d'une minceur parfois extrême, associée à une recrudescence de TCA. Tout ça, ce ne sont pas des choses que nous allons nous imposer à nous-même, "souffrir pour être belle" pour une femme ce n'est pas de la superficialité mais l'intégration d'un système où sa valeur passe par là. Sachant que le corps féminin est sans cesse offert au regard masculin (publicité de femmes à poil même si y a aucun intérêt pour le produit, supports artistiques - comme les séries/films - qui dénudent largement plus les femmes que les hommes, créations vestimentaires bien plus proche du corps pour les femmes que pour les hommes, etc, etc), on retrouve "l'exemple à suivre" partout et tout le temps, et souvent complétement faussé : la plupart des couvertures magasines sont retouchées de telle sorte que la morphologie présentée ne soit même pas possible humainement.


Chaque partie du corps d'une femme est ou a été sexualisé (sauf peut-être ses bras...), c'est passé par sa nuque, son cou, ses yeux, sa bouche, sa poitrine, son ventre, ses mains, ses fesses, ses pieds, ses chevilles et mêmes ses jambes ! Un homme en short court n'inspire pas la prostitution. Tout au plus fait il face à des regards sceptiques. Personne ne va mettre en cause son comportement sexuel sous prétexte qu'il montre ses jambes, personne ne va dévaloriser son corps, sa morale, son intelligence parce qu'on voit dix centimètres de cuisses supplémentaires.

Un exemple assez parlant du phénomène, c'est la réaction des hommes qui se sont insurgés à l'annonce du dernier Ghost Buster : puisque le "score de baisabilité" des femmes actrices principales était bas, alors le film ne pouvait être que décevant, ou dénué d'intérêt, puisque les femmes ne sont pas "faites pour l'humour" et qu'en plus si elles répondent pas aux critères de beauté actuels, t'imagine bien que le film sera "une perte d'argent" pour les pauvres hommes qui s'y déplaceraient - j'invente pas, les commentaires allociné sont très très représentatifs...
Pareil en politique, si on se moque parfois de l'esthétique de certains hommes politiques (en réponse à d'autres formes d'aphrodismes, comme les moqueries sur la taille ou la grossophobie, notamment), on ne passe pas des plombes à commenter leur corps, leur tenue, ou la possible satisfaction/insatisfaction sexuelle de leur conjoint. On parlemente nettement plus au sujet de leurs idées, de ce qu'ils font.
Quelque soit le sujet, quand il s'agit d'une femme, son score de baisabilité apparaitra toujours à un moment ou à un autre : dans les entretiens d'embauche ça se voit, au travail, à la télévision, dans les magasines, partout, tout le temps, nous sommes avant tout offertes au regard masculin et dépendons de son approbation, à un point qui est même dangereux puisque la dénonciation des violences passe aussi par ce regard pour valider ou invalider la possibilité qu'elle ait eu lieu : l'exemple de Nafissatou Diallo, jugée premièrement "trop moche" pour avoir été violée par DSK, en est un exemple flagrant.

C'est aussi ce qui fait que les coureurs que je croise, portant en tout et pour tout une fringue qui s'apparenterait largement à un simple sous-vêtement, ne se fera que très rarement reprendre (malgré que le fait d'être torse nu soit illégal), ne se fera pas non plus harceler/menacer de viol. A vrai dire, ils ne se font même pas regarder de travers. Une femme qui tenterait l'expérience en courant dans un short court et une simple brassière a de fort risque de vivre agression verbale/physique. Et on lui dira, en plus, qu'elle l'aura bien cherché.



Une minorité de femmes le font pour leur bon plaisir, comment oses-tu juger des femmes qui acceptent leur féminité ? Tu ne dois pas décider du goût des autres femmes sous prétexte que tu penses que ça ravage l'image des femmes.
N'oublions pas le fait que des hommes aussi se prostituent, que ce fait est beaucoup moins amené par les médias ou les féministes devant un tribunal. Les hommes souffrent aussi de la position qu'ils se doivent avoir en face d'une femme. Un homme qui porte du rose peut entendre des remarques désobligeantes, à cause de ses vêtements. Certains se suicident à cause de sentiments, d'émotions tassées, parce qu'un homme doit tenir l'image de virilité que toutes les femmes collent au sexe masculin.

Erf. Je fréquente des femmes prostituées, je n'ai en aucun cas besoin de cette petite leçon de morale malhonnête.
On reprend ce que tu m'as dis : "En suivant ton raisonnement, le monde entier a son excuse et la loi ne sert plus à rien. Pédophiles et proxénètes peuvent dormir tranquilles ce soir puisque personne ne doit déprécier ceux qui sont différents."
...
Proxénètes.
Il ne s'agit pas de prostitution, là. Tu as parlé de proxénétisme, dont voilà la définition : "Le proxénétisme est le fait de générer des profits sur l'activité de prostitution d'autrui grâce à l'ascendant que l'on exerce sur les personnes qui se livrent à cette pratique."
Tu y vois une notion de consentement, toi ? Il s'agit bel et bien d'une forme d'esclavagisme, c'est abusif et ne laisse justement pas le choix aux prostitués. Et ça n'a rien à voir avec "accepter sa féminité" ( :??: ).

Et, pardon mais, les mecs en tee-shirt roses, qui c'est qui les emmerdent réellement ? Je n'ai vu/entendu/reçu le témoignage de ce genre de scène (s'en prendre à un homme pour sa tenue vestimentaire) que quelques fois dans ma vie et à chaque fois, les coupables étaient... des hommes. L'image de virilité, ce sont les hommes qui la créent, pas les femmes, et surtout ne pas y répondre correctement ne te fait pas perdre autant qu'une femme qui ne répond pas à des injonctions pourtant bien plus difficiles à respecter.


Tant que les "homophobes", les "sexistes", les "racistes" ne font pas de mal, je ne vois pas où est le danger sinon qu'ils versent dans la violence : là, ça devient un problème pour la communauté. Les personnes qui pensent différemment de toi ont des arguments qu'ils pensent être valables et tant qu'ils ne les mettent pas en action, ils ne dérangent pas l'ordre public. Ce n'est pas en leur martelant la tête violemment avec tes idéaux que tu réussiras à changer les choses, accepte-le.

Qu'entends-tu par "ne pas les mettre en action" ? Je crois que tu sous-estime le pouvoir seul d'une idéologie. Il suffit de continuer à perpétuer croyances sexistes/racistes/etc pour être dangereux et responsable de la violence systémique de notre société envers les femmes/personnes racisées/etc.
Il suffit de dire "cette fille habillée comme ça me fait penser à une prostituée" pour que d'autres continuent d'intégrer que la morale, les valeurs et les comportements sexuels d'une femme sont liées aux vêtements qu'elle va porter, croyance qui amène les hommes à déterminer qu'une femme en mini-jupe est disponible pour un rapport sexuel, croyance qui cause le viol.
Ce n'est pas en fermant ma bouche que je ferais davantage changer les choses, et il est hors de question "d'accepter" pour ne pas froisser l'égo de certains quand mes consœurs et moi continuons à vivre des violences.


Nous avons des lois qui interdisent ce genre de comportement. Tout le monde peut aller porter plainte pour agressions. Je ne vois pas ce que la condition sociale vient faire ici.

Nos lois peinent déjà à punir plus de 10% des plaintes portées à la justice pour viol. Parmi les femmes qui ont dénoncé le harcèlement sexuel subi dans leur milieu professionnel, 28% ont été bloquées dans leur carrière, 14% ont vu leur contrat non renouvelé, 10% ont été licenciées, 9% ont dû démissionner à la demande de l’employeur.
Alors dénoncer de "simples" propos sexistes, tu penses que ça va donner quoi ?
Parole contre parole, déjà, ensuite suffit que comme c'est mon cas elle soit entourée de mecs qui, en plus, pensent tous plus ou moins comme ça ou en tout cas ne monteront pas au créneau pour la défendre et... elle fait quoi ? Elle prend le risque de perdre son taf ?


Je ne sais pas où est-ce que tu as lu que j'approuvais le viol conjugal et le fait que la femme soit toujours un objet à disposition de son mari.
La culture est un élément important, malgré qu'elle ne soit pas irréprochable. Tu ne renverses pas une culture aussi facilement que lorsque tu souffles sur un château de cartes instable.
Les normes changent, je ne peux le nier, mais si les changements sont trop violents, tu risques de tomber dans un autre extrême.

Je ne sais pas où tu as lu que j'avais lu que tu approuvais le viol conjugal et le fait que la femme soit toujours un objet à disposition de son mari.
 :??:
Il y a une différence entre "prendre le temps de modifier notre culture, d'en changer les codes" et "ne rien faire du tout". Il n'a jamais été question dans mes propos de "souffler sur un château de carte instable", hein, on est pas non plus en train de mettre le gouvernement à feu et à sang quand on pousse un coup de gueule anti-sexisme sur un forum public.
Message cité 2 fois
Message édité par Andraëlle_ le 27/08/2017 à 07:37:24
n°541513
Hooneymoon

Profil : Citoyen
hooneymoon
  1. answer
  2. Posté le 27/08/2017 à 08:49:31  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Vous me faite un peu rire les gars qui lui dise qu'elle a tout simplement besoin de changer de fréquentations quand on vit dans une société sexiste.
Message cité 1 fois

---------------
if I had a world of my own, everything would be nonsense.
n°541514
Hooneymoon

Profil : Citoyen
hooneymoon
  1. answer
  2. Posté le 27/08/2017 à 09:01:48  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Andraëlle_ je suis complètement de ton avis


---------------
if I had a world of my own, everything would be nonsense.
(Publicité)
n°541515
Paulopolo
Un toucan?
Profil : Etranger
paulopolo
  1. answer
  2. Posté le 27/08/2017 à 09:26:07  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Hooneymoon a écrit :

Vous me faite un peu rire les gars qui lui dise qu'elle a tout simplement besoin de changer de fréquentations quand on vit dans une société sexiste.
Afficher plus
Afficher moins


On dit pas qu'elle a tout simplement besoin de changer de fréquentation. Mais ça l'aiderait. Evidemment que ça reglera pas le fond du probleme. Mais au moins ça le rendra plus supportable.
Le "combat" est louable mais si t'en peu plus, tu laches.

Message cité 1 fois
n°541516
Andraëlle_
Profil : Quidam
andraelle_
  1. answer
  2. Posté le 27/08/2017 à 09:53:19  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Paulopolo a écrit :

On dit pas qu'elle a tout simplement besoin de changer de fréquentation. Mais ça l'aiderait. Evidemment que ça reglera pas le fond du probleme. Mais au moins ça le rendra plus supportable.
Le "combat" est louable mais si t'en peu plus, tu laches.
Afficher plus
Afficher moins



Je pense que l'idée c'est plus de faire de nouvelles rencontres que de changer de fréquentation (parce que bon, si ses fréquentations sont familiales/professionnelles, ça peut être bien compliqué). Se faire des amis alliés au féminisme aide effectivement à "tenir le coup".

n°541517
LeeKwon
Profil : Etranger
leekwon
  1. answer
  2. Posté le 27/08/2017 à 11:11:22  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Et donc, je suppose que voir tous les mecs de retourner comme des chiens sur moi alors que juste j'ai un short dans la rue c'est normal aussi ?
Je ne dis pas ça pour me vanter ou quoi. Juste parce que j'en ai ras le bol. Quand je vois le blaireau dans son camion se retourner, mettre sa tête hors de la fenêtre pour me matter comme un chien et manquer d'écraser une vieille devant lui, désolée mais je ne trouve pas ça normal. On verra jamais une fille faire ça pour un mec. Ou très peu. Hors là, c'est tous les jours que je vis ça.
Et j'en ai plus que marre. Surtout que j'étais pas habillée sexy quoi, un t-shirt normal, un short parce qu'il faisait chaud, et mes vans. Donc je dis stop.

