FORUM Ados-Actu et societe

|-  Entraide

||-  

Physique

 

liste des connectés  Lancer une recherche S'inscrire S'identifier Répondre à cette discussion Créer un nouveau message
 

Ajouter une réponse

 
Page photos
 
 Mot :  Pseudo :  
Vider la liste des messages à citer
 
 Page :
1
Auteur
 Sujet :

Physique

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
  1. answer
  2. Posté le 04/04/2005 à 12:57:53  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
ESt c'est vrai?
*que si quelqu'un court à la vitesse de la lumière il sera lumière.
*Si quelqu'un va dans l'espace il veillit moins vite.

(Publicité)
  1. answer
  2. Posté le 04/04/2005 à 17:18:49  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Citation :

*que si quelqu'un court à la vitesse de la lumière il sera lumière
Oui, en quelque sorte
Citation :

*Si quelqu'un va dans l'espace il veillit moins vite.
Non.

Je pense que tu te poses des questions vis à vis de la relativité, n'est-ce-pas ?

Profil : Etranger
tear-of-joy
  1. config
  2. homepage
  3. answer
  4. Posté le 04/04/2005 à 19:06:15  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
J'avais vu ça l'année passée... et le truc que tu vieillis moins vite si t'es dans l'espace c'est seulement si tu es dans un engin à très grande vitesse je crois..

Mais ce que je dis en général c'est pas très fiable, alors bon.. lol:{}

Profil : Superstar
jacques59
  1. answer
  2. Posté le 04/04/2005 à 19:55:12  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
oui aux 2 questions
si tu cours aussi vite que la lumière personne ne peut te voir :
soit tu t'éloignes et quand la lumière parvient à l'observateur tu es déjà beaucoup plus loin
soit tu t'en approches et alors il n'a pas le temps de te voir passer que tu es déjà trop loin.
par extrapolation tu es "la lumière" comme un éclair lors d'un orage.

pour vieillir moins vite il faut donc partir loin dans l'espace mais ce n'est valable que pour une très longue durée (plus qu'un vie humaine) c'est l'expérience des jumeaux de <Hubert REEVES>
; celui resté sur terre vieillit plus vite que celui qui voyage dans l'espace.


---------------
on commence à devenir vieux quand on a fini d'apprendre...

Ne craignez jamais de vous faire des ennemis, si vous n’en avez pas, c’est que vous n’avez rien fait .(Clémenceau)

« Abandonnez ceux qui s’abandonnent eux-mêmes » (Shakespeare)

Beaumarchais : « Sans la liberté de blâmer, il n’y a pas d’éloge flatteur ».

Georges Orwell, « parler de liberté n’a de sens qu’à condition que ce soit la liberté de dire aux gens ce qu’ils n’ont pas envie d’entendre. »
  1. answer
  2. Posté le 05/04/2005 à 06:18:57  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Citation :

celui resté sur terre vieillit plus vite que celui qui voyage dans l'espace.
peux-tu developper ? ce n'est pas très clair notament pour la perception que chaque jumeaux peut avoir de son propre vieillissement.
Message cité 1 fois
  1. answer
  2. Posté le 05/04/2005 à 15:52:18  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Citation :

celui resté sur terre vieillit plus vite que celui qui voyage dans l'espace.


Attention, ce n'est vrai que si tu voyages à des vitesses proches de celle de la lumière. Sinon, c'est faux.

Pour développer, chacun percevra une durée différente (correspondant à son propre vieillissement). Celui qui partira vers Alpha du Centaure (par exp) aura vécu 1 an pendant que celui resté sur Terre (et tous les autres gens restés sur Terre) auront vécu 20 ans.


Pour ce qui est de l'autre question, c'est plus compliqué que ça.
Plus tu t'approches de la vitesse de la lumière, plus ta masse augmente. Donc si tu atteins la vitesse de la lumière, ta masse sera infinie (ou nulle).

