FORUM Ados-Actu et societe

|-  Actualités

||-  

Bombardements en Syrie

 

liste des connectés  Lancer une recherche S'inscrire S'identifier Répondre à cette discussion Créer un nouveau message
 

Ajouter une réponse

 
Page photos
 
 Mot :  Pseudo :  
Vider la liste des messages à citer
 
 Page :
1
Auteur
 Sujet :

Bombardements en Syrie

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
Profil : Notable
led67
Sur mon blog :
  1. answer
  2. Posté le 16/04/2018 à 15:24:12  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
ça choque personne que la France bombarde un pays souverain au prétexte d'un usage d'armes chimiques certifié par l'OTAN? Pas de preuves excepté des allégations d'un pays plus que malhonnête dans ses relations internationales (cf guerre d'Irak et Colin Powell), pas d'autorisation de l'ONU, et Macron qui incite cette dernière à entrer dans l'escalade...On est mal barré...

Et à côté de ça, le Royaume-Uni pousse la Russie dans une affaire absurde avec l'affaire Skripal, et l'Arabie Saoudite se fait toujours autant léché les pompes par les européens...Et les restes du PS soutiennent Macron dans cet interventionnisme ridicule...Et BHL soutient (non ça, ça ne me choque pas, il est né pour faire ça)

(Publicité)
Profil : Célébrité
koutan57
  1. answer
  2. Posté le 17/04/2018 à 08:49:16  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
En analysant les raisons de l'intervention, on (merde, j'ai oublié de compléter la phrase. À chacun de trouver ce qui convient).
L'utilisation d'armes interdites par le droit international ne peut pas légalement justifier qu'on s'affranchisse parallèlement de ce même droit pour intervenir militairement. Mais alors, on le laisse impunément bafouer, le droit international, et il risque d'en perdre toute crédibilité. Il faut donc intervenir pour lui conserver un semblant de force de loi, et on est alors obligé de s'affranchir de l'accord de l'ONU, impossible à obtenir, faisant perdre à cette organisation encore un peu de ce qui lui restait d'autorité. Et donc de l'autorité du droit international. À qui doit appartenir le droit de bafouer le droit international ? Existe-t-il des bafouements plus défendables que d'autres ?
Message cité 3 fois
Message édité par koutan57 le 17/04/2018 à 08:50:22
Profil : Notable
led67
Sur mon blog :
  1. answer
  2. Posté le 17/04/2018 à 11:23:28  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

koutan57 a écrit :


L'utilisation d'armes interdites par le droit international ne peut pas légalement justifier qu'on s'affranchisse parallèlement de ce même droit pour intervenir militairement. Mais alors, on le laisse impunément bafouer, le droit international, et il risque d'en perdre toute crédibilité. Il faut donc intervenir pour lui conserver un semblant de force de loi, et on est alors obligé de s'affranchir de l'accord de l'ONU, impossible à obtenir, faisant perdre à cette organisation encore un peu de ce qui lui restait d'autorité. Et donc de l'autorité du droit international. À qui doit appartenir le droit de bafouer le droit international ? Existe-t-il des bafouements plus défendables que d'autres ?
Afficher plus
Afficher moins



Le problème, c'est qu'on ne sait même pas s'il y a réellement eu une utilisation d'armes chimiques par le régime. En 2013, on pensait pareil, et finalement c'étaient les rebelles...Dans le doute, abstiens toi comme on dit...

Profil : Quidam
traitrius
  1. answer
  2. Posté le 17/04/2018 à 11:39:15  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

koutan57 a écrit :

En analysant les raisons de l'intervention, on (merde, j'ai oublié de compléter la phrase. À chacun de trouver ce qui convient).
L'utilisation d'armes interdites par le droit international ne peut pas légalement justifier qu'on s'affranchisse parallèlement de ce même droit pour intervenir militairement. Mais alors, on le laisse impunément bafouer, le droit international, et il risque d'en perdre toute crédibilité. Il faut donc intervenir pour lui conserver un semblant de force de loi, et on est alors obligé de s'affranchir de l'accord de l'ONU, impossible à obtenir, faisant perdre à cette organisation encore un peu de ce qui lui restait d'autorité. Et donc de l'autorité du droit international. À qui doit appartenir le droit de bafouer le droit international ? Existe-t-il des bafouements plus défendables que d'autres ?
Afficher plus
Afficher moins



Il n'y a eu ni preuves, ni enquête. En analysant la situation et les circonstances dans lesquelles l'accident s'est produit, il est plus que probable que l'attaque a soit jamais eu lieu, soit a été provoquée par les opposants au gouvernement Syrien. Cela dit, personne n'a pris son temps de réfléchir dans cette situation. Le droit international a toujours été entre les mains des forts pour ma part, cette attaque est juste une preuve de plus.

Les bombardements massifs ont détruit quelques pauvres bâtiments avec 103-106 missiles, sans conséquences selon le rapport américain, et abattus selon les rapports syriens/russes. Le bombardement n'a servi strictement à rien, comme il y a 1 an.

