|-  

||-  phobie scolaire

 

liste des connectés  Lancer une recherche S'inscrire S'identifier Répondre à cette discussion Créer un nouveau message
 

Ajouter une réponse

 
Page photos
 
 Mot :  Pseudo :  
Vider la liste des messages à citer  
 Page :
1  2
Dernière Page
Page Suivante
Page Précédente
Première Page
Auteur
 Sujet :

phobie scolaire

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
n°28448
brise-lege​re
Profil : Inconnu
brise-legere
  1. answer
  2. Posté le 29/01/2008 à 12:33:31  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Bonjour,
je souhaiterais avoir des témoignages d'adolescents ayant été confrontés à la phobie scolaire.

Quand est-ce que ça a commencé ? Combien de temps ça a duré ? COmment vous en êtes vous sortis ?

Toutes vos réponses seront les bienvenues.

Merci d'avance.
Message édité par brise-legere le 29/01/2008 à 20:29:01
(Publicité)
n°28465
ptidav
Rien
Profil : Etranger
ptidav
  1. config
  2. answer
  3. Posté le 29/01/2008 à 19:43:48  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
ca existe la phobie scolaire c'est l'educaphobie ?  je connaissait la sarkophobie mais pas l'educaphobie !!!

je trouve que tu doit pas avoir peur d'aller a l'ecole, tu travaille un minimum et c'est bom , ca passe tout seul !
Et puis dans une vie l'ecole sa sur moin de 1/4 de ta vie
Message cité 1 fois

---------------
NOuveau !!!!!

 http://pitipix_gallery_two.vefblog.net/
n°28472
ugo15
boule d'amour voila ! et vous
Profil : Notable
ugo15
  1. homepage
  2. answer
  3. Posté le 29/01/2008 à 21:03:16  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
J'ai 14 ans et demi, et j'ai demandé a mes parents a être déscolarisé pour dirons un peu ce type de problème. J'habitais en région parisienne jusqu'a Septembre dernier, je vis maintenant en province. Dans le cantal pour être précis. Impossible pour moi de m'intégrer. Du coup déscolarisation car je ne m'entendais avec les autres, je vomissais tous les matins avant d'aller en cours. J'y allais en reculant en fait.
Depuis que je me suis inscrit sur le site, j'ai retrouvé une nouvelle façon de parler, de discuter avec tous, rarement sur ce forum en fait, mais j'ai repris confiance en moi même si j'ai souvent de prises de bec avec certains.
C'était de la timidité je pense. Maintenant, je me suis fait un petit cercle d'ami (ies) et je vais beaucoup mieux, par contre je passe surtout en mp. Plus facile quand on est un peu timide, et ça évite de se prendre la tête surtout. Je vais me faire rescolarisé en Mars prochain. Maintenant que j'ai pas débattu sur de nombreux sujets, je pense avoir vraiment une nouvelle ouverture d'esprit et ce par le dialogue et par le débat. Mon histoire peut paraitre un peu con, mais grace au site j'ai moins de mal a communiquer. Mon psy me dit que c'est parce que je parle uniquement avec des personnes que je connais uniquement de façon virtuelle, mais je suis convaincu du contraire. Voila si ça peut t'aider. Sinon tu peux me contacter en mp je préfère. Ugo


---------------
quand on vourdra enfin me dire jusqu'a quand je suis, c'était pour 15 jours a compter du 20/02 et toujours pas réintrégrer quoi !  
n°28474
Mua141m
  1. answer
  2. Posté le 29/01/2008 à 21:24:17  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Non, c'est pas ça la phobie scolaire. C'est bien plus profond que ça. là, c'est juste que tu y arrives pas et galères.

Après, y'a des trucs simples pour augmenter tes notes, comme savoir faire la différence entre "er" et "é/ée".
Message cité 1 fois
n°28476
ugo15
boule d'amour voila ! et vous
Profil : Notable
ugo15
  1. homepage
  2. answer
  3. Posté le 29/01/2008 à 22:29:27  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
pas claire ta réponse mini


---------------
quand on vourdra enfin me dire jusqu'a quand je suis, c'était pour 15 jours a compter du 20/02 et toujours pas réintrégrer quoi !  
n°28478
Mua141m
  1. answer
  2. Posté le 29/01/2008 à 23:13:25  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
La phobie scolaire, c'est plus que être épuisé et se ramasser des sales notes.
C'est avoir mal au ventre avant d'aller en cours, faire un vrai blocage.

n°28479
ugo15
boule d'amour voila ! et vous
Profil : Notable
ugo15
  1. homepage
  2. answer
  3. Posté le 29/01/2008 à 23:10:47  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Je connais, d'ou mon post plus haut !
Si tu te lève avec envie de vomir avant même d'avoir bu un thé tu vois, la déja ça commence mal !


---------------
quand on vourdra enfin me dire jusqu'a quand je suis, c'était pour 15 jours a compter du 20/02 et toujours pas réintrégrer quoi !  
(Publicité)
n°28480
Mua141m
  1. answer
  2. Posté le 29/01/2008 à 23:22:38  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Oui, c'est sur.

n°28481
ugo15
boule d'amour voila ! et vous
Profil : Notable
ugo15
  1. homepage
  2. answer
  3. Posté le 29/01/2008 à 23:51:55  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 


Dis toi bien qu'on passe tous par des moments des fois vraiment très dur, d'ou l'intérêt de ce site ou on peux venir "un sac a dos un peu trop lourd a porter" coté perso, pas coté bouquin tu vois.
Le fait d'en parler aide énormément.
Message cité 1 fois

---------------
quand on vourdra enfin me dire jusqu'a quand je suis, c'était pour 15 jours a compter du 20/02 et toujours pas réintrégrer quoi !  
n°50209
Profil supprimé
  1. answer
  2. Posté le 03/09/2008 à 13:56:18  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Coucou je m'appelle pauline j'ai 19 ans, et je fais de la phobie scolaire depuis l'âge de 13 ans, j'ai un blog http://phobiesco.skyrock.com/ , qui essaye de créer des liens. vENEZ VITE.

n°56911
megane37
Profil : Inconnu
megane37
  1. answer
  2. Posté le 14/11/2008 à 18:29:21  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Bonjour, j'ai 13 ans et en 6ème et en 5ème j'ai perdu 3 trimestre car j'avais peur d'aller en cours , des profs , de se que pourais penser les autres de moi . Et cette année j'ai toujours les mêmes angoisses ( a du mal a dormir la nuit car je pense au lendemain pour aller en cours etc..) . En ce moment je commence à ne plus avoir envi d'aller au collège. D'où me vienne ses angoisses ? j'aimerais vraiment le savoir.
Et je sens en moi quelques chose qui me dit que je suis diffèrente.
Se que je dèteste, se sont les gens qui disent: " Mais non mais t'as rien a craindre va en cours , tout le monde passe par là..c'est l'adolescence ". Car c'est faut , pleins de gens n'ont pas vécu se que c'est d'avoir peur d'aller au collège,des profs,des amis.Il ne savent pas se que c'est de se faire emmener de force au collège devant le directeur , de pleurer toute les larmes de son corps , de se faire passer pour une psychopate , d'avoir les commentaires de ses camarades du genre " de toute façon tes toujours malade , jamais en cour , sa doit être bien de rater les cours , hein ?" car c'est tout le contraire ! On a envi d'y aller et cette chose qui nous gaches la vie et nous retiens.Y t-il des gens qui savent se que l'on peur faire contre ça ?
J'aimerais l'avis d'un psychologue . J'ai déja était en voir un l'année dernière.Peut-être devrais-ja y retourner.Merci à tous.A bientot.

