|-  

||-  Dépénalisation des violences domestiques en Russie...

 

liste des connectés  Lancer une recherche S'inscrire S'identifier Répondre à cette discussion Créer un nouveau message
 

Ajouter une réponse

 
Page photos
 
 Mot :  Pseudo :  
Vider la liste des messages à citer  
 Page :
1
Auteur
 Sujet :

Dépénalisation des violences domestiques en Russie...

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
n°323529
testymoi2
K
Profil : Superstar
testymoi2
  1. answer
  2. Posté le 13/01/2017 à 15:44:16  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Ca y est, monsieur peut taper madame et gamin en toute légalité en Russie...


Et certains disent que la Russie est en avance?

Source


---------------
Bien sûr, je le précise, parce qu'ici on est susceptible, c'est mon avis. Je n'en fais pas une généralité, je ne désigne personne, je ne souhaite heurter personne.
(Publicité)
n°323532
Pooky_Goth
Profil : Superstar
pooky_goth
  1. answer
  2. Posté le 14/01/2017 à 10:14:16  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Entre Poutine et Trump, les droits des femmes et des enfants ne vont faire que reculer, mais bon l'économie est plus importante que de traiter les gens avec dignité visiblement.


---------------
n°323535
led67
Profil : Citoyen
led67
Sur mon blog :
Dualité de l'action politique et équilibre
  1. answer
  2. Posté le 14/01/2017 à 17:21:55  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
faites pas comme si vous découvriez que la société russe est conservatrice...(ce qui explique aussi la popularité de Poutine)

D'ailleurs, petite nuance à apporter: la peine pour les violences domestiques existent encore, c'est juste qu'elles sont moins pénalisées; le crime devient une infraction.
Après c'est pas la meilleure des choses à faire, mais après tout, je crains qu'il s'agisse là des attentes d'une partie de la société russe.
Message cité 2 fois
n°323537
Andraëlle
Profil : Notable
andraelle
  1. answer
  2. Posté le 15/01/2017 à 09:29:38  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Ça m'inquiète énormément, déjà pour les victimes, forcément, parce que là en minimisant la punition de ceux qui les battent, on leur dit quand même que "c'est pas si grave que ça", mais surtout pour ce qui va en résulter (et en résulte déjà) en terme de société.
"Dans la culture de la famille traditionnelle, les relations parents-enfants russes sont construites sur l'autorité de la puissance des parents" => exemple extrême (et encore que...) mais c'était aussi le cas de l'éducation allemande lors de la montée au pouvoir d'Hitler. Le contexte éducatif, qui reposait sur une autorité totale, la négation de l'individualité/des sentiments des enfants, en faisait des adultes particulièrement passifs face aux violences tant qu'elles étaient administrées par quelqu'un possédant visiblement l'autorité.
Quand on regarde de plus près les manuels éducatifs de l'époque, on comprend plus facilement comment un génocide a pu se mettre en place, comment des populations entières ont pu se montrer aussi loyales à quelqu'un qui use d'autant d'inhumanité.
Message édité par Andraëlle le 15/01/2017 à 09:29:58
n°323538
libertarie​n
Profil : Notable
libertarien
  1. homepage
  2. answer
  3. Posté le 15/01/2017 à 16:59:30  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Les services sociaux russes sont très prompts à réagir, parfois trop expéditifs. Des parents identifiés comme alcooliques ou abusifs-> passage devant le juge, retraits des enfants.

Malheureusement, beaucoup finissent donc dans des orphelinats, avec un personnel et bénévoles souvent dévoués mais un cruel manque de moyens. Le passage des enfants en orphelinats sur le long terme conduit les enfants et adolescents à être vraiment déresponsabilisés, avec une espérance de vie bien plus courte que la moyenne à la sortie.

L'enfant n'est pas déshumanisé en Russie, il n'y a pas vraiment de différence par rapport à la France. Par exemple, il y a un peu plus d'autorité de la part des enseignants qu'en France, pas dans le sens coup de règle sur les doigts comme punition, mais plus les élèves qui se lèvent lorsque le prof rentre dans la classe. Ca me rappelle la période un peu gaullienne de la France.

