FORUM Ados-Actu et societe

|-  Entraide

||-  

Je ves péter un plomb

 

liste des connectés  Lancer une recherche S'inscrire S'identifier Répondre à cette discussion Créer un nouveau message
 

Ajouter une réponse

 
Page photos
 
 Mot :  Pseudo :  
Vider la liste des messages à citer
 
 Page :
1
Auteur
 Sujet :

Je ves péter un plomb

Prévenir les modérateurs en cas d'abus 
Profil : Inconnu
stay0
  1. answer
  2. Posté le 03/11/2018 à 21:57:40  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Bonjour à tous je vous demande de l'aide car rien ne va plus chez me je ves exploser je ne c'est plus quoi faire je vous récapitule la situation .
J'ai 18 ans J'ai 3 demi-frére(que je considère comme des frère à 100%) et une soeur ,le problème et que je me prend tous le temps la tête avec ma mère et que ça par en insulte à chaque fois et de temps en temps je par trop loin dans mais propos et plus ça avance plus j'ai envie de tous cassez chez moi je suis à un stade où des fois j'oublie que c'est ma mère.
Le problème vien peut être de moi car depuis a l'âge de 6 ans J'ai était envoyer en itep un établissement spécialiser pour les enfants avec des trouble du comportement ou j'était interne et que ,le problème de cette établissement et que tu est que avec des autre enfant avec des problème plus grave que toi et au lieux de t'aider ça m'a enfoncer et quand je me retrouver avec des enfaite "normale " je sentais que j'était pas comme eu se qui beaucoup affecté 'à l'âge de 12 ans quand J'ai quitter l'établissement je retourne chez mes parent.
À partir de la j'était au collège et la commence un habitude à la maison , les engueulade avec ma mère le problème et que les engueulade par presque que rien et que ça par loin . Petit à petit il y avait moi engueulade avec ma mère jusqu'à l'âge de 15 ans ou J'ai beaucoup évolué sur moi même et que je ne l'écouter plus car le problème de ma mère c'est qu'elle me rabaisse tous le temps devant mes frère, peut importe le débat elle a toujours raison . J'essaye de prend sur moi et cela marchait impeu car il y avait moi engueulade mais à force de prendre sur moi des fois je péter un câble. Maintenant que J'ai 18 ans je veut profiter de mes amis mais les problème et que je nes pas le droit de dormir chez des amis J'ai pas le droit de sortir après 18h je ne peut même pas voir ma copine et cette situation mais fait vraiment vriller et je suis sur mes limite et je ves faire une connerie
Message cité 2 fois
(Publicité)
Profil : Etranger
dienichts
  1. answer
  2. Posté le 08/11/2018 à 02:57:52  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 

Stay. a écrit :

Bonjour à tous je vous demande de l'aide car rien ne va plus chez me je ves exploser je ne c'est plus quoi faire je vous récapitule la situation .
J'ai 18 ans J'ai 3 demi-frére(que je considère comme des frère à 100%) et une soeur ,le problème et que je me prend tous le temps la tête avec ma mère et que ça par en insulte à chaque fois et de temps en temps je par trop loin dans mais propos et plus ça avance plus j'ai envie de tous cassez chez moi je suis à un stade où des fois j'oublie que c'est ma mère.
Le problème vien peut être de moi car depuis a l'âge de 6 ans J'ai était envoyer en itep un établissement spécialiser pour les enfants avec des trouble du comportement ou j'était interne et que ,le problème de cette établissement et que tu est que avec des autre enfant avec des problème plus grave que toi et au lieux de t'aider ça m'a enfoncer et quand je me retrouver avec des enfaite "normale " je sentais que j'était pas comme eu se qui beaucoup affecté 'à l'âge de 12 ans quand J'ai quitter l'établissement je retourne chez mes parent.
À partir de la j'était au collège et la commence un habitude à la maison , les engueulade avec ma mère le problème et que les engueulade par presque que rien et que ça par loin . Petit à petit il y avait moi engueulade avec ma mère jusqu'à l'âge de 15 ans ou J'ai beaucoup évolué sur moi même et que je ne l'écouter plus car le problème de ma mère c'est qu'elle me rabaisse tous le temps devant mes frère, peut importe le débat elle a toujours raison . J'essaye de prend sur moi et cela marchait impeu car il y avait moi engueulade mais à force de prendre sur moi des fois je péter un câble. Maintenant que J'ai 18 ans je veut profiter de mes amis mais les problème et que je nes pas le droit de dormir chez des amis J'ai pas le droit de sortir après 18h je ne peut même pas voir ma copine et cette situation mais fait vraiment vriller et je suis sur mes limite et je ves faire une connerie
Afficher plus
Afficher moins