n°94324
rafaella2
Profil : Inconnu
rafaella2
  1. answer
  2. Posté le 19/03/2010 à 19:52:42  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
bonsoir

oui franchement je vous comprends tellement... c'est ce que vis mon fils de 13 ans en ce moment. C'est très invalidant d'autant que personne n'en parle suffisamment, non connue, on passe tous à côté, dans un premier temps l'éducation nationale, qui ne fait rien et ne met rien en place pour cela, les équipes pédagogiques qui eux, mal formés, "enfoncent" l'enfant fragilisé, les parents et la famille qui se culpabilisent au travers des remarques du style "oh vous surprotégez votre enfant, il ne faut pas l'écouter, c'est un feignant etc....
Ou un débile ça va même jusque là...mais moi en tant que maman soit disant hyperprotectrice, j'ai décelé la première ce dont souffrait mon fils, et je lui ai surtout fait CONFIANCE. Je vis à travers lui cette souffrance, et je peux vous dire qu'elle est difficile, car l'enfant est déjà mal mais se culpabilise et cela ne fait que l'enfoncer il faut que cela bouge car personne ne fait rien, nous sommes seuls face à cela, même les pédopsychiatres ont du mal à établir un diagnostic rapide (nous le vivons) et là ça n'avance pas vite, heureusement que je me bats pour lui tous les jours pour que nous soyons ENTENDUS, je ne lâcherai rien, je soutiendrai mon fils qui en plus est intelligent et pas faignant seulement malade d'une société du "marche ou crève"

(Publicité)
n°94691
Zayonnam
Profil : Inconnu
zayonnam
  1. answer
  2. Posté le 22/03/2010 à 13:01:19  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Bonjour,
J'ai 15 ans et je souffre de phobie scolaire & de phobie social depuis le mois de septembre. Au début mes parents qui n'ont jamais était confrontés à ça avec mes sœurs, pensaient comme tout les parents que cela était une comédie. Et puis grace à ces forums sur la phobie scolaire, comme celui ci, ils ont vu que cela n'était pas une comédie, mais une maladie, qui risque d'être très handicape pour mon avenir. Car je ne vous apprend rien, mais tout ce joue à notre âge.
J'ai toujours eu des petites angoisses depuis ma dernière année de primaire. Mais aujourd'hui toutes ces angoisses se sont développer et donc m'empêche de rentrer dans n'importe quel établissement. Chaque sortie est devenue une étape difficile pour moi. Je suis suivie par deux psychologues, dont un pédo-psychiatre. Mais j'ai cette impression que cela ne sert à rien. Cela ne fait pas vraiment avancé les choses. Je vais dans un centre de jour pour adolescent. Pour essayer de reprendre contacte avec l'extérieur ainsi que l'école. Je ne savais pas que cela existé. Si vous en avez jamais entendu parler, renseigner vous au près de l'hôpital le plus proche de chez vous. Pour savoir si ils bénéficient de ce centre. Il faut dire que ça m'a aidé. Puisque au mois de février juste après les vacances, je suis allée au collège dans une nouvelle classe, un nouveau établissement un mardi après midi, et donc par la suite j'y suis allée tout les mardis après midis, mais y'a trois semaines j'ai fais une crise de spasmophilie ( ça m'arrive souvent ) elle n'a pas était trop importante, mais y'a deux semaines j'en ai fais une nouvelle suivie d'une syncope de trente minutes. Et donc depuis je n'arrive plus à y aller. Mais je ne perd pas en tête qu'il faudra prochainement refaire un retour avec l'aide des éducateurs de ce centre de jour pour adolescent. A cause de cette phobie scolaire & social je passe aussi par les troubles de l'alimentation & la dépression. Ce qui n'arrange rien aux choses. Si je laisse un message sur ce forum c'est pas pour recevoir votre pitié, cela ne m'aidera pas aller mieux, j'en ai pas besoin. Loin de là. C'est pour faire prendre conscience aux gens qui n'ont jamais était confrontés à cette maladie, que ce ne sont pas des comédies. C'est une vraie maladie qui nous empêches d'avoir une vie comme la plus part des ados de notre âge. Qui nous empêches d'avoir une vie social. D'avoir un suivie scolaire normal. Et donc sa nous empêches de continué nos études normalement. Les seuls réponses que nous avons par l'éducation national est : les cours par correspondance. Mais vous pourrez demandé à n'importe quel psychiatre ou autres personnes qui s'y connait dans cette maladie, cela n'est pas la meilleure solution, elle se classe tout en bas du tableau. Des cours par correspondance ne fera qu'accentué la maladie. Si vous êtes parents et que votre enfant souffre de phobie scolaire, il faut le soutenir, et ne pas l'abandonné. Parlé avec lui, essayer de comprendre ce qu'il ressent sans vraiment l'embêter avec tout ça. Je sais que c'est aussi très difficile pour les parents de supporter ça, je le vois avec mes parents.  Qui ne peut avoir aucune fierté pour moi, puisque jusque là je ne suis arrivée à faire quelque chose de bien. Mais dites vous que cela est encore plus difficile pour l'ado. Voir ses parents mal à cause de cette maladie, est difficile à supporter. Ne montrez surtout pas que vous êtes encore plus perdus que lui. Cela ne fera que de l'enfoncer dans la dépression, les angoisses. Et si vous même vous souffrez de phobie scolaire, j'aimerais beaucoup prendre contacte avec ces gens là. Ou même avoir un contacte avec une personne qui l'a vécu. Comment s'en ai telle sortie ? Au bout de combien de temps ? Parce que au final, on se pose tous les mêmes questions...