Quand à la question initiale, non ça ne choque pas. La France a déjà détruit la Libye, et il y a la lutte de pouvoir entre un général dictatorial et le fils de Kadafi sur le fond du pays en ruines et en guerre sans fin. Maintenant, ils visent la même chose pour la Syrie : décapiter le gouvernement et laisser les groupes rebelles pro-saoudiens, pro-turques, radicaux islamistes de Daesh et Kurdes s'entrebuter dans une totale anarchie et lutte pour le pouvoir.

Profil : Inconnu
dragonbleu88
  1. answer
  2. Posté le 11/06/2018 à 10:13:05  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
les bombardement n'on fis aucune victive et les cible etais uniquement des usine de stocage et de fabricatioon d'arme ilegal du poin de vue du drois international (celas dis une bombe reste une bonde quellque sois se qu'il y as a l'interieur) et pour se qui est de s'afrenchire de ce memme drois,le simple fais de reunire le conseille superieur de l'otan aurais suprimer l'efais de surprise de ces action.

Dans une galaxie lointaine, très lointaine
Profil : Quidam
allez-viens-on-est-bien
Sur mon blog :
  1. answer
  2. Posté le 13/06/2018 à 16:00:43  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

koutan57 a écrit :

En analysant les raisons de l'intervention, on (merde, j'ai oublié de compléter la phrase. À chacun de trouver ce qui convient).
L'utilisation d'armes interdites par le droit international ne peut pas légalement justifier qu'on s'affranchisse parallèlement de ce même droit pour intervenir militairement. Mais alors, on le laisse impunément bafouer, le droit international, et il risque d'en perdre toute crédibilité. Il faut donc intervenir pour lui conserver un semblant de force de loi, et on est alors obligé de s'affranchir de l'accord de l'ONU, impossible à obtenir, faisant perdre à cette organisation encore un peu de ce qui lui restait d'autorité. Et donc de l'autorité du droit international. À qui doit appartenir le droit de bafouer le droit international ? Existe-t-il des bafouements plus défendables que d'autres ?
Afficher plus
Afficher moins




1- Comme les autres l'ont dit, aucune preuve, ce n'est que mensonges et propagande. Le MIT a démenti ces accusations, et des données portent même à croire que les armes chimiques ont été utilisées par... les terroristes islamistes, quelle surprise.

2- Ton argumentation ne tient pas. D'ailleurs, c'est ironique de lire pareilles conneries, un tel ramassis d'illogisme, de la part d'une personne qui invoque sans cesse la raison. Comment peut-on faire respecter le droit international en le bafouant nous-mêmes ? :??: Contradiction totale. Au contraire, cela signifierait une fracture grave dans la communauté internationale. Tu montres juste que tu prends parti idéologiquement et que pour toi l'OTAN a la légitimité pour agir unilatéralement. Le pire, c'est que ça semble inconscient.

Il faut se répéter sans cesse sur cette affaire et vous faites tous la sourde oreille. C'est consternant. Les gauchistes, vous êtes vraiment des collabos insupportables.

Message cité 1 fois
Message édité par Allez viens on est bien le 13/06/2018 à 16:14:02

---------------
Romantique désespoir que l'espoir des hommes.
Profil : Célébrité
koutan57
  1. answer
  2. Posté le 13/06/2018 à 19:09:26  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Allez viens on est bien a écrit :

Comment peut-on faire respecter le droit international en le bafouant nous-mêmes ? :??: Contradiction totale.
Afficher plus
Afficher moins



Je suis content de voir que tu as bien compris ce que je dénonçais.

Message cité 1 fois
(Publicité)
Dans une galaxie lointaine, très lointaine
Profil : Quidam
allez-viens-on-est-bien
Sur mon blog :
  1. answer
  2. Posté le 14/06/2018 à 01:19:21  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

koutan57 a écrit :


Je suis content de voir que tu as bien compris ce que je dénonçais.
Afficher plus
Afficher moins




J'ai lu ton message un peu vite et je l'ai mal compris, au temps pour moi.
Ou plutôt, je me suis arrêté là dans la lecture alors que j'aurais dû continuer : "Il faut donc intervenir pour lui conserver un semblant de force de loi, et on est alors obligé de s'affranchir de l'accord de l'ONU"

Message édité par Allez viens on est bien le 14/06/2018 à 01:20:55

---------------
Romantique désespoir que l'espoir des hommes.
Profil : Célébrité
koutan57
  1. answer
  2. Posté le 14/06/2018 à 10:20:36  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Hé hé !

(Publicité)
 Page :
1

Ajouter une réponse
Aller à :
 

Sujets relatifs
bombardements, deux poids deux mesures Les (jeunes) Français qui partent combattre en Syrie
Parlez moi de la Syrie. Syrie : L'Otan serre les rangs derrière la Turquie
Probleme geopolitique. Syrie. Pour ou contre une intervention en Syrie ?
Syrie La Syrie de Bachar: une constitution démocratique?
La Syrie  
Plus de sujets relatifs à : Bombardements en Syrie

Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
Français est une langue difficile? 29
Attentat à Carcassonne. 152
Libertin 11
Stephen Hawking 60
Le gouvernement et la loi se contredisent- ils ? 4