L'enfant a au contraire plutôt tendance à être plus sacralisé, car le taux de natalité est très bas en Russie. Aussi, les parents veulent offrir à leur enfant un avenir meilleur que la vie qu'ils ont eu, surtout ceux qui ont connu enfants la chute du mur et enduré la période économique catastrophique des années 90. Ajouté à ça l'assurance financière qu'un enfant bien éduqué peut constituer dans un système de retraite vraiment mauvais.
Message édité par libertarien le 15/01/2017 à 17:12:27

---------------
Je rêve encore à mon jeune âge
Sous le poids de mes cheveux blancs
Tu me poursuis, fidèle image
Et renais sous la faux du Temps.
Chateaubriand, Mémoires d'Outre-tombes, L26 Chapitre 3 p.727
n°323540
koutan57
Profil : Citoyen
koutan57
  1. answer
  2. Posté le 16/01/2017 à 12:44:47  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

led67 a écrit :


... je crains qu'il s'agisse là des attentes d'une partie de la société russe.

Afficher plus
Afficher moins



Ça serait pas plutôt Depardieu qui aurait demandé ça à Poutine avant d'emménager ?

Message cité 2 fois
n°323541
led67
Profil : Citoyen
led67
Sur mon blog :
Dualité de l'action politique et équilibre
  1. answer
  2. Posté le 16/01/2017 à 20:19:30  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

koutan57 a écrit :



Ça serait pas plutôt Depardieu qui aurait demandé ça à Poutine avant d'emménager ?

Afficher plus
Afficher moins



lui, à part une demande concernant les rabais sur la vodka, il a pas du beaucoup parler...

Non, plus sérieusement, l'église orthodoxe et une partie de la société russe sont très conservateurs, ce qui explique sans doute aussi les liens (surestimés) entre extrême droite européenne et russie.

(Publicité)
n°323543
koutan57
Profil : Citoyen
koutan57
  1. answer
  2. Posté le 18/01/2017 à 16:29:24  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

koutan57 a écrit :



Ça serait pas plutôt Depardieu qui aurait demandé ça à Poutine avant d'emménager ?

Afficher plus
Afficher moins



Quoiqu'avec un beauf à sa mesure de l'autre côté de l'Atlantique, pourquoi pas l'avant-dernier étage de la Beauf Tower ?

n°323548
Hubble2
"Chaque génération, sans doute, se croit vouée à r
Profil : Quidam
hubble2
  1. answer
  2. Posté le 21/01/2017 à 02:00:04  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Je vois pas ce que vient faire Depardieu la dedans , mais bon.

n°323779
Andraëlle
Profil : Notable
andraelle
  1. answer
  2. Posté le 11/03/2017 à 11:35:47  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Je viens de tomber sur ces chiffres : "En Russie, plus de 12 000 femmes meurent chaque année sous les coups de leur conjoint, soit une femme toutes les 40 minutes."
Et malgré ça, ils dépénalisent et en font une "infraction"... pfff:{}
Message cité 1 fois
n°323781
mouchette3​53
Profil : Star
mouchette353
  1. answer
  2. Posté le 11/03/2017 à 12:37:49  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Une contravention est une infraction, un délit est une infraction, un crime est également une infraction.

Bref, une façon de noyer le poisson dans l'eau ?
Message cité 1 fois

---------------
"Pour votre santé, ne cessez jamais les aliments gras, salés, sucrés".
"Pour votre santé, faîtes vous plaisir, parfois, en cédant à la tentation".
Ceci est un message de lutte contre l'insuffisance pondérale.
n°323782
Andraëlle
Profil : Notable
andraelle
  1. answer
  2. Posté le 11/03/2017 à 12:48:24  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

mouchette353 a écrit :


Une contravention est une infraction, un délit est une infraction, un crime est également une infraction.

Bref, une façon de noyer le poisson dans l'eau ?

Afficher plus
Afficher moins



Nan, c'est moi qui suis très mal réveillée ce matin et ai oublié la moitié la plus importante de la dénomination : "infraction passible d'amende" (et c'est tout).

Message édité par Andraëlle le 11/03/2017 à 13:03:04
(Publicité)
n°323783
mouchette3​53
Profil : Star
mouchette353
  1. answer
  2. Posté le 11/03/2017 à 15:09:38  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Ah d'accord, ça change tout effectivement.