Zayonna.m
Message cité 1 fois
n°94704
Oue68wm
  1. answer
  2. Posté le 22/03/2010 à 16:25:17  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

J'ai trop ri.

n°97901
viegachee
Profil : Inconnu
viegachee
  1. answer
  2. Posté le 19/04/2010 à 11:52:35  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Bonjour a tous, voila moi j'ai 17 ans et je suis déscolariser depuis janvier environ. Moi je souffre de phobie scolaire et de depression. Voila mon enfance fut difficile à l'âge de 6 ans j'ai subit un attouchement sexuel ensuite j'en ai subit un autre à l'âge de 10-11 ans. Et depuis mon entrée au collège mon père m'insulte, me taper (pas régulièrement mais s'il était énerver c'est moi qui prenait . Je me prenais des coups de pieds pour me taire quand je parlais trop ... Ma mère c'est séparé de mon père il y a un peu plus d'un an. Mais vu qu'il n'a pas accepter la séparation il m'en a mis pleins la tête... Ensuite j'ai coupé les ponts avec mon père et vu qu'il n'a accepter ni la séparation ni le fait que je coupe les ponts avec lui il nous a harcelé ce qui a déclencher une dépression chez moi mais elle était tellement importante que j'ai aussi déclenché une phobie scolaire très importe . Au fond après un travail important avec ma psy je souffre de phobie scolaire depuis un bout de temps mais j'ai toujours tout refoulé . IL est vrai que j'étais souvent absente je vomisais enormement et j'avais tout le temps mal au ventre et je dormais très mal. Ce qui a engendrais une tentative de suicide de ma part en janvier dernier car j'étais trop mal tout le monde me disais que c'était de la comédie même mon medecin traitant qui ne me connaisait pas vraiment. Après ça j'ai été pris en charge par deux psy et mon medecin traitant. Depuis ils ont convaincu ma mère de me faire arrêter l'ecole cette annee car je suis vraiment mal dans le sens où je suis au plus bas . Mais maintenant les psy disent que l'année prochaine se sera impossible de retourner à l'école pour moi donc il faut envisagé une année par correspondance (par le cned) le problème c'est que ma mère refuse totalement . Je me sens seule incomprise mais angoisse sont de plus en plus violente car si ma mere m'oblige a retourner à l'école . Cela met impossible !!! De plus elle pense que c'est de la comédie je suis dans tous mes etats rien que de vous l'ecrire je viens de faire une crise d'angoise !!! Que faire pour lui faire réaliser que tous cela est réele????
merci d'avance
ps: ce n'est plus possible je n'en peux plus !

n°122214
laurita89
Profil : Inconnu
laurita89
  1. answer
  2. Posté le 05/09/2010 à 20:53:27  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
j'ai aujourd'hui 21 ans et ai souffert de phobie scolaire et de dépression pendant presque 3 ans avec diverses phases plus ou moins supportables. Le plus frappant, il parait, est le profil des personnes touchées : adolescent, bons voire très bons résultats scolaires (jusqu'à présent), mal survenant du jour au lendemain sans explication... Mes parents, bien qu'évoluant dans le milieu médical, se sont bien longtemps montrés aussi perdus que moi, jusqu'à ce qu'ils comprennent que j'avais besoin de plus que ma propre volonté pour m'en sortir. Il ne faut pas l'oublier : la phobie scolaire n'est pas un refus d'aller à l'école mais une "impossibilité". En effet faire face aux nausées, attaques de paniques et sensations de malaises quotidiens rendent la présence continue dans l'établissement particulièrement délicate. Mes conseils pour s'en sortir sont simples :
- se faire aider est absolument nécessaire : ne pas hésiter à entrer en contact avec des psychologues, pédopsychiatres / psychiatres (dès 17 ans) (pour part j'ai consulté aussi bien un psychologue qu'un psychiatre et contrairement à ce que l'on pourrait penser leurs deux activités peuvent tout à fait complémentaires)
- le soutien des parents doit être indispensable et permanent : bien que la vue de leur enfant en souffrance soit difficile à vivre et qu'ils soient dans l'incompréhension, "faire la morale" ne sera en rien bénéfique
- ne JAMAIS perdre espoir même si le chemin vers la guérison semble interminable : je peux vous garantir parents comme enfants qu'un jour viendra où l'ensemble de ces malaises ne seront plus qu'un mauvais souvenir!
- aller en parler avec ses parents aux professeurs (ou du moins au professeur principal qui en fera part aux autres) (pour ma part les interrogations au tableau en mathématiques étaient une épreuve supplémentaire à tout ce que je devais supporter : en être déchargée fut un soulagement non négligeable)
- ne pas cesser d'aller en cours : les psychologues et pédopsychiatres vous y encouragerons nettement et inciteront les parents à en faire de même vis à vis de l'enfant : notre nature est de nous éloigner de ce qui nous fait du mal pourtant pour vaincre celui-ci il faut l'accepter pour avancer et ensuite le vaincre.

Enfin en guise de conclusion n'oubliez jamais : "... aussi difficiles que se présentent les évènements il y a la lumière à la fin du chemin..." "... après la tempête sort le soleil..." (Shakira)

n°123953
sophie2712​0
Profil : Inconnu
sophie27120
  1. answer
  2. Posté le 15/09/2010 à 12:33:54  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Zayonnam a écrit :

Bonjour,
J'ai 15 ans et je souffre de phobie scolaire & de phobie social depuis le mois de septembre. Au début mes parents qui n'ont jamais était confrontés à ça avec mes sœurs, pensaient comme tout les parents que cela était une comédie. Et puis grace à ces forums sur la phobie scolaire, comme celui ci, ils ont vu que cela n'était pas une comédie, mais une maladie, qui risque d'être très handicape pour mon avenir. Car je ne vous apprend rien, mais tout ce joue à notre âge.
J'ai toujours eu des petites angoisses depuis ma dernière année de primaire. Mais aujourd'hui toutes ces angoisses se sont développer et donc m'empêche de rentrer dans n'importe quel établissement. Chaque sortie est devenue une étape difficile pour moi. Je suis suivie par deux psychologues, dont un pédo-psychiatre. Mais j'ai cette impression que cela ne sert à rien. Cela ne fait pas vraiment avancé les choses. Je vais dans un centre de jour pour adolescent. Pour essayer de reprendre contacte avec l'extérieur ainsi que l'école. Je ne savais pas que cela existé. Si vous en avez jamais entendu parler, renseigner vous au près de l'hôpital le plus proche de chez vous. Pour savoir si ils bénéficient de ce centre. Il faut dire que ça m'a aidé. Puisque au mois de février juste après les vacances, je suis allée au collège dans une nouvelle classe, un nouveau établissement un mardi après midi, et donc par la suite j'y suis allée tout les mardis après midis, mais y'a trois semaines j'ai fais une crise de spasmophilie ( ça m'arrive souvent ) elle n'a pas était trop importante, mais y'a deux semaines j'en ai fais une nouvelle suivie d'une syncope de trente minutes. Et donc depuis je n'arrive plus à y aller. Mais je ne perd pas en tête qu'il faudra prochainement refaire un retour avec l'aide des éducateurs de ce centre de jour pour adolescent. A cause de cette phobie scolaire & social je passe aussi par les troubles de l'alimentation & la dépression. Ce qui n'arrange rien aux choses. Si je laisse un message sur ce forum c'est pas pour recevoir votre pitié, cela ne m'aidera pas aller mieux, j'en ai pas besoin. Loin de là. C'est pour faire prendre conscience aux gens qui n'ont jamais était confrontés à cette maladie, que ce ne sont pas des comédies. C'est une vraie maladie qui nous empêches d'avoir une vie comme la plus part des ados de notre âge. Qui nous empêches d'avoir une vie social. D'avoir un suivie scolaire normal. Et donc sa nous empêches de continué nos études normalement. Les seuls réponses que nous avons par l'éducation national est : les cours par correspondance. Mais vous pourrez demandé à n'importe quel psychiatre ou autres personnes qui s'y connait dans cette maladie, cela n'est pas la meilleure solution, elle se classe tout en bas du tableau. Des cours par correspondance ne fera qu'accentué la maladie. Si vous êtes parents et que votre enfant souffre de phobie scolaire, il faut le soutenir, et ne pas l'abandonné. Parlé avec lui, essayer de comprendre ce qu'il ressent sans vraiment l'embêter avec tout ça. Je sais que c'est aussi très difficile pour les parents de supporter ça, je le vois avec mes parents.  Qui ne peut avoir aucune fierté pour moi, puisque jusque là je ne suis arrivée à faire quelque chose de bien. Mais dites vous que cela est encore plus difficile pour l'ado. Voir ses parents mal à cause de cette maladie, est difficile à supporter. Ne montrez surtout pas que vous êtes encore plus perdus que lui. Cela ne fera que de l'enfoncer dans la dépression, les angoisses. Et si vous même vous souffrez de phobie scolaire, j'aimerais beaucoup prendre contacte avec ces gens là. Ou même avoir un contacte avec une personne qui l'a vécu. Comment s'en ai telle sortie ? Au bout de combien de temps ? Parce que au final, on se pose tous les mêmes questions...

