FORUM Ados-Actu et societe

|-  Actualités

||-  

Bombardements en Syrie

 

liste des connectés  Lancer une recherche S'inscrire S'identifier Répondre à cette discussion Créer un nouveau message
 

Ajouter une réponse

 
Page photos
 
 Mot :  Pseudo :  
Vider la liste des messages à citer
 
 Page :
1
Auteur
 Sujet :

Bombardements en Syrie

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
Profil : Notable
led67
Sur mon blog :
  1. answer
  2. Posté le 16/04/2018 à 15:24:12  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
ça choque personne que la France bombarde un pays souverain au prétexte d'un usage d'armes chimiques certifié par l'OTAN? Pas de preuves excepté des allégations d'un pays plus que malhonnête dans ses relations internationales (cf guerre d'Irak et Colin Powell), pas d'autorisation de l'ONU, et Macron qui incite cette dernière à entrer dans l'escalade...On est mal barré...

Et à côté de ça, le Royaume-Uni pousse la Russie dans une affaire absurde avec l'affaire Skripal, et l'Arabie Saoudite se fait toujours autant léché les pompes par les européens...Et les restes du PS soutiennent Macron dans cet interventionnisme ridicule...Et BHL soutient (non ça, ça ne me choque pas, il est né pour faire ça)

(Publicité)
Profil : Notable
koutan57
  1. answer
  2. Posté le 17/04/2018 à 08:49:16  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
En analysant les raisons de l'intervention, on (merde, j'ai oublié de compléter la phrase. À chacun de trouver ce qui convient).
L'utilisation d'armes interdites par le droit international ne peut pas légalement justifier qu'on s'affranchisse parallèlement de ce même droit pour intervenir militairement. Mais alors, on le laisse impunément bafouer, le droit international, et il risque d'en perdre toute crédibilité. Il faut donc intervenir pour lui conserver un semblant de force de loi, et on est alors obligé de s'affranchir de l'accord de l'ONU, impossible à obtenir, faisant perdre à cette organisation encore un peu de ce qui lui restait d'autorité. Et donc de l'autorité du droit international. À qui doit appartenir le droit de bafouer le droit international ? Existe-t-il des bafouements plus défendables que d'autres ?
Message cité 2 fois
Message édité par koutan57 le 17/04/2018 à 08:50:22
Profil : Notable
led67
Sur mon blog :
  1. answer
  2. Posté le 17/04/2018 à 11:23:28  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

koutan57 a écrit :


L'utilisation d'armes interdites par le droit international ne peut pas légalement justifier qu'on s'affranchisse parallèlement de ce même droit pour intervenir militairement. Mais alors, on le laisse impunément bafouer, le droit international, et il risque d'en perdre toute crédibilité. Il faut donc intervenir pour lui conserver un semblant de force de loi, et on est alors obligé de s'affranchir de l'accord de l'ONU, impossible à obtenir, faisant perdre à cette organisation encore un peu de ce qui lui restait d'autorité. Et donc de l'autorité du droit international. À qui doit appartenir le droit de bafouer le droit international ? Existe-t-il des bafouements plus défendables que d'autres ?
Afficher plus
Afficher moins



Le problème, c'est qu'on ne sait même pas s'il y a réellement eu une utilisation d'armes chimiques par le régime. En 2013, on pensait pareil, et finalement c'étaient les rebelles...Dans le doute, abstiens toi comme on dit...

Profil : Quidam
traitrius
  1. answer
  2. Posté le 17/04/2018 à 11:39:15  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

koutan57 a écrit :

En analysant les raisons de l'intervention, on (merde, j'ai oublié de compléter la phrase. À chacun de trouver ce qui convient).
L'utilisation d'armes interdites par le droit international ne peut pas légalement justifier qu'on s'affranchisse parallèlement de ce même droit pour intervenir militairement. Mais alors, on le laisse impunément bafouer, le droit international, et il risque d'en perdre toute crédibilité. Il faut donc intervenir pour lui conserver un semblant de force de loi, et on est alors obligé de s'affranchir de l'accord de l'ONU, impossible à obtenir, faisant perdre à cette organisation encore un peu de ce qui lui restait d'autorité. Et donc de l'autorité du droit international. À qui doit appartenir le droit de bafouer le droit international ? Existe-t-il des bafouements plus défendables que d'autres ?
Afficher plus
Afficher moins



Il n'y a eu ni preuves, ni enquête. En analysant la situation et les circonstances dans lesquelles l'accident s'est produit, il est plus que probable que l'attaque a soit jamais eu lieu, soit a été provoquée par les opposants au gouvernement Syrien. Cela dit, personne n'a pris son temps de réfléchir dans cette situation. Le droit international a toujours été entre les mains des forts pour ma part, cette attaque est juste une preuve de plus.

Les bombardements massifs ont détruit quelques pauvres bâtiments avec 103-106 missiles, sans conséquences selon le rapport américain, et abattus selon les rapports syriens/russes. Le bombardement n'a servi strictement à rien, comme il y a 1 an.

Quand à la question initiale, non ça ne choque pas. La France a déjà détruit la Libye, et il y a la lutte de pouvoir entre un général dictatorial et le fils de Kadafi sur le fond du pays en ruines et en guerre sans fin. Maintenant, ils visent la même chose pour la Syrie : décapiter le gouvernement et laisser les groupes rebelles pro-saoudiens, pro-turques, radicaux islamistes de Daesh et Kurdes s'entrebuter dans une totale anarchie et lutte pour le pouvoir.

(Publicité)
 Page :
1

Ajouter une réponse
Aller à :
 

Sujets relatifs
bombardements, deux poids deux mesures Les (jeunes) Français qui partent combattre en Syrie
Parlez moi de la Syrie. Syrie : L'Otan serre les rangs derrière la Turquie
Probleme geopolitique. Syrie. Pour ou contre une intervention en Syrie ?
Syrie La Syrie de Bachar: une constitution démocratique?
La Syrie  
Plus de sujets relatifs à : Bombardements en Syrie

Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
Un an jusqu'au présidentiel en Ukraine... comment Porochenko balaye des rivaux 0
Fac de psycho Montpellier 0
Français est une langue difficile? 12
L'affront de l'Ukraine - la Pologne ferme l'entrée pour les fervents des massacr 0
Attentat à Carcassonne. 22