N'hésites pas à demander des précisions si tu n'appréhendes pas tout.

Profil : Superstar
jacques59
  1. answer
  2. Posté le 05/04/2005 à 20:37:35  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Bonjour à tous,
Je ne suis pas physicien et ce qui suit est ce que j'ai retenu de mes lectures scientifiques, et en simplifiant (les formules mathématiques sont trop complexes pour ma petite tête) :

La théorie de la relativité nous enseigne que (selon le référentiel choisi)

 la taille rétrécit en fonction de la vitesse, ce qui, selon le référentiel, n'est pas tout à fait faux, jusqu'au néant.

A des vitesses relativistes, il faut considérer deux référentiels :

* Le référentiel de l'observateur dit "statique" (pas d'influence d'un déplacement relativiste).

* Le référentiel de celui qui est en déplacement, qui lui est dynamique (ce référentiel se déplace par rapport au référentiel de l'observateur).


Par rapport à ces vitesses, en physique relativiste, entre en compte le facteur de contraction "bêta". Ce facteur varie de 1 à +inf selon la vitesse du mobile (n'oublions pas que la physique relativiste est à prendre en compte à partir de v = 0.3c, soit 30% de la vitesse de la lumière, soit 90.000 km.s-1). Il est proportionnel à la vitesse du mobile.

Ce facteur va influer sur le temps, sur la masse et sur la longueur.

A - Le temps :

Pour un astronaute dans le mobile, le temps qu'il observera à l'extérieur de son vaisseau semblera accéléré. Le facteur de contraction augmente la vitesse d'écoulement du temps sur le référentiel de l'observateur statique. Ainsi, l'observateur semble vivre "en accéléré" => c'est comme si vous regardiez un film en accéléré.
Par contre, pour l'observateur qui voit passer le mobile, l'astronaute semblera vivre au ralenti => c'est comme si vous regardiez un film au ralenti.
A des vitesses très proches de la vitesse de la lumière, l'astronaute semblerait être "figé" pour l'observateur statique, et l'observateur statique semblerait vivre à une vitesse infinie.

Et pourtant, dans chaque référentiel respectif, le temps semble s'écouler tout à fait normalement.

B - La masse :

De la même manière que pour le temps, une masse faisant partie du référentiel statique qui serait "pesée", serait diminuée par le facteur de contraction. Les objets du référentiel statique lui sembleraient plus légers.
Pour l'observateur statique, le mobile semblerait plus lourd qu'avant le départ.
A une vitesse très proche de la lumière, la masse du référentiel statique, pesée par l'astronaute, semblerait être nulle, alors que celle du mobile, pesée par l'observateur statique, semblerait infinie.
On retrouve ici la propriété de la masse qui ralentit le temps.

Par contre, dans chaque référentiel respectif, les masses sembleraient inchangées.

C - La longueur :
Contrairement à la masse et au temps, la longueur varie inversement.
Pour l'astronaute, les distances du référetciel statique sembleraient plus longues.
Pour l'observateur statique, les distances sembleraient plus courtes.
A une vitesse proche de celle de la lumière, les distances du référentiel statique (vues par l'astronaute) sembleraient infinies, et la taille de la nef (vue par l'observateur statique) nulle.

De même que pour la masse et pour le temps, dans chaque référentiel respectif, les longueurs sembleraient inchangées

et pourtant l'astronaute continue à exister :
Il cesserai d'exister pour l'observateur fixe, mais pas pour lui-même !!!

- Le vieillissement en fonction de la vitesse -

voici quelques exemples, en prenant :
> trois valeurs de vitesse (200.000 km.s-1, 260.000 km.s-1 et 295.000 km.s-1.
> une durée de voyage de 10 ans, mesurée par l'astronaute,
> une masse de 10 tonnes
> une taille de 100 mètres pour le mobile.
> c = 300.000 km.s-1

A - 200.000 km.s-1 :

à cette vitesse, le facteur de contraction vaut 1,34.
- Le temps :
Un voyage de 10 ans pour l'astronaute signifierai alors 13,42 ans écoulé sur Terre à son retour. La Terre aurait alors vieilli de 3,42 ans de plus que notre astronaute

Remarque : 10 ans pour l'observateur fixe aurait représenté, en toute logique, 7,46 ans pour l'astronaute.