Zayonna.m


bonjour,
Moi aussi j'ai 15 ans et je souffre de la phobie scolaire cela ma occasionnée enormement de migraine en fin années scolaires de 2009 dont j'ai eu un redoublement. Ensuite j'ai retentai d'y retournée en 2009-2010 mais pareil avec beaucoup d'absence jusqu'au debut novembre où là impossible d'y retournée même juste passer devant le collège m'angoissée je ne sentai plus mais jambes,ducoup au mois de mai mes parents m'ont changé d'établissement j'ai pu y allait quelques jours en achuré. Et là cette année de 3° jy suis allée seulement que 2jours. Ma mère en decembre dernier jusqu'au moi de mai m'a emmenée voir un pedo-psychiarte qui pour ma part n'a rien changée a part me bourrée de médicaments ce qui ma fait prendre enormement de poids qui n'a absolument pas arrangée l'histoire, je suis de nouveau suivi par une psychologue mais je n'ai eu que quelques séances pendant les grandes vacances scolaire ou tout va bien mais lors de la rentrée les angoisse sont revenue.!.
Je te passe mon adresse msn car j'aimerai bien rentrée en contact avec des gens qui ont le même problème que moi :(
"mes_loulous_du_27@hotmail.fr"​

n°133809
marr-ion@h​otmailfr
Profil : Inconnu
marr-ion-hotmailfr
  1. answer
  2. Posté le 09/11/2010 à 15:32:27  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Bonjours a tous j'ai 15 ans il y a un peu plus d'un an j'ai été victime d'une phobie scolaire mais aujord'hui je men suis sortie si vous voulez que je vous dise comment je men suis sortie des conseil ou simplement envis de men parler si je peu vous donné des conseils n'ésité pas je vous donne mon adresse MSN "marr-iion@hotmail.fr"
n'ésité pas a me contacter :)


n°138696
carolineN
Profil : Inconnu
carolinen
  1. answer
  2. Posté le 14/12/2010 à 02:19:58  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Bonjour, j'ai 15 ans et voilà maintenant deux ans que je suis atteinte de phobie scolaire. Cela à commencer quand j'ai ré-intégrer un collège ( j'avais été mise en école par correspondance car mes parents trop occupé par leurs travaille ne pouvaient plus avoir une vie de famille, ils pensaient que ça allais resserrer les liens ) au début tout ce passais bien enfin du moins c'est ce que je voulais me faire croire, j'ai intégrer ce collège fin novembre 2008.. je jouais un rôle qui n'était donc pas moi pour me faire accepter dans cette nouvelle classe et ce nouvelle établissement; quel erreur puis-je faire ! tout ça a très vite tourner au cauchemar en ayant marre de faire semblant d'être moi-même j'avais perdu ce gout d'aller en cour. De plus des garçons pas très sympathique me faisais des remarques, j'ai commencer a être absente des jours.. puis des semaines et des semaines.. je faisais des crisse d'angoisse tout les matins, des pleures et des pleures et ma mère impuissante me regardais.. et me laisser rester à la maison. Parfois j'essayais d'y retourner mais voilà encore les remarques "tes toujours malade.. tes excuses bidon c'est bon tu te les gardes" tout ça me faisais passer au plus faible, devenant agressive avec mes proches et voulant m'enfermer dans ce monde si triste qui était ma chambre. Ont ma de-scolarisée février 2009; des profs venaient chez moi pour me faire cour mais j'ai vite arrêter.. en avril je n'avais déjà plus de cour j'ai par la suite entamer une thérapie avec un psychiatre mais je ne me dévoilais pas j'étais surtout contre ce fait de le voir étant très bloquer a l'époque. J'ai donc arrêter cette thérapie et j'ai eu mon accords pour aller au cned.. septembre 2009 nouvelle rentrée normalement. Retard avec mes cours je les reçoit qu'en fin novembre.. prise de panique je rate tout.. j'ai peur peur de ne pas réussir a tout finir; je fini par arrêter et redouble. Juin 2010 j'ai entamer une nouvelle thérapie avec une psy.. mais cela a encore échouer car elle avais un accent anglais et mon dieu que cela m'énervais et aussi parce que dès la première consultation elle avais écouter plus ma mère que moi-même. Et me re-voilà septembre 2010 encore une nouvelle année ! mais toujours sans cour alors que nous sommes en décembre.. fin décembre. Et le cned a eu des soucis et qui est-ce qui en paye le prix maintenant ? moi. Je stresse enfin non.. je me dis que cette fois si je n'essayerais même pas et depuis septembre je suis sous anti-dépresseur mais vous savez j'ai plus envie de me suicider qu'autres chose. J'ai re-commencer me scarifier pendent un mois.. et ont peux encore voir les trace sur mon avant-bas. Enfin bref pas encore sortit de cette enfer qui est la phobie scolaire.. bisous bisous et bon courage...
Message cité 1 fois
n°138750
Shinonosuk​e
Mais je
Profil : Star
shinonosuke
  1. homepage
  2. answer
  3. Posté le 14/12/2010 à 21:19:22  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

carolineN a écrit :