Ou quand pendant mon stage je me fais claquer le cul par un client a maintes reprises, et qu'ensuite je me fais renvoyer pour m'etre défendue, c'est normal aussi ?

Je ne peux pas changer mes fréquentations, car les personnes qui m'entourent sont effectivement ma famille, mes amis et les autres gens de ma classe...

J'aimerais plus que tout pouvoir avoir des amis féministes, avec qui on pourrait peut être rejoindre un mouvement et essayer de faire bouger les choses parce que jusqu'à maintenant la seule personne "réelle" et non virtuelle avec qui j'ai parlé de ce sujet c'est ma prof de francais (Qui avait été scotchée par une rédaction que j'avais fait dont le sujet était justement, l'inégalité H/F -en rapport à l'Histoire, l'évolution de la femme et tout ça-).

Les autres soit n'ont pas envie d'en parler, soit ne se rendent pas compte de la réalité. Quand même ma mère m'a dit que les magasins de moto étaient des "univers d'homme" quand je lui ai dit que j'allais faire mon stage la bas, je me suis rendue compte qu'il y avait un problème...
Message édité par LeeKwon le 27/08/2017 à 11:30:07
n°541519
Le Giga Bro
Pardonne moi....
Profil : Citoyen
le-giga-bro
  1. answer
  2. Posté le 27/08/2017 à 14:09:33  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Malheureusement ça ne changera jamais et faut se mettre ça dans le crâne. C'est bien triste ce qui vous arrive à vous mesdames mais la société est ainsi et ce depuis des milllénaires. Il y aura toujours des imbéciles pour vous traiter d'inférieur ou d'objet. Alors oui, certaines personnes ont amélioré votre condition sociale, mais de là à arriver à un même pied d'égalité, c'est beaucoup trop long. Mais au moins y'a des efforts de fait. Et puis les victimes c'est aussi les hommes qui n'ont pas de point de vue macho, mysogine ou qui considère que les hommes et les femmes doivent être égaux. Ils sont soit moqués par les autres hommes par manque de virilité, de charisme et de faible. Mais aussi par les femmes, un homme aura comme première impression de se croire supérieur et pour les femmes se sera un conard alors que pas du tout, il sera victime de clichés. Mais on peut trouver tellement de choses qui vont pas pour les hommes et les femmes. Que ce soit physique, comportementale,sociale, familiale. Je ne sais pas quand est-ce que l'égalité arrivera, bientôt je l'espère, mais elle va certes résoudre certains problèmes mais en rajouter d'autres, lesquels? Je ne sais pas, mais y'en aura.
Message cité 1 fois

---------------
Dédicace à toutes les personnes à qui j'ai parlé et qui m'ont soutenu ou que j'ai tenté d'aider. Vous êtes tous géniaux! ;)
Le jour où je partirai L, je veux que tu saches que je t'aimais...
Je ne suis rien, en soi, je suis un Homme...
n°541520
Paulopolo
Un toucan?
Profil : Etranger
paulopolo
  1. answer
  2. Posté le 27/08/2017 à 14:20:07  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Il y aura toujours des problemes.
Mais c'est pas une raison pour resoudre les problemes actuels.
Si tout le monde se met a partager une vision egalitaire des hommes et des femmes, meme les debiles seront influencés.

Oui les hommes sont aussi victime de ce probleme, certains vus comme faible etc... c'est pour ça qu'il faut pas faire une guerre "qui el souffre le plus" mais plutot d'unir ceux qui sont injustement traités contre un systeme qui affiche principalement des hommes super forts et des femmes seduisantes.

Le fait que ça dure depuis des millenaires est pas un argument pour dire qu'on pourra rien y changer. Il faut du temps mais c'est pas pour autant qu'il faut pas le faire
Message cité 1 fois
n°541521
Le Giga Bro
Pardonne moi....
Profil : Citoyen
le-giga-bro
  1. answer
  2. Posté le 27/08/2017 à 14:23:47  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Paulopolo a écrit :

Il y aura toujours des problemes.
Mais c'est pas une raison pour resoudre les problemes actuels.
Si tout le monde se met a partager une vision egalitaire des hommes et des femmes, meme les debiles seront influencés.

Oui les hommes sont aussi victime de ce probleme, certains vus comme faible etc... c'est pour ça qu'il faut pas faire une guerre "qui el souffre le plus" mais plutot d'unir ceux qui sont injustement traités contre un systeme qui affiche principalement des hommes super forts et des femmes seduisantes.

Le fait que ça dure depuis des millenaires est pas un argument pour dire qu'on pourra rien y changer. Il faut du temps mais c'est pas pour autant qu'il faut pas le faire
Afficher plus
Afficher moins

Je vois, je suis d'accord, mais si, c'est comme les guerres, la violence, ça fait des millénaires, et on a toujours rien fait pour ça, même qu'on tue de plus en plus..


---------------
Dédicace à toutes les personnes à qui j'ai parlé et qui m'ont soutenu ou que j'ai tenté d'aider. Vous êtes tous géniaux! ;)
Le jour où je partirai L, je veux que tu saches que je t'aimais...
Je ne suis rien, en soi, je suis un Homme...
n°541522
Andraëlle_
Profil : Quidam
andraelle_
  1. answer
  2. Posté le 27/08/2017 à 14:49:03  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Le Giga Bro a écrit :

Malheureusement ça ne changera jamais et faut se mettre ça dans le crâne. C'est bien triste ce qui vous arrive à vous mesdames mais la société est ainsi et ce depuis des milllénaires. Il y aura toujours des imbéciles pour vous traiter d'inférieur ou d'objet. Alors oui, certaines personnes ont amélioré votre condition sociale, mais de là à arriver à un même pied d'égalité, c'est beaucoup trop long. Mais au moins y'a des efforts de fait. Et puis les victimes c'est aussi les hommes qui n'ont pas de point de vue macho, mysogine ou qui considère que les hommes et les femmes doivent être égaux. Ils sont soit moqués par les autres hommes par manque de virilité, de charisme et de faible. Mais aussi par les femmes, un homme aura comme première impression de se croire supérieur et pour les femmes se sera un conard alors que pas du tout, il sera victime de clichés. Mais on peut trouver tellement de choses qui vont pas pour les hommes et les femmes. Que ce soit physique, comportementale,sociale, familiale. Je ne sais pas quand est-ce que l'égalité arrivera, bientôt je l'espère, mais elle va certes résoudre certains problèmes mais en rajouter d'autres, lesquels? Je ne sais pas, mais y'en aura.
Afficher plus
Afficher moins



Non, non, on ne va certainement pas "se mettre ça dans le crâne", on peut agir pour changer les choses, et l'histoire le prouve : les femmes ont gagné en droit (d'elles-mêmes, pas par le biais des hommes, mais parce qu'elles se sont soulevé contre l'oppression). Et on va continuer.

La société n'est pas ainsi depuis des millénaires : y a plein d'autres sociétés qui proposent des modèles différents, et même nos ancêtres pré-sédentarisation, si l'on en croit de récentes études anthropologiques, étaient plus égalitaires et n'objectivaient pas leurs femmes (l'image de l'homme pré-historique qui tire sa femme par les cheveux pour l'emmener dans une grotte a été plus que contredite).

Les hommes qui n'ont pas de point de vue macho et misogynes ne sont pas victimes au même titre que nous. Ce dont tu parles ("être moqués", "être victime de cliché", etc, etc) n'est pas comparable aux 85 000 viols (chiffre sous-estimé) par an et au fait qu'une femme meurt tous les deux jours sous les coups de son conjoint. On est pas dans la même problématique, même si sur le fond, régler le plus préoccupant a de fortes chances de régler aussi les soucis rencontrés par les hommes "pas assez virils".

Message cité 1 fois
n°541523
Yrathus
War's not done, but fml
Profil : Star
yrathus
  1. answer
  2. Posté le 27/08/2017 à 15:01:31  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Andraëlle_ a écrit :

J'ai besoin d'explications sur ce bout.

(Par flemme, j'ai copié/collé en partie un texte que j'avais déjà écris sur ce forum, du coup vous étonnez pas si ça fait doublon).

En premier lieu, je pense qu'il est important de dire et de dénoncer que dans notre société sexiste, la valeur d'une femme, c'est son score de baisabilité.
Lui-même déterminé par sa beauté, sa vertu, son dévouement et sa passivité.
Et tout ces éléments sont conditionnés par le regard, l'approbation masculine, de telle sorte à ce qu'en plus d'être liberticides, ils soient quasiment inatteignables.

Les hommes sont aussi conditionnés par le regard et l'approbation féminine. Conditions qui sont presque inatteignables s'ils ne passent pas leur temps dans une salle de sport.

Avant qu'on ne cherche à me rappeler que les injonctions vécues par les hommes existent aussi, je rappelle qu'elles ne sont pas comparables : tant par leur nombre, que par leur origine - ce ne sont pas les femmes qui imposent à un homme d'être grand et musclé mais bien les hommes eux-mêmes au travers du virilisme - que par leurs conséquences - être petit, gros ou moche n'empêchera que très peu de trouver des rôles crédibles au cinéma ou dans les séries, par exemple. Si on trouve des tas d'exemples de représentations sur le thème "La Belle et la Bête" avec une femme belle et un homme "monstrueux" mais très peu (voir pas du tout, perso j'en cherche encore...) qui reprennent le thème avec un homme beau et une femme "monstrueuse", ce n'est pas un hasard.

Ce en quoi consiste la "beauté" pour une femme, puisque c'est ce dont on parle ici, c'est ça : faut être mince (mais surtout pas faire chier avec des régimes, hein), faut être soignée (mais ni trop maquillée, ni trop superficielle), faut être imberbe (mais aussi disponible à n'importe quel moment, donc trouver un moyen pour... arrêter purement et simplement la pousse des poils), faut être sportive (mais pas trop, et surtout pas plus que monsieur), vaut mieux pas avoir les cheveux courts, les ongles courts, avoir des seins c'est mieux mais pas des faux, les rides c'est pas bien mais la chirurgie esthétique non plus, etc, etc. On ne le répétera jamais assez mais les talons, les corsets, les soutien-gorge et même le maquillage sont des inventions masculines. On les pense dédiées aux femmes mais non, elles, elles se passeraient plutôt bien de ces objets douloureux, surtout en connaissance de cause aujourd'hui : scolioses, cancer du sein, problèmes de peau et autres joyeusetés. Ces objets sont là pour le regard hétérosexuel masculin uniquement : fesses plus rebondies, seins plus haut, taille plus fine - soit des caractères typiquement sexuels.