Bonsoir.

Il semblerait que le manque de contact dû à ces 6 ans passé en ITEP causé par tes troubles du comportements soit un des facteurs qui sont la cause de ce que tu vies actuellement.

Tu as 18 ans, tu es resté 6 ans là-bas tu as donc passé 1/3 (1 tiers) de ta vie dans cet établissement.
Etant interne tu n'as pas pu rentrer chez toi ce qui a certainement limité le contact avec ta famille par des visites ou des permissions de sorties.



La période 6-8 ans est un moment crucial pour l'enfant, à partir de 6 ans la personne commence à accroître sa compréhension de ce qui l'entoure. Il se fait une opinion de ce qui l'entoure et peut donc représenter ce vaste univers par ses propres moyens.
C'est à cet âge que le môme se sépare progressivement de ses parents.

Dans le sens où avant un certain âge, l'enfant reste très dépendant émotionnellement et socialement parlant de ses parents.
Il a besoin de passer par eux pour faire passer quelque chose (Il vit à travers ses parents, ce sont des réceptacles pour qu'il puisse agir. Il a besoin de leur appuie) . Ainsi donc, il commence petit à petit à se détacher d'eux pour pouvoir ressentir sans passer par un intermédiaire.

En restant bloqué là-bas, tu as surement du manquer de cette présence parentale qui caractérise notre enfance.
Car bien que la faculté de discerner ce qui nous entoure se fait progressivement sans l'aide de nos parents, l'enfant aura toujours besoin d'une présence maternelle ou paternelle.

C'est peut-être de cette présence dont tu as manqué quand tu étais en ITEP.

A ce moment précis de ta vie, tu commences à apprendre réellement et de comprendre la dichotomie du bien et du mal (ce qui est bien et ce qui n'est pas bien). Mais encore une fois c'est avec les parents que l'on peut pleinement assimiler ce que cela signifie.
Peut-être as tu donc approfondir en partie tout seul ce que c'était.

L'on commence à se sociabiliser et à ce faire des copains ou des amis.
Je pense qu'avec ce quotidien, cela n'a pas du aider à définir le cadre de ce que cela représente.
Entourés de personnes avec des symptômes plus importants et déviants que les tiens cela n'a vraiment pas du aider ...

Sans oublier qu'a cette période tu es moins dépendant de ton corps (tu ne pleures pas quand tu as faim, tu sais te réguler et attendre), tu peux pleinement comprendre les règles que l'on t'inculquent.
Mais encore une fois avec cette atmosphère pesante, cette étape a du mal passer.

Tes parents n'ont (peut-être) pas pu assimiler et s'adapter à ton comportement (à cause de l'ITEP), c'est ce qui permet de faciliter la discussion habituellement, puisque la personne te connais (ton caractère et ta façon de te comporter) et peut donc agir en conséquences .

Ton entrée en ITEP a peut-être détruit une partie des bases sur lesquelles un enfant s’appui sans oublier le lien parent-enfant et le repaire qu'ils représentent s'en voient fragilisés.
Mais entre ça et être sujet à des troubles du comportements maintenus à leur paroxysme (sans traitement ou action donc), je ne saurais dire quel est la pire chose à faire.