Bonjour, j'ai 15 ans et voilà maintenant deux ans que je suis atteinte de phobie scolaire. Cela à commencer quand j'ai ré-intégrer un collège ( j'avais été mise en école par correspondance car mes parents trop occupé par leurs travaille ne pouvaient plus avoir une vie de famille, ils pensaient que ça allais resserrer les liens ) au début tout ce passais bien enfin du moins c'est ce que je voulais me faire croire, j'ai intégrer ce collège fin novembre 2008.. je jouais un rôle qui n'était donc pas moi pour me faire accepter dans cette nouvelle classe et ce nouvelle établissement; quel erreur puis-je faire ! tout ça a très vite tourner au cauchemar en ayant marre de faire semblant d'être moi-même j'avais perdu ce gout d'aller en cour. De plus des garçons pas très sympathique me faisais des remarques, j'ai commencer a être absente des jours.. puis des semaines et des semaines.. je faisais des crisse d'angoisse tout les matins, des pleures et des pleures et ma mère impuissante me regardais.. et me laisser rester à la maison. Parfois j'essayais d'y retourner mais voilà encore les remarques "tes toujours malade.. tes excuses bidon c'est bon tu te les gardes" tout ça me faisais passer au plus faible, devenant agressive avec mes proches et voulant m'enfermer dans ce monde si triste qui était ma chambre. Ont ma de-scolarisée février 2009; des profs venaient chez moi pour me faire cour mais j'ai vite arrêter.. en avril je n'avais déjà plus de cour j'ai par la suite entamer une thérapie avec un psychiatre mais je ne me dévoilais pas j'étais surtout contre ce fait de le voir étant très bloquer a l'époque. J'ai donc arrêter cette thérapie et j'ai eu mon accords pour aller au cned.. septembre 2009 nouvelle rentrée normalement. Retard avec mes cours je les reçoit qu'en fin novembre.. prise de panique je rate tout.. j'ai peur peur de ne pas réussir a tout finir; je fini par arrêter et redouble. Juin 2010 j'ai entamer une nouvelle thérapie avec une psy.. mais cela a encore échouer car elle avais un accent anglais et mon dieu que cela m'énervais et aussi parce que dès la première consultation elle avais écouter plus ma mère que moi-même. Et me re-voilà septembre 2010 encore une nouvelle année ! mais toujours sans cour alors que nous sommes en décembre.. fin décembre. Et le cned a eu des soucis et qui est-ce qui en paye le prix maintenant ? moi. Je stresse enfin non.. je me dis que cette fois si je n'essayerais même pas et depuis septembre je suis sous anti-dépresseur mais vous savez j'ai plus envie de me suicider qu'autres chose. J'ai re-commencer me scarifier pendent un mois.. et ont peux encore voir les trace sur mon avant-bas. Enfin bref pas encore sortit de cette enfer qui est la phobie scolaire.. bisous bisous et bon courage...



Putain, quelle VDM.
Moi aussi j'aime pas le bahut, mais quand t'as des potes encore ça passe. Et comment veux-tu réussir tes études plus tard ? N'aie pas de regrets surtout.


---------------
Aouai quand même ©
J'me fais chier sur ados.fr, et pourtant j'y passe 2/10 de mon temps. C'est une addiction, une drogue. Vous qui lisez cette signature, en ce moment même je suis toujours dépendante de ce putain de forum. Je sais pas ce que je dois faire. Pourquoi devrions-nous faire quelque chose ? Sommes-nous utiles ? Ou inutiles ? A t-on un but précis pour être ici, sur cette Terre ? Ou pas ? Non. Je pense pas. En tout cas, je n'ai pas de but précis. Si, en fait. Mais bon osef. Et l'âme ? A t-on une âme ? Notre corps serait-il juste une enveloppe charnelle pour celle-ci ? Sommes nous des animaux ? Des êtres impurs ? Des choses insignifiantes ? Tellement de question irrésolues.
n°138753
Chiikako
Bordel, Nino, je l’aime. ♥
Profil : Star
chiikako
  1. answer
  2. Posté le 15/12/2010 à 00:23:31  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Tu sais , shinonosuke , on s'en fou que t'aime pas le bahut. La phobie scolaire ,c'est pas ça.
Et les potes ça peut aider , oui. Mais la phobie scolaire s'envole pas hein ... Les crises d'angoisse le matin , les pleures et le stress le soir , sont là.
Message cité 1 fois

---------------
"coco tu est la chose la plus mignoe que j'ai jamais vue ton visage ne fais penser a un pentagone , ton nez me fais penser a une tige de vers bien prope tu a une bouche d'orgue, et presque pas de sourcil!" ---> Cou8800.
n°138762
Shinonosuk​e
Mais je
Profil : Star
shinonosuke
  1. homepage
  2. answer
  3. Posté le 15/12/2010 à 12:04:52  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Chiikako a écrit :

Tu sais , shinonosuke , on s'en fou que t'aime pas le bahut. La phobie scolaire ,c'est pas ça.
Et les potes ça peut aider , oui. Mais la phobie scolaire s'envole pas hein ... Les crises d'angoisse le matin , les pleures et le stress le soir , sont là.



J'en ai rien à battre. :??:


---------------
Aouai quand même ©
J'me fais chier sur ados.fr, et pourtant j'y passe 2/10 de mon temps. C'est une addiction, une drogue. Vous qui lisez cette signature, en ce moment même je suis toujours dépendante de ce putain de forum. Je sais pas ce que je dois faire. Pourquoi devrions-nous faire quelque chose ? Sommes-nous utiles ? Ou inutiles ? A t-on un but précis pour être ici, sur cette Terre ? Ou pas ? Non. Je pense pas. En tout cas, je n'ai pas de but précis. Si, en fait. Mais bon osef. Et l'âme ? A t-on une âme ? Notre corps serait-il juste une enveloppe charnelle pour celle-ci ? Sommes nous des animaux ? Des êtres impurs ? Des choses insignifiantes ? Tellement de question irrésolues.
n°138820
Chiikako
Bordel, Nino, je l’aime. ♥
Profil : Star
chiikako
  1. answer
  2. Posté le 15/12/2010 à 20:08:22  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Bah alors , qu'est ce que tu fous sur ce topic ? Tu n'a rien d'autre à faire ? :O
Message cité 1 fois

---------------
"coco tu est la chose la plus mignoe que j'ai jamais vue ton visage ne fais penser a un pentagone , ton nez me fais penser a une tige de vers bien prope tu a une bouche d'orgue, et presque pas de sourcil!" ---> Cou8800.
n°138830
Yoy970m
  1. answer
  2. Posté le 15/12/2010 à 20:45:07  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Perso depuis que j'ai 15 ans j'ai une phobie scolaire , dés que j'allait en cours j'inventé des mensonges énormes et grave pour re rentré chez moi , je faisait des malaises , ma tension chuté enfin bref la misère quoi  , j'ai fait pleins , pleins de psychologue , psychiatre , psychothérapeute , et j'ai toujours cette phobie là , j'ai 17 ans , et je sais toujours pas de quoi sera fait mon avenir ! Donc je compatis , surtout qu'as force ça empire sur la sociabilité ... :(

n°138891
Morgane_31
Mes amis c’est toute ma vie (après mes nièces)
Profil : Inconnu
morgane_31
  1. answer
  2. Posté le 16/12/2010 à 18:07:56  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Enfin des personnes qui savent faire la différence, je n'ai pas encore 13 ans, je suis en 4eme, et j'ai l'impression que tous ceux de ma classe sont retardés, ou moi je suis avancée.

