4 magazines Public numériques offerts* en vous inscrivant gratuitement à notre newsletter
 

liste des connectés  Lancer une recherche S'inscrire S'identifier Répondre à cette discussion Créer un nouveau message
 

Ajouter une réponse

 
Page photos
 
 Mot :  Pseudo :  
Vider la liste des messages à citer
 
 Page :
1  2  3  4
Dernière Page
Page Suivante
Page Précédente
Première Page
Auteur
 Sujet :

Faire taire ses émotions !!!

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
Profil : Inconnu
radada67
  1. answer
  2. Posté le 24/07/2018 à 19:37:09  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Reprise du message précédent :

AlexBart a écrit :

T'es pas dans Vampire Diaries.
C'est pas parce que Stefan ou Elena ont réussi à les faire taire que toi aussi.
Nooon... je plaisante...
Bien-sûr que c'est possible de les faire taire. Mais pour ça faudra laisser tomber certaines choses. Parle-moi en message privé et je te dirais tous mes secrets sur la façon de les faire taire.
Afficher plus
Afficher moins

Je suis aussi intéressée !!

~194~mv~224~mvv~
Profil : Inconnu
mama194
  1. answer
  2. Posté le 27/12/2018 à 11:17:38  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
J'ai une amie qui taisait ses émotions alors elle souriait tt le temps alors qu'elle était triste...A force de lui parler elle a commencé a prendre confiance en elle et a se confier...depuis elle va bcp mieux, elle est "vraie" et les gens la préfère comme ça!
Je pense qu'il faudrait que tu prennes confiance en toi et que tu trouves une personne de confiance a qui tu arrives a te confier sans retenu... car de taire ses émotions peut entrainer tellement de choses...(la mutilation...puis après le suicide!?) Alors nn tu ferais du mal a tellement de gens...pense a ta famille, a tes proches...et tes amis...
J'ai le même problème que toi...je m'attache super vite et je suis généralement déçu...mais j'ai trouvé quelqu'un a qui je dit tout...donc ça va. Alors si tu veux un conseil...ne retiens pas tes émotions fait toi confiance et voila... COURAGE
(si tu veux des explications sur mon choix...c'est par mon vécu viens privée)

Profil : Inconnu
empathe-lou
  1. answer
  2. Posté le 19/02/2019 à 16:19:01  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

LeidenschaftDE a écrit :

Tu dis que tu PRÊTE?? Si tu crois que j'ai choisi ce que je suis aujourd'hui, tu te trompes lourdement. Aucune personne normale ne choisirait ça, c'est du suicide affectif. J'aimerais savoir quelle est ta situation pour que tu puisses dire ça...
Si tu veux vraiment savoir, je vais te dire ce qui s'est passé pour moi. Je n'ai pas le droit de te forcer à faire ou à ne pas faire quelque chose, j'espère que tu seras capable de faire le bon choix.
Ca va être long et je prends le risque de t'ennuyer avec ce pavé, mais c'est pour te faire prendre conscience que ce que tu m'envies tant est horrible et invivable. C'est quelque chose que tu ne peux pas vraiment décrire si tu n'es pas passée par là.