A côté de ça, on a eu droit aussi à l'apologie d'une minceur parfois extrême, associée à une recrudescence de TCA. Tout ça, ce ne sont pas des choses que nous allons nous imposer à nous-même, "souffrir pour être belle" pour une femme ce n'est pas de la superficialité mais l'intégration d'un système où sa valeur passe par là. Sachant que le corps féminin est sans cesse offert au regard masculin (publicité de femmes à poil même si y a aucun intérêt pour le produit, supports artistiques - comme les séries/films - qui dénudent largement plus les femmes que les hommes, créations vestimentaires bien plus proche du corps pour les femmes que pour les hommes, etc, etc), on retrouve "l'exemple à suivre" partout et tout le temps, et souvent complétement faussé : la plupart des couvertures magasines sont retouchées de telle sorte que la morphologie présentée ne soit même pas possible humainement.

Et les hommes sont réifiés par certaines pubs (Adopteunmec.com)



Chaque partie du corps d'une femme est ou a été sexualisé (sauf peut-être ses bras...), c'est passé par sa nuque, son cou, ses yeux, sa bouche, sa poitrine, son ventre, ses mains, ses fesses, ses pieds, ses chevilles et mêmes ses jambes ! Un homme en short court n'inspire pas la prostitution. Tout au plus fait il face à des regards sceptiques. Personne ne va mettre en cause son comportement sexuel sous prétexte qu'il montre ses jambes, personne ne va dévaloriser son corps, sa morale, son intelligence parce qu'on voit dix centimètres de cuisses supplémentaires.

Un homme gros sera aussi mal vu qu'une femme grosse, à mon avis.

Un exemple assez parlant du phénomène, c'est la réaction des hommes qui se sont insurgés à l'annonce du dernier Ghost Buster : puisque le "score de baisabilité" des femmes actrices principales était bas, alors le film ne pouvait être que décevant, ou dénué d'intérêt, puisque les femmes ne sont pas "faites pour l'humour" et qu'en plus si elles répondent pas aux critères de beauté actuels, t'imagine bien que le film sera "une perte d'argent" pour les pauvres hommes qui s'y déplaceraient - j'invente pas, les commentaires allociné sont très très représentatifs...

Hollywood, qui essaie de plaire à tout le monde avec pour seul but de vendre toujours plus de tickets a voulu plaire aux féministes. Le film était, selon ce que j'ai lu, très, franchement très mauvais. Ce n'est qu'une suite de piètre qualité, le sexe des acteurs n'a rien à voir dedans. Des commentaires "misogynes" ont été lâchés, soit, mais toute critique n'est pas misogyne.

Pareil en politique, si on se moque parfois de l'esthétique de certains hommes politiques (en réponse à d'autres formes d'aphrodismes, comme les moqueries sur la taille ou la grossophobie, notamment), on ne passe pas des plombes à commenter leur corps, leur tenue, ou la possible satisfaction/insatisfaction sexuelle de leur conjoint. On parlemente nettement plus au sujet de leurs idées, de ce qu'ils font.

Les hommes politiques sont constamment critiqués. Et leur physique et leurs idées y passent aussi bien que les femmes. Sarkozy était petit, on parlait de ses talonnettes. Hollande, gros avec, en plus, une tête pas enviable du tout et surtout avec un air de stupidité sur le visage. (Hideux, donc.) Les exemples ne manquent pas.

Quelque soit le sujet, quand il s'agit d'une femme, son score de baisabilité apparaitra toujours à un moment ou à un autre : dans les entretiens d'embauche ça se voit, au travail, à la télévision, dans les magasines, partout, tout le temps, nous sommes avant tout offertes au regard masculin et dépendons de son approbation, à un point qui est même dangereux puisque la dénonciation des violences passe aussi par ce regard pour valider ou invalider la possibilité qu'elle ait eu lieu : l'exemple de Nafissatou Diallo, jugée premièrement "trop moche" pour avoir été violée par DSK, en est un exemple flagrant.

Il ne faut certainement pas mettre de côté le fait que les hommes subissent les même discriminations sur la base du physique. Le scandale Abercrombie et Fitch, boîte de vêtements qui n'emploie que des modèles de beauté. Ou encore le mannequinat qui oblige hommes et femmes mannequins à se mettre au pas niveau physique. Les pubs pour caleçons montrent des abdos en tablette de chocolat, les publicités pour vêtements de marque ne montrent pas d'hommes ayant de l'embonpoint. Leur visage carré montre, de même, la voie à suivre pour tout homme qui veut conquérir le coeur d'une ou de plusieurs femmes.
Afficher plus
Afficher moins


Je plussoie Gigabro.


---------------
https://www.youtube.com/watch?​v=HHbkun8xCUc

So desperate,
I can only be myself with another hit.

Tuam aquam non bibo, lupe.

"Au fils d'une prostituée qui jette des pierres sur la foule rassemblée sur une place Diogène conseille : « Prends garde de ne pas blesser ton père ».

La politique a été pendant longtemps l'art d'empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde, avant de devenir l'art de consulter les gens sur ce qu'ils ignorent.
n°541524
Le Giga Bro
Pardonne moi....
Profil : Citoyen
le-giga-bro
  1. answer
  2. Posté le 27/08/2017 à 15:02:16  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Andraëlle_ a écrit :


Non, non, on ne va certainement pas "se mettre ça dans le crâne", on peut agir pour changer les choses, et l'histoire le prouve : les femmes ont gagné en droit (d'elles-mêmes, pas par le biais des hommes, mais parce qu'elles se sont soulevé contre l'oppression). Et on va continuer.

La société n'est pas ainsi depuis des millénaires : y a plein d'autres sociétés qui proposent des modèles différents, et même nos ancêtres pré-sédentarisation, si l'on en croit de récentes études anthropologiques, étaient plus égalitaires et n'objectivaient pas leurs femmes (l'image de l'homme pré-historique qui tire sa femme par les cheveux pour l'emmener dans une grotte a été plus que contredite).

Les hommes qui n'ont pas de point de vue macho et misogynes ne sont pas victimes au même titre que nous. Ce dont tu parles ("être moqués", "être victime de cliché", etc, etc) n'est pas comparable aux 85 000 viols (chiffre sous-estimé) par an et au fait qu'une femme meurt tous les deux jours sous les coups de son conjoint. On est pas dans la même problématique, même si sur le fond, régler le plus préoccupant a de fortes chances de régler aussi les soucis rencontrés par les hommes "pas assez virils".
Afficher plus
Afficher moins

Ah mais j'ai jamais dit qu'il fallait pas continuer, mais que ça avait peu de chance d'aboutir un de vrai résultats, y'aura toujours un problème, l'égalité n'est pas justice.
Aujourd'hui elle l'est, et les autres sociétés ne sont pas la notre donc en soi, ça ne change rien au problème qui se pose.
Ah mais je n'ai jamais dit non plus que les problèmes de ces hommes sont plus graves, à mon sens, un problème est un problème et il est plus ou moins grave selon l'oeil de la personne et son degrés de sensibilité. Bien sur, ce nombre est beaucoup trop grand et il devrait y avoir 0 même si il y aura toujours des déséquilibrés pour en commettre de même pour les femmes battues.
En soi, je suis d'accord avec tes propos, le seul problème c'est que c'est idéaliste, et non réaliste...

Message cité 1 fois

---------------
Dédicace à toutes les personnes à qui j'ai parlé et qui m'ont soutenu ou que j'ai tenté d'aider. Vous êtes tous géniaux! ;)
Le jour où je partirai L, je veux que tu saches que je t'aimais...
Je ne suis rien, en soi, je suis un Homme...
n°541525
Andraëlle_
Profil : Quidam
andraelle_
  1. answer
  2. Posté le 27/08/2017 à 15:18:25  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Le Giga Bro a écrit :

Ah mais j'ai jamais dit qu'il fallait pas continuer, mais que ça avait peu de chance d'aboutir un de vrai résultats, y'aura toujours un problème, l'égalité n'est pas justice.
Aujourd'hui elle l'est, et les autres sociétés ne sont pas la notre donc en soi, ça ne change rien au problème qui se pose.
Ah mais je n'ai jamais dit non plus que les problèmes de ces hommes sont plus graves, à mon sens, un problème est un problème et il est plus ou moins grave selon l'oeil de la personne et son degrés de sensibilité. Bien sur, ce nombre est beaucoup trop grand et il devrait y avoir 0 même si il y aura toujours des déséquilibrés pour en commettre de même pour les femmes battues.
En soi, je suis d'accord avec tes propos, le seul problème c'est que c'est idéaliste, et non réaliste...
Afficher plus
Afficher moins



A une époque, quelqu'un qui croyait que les femmes auraient un jour le droit de vote était perçu comme un idéaliste, comme manquant de réalisme. A une autre, croire que les femmes pourraient porter le pantalon était perçu de la même façon. Etc, etc, etc.
Bien sûr que si, ça a des chances d'aboutir à un vrai résultat, on le voit même dans les pays comme la Norvège ou le Danemark, ou encore au Canada.

Actuellement, un des plus gros problème qui se pose, c'est que ce ne sont justement pas des déséquilibrés qui violent et battent les femmes pour leur grande majorité. Je connais même des violeurs persuadés d'être féministes, c'est dire comme notre conception du consentement sexuel d'une femme est biaisée, faussée.

Si certains problèmes peuvent être plus ou moins grave selon la subjectivité d'un individu, il n'en reste pas moins qu'il existe des degrés factuels, notamment quand le problème en question met à mal la vie et l'intégrité physique d'une personne.


Yrathus : tu n'as rien à répondre à ce que je t'ai écris (et qui a peu à voir avec ce que dit Le Giga Bro, en plus) ? Dis moi que je n'ai pas passé une heure sur ce pavé pour rien... :(

n°541526
Le Giga Bro
Pardonne moi....
Profil : Citoyen
le-giga-bro
  1. answer
  2. Posté le 27/08/2017 à 15:45:02  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
"Eh les mecs, arrêtez d'vous battre et d'comparer vos muscles
Arrêtez un peu d'être fiers d'être qu'une bande d'incultes
Et les filles, vous êtes pas qu'une paire de seins et un cul
Arrêtez de danser sur des musiques qui vous insultent" La vraie vie, BigFlo et Oli, 2017
Ces 4 phrases soulignent bien comment la société est perçue aujourd'hui, et tant que y'aura des personnes pour agir de la sorte, et bien rien ne changera, car on ne peut pas tuer des idées comme on tue des Hommes. ça va prendre énormément de temps, mais l'important c'est de pas lacher, et de pas perdre espoir à une égalité mais par contre, on dit un homme ne doit pas se battre avec une femme parce qu'elle est plus faible même si elle le frappe il ne doit jamais lever la main sur elle, si on veut un principe d'égalité, cette "règle" doit être abolie ou pas?
Message cité 1 fois

---------------
Dédicace à toutes les personnes à qui j'ai parlé et qui m'ont soutenu ou que j'ai tenté d'aider. Vous êtes tous géniaux! ;)
Le jour où je partirai L, je veux que tu saches que je t'aimais...
Je ne suis rien, en soi, je suis un Homme...
n°541527
Andraëlle_
Profil : Quidam
andraelle_
  1. answer
  2. Posté le 27/08/2017 à 16:02:20  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Le Giga Bro a écrit :

"Eh les mecs, arrêtez d'vous battre et d'comparer vos muscles
Arrêtez un peu d'être fiers d'être qu'une bande d'incultes
Et les filles, vous êtes pas qu'une paire de seins et un cul
Arrêtez de danser sur des musiques qui vous insultent" La vraie vie, BigFlo et Oli, 2017
Ces 4 phrases soulignent bien comment la société est perçue aujourd'hui, et tant que y'aura des personnes pour agir de la sorte, et bien rien ne changera, car on ne peut pas tuer des idées comme on tue des Hommes. ça va prendre énormément de temps, mais l'important c'est de pas lacher, et de pas perdre espoir à une égalité mais par contre, on dit un homme ne doit pas se battre avec une femme parce qu'elle est plus faible même si elle le frappe il ne doit jamais lever la main sur elle, si on veut un principe d'égalité, cette "règle" doit être abolie ou pas?
Afficher plus
Afficher moins




Les femmes se sont battues pour pouvoir être soldates à l'armée. Du coup pour moi cette règle n'a pas de sens.
Mais bon, réellement, l'idéal serait que personne ne batte personne...