- La masse :
Une masse de 10 tonnes pèserait 13,42 tonnes à cette vitesse, et pour un observateur statique.

- La longueur :
A cette vitesse, la taille du mobile semblerait mesurer 74,54 mètres pour l'observateur statique.

B - 260.000 km.s-1 :

A cette vitesse, le facteur de contraction vaut ... 2.
- Le temps :
Pour 10 ans vécus par l'astronaute, la Terre vivrait 20 ans, donc l'observateur statique aurait 10 années de plus que l'astronaute à son retour.
Remarque : Si l'observateur avait mesuré 10 ans sur son calendrier, l'astronaute aurait mesuré 5 ans sur le sien.

- La masse :
Le mobile semblerait peser 20 tonnes pour l'observateur statique.

- La taille :
Le mobile semblerait mesurer 50 mètres pour l'observateur statique.

C - 295.000 km.s-1 (un peu plus de 98% de c):

A cette vitesse, le facteur de contraction vaut 5,5.
- Le temps :
Pour 10 ans vécus par l'astronaute à cette vitesse, la Terre aurait vieilli de 55 ans à son retour. L'observateur statique aurait alors 45 ans de plus que l'astronaute.
Remarque : 10 ans pour l'observateur statique aurait représenté 1,81 ans pour l'astronaute.

- La masse :
Le mobile semblerait peser 55 tonnes pour l'observateur statique.

- La longueur :
Le mobile semblerait mesurer 18,18 mètres pour l'observateur fixe.

Conclusion

Dans notre univers, tout est relatif : la masse, l'espace, et le temps. Tout dépend du référentiel dans lequel vous vous placez.
bonne lecture à tous


---------------
on commence à devenir vieux quand on a fini d'apprendre...

Ne craignez jamais de vous faire des ennemis, si vous n’en avez pas, c’est que vous n’avez rien fait .(Clémenceau)

« Abandonnez ceux qui s’abandonnent eux-mêmes » (Shakespeare)

Beaumarchais : « Sans la liberté de blâmer, il n’y a pas d’éloge flatteur ».

Georges Orwell, « parler de liberté n’a de sens qu’à condition que ce soit la liberté de dire aux gens ce qu’ils n’ont pas envie d’entendre. »
(Publicité)
Profil : Notable
claude-louis
  1. answer
  2. Posté le 28/04/2017 à 09:33:44  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Une application directe de notre quotidien: le GPS, de par la nécessité de resynchroniser en permanence les horloges des satellites avec le temps terrestre. Cette désynchronisation des horloges est un effet relativiste décrit par Einstein.

Attention: on lit parfois que le temps ralentit. C'est un abus de langage: le temps ne saurait avoir une vitesse puisque la vitesse par définition est dérivée du temps. Ce qu'on appelle la dilatation du temps c'est l'écart entre deux mesures d'un temps écoulé effectuées par deux observateurs qui ne se déplacent pas à la même vitesse l'un par rapport à l'autre OU qui ne sont pas soumis au même champs gravitationnel. Ce dernier effet existe déjà sur terre mais n'est pas perceptible par l'humain: Un homme qui vit au fond d'une vallée "vieillit" moins vite qu'un homme vivant en altitude... c'est fou!

(Publicité)
 Page :
1

Ajouter une réponse
Aller à :
 

Sujets relatifs
Plus de sujets relatifs à : Physique

Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
besoin de vous... 4
besoin d'aide 25
Analyse de Poème 2
or -> monnaie 4
Devoir sur l'inquisition. 7