---------------
"Pour votre santé, ne cessez jamais les aliments gras, salés, sucrés".
"Pour votre santé, faîtes vous plaisir, parfois, en cédant à la tentation".
Ceci est un message de lutte contre l'insuffisance pondérale.
n°323784
123pitchho​une
Profil : Etranger
123pitchhoune
  1. answer
  2. Posté le 11/03/2017 à 20:02:02  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Imaginer quand les migrants Russes arrive en France où on veux tout régler par la douceur....

la violence engendre la violence.

n°323869
libertarie​n
Profil : Notable
libertarien
  1. homepage
  2. answer
  3. Posté le 21/03/2017 à 07:53:15  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Andraëlle a écrit :


Je viens de tomber sur ces chiffres : "En Russie, plus de 12 000 femmes meurent chaque année sous les coups de leur conjoint, soit une femme toutes les 40 minutes."
Et malgré ça, ils dépénalisent et en font une "infraction"... pfff:{}

Afficher plus
Afficher moins



Ces chiffres ne sont pas exacts, la sénatrice et présidente de la commission parlementaire de la Douma sur les affaires familiales Elena Mizoulina a levé les chiffres du ministère de l'intérieur, qui ne sont pas accessible au public dans ce cas précis sans demande parlementaire, et on compte:
54 285 victimes de violence domestique en général, parmi lesquels 1060 personnes décédés, dont:
304 femmes
756 hommes
(et 36 enfants)

Cette loi ne change rien de toute façon, les violences en général sans aucune conséquences médicales et à condition que ce soit la première fois n'étaient déjà sanctionnées que d'une amende auparavant, dans tous les autres cas de figure.
Il n'y avait que les violences dites domestiques sans séquelles qui relevaient d'une peine plus lourde, ce qui était un non sens (je fais pas l'apologie de la gifle mais en gros, avant c'était: si c'est "juste" une gifle du voisin ou de n'importe quel quidam, c'est une amende, mais si c'est le mari qui est le contrevenant, c'est jusqu'à 2 ans de prisons. L'idée, c'est d'harmoniser les peines sur un même préjudice. Après, la lourdeur de la peine est une autre question. C'est utile de garder à l'esprit que les violences répétées ou avec effet sur la santé font l'objet de toute autre condamnation et ne tombent pas sous le coup de cette loi).

Message cité 1 fois
Message édité par libertarien le 21/03/2017 à 08:02:14

---------------
Je rêve encore à mon jeune âge
Sous le poids de mes cheveux blancs
Tu me poursuis, fidèle image
Et renais sous la faux du Temps.
Chateaubriand, Mémoires d'Outre-tombes, L26 Chapitre 3 p.727
n°323870
testymoi2
K
Profil : Superstar
testymoi2
  1. answer
  2. Posté le 21/03/2017 à 09:45:12  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
C'est fou, il y a proportionnellement moins de femmes qui meurent sous les coups de leurs maris en Russie qu'en Europe.

La Russie est un pays rêvé didonc...
Message cité 1 fois
Message édité par testymoi2 le 21/03/2017 à 09:45:42

---------------
Bien sûr, je le précise, parce qu'ici on est susceptible, c'est mon avis. Je n'en fais pas une généralité, je ne désigne personne, je ne souhaite heurter personne.
n°323872
123pitchho​une
Profil : Etranger
123pitchhoune
  1. answer
  2. Posté le 21/03/2017 à 11:05:25  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Mais vous croyez qu'en France les violences sont sanctionnées?

Sans plainte déjà , le procureur ne poursuit pas. ( difficile de porter plainte quand on a vit avec. ) Même avec des témoins, faut vraiment que ce soit grave pour que le proc proursuive.
Ensuite la ou les victimes doivent partir femme et enfants sous le bras, mais où?
Vas y seul trouver du taf avec des momes et un mec qui vient te harceller jusqu'au travail.

Vive le célibat

n°323875
Andraëlle
Profil : Notable
andraelle
  1. answer
  2. Posté le 21/03/2017 à 14:15:24  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

libertarien a écrit :



Ces chiffres ne sont pas exacts, la sénatrice et présidente de la commission parlementaire de la Douma sur les affaires familiales Elena Mizoulina a levé les chiffres du ministère de l'intérieur, qui ne sont pas accessible au public dans ce cas précis sans demande parlementaire, et on compte:
54 285 victimes de violence domestique en général, parmi lesquels 1060 personnes décédés, dont:
304 femmes
756 hommes
(et 36 enfants)

Afficher plus
Afficher moins


Les chiffres que j'ai donné viennent aussi du ministère russe de l'intérieur, et datent de 2015.