Message cité 1 fois
n°541528
Le Giga Bro
Pardonne moi....
Profil : Citoyen
le-giga-bro
  1. answer
  2. Posté le 27/08/2017 à 17:31:12  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Andraëlle_ a écrit :



Les femmes se sont battues pour pouvoir être soldates à l'armée. Du coup pour moi cette règle n'a pas de sens.
Mais bon, réellement, l'idéal serait que personne ne batte personne...
Afficher plus
Afficher moins

Oui c'est sur, le mieux c'est qu'il n'y a pas de violence, mais bon, pour ça, on peut toujours rêver...


---------------
Dédicace à toutes les personnes à qui j'ai parlé et qui m'ont soutenu ou que j'ai tenté d'aider. Vous êtes tous géniaux! ;)
Le jour où je partirai L, je veux que tu saches que je t'aimais...
Je ne suis rien, en soi, je suis un Homme...
n°541529
Yrathus
War's not done, but fml
Profil : Star
yrathus
  1. answer
  2. Posté le 27/08/2017 à 23:17:29  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Andraëlle_ a écrit :


Ne t'inquiète pas. Je devais partir et je n'ai pas eu le temps de répondre. De plus, j'ai effacé sans le vouloir une partie de ton message...

Erf. Je fréquente des femmes prostituées, je n'ai en aucun cas besoin de cette petite leçon de morale malhonnête.
On reprend ce que tu m'as dis : "En suivant ton raisonnement, le monde entier a son excuse et la loi ne sert plus à rien. Pédophiles et proxénètes peuvent dormir tranquilles ce soir puisque personne ne doit déprécier ceux qui sont différents."

...
Proxénètes.
Il ne s'agit pas de prostitution, là. Tu as parlé de proxénétisme, dont voilà la définition : "Le proxénétisme est le fait de générer des profits sur l'activité de prostitution d'autrui grâce à l'ascendant que l'on exerce sur les personnes qui se livrent à cette pratique."

Je ne vois en aucun cas une notion de consentement, mais une notion de goût. Selon tes dires, un pédophile peut violer un enfant parce que les jeunes sont à son goût. Un proxénète rend des femmes esclaves parce qu'il aime son travail, c'est à son goût.
Afficher plus
Afficher moins

Andraëlle_ a écrit :

Tu y vois une notion de consentement, toi ? Il s'agit bel et bien d'une forme d'esclavagisme, c'est abusif et ne laisse justement pas le choix aux prostitués. Et ça n'a rien à voir avec "accepter sa féminité" ( :??: ).

Des prostituées aiment le travail qu'elles font, malgré qu'elles fassent partie d'une minorité. Respecte le goût de ces femmes :o

Et, pardon mais, les mecs en tee-shirt roses, qui c'est qui les emmerdent réellement ? Je n'ai vu/entendu/reçu le témoignage de ce genre de scène (s'en prendre à un homme pour sa tenue vestimentaire) que quelques fois dans ma vie et à chaque fois, les coupables étaient... des hommes. L'image de virilité, ce sont les hommes qui la créent, pas les femmes, et surtout ne pas y répondre correctement ne te fait pas perdre autant qu'une femme qui ne répond pas à des injonctions pourtant bien plus difficiles à respecter.

Le fait que ce soient les hommes qui font remarquer à un autre qu'il porte du rose, ça ne change vraiment pas grand chose.
Les femmes ne préfèrent-elles pas un homme viril plutôt qu'un garçonnet incapable de se défendre dans la rue ?

Qu'entends-tu par "ne pas les mettre en action" ? Je crois que tu sous-estime le pouvoir seul d'une idéologie. Il suffit de continuer à perpétuer croyances sexistes/racistes/etc pour être dangereux et responsable de la violence systémique de notre société envers les femmes/personnes racisées/etc.

Je crois que tu sous-estimes le pouvoir de la loi. Aujourd'hui, tu fais une remarque considérée comme raciste, homophobe ou sexiste, tu es mis au ban de la société. Dieudonné en est un exemple merveilleux.

Il suffit de dire "cette fille habillée comme ça me fait penser à une prostituée" pour que d'autres continuent d'intégrer que la morale, les valeurs et les comportements sexuels d'une femme sont liées aux vêtements qu'elle va porter, croyance qui amène les hommes à déterminer qu'une femme en mini-jupe est disponible pour un rapport sexuel, croyance qui cause le viol.

Ce n'est pas en fermant ma bouche que je ferais davantage changer les choses, et il est hors de question "d'accepter" pour ne pas froisser l'égo de certains quand mes consœurs et moi continuons à vivre des violences.

Je croyais que certaines d'entre vous ne pouviez pas bouger, à cause de votre condition sociale ?
Ce n'est pas non-plus en enfonçant le sexe opposé que tu réussiras à faire entendre ta cause.

Nos lois peinent déjà à punir plus de 10% des plaintes portées à la justice pour viol. Parmi les femmes qui ont dénoncé le harcèlement sexuel subi dans leur milieu professionnel, 28% ont été bloquées dans leur carrière, 14% ont vu leur contrat non renouvelé, 10% ont été licenciées, 9% ont dû démissionner à la demande de l’employeur.
Alors dénoncer de "simples" propos sexistes, tu penses que ça va donner quoi ?
Parole contre parole, déjà, ensuite suffit que comme c'est mon cas elle soit entourée de mecs qui, en plus, pensent tous plus ou moins comme ça ou en tout cas ne monteront pas au créneau pour la défendre et... elle fait quoi ? Elle prend le risque de perdre son taf ?

Si tu as une cause à défendre, c'est le prix à payer. Nelson Mandela est allé en prison. Martin Luther King a été assassiné. Pour une si bonne cause, tous les risques sont bons à prendre, n'est-ce pas ?
Si les attaques sont répétées, ça passe dans le domaine du harcèlement, et la personne a donc tous les droits d'aller porter plainte.


Je ne sais pas où tu as lu que j'avais lu que tu approuvais le viol conjugal et le fait que la femme soit toujours un objet à disposition de son mari.
 :??:
Il y a une différence entre "prendre le temps de modifier notre culture, d'en changer les codes" et "ne rien faire du tout". Il n'a jamais été question dans mes propos de "souffler sur un château de carte instable", hein, on est pas non plus en train de mettre le gouvernement à feu et à sang quand on pousse un coup de gueule anti-sexisme sur un forum public.

Afficher plus
Afficher moins


Les femmes se sont immiscées dans la guerre, à partir de 14/18. C'est différent. C'est pendant la seconde guerre mondiale que leur rôle est devenu plus important (bien qu'être infirmière à côté d'un champ de bataille ne soit pas inutile.)
14/18 a permis aux femmes de travailler dans les champs, de s'occuper des animaux, etc... De se rendre compte de ce qu'elles pouvaient faire. Ce n'était pas une bataille contre les hommes, c'était une partie de l'effort de guerre pour continuer et nourrir les hommes au front. Aider leur pays pour ne pas perdre la guerre, en soi.

Message édité par Yrathus le 27/08/2017 à 23:19:03

---------------
https://www.youtube.com/watch?​v=HHbkun8xCUc

So desperate,
I can only be myself with another hit.

Tuam aquam non bibo, lupe.

"Au fils d'une prostituée qui jette des pierres sur la foule rassemblée sur une place Diogène conseille : « Prends garde de ne pas blesser ton père ».

La politique a été pendant longtemps l'art d'empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde, avant de devenir l'art de consulter les gens sur ce qu'ils ignorent.
n°541531
Andraëlle_
Profil : Quidam
andraelle_
  1. answer
  2. Posté le 28/08/2017 à 00:18:00  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Je ne vois en aucun cas une notion de consentement, mais une notion de goût. Selon tes dires, un pédophile peut violer un enfant parce que les jeunes sont à son goût. Un proxénète rend des femmes esclaves parce qu'il aime son travail, c'est à son goût.

 :??:
En fait, t'es vraiment en train de mettre sur un pied d'égalité le fait de violer un enfant et d'exploiter une femme avec le fait de s'habiller d'une façon qui ne te plaît pas.
C'est chaud. Et particulièrement indécent.
Comme je disais,
il y a une notion de respect d'intégrité d'autrui dans les exemples que tu cites qui n'existe pas dans le choix de fringue d'une femme. Une femme, en exerçant sa liberté à s'habiller comme elle le souhaite, ne porte pas atteinte à ton intégrité. Un homme qui exploite une femme en la prostituant, si, un homme qui viole un enfant, si.
C'est comme si je disais que je n'aime pas les hommes qui portent des joggings, et que du coup j'ai le droit de les insulter et de les comparer (un peu sur le même principe que tu as parlé de vache à lait), à des chameaux sales et idiots en excusant ma remarque désagréable, inappropriée, insultante et inutile par l'idée qu'on a quand même bien le droit de dire d'un pédophile que c'est pas quelqu'un de bien. Ça te paraît faire sens ? Sérieusement ? heink:{}



Des prostituées aiment le travail qu'elles font, malgré qu'elles fassent partie d'une minorité. Respecte le goût de ces femmes :o

Arrête de me parler de respecter le goût de ces femmes alors que je te dis en fréquenter, que j'ai milité auprès d'elles lors des dernières polémiques qui ont amené à la pénalisation des clients et que je soutiens le travail du sexe ainsi que les droits sociaux liés depuis des années. Je les respecte certainement plus que toi.
Maintenant la prostitution et le proxénétisme ce n'est pas la même chose. Dans le premier cas la femme peut consentir pleinement et consciemment à se prostituer, dans le second cas elle y est forcé par quelqu'un qui profite de ce qu'elle en retire financièrement. Tu vois vraiment pas la différence ?! heink:{}



Le fait que ce soient les hommes qui font remarquer à un autre qu'il porte du rose, ça ne change vraiment pas grand chose.
Les femmes ne préfèrent-elles pas un homme viril plutôt qu'un garçonnet incapable de se défendre dans la rue ?

Si, ça change que c'est plus souvent les hommes qui portent un regard sur la tenue d'une personne et s'en serve comme argument pour juger/insulter/critiquer/harce​ler/dévaloriser.
Ce n'est pas parce qu'une femme préfère un homme viril à un garçonnet (un enfant, donc ? :??: ) qu'elles vont faire du tort à ce dernier, le harceler dans la rue, l'agresser verbalement ou physiquement.


Je crois que tu sous-estimes le pouvoir de la loi. Aujourd'hui, tu fais une remarque considérée comme raciste, homophobe ou sexiste, tu es mis au ban de la société. Dieudonné en est un exemple merveilleux.

Je crois que tu sur-estimes le pouvoir de la loi.
Je t'ai pourtant donné des chiffres avérés, toi tu me donne juste un exemple, celui d'une personnalité publique qui ne sera jamais représentative du commun des mortels.