Ils ne savent pas la différence entre ces/c'est (mais franchement), er/é, ou/où, quand/quant, etc ....

Déprimant, n'est-ce pas ?


---------------
-Maman !!  -Oui ?  -Je t'aime !!  -Bon tu veux quoi ?

-Tu veux sortir avec moi ?  -Bah on est déjà dehors  - -'

-Maman je peux sortir ?  -Demande à ton père.  -Papa je peux sortir ?  -Demande à ta mère.

-Moi chaque matin, je me lance un énorme défi : sortir du lit ... -_-

Les petites phrase  -  J'AIME
n°138988
carolineN
Profil : Inconnu
carolinen
  1. answer
  2. Posté le 17/12/2010 à 02:26:48  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Pour répondre à Shinonosuke.
Ben écoute.. malgré que je sais que cela vas être difficile l'année prochaine; j'envisage d'aller au lycée et de rentré si possible dans l'esthétique et me spécialiser dans le maquillage-pro. Je souhaite néanmoins avoir un avenir malgré cette "maladie" ! je veux et vais réussir à mener mon combat à bien.
Message cité 1 fois
n°138989
Chiikako
Bordel, Nino, je l’aime. ♥
Profil : Star
chiikako
  1. answer
  2. Posté le 17/12/2010 à 02:30:35  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
C'est bien que tu as un projet :)
Mais c'est clair , que la maladie ne peut pas nous empêcher de gagner notre vie plus tard , de bosser quoi .. Tant que l'on ne s’apitoie pas , et que l'on se bat tout est possible.


---------------
"coco tu est la chose la plus mignoe que j'ai jamais vue ton visage ne fais penser a un pentagone , ton nez me fais penser a une tige de vers bien prope tu a une bouche d'orgue, et presque pas de sourcil!" ---> Cou8800.
n°139101
Shinonosuk​e
Mais je
Profil : Star
shinonosuke
  1. homepage
  2. answer
  3. Posté le 17/12/2010 à 17:10:57  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Chiikako a écrit :

Bah alors , qu'est ce que tu fous sur ce topic ? Tu n'a rien d'autre à faire ? :O



 [:petitemiss-46]

carolineN a écrit :

Pour répondre à Shinonosuke.
Ben écoute.. malgré que je sais que cela vas être difficile l'année prochaine; j'envisage d'aller au lycée et de rentré si possible dans l'esthétique et me spécialiser dans le maquillage-pro. Je souhaite néanmoins avoir un avenir malgré cette "maladie" ! je veux et vais réussir à mener mon combat à bien.



Eh bien bonne chance, j'espère que tu réussiras. En tout cas, tout les efforts que tu n'as pas fait en cours, tu devrais les placer dans ton projet. :)


---------------
Aouai quand même ©
J'me fais chier sur ados.fr, et pourtant j'y passe 2/10 de mon temps. C'est une addiction, une drogue. Vous qui lisez cette signature, en ce moment même je suis toujours dépendante de ce putain de forum. Je sais pas ce que je dois faire. Pourquoi devrions-nous faire quelque chose ? Sommes-nous utiles ? Ou inutiles ? A t-on un but précis pour être ici, sur cette Terre ? Ou pas ? Non. Je pense pas. En tout cas, je n'ai pas de but précis. Si, en fait. Mais bon osef. Et l'âme ? A t-on une âme ? Notre corps serait-il juste une enveloppe charnelle pour celle-ci ? Sommes nous des animaux ? Des êtres impurs ? Des choses insignifiantes ? Tellement de question irrésolues.
n°139123
carolineN
Profil : Inconnu
carolinen
  1. answer
  2. Posté le 17/12/2010 à 20:51:16  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Merci. oui effectivement.

Chiikako :

Pourtant cela est très difficile quand ont vois qu'il y a beaucoup de personnes moqueuse dans des collège ou lycée. La bêtise de l'être humains ou l'enfant seras toujours présente malheureusement et il faudra y faire face toute sa vie; même si pour le moment je n'en ai pas la capacité.

n°196706
Maeva59860
Profil : Inconnu
maeva59860
  1. answer
  2. Posté le 13/01/2012 à 23:48:19  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
bonjour je m'appele maeva j'ai 15 ans depuit que je suis en Cm1 j'ai commence a me faire vomir et me rendre malade ( nausée ;tete qui tourne ....)pour pas alle en cours j'en ai parlé a personne je me  renferme de plus en plus sur moi et je suis martenant en 3 eime cela na pas change je rate souvent l'école ma mere me dispute mais rien a faire ce plus fort que moi j'ai tellement peur d'alle en cours de leur critique meme avec les profs mais je les pas dit a ma mere que j'ai cette phobie ce pas facile de tout dire ! Sa me gache ma vie et en plus ctte année il y a le brevet ! Mais je veut que sa change il faut que je lui en parle ! Si quelqu'un pouvais m'aide parseque je ne sais comment lui dire ! merci d'avance  cry:{}  Aide moi c Urgent !
Message cité 1 fois
n°196717
Happyfifte​en
Profil : Célébrité
happyfifteen
  1. answer
  2. Posté le 14/01/2012 à 00:39:46  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Maeva59860 a écrit :

bonjour je m'appele maeva j'ai 15 ans depuit que je suis en Cm1 j'ai commence a me faire vomir et me rendre malade ( nausée ;tete qui tourne ....)pour pas alle en cours j'en ai parlé a personne je me  renferme de plus en plus sur moi et je suis martenant en 3 eime cela na pas change je rate souvent l'école ma mere me dispute mais rien a faire ce plus fort que moi j'ai tellement peur d'alle en cours de leur critique meme avec les profs mais je les pas dit a ma mere que j'ai cette phobie ce pas facile de tout dire ! Sa me gache ma vie et en plus ctte année il y a le brevet ! Mais je veut que sa change il faut que je lui en parle ! Si quelqu'un pouvais m'aide parseque je ne sais comment lui dire ! merci d'avance  cry:{}  Aide moi c Urgent !



Coucou!
Tu pourras peut-être avoir plus d'aide ici: http://forum.ados.fr/forum-san [...] _254_1.htm
Courage! Je sais que c'est vraiment pas facile à vivre au quotidien mais on finit tous par s'en sortir un jour.