"Selon les dernières statistiques divulguées par le ministère russe de l’Intérieur, 40% des crimes graves sont commis dans un contexte familial. 36 000 femmes subissent quotidiennement des violences physiques intrafamiliales. Annuellement, ces actes coûtent la vie à 12 000 femmes, soit à une femme toutes les 40 minutes. Malgré l’envergure du problème, 97% des dossiers relatifs à la violence familiale n’arrivent jamais au tribunal."

Message cité 1 fois
n°323876
libertarie​n
Profil : Notable
libertarien
  1. homepage
  2. answer
  3. Posté le 21/03/2017 à 19:11:40  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Andraëlle a écrit :


Les chiffres que j'ai donné viennent aussi du ministère russe de l'intérieur, et datent de 2015.

"Selon les dernières statistiques divulguées par le ministère russe de l’Intérieur, 40% des crimes graves sont commis dans un contexte familial. 36 000 femmes subissent quotidiennement des violences physiques intrafamiliales. Annuellement, ces actes coûtent la vie à 12 000 femmes, soit à une femme toutes les 40 minutes. Malgré l’envergure du problème, 97% des dossiers relatifs à la violence familiale n’arrivent jamais au tribunal."

Afficher plus
Afficher moins



Non, de ce que j'ai compris, cet ordre de grandeur provient surtout d'Анна, ou centre national de la prévention de la violence, et repris par le parlementaire Anton Belyakov.
Ce communiqué a été corrigée par la sénatrice Elena Mizoulina en séance plénière de la Douma le 7 février 2017, après avoir demandé les données dont disposait le МВД (ministère des affaires intérieures) sur le sujet.

Le truc ultra cynique, c'est que ce même Anton Belyakov a été accusée en 2007 par la tenniswoman Maria Sharapova, sa petite amie de l'époque, de l'avoir battue sous l'influence de l'alcool. On croit rêver.

RIA Novosti (l'AFP Russe) a repris l'info des 12 000 sans vérification.
Par exemple, d'après Rosstat (l'Insee Russe), 9800 femmes Russes ont été victimes de meurtres en 2015. Comment le nombre de femmes tuées pour cause de violences domestiques peut être supérieur au nombre total de femmes tuées tout type de violence confondu ?

Pour ma part,je ne pense pas qu'il y ait plus de décès causés par des violences domestiques en Russie qu'en France.

Message cité 2 fois
Message édité par libertarien le 21/03/2017 à 19:12:09

---------------
Je rêve encore à mon jeune âge
Sous le poids de mes cheveux blancs
Tu me poursuis, fidèle image
Et renais sous la faux du Temps.
Chateaubriand, Mémoires d'Outre-tombes, L26 Chapitre 3 p.727
n°323880
testymoi2
K
Profil : Superstar
testymoi2
  1. answer
  2. Posté le 21/03/2017 à 20:52:14  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

libertarien a écrit :



Non, de ce que j'ai compris, cet ordre de grandeur provient surtout d'Анна, ou centre national de la prévention de la violence, et repris par le parlementaire Anton Belyakov.
Ce communiqué a été corrigée par la sénatrice Elena Mizoulina en séance plénière de la Douma le 7 février 2017, après avoir demandé les données dont disposait le МВД (ministère des affaires intérieures) sur le sujet.

Le truc ultra cynique, c'est que ce même Anton Belyakov a été accusée en 2007 par la tenniswoman Maria Sharapova, sa petite amie de l'époque, de l'avoir battue sous l'influence de l'alcool. On croit rêver.

RIA Novosti (l'AFP Russe) a repris l'info des 12 000 sans vérification.
Par exemple, d'après Rosstat (l'Insee Russe), 9800 femmes Russes ont été victimes de meurtres en 2015. Comment le nombre de femmes tuées pour cause de violences domestiques peut être supérieur au nombre total de femmes tuées tout type de violence confondu ?

Pour ma part,je ne pense pas qu'il y ait plus de décès causés par des violences domestiques en Russie qu'en France.

Afficher plus
Afficher moins

Mhh, tu ne penses pas.


---------------
Bien sûr, je le précise, parce qu'ici on est susceptible, c'est mon avis. Je n'en fais pas une généralité, je ne désigne personne, je ne souhaite heurter personne.
n°323881
libertarie​n
Profil : Notable
libertarien
  1. homepage
  2. answer
  3. Posté le 21/03/2017 à 21:10:41  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

testymoi2 a écrit :


C'est fou, il y a proportionnellement moins de femmes qui meurent sous les coups de leurs maris en Russie qu'en Europe.

La Russie est un pays rêvé didonc...