Peut importe quel est le domaine abordé, l'ITEP a très certainement altéré cette période.
Le fait de devenir adolescent est aussi une étape importante.
Revenant chez toi, en pleine phase de transition (adolescence), sans repaire fixe (troublé par l'ITEP), sans oublier le manque d'affection et la solitude que tu as du ressentir, il y avait de très grandes chances que cela se passent ainsi.




Je ne vais rien affirmer ni infirmer mais il serait fort possible que tes troubles du comportements n'aient pas été entièrement entravés.

Un problème de cet ordre qui a toujours été présent ne disparaît jamais, on peut diminuer l'impact qui a sur nous, mais l'on ne peut pas résorber le problème. Il y a toujours des "traces" (cela dépend du problème en question mais ceux liés aux troubles du comportements ne s'effacent pas complètement).

Tu peux donc avoir des envies de "péter un câble" à cause de la trace laissé par tes troubles du comportements, réduisant l'aspect rationnel du comportement que tu devrais avoir dans ce genre de situation.
En additionnant ce que j'ai dis précédemment, la discussion devient alors très très compliquée.



Réponse:


1) Pour discuter:

-Tu devrais t'abord essayer de rester le plus calme possible pour éviter tout dérapage et ensuite parler à ta mère en privée.

-Premièrement, tu vas la voir en lui demandant si tu peux discuter calmement avec elle.
-Tu lui expliques ce que tu as vécu là-bas (ton ressentis, tes impressions,etc ..).
-Ensuite, tu devrais lui demander comment elle a vécut le fait que tu sois en ITEP éloigné d'elle, tu pourras ainsi comprendre ce qu'elle a vécut.

Cela améliorera grandement la compréhension, d'un côté comme de l'autre.

-Deuxièmement, tu peux lui dire ce qui ne va pas maintenant (que tu te sens oppressé par ta mère)
-Tu lui demande ce qu'elle ressent quand tu es chez toi avec elle, au quotidien.

Ce n'est quand s'aidant mutuellement que l'on avance.



2) Rester calme

En lisant ce que tu as écris, l'on peut voir le niveau d'énervement et d’exaspération qui se caractérise dans tes phrase.
Mais il ne faut surtout pas "exploser", reste calme.
Sous la colère l'on peut faire des choses qui impacteront ta vie à la mesure de la gravité des actes que tu auras commis, tu es majeur (un adulte), cette fois c'est toi qui est responsable de tes actes et non tes parents.

De plus pour pouvoir régler ce problème, seul le calme, la patience et l'ouverture d'esprit te seront utiles.

Message édité par DieNichts le 08/11/2018 à 03:00:28

---------------
“L’homme a besoin de ce qu’il y a de pire en lui s’il veut parvenir à ce qu’il a de meilleur.”
Profil : Inconnu
philippe-dukart
  1. answer
  2. Posté le 13/11/2018 à 10:33:21  
  1. Prévenir les modérateurs en cas d'abus
 
Salut mec, oh pire t'as 18 ans lol tu peux faire ce que tu veux mec, moi à ta place je demanderais même pas la permission pour partir parcque de toute façon ils vont faire quoi hein ? D'un point de vue légal tu est indépent de tes parente mtn donc à la limite la seule chose qu'ils peuvent faire c'est de te virer de chez eux mais bon jpense pas qu'ils vont aller jusque là donc tranquille j'enre mdr aucun parent va prendre des mesures pareils juste parcque tu va voir ta copine c n'importe quoi

(Publicité)
 Page :
1

Ajouter une réponse
Aller à :
 

Sujets relatifs
J'ai envie de péter un cable, de me barrer aussi loins que je peut Petage de plomb
peter la geule de mon beaux pere  
Plus de sujets relatifs à : Je ves péter un plomb

Les 5 sujets de discussion précédents Nombre de réponses Dernier message
Le lycée m'angoisse HELP 8
Je n'arrive plus a respirer 1
Rien ne vas plus chez moi 18
Correspondant 8
BTS /tci/ technicien de chodronrie industriel 0