Message édité par Happyfifteen le 14/01/2012 à 00:41:58

---------------
*Faites comme si ma signature était pertinente et utile*
n°197032
Lirica
Profil : Inconnu
lirica
  1. answer
  2. Posté le 19/01/2012 à 11:48:55  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Bonjour

Ma fille, âgée de bientôt 13 ans, est en classe de 4ème et depuis le mois de janvier de cette année, refuse d'aller à l'école.
C'est une enfant qui a toujours assez bien travaillé sans fournir de gros efforts mais qui a toujours eu tendance à vouloir rester à la maison, prétextant des maux de vente, de tête etc....
Elle demande à vouloir suivre des cours par correspondance.
Nous avons, son père et moi, vu le directeur de son collège qui avait réussi il y a quinze jours, à la convaincre de retourner en cours ; et deux jours après, rechute : maux de ventre, pleurs inconsolables etc...
Mon médecin m'a conseillé un psychiâtre qui a la réputation d'aider les adolescents en souffrance ; le rendez-vous aura lieu lundi prochain.
Je ne suis pas très partante pour des histoires de psy qui ont la réputation de prescrire des médicaments plutôt que de guérir...
Je suis assez sceptique vis à vis de cela et j'aimerais avoir vos avis.
Je suis aussi désespérée de voir ma fille dans cet état et je ne sais plus du tout comment réagir face à ce problème.
Est-ce le système scolaire qui déclenche de telles phobies ou bien est-ce ce monde dans lequel nous vivons... Une place existe-t-elle pour les personnes sensibles, rêveuses et plutôt timides ?...
Et comment se fait-il qu'un enfant ne souhaitant plus aller à l'école soit obligé de consulter toute une clique de psys ?....
Nos aïeux arrêtaient bien souvent l'école après le certificat d'études qu'ils passaient à l'âge de 12 ans ! Ils avaient pourtant une vie sociale et familiale tout à fait normale !!
Je pense qu'il s'agit d'un souci actuel ! Il faut que l'Education Nationale accepte le fait que certains enfants préfèrent apprendre d'une autre façon dans des conditions plus sereines !
J'attends vos conseils qui seront tous les bienvenus...
Bonne journée
Message cité 1 fois
n°199313
sandyfroml​a
Profil : Inconnu
sandyfromla
  1. answer
  2. Posté le 07/02/2012 à 14:56:38  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Lirica a écrit :

Bonjour

Ma fille, âgée de bientôt 13 ans, est en classe de 4ème et depuis le mois de janvier de cette année, refuse d'aller à l'école.
C'est une enfant qui a toujours assez bien travaillé sans fournir de gros efforts mais qui a toujours eu tendance à vouloir rester à la maison, prétextant des maux de vente, de tête etc....
Elle demande à vouloir suivre des cours par correspondance.
Nous avons, son père et moi, vu le directeur de son collège qui avait réussi il y a quinze jours, à la convaincre de retourner en cours ; et deux jours après, rechute : maux de ventre, pleurs inconsolables etc...
Mon médecin m'a conseillé un psychiâtre qui a la réputation d'aider les adolescents en souffrance ; le rendez-vous aura lieu lundi prochain.
Je ne suis pas très partante pour des histoires de psy qui ont la réputation de prescrire des médicaments plutôt que de guérir...
Je suis assez sceptique vis à vis de cela et j'aimerais avoir vos avis.
Je suis aussi désespérée de voir ma fille dans cet état et je ne sais plus du tout comment réagir face à ce problème.
Est-ce le système scolaire qui déclenche de telles phobies ou bien est-ce ce monde dans lequel nous vivons... Une place existe-t-elle pour les personnes sensibles, rêveuses et plutôt timides ?...
Et comment se fait-il qu'un enfant ne souhaitant plus aller à l'école soit obligé de consulter toute une clique de psys ?....
Nos aïeux arrêtaient bien souvent l'école après le certificat d'études qu'ils passaient à l'âge de 12 ans ! Ils avaient pourtant une vie sociale et familiale tout à fait normale !!
Je pense qu'il s'agit d'un souci actuel ! Il faut que l'Education Nationale accepte le fait que certains enfants préfèrent apprendre d'une autre façon dans des conditions plus sereines !
J'attends vos conseils qui seront tous les bienvenus...
Bonne journée



Bonjour Madame,




Journaliste pour Direct 8, je prépare un reportage sur les phobies dans le cadre duquel j'aimerais m'intéresser à la phobie scolaire. J'ai lu sur votre blog que votre fille souffrait de phobie scolaire.

Les phobies, un mal être qui peut se déclarer à n’importe quel âge ! A 30 ans, à 50 ans où dans votre petite enfance et qui touche 20% des français soit une personne sur 5 !

Aussi, dans le cadre de l’émission « A chacun son histoire », un magazine sincère, positif et ouvert sur notre société, j'aimerais m'intéresser à ces enfants qui souffrent de troubles anxieux liés à l'école.

Une personne qui souffre de phobie reconnaît ses peurs, sans toutefois pouvoir en expliquer l'origine, qui est irraisonnée. Ses peurs la contrôlent totalement, contrairement à la majorité des gens qui, bien qu'ils éprouvent des peurs, telles craindre une entrevue d'emploi ou dormir seul à la maison, trouvent cependant des stratégies " pour passer à travers ". C'est donc la gravité de cette incapacité de la personne à s'adapter à son environnement qui permet de différencier les phobies des " peurs normales ".

En réalisant un sujet sur la phobie scolaire, l’idée est de comprendre comment ces enfants qui ne font ni de caprices ni l'école buissonnière en arrivent à être totalement incapables d'aller à l'école.

Alors comment, ces enfants, vivent-ils au quotidien avec cette « peur » qui  empiète considérablement sur la qualité de leur vie de tous les jours ? Quelles sont les méthodes qui existent aujourd’hui pour tenter de dépasser cet « handicap » ?

Bien des questions auxquelles nous tenterons de répondre dans ce reportage.

Je souhaitais savoir si je pouvais m'entretenir avec vous par téléphone afin que nous discussion de la phobie scolaire dont souffre votre fils.
j'aimerais, dans mon sujet, aborder cette phobie sous toutes ces facette et comprendre comment médecins, professeurs, et famille s’associent pour tenter de dénouer ce qui se passe et essayer de guérir l’enfant de sa phobie scolaire. A l’heure où la phobie scolaire fait de plus en plus parler d’elle, une question qui mérite réflexion.

Je vous remercie par avance pour votre aide et reste à votre entière disposition pour toutes informations supplémentaires. N'hésitez pas à me contacter pour que nous en discutions.

Bien à vous.