Quand mes collègues parlent de "sales PD" ou de la place des femmes à la cuisine, la seule chose qu'ils récoltent sont l'approbation et le rire de mes autres collègues, certainement pas le "ban de la société". De plus, pour avoir eu recours au "pouvoir de la loi" pour des histoires de violences sexistes bien plus souvent que je ne le voudrais, je te parle en connaissance de cause.


Je croyais que certaines d'entre vous ne pouviez pas bouger, à cause de votre condition sociale ?
Ce n'est pas non-plus en enfonçant le sexe opposé que tu réussiras à faire entendre ta cause.

Euh, oui, certaines d'entre nous. Je vois pas ce qui te gène : toutes les femmes ne vivent pas dans la même condition sociale, certaines peuvent se permettre de gueuler, d'autres moins et d'autres pas du tout. Quel est le problème ? :??:

Parce qu'en le caressant dans le sens du poil ça marchera mieux ?
La plupart des violences sexistes sont dû aux hommes. Il est nécessaire, pour qu'elles cessent, que les hommes remettent en question le comportement masculin, leur comportement (parce que oui à part en ayant été élevé dans une société alternative où la misogynie n'existerait pas, eux aussi ont intégré des croyances sexistes souvent totalement inconscientes) et celui de leur frère/pote/père. Tant que ça n'aura pas lieu, ce qu'on fait, c'est comme pisser dans un violon.
Maintenant, je suis désolée mais je ne vais pas perdre mon temps à tenter de ne pas froisser l'égo des hommes quand les femmes continuent à se faire violer/battre/tuer. Y a une question de priorité, là, quand même.
D'ailleurs, toi qui me cite Martin Luther King et Mandela, tu crois qu'ils ont ménagés les blancs pour en arriver à ce résultat ? Ça n'a pas été du tout le cas, ils ont remis en question la suprématie blanche et le comportement des blancs, même de ceux qui ne se voyaient pas racistes, à tel point que Mandela en a été taxé de "terroriste" et emprisonné 27ans.


Si tu as une cause à défendre, c'est le prix à payer. Nelson Mandela est allé en prison. Martin Luther King a été assassiné. Pour une si bonne cause, tous les risques sont bons à prendre, n'est-ce pas ?
Si les attaques sont répétées, ça passe dans le domaine du harcèlement, et la personne a donc tous les droits d'aller porter plainte.

Mais ça, c'est tellement facile à dire quand t'es pas concerné ! C'est incroyable de penser que dans la vie tout est si simple. Tu cites deux noms d'exceptions et tu t'imagines que c'est donc possible pour tout le monde ?
Et si elle a des gosses ? Elle sacrifie leur nourriture, leur foyer, leur confort pour sa cause ? Pourquoi c'est à elle de se retrouver en situation de précarité alors qu'elle n'a rien fait de mal ?
Je crois que tu ne comprends vraiment pas le fond du problème. "Avoir le droit d'aller porter plainte" ne signifie pas que justice sera rendue, tu as lu les chiffres que je t'ai donné sur le pourcentage de femmes qui ont dénoncé le harcèlement sexuel et se sont vu "punies" d'une façon ou d'une autre ?


Les femmes se sont immiscées dans la guerre, à partir de 14/18. C'est différent. C'est pendant la seconde guerre mondiale que leur rôle est devenu plus important (bien qu'être infirmière à côté d'un champ de bataille ne soit pas inutile.)
14/18 a permis aux femmes de travailler dans les champs, de s'occuper des animaux, etc... De se rendre compte de ce qu'elles pouvaient faire. Ce n'était pas une bataille contre les hommes, c'était une partie de l'effort de guerre pour continuer et nourrir les hommes au front. Aider leur pays pour ne pas perdre la guerre, en soi.


Ca ne change rien au fait qu'elles aient réclamé le droit d'être un soldat sur le terrain au même titre que les hommes et qu'aujourd'hui tu en vois dans tous les corps militaires :??: .
Qui a dit que c'était une "bataille contre les hommes", de quoi tu parles ?
Message cité 1 fois
Message édité par Andraëlle_ le 28/08/2017 à 01:00:32
n°541548
Yrathus
War's not done, but fml
Profil : Star
yrathus
  1. answer
  2. Posté le 29/08/2017 à 01:05:57  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Andraëlle_ a écrit :


 :??:
En fait, t'es vraiment en train de mettre sur un pied d'égalité le fait de violer un enfant et d'exploiter une femme avec le fait de s'habiller d'une façon qui ne te plaît pas.
C'est chaud. Et particulièrement indécent.
Comme je disais,
il y a une notion de respect d'intégrité d'autrui dans les exemples que tu cites qui n'existe pas dans le choix de fringue d'une femme. Une femme, en exerçant sa liberté à s'habiller comme elle le souhaite, ne porte pas atteinte à ton intégrité. Un homme qui exploite une femme en la prostituant, si, un homme qui viole un enfant, si.

Un homme qui exploite une femme en la prostituant exprime son goût pour la volonté de gagner de l'argent. Je ne parle pas de la notion d'intégrité de la personne puisque le goût n'est pas fait pour respecter les autres. Ton goût, ton "envie", c'est rabaisser les hommes parce qu'ils ne respectent pas les femmes.

C'est comme si je disais que je n'aime pas les hommes qui portent des joggings, et que du coup j'ai le droit de les insulter et de les comparer (un peu sur le même principe que tu as parlé de vache à lait), à des chameaux sales et idiots en excusant ma remarque désagréable, inappropriée, insultante et inutile par l'idée qu'on a quand même bien le droit de dire d'un pédophile que c'est pas quelqu'un de bien. Ça te paraît faire sens ? Sérieusement ? heink:{}

Je suis trop fatigué pour faire le lien. Ça n'a probablement rien à voir, mais je n'ai jamais dit qu'on a le droit d'insulter une femme qui porte des vêtements osés dans la rue. Je le pense mais je ne laisse pas transparaître l'émotion ou j'essaie de me cacher. Je crois que ça colle plus à ton raisonnement sur le fait que tous les goûts sont permis.


Arrête de me parler de respecter le goût de ces femmes alors que je te dis en fréquenter, que j'ai milité auprès d'elles lors des dernières polémiques qui ont amené à la pénalisation des clients et que je soutiens le travail du sexe ainsi que les droits sociaux liés depuis des années. Je les respecte certainement plus que toi.

Bien, bien. Il faudrait, de même, penser à militer auprès des hommes prostitués.

Maintenant la prostitution et le proxénétisme ce n'est pas la même chose. Dans le premier cas la femme peut consentir pleinement et consciemment à se prostituer, dans le second cas elle y est forcé par quelqu'un qui profite de ce qu'elle en retire financièrement. Tu vois vraiment pas la différence ?! heink:{}

J'ai dit que puisque c'est le goût de l'homme de se fourrer les poches avec de l'argent sale, il ne faut pas le critiquer. C'est illogique, mais c'est ton raisonnement poussé à l'extrême. Laissons le goût de tout le monde s'exprimer. Je ne parle pas des femmes qui sont obligées, dans le cas du proxénète.

Si, ça change que c'est plus souvent les hommes qui portent un regard sur la tenue d'une personne et s'en serve comme argument pour juger/insulter/critiquer/harce​ler/dévaloriser.
Ce n'est pas parce qu'une femme préfère un homme viril à un garçonnet (un enfant, donc ? :??: ) qu'elles vont faire du tort à ce dernier, le harceler dans la rue, l'agresser verbalement ou physiquement.

Ce n'est pas parce qu'une femme est une femme qu'elle est toute gentille et qu'elle n'agresse pas, dans la cour de l'école, du collège ou du lycée les hommes :??:

Je crois que tu sur-estimes le pouvoir de la loi.
Je t'ai pourtant donné des chiffres avérés, toi tu me donne juste un exemple, celui d'une personnalité publique qui ne sera jamais représentative du commun des mortels.

Quand mes collègues parlent de "sales PD" ou de la place des femmes à la cuisine, la seule chose qu'ils récoltent sont l'approbation et le rire de mes autres collègues, certainement pas le "ban de la société". De plus, pour avoir eu recours au "pouvoir de la loi" pour des histoires de violences sexistes bien plus souvent que je ne le voudrais, je te parle en connaissance de cause.
Euh, oui, certaines d'entre nous. Je vois pas ce qui te gène : toutes les femmes ne vivent pas dans la même condition sociale, certaines peuvent se permettre de gueuler, d'autres moins et d'autres pas du tout. Quel est le problème ? :??:

La soumission aux chiffres ? Gandhi, Luther King ou Mandela se seraient basés sur des chiffres, aucun n'aurait osé faire ce qu'il a fait. Dire que 80 pourcent des pauvres restent pauvres toute leur vie, ça ne signifie pas que les pauvres n'ont aucune chance de s'en sortir.

Parce qu'en le caressant dans le sens du poil ça marchera mieux ?
La plupart des violences sexistes sont dû aux hommes. Il est nécessaire, pour qu'elles cessent, que les hommes remettent en question le comportement masculin, leur comportement (parce que oui à part en ayant été élevé dans une société alternative où la misogynie n'existerait pas, eux aussi ont intégré des croyances sexistes souvent totalement inconscientes) et celui de leur frère/pote/père. Tant que ça n'aura pas lieu, ce qu'on fait, c'est comme pisser dans un violon.
Maintenant, je suis désolée mais je ne vais pas perdre mon temps à tenter de ne pas froisser l'égo des hommes quand les femmes continuent à se faire violer/battre/tuer. Y a une question de priorité, là, quand même.
D'ailleurs, toi qui me cite Martin Luther King et Mandela, tu crois qu'ils ont ménagés les blancs pour en arriver à ce résultat ? Ça n'a pas été du tout le cas, ils ont remis en question la suprématie blanche et le comportement des blancs, même de ceux qui ne se voyaient pas racistes, à tel point que Mandela en a été taxé de "terroriste" et emprisonné 27ans.

Martin Luther King a tenu le pacifisme jusqu'au bout et il a réussi. Mandela, pacifiste comme Luther King ou Ghandi, s'est vu forcé d'utiliser la force pour changer les choses. L'ANC, pendant son emprisonnement, a complètement dérapé et s'est mis à faire des attentats, punis par le gouvernement de l'apartheid.
Les féministes incriminent tous les hommes sans même essayer de faire une différence entre ceux qui sont corrects et ceux qui ne le sont pas.

Les FEMENS, mouvement féministe/antireligieux je ne sais plus quoi ont, je pense, totalement décrédibilisé et le mouvement féministe et les féministes.

Mais ça, c'est tellement facile à dire quand t'es pas concerné ! C'est incroyable de penser que dans la vie tout est si simple. Tu cites deux noms d'exceptions et tu t'imagines que c'est donc possible pour tout le monde ?
Et si elle a des gosses ? Elle sacrifie leur nourriture, leur foyer, leur confort pour sa cause ? Pourquoi c'est à elle de se retrouver en situation de précarité alors qu'elle n'a rien fait de mal ?
Je crois que tu ne comprends vraiment pas le fond du problème. "Avoir le droit d'aller porter plainte" ne signifie pas que justice sera rendue, tu as lu les chiffres que je t'ai donné sur le pourcentage de femmes qui ont dénoncé le harcèlement sexuel et se sont vu "punies" d'une façon ou d'une autre ?

Se baser sur des chiffres, c'est quelque chose. Se trémousser devant eux et ne pas aller porter plainte parce que ces chiffres prouvent que "les femmes ne sont pas écoutées", c'est presque désespérant de lâcheté. C'est se laisser emporter par le courant, c'est ce que je pense.