C'est difficile à expliquer mais en fait je n'ai pas vraiment fait exprès de devenir insensible. Il ne faut pas seulement le vouloir pour pouvoir, le contexte affectif joue un grand rôle là-dedans.
De base, j'étais une personne déjà assez froide qui n'avais pas tendance à sourire spontanément comme certains, mais par contre, j'étais beaucoup trop sensible à l'intérieur de moi-même. Disons que toutes les émotions, je les ressentais puissance 1000 mais je n'arrivais pas à les montrer, comme si j'étais prisonnière de moi-même. J'étais trop empathique, c'est-à-dire que je ressentais trop les émotions des autres, je m'adaptais automatiquement à leur humeur. Tu imagines si j'étais psy? Je n'aurais absolument plus d'humeur à moi toute seule! C'est destructeur d'avoir la capacité de comprendre et de se mettre à la place des autres, et certains problèmes ont fait que ce caractère a empiré...
Etre insensible pour moi, c'est justement le fait d'être si sensible qu'on n'arrive plus à ressentir les choses de façon normale. Notre jugement en est altéré. Par exemple, j'ai tendance à comprendre et à compatir pour des gens qui sont considérés comme de vrais salauds ou des moins que rien, tout simplement par ce que j'arrive à ressentir leur "détresse", leur appel au secours. Les délinquants, par exemple, ne sont pas des gens foncièrement méchants, ce sont des gens à qui personne n'a tendu la main.
Je suis attirée par ceux qui me ressemblent, c'est-à-dire des gens tristes même si à l'extérieur ils essaient de faire comme si de rien n'était. Il n'y a pas que les ados qui sont comme ça, il y a aussi les très jeunes enfants et les adultes. Pour tout te dire, j'ai eu un pressentiment bizarre pour une prof qui paraissait toujours heureuse. Un truc clochait chez elle, et j'étais la seule à le voir. J'ai appris plus tard qu'elle avait perdu sa mère quand elle était enfant et qu'elle avait été violée à l'âge de 14 ans...
Quand j'ai commencé à ressentir l'hypocrisie de beaucoup de personnes, ça m'a anéantie. J'ai perdu tout espoir. Le monde a commencé à me paraître noir, j'ai compris que dans la société d'aujourd'hui il n'y avait plus de véritable respect ou d'amour pour autrui, il n'y a que de l'égoïsme, les gens cherchent à profiter des autres sans se soucier des conséquences que ça peut avoir. J'ai commencé à haïr tous ceux que je "sentais" crétins ou pas véritables. "Sentir" peut paraître bizarre mais je ne trouve pas d'autres mots pour décrire cette faculté que j'ai de cerner les personnes rien qu'en restant un peu avec elles et en les regardant. Je me suis dit que la confiance n'existait pas dans ce monde et j'ai été dégoûtée par cette société de merde avec ses codes et ses modèles, cet effet mouton... Est-ce que c'est normal de voir des gens rire quand ils passent devant des pauvres, des handicapés?
Personnellement tout ça me rend malade. Et ce que je ne comprends pas c'est pourquoi les gens ne sont pas humains entre eux, pourquoi ils ont honte de dire ce qu'ils aiment alors qu'ils crient sur tout les toits ce qu'ils n'aiment pas? Pourquoi certains cherchent à cacher leurs émotions juste par peur de paraître faibles?
Après avoir pris conscience de tout ça, je me suis renfermée sur moi-même. Il me restait deux personnes seulement en qui j'avais une confiance absolue. Mais il y un an, quand l'une de ces deux personnes m'a lâchée, ça a fini de m'anéantir. Ca avait été la seule que je n'avais pas été capable de cerner, alors que je pensais avoir affaire à quelqu'un d'exceptionnel depuis trois ans. Depuis le début c'était du pipeau, et je ne m'en étais pas doutée. Je m'y étais excessivement attachée et son abandon m'a tuée, j'ai même arrêté de manger pendant la semaine qui a suivi.
Il ne me reste qu'une seule vraie amie aujourd'hui. Quelqu'un pour qui je serais capable de mourir. On se comprend mieux que personne d'autre car on a le même caractère, on est dans la même situation.
Tu vois, en primaire et en début de collège je restais avec énormément d'amis. En bande quoi. Puis plus le temps passait, plus je me rendais compte que les vraies relations étaient fausses, et plus j'ai appris à apprécier et à estimer les bonnes personnes. Aujourd'hui, je ne reste qu'avec UNE personne certes, mais j'en suis diablement fière. Le regard des autres? J'en ai rien à foutre. Je suis fière de connaître la véritable amitié, d'avoir pu accéder à la confiance aveugle. Je suis partie d'une trentaine d'amis pour n'en garder qu'une. Comme quoi, avec un peu de tri, tout change...
Mais l'élément déclencheur qui m'a rendue hypersensible il y a 6 ans, ça a été cette nuit, LA nuit où mes parents m'ont fait clairement comprendre que je ne valais rien pour eux, qu'ils ne m'aimaient pas. Apprendre ça à 9 ans, ça équivaut à perdre ses parents à cet âge-là. Ca m'a détraquée, rendue parano et ça m'a fait plonger dans la dépression, mais là, avec ma plus grande conscience du monde qui m'entoure, je pense que je suis en train de sombrer de nouveau, surtout quand je vois qu'après des années, la situation ne s'est pas arrangée avec mes parents et avec les gens en général.