Sandrine Celier.
06 98 59 25 35
leleums@hotmail.com

n°199316
Hakurichi
I am the voice of NeverNeverLand.
Profil : Inconnu
hakurichi
  1. homepage
  2. answer
  3. Posté le 07/02/2012 à 16:08:15  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
J'ai été déscolarisée un an pour phobie scolaire ( si on ne compte pas l'année de cours au CNED que j'ai passée ) et j'ai été suivie par une équipe de psychologue, d'assistante sociale qui m'ont permis de m'en sortir. Si je ne voulais plus retourner en cours et que j'en avais peur, c'était à cause des autres, qui m'insultait, me frappait même des fois. J'ai appris grâce à ceux qui m'ont suivi, à avoir confiance en moi et savoir dire "merde" aux gens pour être mal polie. Maintenant je suis au lycée, en classe de remise à niveau, pour pouvoir passer en seconde l'année prochaine, et tout le monde est fiers de mon "combat" contre cette phobie scolaire !

n°245449
visapo
Profil : Inconnu
visapo
  1. answer
  2. Posté le 27/11/2012 à 17:52:41  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Bonjour,
Mon fils a 20 ans et a été détecté enfant intellectuellement précoce par une psychologue il y a 1 an et demi suite à un mal être. Il a eu une scolarité presque normale, n'a jamais redoublé et a eu son bac dès la première année en ne faisant pratiquement rien. Depuis la 4ème, les appréciations des professeurs étaient "peut faire mieux, a des capacités, ne fournit aucun travail, ... Après le bac, il s'est inscrit en dut, mais au bout de quelques mois, a été pris de crises d'angoisse et n'allait plus en cours. L'année d'après, il s'est inscrit en 1ère année de licence et là rebelote, au bout de quelques mois a tout arrêté. Cette année il s'est réinscrit, mais rien n'y fait il n'arrive pas à aller en cours, crises d'angoisse. La psychologue nous a dit qu'il fallait tout arrêter et de l'envoyer très rapidement consulter un psychiatre car il faisait une phobie scolaire. Le psychiatre a détecté une phobie sociale prononcée mais ne veut pas lui donner de traitement pour l'instant. Je l'entends pleurer les soirs quand il va se coucher (pas tous les soirs), il ne sort pas et se demande si il arrivera à s'en sortir un jour. Ceci est très dur à gérer pour moi également et j'en viens à me demander si fait les efforts nécessaires. Il est très malheureux et se renferme sur lui-même. Aidez moi svp.

n°249826
Carla0909
Profil : Inconnu
carla0909
  1. answer
  2. Posté le 05/02/2013 à 22:43:27  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Bonsoir,
Je comprends tout a fait le problème de votre fils j'ai le même. Je n'ai que 16 ans mais cela fait 3 ans que je fais des crises de panique et que l'école m'angoisse, cela était gérable. Jusqu'à septembre de cette année je fait désormais 1 a 6 crises de panique par jour, et mon angoisse du lycée s'est empiré. Je pleure la matin avant dy aller, le soir en me couchant en pensant que le lendemain il vas falloir y aller. Je ne peux plus sortir non plus a cause de les crises, plus de magasin, cinéma, file d'attente... Etc
Je suis suivie par une psychiatre mais cela ne me convient pas, l'on m'a conseiller d'aller voir la maison des adolescent, c'est aussi des médecins, psychiatre..etc mais spécialisée dans la phobie scolaire, il faudrait vous renseigner pour savoir si chez vous il y en as. Je ne sais pas encore si cela est bien j'ai rdv demain si vous le voulez je vous direz si cela vaut le coup d'essayer ou non. La sophrologie aussi est un bon moyen pour les angoisses.  J'aimerais pouvoir vous aider plus, mais je suis moi même également perdu... Montrez lui que vous comprenez ce qui lui arrive le fait de savoir que l'on ai compris aide beaucoup.
Bon courage a vous et votre fils

n°250309
Streetxlov​e
Profil : Etranger
streetxlove
  1. answer
  2. Posté le 13/02/2013 à 11:31:18  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Moi aussi j'ai la phobie scolaire et ça depuis deux ans. Je suis térrifié a l'idée d'aller au lycée. J'en peux plus.. J'en ai réellement marre de cette vie et de cette phobie. J'en peux plus. Je voudrais être soigné, vivre une scolarité comme les autres mais je peux pas :'(. J'ai trop de mal; j'ai fais plusieurs topic sur ça. Si vous pouvez les lires ce serais bien et me répondre.. Je me sens tellement mal, impuissante et tous ça :'(. Je vous comprend..

n°272919
manon.swag​y
Profil : Inconnu
manon-swagy
  1. answer
  2. Posté le 04/09/2013 à 16:32:23  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
hello:{} Bonjours !!! j'ai 13 ans et je suis tout les temps angoissé avant d'aller au collège, j'ai toujours bien travaillé a l'école même très bien travaillé mais depuis le CM1 , j'ai changé d'école et c'est la que tout a commencé .Je suis angoissé tout le temps!!! j'ai peur du jugement des autres , stressé pour tout , je n'ose pas me levée le matin , je ne m'exprime pas du tout a l'orale. Je n'ose pas parler a un professeur! Les matin j'ai qu'une envie, c'est de restée dans mon lit mais j'ai tellement peur de devoir louper les cours et devoir aller faire signer mon billet d'absence aux surveillants que je n'ose pas , je ne peu pas déjeuner parce que je vomit, j'ai la boule au ventre tout les matins avant de partir!j'ai peur du jugement des éleves aussi . Par dessus tout , les éleves de ma classe me voit comme une "intello" parce que je travaille bien , il se moque de moi et mes copines car pour eux nous sommes des"intello" et aussi des "cassos"( désolé je ne sais pas comment ça s'écrit ) juste parce que nous avons pas les derniers vêtements supers chères a la mode .... avec tout ça je me sens de plus en plus mal dans ma peau et je me referme sur moi même ! Je voulais savoir si s'était de la phobie scolaire ou juste du stresse ???? (je ne connait personne pour l'instant qui est autant stréssé que moi) et je n'en ai jamais parlé a mes parents !!! Quelqu'un peu il m'aider !? :??:

n°286122
Alison-33
Profil : Inconnu
alison-33
  1. answer
  2. Posté le 04/02/2014 à 23:18:40  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

ptidav a écrit :


ca existe la phobie scolaire c'est l'educaphobie ? je connaissait la sarkophobie mais pas l'educaphobie !!!

je trouve que tu doit pas avoir peur d'aller a l'ecole, tu travaille un minimum et c'est bom , ca passe tout seul !
Et puis dans une vie l'ecole sa sur moin de 1/4 de ta vie




Bonjour, je suis Alison et j'ai 14 ans vous s'avais on ne peut pas passer par dessus la phobie c'est toujours elle qui a le fin mot de l'histoire moi même je suis phobique scolaire et je ne c'est plus comment faire pour m'en sortir.
pour temps je suis assez bonne élève, mais cela ne suffi pas.

Message cité 1 fois
(Publicité)
 Page :
1  2
Dernière Page
Page Suivante
Page Précédente
Première Page

Ajouter une réponse
Aller à :
 

Sujets relatifs
JOURNAL SCOLAIRE Phobie Scolaire ='(
urgent, svp aide scolaire echec scolaire
echec scolaire Phobie Scolaire
soutine scolaire sur paris 13eme et arrondissements proches. iddée de pti boulot pendant les vacances scolaire??
Plus de sujets relatifs à : phobie scolaire

Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
Sujet brevet maths 5 04/02/2008 à 01:07:15
besoin d'aide pour traduire un texte en espagnol! 15 01/02/2008 à 19:55:11
Portugais, besoin d'une correction svp 11 19/06/2008 à 20:15:53
Armée 11 18/05/2009 à 18:29:09
infirmiere? 8 28/01/2008 à 12:35:28