Ca ne change rien au fait qu'elles aient réclamé le droit d'être un soldat sur le terrain au même titre que les hommes et qu'aujourd'hui tu en vois dans tous les corps militaires :??: .
Qui a dit que c'était une "bataille contre les hommes", de quoi tu parles ?

"Les femmes se sont battues pour pouvoir être soldates à l'armée"

Afficher plus
Afficher moins


---------------
https://www.youtube.com/watch?​v=HHbkun8xCUc

So desperate,
I can only be myself with another hit.

Tuam aquam non bibo, lupe.

"Au fils d'une prostituée qui jette des pierres sur la foule rassemblée sur une place Diogène conseille : « Prends garde de ne pas blesser ton père ».

La politique a été pendant longtemps l'art d'empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde, avant de devenir l'art de consulter les gens sur ce qu'ils ignorent.
n°541553
Andraëlle_
Profil : Quidam
andraelle_
  1. answer
  2. Posté le 29/08/2017 à 10:54:00  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Ouah. C'est sans doute la conversation la plus WTF que j'ai eu depuis un moment. Bon.


Un homme qui exploite une femme en la prostituant exprime son goût pour la volonté de gagner de l'argent. Je ne parle pas de la notion d'intégrité de la personne puisque le goût n'est pas fait pour respecter les autres. Ton goût, ton "envie", c'est rabaisser les hommes parce qu'ils ne respectent pas les femmes.

Donc t'es toujours en train de comparer le malaise que tu as ressenti face à une femme au haut transparent au traumatisme d'un enfant violé et à celui d'une femme exploitée.
Je... je sais plus comment te faire comprendre.
Tu ne peux pas aborder ce sujet sans tenir compte des droits de chacun : liberté de s'habiller comme on veut et droit au respect de l'intégrité. :??:

Wahou, de quoi tu parles à nouveau ? C'est juste dans ta tête, ça, tu sais ? heink:{}


Je suis trop fatigué pour faire le lien. Ça n'a probablement rien à voir, mais je n'ai jamais dit qu'on a le droit d'insulter une femme qui porte des vêtements osés dans la rue. Je le pense mais je ne laisse pas transparaître l'émotion ou j'essaie de me cacher. Je crois que ça colle plus à ton raisonnement sur le fait que tous les goûts sont permis.

Tu as dis "C'e'st sûr que voir une femme sortir les loloches juste recouvertes par des coeurs, qui ballotent dans un t-shirt transparent, c'est tro seksi. La vache qui allaite, c'est une belle image, personne ne peut le nier.". Tu ne fais pas que le "penser", là, c'est affiché sur un forum public.
Ce à quoi j'ai répondu "
Tes goûts te donnent pas tellement le droit de déprécier ceux qui n'y répondent pas.". Et à quoi tu m'as répondu "Pédophiles et proxénètes peuvent dormir tranquilles ce soir puisque personne ne doit déprécier ceux qui sont différents.". Ben non. Parce que justement, moi, je tiens compte de qui ici est en train de simplement exercer une liberté, un droit qui lui revient, et de qui est en train d'abuser, maltraiter, dominer au détriment de la liberté et des droits d'autrui.



Bien, bien. Il faudrait, de même, penser à militer auprès des hommes prostitués.

Mais qu'est-ce qui te fait comprendre que je ne milite pas auprès des hommes prostitués ? Tu m'as fait la morale sur le fait qu'il fallait que je respecte "le goût de ces femmes". Qu'il fallait que je respecte que des femmes le faisaient par goût. Et maintenant tu essaies de retourner ça contre moi parce que je n'aurais pas parlé des hommes en réponse ? C'est hyper malhonnête, quand même.
Et en même temps, désolée, sur une assos' qui regroupe plus de 500 travailleuses du sexes et qui est ouverte également aux travailleurs, je n'ai pas vu un seul homme. Peut-être étaient-ils présents, et auquel cas oui, j'ai milité auprès d'eux aussi, mais en nombre tellement infime en proportion qu'ils n'étaient pas visibles.
Je crois que tu as une vision assez faussée du milieu de la prostitution : les hommes y sont largement moins nombreux.
Mais sinon, toi qui vient me faire la leçon, tu milites pour eux ? :)


J'ai dit que puisque c'est le goût de l'homme de se fourrer les poches avec de l'argent sale, il ne faut pas le critiquer. C'est illogique, mais c'est ton raisonnement poussé à l'extrême. Laissons le goût de tout le monde s'exprimer. Je ne parle pas des femmes qui sont obligées, dans le cas du proxénète.

Non, c'est simplement que tu n'as pas compris mon raisonnement.
Oui, laissons le goût de tout le monde s'exprimer dans la limite de ses libertés et de celles des autres. Et désolée, la nana au haut transparent rentre bien dans cette catégorie, contrairement à ton proxénète ou à un pédophile.


Ce n'est pas parce qu'une femme est une femme qu'elle est toute gentille et qu'elle n'agresse pas, dans la cour de l'école, du collège ou du lycée les hommes :??:

Sauf que les hommes continuent même adulte, à nous siffler comme des chiens et à nous interpeller dans la rue.
Va donc voir les chiffres de violences conjugales, les chiffres des viols, les chiffres du nombre de tués par son conjoint, celui qui a recours aux violences psychologiques, etc, etc. L'homme reste largement plus violent envers la femme que l'inverse.


La soumission aux chiffres ? Gandhi, Luther King ou Mandela se seraient basés sur des chiffres, aucun n'aurait osé faire ce qu'il a fait. Dire que 80 pourcent des pauvres restent pauvres toute leur vie, ça ne signifie pas que les pauvres n'ont aucune chance de s'en sortir.

Sauf que là t'es encore dans une optique où tout le monde est égal, en terme de condition sociale, de capacité à militer, à Gandhi, Luther King ou Mandela... Trois noms. Trois pauvres malheureux noms.
Bref...


Martin Luther King a tenu le pacifisme jusqu'au bout et il a réussi. Mandela, pacifiste comme Luther King ou Ghandi, s'est vu forcé d'utiliser la force pour changer les choses. L'ANC, pendant son emprisonnement, a complètement dérapé et s'est mis à faire des attentats, punis par le gouvernement de l'apartheid.
Les féministes incriminent tous les hommes sans même essayer de faire une différence entre ceux qui sont corrects et ceux qui ne le sont pas.

Les FEMENS, mouvement féministe/antireligieux je ne sais plus quoi ont, je pense, totalement décrédibilisé et le mouvement féministe et les féministes.

Mais "pacifisme" dans quel sens ? Parce que ne pas utiliser la force, c'est ce qu'on fait aussi, et ça n'empêche pas de remettre en question le comportement masculin au même titre qu'ils ont remis le comportement blanc en question - et non, sans faire de différence entre ceux qui sont "corrects" et les autres, simplement pour que TOUS se remettent en question et ne se planque pas derrière l'idée que "non, moi je suis un blanc bien, je ne me remets pas en question ça sert à rien" alors qu'en fait lui aussi c'est un blanc éduqué dans une société dominée par les blancs, que lui aussi il a intégré des croyances racistes, que lui aussi même s'il se croit tout gentil ce serait pas mal qu'il cogite à ses privilèges et à ce qu'il en fait.
C'est pareil pour le féminisme, on va pas perdre notre temps à dire "ouais alors ça c'est pas bien les mecs, mais toi t'es pas concerné t'es un gars bien, ouais ça non plus c'est pas top, mais toi t'es pas concerné t'es un gars bien", etc, etc. Il est important que TOUS les hommes se remettent en question, pas juste les "pas correct" (qui sont nettement plus nombreux que tu ne le crois, voir qui vous concerne tous, encore une fois on a tous été éduqué dans cette société patriarcale au sein de croyances qui ne respectent pas les femmes, y a aucune raison d'être passé complétement au travers de ça).
J'ai connu un homme qui se disait féministe et qui violait. Lui aussi se voyait du côté des mecs "corrects". Le problème c'est que, baignés dans les croyances sexistes, vous n'êtes plus tellement aptes à déterminer si oui ou non vous respectez les femmes.



Se baser sur des chiffres, c'est quelque chose. Se trémousser devant eux et ne pas aller porter plainte parce que ces chiffres prouvent que "les femmes ne sont pas écoutées", c'est presque désespérant de lâcheté. C'est se laisser emporter par le courant, c'est ce que je pense.

Erf. Encore une fois, c'est facile à dire quand tu n'es pas concerné.
Ce que disent les chiffres, là, c'est qu'elle a 60% de chances de perdre son boulot. Pour 10% de chance de voir sa plainte aboutir à une réelle justice. Il suffit qu'elle ait davantage besoin de son boulot et de son salaire que de justice pour que le choix soit rapidement fait.
Ce n'est pas "se trémousser", là. C'est plus de l'ordre de l'instinct de survie.
Et moi j'attends de te voir dans une situation similaire.



"Les femmes se sont battues pour pouvoir être soldates à l'armée"

Euh, oui, elles se sont battues contre les lois qui le leur interdisaient ? :??:
Message cité 1 fois
Message édité par Andraëlle_ le 29/08/2017 à 11:49:37
n°541579
Jean du 43
Profil : Etranger
jean-du-43
  1. answer
  2. Posté le 29/08/2017 à 22:52:07  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

LeeKwon a écrit :

Hey, je voulais juste pousser un petit coup de gueule... A propos de nous, les femmes. A propos du fait qu'on est hyper sexualisées, qu'on soit vues comme inférieures aux hommes, bref, vous aurez compris.

Simplement j'en ai marre qu'on m'envoie chier dès que j'ai un truc à dire, un avis à donner sur un sujet sérieux, dès que je vais hausser le ton, alors qu'un homme qui fait ça ne se prendra pas de remarque.

J'en ai marre de toutes ces petites remarques faites sous forme de plaisanterie. Concernant les femmes au volant, alors que des assurances font payer moins cher les femmes jeunes conductrices que les hommes jeunes conducteurs, parce qu'une étude a été faite comme quoi les femmes sont (en général), plus sérieuses au volant que les hommes.
Concernant aussi les "tu fais... pour une fille". Mais ça veut dire quoi, "pour une fille" ? Alors je sais que certaines personnes disent vraiment ce genre de choses pour blaguer, mais à force d'entendre ça à longueur de journées, bah oui, ça devient saoulant...

On nous fait chier par rapport à nos seins, à notre cul, à tout. Les seins ne sont pas fait à la base pour être lechés, mais pour allaiter. Qu'est-ce que ça peut foutre qu'on voie les tétons d'une femme sous son t-shirt parce qu'elle ne veut pas porter de soutif ?
Et une bouche, combien de fois j'ai pu entendre autour de moi "elle a une bouche de suceuse". Et le cul, enfin...
Est-ce que les mecs se prennent des remarques sur leur cul, leur bouche etc ? Non. Ou si c'est le cas, beaucoup moins que les femmes.


J'ai fait une recherche sur google, j'ai tapé "gay" et "lesbienne". Le premier résultat pour "gay" en est la définition. Le premier résultat pour "lesbienne" ? Des sites de cul. Encore et encore. Il faut attendre la 3 ème page pour avoir une définition ou un site "normal".

Par rapport à ça, j'en ai marre que les hommes s'excitent sur moi quand je parle avec ma meilleure amie. Eh, les gars, c'est pas parce que je parle à une fille que je vais la lécher hein.