Afficher plus
Afficher moins



Non, c'est équilibré, la Russie en compte un peu plus que la France même (note: quand je disais je ne pense pas qu'il y en ait plus, il s'agissait de dire "beaucoup plus" évidemment, un vrai écart, là c'est quasi pareil). En 2015, la France comptait 122 femmes dus à des violences conjugales pour 66M d'habitant, contre 306 en Russie pour 146M aujourd'hui. Fais le calcul.

Tu sembles ironiquement sous entendre que la Russie est un pays plutôt arriéré on dirait. Tu as déjà été en Russie personnellement faire un constat sur la société russe, ou lis les blogs ou les journaux russes, ou écoute directement les positions des parlementaires en russe sur les faits de société?

Message cité 1 fois
Message édité par libertarien le 21/03/2017 à 21:19:51

---------------
Je rêve encore à mon jeune âge
Sous le poids de mes cheveux blancs
Tu me poursuis, fidèle image
Et renais sous la faux du Temps.
Chateaubriand, Mémoires d'Outre-tombes, L26 Chapitre 3 p.727
n°323882
testymoi2
K
Profil : Superstar
testymoi2
  1. answer
  2. Posté le 21/03/2017 à 21:42:39  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

libertarien a écrit :



Non, c'est équilibré, la Russie en compte un peu plus que la France même (note: quand je disais je ne pense pas qu'il y en ait plus, il s'agissait de dire "beaucoup plus" évidemment, un vrai écart, là c'est quasi pareil). En 2015, la France comptait 122 femmes dus à des violences conjugales pour 66M d'habitant, contre 306 en Russie pour 146M aujourd'hui. Fais le calcul.

Tu sembles ironiquement sous entendre que la Russie est un pays plutôt arriéré on dirait. Tu as déjà été en Russie personnellement faire un constat sur la société russe, ou lis les blogs ou les journaux russes, ou écoute directement les positions des parlementaires en russe sur les faits de société?

Afficher plus
Afficher moins

Ce n'est pas ce que je sous entend. Enfin pas complètement. Par contre, les contrastes sociaux sont bien plus important. Il existe des régions totalement pauvre et laissée à l'abandon. Et là, dans presque 70% du pays (mais cela ne concerne qu'une minorité, je te l'accorde), là, oui, je parle d'arriéré. Enfin, sans être péjoratif. On va plutôt dire de ruraux basiques.

Mais entre nous, un pays qui traite ses minorités comme il le fait, oui, en fait, je le trouve arriéré.


Ha, et j'ai une ex russe. De Stavropol. On s'en fout, mais je veux dire par là, que j'ai aussi un son de cloche de russe. Qui pense en partie comme moi d'ailleurs.

Message cité 2 fois

---------------
Bien sûr, je le précise, parce qu'ici on est susceptible, c'est mon avis. Je n'en fais pas une généralité, je ne désigne personne, je ne souhaite heurter personne.
n°323892
Andraëlle
Profil : Notable
andraelle
  1. answer
  2. Posté le 22/03/2017 à 20:45:33  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

libertarien a écrit :



Non, de ce que j'ai compris, cet ordre de grandeur provient surtout d'Анна, ou centre national de la prévention de la violence, et repris par le parlementaire Anton Belyakov.
Ce communiqué a été corrigée par la sénatrice Elena Mizoulina en séance plénière de la Douma le 7 février 2017, après avoir demandé les données dont disposait le МВД (ministère des affaires intérieures) sur le sujet.

Le truc ultra cynique, c'est que ce même Anton Belyakov a été accusée en 2007 par la tenniswoman Maria Sharapova, sa petite amie de l'époque, de l'avoir battue sous l'influence de l'alcool. On croit rêver.

RIA Novosti (l'AFP Russe) a repris l'info des 12 000 sans vérification.
Par exemple, d'après Rosstat (l'Insee Russe), 9800 femmes Russes ont été victimes de meurtres en 2015. Comment le nombre de femmes tuées pour cause de violences domestiques peut être supérieur au nombre total de femmes tuées tout type de violence confondu ?

Pour ma part,je ne pense pas qu'il y ait plus de décès causés par des violences domestiques en Russie qu'en France.