Je n'arrive plus à pleurer, peut-être parce que les larmes ne suffisent plus... Je me "contente" de vivre dans le cynisme, le pessimisme. C'est peut-être ça la vraie souffrance: ne plus savoir l'exprimer. Oui, être trop sensible c'est être insensible... Parfois, les gens ou bien les choses me désespèrent tant que j'ai des fous rires nerveux. Quand je suis blessée, quand j'apprends que des gens sont morts dans ma famille, j'ai vraiment envie de rire.
Comme quoi, quand on est à bout, on rit, on devient fou.
Je suis insomniaque depuis des années, je n'ai même pas à me demander pourquoi, je connais la réponse.
Aimer ça signifie être faible? En tout cas, mourir d'aimer n'est pas qu'une expression. J'ai beaucoup d'affection pour les gens, mais je n'ai personne à qui en donner et personne ne m'en donne. Tant pis, je garde tout ça en moi.

Je n'ai pas envie de t'effrayer avec ce message. Je suis par ailleurs parfaitement lucide même si tu peux penser que je suis folle. Justement, je suis beaucoup trop lucide, trop réaliste, et à la longue c'est très mauvais pour la santé. Ne plus avoir de rêve c'est horrible.
Tu es jeune, ne gâche pas ta vie en choisissant d'être quelqu'un que tu n'es pas. Si tu n'as pas le choix et que ta situation actuelle te fait devenir insensible, je ne pourrai rien te reprocher étant donné que je suis passée par là.
Mais si tu peux choisir, vis une vie normale, amuse-toi et reste avec les gens si tu te sens bien avec eux.
J'espère que tout ça t'aura fait réfléchir.
Reste optimiste si tu le peux encore, d'accord?
Afficher plus
Afficher moins



Je vais te dire... Ce que tu as eu, sentir les émotions des autres c'est être Empathe. Je le suis depuis ma 6eme je suis actuellement en première et oui c'est très très difficiles. Surtout quand elle progresse, quand elle prend de plus en plus de puissance et que tu n'arrive pas à te protéger de ça ou à y faire la différence entre t'es émotions et ceux des autres. Regarde sur internat si tu désirs plus de renseignements sur être Empathe. Je sais comment tu vois le monde car je le vois aussi noir que toi et je suis aussi à deux doigts d'oublier mes émotions. Si la perte de quelqu'un arriva je sais que je ne tiendrai pas. Le monde est noir, aussi noir que ça propre couleur. Je pense que tu as aidé beaucoup de gens sans que eux s'aperçoivent qu'ils t épuiser... D'autres t'on prit pour une dingue, d'autres t'on crue et d'autres pas... Et oui y a des esprit ouvert sur cette terre mais les esprits malfaisant triomphe, et tu sais pourquoi ? Car l'être humain s'arrête à la négation d'une bien triste chanson... Nous ouvrons les yeux que sur le négatif, le positif nous semble tellement normal à notre yeux que notre cerveau n'y prête pas la moindre attention... Triste mais vrai. Si tu veux parler de tout ça avec moi je me ferai un plaisir et si tu veux l'on peut parler en privé si tu as insta ou quoi que ce soit dit le moi. Reste forte relève toi malgré tout le noir que tu vois. Va vers la lumière et non les enfer.

 Page :
1  2  3  4
Dernière Page
Page Suivante
Page Précédente
Première Page

Ajouter une réponse
Aller à :
 

Sujets relatifs
Redac:pourquoi me taire en classe Perte des émotions ! :$
Problème d'émotions ? Aidez svp ! URGENT  
Plus de sujets relatifs à : Faire taire ses émotions !!!

Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
En stress a cause de destination finale 3 . 8
Équation.. :( 6
Nouvelle a chute 3
Déprime.. En manque de qlq chose! 0
Je me fait mal voir au college 5