Et le nombre de meufs à poil qu'on peut voir défiler sur facebook, des images venant même de pages d'humour à la base. J'en vois au moins 5 par jours.
Des images d'hommes sexy ? Jamais vu.
Pareil dans les jeux vidéos ou dans les films. Les meufs seront toujours à moitié à poil. Par contre les mecs, non.

Enfin bref... Et j'en ai marre qu'on m'insulte de "connasse de féministe", alors que c'est bien d'être féministe. C'est simplement vouloir l’égalité homme-femme, c'est tout, ça s'arrête là !
Bien sûr il y a celles qui veulent être supérieures aux hommes. Mais ces filles là ne sont pas féministes. Idem pour les mecs qui veulent rester "supérieurs" aux femmes.

Voilà, je pense que le message a été clair, nonobstant je vous demande pardon si c'était un peu brouillon.. Mais voilà, j'en ai plus qu'assez de subir ça tous les jours.. Parfois j'en viens à pleurer quand vraiment je craque..

N'hésitez pas à me donner votre avis par rapport à ça.

Je sais que les hommes ne sont pas tous comme ça, et heureusement. Mais étant donné que tous les mecs à qui j'ai pu parler jusqu'à maintenant sont un peu dans l'optique "ferme ta gueule et suce moi, va faire à manger, etc", je perds un peu espoir...
Afficher plus
Afficher moins



Je ne sais plus quoi penser. on me fais des remarques en disant que je suis faible paske justement je suis l'opposé des garçon que tu le décrit. et le pire c'est que ces remarques vienne de tout le monde. alors moi je sais pas ce que les hommes recherche
(pourtant j'en suis 1) ni ce que les femme recherche. A si l'égalité et le respect. mais tu sais le jour où comme dis l'autre vous ecouterez (la majorité) plus des musique qui vous rabaisse, en vous insultant ou que les filles à moitier à poile ne soit pas des fille sur qui prendre exemple ect sa ira mieux pour vous comme pour moi. paske tu dis que t'en a marre mais en attendant je vois pas une majorité de personne le crier. et moi en tant que garçon qui pense que ce que vous subissez n'es pas normale et bah j'en prend plein la courge. certaine fille se dresse contre moi donc c'est vous dire. et la c'est ma grand mère qui parle :
comment voulez vous que les filles de notre génération soit respecter alors que le comportement n'est pas respectable et en plus dans une société patriarcal. Le sexisme ne peux pas baisser. et quelque part je pense malheureusement qu'elle a raison

Message cité 6 fois
n°541580
Hooneymoon

Profil : Citoyen
hooneymoon
  1. answer
  2. Posté le 29/08/2017 à 22:55:28  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Jean du 43 a écrit :


Je ne sais plus quoi penser. on me fais des remarques en disant que je suis faible paske justement je suis l'opposé des garçon que tu le décrit. et le pire c'est que ces remarques vienne de tout le monde. alors moi je sais pas ce que les hommes recherche
(pourtant j'en suis 1) ni ce que les femme recherche. A si l'égalité et le respect. mais tu sais le jour où comme dis l'autre vous ecouterez (la majorité) plus des musique qui vous rabaisse, en vous insultant ou que les filles à moitier à poile ne soit pas des fille sur qui prendre exemple ect sa ira mieux pour vous comme pour moi. paske tu dis que t'en a marre mais en attendant je vois pas une majorité de personne le crier. et moi en tant que garçon qui pense que ce que vous subissez n'es pas normale et bah j'en prend plein la courge. certaine fille se dresse contre moi donc c'est vous dire. et la c'est ma grand mère qui parle :
comment voulez vous que les filles de notre génération soit respecter alors que le comportement n'est pas respectable et en plus dans une société patriarcal. Le sexisme ne peux pas baisser. et quelque part je pense malheureusement qu'elle a raison
Afficher plus
Afficher moins



hep hep hep ! Si c'est pour balancer des remarques sexistes c'est pas la peine de rester...

Message cité 2 fois

---------------
if I had a world of my own, everything would be nonsense.
n°541581
Jean du 43
Profil : Etranger
jean-du-43
  1. answer
  2. Posté le 29/08/2017 à 22:57:36  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Hooneymoon a écrit :


hep hep hep ! Si c'est pour balancer des remarques sexistes c'est pas la peine de rester...
Afficher plus
Afficher moins



Non vraiment désolé s'était vraiment pas mon but. je suis maladroit dans mes propos je l'avoue.
vaux mieux que j'arrête là

n°541582
LeeKwon
Profil : Etranger
leekwon
  1. answer
  2. Posté le 29/08/2017 à 23:03:15  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Jean du 43 a écrit :


Je ne sais plus quoi penser. on me fais des remarques en disant que je suis faible paske justement je suis l'opposé des garçon que tu le décrit. et le pire c'est que ces remarques vienne de tout le monde. alors moi je sais pas ce que les hommes recherche
(pourtant j'en suis 1) ni ce que les femme recherche. A si l'égalité et le respect. mais tu sais le jour où comme dis l'autre vous ecouterez (la majorité) plus des musique qui vous rabaisse, en vous insultant ou que les filles à moitier à poile ne soit pas des fille sur qui prendre exemple ect sa ira mieux pour vous comme pour moi. paske tu dis que t'en a marre mais en attendant je vois pas une majorité de personne le crier. et moi en tant que garçon qui pense que ce que vous subissez n'es pas normale et bah j'en prend plein la courge. certaine fille se dresse contre moi donc c'est vous dire. et la c'est ma grand mère qui parle :
comment voulez vous que les filles de notre génération soit respecter alors que le comportement n'est pas respectable et en plus dans une société patriarcal. Le sexisme ne peux pas baisser. et quelque part je pense malheureusement qu'elle a raison
Afficher plus
Afficher moins


Oui je comprends. Mais saches que ces filles qui se foutent à poil sur instagram, ces filles qui s'enjaillent sur des musiques qui les rabaissent, ces filles là ne se rendent pas compte de ce problème. La majorité (je dis "majorité" pour ne pas dire toutes, même si les filles qui font ça ne peuvent pas avoir conscience de la réalité). Donc, la majorité de ces filles là sont le genre à ne s'intéresser à rien d'autre que de fumer des joints, et de baiser à droite à gauche (je ne blâme pas celles qui le font, seulement celles qui font ça à mon âge -17- et qui le font sans se faire respecter ni rien). Et ces filles, je les méprise. C'est peut-être un mot un peu fort, mais c'est ce que je ressent à leur égard.

Parce que déjà voir, entendre un homme me rabaisser moi et les autres femmes me met hors de moi, mais voir une femme se rabaisser elle et par conséquent l'image toute entière de la femme, ça... ça je ne supporte pas.

On a peut-être obtenu plus de libertés, le droit de vote etc, mais dans les faits notre vie de tous les jours, le regard que beaucoup trop d'hommes posent sur nous n'a pas changé. On est toujours jugée par notre niveau de "baisabilité" comme indiqué plus haut dans le topic. Et ça me fou la nausée.

Message cité 4 fois
n°541583
Yrathus
War's not done, but fml
Profil : Star
yrathus
  1. answer
  2. Posté le 29/08/2017 à 23:15:20  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Andraëlle_ a écrit :

Ouah. C'est sans doute la conversation la plus WTF que j'ai eu depuis un moment. Bon.


Un homme qui exploite une femme en la prostituant exprime son goût pour la volonté de gagner de l'argent. Je ne parle pas de la notion d'intégrité de la personne puisque le goût n'est pas fait pour respecter les autres. Ton goût, ton "envie", c'est rabaisser les hommes parce qu'ils ne respectent pas les femmes.

Donc t'es toujours en train de comparer le malaise que tu as ressenti face à une femme au haut transparent au traumatisme d'un enfant violé et à celui d'une femme exploitée.
Je... je sais plus comment te faire comprendre.
Tu ne peux pas aborder ce sujet sans tenir compte des droits de chacun : liberté de s'habiller comme on veut et droit au respect de l'intégrité. :??:

Wahou, de quoi tu parles à nouveau ? C'est juste dans ta tête, ça, tu sais ? heink:{}

Malaise... Ce n'était pas du malaise, c'était humoristique. Bon, l'humour est là pour détendre une situation assez malaisante, mais jé rézon.


Tu as dis "C'e'st sûr que voir une femme sortir les loloches juste recouvertes par des coeurs, qui ballotent dans un t-shirt transparent, c'est tro seksi. La vache qui allaite, c'est une belle image, personne ne peut le nier.". Tu ne fais pas que le "penser", là, c'est affiché sur un forum public.
Ce à quoi j'ai répondu "
Tes goûts te donnent pas tellement le droit de déprécier ceux qui n'y répondent pas.". Et à quoi tu m'as répondu "Pédophiles et proxénètes peuvent dormir tranquilles ce soir puisque personne ne doit déprécier ceux qui sont différents.". Ben non. Parce que justement, moi, je tiens compte de qui ici est en train de simplement exercer une liberté, un droit qui lui revient, et de qui est en train d'abuser, maltraiter, dominer au détriment de la liberté et des droits d'autrui.

Je comprends mieux, en effet.
Mais qu'est-ce qui te fait comprendre que je ne milite pas auprès des hommes prostitués ? Tu m'as fait la morale sur le fait qu'il fallait que je respecte "le goût de ces femmes". Qu'il fallait que je respecte que des femmes le faisaient par goût. Et maintenant tu essaies de retourner ça contre moi parce que je n'aurais pas parlé des hommes en réponse ? C'est hyper malhonnête, quand même.
Et en même temps, désolée, sur une assos' qui regroupe plus de 500 travailleuses du sexes et qui est ouverte également aux travailleurs, je n'ai pas vu un seul homme. Peut-être étaient-ils présents, et auquel cas oui, j'ai milité auprès d'eux aussi, mais en nombre tellement infime en proportion qu'ils n'étaient pas visibles.
Je crois que tu as une vision assez faussée du milieu de la prostitution : les hommes y sont largement moins nombreux.
Mais sinon, toi qui vient me faire la leçon, tu milites pour eux ? :)

Bien que ça soit égoïste, ce n'est pas mon "centre d'intérêt". Je ne me débattrais pas pour cette cause, dans tous les cas.

Non, c'est simplement que tu n'as pas compris mon raisonnement.
Oui, laissons le goût de tout le monde s'exprimer dans la limite de ses libertés et de celles des autres. Et désolée, la nana au haut transparent rentre bien dans cette catégorie, contrairement à ton proxénète ou à un pédophile.
Sauf que les hommes continuent même adulte, à nous siffler comme des chiens et à nous interpeller dans la rue.
Va donc voir les chiffres de violences conjugales, les chiffres des viols, les chiffres du nombre de tués par son conjoint, celui qui a recours aux violences psychologiques, etc, etc. L'homme reste largement plus violent envers la femme que l'inverse.

Pas aux États-Unis, dans tous les cas. En 2009, je cite "
Dans les couples où une seule personne est violente, dans 71 % des cas c'était la femme qui agressait son compagnon."

Sauf que là t'es encore dans une optique où tout le monde est égal, en terme de condition sociale, de capacité à militer, à Gandhi, Luther King ou Mandela... Trois noms. Trois pauvres malheureux noms.
Bref...

Trois pauvres malheureux noms qui prouvent que ceux qui sont le plus mal vus peuvent changer les choses.