Afficher plus
Afficher moins


Effectivement, les chiffres sont peut-être originaires d'Анна, et en même temps ça ne signifie pas qu'ils sont inexacts. On rencontre les mêmes difficultés en France entre viols commis et viols connus du ministère de l'intérieur. Pareil pour le nombre de morts causées par la maltraitance qui passent pour "accidentelles". A voir comment Анна obtient ces informations, donc.
Par contre, je ne retrouve nulle part tes chiffres. Quand tout le monde s'accorde (même le ministère de l'intérieur russe) à dire que ce sont les femmes et les enfants les premières victimes des violences domestiques, je trouve ça assez surprenant de voir des chiffres où se seraient les hommes les victimes principales, surtout considérant que Elena Mizoulina tient un discours pro-autorité masculine.


testymoi2 a écrit :



Ha, et j'ai une ex russe. De Stavropol. On s'en fout, mais je veux dire par là, que j'ai aussi un son de cloche de russe. Qui pense en partie comme moi d'ailleurs.

Afficher plus
Afficher moins



Pareil, y a un certain nombre de nanas russes sur des groupes féministes que je fréquente qui nous parlaient des différences ressenties Russie/France et la plus évidente pour elles était qu'en France, la violence est planquée, elle existe en privé mais peu en public. En Russie bousculer/pousser sa femme ou lui hurler dessus en public fait très peu réagir, voir pas du tout, et serait assez courant.
Des féministes russes avaient monté un spot vidéo regroupant des centaines de ces scènes filmées par les caméra des rues/des voitures...

Message cité 1 fois
n°323895
libertarie​n
Profil : Notable
libertarien
  1. homepage
  2. answer
  3. Posté le 23/03/2017 à 02:28:10  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

testymoi2 a écrit :


Ce n'est pas ce que je sous entend. Enfin pas complètement. Par contre, les contrastes sociaux sont bien plus important. Il existe des régions totalement pauvre et laissée à l'abandon. Et là, dans presque 70% du pays (mais cela ne concerne qu'une minorité, je te l'accorde), là, oui, je parle d'arriéré. Enfin, sans être péjoratif. On va plutôt dire de ruraux basiques.

Mais entre nous, un pays qui traite ses minorités comme il le fait, oui, en fait, je le trouve arriéré.


Ha, et j'ai une ex russe. De Stavropol. On s'en fout, mais je veux dire par là, que j'ai aussi un son de cloche de russe. Qui pense en partie comme moi d'ailleurs.

Afficher plus
Afficher moins


Je ne parlais pas du niveau de vie dans le pays, mais plus de la considération envers les femmes.

Mais pour répondre sur le plan de l'économie, il est important de comprendre le contexte.
La Russie est un pays difficile à urbaniser à cause de sa très grande superficie et du climat qui ne facilite pas les choses (infrastructure de transport, de communication, distance d'accès au soin) avec:

  • une économie qui n'est pas très performante et basé sur la rente énergétique.
  • Une culture de la corruption très établie (qui s'est retrouvé dans beaucoup de pays de l'ex-URSS, comme l'Ukraine, qui s'est en partie installée par le passage d'un régime socialiste planifié à une dérégulation totale du jour au lendemain, avec des gens qui n'avaient jamais vécu dans un état de droit), qui bride le développement économique.
  • Renforcé par une période 1990-2000 très difficile pour le pays et ses habitants (la Russie a perdu 40% de son PIB en 10 ans). Elle n'a commencé à se relever qu'à partir des années 2000.


Avec tout ça, on ne peut pas s'attendre à un miracle en 15 ans. Taiwan a par exemple réussi à se créer un "miracle économique" par l'état de droit et des politiques intelligentes mais le développement rapide et uniforme en doit aussi beaucoup à la taille de l'ile.

Toutefois ce n'est pas une excuse, la politique sociale est mauvaise et insuffisamment dotées en ressources au regard de ce que le pays génère comme richesse.

Maintenant en ce regarde la considération globale de la femme, on a tendance à voir le pays comme arriéré.
Beaucoup savent que la Russie a été l'un des premiers pays au monde à donner le droit de votes aux femmes. Mais peu savent que la Russie est le pays qui compte le plus d'executive women au sein de comité de direction d'entreprise au monde, qu'il y a plus de femmes russes que d'hommes russes qui entreprennent un cycle à l'université, et que dans ces même universités, les femmes sont plus présentes dans les disciplines scientifiques en proportion que leurs homologues européennes.
Même si y'a des progrès à faire, c'est fatiguant à force d'entendre la Russie arriérée, voir même relire des clichés éculés, et ne jamais parler des points où elle se distingue.

Qu'est-ce que tu entends par minorités ? Les ethnies russes, les résidents venant des pays du Caucase ?