Martin Luther King a tenu le pacifisme jusqu'au bout et il a réussi. Mandela, pacifiste comme Luther King ou Ghandi, s'est vu forcé d'utiliser la force pour changer les choses. L'ANC, pendant son emprisonnement, a complètement dérapé et s'est mis à faire des attentats, punis par le gouvernement de l'apartheid.
Les féministes incriminent tous les hommes sans même essayer de faire une différence entre ceux qui sont corrects et ceux qui ne le sont pas.

Les FEMENS, mouvement féministe/antireligieux je ne sais plus quoi ont, je pense, totalement décrédibilisé et le mouvement féministe et les féministes.

Mais "pacifisme" dans quel sens ? Parce que ne pas utiliser la force, c'est ce qu'on fait aussi, et ça n'empêche pas de remettre en question le comportement masculin au même titre qu'ils ont remis le comportement blanc en question - et non, sans faire de différence entre ceux qui sont "corrects" et les autres, simplement pour que TOUS se remettent en question et ne se planque pas derrière l'idée que "non, moi je suis un blanc bien, je ne me remets pas en question ça sert à rien" alors qu'en fait lui aussi c'est un blanc éduqué dans une société dominée par les blancs, que lui aussi il a intégré des croyances racistes, que lui aussi même s'il se croit tout gentil ce serait pas mal qu'il cogite à ses privilèges et à ce qu'il en fait.
C'est pareil pour le féminisme, on va pas perdre notre temps à dire "ouais alors ça c'est pas bien les mecs, mais toi t'es pas concerné t'es un gars bien, ouais ça non plus c'est pas top, mais toi t'es pas concerné t'es un gars bien", etc, etc. Il est important que TOUS les hommes se remettent en question, pas juste les "pas correct" (qui sont nettement plus nombreux que tu ne le crois, voir qui vous concerne tous, encore une fois on a tous été éduqué dans cette société patriarcale au sein de croyances qui ne respectent pas les femmes, y a aucune raison d'être passé complétement au travers de ça).
J'ai connu un homme qui se disait féministe et qui violait. Lui aussi se voyait du côté des mecs "corrects". Le problème c'est que, baignés dans les croyances sexistes, vous n'êtes plus tellement aptes à déterminer si oui ou non vous respectez les femmes.

La différence entre ce mec et les autres mecs corrects, c'est qu'il violait. Je persiste à dire qu'il ne faut pas les mettre tous dans le même panier, c'est une erreur grossière.
Erf. Encore une fois, c'est facile à dire quand tu n'es pas concerné.
Ce que disent les chiffres, là, c'est qu'elle a 60% de chances de perdre son boulot. Pour 10% de chance de voir sa plainte aboutir à une réelle justice. Il suffit qu'elle ait davantage besoin de son boulot et de son salaire que de justice pour que le choix soit rapidement fait.
Ce n'est pas "se trémousser", là. C'est plus de l'ordre de l'instinct de survie.
Et moi j'attends de te voir dans une situation similaire.

En sachant que la majorité des magistrats sont des femmes, errh.. Malgré des femmes assez macho, je ne pense pas que des femmes ne condamnent pas les viols ou les agressions.
Euh, oui, elles se sont battues contre les lois qui le leur interdisaient ? :??:

Elles ont profité de la situation, tu veux dire.
Afficher plus
Afficher moins


Hooneymoon a écrit :


hep hep hep ! Si c'est pour balancer des remarques sexistes c'est pas la peine de rester...
Afficher plus
Afficher moins


En quoi ce qu'il a dit est une remarque "sexiste" ?

Message cité 1 fois

---------------
https://www.youtube.com/watch?​v=HHbkun8xCUc

So desperate,
I can only be myself with another hit.

Tuam aquam non bibo, lupe.

"Au fils d'une prostituée qui jette des pierres sur la foule rassemblée sur une place Diogène conseille : « Prends garde de ne pas blesser ton père ».

La politique a été pendant longtemps l'art d'empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde, avant de devenir l'art de consulter les gens sur ce qu'ils ignorent.
n°541584
Jean du 43
Profil : Etranger
jean-du-43
  1. answer
  2. Posté le 29/08/2017 à 23:22:01  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

LeeKwon a écrit :

Oui je comprends. Mais saches que ces filles qui se foutent à poil sur instagram, ces filles qui s'enjaillent sur des musiques qui les rabaissent, ces filles là ne se rendent pas compte de ce problème. La majorité (je dis "majorité" pour ne pas dire toutes, même si les filles qui font ça ne peuvent pas avoir conscience de la réalité). Donc, la majorité de ces filles là sont le genre à ne s'intéresser à rien d'autre que de fumer des joints, et de baiser à droite à gauche (je ne blâme pas celles qui le font, seulement celles qui font ça à mon âge -17- et qui le font sans se faire respecter ni rien). Et ces filles, je les méprise. C'est peut-être un mot un peu fort, mais c'est ce que je ressent à leur égard.

Parce que déjà voir, entendre un homme me rabaisser moi et les autres femmes me met hors de moi, mais voir une femme se rabaisser elle et par conséquent l'image toute entière de la femme, ça... ça je ne supporte pas.

On a peut-être obtenu plus de libertés, le droit de vote etc, mais dans les faits notre vie de tous les jours, le regard que beaucoup trop d'hommes posent sur nous n'a pas changé. On est toujours jugée par notre niveau de "baisabilité" comme indiqué plus haut dans le topic. Et ça me fou la nausée.
Afficher plus
Afficher moins



merci de la réponse. cool je me suis fais comprendre malgré le manque de clarté.

alors oui et non. certaine ce rendent compte que en faisant sa sa rabaisse leur image et elle s'en foute (et à mon avis sa c le pire de tous) d'autre comme tu dis ne s'en rendent pas compte.
on va dire que ce sont elle les vrai salope (dis moi si je me trompe) et que oui votre image de femme est rabaisser et malheureusement tant que cela existera, sa ne changera pas

le reste de ton paragraphe je suis d'accord

Message cité 3 fois
n°541585
LeeKwon
Profil : Etranger
leekwon
  1. answer
  2. Posté le 29/08/2017 à 23:33:18  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Jean du 43 a écrit :


merci de la réponse. cool je me suis fais comprendre malgré le manque de clarté.

alors oui et non. certaine ce rendent compte que en faisant sa sa rabaisse leur image et elle s'en foute (et à mon avis sa c le pire de tous) d'autre comme tu dis ne s'en rendent pas compte.
on va dire que ce sont elle les vrai salope (dis moi si je me trompe) et que oui votre image de femme est rabaisser et malheureusement tant que cela existera, sa ne changera pas

le reste de ton paragraphe je suis d'accord
Afficher plus
Afficher moins

De rien.

A mon avis les vraies "salopes" sont celles qui s'en rendent compte et s'en fichent...

Je pense qu'il y en a aussi qui manquent de confiance en elles et qui donc, continuent d'agir ainsi parce que toutes les filles "populaires" (je déteste ce terme, je déteste ces filles) le font et elles n'osent pas s'affirmer.. Ce que je peux comprendre.

Mais peu importe qui est fautif/fautive; il est clair que tant que les femmes ne se respecteront pas, les hommes ne le feront pas (encore une fois, c'est une généralité).

Message cité 3 fois
n°541586
Jean du 43
Profil : Etranger
jean-du-43
  1. answer
  2. Posté le 29/08/2017 à 23:36:53  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

LeeKwon a écrit :

De rien.

A mon avis les vraies "salopes" sont celles qui s'en rendent compte et s'en fichent...

Je pense qu'il y en a aussi qui manquent de confiance en elles et qui donc, continuent d'agir ainsi parce que toutes les filles "populaires" (je déteste ce terme, je déteste ces filles) le font et elles n'osent pas s'affirmer.. Ce que je peux comprendre.

Mais peu importe qui est fautif/fautive; il est clair que tant que les femmes ne se respecteront pas, les hommes ne le feront pas (encore une fois, c'est une généralité).
Afficher plus
Afficher moins



oui c'est vrai que les filles qui manquent de confiance en elles je trouve sa triste car elle font comme tout le monde, la norme (très mauvaise norme je le confirme et je généralisé car le comme tout le monde n'est pas vrai)

pour les vrai salope ok

et oui malheureusement tant que y aura des fille comme sa, on avancera pas

Message cité 3 fois
n°541587
LeeKwon
Profil : Etranger
leekwon
  1. answer
  2. Posté le 29/08/2017 à 23:42:28  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Jean du 43 a écrit :


oui c'est vrai que les filles qui manquent de confiance en elles je trouve sa triste car elle font comme tout le monde, la norme (très mauvaise norme je le confirme et je généralisé car le comme tout le monde n'est pas vrai)

pour les vrai salope ok

et oui malheureusement tant que y aura des fille comme sa, on avancera pas
Afficher plus
Afficher moins

Oui.. mais, ça se comprend parce que je sais que même dans de bonnes conditions, apprendre à s'aimer, à avoir confiance en soi dans n'importe quel domaine c'est difficile. Alors ajoutes à ça le niveau de méchanceté des filles entre elles...

On est d'accord :D

Eh oui...

Message cité 1 fois
n°541588
Jean du 43
Profil : Etranger
jean-du-43
  1. answer
  2. Posté le 29/08/2017 à 23:50:45  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

LeeKwon a écrit :

Oui.. mais, ça se comprend parce que je sais que même dans de bonnes conditions, apprendre à s'aimer, à avoir confiance en soi dans n'importe quel domaine c'est difficile. Alors ajoutes à ça le niveau de méchanceté des filles entre elles...

On est d'accord :D

Eh oui...
Afficher plus
Afficher moins



Je veux pas faire la victime mais on pire tu peux voir mes sms sur l'autre forum si tu veux sinon c'est pas grave je le prendrai pas mal mais oui c'est fille avec peu d'estime je les comprends et c'est surtout elle que j'aimerai aider (même si moi même j'ai besoin d'aide)

sinon on est d'accord. si d'autre question au autre évitez pas sur ceux bonne nuit sinon

n°541590
Hooneymoon

Profil : Citoyen
hooneymoon
  1. answer
  2. Posté le 30/08/2017 à 00:32:57  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Yrathus a écrit :

En quoi ce qu'il a dit est une remarque "sexiste" ?
Afficher plus
Afficher moins



Je te laisse chercher tout seul comme un grand, non ?

Message cité 1 fois

---------------
if I had a world of my own, everything would be nonsense.
(Publicité)
 Page :
1  2
Dernière Page
Page Suivante
Page Précédente
Première Page

Ajouter une réponse
Aller à :
 

Sujets relatifs
Fille toujour considérer comme plus faible que les hommes ? femmes avocates / Noirs avocats
Les femmes qui n'ont pas de conversation Autres avis: Les hommes, quel est votre style de fille?
Les hommes et les animaux !! Ce que aime les hommes chez les femmes
Les Hommes Que pensez vous des filles jaunes et des hommes jaunes ?
recherche hommes boulimiques pour un mémoire! S.O.S DISCRIMINATION DES FEMMES!!!!!!!!!!!
Plus de sujets relatifs à : Hommes/Femmes

Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
Séparation amicale et mélancolir 4 18/08/2017 à 19:28:16
#PrayForBarcelone 27 25/08/2017 à 09:47:30
Doit-on rester amis ? 1 16/08/2017 à 16:31:28
Message en privé 16 16/08/2017 à 10:26:14
L'amour à distance 2 15/08/2017 à 23:07:21