Je ne parle pas d'avoir le son de cloche d'une personne russe, mais d'avoir accès aux informations d'actualité et provenant de plusieurs sources différentes (différents médias ou canaux de communications, un plus grand pool de personnes, plus divers).
Ce n'est pas une attaque personnelle sur ton ex ou sur qui que ce soi, mais l'avis d'une personne sur la Russie parce qu'elle est russe n'a pas tellement d'importance en soi. Celui d'un français sur la France non plus.

Je connais des russes expats ou non opposés à Russie Unie et à Poutine, d'autres russes encense le personnage ou les mesures politiques que le gouvernement met en oeuvre, d'autres mitigés, d'autres qui votent centre gauche, et qui ont des positions différentes sur plein de sujets, politiques comme la Syrie et l'Ukraine, mais aussi sociétal. Certains sont plus cultivés que d'autres. Un peu comme les français.
C'est pour ça que je préfère ne pas baser ma pensée sur ce qu'une personne me dit ou ce qu'on me rapporte, pour éviter tout risque de biais, et de faire moi-même mes constats.


---------------
Je rêve encore à mon jeune âge
Sous le poids de mes cheveux blancs
Tu me poursuis, fidèle image
Et renais sous la faux du Temps.
Chateaubriand, Mémoires d'Outre-tombes, L26 Chapitre 3 p.727
n°323896
libertarie​n
Profil : Notable
libertarien
  1. homepage
  2. answer
  3. Posté le 23/03/2017 à 06:06:52  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Andraëlle a écrit :


Effectivement, les chiffres sont peut-être originaires d'Анна, et en même temps ça ne signifie pas qu'ils sont inexacts. On rencontre les mêmes difficultés en France entre viols commis et viols connus du ministère de l'intérieur. Pareil pour le nombre de morts causées par la maltraitance qui passent pour "accidentelles". A voir comment Анна obtient ces informations, donc.
Par contre, je ne retrouve nulle part tes chiffres. Quand tout le monde s'accorde (même le ministère de l'intérieur russe) à dire que ce sont les femmes et les enfants les premières victimes des violences domestiques, je trouve ça assez surprenant de voir des chiffres où se seraient les hommes les victimes principales, surtout considérant que Elena Mizoulina tient un discours pro-autorité masculine.

Afficher plus
Afficher moins


Il y a deux choses: le nombre de femmes battues, et le nombre de femmes tuées.

La logique est simple: les chiffres de Rosstat sont officiels, c'est le recensement du nombre de femmes décédées suite à un acte criminel, toute nature confondue. On en a compté 9 800 sur l'année 2015. Battre sa femme jusqu'à provoquer la mort en Russie est criminel. A partir de là, je ne vois pas comment on peut arriver à 12 000 femmes décédées de violences domestiques, soit supérieur au nombre global.

Maintenant, sur le nombre de femmes battues, on ne peut pas réellement savoir effectivement. Beaucoup ne sont surement pas déclarés.

Mes chiffres sur le nombre de morts à cause de violences domestiques ?
Tu ne l'a pas trouvé parce que c'est en russe, comme je l'ai expliqué, une séance plénière de la Douma. Tu peux trouver un extrait ici:



C'est la déclaration d'Elena Mizoulina, où elle dit qu'elle cite les chiffres recueillis directement auprès du ГИАЦ МВД России, (traduisible en gros par Centre d'Analyse des Informations du Ministère des Affaires Intérieures de Russie).

En gros pour te traduire, Anton Beliakob s'adresse à Konstantin Kosachev, président de la chambre haute de la Douma, et cite dans son discours ce fameux chiffre de 12 000 femmes tuées pour cause de violences domestiques, et ajoute le chiffre de 2 millions de femmes battues, en disant qu'il s'agit des chiffres officiels du МВД et de Rosstat.

Elena Mizoulina prends la parole en conseillant à ses collègues de se méfier de chiffres prétendus comme provenant du МВД et repris par nombre de parlementaires sans forcément effectuer la vérification préalable qu'ils s'agit de chiffres officiels, et non comme elle dit: de chiffres communiqués par des organismes sans buts lucratifs dont nous ne connaissons pas les sources.

Elle indique avoir demandé les chiffres directement au МВД, et qu'elle a les plus récents en main: 54 285 victimes de violences domestiques, 1060 personnes décédées suite à ces violences dont 304 femmes et 756 hommes.
Elle dit ensuite qu'elle communiquera le report du МВД qu'elle à tout parlementaire souhaitant en prendre connaissance.

Si tu as un communiqué différent et récent à me donner sur le nombre de femmes décédées suite à des violences domestiques qui émane aussi du МВД et qui contredirait ce même report du МВД présenté en fév 2017, je veux bien, mais il n'y en a pas. On a juste repris des informations qui se présentaient comme officielles sans en vérifier la source.




Elle tient un discours très conservateur que je suis loin de partager, mais je n'ai pas noté de discours "pro-masculin" comme tu dis, tu as relevé quoi exactement ?

Andraëlle a écrit :


Pareil, y a un certain nombre de nanas russes sur des groupes féministes que je fréquente qui nous parlaient des différences ressenties Russie/France et la plus évidente pour elles était qu'en France, la violence est planquée, elle existe en privé mais peu en public. En Russie bousculer/pousser sa femme ou lui hurler dessus en public fait très peu réagir, voir pas du tout, et serait assez courant.
Des féministes russes avaient monté un spot vidéo regroupant des centaines de ces scènes filmées par les caméra des rues/des voitures...

Afficher plus
Afficher moins



Apparemment, c'est moins tabou de le faire. C'est possible.
Un truc à comprendre aussi, c'est qu'en Russie, les conversations même de base sont moins policées qu'en France. C'est la culture.
Je me suis même fait moi-même engueuler dans plusieurs situations sans justification.
Personnellement, je n'en ai jamais vu, au sein d'un couple dans les rues de Moscou, St Petersbourg, Yaroslav ou Nijni Novgorod. Mais ça doit exister.


---------------
Je rêve encore à mon jeune âge
Sous le poids de mes cheveux blancs
Tu me poursuis, fidèle image
Et renais sous la faux du Temps.
Chateaubriand, Mémoires d'Outre-tombes, L26 Chapitre 3 p.727
n°323911
testymoi2
K
Profil : Superstar
testymoi2
  1. answer
  2. Posté le 25/03/2017 à 13:06:59  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
http://www.slate.fr/story/1417​ [...] xtor=RSS-2

Ha, ça, c'est clair, c'est moins policé. Ils sont même obligé d'avoir un manuel de bonne conduite pour les autres pays, c'est dire...


---------------
Bien sûr, je le précise, parce qu'ici on est susceptible, c'est mon avis. Je n'en fais pas une généralité, je ne désigne personne, je ne souhaite heurter personne.
n°324048
AliBart
Profil : Inconnu
alibart
  1. answer
  2. Posté le 12/04/2017 à 06:31:27  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

led67 a écrit :



D'ailleurs, petite nuance à apporter: la peine pour les violences domestiques existent encore, c'est juste qu'elles sont moins pénalisées; le crime devient une infraction.

Afficher plus
Afficher moins


Le crime est une infraction. Je pense que ce que tu voulais dire c'est que le crime devient un délit, voire une contravention.

J'ajouterai que cette loi est passée parce que la Russie, comme la France puis plusieurs décennies, vient d'être sanctionnée pour la lenteur de la justice. Or, si en France 80% des affaires portées devant les TGI sont des divorces, en Russie ce sont des violences conjugales... Et pour fluidifier tout ça, il fallait rendre des mesures. Et puisque en Russie, de toutes manières le juge rejetait la plupart des demandes, du fait de trouver nombreux abus (la grande majorité des femmes font croire êtres victimes de violences pour réclamer de l'argent), la loi ne vient pas changer grand chose !!

(Publicité)
 Page :
1

Ajouter une réponse
Aller à :
 

Sujets relatifs
Ukraine-Russie La Russie
Plutot Russie ou Usa? violences conjuguales Thuram qui recoit la legion honneur
15 février 2013, un astéroïde en Russie Expulsion à La Courneuve : violences policières dénoncées en vidéo !
Violences sexuelles Violences : les chiffres
La vision des USA sur les violences urbaines  
Plus de sujets relatifs à : Dépénalisation des violences domestiques en Russie...

Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
Floride: fusillade dans un aéroport. 3 07/01/2017 à 20:17:41
Attentat(?) en Allemagne 76 13/04/2017 à 14:19:03
Ils osent tout, c'est même à ça qu'on les reconnaît ! 44 18/03/2017 à 08:34:44
J'ai l'impression d'être raciste... 69 04/04/2017 à 14:03:46
CETA 17 31/10/2016 à 19:21:01